DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 484
    crédits : 2217

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mer 7 Sep - 2:34
    La douceur de la laine


    Continuer à parler, écouter et répondre. Continuer à faire comme si tout ça n'était pas si grave, pas si impactant. De crise en crise, de deuil en deuil, regarder en arrière devenait plus douloureux... Mais on apprenait aussi que le malheur ne durait pas plus que le bonheur. Que Dactyle embraye sur les souvenirs cocasses lui fit du bien. Sa gorge était toujours nouée par les échos de celui qui les avait rendu possible, mais cela ne devait pas l'empêcher de se souvenir des bons moments. C'était hors de question.

    - Merci. ça fait... beaucoup de bien de savoir que je n'étais pas seulement grotesque.

    Mais très vite, les pensées retournèrent vers la forteresse et ce qui sommeillait en son sein. Y penser, c'était déjà un peu y revenir. Rowena tiqua cependant. Oh, pas de surprise, plutôt d'une certaine fatalité. Elle s'éclaircit la gorge pour tenter de dissiper l'impression d'étouffement qui s'intensifiait. Avant sa malédiction Rowena considérait le Razkaal comme une tempête abjecte dans laquelle elle devait plonger et de laquelle elle devrait revenir. Le danger était présent, l'appel et la noirceur également, mais ils n'étaient pas inéluctables. Depuis sa blessure, les ténèbres qu'ils avaient sentis tout au fond n'étaient plus seulement à l'extérieur. Il n'y avait pas de mot pour le décrire... Et elle s'accrochait à l'idée que ça non plus, ce n'était pas inéluctable.

    Elle avait ressentit le désespoir jusqu'au cœur le plus intime de son être. Elle ne pouvait pas le ressentir à nouveau.

    Comme elle ne pouvait pas perdre Dactyle. C'était impossible.

    Pourtant chacun des mots de la loupe, chaque regard, chaque accent éteint la faisait frémir, porteur d'un futur terriblement sombre.

    - J'y ai atterrit par ordre de ma famille, en me jurant que je mettrai les voiles à la première occasion. " souffla-t-elle pourtant entre deux phrases de sa consœur.

    Quand on arrivait plus à tenir le Razkaal à distance les choses finissaient rarement bien, qu'il devenait une obsession, une terreur, un monstre en traque... L'Ombre qui chasse le Limier, tout aussi implacable et infatigable que ses gardiens. Rowena aurait aimé pouvoir refermer les doigts de Dactyle sur la pièce. La lui laisser en un rappelle qu'on pouvait se battre pour ne pas finir comme eux... Comme preuve de confiance aussi, et comme souvenir d'elle qui pourrait peut-être raviver un peu plus longtemps sa mémoire. Mais elle ramassa la pièce, la rangeant avec une jalousie précise.

    - Je ne pense pas qu'on puisse être Limier sans en être profondément changé, donc en un sens, oui. " acquiesça la sirène, très sérieusement. Pourtant un sourire sincèrement réconfortant suivit sa réplique. " Mais ce n'est pas pour ça que tu es condamnée à y retourner si tu ne le souhaite pas... Que ce soit physiquement ou en pensée.

    Elle s'accorda quelques instants de plus pour prendre son courage à deux mains, regardant les moutons qui s'ébattaient inconscient de leur chance d'être bien plus limités que les humains.

    - Je ne veux pas te perdre, Dactyle. Tu es ma plus vieille amie. " laissa-t-elle finalement tomber en reportant son regard sur la Louve. " Pas après tout ce qu'on a traversé. Et ce que tu dis... La façon que tu as de parler du Razkaal... " Elle déglutit, inconsciente de ce que ses observation et sa franchise pouvaient avoir de terrifiant pour son amie. " ... ça me terrifie. Parce que j'ai déjà entendu ça chez certains vieux Limiers. Ceux sur lesquels les Prévôts avaient des doutes. Si tu retourne vers le Razkaal maintenant, seule, dans cet état d'esprit, j'ai peur de ce qui pourrait t'arriver.

    Elle ne pouvait pas garder ça pour elle. Si jamais elle se taisait et que Dactyle mourrait ou se brisait en retournant vers la Forteresse, ça la consumerait plus vite que n'importe quelle malédiction.

    - Je suis désolée de ne pas avoir pu te proposer mon aide à l'époque. C'était trop dur pour moi et je n'aurais rien fait de bon. " Une légère crispation la poussa à être totalement honnête. " Je ne suis toujours pas totalement en paix avec ce qu'on a vu... en bas. Mais ça va mieux. Si tu le souhaite, je peux t'aider à faire le tri dans tes souvenir. T'accompagner. T'aider à affronter ce qui te tourmente. D'expérience, c'est le meilleur moyen de les dépasser.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Dactyle Venari
    Dactyle Venari
    Messages : 85
    crédits : 1065

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t127-dactyle-venari-la-bete-du-razkaal-termineehttps://www.rp-cendres.com/t194-dactyle-aka-le-desert-socialhttps://www.rp-cendres.com/t219-errance-du-pterodactyle
  • Lun 12 Sep - 16:28
    Le bélier qui va foncer commence par reculer.




    Certes, Dactyle n’avait jamais été le bout en train de service, mais là, elle aurait pu coller le cafard à un spectre dépressif.  A parler comme un ancien, un vétéran millénaire, qui en aurait déjà trop vu, déjà trop fait. Le tout à trente ans à peine. Les ténèbres avaient déjà atteint son bras, et bientôt se frayeraient lentement et inéluctablement un chemin jusqu’à son cœur. Ou peut-être était-ce l'inverse ? Peu importe, au fond le résultat était le même.

    Si bien que même le sourire chaleureux de la Banshee  ne parvenait pas totalement à la rassurer. Si le Razkaal l’avait changé ? Assurément, et comme bien des spectres avant et après elle. Et si les anciens limiers étaient souvent les plus marqués, les plus sinistres. Il en allait de même Pour ceux qui étaient descendus, cette nuit-là. Et ce qu’ils avaient senti, tapis là, au plus profond de la forteresse, les hanterait probablement à jamais, jusqu'à la fin de leurs jours. A moins que la Chose ne vienne les cueillir avant..


    Pour autant, et malgré tout, la louve n’en retirait pas que du négatif, c’était une certitude. Une des seules qui lui restaient. Pendant un temps,  elle avait l'impression d’accomplir quelque chose, un objectif juste, d’avoir des  valeurs auxquelles adhérer, des compagnons d’arme, mais si peu lui restaient .. et elle à présent, elle risquait même d’oublier l’une des dernières. Elle était le Cerbère qui gardait les ténèbres à l’intérieur du Razkaal. Mais maintenant, les ténèbres c’était un peu elle aussi, et les craquelures noires qui constellaient le visage Rowena, la condamnant à l'oubli. Tant de démons à affronter, tant d’ennemis contre lesquels elle ne pouvait rien. Elle laissa échapper un soupir las. Oui, le Razkaal l’avait changé, et la mélodie funèbre qu’il lui avait murmuré cette nuit-là, restait gravée dans ses souvenirs, et ses cauchemars “ tu es ici a ta juste place”.

    - ce que je souhaite hein ….
    difficile à dire.

    Pour autant, que serait t’elle devenue sans lui, une criminelle, une de petite frappe locale ou une experte comptable, qui sait. Au Razkaal, elle avait une mission, un but, un cadre. Traquer et contenir les criminels, étudier la forteresse, en comprendre les secrets… Et la Bête n’était jamais aussi efficace que lorsqu’elle servait une cause. Et ce, peu importe sa nature. Mais à présent, livrée à elle-même, Dactyle n’était plus sûre de rien. Au moins, labourer les champs et garder les moutons c’était pas compliqué, un objectif simple, qui servait des gens d’esprit, pour une vie simple. Trop, simple. Alors, peut être, qu’elle n’était pas obligée d’y retourner, mais la limite entre l’appel du Razkaal et sa propre volonté se faisait de plus en plus floue.


    Le regard sombre toujours perdu à l’horizon, pendant un bref silence, pour ne pas avoir à affronter celui de son amie, elle la sentit pourtant se tendre, avant de finalement poursuivre. Ses mots étaient soudain, leur sincérité, douloureuse. Et il lui semble que la pression qui enserrait ses côtes se resserrait un peu plus à chaque syllabe. Parce qu’elle sait que Rowena est honnête, et l’une des plus qualifiées sur le sujet, après des années passées à veiller sur la santé mentale des autres limiers, nul doute qu’elle connaissait son sujet. Pourtant, Dactyle n’avait jamais songé à se retrouver à cette place là. La place du faible, du limier vacillant. Et elle ne peut l’accepter. Alors, dans une piètre bravade, récupérant la bouteille, elle s’ enfila une gorgée de gnôle, dans une vaine tentative de se réchauffer les entrailles, devenues douloureusement glacées.


    - Tu parles comme si j’étais sûre de mourir là bas. finit elle par lâcher avec un sourire bien loin de donner le change, qu’elle ponctua d’un coup de coude amicale.  Mais ça ira. ajoute t-elle en détournant le regard, ne sachant pas trop qui elle essayait de convaincre. C’est pas comme si je pouvais passer le restant des jours ici ? désignant les moutons inconscients, et encore une phrase de vieux fatigué. Et moi, j'ai peur de ce qui pourrait arriver si je m’attarde trop par ici.

    Elle ne pouvait pas. Au risque, un beau matin, de se réveiller avec une armée de paysans fourches et torches aux poings, devant sa porte, prêts à occire la Bête qui aura dévoré le mouton de trop.


    - NON. Nope Niet, pas question. Et en un instant, là voilà debout, dans une réponse catégorique et spontanée, presque agressive. Un pur réflexe. La sincérité et l’inquiétude qu’elle lisait dans le regard asymétrique de la Banshee touchaient particulièrement, un peu trop même. Non, elle ne pouvait  pas la laisser accéder à ses souvenirs, elle qui n’était même pas sûre de vouloir y accéder elle-même. Ironique, pour un limier. Mais elle avait toujours eu les magies mentales en horreur. Et pour cause, sa condition de lycanthrope lui conférait une résistance naturelle à ce type de magie. Si bien qu’il n’était pas aisé de franchir ses barrières. Jusque là, personne n’avait réussi. Outre le Razkaal évidemment, mais la Forteresse jouait dans une toute autre catégorie. Consciente d’avoir légèrement surréagit, elle se tenait à présent debout face à Rowena balançant nerveusement son poids d’un pied à l’autre. Clairement l’attitude d’une personne que rien ne tourmentait. Elle saisit nerveusement son épaule de sa main droite, avant  de s’adosser à l’arbre, le regard dans le vague. Le temps que son rythme cardiaque redescende, le temps de trouver les mots justes.  

    - Je veux dire… j’apprécie ton aide, vraiment. Mais si j’y retourne, si je descends à nouveau, même en pensée. Je ne crois pas que qui que ce soit doive m’y accompagner. .. elle marqua une hésitation, avant de reporter son regard sur Rowena, s'attardant une seconde de plus sur son œil de jais surtout pas toi.

    Elle savait pertinemment que Rowena avait déjà aidé beaucoup de limiers, que ses compétences psychiques dépassaient celles de beaucoup. Alors, la confiance ce n’est pas la confiance qui lui faisait défaut. Si elle n’était pas certaine de vouloir affronter ses souvenirs, en revanche, elle était sûre d’une chose, il était hors de question de faire revivre ça à Rowena. Elle puis, elle ne devait pas voir, elle ne devait pas savoir à quel point la Bête avait faillit.



    CENDRES


    Ref Dactyle post ellipse:

    Thème
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 484
    crédits : 2217

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 12 Sep - 18:23
    L'herbe est-elle plus verte ?


    - Tu te trompes. Le soucis c'est pas que je sois sûre que tu meurs là-bas. C'est que pour la première fois, je ne suis pas sûre que tu en revienne vivante.

    Une phrase en passant qui ne l'empêcha pas d'écouter les expressions de vieux que la lycanthrope enfilait comme de précieuses perles sur un collier déjà bien long. Mais elle semblait de plus en plus réfléchir à ne pas rester là et pour Rowena s'était quelque peu surprenant. C'était comme s'il ne fallait à Dactyle qu'un petit signe pour la remettre en mouvement alors qu'elle avait fuit jusque là avec tant de ferveur que même une Limier confirmée avec de très nombreuses entrées dans le SCAR et diverses autres administrations avaient mis des mois à la retrouver.

    Mais quand elle se leva en refusant catégoriquement son aide, visiblement terrifiée à cette idée, la sirène adopta tout de suite la posture de la loutre prise sur le fait aussi appelée " c'est pas moi, t'inquiète, c'était juste comme ça en passant, de toute façon c'est toi qui voit". Mains levées, elle acquiesça à plusieurs reprises, lui laissant le temps de respirer suffisamment pour arrêter d'osciller d'un pied sur l'autre comme si elle était prête à boxer le premier pouvoir magique qu'elle verrait s'approcher un peu trop près d'elle. La sirène en profita pour revenir une fois de plus à la bouteille de gnôle. Une quatrième goulée serait pas de trop. Elle n'avait plus la moindre papille de toute façon.

    - C'est noté... " Elle secoua la tête... Finalement il restait bien une ou deux papilles pour s'émouvoir de l’infâme mixture. " En fait, ma malédiction a au moins un point positif. Avant je faisais des cauchemars atroces. Maintenant je ne rêve plus du tout et je dors comme une masse. Tu me connais, je n'ai jamais fais usage de la magie sur toi sans que tu ne sois au courant et ça ne changera pas. Mais si tu changes d'avis, dit le moi, je ne poserai aucune question.

    Étrangement, la grande majorité des Limiers détestaient l'idée d'être aider par la magie de l'esprit... On se demandait bien pourquoi. De toute façon, elle avait plus d'un tour dans son sac si vraiment elle avait l'impression que Dactyle se ruait vers sa propre fin. Par exemple, on ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif, mais on peut lui bourré la gueule et voir ce qu'il en sort.

    Cependant, elles n'en étaient pas encore là.

    Rowena baissa la tête sur la bouteille d'alcool.

    Quoi que...

    - Donc... Tu penses à partir d'ici ? Après tous les efforts que tu as fais pour t'éloigner ? Tu as déjà des idées de où tu irais ?



    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Dactyle Venari
    Dactyle Venari
    Messages : 85
    crédits : 1065

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t127-dactyle-venari-la-bete-du-razkaal-termineehttps://www.rp-cendres.com/t194-dactyle-aka-le-desert-socialhttps://www.rp-cendres.com/t219-errance-du-pterodactyle
  • Ven 16 Sep - 14:16
    Le grand air de la montagne





    Oui bon, elle avait clairement surréagit. Et la posture de voleur à la sauvette pris sur le fait qu’adopta immédiatement Rowena, ne fit que le confirmer. S’en était même un peu ridicule. Sérieusement, de quoi avait-elle eu peur ? Elle avait déjà vu, et vécu le pire, du moins elle l’espérait. Et toiser la sirène comme ça seule debout au milieu du champ, lui donnait autant d’aplomb qu’un chat effrayé. Définitivement ridicule..  Elle se laissa échapper un long soupir, se décrispant peu à peu alors qu’elle se laissait glisser le long du tronc, avant de finir à moitié accroupie bras reposant sur ses genoux pliés.  

    - "Je sais bien …  Et je t’en remercie. Je tâcherai de m’en souvenir
    . "de piètres excuses, enfin, l’air passablement contrarié, souligne d’un mouvement de main incertaine, elle finit par ajouter, perplexe. Ça a le mérite, d’être, …radical .. je suppose ?

    Ce que Rowena décrivait comme son “ sommeil”, un sommeil sans rêves, ça ressemblait quand même beaucoup beaucoup au trépas, à ses yeux. Décidément cette saleté de malédiction avait l'air d’avoir plus d’un sale tour dans son sac. A moins que l’alcool de paysans ne l’achève avant bien sûr.

    Enfin, Dactyle était soulagée qu’elle n'insiste pas. Pourtant, elle savait bien, quelque part, que cette dernière avait raison. Sa technique favorite du “ Je vais bien, tout va bien” semblait avoir déjà plus qu’atteint ses limites. Mais peut-être qu’elle pouvait les repousser, encore un peu, encore un temps. Pourtant, la Bête savait, qu’un jour viendrait le moment de payer, de faire face. En attendant.. en attendant, que faire, où aller, bonne question.  Alors , elle réfléchit, tapotant machinalement son genou du bout des doigts tandis que son regard se perdait une fois de plus parmi les hautes herbes du champ. Que faire que faire. La vie ici n’était pas si déplaisante. Le calme et le grand air de la montagne fort agréable, tout comme ses paysages, particulièrement apaisants. Loin de tout. A vrai dire, hormis une recrudescence d'attaques de monstres, rien n’avait changé ici. A vrai dire, elle soupçonnait même certains gens du coin d’être totalement ignorant des éléments cataclysmiques qui avaient atteint le Shoumei.  Après tout, comme elle l’avait déjà entendu dire par ici, “ tout qui dépasse la clôture ne nous concerne plus. “


    -"Honnêtement ?  J’en sais rien. Sur la montagne d’en face ? au Razkaal peut-être, un jour ?  Ou alors,  je pourrais me lancer dans l’élevage de Kokotts … “ Des cris particulièrement désagréables lui revinrent en mémoire, de même qu’une odeur de roussi... Un maigre sourire, emprunt de nostalgie vient pourtant étirer ses traits oublie la dernière option.

    Les Spectres, c’est qu’ils en avaient vécus des choses là bas… et pas toujours que des mauvaises. Aussi, elle poursuivit, un peu plus sérieusement.

    - C’est pas si mal ici. C'est, calme, c’est agréable…Mais quelque part, je me dis, Tout ça pour ça ? vraiment ? Je soupçonne certains gens du coin de même pas savoir ce qu’il est arrivé à Shoumei … peut être de pas savoir qu’il a existé un jour. Alors, après tout ça, j’ai un peu l’impression de…perdre mon temps. Dactyle finit par complètement se laisser tomber au sol, se rasseyant plus confortablement, avant de reporter son attention sur Rowena.

    - Et toi alors, est ce que tu as une idée d'où commencer tes recherches ?

    Trouver un remède à une malédiction divine.. en voila une mission digne d'un limier.

    CENDRES


    Ref Dactyle post ellipse:

    Thème
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 484
    crédits : 2217

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 18 Sep - 13:26
    La fleur est dans le pré


    - Oublie les kokotts "
    avait répondu Rowena en même temps que la louve reprenait sa dernière idée.

    Les deux femmes échangèrent un regard qui fini de détendre l'atmosphère. Certaines de leurs missions avaient été moins orthodoxes que d'autres... Surtout quand Hale était dans les environs. Mais il était vraiment de très bonne compagnie dans les situations les plus improbable. L'avoir comme compagnon pour les deux jours qu'elle avait passée coupée du monde après cette histoire d'aboleth était particulièrement parlant en la matière. Entre les échecs sur le sable, les discussions et le coup de la métamorphose en sirène, ça avait été un moment mémorable. Enfin...

    - D'ailleurs j'ai revu Hale, à Courage. Il va plutôt bien même si je ne sais pas trop quoi en penser... Mais il a manqué à sa parole et je ne parvient pas à savoir si c'est moi ou s'il me joue un tour bien à lui pour se faire pardonner.

    Elle secoua la tête. De toute façon il n'y avait pas grand chose à faire. Elle reprit la bouteille pour une lampée de plus avant de la proposer à Dactyle en un partage... pas tout à fait équitable, mais il y avait de l'idée.

    - Tu sais, j'ai pas mal réfléchi quand j'étais enfermé, à ce que je ferai quand je serai guérit. Un vœu pieu comme on dit... J’adorerai fonder un salon d'arts libres à Justice. Un endroit ou n'importe qui pourrait venir apprendre à peindre, à sculpter, à écrire, à déclamer mais aussi à comprendre les méandres de l'esprit... On ferait des soirée philosophie et d'autres pour un public plus averti. Au lieu de chasser le mal, je ferai éclore le beau... Le seul petit problème, c'est que je ne pense pas pouvoir me passer de l'adrénaline de la chasse et du combat...Après avoir vu tant de choses, ça me semblerait étrange de me restreindre autant... Du coup au final je n'ai aucune idée de ce que je ferais avec ma vie toute neuve. " Elle rit un peu s'installant plus confortablement tout en faisant un peu de place à Dactyle, flanc à flanc. " Elles sont déjà commencé. J'ai lu tous les livres que j'ai pu trouvé à Magic qui se rapportait de près ou de loin aux pouvoirs des titans, à la magie sauvage, aux accidents les plus connus, aux enchantements d'arme et aux matériaux magiques dont j'ai reçu des éclats. J'ai aussi éplucher la bibliothèque de ma famille, dont certains livre sont encore plus anciens que ceux de Magic. Je suis aller à Courage et j'ai frapper à quelques portes pour trouver une liste d'êtres myriadénaires qui s'y connaissaient en magie antique et sombre. Je retournais à Liberty pour recouper certaines informations avec les mage-médecins qui se sont occupés de mon cas, quand j'ai eu de tes nouvelles. Avec un peu de chance, on va pouvoir tester un ou deux rituels qui devrait me donner un peu plus de temps... Et si je ne trouve pas en république, je vais aller à Ikuza pour consulter les mages de Drakstrang, puis à Melorn, j'ai trouvé une mage qui serait prête à me servir de référence, ou à Maël, au Berceau peut-être. Des personnes qui auraient un point de vue fondamentalement différent de l'approche Républicaine pour multiplier les chances de trouver quelque chose.

    Un mouton s'approcha de nouveau d'elle, s'intéressant de très très près à la botte de cuir de la sirène qui le regardait avec suspicion.

    - Au moins, le chemin devant moi est assez simple. J'ai pas mille questions à me poser sur des choix à faire. Seulement à me demander quel est la trajectoire la plus efficace...




    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Dactyle Venari
    Dactyle Venari
    Messages : 85
    crédits : 1065

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t127-dactyle-venari-la-bete-du-razkaal-termineehttps://www.rp-cendres.com/t194-dactyle-aka-le-desert-socialhttps://www.rp-cendres.com/t219-errance-du-pterodactyle
  • Jeu 13 Oct - 21:32
    Ft Capt'ain obvious
    Tous les chemins mènent ... quelque part.




    - Hale ? Hum, difficile à dire.  Aussi improbable que ça paraisse, je l’ai recroisé aussi. En passant à Liberty.  Il avait l'air très remonté et persuadé qu’on l’avait abandonné là bas…je sais pas trop pourquoi, mais j’ai l’impression que ça ne colle pas.


    Il faut dire que ces souvenirs-là étaient pour le moins.. absents, disons flous. Mais bizarrement dans cette version là  quelque chose semblait clocher. Elle jeta un regard incertain à Rowena, les sourcils froncés dans une expression de pure réflexion, elle saisit mécaniquement la bouteille que lui tendait la Banshee, avant d’en ingurgiter une rasade supplémentaire. Comme si la gnôle aidait à réfléchir… Enfin, ça valait le coup d’essayer.  Et d’ailleurs, à la lumière des nouvelles inquiétantes apportées par la Banshee, un mystère supplémentaire semblait s'éclaircir.

    -  J’ai reçu deux de ces lettres la semaine dernière. Des courriers bizarres qui parlaient d’une fausse Rowena à occir ou je sais pas quoi. Bref’, Hale tout craché. Enfin, avec … cette histoire de …malédiction. Parce que c’est ce que c’était, une putain de malédiction. Je crois comprendre un peu mieux d’où cette idée tordue lui est venue. Quoique, avec Hale on n'est jamais sûre de rien.

    Elle acheva sur un haussement d’épaule qui en disait long, et pourtant l’ébauche d’un sourire semblait passer sur ses traits endurcis, une expression empreinte d’une certaine nostalgie.  Elle ne pouvait nier qu’un lien certain l’unissait au Spectre rouge, aussi insupportable qu’elle puisse le trouver parfois. Aussi, même si elle avait tout fuit, jusqu’au moindre de ses contacts. Dactyle ne voulait pas oublier, pas le moindre visage. Ce serait bien trop simple.  Avec des “Et si ?” On pourrait aisément passer des heures à refaire le monde. Avec un départ différent, un chemin divergent, une autre fin. Quoique le chapitre était loin d’être clos à ce sujet. Enfin, bien que consciente que ce genre de pensée menait rarement quelque part. Mais ça ne fait pas de mal de rêver, surtout quand on ne peut faire que ça.  Aussi la Bête amère se permit un instant, de se laisser porter par la passion qui animait la Banshee, elle transparaissait dans sa voix fluide, harmonieuse, quasi surnaturelle. Ca lui avait vraiment manqué, plus qu’elle ne l’imaginais.  cette passion, ce goût du beau qu’elle ne trouvait nulle part ailleurs. Elle était ravie de voir, apaisée même, de savoir que malgré tout, cette partie là de Rowena n’avait pas changé. peut-être même que ça l’avait gardé en vie, d’une certaine façon. L’optimiste ne trouvait guère grâce à ses yeux, cependant, la louve éprouvait une certaine admiration devant cette capacité à se focaliser sur le positif, faire ressortir le meilleur, le beau chez les autres.

    - Hmm, C’est une belle idée en tous cas. Vraiment, presque idéale s’il ne manquait pas.. un peu d’action.   Si elle était vraiment sincère, elle avouerait également que le frisson de l'action lui manque, la tension de la traque, le frisson du combat . C’est difficile de renoncer à temps d’années rythmées par les gardes, l’étude, les traques, c'est ….presque impensable. Tu crois qu’on peut vraiment faire ce qu’on veut au fond ? interrogea t’elle un peu distraitement, affichant une expression pour le moins indéchiffrable, mais enfin détendue, alors que Rowena s’installait.

    Tout lui semblait irréel et un peu invraisemblable. Quand on y pense. Sortir de la rue et du banditisme pour finir garde dans la pire prison de la République, y affronter une entitée millénaire. Traverser l’autre bout du monde pour y affronter d’autres illustres anciennetés tout aussi ineffables. Pour finir ici, au milieu d’une vallée perdue, avec une bouteille d'alcool bizarre et du saucisson. Non ça n’avait aucun sens, finit-elle par conclure. Et peut-être qu’il était vain d’en chercher un.  

    En ce qui concerne l’avenir en revanche… Dactyle était à la fois inquiète, et rassurée par l’avancée de la quête de Rowena. Tant de pistes à explorer, et pourtant si peu de temps. Mais les données concrètes, les plans et les lieux rendaient la chose plus tangible. Plus palpable. Une solution existait, et elle la trouverait. forcément.  Au yeux de la Bête, les faits avaient quelque chose de rassurant.
    - Au moins, les ressources ne manquent pas, c’est une bonne chose. Désolée de t’avoir détourné de ton objectif, je doute que tu trouves quoi que ce soit d’intéressant ici. ponctua-t-elle d’un rire amer en coulant un regard amusé vers Rowena. A moins que les vieux remèdes de grands mères soignent les malédiction divines ? Si tel est le cas, je serais la première surprise. Elle s’appuya sur son côté droit, ramenant son bras gauche en appuie sur son genou replié, agitant distraitement les doigts.

    La liste des possibles était longue. Très longue.  Un peu trop même. Enfin, mieux valait trop d’options que pas une seule. Mais tout ça sentait l’aventure et les ennuis à plein nez. Dactyle regrettait encore de ne pas pouvoir l’accompagner.  

    - C’est sûr, ça en fait des voyages.. Mais quelqu'un quelque part saura bien quelque chose, aura rencontré un cas similaire. Forcément..

    C'était un espoir naïf, elle le savait parfaitement. Mais pour l’heure toute autre option était envisageable Elle hésita un instant, et pressa son épaule contre cette de Rowena.  Je sais que tu aimes bien faire dans l’originalité, mais pour cette fois, essaie de pas être unique.  Enfin, Tu me raconteras n’est ce pas ?

    Peut-être que quelques lettres lui permettrait de se souvenir un peu plus longtemps. Au moins son amie semblait déterminée. Et disposait d’un champ d'action pour le moins étendu. Dactyle soupira, la bouteille toujours à la main. Elle devrait sans doute aussi s’y mettre. Trouver une trajectoire, et s’y jeter.






    CENDRES


    Ref Dactyle post ellipse:

    Thème
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 484
    crédits : 2217

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 18 Oct - 15:08
    Deux moutons sur la route


    - Oui. Je pense vraiment qu'on peut faire ce qu'on veut. "

    Rowena était tout à fait sincère. Le plus difficile à son sens n'était pas de faire ce qu'on veut, mais de trouver ce qu'on veut faire. Un art bien plus difficile et changeant qu'il n'y paraissait vu toutes les barrières qu'elle avait tendance - comme tout le monde - à se mettre devant le museau avant même le moindre mouvement. Tout le contraire de ce mouton en fin de compte...

    Elle passa la main sous la grosse tête de l'ovin pour le pousser à la relever avant qu'il ne commence à machouiller sa botte.

    Si elle avait pensé que le sort finissait toujours par gagné de toute façon, elle aurait sens doute été allongée sur un matelas de plume ou flottant dans un bassin d'eau chaude, la tête embrumée par des vapeurs paradisiaques et chauffée au feu d'un alcool fort. Elle le voyait d'ici... Dans une pièce tamisée, entre deux éphèbes, à boire de la liqueur de prune dans le nombril de son voisin au son d'une flute des sables, pendant qu'un peintre libéré fixait leurs ébats en paillettes de couleurs pour un collectionneur aussi anonyme que le personnage qui resterait sur la toile une fois qu'elle aurait disparu. Une fin parfaite... A ceci près qu'il s'agissait d'une fin. Non. Elle n'avait pas renoncé à faire ce qu'elle voulait.

    - Ha ! Méfie toi des grands-mères, certaines sont redoutables. Et ne t'excuse pas. Quoi qu'il arrive, je ne compte pas avoir de regret. Te retrouver était en haut de ma liste. Voilà qui est chose faite !

    Elle envoya un clin d'oeil à son amie et repoussa encore un peu la grosse bête laineuse qui l'aimait visiblement beaucoup. Bon sang, les moutons ne mangeaient pas de poisson pourtant !

    - Promis. Cette fois je rentre dans le moule dès que je vois une occasion. " gromela-t-elle en parvenant enfin à se débarasser de l'animal, pressant se callant en retour contre l'épaule de sa soeur d'arme. " Je t'enverrai des lettres jusqu'à ce que je reviennes te botter les fesses en personnes si tu es encore dans ce champ à mon retour. Dit moi juste à quelle adresse. Et si tu pouvais expliquer à Hale qu'il ne faut pas me tuer, ça m'arrangerait pas mal.... Et blague à part, toi aussi donne des nouvelles. Ok ? "

    La sirène lança à sa consoeur un sourire sincère avant de regarder à nouveau les boule de laine qui s'ébattaient dans le champ. Après quelques goulées de plus, la conversations avaient pris un tour plus léger... Et plus proche des conversations philosophiques entre les poivrots du coin. Le contenu de la bouteille tappait encore plus que son goût déjà violent le laissait présager et c'était pas plus mal. Entre gloussement avinés et soulagement d'avoir retrouver une personne sur laquelle elle pouvait compter les yeux fermés, Rowena se laissa un peu aller. Quant aux stupidités qui furent dites et faites dans ce champs de mouton, elles restèrent réservées aux seules oreilles oblongues des brebis atterrées.

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum