DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Zéphyr Zoldyck [Terminée] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 16:10Dimitri Chagry
    Validations RP d'Isolde / Reike Aujourd'hui à 15:03Isolde Malkyn
    Ciel nuageuxAujourd'hui à 15:01Zelevas E. Fraternitas
    [Challenge] La fleur du nordAujourd'hui à 14:51Qwellaana Airdeoza
    Dénicher un champignon étoilé [PV Dimitri]Aujourd'hui à 14:48Isolde Malkyn
    Le Renouveau de Liberty [Zelevas]Aujourd'hui à 13:42Zelevas E. Fraternitas
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 10:07Verndrick Vindrœkir
    Demande de rerollAujourd'hui à 8:16Zaïn Tevon-Duncan
    Pour la gazette estivale (Takhys)Aujourd'hui à 6:44Takhys Suladran
    pour la future gazette d'étéAujourd'hui à 2:53L'Âme des Cendres
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Zéphyr Zoldyck
    Zéphyr Zoldyck
    Messages : 235
    crédits : 2084

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation:
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B - Oreille
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1330-zephyr-zoldyck-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2145-chronologie-de-zephyr#18202
  • Dim 12 Fév - 15:50
    Zéphyr Zoldyck  
    Race : Humain
    Sexe : Masculin
    Âge : 29
    Métier : Conseiller royal (officiellement) - Maître-espion (officieusement)
    Taille & poids : 180 cm – 75 kg
    Alignement : Loyal neutre
    Faction : Reike
    Rang : B
    Religion : Shierak
    Avatar : Zhongli de Genshin Impact

    Pouvoirs et objets

    Guerrier assassin

    Super vitesse
    Palier 1 (500 crédits) - Vitesse comparable à celle d'un sportif de haut niveau.
    Palier 2 (1000 crédits) - Vitesse et réactivité du personnage hors du commun, mouvements difficiles à anticiper pour un non-initié au combat physique.
    Palier 3 (2000 crédits) - Sorts et techniques surprennent facilement une cible non-préparée, sprinter à plus de 100 km/h, être plus rapide qu'une monture, esquiver des projectiles assez rapides (flèches...)

    Agilité et précision augmentées
    Palier 1 (500 crédits) - Atteindre une cible peu mobile à distance, agilité au-dessus de la moyenne.
    Palier 2 (1000 crédits) - Mouvements extrêmement fluides et aucun geste inutile, capable de réaliser des esquives surprenantes, possibilité de toucher un point précis peu importe la distance, atteindre plusieurs cibles séparées d'un seul coup.

    Clonage
    Palier 1 (1000 crédits) – Création de clones (plus l’utilisateur en crée, plus sa force magique et physique est diminué en conséquence). Les clones peuvent utiliser tous les pouvoirs de l'utilisateur.

    Invisibilité
    Palier 1 (250 crédits) - Capacité à rendre votre corps transparent et invisible à l'oeil nu. Attention, les autres sens fonctionnent contre vous et l'invisibilité ne vous immunise pas face aux dégâts. Idéal pour espionner ou se faire discret. Permet de devenir invisible comme indiqué dans le descriptif, le pouvoir a une durée maximale de 1 h avant qu'un repos soit nécessaire.

    Métamorphose
    Palier 1 (250 crédits) - Voir la description, le pouvoir a une durée maximale de 1 h avant qu'un repos soit nécessaire.

    Invocation d'objets
    Palier 1 (500 crédits) - Un pouvoir de prédilection pour tous les utilisateurs d'armes et d'objets divers ! Grâce à ce pouvoir formidable, il est possible d'invoquer presque tous les types d'objets (armes, trucs utilitaires comme une corde, nourriture, etc.). Attention : chaque objet invoqué doit être possédé par vous au préalable. C'est donc impossible d'invoquer une arme légendaire si vous ne la possédez pas, par exemple. Plus une invocation est massive, plus elle nécessite de la mana. L'invocation d'objets ne peut pas être directement utilisée pour attaquer ou se défendre (impossible de faire tomber un piano sur votre ennemi, donc).

    Odorat augmenté
    Palier 1 (150 crédits) - Quelques heures de distance

    Vue augmentée
    Palier 1 (150 crédits) - Vision augmentée jusqu'à 100 m

    Ouïe augmentée
    Palier 1 (150 crédits) - Distance de 2 km

    Nyctalopie
    Palier 1 (150 crédits) - Voir parfaitement dans les endroits sans lumière.

    Régénération
    Palier 1 (250 crédits) - Régénère les blessures mineures instantanément
    Palier 2 (500 crédits) - Régénère les blessures de moyenne intensité et parfois profondes en quelques heures
    Palier 3 (1000 crédits) - Régénère les blessures graves et les membres perdus, mais cela nécessite quelques jours. Ne fonctionne pas pour les organes vitaux comme la tête, la cœur et autres, mais cela peut vous sauver d'une hémorragie pouvant être mortelle.
    La régénération fonctionne également sur les poisons. Cependant, elle n'est d'aucune efficacité face aux maladies magiques.

    Immunité : Lumière
    Faiblesse : Ombre

    Total : 4000 crédits + 500 crédits (rôle recherché).
    Prix des pouvoirs divisés par deux puisqu’il s’agit d’une spécialisation assassin.

    Un p'tit remontant : Une étrange petite fiole contenant un liquide extrêmement douteux de couleur brune. Malgré que cette mixture soit complètement dégueulasse, cette dernier contient une certaine magie, parce que la consommer vous redonnera temporairement du mana.
    Consommer cette potion vous regénère +2 utilisations de palier 3. Lorsque le P'tit remontant est utilisé lors d'une PA ou d'un event, ce dernier sera détruit de votre inventaire.

    - Gemme des curiosités

    Gains d'events :
    +4 utilisations de P2 et +2 utilisations de P3
    +4 utilisations de P2 et +2 utilisations de P3
    * Une arme en bronze céleste, propriété indestructible: Katana.
    * Mithridatisation (Passif)  : Un organisme ayant survécu à la corruption de Puantrus a apprit naturellement à se protéger face aux poisons et aux maladies. Une fois par rp, permet au corps de l'utilisateur de repousser les effets d'une maladie ou d'un poison qu'on lui aurait administré pendant trois tours, lui permettant d'agir comme s'il n'était pas atteint.

    ________________________________

    Zéphyr porte généralement des tuniques assez amples qui lui assurent une grande liberté de mouvement.

    Il possède un katana d’excellente qualité. Il en possède d’autres, qui décorent le mur de son bureau, à destination de ses clones, si ceux-ci doivent partir en voyage.

    Enfin, l’homme porte des dagues sur lui, qui lui servent à se protéger ou à intervenir en cas d’urgence.

    Son tatouage reikois a été dessiné à hauteur de son avant-bras gauche.

    Description physique et mentale


    Qualités : Courtois – Sociable – Doux – Charismatique – Loyal – Déterminé – Patient – Stratège – Observateur – Volontaire – Astucieux – Vif – Adroit – Protecteur

    Défauts : Solitaire – Critique – Sûr de lui – Indépendant – Discret – Hypocrite – Manipulateur – Sournois – Implacable – Menteur – Secret – Calculateur – Audacieux – Opportuniste

    Vous souvenez-vous avoir croisé Zéphyr auparavant ? Non ? N’en soyez pas surpris. C’est que cet homme est loin d’être un général de guerre à la carrure impressionnante : il est donc tout à fait normal que vous n’ayez pas été remarqué tout de suite sa présence. L’espion ne possède ni force démesurée, ni voix puissante, ni un charisme qui l’aide à transporter les foules. Il laisse cela à la Griffe, ou mieux, à Tensai lui-même. Eux sont capables de diriger des légions sans se cacher le moins du monde, là où le sabreur préfère agir dans l’ombre avec tout autant d’efficacité et de perspicacité. Mais parlons un peu de ses traits physiques avant de dessiner son caractère et ses motivations.

    Son corps élancé, sa fine musculature, ses trains fins et ses cheveux soyeux, sont tous des attributs qui plaisent énormément à la gente féminine. L’assassin est assez grand avec son mètre quatre-vingt, et sa posture droite, son attitude fière, sa confiance intérieure, aussi, ne font que renforcer sa prestance naturelle. Son visage noble et allongé est mis en valeur par de beaux yeux ambrés, qui rappellent la couleur de l’automne. Son teint est pâle, malgré qu’il ait vécu dans les terres arides du désert, et sa peau blanche contraste particulièrement avec ses longs cheveux ébènes. Généralement, il les attache avec un élastique, si bien qu’il a souvent une queue de cheval dans le dos.

    Zéphyr porte des tenues amples et soyeuses au palais royal, qui sont de temps en temps décorées de quelques ornements discrets sur les manches et les atours de ses vêtements. Parfois, un dragon, ou le soleil entremêlé à la lune sont brodés sur le dos de ses tuniques. Son attitude est soignée quand il doit se montrer en public ou assurer ses fonctions auprès du couple royal, mais le maître-espion n’hésite pas à troquer ses riches vêtements pour de modestes habits de voyage si l’envie lui prend de se promener à Ikusa ou dans d’autres régions du Sekai. D’autres fois, quand le duelliste veut lui-même enquêter ou ne pas être reconnu par un tiers, le guerrier abandonne les tenues qu’on lui connaît pour devenir un anonyme parmi la foule reikoise. Couplé à son pouvoir de métamorphose, il est bien difficile de le reconnaître si l’assassin ne veut pas qu’on se rende compte de sa présence.

    Sa voix est profonde, et quand son regard se pose sur vous, l’homme arrive à vous faire croire qu’il vous porte un intérêt sincère. Du reste, il faut bien avouer qu’on est vite mis en confiance en présence de cet individu. Son sourire, son ton cordial, sa patience pousse à la confidence, et soyons honnêtes, Zéphyr est très doué pour écouter ses interlocuteurs. Cela ne le gêne pas de se taire et d’écouter les plaintes, les doutes, les espoirs, ainsi que les ambitions d’autrui. Il combine tout, il retient tout, et puis, il examine tout. Peut-il vous considérer comme une menace, comme un élément de confiance, ou comme un citoyen qui ne nuira ni à l’Empire ni au couple royal ? Doit-il vous arriver un malheureux accident si vous vous y croyez un peu trop ou au contraire doit-il surveiller vos plans ?

    C’est qu’au-delà de la vie au palais – celle-là même où un certain savoir-vivre est requis pour vivre à la cour –, Zéphyr a sous sa direction une multitude d’espions qui l’aident à gérer les menaces ou les opportunités qui s’offrent au Reike. Derrière son gentil sourire se cache un homme qui calcule, qui prévoit, et qui en définitive, essaie de conseiller Tensai au mieux de ses capacités. L’homme n’a pas de remords à commanditer l’assassinat de quelqu’un, comme il n’hésite pas à écarter quelqu’un d’instable qui pourrait mettre à mal le système en place. Il ne craint pas non plus de dire ce qu’il pense à ses souverains, s’il estime que leurs projets ne sont pas toujours les plus adéquats. Evidemment, il mesure ses mots en leur présence, mais l’Oreille n’a jamais menti aux membres du couple impérial. Puisque son rôle est d’évaluer tout ce qu’il se passe pour mieux prévoir leurs répercussions futures, il aurait tort de caresser le roi et la reine dans le sens du poil juste parce qu’ils sont à la tête de l’Empire. Aussi le sabreur est diplomate, mais franc, et on ne peut lui reprocher son honnêteté à leur égard.  

    Honnêteté qui s’arrête à Ayshara et à Tensai. Envers de pauvres inconnus, voire même envers des nobles puissants du Reike, Zéphyr n’a aucun scrupule à modeler la vérité comme il l’entend. Parfois, il en dit peu, parfois, il ne dit rien du tout, d’autres fois, il laisse aussi croire des choses qui sont totalement fausses, si cela lui permet de mieux gérer la puissance ou la menace potentielle qu’ils représentent. Car entre la rébellion des Ryssen et celle des pro-Draknys, entre la lutte contre les Titans et la cupidité de la République, il serait fou de croire que tout le monde est mignon et gentil. Zéphyr accorde donc très difficilement sa confiance à autrui, et si cela le condamne à une vie quelque peu solitaire et secrète, ça n’a pas l’air de déranger le Reikois outre mesure.

    Il est toutefois impossible de gérer un réseau d’espionnage tout seul. C’est pourquoi l’assassin a une multitude d’agents sous son aile. Ils sont ses yeux et ses oreilles. Où sont-ils ? Nulle part et partout. Ils peuvent très bien vivre dans le bas-peuple, comme fréquenter les nobles salons mondains du Reike ; ils peuvent aussi aller vivre dans la République ou dans les terres dévastées du Shoumeï pour qu’on lui apprenne ce qui se passe aux environs de Célestia, ou dans les grandes villes de la nation de Dangshuang. Evidemment, l’emprise de Zéphyr est bien plus forte sur les terres du Reike, mais il n’empêche pas qu’il ne faut pas ignorer les nations voisines. Ce point, il le confie particulièrement à l’Eau, un de ses chefs de cellule, là où le Vent doit lui davantage lutter contre les fanatiques et les Titans. Ce n’est pas contre des fantômes que Tensai fait la guerre, et il faut savoir recueillir un maximum d’informations pour lutter contre ces fausses déités qui s’amusent aux dépens des mortels.

    Ses espions, Zéphyr met un point d’honneur a bien les connaître pour savoir quelles sont leurs compétences et leurs personnalités. Il délègue évidemment beaucoup de choses à ses subalternes directs, mais tout comme un général doit connaître ses soldats, un maître-espion doit bien connaître ses agents pour les envoyer avec sagacité en mission. Le guerrier n’est pas du genre à abandonner ses ouailles, même s’il sait que sauver tout le monde est dès fois impossible. D’ailleurs, un bon espion ne divulgue pas ses secrets, sous aucun prétexte. Le Reikois n’apprécie donc pas que certains des siens échouent, voire se fassent capturer par autrui, mais il préfère qu’ils restent loyaux, quitte à en mourir, plutôt que de devenir parjure et de divulguer des informations qui pourraient affaiblir l’Empire. S’il le peut, cela dit, le guerrier s’arrangera pour leur venir en aide. Tant que cela est faisable et que cela ne devient pas une mission suicide.

    Si Zéphyr est loyal envers ses hommes, il leur demande la réciproque. L’homme a horreur la moindre trahison et peut devenir très froid envers quiconque pense à retourner sa veste. Il préfère qu’on renonce à ses fonctions plutôt que de devenir un traître, et de manière générale, il estime que les Reikois ont une fierté propre qui doit les empêcher de trahir leur nation. Peut-être est-ce un peu trop idéaliste. Mais nous serons d’accord que personne n’est parfait.

    Terminons enfin par les capacités propres du duelliste. Zéphyr n’est pas fort comme la plupart des soldats de sa nation. Il lui est impossible de pulvériser un rocher à main nue, mais il est agile, et il est rapide. L’entrainement qu’il a suivi dans sa jeunesse, puis à l’Université de Drakstrang, lui ont permis d’avoir une musculature fine, et il excelle dans la maîtrise du katana. L’homme arrive à se fondre dans n’importe quel environnement grâce à son invisibilité et ses talents de métamorphe, mais son pouvoir le plus particulier est certainement le clonage. Ses doublures lui permettent de recueillir une série d’informations pour son propre compte, quand il veut vérifier certaines détails par lui-même. Cela lui permet également d’être plus efficace, quand il serait par exemple bloqué à une réception mondaine dont il n’a strictement rien à cirer. Et si jamais l’un de ses clones disparaît sans crier gare, il sait qu’un danger rôde quelque part…

    Histoire ou test-rp


    En résumé:

    An -9 :  

    - T’es sûr que tu veux envoyer ton fils à l’Université Drakstrang, Karl ?

    L’intéressé retient difficilement un grognement alors qu’il se tourne vers le forgeron de la tribu. Il sait que Bronn a Zéphyr à la bonne, il sait également que le village voit d’un bon œil son héritier depuis que celui-ci a trouvé la source d’une maladie qui était en train d’infecter tout leur clan. Mais voilà, tout son entourage a beau lui vanter les mérites de son fils, lui n’a pas changé de point de vue pour autant. Le vieux guerrier le voit toujours tel qu’il est, lui : un homme freluquet qui n’est toujours pas capable d’écraser en miette la moindre petite pierre, et qui n’est, de son point de vue, pas prêt de se faire une place dans l’armée reikoise. Il est trop mince, pas assez imposant, pas suffisamment charismatique, pas assez…

    - Il pourrait rester ici, tu sais. Les frais d’inscription à l’Académie sont chers avec leur vingt foutues pièces d’or. Et je suis sûr qu’il apporterait beaucoup à notre clan.

    Un rictus déforme aussitôt les lèvres du chef du village qui ne tarde pas à venir s’asseoir dans la salle commune de leur jolie taverne. D’un geste, il invite son ami à s’asseoir, et il hèle la serveuse pour qu’elle vienne servir son frère d’arme.

    - Tu sais ce que m’a répondu ma femme quand je lui ai dit ça ? Qu’à Magic, ils demandent 150 pièces d’or. 150 putains de pièces d’or, ces voleurs ! Alors, elle m’a dit : « 20 pièces d’or, ce n’est rien en comparaison. Envoie-le à Drakstrang, puisque tu es si mécontent de lui. » J’te jure, les femmes. C’est qu’elles sont implacables parfois. Et impossible à faire changer d’avis. Si j’l’envoie pas là-bas, elle fera la tête jusqu’au prochain solstice d’été au moins. Et je me dis : si le service militaire n’a pas fait de lui un homme, alors pourquoi pas l’Université hein ? Il pourrait prendre le cursus des stratégies militaires. Ou celui de combat. Peu importe tant que ça le durcit un peu… Quoi, pourquoi tu me regardes comme ça ?  

    - Il n’y a que toi qui crache sur Zéphyr, Karl. Certains de ses instructeurs au service militaire ne l’aimaient pas, d’accord, mais d’autres ont fait ses éloges pour sa vivacité d’esprit aussi bien que sa rapidité physique. Et depuis qu’il en est revenu, il est en sacrée forme. Tu as beau râler comme tu veux, tu ne m’enlèveras pas que ton fils a des qualités. D’ailleurs, je me souviens, tu étais le plus heureux des hommes quand il est né.

    L’homme fait la moue, mais finit par acquiescer.

    - Ouais. Après que j’ai su que ma femme allait bien, on a fêté ça toute la nuit. J’m’en rappelle comme si c’était hier. Un sourire amer vient parcourir le visage zébré de cicatrices du guerrier. J’crois bien que c’était l’un des plus beaux jours de ma vie. Mais bordel, je voulais un fils quoi. Quelqu’un qui sache diriger des hommes. Qui sache s’imposer comme tout guerrier qui se respecte. Un général dans l’âme. Je voulais pas d’un gamin qui se crée sa petite bande, qui commence à ridiculiser les camarades des familles les plus puissantes de notre tribu sous prétexte qu’ils sont, je cite : « véritablement débiles et horriblement lents ».  
    - C’était il y a déjà six ans, enfin. Et puis, ton fils est le plus rapide et le plus agile de la tribu, il faut bien lui reconnaître ça. Regarde, il a même eu les couilles de pister ce qui infectait notre réserve d’eau, au point qu’il a trouvé plein d’animaux en putréfaction dans une caverne qui était liée aux nappes souterraines. Y avait un cerbère dedans et j’ai cru qu’il allait se faire bouffer un bras quand il l’a sorti hors de son repère.
    - Il s’est fait bouffer le bras, mais comme ce n’était qu’un de ses clones, il s’en est sorti et l’a attiré dans notre piège. Un soupçon de fierté jaillit un instant sur le visage de l’homme, mais il se rembrunit bientôt et maugrée. Qui lui a appris cette putain de magie, déjà ?

    Cette fois, c’est Bronn qui a l’ombre d’un sourire. Il reçoit la choppe commandée par son ami, et décide de préserver soigneusement son secret. Il vaut mieux que Karl ne sache pas que c’est lui qui l’a mis sur cette voie.

    - Tu oublies aussi qu’il est devenu très doué au sabre. Apparemment, lors de son service militaire, il a rencontré un vieux soldat, un ermite très doué à son époque. Il s’est reconnu un peu en lui en voyant Zéphyr et il lui a appris son enseignement. On dit que ses progrès ont été fulgurants.
    - Il vaut mieux manier une hache de guerre qu’un sabre, si tu veux mon avis, rétorque l’homme de but en blanc.

    Bronn hausse les épaules et décide de revenir au cœur du sujet.

    - Tout ça pour dire qu’il serait très utile au village. Garde-le ici plutôt que de l’envoyer à Drakstrang. Toi-même tu doutes qu’il deviendra un jour un officier digne de ce nom alors…
    - Non. Faire ses études là-bas, ça peut toujours lui donner des opportunités puisqu’il sera à la capitale. Je ne veux pas lui fermer cette chance. L’homme a beau être un râleur de première, il a beau regretter de ne pas avoir son fils idéal, il aime quand même son rejeton et c’est sa manière de garder encore quelques minces espoirs de voir un vrai guerrier naître de ses cendres. Il prendra l’un des cursus que je lui dirai. Et malheur s’il ne le fait pas !

    *

    *                   *

    Malheureusement, Zéphyr n’est pas beaucoup du genre à écouter autrui quand il s’agit de son destin. S’il respecte l’ordre établi et n’es pas un partisan du chaos, le gamin, puis l’adolescent qu’il est devenu a toujours considéré qu’aucune règle n’était inviolable, et qu’elles pouvaient être transgressées si c’était pour son bien à lui et le bien plus global de la société. Pour ce qui le concerne, c’est bien au duelliste de choisir ce qu’il souhaite, et c’est donc sans aucun remords que le jeune adulte s’intéresse, non pas à un seul cursus, mais à plusieurs d’entre eux. Les stratégies de guerre, les techniques de combat, l’ingénierie militaire et la médecine l’interpellent particulièrement, mais il est impossible de voir toutes ces matières en profondeur. Pour autant, Zéphyr apprend facilement les bases de chacun de ces domaines et il profite de l’excellence de l’Académie pour continuer à maintenir sa forme physique. Les instructeurs qui veulent en faire un soldat fort déplorent son manque de puissance, mais d’autres, à l’inverse, voient en sa vitesse et en son agilité des qualités d’éclaireur. C’est finalement une autre voie que l’homme aux yeux ambrés empruntera : celle des espions. Après tout, eux aussi ont besoin d’avoir de nouvelles recrues, et la vélocité de Zéphyr et son agilité ont apparemment interpelé le chef de ces agents de l’ombre. Il semble qu’il puisse placer en lui de bons espoirs, et le futur assassin ne songe pas particulièrement à refuser cette offre particulière. La perspective de rester à la capitale ne le dérange pas outre mesure, il s’y est bien intégré et apprécie la camaraderie qu’il a pu trouver dans l’armée. Le sabreur se rend aussi bien compte qu’il est doué pour recueillir des informations d’autrui, soit en se faisant discret, soit en manipulant discrètement ses cibles pour qu’elles lui disent tout ce qu’il a envie de savoir.

    Car Zéphyr a un tempérament sociable. Son sourire, sa patience, sa force tranquille, mettent les autres en confiance. Il n’est pas le plus puissant, mais il sait trouver les mots justes pour remotiver ses condisciples. Il n’est pas le plus autoritaire, mais il sait comprendre ce qu’on ne dit pas tout haut. L’espion en devenir sait depuis longtemps qu’il ne sera pas un valeureux général de guerre dans l’armée reikoise. Cette lubie de son père n’a jamais été son objectif. Il a d’autres capacités qu’il veut faire fructifier, et c’est durant cette période que l’homme apprend à devenir invisible et à se métamorphoser.

    Ses études finies, Zéphyr est un agent comme un autre. Un agent doué, qui se concentre surtout sur le territoire d’Ikusa. Il récolte comme certains de ses compatriotes des informations à destination du maître-espion, et par extension, il sert ainsi la famille royale. Il pense que cela va rester ainsi pendant longtemps, mais c’est sans compter le destin qui bouscule parfois un peu les choses.

    *

    *                   *

    Lorsqu’il reçoit une lettre de sa mère, vague et laconique, qui le supplie de rentrer sa tribu « parce que les choses se gâtent à cause du clan Ryssen », Zéphyr est quelque peu sceptique, il doit bien l’avouer. Sa génitrice sait bien depuis le temps qu’il n’a pas forcément le pouvoir de renverser un homme qui déborde de puissance brute. Et puis, est-ce que cet individu ne va pas finir par être tué par l’un des nombreux clans du Reike ? Au fond, les tribus n’aiment pas être bousculées et aucun homme normal n’est capable de les soumettre entièrement à sa volonté.    

    Evidemment, Tensai Ryssen n’est pas un homme comme les autres, mais ça, Zéphyr ne le sait pas encore.

    En tous les cas, il avertit son chef direct du desiderata de sa mère et celui-ci voit là une opportunité. « Rentre chez toi », lui commande-t-il, « observe, vois si ce homme arrive vraiment à vaincre les tribus comme on le souffle à Ikusa. Et s’il s’agit d’une véritable menace, avertis-moi ».

    L’espion part, arrive donc chez lui peu avant l’arrivée de Tensai et de ses troupes. Il a le temps de comprendre que l’ambiance est fébrile, tendue, et surtout, que son père est désespérément opiniâtre. Il ne cédera pas un pouce de terrain à ce chef barbare. Ce sont ses terres, sa tribu. Zéphyr le prévient qu’il doit faire preuve de plus de souplesse, mais rien n’y fait. L’homme est obtus, comme toujours, et quand l’inévitable a lieu, et que les Ryssen vainquent les défenses de la tribu, le sang de son père va bientôt nourrir les sables du désert. Etonnamment, l’espion n’a pas de rancune contre le futur chef d’Etat. On ne peut rien faire contre la stupidité, mais son père a voulu vivre selon son code de l’honneur, et il peut au moins respecter ça.

    Pendant quelques mois, Zéphyr est discret, il observe, prend note, essaie de comprendre les objectifs de ce clan ridiculement fort. Clan auxquels s’agglomèrent de plus en plus de villages, de plus en plus de tribus, qui finissent par admirer ce combattant auquel rien ne résiste. L’homme aux yeux ambrés est peut-être l’un des premiers espions à se rendre compte de ce qui va s’abattre sur Ikusa.

    Durant ces quelques semaines, Zéphyr se fond bien dans la masse, mais il a quand même l’occasion de s’illustrer. Il se propose par exemple à lancer le holmgang à quelques chefs de tribus qui ne veulent pas se soumettre à Tensai. Si le duelliste gagne, le chef meurt en conséquence et le clan se soumet. Cela permet quelquefois d’éviter quelques bains de sang inutiles tout en préservant l’honneur cher aux Reikois et Zéphyr est suffisamment confiant en ses capacités pour ne pas perdre la vie. Indirectement, cela lui permet également de s’illustrer face aux guerriers qui deviennent de plus en plus en plus nombreux, et ces faits d’arme lui permettent de mieux s’intégrer à l’armée barbare. C’est toujours utile pour mieux comprendre leur hiérarchie, leur fonctionnement, leurs points faibles comme leurs points forts.

    Quand Tensai décide de commencer un siège envers Taisen et Kyouji, qui durera de longs mois, l’assassin décide que c’en est assez. C’est l’heure pour lui de retourner à la capitale. Ironiquement, il ne s’enfuit pas comme un voleur et va trouver le chef de guerre. Zéphyr lui propose simplement d’aller prévenir les forces de la capitale de son invasion imminente. Au mieux, cela préparera Ikusa à un siège et les Ryssen n’auront que plus de mérites pour leur victoire. Et au pire, il ne sera pas écouté, et ça n’influera pas l’avancée du futur empereur.

    Comment il repart de là en vie, il faudra le lui expliquer, mais Zéphyr retourne bel et bien au cœur du Reike et va délivrer son rapport au maître-espion. Mais, par le Soleil et par la Lune, qu’est-ce que les nobles peuvent être bouchés, n’est-ce pas ? Ce Ryssen ? Ne sera-t-il pas écrasé par Kyouji et par Taisen ? Ne peuvent-elles pas lutter contre ce barbare incivilisé ? Zéphyr s’agace de cette négligence, mais le reste n’est pas de son ressort. Il a fait tout ce qu’il a pu, le reste ne lui appartient donc pas.

    Quand le roi et la reine Draknys sont tués, l’espion craint un instant pour la prospérité de l’Empire. Mais contre toute-attente, Tensai marie Ayshara, et la situation semble un peu se stabiliser. Bon, il y a bien l’arrivée d’un dragon, Valeryon, qui alimente de folles rumeurs, il y a bien la naissance de l’enfant de la reine, aussi, mais jusque-là, ils peuvent survivre.

    Evidemment, c’était sans compter l’intervention des Titans. Sinon, la vie serait trop paisible, autrement.

    Quand le couple royal décide de lutter contre ces fausses déités, soyons honnêtes, Zéphyr n’en est qu’à moitié surpris. Il a pu fréquenter l’armée de Tensai, il sait donc que ce dernier ne reculera devant rien face à un ennemi. Mais le défi est de taille et… l’assassin n’hésite pas un instant à se mêler à cette folie. Avec les autres espions, avec l’usage de ses clones aussi, il recueille tout ce qu’il peut savoir sur cette fameuse invasion. Si ce travail peut paraître secondaire, il est néanmoins crucial pour diminuer les pertes de l’armée reikoise.

    Contre toute attente, l’Empire est vainqueur et cela crée une véritable légende dans tout le Sekai. Si Zéphyr est amplement satisfait de cette victoire, le travail des espions ne fait que commencer, cela dit. Rien n’empêche qu’il y ait d’autres Titans dans le Sekai. Rien n’empêche que la République prépare un mauvais coup. Rien n’empêche encore qu’il y ait des serpents dans le palais royal qui veuillent se retourner contre les souverains en place. Le travail est colossal et le maître-espion lui demande bientôt son assistance pour tout gérer. Cela permettra finalement une transition en douceur, quand bien même atteindre le rang de l’Oreille ne peut passer sans une épreuve établie par le couple impérial.

    Il n’en reste pas moins qu’un solide réseau d’espionnage est nécessaire, et Zéphyr y contribue d’une main de maître.

    Vie antérieure:

    Groupes d'intérêts


    Shierak - Zéphyr croit en la lune, au soleil et en les étoiles, mais il n'est pas un fervent croyant non plus. Pour autant, étant gamin, il appréciait les contes racontés par sa tribu et par les anciens.

    La Pègre – Le maître-espion ne dédaigne pas de garder un œil sur cet empire dans l’Empire : c’est que bien des choses s’y passent en coulisses et on peut parfois apprendre plus de choses dans ces milieux crades que dans les jolies pièces du palais royal.

    Le Nouvel Ordre – Du point de vue de Zéphyr, c’est une jeune pousse à abattre. Créer une communauté sur des valeurs d’entraide et de partage n’a rien de mal en soi, mais la foi qu’ils portent dans les Titans pourrait très bien porter problème sur le long terme à l’Empire. On peut toujours raisonner un fou, mais jamais une foule qui est sûre d’être dans son droit. Selon l’espion, il faut que ce Nouvel Ordre disparaisse d’une manière ou d’une autre et le plus tôt sera le mieux.

    Lutte contre les Titans – Zéphyr a participé à la lutte contre Kazgoth, il participera à la lutte contre les autres déités également. A ses yeux, ces créatures surpuissantes n’ont aucun droit sur les mortels et elles sont de toute façon beaucoup trop mauvaises pour qu’on les laisse vivre plus longtemps.

    Prophétie de la Lune et du Soleil – Il est évidemment impossible que l’assassin n’ait pas entendu parler de cette prophétie. Pourtant, s’il respecte ses souverains, il ne croit pas que ceux-ci sont des êtres divins. Zéphyr se détache donc de cette prédiction, bien qu’il accepte que d’autres y croient et lui donnent du crédit.

    Esclavagisme – Zéphyr soutient les édits de l’Impératrice à ce sujet. Si placer un homme coupable de crime grave ou modéré en esclavage avait son sens à une époque, il est évident qu’il existait de graves dérives avec ce système, et qu’il était temps d’y mettre un terme.

    Suprémacisme impérial – Zéphyr ne pense pas forcément que les autres nations du Sekaï sont inférieures, mais comme bien d’autres citoyens, il n’est pas dépourvu de cette fierté patriotique et nationale. N’est-ce pas le Reike qui a lutté contre les Titans et montré l’exemple ? La République n’est-elle pas corrompue par l’argent et le Shoumeï n’est-il pas habité par une foi envers de fausses divinités ? Seul l’Empire a montré une force certaine en ces temps troublés et il le montrera encore avec le temps, l’espion en est assuré.

    Purification de l'arbre monde

    derrière l'écran

    Pseudo : Neera
    Comment avez-vous connu le forum ? Top-sites
    Avis sur le forum : Je m’y amuse bien !
    Fréquence de connexion : Quotidienne, mais mes réponses RP se font souvent le week-end
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Zéphyr Zoldyck
    Zéphyr Zoldyck
    Messages : 235
    crédits : 2084

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation:
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B - Oreille
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1330-zephyr-zoldyck-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2145-chronologie-de-zephyr#18202
  • Dim 12 Fév - 16:12
    Bonjour,
    Je fais ce double-post pour dire que ma fiche est terminée.

    Je ne vois plus les membres de la Main dans les rôles recherchés donc s'il faut retirer 500 crédits, n'hésitez pas à me le dire.

    En ce qui concerne la fiche, j'ai fait "comme si" c'était déjà l'Oreille, c'était plus facile pour faire ma présentation. Mais je garde bien à l'esprit qu'il faut faire la demande au staff un mois après la validation o/

    Et enfin, pour l'histoire, j'ai pris quelques libertés, j'espère que ça ne posera pas de problèmes. S'il y a le moindre souci pour son recrutement en tant qu'espion, et/ou s'il y a la moindre incohérence avec Tensai et l'invasion des Ryssen, je peux bien sûr modifier cela sans problème.

    Merci pour votre retour Wink
    Divinité primordiale
    Divinité primordiale
    L'Âme des Cendres
    L'Âme des Cendres
    Messages : 2241
    crédits : 11577

    Info personnage
    Race: Divine
    Vocation: Big boss
    Alignement: Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/https://www.rp-cendres.com/https://www.rp-cendres.com/
  • Lun 13 Fév - 8:18
    Rebienvenue à toi avec ce nouveau compte !

    Aaaaaaaaaaaahhhh !!! Ce personnage est vraiment trop bien et j'aime toujours autant ton écriture I love you Je veux un lien avec ton perso u.u

    Franchement, l'ensemble de la fiche présentation concorde bien avec le lore du Reike et je n'ai vu aucune incohérence. Considérant que tu es un ancien membre, cela ne me gêne pas de te valider directement au rang d'Oreille, comme ça tu pourras commencer directement dans le vif du sujet. Wink

    Tu es donc validé, très cher ! Amuse-toi bien avec ce splendide espion Very Happy


    Compte staff - Merci de ne pas me MP.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum