DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une maquette qui vient de loin InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 0:11Kilaea Sliabh
    Étincelles Couragéennes | OrifaHier à 22:38Arès Wessex
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 18:22Rêve
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 18:16Arès Wessex
    Un regard de capitaine sur l'avenir... Hier à 17:09Altarus Aearon
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 16:43Valmyria
    Validation de StadzankHier à 16:19PNJ
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 12 Mar - 17:55
    La curiosité gratte ta peau comme un papier de verre qui ponce le bois depuis des heures. Ce n’est pas agréable du tout, mais tu sais parfaitement aussi que jamais tu n’ouvriras un paquet d’un client. Pourtant, c’est plus que tentant, cela vient de la république pour un noble du Reike. Pour un putain de politique du Reike même.

    Avant de prendre cette mission, tu n’en avais aucune idée. Même pendant le transport en lui-même, l'identité de ton client ne te faisait ni chaud ni froid, mais quand il a commencé d’être question de savoir exactement a qui remettre ton colis ça a commencé à piquer ta curiosité encore plus.

    Qu’est-ce qu’un ministre du Reike a besoin d’avoir un colis par un artisan de la République apporter par un service de livraison indépendant ? C’est ce que tu demandes alors que tu attends après qu’on t’ait arrêté aux portes de la propriété. La sécurité est assez impressionnante d’une certaine façon.

    Quand on te fait entrer dans les lieux, la vision de cet endroit si grand, mais avec en perspective du statut de l’homme paraît si fade. Pourquoi un noble n’a pas plus de décoration clinquante hurlant sa richesse ? Ce n’est pas une condition de base au fait d’être noble ?

    – C’est ici monsieur.

    Un sursaut te prend en entendant la voix du personnel qui t’a gentiment conduit sur place. Jamais tu n’aurais pensé qu’un personnel noble soit aussi respectueux envers un simple livreur. Vraiment, ce lieu t’intrigue. Peut-être simplement pas les mêmes mœurs que ce que tu as pu lire ou entendre parler sur ton île chérie.

    – Merci.

    Tu entres dans la pièce qu’on vient de t’indiquer et tu vois clairement un homme dedans. Au moins tu n’as pas à attendre debout que ce dernier daigne venir récupérer son colis. Cela t’est déjà arrivé, ce n’est pas agréable.

    – Bonjour monsieur, je suis le service de livraison et…

    Tu stoppes ta phrase en plein milieu après que tes yeux eurent été attirés par la maquette qu’a découvert l’homme. C’est impossible de ne pas reconnaitre. Tu as lu bien trop de description du lieu ou vu d’illustration pour que ton cerveau ne reconnaisse pas immédiatement Aquaria.

    Instinctivement, sans même pouvoir t’en empêcher, tu t'approches rapidement de la maquette sans même réfléchir qu’une approche aussi vive auprès d’un inconnu, noble de sur quoi, soit mal vu. Tes yeux brillent d’un intérêt certain et ne quittent pas la maquette. C’est comme si ton client était invisible là tout de suite. Ta curiosité pour l’objet face à lui est bien plus forte.

    – C’est si beau… Mais… hum… Il manque des trucs non ?

    Tu marmonnes cela en cherchant dans ta mémoire les éléments dans tes lectures ou représentations du lieu. C’est en cherchant cela que tes yeux tombent à nouveau sur la main de l’homme dans ton champ de vision et te font réaliser la portée de tes gestes. Merde.

    Tu recules de trois pas d’un coup en te redressant avant de te masser le cou embarrassé par ton action si impulsive face à un inconnu, ton colis tout dans ton sac dans ton dos.

    – Heu… Désolé, j’ai… hum… une certaine affection pour Aquaria. Bref… Votre colis monsieur.

    Et tout en disant cela, tu sors le précieux paquet et le tends à l’homme en face de toi.
    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 23 Avr - 15:13
    La douceur de l’homme face à ton impertinence alors qu’il est plus que visiblement un noble influent et que tu es le dernier des pécores te rassure grandement mine de rien. Tu as certainement un peu trop l’habitude qu’on te prenne de haut, d’avoir des retours de bâton un peu trop violent face à ta curiosité, juste du mal avec la noble de base, pour être vraiment à l’aise immédiatement après tes impaires d’un peu plus tôt.

    Le voir prendre ton colis, puis en sortir une nouvelle touche pour cette maquette qui t’émerveille a quelque chose de merveilleux. C’est plus simple de se concentrer sur cela plus que le reste. Ta vie ne semble pas en jeu, donc tu vas continuer de penser plutôt qu’à autre chose. La question sur la ville t'étonne un peu, mais en soit vu ta réaction face à cette maquette ça semble assez normal de pouvoir penser que tu as déjà dans cette ville.

    – Oh… Hum… C’est un endroit qui me fascine depuis que je suis enfant. Je ne sais pas combien d'histoires sur Aquaria mes parents ont nous raconter le soir. Au moment de la sieste aussi d’ailleurs. Maman aurait voulu qu’on naisse là-bas, mais bon, à cette époque ce n’était qu’un doux mythe et pas encore récupéré.

    Tout en disant cela, tu te frottes un peu le cou un peu intimidé de faire un pas de travers sur une de tes passions.

    – Je n’y ai certes jamais mis une nageoire, mais je pense en savoir pas mal pour aider si vous avez des questions. Puis, si c’est un représentant d’Aquaria que vous allez recevoir, ça sera sans l’ombre d’un doute une sirène.

    Tu marques un petit temps d’arrêt en cherchant dans ton esprit si les gens du Reike sont sensibles ou non au fait de préciser le genre d’une personne dans sa race. Aucune réponse ne vient clairement, alors tu claques simplement ta langue sur ton palais avant de reprendre comme si de rien n’était.

    – Ou triton, mais c’est du pareil au même. Ça pour le coup c’est un sujet que je connais plus que bien. Du coup, oui, cela ne me dérange pas de répondre à des questions si cela peut aider Aquaria à garder de bon rapport avec le reste du monde.

    Pour la prospérité de la ville sous marine, surtout en ce moment, ça sera mieux.

    – Je me réserve d’esquiver les questions qui n’iront pas dans ce sens-là.

    Enfin, celle que tu comprendras comme n’allant pas dans ce sens-là. Tu n’es pas un génie qui sait tout du but d’une question rien qu’en observant ton interlocuteur. Tu attends la suite en regardant la maquette et sautillant un peu sur place. Tout cela te donne un shot d’énergie assez plaisant mine de rien. CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 1 Mai - 17:48
    Jovnos. Hum. Il te semble que c’est un représentant d’Aquaria et qu’il a un comptoir qui vient d’ouvrir. Deux informations publiques assez simples à avoir. Deux informations que tu as de base parce que certaines personnes souhaitent soit transmettre des lettres au représentant, soit passer commande à son comptoir commercial.


    – Je ne l’ai jamais rencontré, mais j’en ai déjà entendu parler.

    Autant dire clairement quand on n’avait pas toutes les infos plutôt que de vouloir se la jouer comme la personne la mieux informée du monde. C’est quand on en sait le moins que les gens autour donnent le plus d'informations pour aider. La première question sur l’alimentation te fait sourire.


    – Pour ce qui est de l'alimentation, cela dépendra beaucoup de l’organisme de chacun, mais on a beaucoup de mal à digérer des aliments animaux ne provenant pas des cours d’eau, que cela soit la mer ou les simples rivières sortant à même d’une source montagneuse.


    Il avait bien vu de comment il arrivait à mieux digérer que sa sœur, ce qui venait de la terre ferme, mais cela ne restait pas le plus confortable pour son estomac.


    – Autant la cuisson ne pose pas de problème, ainsi que pour tout ce qui est fruit et légume, mais la viande ce n’est pas vraiment cela. Si vous voulez faire mouche, je vous conseille du poisson et des crustacés ou alors vous tournez vers un repas végétarien, même si certains trouvent cela bien pauvre dans l’assiette pour la dernière option. Faire demander directement à la personne qu’est-ce que son estomac supporte ou le faire demander à une guilde d’information serait plus sûr. Comme ça vous êtes certain de ne pas être accusé de tentative d’empoisonnement à cause d’une intoxication alimentaire.

    Pour le coup c’était ce que ta famille faisait à chaque fois qu’elle devait manger avec un nouveau partenaire commercial, savoir ce que l’autre digérait ou non pour ne pas passer pour des sauvages qui tente de tuer sans les connaître. Quoi qu’il y avait bien eu certaines fois où les connaissances des régimes alimentaires avaient été utilisées pour attaquer les pauvres partenaires commerciaux, mais ce n’est point le sujet.

    – Pour les boissons, il n’y a pas de souci. Beaucoup apprécient l’alcool sans le moindre souci.

    Ce n’est point ton cas, mais tu sais que ce n’est absolument pas une généralité.


    – Je n’ai jamais eu vent d’un alcool qu’on aurait interdiction de boire sous peine de mourir. Enfin, si, il y a la vodka infusée au foie de poisson-globe, mais c’est un poison de base pour tout le monde que certain cherche à vendre comme l'alcool a des riches touristes ignorants. Tout ce qui est à base de poisson globe si vous n’aviez pas vu la préparation être fait sous vos yeux oubliez même l’idée de goûter à cela d’ailleurs.


    Une vieille arnaque faite par des vieux sur Kaizoku ou par des pirates pour pimenter des négociations. Une manière assez radicale d’éliminer des gens efficacement.

    – Pour ce qui est de la transformation, c’est toujours un choix. La transformation dans un sens ou l’autre. Certes, c’est horriblement douloureux, mais rien ne se fera automatiquement et encore heureux. Sinon ça serait bien horrible pour une sirène agressée en pleine rue et dont les voyous s’en prenant à elle n’aurait qu’à lui lancé un verre d’eau sur la tête pour la bloquer sur la terre ferme. Ou même juste une simple pluie serait ce qui ferait que toutes les sirènes du monde se retrouvent bloquées en attendant qu’il fasse beau… Je n’ose même pas à quoi cela pourrait ressembler en période de pluie dans le de désert pour une pauvre âme perdue là-bas à la mauvaise période…


    Enfant tu t’étais posé la question et les réponses de ta mère avait bien laissé sous-entendre que si ça avait été vraiment le cas aucune sirène ne prendrait le risque d’aller sur la terre ferme. Beaucoup trop mortel si on se retrouvait bloqué à cause du moindre bain pris au mauvais moment.

    – Après, même s’il est vrai que la transformation est douloureuse, je sais que c’est une douleur qui ne me dérange pas si cela signifie que je peux me dégourdir la nageoire ensuite tranquillement pendant un moment. Les bains publics ont-ils assez d’espace pour nager librement ? Est-ce que c’est le genre d’endroit avec massage compris ? Parce qu’à ce moment-là je sais qu’être massé aux jambes ou à ma queue change complètement la donne sur mon envie de me transformer ou non.

    Après tout, cela aussi est une question de sensibilité et de pudeur. Enfin, pudeur pour les gens autour parce qu’en soit la nudité semble être quelque chose qui soit devenu une norme une fois dans l’eau pour toi. Les vêtements ralentissent la nage de toute manière. CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 4 Juin - 21:55
    Ayant toujours vécu entouré d’eau, la maison familiale étant même carrément sous l’eau, ça te semble toujours étrange de voir cet élément comme quelque chose de précieux qu’il faut économiser. C’est quelque chose de complètement logique avec du recul, mais ça semble tout de même toujours un concept étrange.

    C’est une bonne chose que vos parents ne soient point décidés de vous faire naitre en plein désert, mais de préférer une île à la place. La question sur la nudité t’amuse par contre, un petit sort de ta bouche avant de répondre sans le moindre doute.

    – Les vêtements sont une norme sociale de ceux marchant sur la terre. Sous l’eau les tissus gênent plus qu’autre chose. Il y aura toujours des sirènes qui seront plus pudiques, parce que matricées par les normes sociales des terrestres, mais la plupart du temps la nudité est normale. En plus, quand votre corps change complètement de constitution d’une forme à l’autre cela demande un changement de vêtements sur le moment et on s’y habitue.

    Comme pour la douleur qui même si elle reste présente devient une habitude avec laquelle on fait plus qu’autre chose. Le sujet n’est pas là alors faire un aparté sur cela te semble inutile. De toute manière, comme pour beaucoup de monde, si quelque chose arrive au moment d’aller au bain, l’ambassadeur le dira certainement.

    Jetant un dernier coup d’œil à la maquette, tu l'imprimes dans ta mémoire. Même si tu ne viens pas du même monde que l’homme en face de toi, tu sais reconnaitre quand on te demande gentiment de partir parce qu’on a obtenu ce qu’on souhaite de toi.

    – Merci pour votre écoute et cet échange, je souhaite que cette négociation se passe pour le mieux.

    Surtout pour Aquaria, mais tu ne vas pas ajouter cela, cet homme est un émissaire du Reike et c’est pour sa nation qu’il va chercher à tirer la couverture. Peut-être que chercher à avoir la même importance que cet homme, mais en République pour Kaizoku ou même Aquaria pourrait être une bonne chose. C’est une piste à creuser, il faudra qu’il en parle avec quelqu’un de mieux placé pour voir de quoi faire de tout cela.

    – Ne vous inquiétez pas pour mon employeur, je me porte bien a être mon propre patron, même si parfois cela donne des situations un peu cocasses pour mes livraisons. N’hésitez pas à faire à nouveau affaire avec moi. Votre prévenance fait plaisir à voir en tout cas.

    Même si tu trouves cela un peu naïf. Mais bon, tu te trouves toi-même assez naïf de toute cette situation de base, donc ce n’est pas vraiment un bon point de repère. Cela avait été un échange bien sympathique qui te permettait de toucher du bout du doigt certaine idée et avoir l’impression d’avoir aidé un peu Aquaria.

    Tu es le plus naïf dans toute cette histoire mon grand. CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum