DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Un colloque vraiment très interressant - Page 2 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 21:13Rachelle Virsce
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 19:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 15:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 15:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 15:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 13:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 12:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 11:38Kieran Ryven
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 10:19Pancrace Dosian
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 9:27Lyra Leezen
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 2 Mai - 17:33
    Sa retenue se comprend, c’est même tout à son honneur de ne pas vouloir pénaliser les étudiants à cause de digressions personnelles. Cette discussion pourrait prendre plusieurs heures si nous décidions de partir dedans. L’équilibre entre les envies du professeur et les savoirs qu’il doit transmettre par ordre de l’établissement. Un équilibre précaire, n’importe qui aimant son travail et la matière qu’il enseigne, et je me permet de croire que la grande majorité des enseignants de Drakstrang ou de Magic sont là par passion (vu la difficulté à atteindre ce poste nous ne faisons pas ça pour l’argent de toute façon. Mais l’argent ne fait pas tout, l’accès aux informations plus… Sensible peut aussi être une source de motivation.), chercherait à atteindre cet équilibre. S’il pense comme ça sans même être professeur c’est probablement qu’il a ce qu’il faut pour être un bon enseignant. Ne lui reste qu’à trouver un moyen de surmonter les problèmes qui s’opposent à lui.

    “C’est compliqué, plus simple à dire qu’à accepter, mais pour les blessés vous ne pouvez pas faire grand chose. Nous avons aussi notre lot d’incidents à Magic, tout ce que nous pouvons faire c’est avoir confiance dans les personnes chargées du soin pour résoudre ces soucis. Néanmoins dans le cadre d’une académie comme Drasktrang spécialisée sur la guerre j’imagine sans peine que le montant de blessés n’est pas le même.” Une triste vérité. Comme dit, simplement nos étudiants en étude fondamentale de la magie peuvent se blesser, on a même quelques blessures dans les forges magiques, ce n’est pas tout le monde qui peut manipuler les métaux les plus rares et puissants en même temps. Cela étant, les blessures restent minimes. Les élèves ne sont pas amenés à se battre entre eux. Contrairement à ici. Dans tous les cas, je ne pense pas qu’ils soient amenés à franchir la limite fatidique. Ils ne le laisseraient pas le faire de toute manière, comme pour Magic (je suppose) l’image de l’établissement est importante.

    Difficile de me retenir de sourire devant sa dernière question. Idées et motivation. S’il savait en plus de ça toutes les magouilles que j’ai pu être amenée à faire à côté, il serait surpris de voir à quel point il est tombé juste. “Pas toujours bien sûr, personne ne peut se vanter de tout réussir… Mais il est rare que je n’ai pas une solution de secours pour les moments où l'idée de base ne fonctionne pas. Et si le plan B ne marche pas, il y a toujours moyen d’improviser.” Là aussi presque toujours. J’aurais bien aimé être capable de mieux improviser dans ma jeunesse, mais on ne peut apprendre que par la pratique. Est-ce donc une bonne chose que je sache le faire aujourd’hui ? Disons que oui. “Dans l’ensemble retenez que oui, si j’ai une idée en tête je parviendrai à l’appliquer. Je ne devrais peut-être pas donner cette information mais c’est aussi ça d’enseigner les pratiques interdites. On enseigne une matière qui ne doit pas, théoriquement, sortir de l’établissement. Pourtant il nous faut bien avoir de quoi faire cours. Alors comment faire pour enseigner sans pouvoir se fournir les livres, les outils ou même les connaissances ?” Avec beaucoup de patience et des contacts capables de soit nous donner ce qu’on veut, soit effacer nos traces. Mais cette partie de la phrase va rejoindre le reste des informations qui seront passées sous silence…

    Néanmoins maintenant qu’il en parle il y a bien une idée qui me trotte en tête que je n’ai pas encore pu mettre en pratique… Il a l’air d’avoir une place assez importante pour me permettre de tenter le coup… “En parlant de fin… Vous me faites visiter l’université ? On a du temps avant le début de la réunion mais… Disons les choses comme elles sont, mon groupe refuse que je parte explorer seule, apparemment je pourrais me mettre dans des situations dérangeantes pour l’image de Magic. Mais si vous m’accompagnez non seulement je ne suis plus seule mais en plus je suis avec quelqu’un qui connaît l’endroit, aucun risque que les choses se passent mal non ?”

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 17 Juil - 15:16
    Entre sa réponse et le regard que lui jette son garde du corps, une petite pointe de doute m’envahit. Les choses vont-elles réellement bien se passer ? J’avais fait la remarque en pensant à mes collègues, et aux gens de l’académie, qui pourraient voir d’un mauvais œil qu’une représentante de la République se balade librement dedans mais… J’ai l’impression à l’entendre qu’il pourrait bien y avoir un peu plus de risque qu’une simple petite remontrance… Qu’est-ce qui nous attend entre ces murs ? De ses propres dires les accidents arrivent mais rarement plus… La curiosité commence à laisser la place à l'excitation, il se pourrait bien que le bâtiment ne soit pas simplement une merveille architecturale… Et je pourrais bien avoir plus de choses à gagner à le visiter que ce que je pensais initialement. “Quand bien même la visite ne serait pas complète simplement pouvoir me balader dans les couloirs serait suffisant. Comme je vous le disais, il semblerait que mon groupe n’ait pas totalement confiance en moi et je pensais devoir tirer un trait sur l’opportunité d’une visite.” Souriante, je lui emboîte le pas et quitte la salle de réunion, mes notes sous le bras, le regard du garde dans mon dos. Le message est clair, pas de mouvements brusques, pas de geste étrange.

    Les dortoirs sont presque identiques, un peu plus chargés que ceux de Magic mais cela n’est pas réellement surprenant au vu du nombre de personnes transitant ici. C’est même impressionnant qu’ils parviennent à loger autant de personnes. En tout cas, je n’aurais pas aimé faire mes études dans ce cadre. Partager ma vie privée avec d’autres… Non merci. J’avais, et j’ai toujours, une humaine extravagante à gérer c’est bien assez. “Moins bien équipée… À l’exception de certaines salles que nous utilisons pour les théories magiques ou les différentes salles d'artisanats qui nous sont exclusives, nos salles semblent assez semblables de ce que je vois. Peut-être une petite différence dans le matériel d’alchimie ? Honnêtement je n’irais pas vérifier, je n’y connais pas grand chose et je risquerais au mieux de casser fioles ou flacons, au pire de faire exploser une partie de la salle. Ou de nous déclencher un effet magique dont on se passerait bien.” Mes notes en alchimies étaient globalement un désastre à l’époque et je n’ai vraiment rien fait pour arranger ça au fil des années. Il serait peut-être drôle d’essayer de voir de quoi je me souviens aujourd’hui d’ailleurs… Il faudra que je pense à vérifier ça une fois de retour à Magic.

    Le temps de penser à tout ça, la bibliothèque m’ouvre ses portes. Si je pouvais prendre la défense des salles de classe il a raison, leur bibliothèque est grande, indiscutablement, mais n’est en rien comparable à Magic… Et pourtant je suis presque certaine de trouver ici des recueils qu’il serait presque impossible d’envisager dans nos rayons. Tout en faisant quelques pas dans la pièce je fais courir mes doigts sur les titres des livres. Stratégie militaire, rapports de combats rendus public pour servir d’exemple, traités sur les capacités martiales… Tout un nouvel univers. “C’est ici que se forme la théorie des grands combattants du Reike…” Je crois que je commence à comprendre les réserves de son garde. Si j’avais été mal intentionnée j’aurais eu une opportunité parfaite de mettre le feu à ce lieu et priver ainsi les étudiants d’une source précieuse de connaissances… Merci pour eux, je ne suis pas comme ça. “Les autres campus ont-ils leurs propres bibliothèques ? Celui de Melorn possède certainement des recueils plus orientés vers la magie je suppose ? Ou tous les étudiants doivent-ils venir ici ?” La réponse est certainement dans les rayons, mais je ne lui ferai pas l’affront de rester ici pendant des heures, à regarder tous les opus uniquement pour assouvir ma curiosité. J’en ai envie. J’en meurs d’envie. Mais je ne le ferais pas. Et cela me désole.

    C’est ainsi, presque à regret que je quitte les hautes rangées de livres pour le rejoindre dans le couloir et continuer la visite. Les terrains d'entraînement. S’il est un point sur lequel je n’ai pas de doute qu’ils nous sont supérieurs c’est bien celui-ci. “Les tournois sont une bonne idée, un peu de rivalité est toujours bon à prendre… Quand c’est possible. Je me vois mal demander à mes étudiants de se maudire entre eux pour voir qui parviendra à être le plus efficace.” Et dans le cadre du Reike l’esprit de compétition est présent plus que nul part ailleurs. “D’ailleurs… Je ne sais pas si vous pouvez me répondre mais, avez-vous une solution pour les étudiants, ou leurs professeurs, ne faisons pas une généralité, qui endommage les arènes ? Chez nous les arènes sont plus souvent utilisées pour la pratique élémentaire mais cela doit entraîner les mêmes soucis chez vous, un mage manipulant la terre créant un barrière de terre, ou un utilisateur de force surhumaine frappant le sol un peu trop fort…” Comme pour appuyer mes propos, l'arène devant laquelle nous passons arbore un arbre presque intégralement calciné. Un chêne si je me fie à son écorce. “En tout cas, si vous avez une solution à partager pour ce genre de soucis, je suis preneuse. Ça nous éviterait bien des tracas en plus de devoir faire se déplacer certains professeurs pour réparer les bêtises… Et d’ailleurs… Selon vos dires, un des murs de l’académie a jadis été détruit par vos soins… Ces terrains y ont-ils eu droit aussi ?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 22 Juil - 16:52
    C’est s’il avait réussi à se débrouiller pour que toutes les bibliothèques soient aussi bien fournies que celle du campus principal que j’aurais trouvé ça impressionnant. À la limite de l’impossible. Ils n’ont vraiment pas à pâlir devant le nombre de volumes entreposés entre ces murs. Et si on ajoute les autres campus… Cette fameuse ‘base commune’ des officiers n’est pas à prendre à la légère. Ce n’est pas parce qu’un cursus à Drakstrang demande moins d’années d’études que les nôtres qu’ils perdent en qualité, un élément que les gens ont tendance à oublier. Et malgré les deux ans d’études qui les séparent, je pense que rares sont les officiers républicains à pouvoir rivaliser avec les Reikois. Sans parler des combattants. Nous travaillons ensemble, les établissements ont passé une série d’accords pour s’assurer de proposer aux étudiants des deux pays, les meilleurs choix possibles pour leurs études. C’est d’ailleurs dans le cadre d’un de ces accords que je suis présente… Mais est-ce vraiment suffisant ? Ne pourrait-on pas aller plus loin encore ? L’heure n’est pas à la question même si je ferais bien de la garder en tête. Qui sait ce que nous pourrions faire dans le futur.

    Melorn… Oui, ils gardent assez précieusement leur savoir. Je n’ai jamais eu l’occasion de me rendre chez eux… Il faudrait peut-être que je prenne le temps d’organiser un voyage… Mais si vous me dites ne pas avoir eu l’occasion de vous rendre dans la bibliothèque alors je risquerais de ne pas passer la porte non plus.” Cette idée ne me ravie pas. Si je dois me rendre dans la capitale elfique j’ai bon espoir de pouvoir en repartir avec des connaissances… Même si cela ne concerne que l’aspect arcanique de la magie.. Peut-importe, la question n’est pas la. “Je n’ai jamais expérimenté en personne mais d’après les livres avec assez de puissance tout peut être maudit. Si je décidais de maudire une poignée de porte pour que la prochaine personne qui passe la déclenche par exemple se serait possible. Alors oui, des animaux seraient une solution tout à fait envisageable.” Même si, et je peux concevoir que cela soit une solution un peu plus… Barbare, je reste attaché à ce que les élèves expérimentent entre eux. Dans un cadre sécurisé bien entendu mais… C’est encore le meilleur moyen d’apprendre. Et comment sont-ils censés apprendre à se défendre s’ils ne sont jamais confrontés à de telles attaques ?

    Vous êtes arrivé à la même conclusion que nous, le plus simple et efficace est encore de laisser les élèves et professeurs s’en occuper. Si les deux plus grandes académies du Sekai sont arrivées à ce résultat alors il n’en existe sûrement pas de meilleur.” Tout en souriant je le regarde désigner un mur face à nous. Une nouvelle perle de sa création. Et une nouvelle destruction. Les élèves ont laissé, au fil des ans, de nombreuses traces sur l’académie mais il n’est pas en reste. “Encore un incident dont Neera n’est pas étrangère. Je vais avoir des histoires à lui raconter à mon retour à Liberty.” Ça, elle va en entendre parler. Tout se sait, j’ignore si elle comptait garder ces histoires sous silence mais je compte bien profiter de cette chance que j’ai de pouvoir l’embêter un peu. Pour une fois que la situation est dans ce sens. “Mais j’aime bien cette idée de jeu. Mon domaine d’expertise ne permet pas vraiment aux étudiants de jouer avec ce qu’ils apprennent mais… Vous me faites réfléchir autrement, envisager des pistes que je n’avais jamais considérées. Peut-être vais-je revoir un peu le contenu de mes cours une fois de retour à Magic… C’est intéressant.” Mon sourire s’élargit. Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de découvertes ou juste eu l’opportunité de changer d’angle d’approche sur ce que j’enseigne. Et pour la première fois depuis des années, les idées se bousculent.

    Sa question me tire de mes rêveries. “Des griffons ? Euh… Alors j’ai déjà eu l’occasion de voler mais… Jamais à dos de griffon. Et je ne suis pas la meilleure des cavalières, de manière générale, et encore moins pour les exercices de vol.” ajoutons à ça un léger vertige et on a un tiercé gagnant. “Mais… Si vous avez une idée en tête et que vous me garantissez que c’est sans risque… Pourquoi pas… Depuis le ciel la capitale doit être un sacrée spectacle.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 9 Aoû - 17:45
    Sa fonction lui permet d’user de ressources habituellement destinées à l’armée ? De nouveau cette question revient sur la table mais que fait-il au juste au sein de l’armée ? Ou du peuple Reikois, je suppose qu’une personne assez haut gradée pourrait faire valoir ses droits si le besoin s’en fait ressentir… En tout cas, force est de reconnaître que je me suis trompée au début de notre rencontre, ce n’est pas ‘juste’ un noble comme les autres. Il est presque certain qu’il a un statut de noblesse mais ce n’est clairement pas tout. Peut-être que si l’occasion se présente je lui poserai quelques questions sur tout ça… Est-ce que cela serait bien vu ? Rien ne m’interdit de m’interroger sur sa situation non ? Et si jamais son poste rentre dans les quelques exceptions que je peux imaginer, même si j’ai du mal à me le représenter comme espion, notamment après ses dernières anecdotes, mais même si c’était le cas il aurait probablement des réponses adaptées à ce genre de question. Lui ou son garde. Et dans une certaine mesure, si je suis incapable de l’imaginer dans l’espionnage, cela ne ferait-il pas de lui un espion de qualité ?

    Vous vous joindrez à la session de vol ? Vous deux j’entends, vous et votre garde ? En tout cas je l’espère, je me vois mal me diriger seule. Et… Certaines parties de la ville ne sont peut-être pas survolables ? Je ne sais pas comment ça se passe… Vous aurez bien tout le temps de m’expliquer tout ça.” D’autant plus que, comme je viens de lui dire, la capitale doit réellement être magnifique vue du ciel… J’aimerais savoir pourquoi il fait tout ça, comment il peut le faire… Et dans un sens… Pas vraiment. Il a l’air de s’amuser, de prendre du plaisir à vivre sa vie de la sorte. C’est une chance. Autant que possible j’encourage les gens à vivre de la sorte. “Vous êtes rapide à préjuger des mensurations d’une femme… Mais oui, ces mesures seront très bien. Je pourrais toujours resserrer un peu si ça flotte trop. Et je vous remercie pour le vestiaire.[/i][/b][/color]” Sans réellement être pudique je préfère avoir un peu d’intimité. Surtout dans un endroit que je ne connais pas… Et puis il faut le dire, je suis quand même un peu pudique. On ne peut en tout cas pas lui retirer qu’il sait faire attention à son interlocuteur. Le jugement est peut-être rapide mais il m’a l’air d’être une bonne personne. Le genre d’homme (ou de femme parfois) qu’on est toujours content de rencontrer. De bonne humeur, enclin à parler, avec des anecdotes… Les choses seraient plus simples si tout le monde était comme lui… Il doit avoir ses propres soucis bien entendu, qui n’en a pas, mais… Il semble passer outre. “Vous devriez vraiment reconsidérer cette idée d’enseigner ici. Je pense que vous êtes fait pour ça. Les étudiants auraient beaucoup à apprendre de vous. Pas uniquement sur l’aspect magique.

    Ma phrase se perd dans l’air alors que nous reprenons notre marche. Le réfectoire. Une salle que j’aurais jugé facultative mais apparemment le cuisinier a autre chose en tête. Et à voir la mine réjouie de mon guide, cette idée lui va à ravir. “Je ne dis jamais non à des sucreries. Une très bonne amie à moi fait un gâteau au chocolat à tomber. Attention à vous, je serais intransigeante sur la qualité de celui-ci.” Une déclaration faite sur le ton de la plaisanterie qui n’est qu’à moitié une blague. Sans dire qu’il s’agit de l'œuvre de sa vie, dieu merci elle a fait d’autres choses depuis, il s’agit néanmoins d’un de ses accomplissements, c’est indéniable.“... Je vais être obligé de vous déclarer à égalité… Ce n’est pas comparable. Vous utilisez bien les ingrédients présents et fournis par le désert, le chocolat est un peu plus fort mais le reste des ingrédients vient alléger son goût… Il y a une teinte de citron dedans non ?... Enfin… Pour la visite mais aussi pour cette découverte…” Je prends un nouveau morceau de gâteau, force est de constater qu’il est excellent, c’est certain. D’ailleurs… La demande risque d’être un peu osée mais… Autant tenter ma chance. “Si vous passez en république à l'occasion, ce sera à mon tour de vous faire goûter notre version du gâteau au chocolat. Et… Désolé de demander ça… Mais… Il n’est pas si simple de se procurer de très bons vins venant d’Ikusa en République… Alors… Peut-être que vous avez des contacts qui pourraient me trouver de bonnes bouteilles de la région ? La demande est peut-être un peu déplacée, désolée…

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum