DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Flash-Rp : Convocation, invocation ou invitation? | Staff InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    parasite cherche hôte consentant (terminée)Aujourd'hui à 22:50Tensai Ryssen
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 22:23Lyra Leezen
    Un prêté pour un rendu [Sixte]Aujourd'hui à 22:02Sixte V. Amala
    Seul ? [Hélénaïs]Aujourd'hui à 21:55Hélénaïs de Casteille
    La Fenêtre de l'ÂmeAujourd'hui à 21:01Myriem de Boktor
    Poids lourd et poids plume (PV Kieran Ryven)Aujourd'hui à 20:55Vanay Vyldrithe
    Conversation ou baston ? [Pw Kahl]Aujourd'hui à 19:46Kahl
    La fuite | Leif & Siame Aujourd'hui à 18:39Leif Brynjolf
    Achats de pouvoirs | Kieran Aujourd'hui à 18:32Kieran Ryven
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 18:05Myriem de Boktor
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 31 Mar - 23:24
    Celestia, le 22 Mars de l'an 4
    midi

    Montant tranquillement les innombrables marches menant à Celestia, une flamboyante créature avance à pied, avec une pugnacité insoupconnable, insensible au vent qui fouette sa redingote et fait voler ses longs cheveux rouges le long du chemin de la Foi.

    Une épreuve? Assurément pour les mortels qui peuvent souffrir du froid et de la faim, de la fatigue, vulnérables et malléable aux préceptes qui lui seront inculqués à l'arrivée dans le crâne. Pour iel, c'est une marche longue et ennuyante seulement. Iel aurait bien répondu à l'invitation par voyage astral, mais l'accès lui est ... brouillé. Monter avec Melkor aurait pu se faire, mais Halewyn ne voulait pas abîmer sa si belle monture. Le fier étalon n'aurait jamais tenu le coup et sa fierté lui aurait empêché de s'arrêter avant qu'il ne tombe. Monter en corbeau? La montagne était trop haute et iel n'avait fichtrement pas envie de se faire canarder par un archer mort d'ennui. La missive laissait penser qu'iel aurait une immunité en Celestia, mais le visiteur n'y comptait pas trop.

    Non, la façon la plus simple et la plus marquante d'atteindre le lieu de rendez-vous était la marche. De plus, cela envoie un message à totu ceux qui sont en haut et qui regardent le pèlerin monter tranquillement comme si il avait tout le temps du monde. Ce qui est le cas en fait. Iel n'a rien à se reprocher et est aussi digne de conversation que tout les réfugiés en haut. Droit et fier, le visiteur continue son ascension, infatigable.

    Arrivée aux portes, en voyant les gardes, Halewyn a un léger sourire entendu. Masi pourquoi planter des gardes aux portes d'une citée à haut de montagne? Les gens doivent tous être à moitié mort quand ils arrivent. La preuve sont les gens qui se précipitent à sa rencontre, avec de l'eau et de la maigre nourriture qu'iel décline élégamment. Il ne prendra ni pain ni sel ici, n'acceptera leur hospitalité que si il s'avert que la haute-prêtresse intérimaire ... et tout ces gens... le méritent. D'ailleurs Halewyn est curieux de voir comment le Nouvel Ordre s'en sort depuis la chute de leur Héraut, et héros favori.

    Le visiteur repousse fièrement quelque mèche rebelle derrière son oreille, remerciant aimablement les bonnes âmes dociles. Puis de se tourner vers les gardes, empathie grande ouverte pour ne déceler ne serais ce qu'un soupcon de perfidie. .

    -Bonjour! Puis-je m'entretenir avec la Haute-Prêtresse intérimaire Vaeera je vous prie? Je suis attendue


    PNJ
    PNJ
    Messages : 408
    crédits : 1403

    Info personnage
    Race:
    Vocation:
    Alignement:
    Rang:
    qui suis-je ?:
  • Sam 1 Avr - 8:25
    L'Adjointe : Vaera


    Les gardes emmenèrent le visiteur jusque dans le temple où siégeait Seagan et où siège désormais Vaera, l'Adjointe, comme beaucoup l'appelait désormais. Celle-ci paraissait fragile d'apparence, plutôt petite et légère. Pourtant, son regard émeraude était tel, qu'on pouvait y croire, qu'il pouvait lire directement les plus sombres secrets de notre âme. Un garde vint lui parler à l'oreille tandis qu'Hallewyn attendait avant d'être présentée.

    — Bien. Vous pouvez nous laisser seules ! 

    Les gardes s'inclinèrent avant de partir et de refermer les gigantesques portes derrière eux, non pas sans montrer de difficulté. L' Adjointe s'était levée et s'approcha de Halewyn avant de la saisir dans ses bras. C'était là une façon bien surprenante de saluer une personne pour la première fois. Mais Vaera savait que celle qui se présentait devant elle venait de subir une aventure qu'on ne souhaiterait même pas à ces plus vils ennemis. Laissant ses mains sur les épaules de la démone aux cheveux écarlate, Halewyn poursuivit.

    — Je suis heureuse que vous ayez accepté de venir après la tragédie que vous avez vécue. J'imagine que le voyage n'a pas été trop éprouvant ? Ceci étant, pour faire usage des bonnes moeurs, souhaitez-vous vous assoir ? Nous avons à parler !

    Vaera connaissait le rôle d'Halewyn en tant que femme de l'ombre, elle savait qu'elle offisiait pour Seagan dans le secret. Elle savait également que cette dernière est un démon. Mais contrairement au Haut Prêtre, parfois trop méfiant sur ce genre de race, Vaera n'en prenait guère attention. Car de toute façon tout le monde ment, les démons, les hommes, les croyants. Ainsi, Vaera activa son pouvoir de détection de mensonge pour rester attentif à tout ce qu'il sera dit. Elle relâcha les épaules du démon et retourna s'assoir en évitant cette dernière à faire de même sur un siège présent en face.

    — Qu'avez-vous découvert à Sancta qui mérite l'attention du Nouvel Ordre ! Mis à part ce que nous savons déjà.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 1 Avr - 14:17
    On ne lui a demandé ses armes, quoique, il est vrai, qu'un simple éventail de métal pendu à une hanche ne doit pas être considéré comme menacant. Montant encore les marches qui traversent la ville jusqu'au temple, votre démon favori note beaucoup de choses.Outre l'état des lieux, il lui semble percevoir une inquiétude de fond derrière les facades de beaucoup de mortels. C'était ... Etrange. Oh, il y avait quelques gardes d'un autre genre aussi dont iel croisa la patrouille. Armurés de noir et ayant une mine patibulaire de tout les diables.

    C'était étrange en fait. Comme si le récit de son aventure ne leur tait pas parvenu au oreilles. Remarque il est établi comme fait que le pécore moyen se fout bien de qui mange en haut, tant qu'il y a un régime stable sur equel se plaindre.  Iel aurait pensé que Célestia se serait quelque peu vidée après les vacances de Seagan à l'ombre, mais il semble que ca ne soit pas le cas. µais il n'empêche qu'iel sentait les yeux des vautours dans l'ombre de chaque ruelle, posés entre ses omoplates tout en aiguisant leur lames. Qu'à cela ne tienne!

    Et, enfin, iel parvint au temple. Immobile et silencieuse, le menton fièrement levé mais pas trop haut pour ne pas être arrogant, iel succube pris soin de son non verbal, adoptant une posture neutre, ni soumise ni défiante. La personne qui était devant elle, les prunelles d'encre l'analysaient en profondeur, chaque mouvement, chaque expression. Halewyn se plongea sans fard dans les prunelles d'émeraudes. Et , une fois n'est pas coutume, se figea, raide, quand elle la prit dans ses bras. Les grands doigts de iel succube glissère sur les omoplates et s'y tinrent pendant qu'iel se laissa glisser sans remord sur les pensées légères de l'Adjointe, n'y décelant aucune duplicité.

    Ca... ce n'était pas prévu dans ses options. Réellement... C'est la première fois qu'on la traite décemment.

    — Je suis heureuse que vous ayez accepté de venir après la tragédie que vous avez vécue. J'imagine que le voyage n'a pas été trop éprouvant ? Ceci étant, pour faire usage des bonnes moeurs, souhaitez-vous vous assoir ? Nous avons à parler !

    juste long et ennuyant... La missive m'est arrivée bien tordue et tachée de ce qui me semblait être du sang séché. Je présume que le messager a eu la vie dure ou s'est simplement étalé dans une plate-bande en chemin.


    Et si Vaera activa sa détection de mensonge bien ouverte, l'empathie d'Halewyn restait actif, comme son don de possession qui identifiait les âmes èaprendre dans un rayon de dix mètres... Malgré ces affabilités manifestement, aucune ne faisait confiance à l'autre et elles ne seraient jamais trop prudentes. Avec une grace éthérée, Halewyn prit place tel que suggéré. Croisant ses interminables jambes, iel arrangea les plis de sa redingote en deux secondes rapides.

    — Qu'avez-vous découvert à Sancta qui mérite l'attention du Nouvel Ordre ! Mis à part ce que nous savons déjà.

    Haewyn répondu en toute franchise et sans agressivité aucune, le non verbal bien ouvert. .

    Il est impossible pour moi de répondre à cette question, je n'ai aucune idée de ce que vous savez. A vrai dire, en venant ici, je m'attendais à finir sur le bucher. Vos hérauts n'ont pas été particulièrements loyaux. Vos représentant pas trop sympathique et il y a dans l'ombre des rues de la cité, des vautours qui attendent leur heure. Donc, pour faire court vous pardonnerez ma grossièreté, je suis en deuil et les circonstances font que je suis bien remontée et votre compassion me fait l'effet d'une goutte pour humidifier un désert. Pour bien répondre et remettre les choses dans leur ensemble pendant le temps que nous avons partagé dans cette bulle temporelle, il est essentiel pour moi de connaitre le récit de votre ange et de votre liche.

    Elle marqua une pause, le noir toujours bien vrillé dans le vert, les prunelles de ténèbres renvoyant la propre image de l'Ombra. Elle pense qu'iel est asservi encore alors que devant l'Intendante se présente un démon libre. Elle n'a rien demandé remarque... Halewyn n'a pas de compte à lui rendre.

    Pour ce qui s'est passé avant, j'ai passé six ans au total là-dedans. Sur ordre... Sancta est une cité qui a sa folie bien propre que vous ne comprendrez probablement jamais. Pour ce qui s'est passé après, j'ai recherché, trouvé et disposé du savoir impliqué dans ce désastre. Il est de ces choses qu'aucun mortel ne devrait savoir. J'ai du d'ailleurs aller désincruster un ou deux mages de ce regroupement dans le quartier sud-ouest. Je crois que vous vous en êtes rendus compte, pour moi, les frontières ne sont que des inventions de votre part. D'ailleurs qu'avez vous fait des installations du temple? Les avez vous gardées?
    PNJ
    PNJ
    Messages : 408
    crédits : 1403

    Info personnage
    Race:
    Vocation:
    Alignement:
    Rang:
    qui suis-je ?:
  • Sam 1 Avr - 18:13
    L'Adjointe : Vaera


    Fidèle à sa réputation, Halewyn était d'un démon prudent et intelligent. Iel n'était pas du genre à déblatérer ses secrets au premier venu et si Vaera voulait obtenir plus d'information, elle devait avant tout tenter d'obtenir sa confiance.

    — Vous savez Hal', permettez-moi de vous appeler ainsi. Je connais tout ce qui s'est passé. Pour la faire courte, j'ai officié comme Cardinal avec que Seagan n'arrive à Célestia. Shoumei étant fidèle à ses traditions souhaitaient incorporer un cardinal Diviniste au poste de Haut Prêtre. N'étant pas immortel, et sachant que Seagan pouvait vivre 2000 ans, j'ai préféré me ranger du côté des chevaliers de l'Ordre là où j'ai effectué mon pèlerinage. Je sais ce qui est arrivé à Shoumei, j'ai vécu l'attaque des Titans depuis Benedictus et je n'ai pas d'avis là-dessus, car je préfère me concentrer sur les faits. Si durant toutes ces années, vous n'avez pas entendu parler de moi, c'est simplement que je ne jugeais pas utile à me montrer au monde. Je sais que vous voulez savoir ce que pense Luviël et Morndrizel, mais moi je ne m'intéresse qu'aux faits.

    Vaera se leva et regarda par la fenêtre.

    — Aujourd'hui, le mal qui ronge le plus le Nouvel Ordre n'est pas le départ de Seagan. Avouons-le. Ce mage a toujours était doué pour nous imposer ses surprises. Aujourd'hui, des runes empêchent les ennemis de déterminer notre nombre et notre position. Il avait anticipé son départ. Et pourtant, malgré tout ce qu'il a accompli pour Shoumei, nous en sommes là. Seuls, rescapés à Celestia. Considérés comme des parias, des fanatiques à exterminer par le reste du monde et vous savez pourquoi ? Le monde s'approprie une croyance pour des besoins personnels et non par simple foi. Si des Shoumeiens ont rejoint la république, c'est pour un meilleur confort de vie, ils ont foi en le système présidentiel. Si d'autres ont décidé de rejoindre le Reike, c'est par vengeance d'avoir perdu leur possession. Tout est régi par le pouvoir. Et si Shoumei a perdu de sa légitimité, c'est parce que nos croyances, nos conforts, nous ont divisé. Sous Menos, nous étions fiers de servir notre nation, fier de faire vœux de pauvreté pour donner l'ensemble de nos richesses à l'Eglise. Nous avons pu concevoir les meilleures armures pour notre ordre. C'est en cela que je crois. Aux faits que nous raconte l'histoire.

    Après ce long discours sur ces intentions, Vaera se retourna vers Halewyn.

    — Du coup, permettez-moi de vous reposer la question. Qu'avez-vous appris à Sancta pouvant aider le Nouvel Ordre ? Pourquoi avoir invoqué un démon du nom de Lillith ? Pourquoi avoir plongé la ville dans une telle boucle ? Comment nous pourrions utiliser ces nouveaux acquis pour grandir ? Je vous écoute. Et cessez, cette fois de tourner autour du pot, je vous prie.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 1 Avr - 19:06
    Ils.. ou elles, discutaient en bonne intelligence de prime abord. Ca lui changeait des bourrins et des menaces voilées. Ceci dit , les secrets d'ħÆlewyn n'étaient pas seulement siens désormais, mais ceux d'une espèce entière. Avec un doux sourire, iel pencha légèrement la tête de côté, attentide au fond et à la forme de Vaera.

    Nous sommes dans la brutale franchise. Bıen, c'est rafraichissant. Approuve l'invité. Peu importe comment vous me nommez... Et pour votre nom, il y a de nombreuses célébrités qui arpentent cette ville dont je n'ai aucune idée de leur nom non plus. J'ai toujours préféré cotoyer les éphémères malgré els risques inhérents à une telle promiscuité. Puisque nous sommes dans l'étalage de nos curriculum, j'ai survécu à la purge shoumeienne. Lors de l'attaque des titans, peut-être le savez vous, peut-être pas, j'ai sorti votre haut-prêtre de sa cage dorée. Sinon vous n'auriez eu que les os d'un martyr à adorer. Pour ce que vos deux compères pensent et rapportent sur mon compte m'indiffèrent royalement. Du moins tant que ca ne met pas une cible entre mes deux omoplates. Leur attitude par contre reflète celle de votre Nouvel Ordre. Elles m'ont trahie c'est aussi simple. Je ne leur en veut pas, ne suis je moi même qu'un démon n'est-ce pas? Qu'un outil pour vos desseins divins

    Le démon se penche vers l'avant infimement, l'oeil noir brillant, ne bougeant pas pendant que l'Adjointe va regarder par la fenêtre. Dans un bruissement de tissus rendu poussiéreux par son ascension, le démon va rejoindre l,ømbra devant la fenêtre pour regarder le même panorama.

    ous vous trompez. Pour ma part, j'ai établi mon domicile en République parce que c'est la seule Patrie qui ne m'a ni chassée comme une bête féroce sous un dogme obsolète, ni qui a manifesté le désir de marquer mon corp de signes d'esclavage consensuel. Et je peux même dire que j'y ai quelques amis même. Etonnant non? Et nous sommes plusieurs dans mon cas. Evidemment, j'ai la chance de pouvoir me fondre relativement dans la masse.

    Elle embrasse la cité du regard.

    IĿ faut être lucideRebâtir Shoumei ne se fera ni en une vie d'humain, ni en une vie d'elfe. Un jour ce sera au tour du Reike de s'effondrer. Leur dirigeants ne sont pas immortels. Vous pouvez bâtir une cité de paix ici, prendre votre temps. Vous expérimentez en ce moment le retour du balancier. Vous prenez notre place. Et vous mélangez Foi et Religion chère dame. La Foi est ce qui brûle au fond du coeur, la Religion n'est que contrôle et pouvoir d'un mortel sur un autre au noms de Dieux qui n'en n'ont que faire au final. Vous croyez au fait, et moi je crois au libre arbitre. Peu importe les faits, ils sont toujorus dénaturés au profit de celui ou de celle à qui cela profite.

    Dit iel pragmatiquement. en se retournant vers la dame

    Sous Menos, nous avons été chassés, brulés, entravés, assimilés... Inclus dans des potions, rituels... Plantés au dessus des fourches de ceux là même qui nous ont invoqués. Ceci sont les faits aussi, c'est juste que VOTRE histoire n'en n'a que faire.... Je vais répondre à votre question. J'ai appris des choses à Sancta oui... Cela pourrait aider le Nouvel Ordre, oui. Je vous le dirai? Non. Ce savoir ne vous appartient pas. Ce savoir Lilith l'a payée de sa vie et m'a offert son sang en échange du pouvoir de sceller ces connaissances à jamais. Un contrat est un contrat et pour moi il est sacré. Aucun Mortel, et encore moins votre ordre, ne devrait avoir accès à ce pouvoir. Parce que je sais ce que vous en ferez. Et qui sais ce que vous ramènerez avec ou en place de votre Haut-Prêtre.

    Iel garda, tout au long de son discours, le même ton courtois et posé posant la main sur la glace qui afficha le portrait de la þrotectrice de Sancta.

    L'invocation de la démone Lilith, au départ, résulte des prières des mortels de Sancta. Son but? Protéger la ville à tout prix des Titans... C'était son unique raison d'exister. La boucle temporelle fut créée par effet secondaire indésirable. En effet, cela permettait de préserver le mieux possible les mortels évoluant dans la cité d'un avenir incertain. C'est mon hypothèse... Je peux me tromper. L'avidité des mages qui étaients supposés la seconder a fait le reste. Devenir une dinivité...

    Elle inspira longuement, réfléchissant à la suite

    Pour grandir, il faut accepter une évolution de fond. Et je crois sincèrement que vos fanatiques ne sont pas prêts à cela. Vous n'avez pas répondu à ma question plus tôt. Qu'avez vous fait des installations thaumaturgiques de la cathédrale de Sancta? Là ou un démon a été martyrisée et dont le sang a souillé les terres consacrées?

    Question étrange mais qui a une réelle importance en fait. Sur la glace, une vue en vol d'oiseau du ieu concerné. Tout yeu, oreilles et empathie bien ouverte, iel succube attend.
    PNJ
    PNJ
    Messages : 408
    crédits : 1403

    Info personnage
    Race:
    Vocation:
    Alignement:
    Rang:
    qui suis-je ?:
  • Lun 3 Avr - 8:10
    L'Adjointe : Vaera


    Vaera écouta attentivement le discours du démon. Celui-ci se montrait extrêmement prudent face aux informations qu'ils connaissaient. Souvent victimisé, les démons ne sont pourtant pas à plaindre, car beaucoup ont joui de leur perversion à vouloir rester en haut trouble. Cependant, peu importe la race, chaque individu reste différent. Et même si elle est des proportions génétiques différentes. Vaera soupira.

    — Vous n'imaginez pas combien de fois, j'ai déjà entendu et j'entendrai encore l'avis des autres : "Vous n'y arriverez pas à faire si, à faire ça..." Alors que je n'ai demandé aucun avis. Mais c'est normal, chacun voit au travers son propre spectre. Vous me voyez au travers celui de votre expérience, de votre passé, de vos aprioris et je vous vois au travers les miens. Pourtant, nous en sommes là aujourd'hui. Aujourd'hui, j'ai pour mission de donner un nouveau souffle au Nouvel Ordre. Seagan a fait de vous une femme de l'Ombre, tout du même qu'il a fait la même chose de moi. L'idée est simple, observer le Sekai et rapporter à l'autorité du Nouvel Ordre. Aujourd'hui, vous dites que vous connaissez des informations que vous ne souhaitez pas me dire. Je ne vous forcerai pas, mais je ferais mieux de vous absoudre du rang que Seagan, vous a offert dans ce cas !  

    Vaera regardait Halewyn directement dans les yeux.

    — Si vous vous plaisez autant en République, pourquoi ne pas rester sur ces terres ?  

    Elle marqua un silence avant de reprendre.

    — S'il y a bien une chose que j'ai apprise en voyageant dans le Sekai, c'est qu'aucune action n'est gratuite. Pour recevoir, il faut apporter une équivalence. Qu'elle serait votre équivalence pour le Nouvel Ordre si vous daignez choisir les informations que vous distillez ? Vous souhaitez savoir ce qu'il adviendra des installations à Sancta ? Proposez-moi une équivalence qui vaille le coup que je vous réponde.  
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 3 Avr - 13:16
    La menace voilée de l'Ombra glissa sur le démon comme l'eau sur le dos d'un canard, Vaera put s'en rendre compte grâce à l'impassiblité du regard.

    Vous me pardonnerez ma brutale franchise, vous n'avez pas l'air d'une femme qui aime les onctuosités hypocrites ni les ronds de jambes. Dame Vaera,  pour recevoir, il fut donner une équivalence. Votre ordre m'a pris énormément, mais ne m'a jamais rien donné en retour. Vous qui évoluez dans le divinisme depuis des millénaires voyez cela comme une faveur divine d'être choisi.De mon côté, je cherche encore ce qui a pu se passer.  Il est apparu de nul part, me coincant au haut d'une falaise au bord duquel je me prélassais. Une soirée, entourée de douzes fanatiques. Cela doit etre sûrement consigné dans les papiers que vous aimez tant, alors restez aux faits écrits. Il a exigé de moi sans rien donner en retour. Et j'ai promis de rendre au Shoumei sa grandeur avec lui. Notez bien. AVEC lui. Il a inclus le Nouvel Ordre dans l'équation et je m'y suis soumis de bonne grâce. J'ai voulu vous aider, je veux vous aider encore mais vous entendez sans écouter mes mises en garde. C'est le savoir que je vous apporte aujourd'hui. Et c'est gratuit.  

    Puis Halewyn regarde dehors, la populace en bas, petits points noirs évoluant, ignorant de ce qui se jouait ici.

    Quel bénéfice en ai-je tiré je vous le demande? Domination, trahison, méfiance, et pourtant j'ai répondu à votre appel en toute bonne foi... Donc non, le Nouvel Ordre est en déficit envers ma personne. Le Shoumei ne tirera strictement aucun bénéfice du savoir que je détiens. Le fait est que vous êtes seule et isolée, même parmis les vôtre. Combien vous ont juré fidélité depuis votre ascension en intérimaire? Ne me répondez pas. Cette réponse, vous vous la devez et soyez franche envers vous même. Le fait est que je vous aime bien, mais je ne mentirai pas pour vous plaire. Combien dans cette cité peuvent en dire autant?
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum