DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Vive le Shierak ! InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 0:11Kilaea Sliabh
    Étincelles Couragéennes | OrifaHier à 22:38Arès Wessex
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 18:22Rêve
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 18:16Arès Wessex
    Un regard de capitaine sur l'avenir... Hier à 17:09Altarus Aearon
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 16:43Valmyria
    Validation de StadzankHier à 16:19PNJ
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 14 Fév - 16:41
    Je suis stressée. Mes mains tremblent et je n’arrive pas à les contrôler. Pourtant il faut que je fasse bonne figure car je vais être reçu par le ministre des Finances de l’empire, un des hommes les plus puissants du Reike, mais surtout une personne qui côtoie régulièrement les Enfants Célestes.

    Je reste une toute jeune femme, une paysanne reikoise propulsée sur le devant de la scène sans y avoir été préparée, sans l’avoir même demandée ou souhaitée. Je suis juste portée par ma foi, guidée par la certitude que la vérité que je véhicule est la seule et unique, que les Astres que je vénère plus que ma propre vie sont les seules et uniques divinités et que l’Empereur et l’Impératrice sont leurs enfants, envoyés sur la terre des hommes pour guider nos âmes jusqu’à l’Ascension salvatrice. Le reste n’est que fausseté véhiculée par des hérétiques vénérant de faux dieux qui menacent le fragile équilibre de la vie. Des êtres qu’il nous faut combattre pour le bien de tous.

    Je respire profondément. Je me rends compte que j’ai besoin d’appui pour que le culte des Enfants Célestes se développe plus rapidement pour que de nouveaux fidèles viennent grossir nos rangs pour que nous soyons plus forts pour combattre le poison qu’essaie d’instiller les apostats fidèles d’un Shierak plus… tolérant ! Tant d’âmes égarées à remettre sur le droit chemin de la vraie foi, sans concessions envers les infidèles.

    Je porte une longue robe d’un rouge flamboyant qui s’accorde parfaitement avec ma chevelure de feu que j’ai noué en une longue natte qui me tombe jusqu’à la taille. Une robe relativement simple si ce n’est le tissu de qualité et la coupe qui met parfaitement en valeur mes formes délicates. Ma peau est cuivrée, halée par les ardeurs du soleil reikois, comme tous ceux qui vivent la plupart du temps dans le désert. Je ne porte pas de bijoux, à l’exception de ce rubis enchâssé dans un tour de cou doré. Mais ce qui attire l’attention, c’est mon regard, un regard de braise dans lequel brûle un feu intense, comme un signe attestant du fait que je suis portée par une force intérieure qui tranche avec mon apparence fragile de jeune fille.

    Je me prête bien volontiers au passage imposé devant ce mage qui me scanne par magie avant d’être confié à un majordome à la mine stricte et austère. Je le suis à travers un dédale de pièces, mes talons résonnants sur le sol carrelé avant d’enfin déboucher dans un merveilleux jardin, explosion de fleurs et de senteurs qui me laissent ébahie. Je dois m’excuser devant le majordome qui semble s’impatienter et qui me guide jusqu’à la table où m’attend mon hôte. Je suis légèrement surprise de le voir si jeune, son titre me laissant penser qu’il s’agirait d’un homme grisonnant dans la force de l’âge. Mais il faut croire que comme pour moi la valeur n’attend pas le nombre des années.

    Je m’incline légèrement en nouant mes mains sur mon ventre. Ma voix est claire, étrangement chantante et légèrement crépitante, prenant les accents d’un feu paresseux qui brûle dans l’âtre.

    - Messire Reys, je suis honorée de faire votre connaissance.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 19 Fév - 23:22
    L’humble demeure est bien plus luxueuse que ce à quoi je suis habituée mais il faut que j’essaie de ne pas monter trop surprise ou nerveuse.

    - Dame Siderea, ce sera parfait messire.

    Je prends place alors qu’il m’invite à m’asseoir avant de répondre positivement lorsqu’il me propose un thé.

    - Avec plaisir.

    Je suis surprise de le voir me servir. J’avais imaginé qu’une personnalité aussi importante de l’Empire aurait une horde de servants à ses ordres, se pressant pour s’acquitter de sa moindre volonté. Mais malgré sa position, l’homme semble être resté simple et je dois dire que cela me rassure.

    Je porte mes lèvres au breuvage. Il est bon, juste à la bonne température et les notes délicates du jasmin mêlées à la menthe se marient parfaitement.

    - Il est délicieux, merci.

    Il faut croire que le sieur Tagar sait mettre ses invités à l’aise. En tout cas il a touché juste en me proposant ce genre de boisson. Et puis il n’a pas l’air du genre à tourner longtemps autour du pot. Encore une qualité, car la patience n’est pas forcément mon fort. Je pose ma tasse sur la desserte avant de joindre mes mains sur mes genoux.

    Le culte s’est répandu rapidement au sein des communautés rurales du Reike. Là où la vie est difficile et où croire vous aide à affronter les affres du quotidien. C’est beaucoup plus compliqué dans les viles où le confort rend oisif et peu enclin à pratiquer sa foi et à prier. Surtout le Shierak modéré y est bien mieux implanté. Difficile en effet de considérer un partenaire commercial ou un seigneur étranger comme un hérétique à abattre. Malgré tout, que le ministre des Finances du Reike s’intéresse à moi signifie que notre cause s’étend même dans les milieux apparemment les plus réfractaires.

    - Et bien c’est assez simple. Les astres veillent sur nous depuis la voûte céleste. Je ne vous ferai pas l’audace de vous enseigner ce qu’ils nous apportent dans nos vies car vous me semblez être un fervent pratiquant Shierak. Les astres, dans leur bonté sans limites, nous ont envoyé leurs enfants, le Soleil Conquérant et la Lune implacable pour nous guider et nous aider à affronter les faux-dieux et leurs croyants. Ils ont vaincu les titans, prouvant au monde qu’ils sont les seuls à être d’essence divine sur cette terre. Mais…

    Mon regard semble animé d’une flamme nouvelle.

    - …lorsque vous regardez le ciel, le soleil et la lune ne sont jamais seuls. Ils sont accompagnés d’une multitude d’étoiles qui sont là pour les soutenir, ces âmes de nos ancêtres qu’ils ont accepté à leurs côtés pour nous protéger. Alors il est normal que sur cette terre nous soyons-là, nous, les Stellaires, pour aider l’Empereur et l’Impératrice grâce à la force de notre foi à purifier ce monde des infidèles et à détruire les faux-dieux qui cherchent à s’opposer à notre ascension.

    Mon sourire se fait encore plus lumineux.

    - Nous sommes les étoiles de l’Empereur et de l’Impératrice. Et nombreux sont ceux qui voit en moi la première d'entre elles.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 27 Fév - 21:12
    Je ne semble pas relever l’insinuation de l’homme concernant Tensai. Ce qui est sûr c’est que mon regard brille d’un feu vif lorsque je parle de l’Empereur.

    - Le Soleil Conquérant a abattu un titan. Son ascendance ne fait aucun doute et il mènera les vrais croyants à la victoire.

    Je suis légèrement surprise lorsqu’il me demande qui sont les infidèles mais je lui réponds sans détour.

    - Les infidèles sont tous ceux qui se perdent dans de fausses croyances. Ils sont manipulés par les faux-dieux qui veulent nous empêcher de rejoindre nos ancêtres dans la voûte céleste. Ils veulent nous priver de l’ascension. Ce monde met notre foi à l’épreuve, pour prouver que notre âme mérite d’avoir sa place près des Astres divins. Il est donc de notre devoir de lutter contre les infidèles, de les convertir à la vraie foi et de protéger les vrais croyants. Quant aux récalcitrants…

    Je bois une gorgée de thé, terminant brusquement mon discours sur ces dernières paroles. Certains pratiquants du Shierak sont trop tolérants envers les hérétiques, ils n’osent pas faire ce qui doit être fait, à savoir brûler dans les flammes les infidèles qui osent s’opposer à la parole des Astres.

    - Les Astres ne veulent que notre bien. Ils souhaitent que nos âmes rejoignent celles de nos ancêtres. Mais ils ont vu, ils ont vu la menace que faisaient peser les faux-dieux sur les vrais croyants que nous sommes. Alors dans leur infinie bonté, ils nous ont envoyé leurs enfants, les enfants divins qui mèneront nos armées à la victoire.

    Mon regard de braise se pose sur lui, intense et brûlant. Il ne fait aucun doute que je suis convaincue que ma foi est la seule et unique, que les Astres m’ont confié une mission et que le feu divin qui courre dans mes veines n’est que la juste récompense de mon dévouement sans failles. Une fanatique illuminée dont la force de conviction est capable de marquer les petites gens au fer rouge.

    Mes mains se joignent sur ma poitrine.

    - C’est notre foi qui nous mènera à la victoire. La foi de notre peuple en les Astres et leurs Enfants donnera aux nôtres la force de vaincre.

    Je me penche légèrement vers lui.

    - Et la foi des Stellaires est sans limites.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 18 Mar - 18:53
    Un léger sourire s’inscrit sur mes lèvres alors que le ministre en face de moi utilise l’argumentaire éculé des Shierak modéré. J’ai entendu tant de fois ce genre de paroles que cela pourrait en devenir lassant, mais telle est ma croix. Faire en sorte que les plus sceptiques ouvrent les yeux et fassent grossir les rangs des vrais croyants.

    Je me penche légèrement vers lui. Dans mon regard de braise brûle le feu d’une conviction inébranlable.

    - Tous ceux qui s’opposent à la grandeur des Astres devront être jugés.

    Je lève une main fine entre nos deux visages et une flamme d’une pureté incroyable en jaillit. Elle semble être faite de lumière pure, et danse, hypnotique.

    - Le feu divin coule dans mes veines. Je ne suis que l’instrument de la volonté des Astres. Vous pouvez vivre dans le respect de la foi Shierak sans crainte…

    Ma main tourne lentement, la flamme vacille mais sans s’éteindre et se reflète dans l’écarlate de mon regard.

    - …mais des forces obscures frappent à nos porte, menaçant de plonger notre monde dans les ténèbres. Le temps de l’attente est révolu.

    Ma main qui se ferme brusquement et le feu s’éteint dans mon poing fermé.

    - Nous avons cru que nous pourrions vivre en paix en cultivant notre foi en silence. Et le titan X’o a surgi des entrailles de la terre pour déverser sur le Sekaï ses hordes de morts en marche. Combien des nôtres sont morts ?

    Un voile de tristesse parcourt mon regard, alors que cette évocation me rappelle le sacrifice de mes deux frères.

    - Trop pour que nous restions les bras croisés à attendre. Le Nouvel Ordre se lève à l’ouest pour répandre le doute dans le cœur des vrais croyants. Les guerres se mènent par le fer et le sang, mais il en est une autre qui se joue en nous.

    Ma main qui se pose à l’endroit où bat mon cœur, avant de s’envoler jusqu’à mon front.

    - Dans nos cœurs et dans nos âmes. Et la seule arme que nous avons pour l’emporter su ce nouveau champ de bataille, c’est notre foi. Notre foi en les Astres et ses enfants qui nous donnera la force de lutter. Alors Sieur Tagar, vous pouvez vous endormir ce soir en vénérant les Astes et vos ancêtres comme vous l’avez toujours fait. Je ne vous blâmerai point pour cela. Ou alors vous pouvez faire de votre foi une arme aux services de la vérité, vous joindre à nous pour ramener les âmes égarées dans le droit chemin, les guider humblement sur le chemin de l’Ascension et les protéger de l’influence néfaste des faux dieux et de leurs suivants.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 18 Mai - 21:44
    Si je suis mariée... Je lève un sourcil surpris devant cette question qui tombe comme un cheveu sur la soupe au milieu de notre conversation. Mais je me reprends rapidement, répondant dans un sourire.

    - Au grand dam de mes parents, non.

    Je me laisse aller dans ma chaise en croisant les mains sur mon ventre.

    - J'ai décidé de dédier ma vie à ma foi et j'ai bien peur que certaines contingences matérielles passent au second plan devant les dangers qui menacent les vrais croyants.

    Heureusement, il reprend rapidement le fil de notre conversation, referment cette petite parenthèse plus personnelle.

    - De quoi a besoin votre mouvement, actuellement ?

    Une lueur vive semble s'allumer dans mon regard de braise car c'est lui qui aborde le premier la raison principale pour laquelle je suis venu à lui.

    - Nous avons avant tout besoin de femmes et d'hommes dévoués à notre cause et prêts à mettre leur vie au service de la vraie foi.

    Je me penche légèrement vers lui, pour qu'il puisse bien voir la flamme qui m'anime, cette volonté de fer qui s'exprime à travers mes croyances. Qu'elles soient justes ou non, nul ne peut nier qu'elle me confère une force de conviction à même de convaincre les foules et les petites gens.

    - Vous êtes puissant, Sire Reys, et surtout respecté au sein du Reike pour de bonnes raisons. Si vous souteniez publiquement notre mouvement, alors le Culte des Enfants Célestes brillerait de mille feux, attirant les âmes égarées en son sein et nous aurions alors la force de combattre les fanatiques du Nouvel Ordre grâce à la seule arme qui les fera plier. Notre foi en les astres et en leurs enfants, les seuls vrais Dieux.

    S'attendait-il à ce que je réclame de l'argent ? Il s'est trompé dans ce cas, car les cœurs et les âmes ne s'achètent pas avec des pièces d'or.

    - Je n'ai rien d'autre de plus précieux à vous demander.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 31 Mai - 22:36
    Un léger sourire s’invite sur mes lèvres alors qu’il m’énonce son discours sur la loi et l’ordre. Cet argument, je l’ai trop souvent entendu, souvent dans la bouche de gens qui se cachaient derrière la prétendue loi des hommes pour en profiter éhontément ou la détourner à leur profit. Des hommes de pouvoir qui voient dans le changement un risque à même de les faire vaciller de leur piédestal. Est-il de ceux-là ?

    - Dois-je vous rappeler Sire Tagar, que nous vénérons ceux que vous servez ?

    Une lueur de malice s’invite dans mon regard.

    - Nous les servons tous deux, d’une manière différente, mais le résultat est le même. Et je suis certaine que nous œuvrons pour la grandeur et la préservation du Reike, dans le respect de la mémoire de nos ancêtres et guidés par les Astres qui nous montrent la voie dans le désert. En quoi un citoyen qui respecte nos croyances, le shierak et nos dirigeants pourrait-il attirer mon courroux ?

    Je lui laisse quelques secondes pour réfléchir avant de poursuivre.

    - En revanche, si ce même citoyen crache sur ce qui nous unit en tant que peuple, s’il menace ce que nous sommes en propageant de fausses croyances et en foulant nos coutumes du pied, la loi le protégera-t-elle ? Vous avez raison, notre nation s’est construite grâce à l’établissement d’un ordre fort, mais nos croyances ont servi à lui construire des fondations solides tout autant que ces lois que vous chérissez tant.

    Je lève une main entre nos visages.

    - Ce n’est pas l’un…

    Avant de lever la seconde.

    - …et l’autre.

    Puis je les joins brusquement.

    - C’est un tout, un ensemble qui fait que notre peuple se dresse fièrement sur ses deux pieds. Je respecte les lois de mon peuple et je respecte ses coutumes. Et c’est pour cela que je n’hésiterai pas à brûler dans les flammes ceux qui cherchent à détruire ce que nos ancêtres ont bâti dans la sueur et le sang.

    Je me lève en lissant ma robe avant de joindre mes mains sur mon ventre. Je lui souris en penchant légèrement la tête dans sa direction.

    - Peut-être qu’un jour vous me verrez autrement que comme un danger. Je l’espère en tout cas, car je suis convaincue que nous avons le même but. Mais rien n'oblige à suivre un chemin commun pour arriver au même endroit.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 22 Juin - 16:36
    - Tout simplement parce qu’il existe des gens n’ayant aucune religion. Cela n’est pas interdit par la loi.

    Je souris avant de répondre.

    - Il est aussi de mon devoir de guider les âmes égarées dans la lumière des astres. Nombreux sont ceux qui se sont perdus, croyant que la religion n’était qu’une futilité dont on pouvait se passer, laissant leurs âmes à la merci des puissances des ténèbres. Mais l’éveil des faux dieux a rouvert les yeux du monde sur la nécessité de croire pour se protéger des forces ténébreuses qui menacent de nous engloutir. Quoique vous pensiez, un nouvel âge s’ouvre et la religion y a toute sa place.

    Je me penche légèrement vers lui pour souffler à son oreille.

    - Et je suis un des symboles de ce renouveau, que cela vous plaise ou non.

    Je m’éloigne avant d’accueillir sa prochaine tirade d’une moue légèrement agacée.

    - Je vois que vous ne m’écoutez pas, je ne suis pas ministre de la Justice, mais je suis le Cœur et je ne vous laisserai pas tuer des gens par exemple des Républicains ou des Shoumeiens désireux de travailler au sein du Reike.

    - Et vous-même vous ne m’écoutez pas. Si les Républicains et les Shoumeïens respectent nos croyances et nos coutumes ils ne risquent rien. Dans le cas contraire…

    Je hausse les épaules.

    -…ils devront affronter le jugement des Astres pour répondre de leurs péchés. Que vous soyez Cœur ou non n’y changera rien, car certaines choses sont au-delà de nos considérations de simples mortels.

    - La religion est une chose importante, mais nous ne sommes pas une théocratie comme notre malheureux voisin.

    - La religion n’est pas uniquement une chose importante. Elle est fondamentale et constitutive de l’identité de notre peuple. Que serions-nous sans le Shierak ? Que serions-nous sans les guides que sont devenus pour nous les Enfants Célestes ? Les lois dont vous parlez avec autant d’admiration sont le fruit de la décision d’hommes tels que vous. Certains les remettent en question quotidiennement, s’offusquant parfois qu’elles soient injustes ou ne profitent qu’aux privilégiés. Vous-mêmes pouvez remettre en question une loi édictée par un de vos prédécesseurs et celui qui prendra votre suite pourra effacer celles que vous aurez mise en place.

    Mon regard se fait soudainement plus intense.

    - Alors que les Astres sont immuables. Tous les jours le soleil se lève et se couche tandis que la lune rythme nos vies et les saisons.

    Un dernier mot alors que nous approchons de la sortie.

    - Je ne suis pas là pour répandre la peur, mais pour apporter l’espoir. L’espoir d’un monde où nous n’aurons plus à craindre les déprédations des faux dieux et de leurs sbires, l’espoir de voir notre âme s’élever dans les cieux pour rejoindre nos ancêtres auprès des Astres lumineux. La foi est un bouclier qui nous aide à affronter les tourments du monde, un refuge qui nous rend plus fort.

    Un sourire taquin s’invite sur mes lèvres.

    - Ah et sachez que, contrairement aux apparences, je ne suis pas du genre à être gentille.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum