DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Rencontre au bord du lac Rebirth InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    Temple des Secrets | Savoir & SiameAujourd'hui à 3:18Savoir
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 2:25Rachelle Virsce
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 1:01Falconi Genova
    Fissurer le marbre [Siame - Rêve]Aujourd'hui à 0:41Siame
    La névrosée fuyant sa chimère | KassandraHier à 22:17Meradev Vigelfrost
    Rp's de Tulkas [Reike]Hier à 22:15PNJ
    Validation RP DimitriHier à 22:10Dimitri Chagry
    Un air familier [Genryusai]Hier à 21:50Neera Storm
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 10 Sep - 9:35
    Isaac observait silencieusement les environs du haut de sa jument.
    Cela faisait maintenant presque un an qu’il avait obtenu sa liberté. Malgré le temps qui passait, ses cauchemars ne diminuaient pas.
    -J’imagine que certaines blessures mettent plus de temps à disparaître que d’autres… Murmura-t-il en touchant la cicatrice de sa main droite.
    Cela faisait des mois qu’il n’avait pas pensé à sa vie d’avant, excepté via des cauchemars bien sûr. C’était sûrement dû au fait qu’il doive passer aussi près de sa ville natale.
    L’idée le rendait mal à l’aise mais heureusement, ils ne s’y rendraient pas. Cela demanderait de faire un détour et pour un marchand, un détour voulait dire du temps, et donc de l’argent, perdu.
    Il lança un regard rapide au convoi qu’il escortait. Quatre chariots pour trois marchands différents. Parmi ces trois marchands, deux d’entre eux étaient des étrangers, mais ce n’était visiblement pas leur première fois en Reike.
    En plus des trois marchands, il y avait quatre personnes qui travaillaient pour eux plus un guide, donc un total de neuf personnes s’il se comptait.Et sur ces neuf personnes, trois n’avaient aucune compétences de combat et les autres allaient de talent médiocre à acceptable. C’est pour ça qu’il était là. Sans lui, en cas d’attaque, certains pourraient survivre mais dans l’ensemble, ça serait un joli massacre.
    Il regarda le ciel. Il ne faisait pas encore nuit  mais s’ils devaient monter un campement, ils devraient s’y mettre bientôt. Il s’approche du guide.
    -Nous allons arriver quelque part avant la nuit ou non ?
    -Non, nous allons devoir camper ce soir. Répondit calmement le guide qui s’était habitué à son ton quelque peu froid depuis leur départ.
    -Alors arrêtons-nous par là-bas. Dit-il en désignant un endroit un peu plus loin.
    Le guide hocha la tête et alla prévenir tout le monde.
    Une fois l’endroit atteint, Isaac les laissa pendant qu’ils montaient le camp pour aller faire un tour dans les environs. Alors qu’il passait au bord du lac, il s’arrêta un instant.
    Cela faisait déjà un moment qu’ils le longeaient mais la beauté du lac Rebirth l’impressionnait toujours. Il détourna finalement le regard et rejoignit les autres.
    Après un moment, les tentes étaient enfin montées et le feu était allumé.
    Isaac, perdu dans ses pensées, enleva la bride et la selle d’Ester pour commencer à l’étriller.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Lun 11 Sep - 15:07
    Enfin, la halte pour la nuit fut annoncée. Takhys en avait assez de rester assise à rien faire d'autres que d'attendre que passe le temps. Pour ses affaires "commerciales", elle était traversée le lac sous sa forme originelle, avant de parler affaire avec le marchand qu'elle accompagnait pour le retour. Un pseudo-républicain qui faisant du négoce avec le Reike était une petite aubaine pour elle. Mais voilà, n'étant pas certaine de sa fiabilité et qu'il devait passer par un convoi pour assurer la protection sa propre marchandise avec une escorte. Vous parliez d'une escorte, avait-elle songé quand son partenaire commercial du moment avait joint son chariot aux autres transports. Un seul mercenaire ? Bah, sans doute pour effrayer les bandits des grands chemins, qui se sauveront en voyant un cavalier armé. Et puis, au besoin, s'il n'y avait pas de surnombre d'ennemis, elle pourra toujours apporter sa contribution, même si le but premier de ce voyage n'était pas de se battre, mais ramener ses marchandises en bon état. 

    Son ennui et sa morosité avaient vite cessé quand le lieu du campement fut choisi le long du lac Rebirth, à bonne distance de la rive, pour ne pas se retrouver à planter les tentes dans la boue. Une fois le chariot à l'arrêt, elle se redressa doucement de son banc, s'étirant les muscles endoloris par une trop longue posture assise. Enfin, elle allait pouvoir bouger un peu. Prendrait-elle le risque d'aller se baigner un peu pour se dégourdir ? Hum... à se demander comment les terrestres réagiront. Pour l'instant, vêtu d'un pantalon de cuir et d'une tunique matelassée pour une protection toute relative, une capuche couvrait sa tête, ne laissant voir qu'une partie de son beau visage. Elle avait natté ces cheveux, n'avait pas embelli son visage des traditionnels artifices de maquillage... elle passait presque pour un jouvenceau d'une taille normale, un peu efféminée. Combien des humains présents auront le regard stupéfait quand ils apprendront sa nature féminine... elle en souriait d'avance ! 

    Après avoir dit à l'individu qu'elle accompagnait qu'elle se rendait vers le lac pour se dégourdir les jambes, elle passa non loin du merco' qui dessellait son cheval. D'un geste ample, le faisant sans doute exprès, elle retira la capuche, dévoilant toute la féminité de son visage, la longue natte blonde se balançant quelques instants entre ses omoplates. Elle adressa un léger sourire vers le jeune mercenaire, avant de se digérer vers la rive lacustre. 
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 12 Sep - 9:57
    Isaac haussa un sourcil quand la capuche tomba. Une femme ? Il s’était dit qu’”il” était très fin, mais il n’aurait jamais pensé qu’il puisse s’agit d’une femme.
    Si Klaus apprenait qu’il avait pensé qu’une femme était un homme, il en entendrait parler pour le reste de sa vie. Il sentit un mal de tête poindre en pensant à cette possibilité. Non, il ne devait jamais l’apprendre, c’était mieux ainsi.

    Il la regarda s’éloigner avec des sentiments compliqués. Que devait-il faire ?
    Il savait que certaines femmes savaient se battre, il en était bien conscient, mais il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elles restaient plus faibles que les hommes. Et malheureusement, il ne savait rien de la force de celle-ci.
    C’était dans des moments comme ça qu’il regrettait de ne pas avoir le don de son maître et de ne pas pouvoir dire à quel point une personne était forte ou non.

    Normalement, il avait vérifié, les environs étaient sécurisés… mais il s’inquiétait quand même de la savoir isolée. Il passa une main agacée dans ses cheveux. C’est exactement pour ça qu’il n’aimait pas interagir avec des femmes, il ne savait jamais comment réagir avec elles.
    Au moins il n’avait pas fait peur à celle-ci avec son air peu amical. Il se souvenait encore de cette noble qu’il avait dû escorter un mois auparavant et qui avait fini par pleurer parce qu’il lui faisait peur.

    Ester renâcla, attirant de nouveau son attention sur elle. Il la caressa doucement.

    -Je ne t’oublie pas, ne t’inquiète pas. Murmura-t-il.

    Il soupira en se décidant finalement à veiller sur la femme à distance à l’aide de son ouïe augmentée. De toute façon, elle se dirigeait vers le lac, donc il était possible qu’elle aille se laver, et il n’allait certainement pas se rabaisser à aller espionner une femme qui se lavait.
    Et puis il en profiterait aussi pour surveiller les environs. Certes il avait vérifié mais la prudence n’excluait pas le contrôle.

    Après avoir prit cette décision, il commença à brosser sa jument tout en étendant son ouïe en commençant par vérifier les environs avant d’arriver au niveau de la femme.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Lun 18 Sep - 10:03
    Loin de se douter qu'elle était surveillée à distance, Takhys trouva une petite berge en pente douce, couverte de sable fin et entourée de hauts joncs. L'endroit parfait pour être à l'abri des regards. Enfin normalement… Elle avait eu l'expression de petits coquins, qui la voyant s'éloigner, avaient cru bon l'observer en douce, pendant qu'elle retirait ses vêtements. Il est navrant de se prendre une gifle bien frappante d'une boule d'eau dans la figure à ce moment-là. Mais ce soir, les marchands étaient éreintés, et ne cherchaient qu'à monter le campement pour la nuit. Et leur seule escorte s'occupait de son équidé. Donc ce soir, elle devrait avoir la tranquillité. 

    À son aise, elle se dévêtit, savourant l'air frais au contact de sa peau mise à nu. Elle en frissonnait même.  L'eau toute proche la protégera de la petite froideur piquante et appréciable de cet air nocturne une fois qu'elle se sera jetée à l'eau. La seule chose qui ne sera pas agréable sera la transformation de son corps de femme en corps de Sirène. Tel était le prix à payer pour pouvoir évoluer d'un monde à l'autre. 

    Après avoir convenablement replié ses effets et mis dans un recoin végétal, pour qu'un crétin d'humain ne vienne pas le lui dérober, elle se rapprocha de l'eau calme. Quelques vaguelettes s'étendaient brièvement sur le sable. Toujours le sourire aux lèvres, elle huma profondément l'air. La saveur salée était absente, elle ne percevait que la vase, les effluves caractéristiques de l'eau douce lacustre et.... tiens, une petite odeur bizarre flottait dans l'air. Peut-être qu'une marchandise flottait entre deux eaux. Elle aura une petite occupation en plus de sa baignade. Quelle chance. Elle trouva , avec de la chance, quelque chose d'intéressant. Bon ! Et si elle plongeait ? 

    Elle se rapprocha du bord. Puis, d'un coup, elle se précipita dans les eaux fraîches, pour plonger intégralement sous la surface. Ça manquait clairement de grâce, mais en s'immergeant ainsi, elle étouffera la souffrance qui l'irradiait déjà à l'intérieur de ses jambes. Ainsi, seule une oreille des plus attentives pourra entendre quelques reliquats de douleurs atténuées par l'eau en provenance des petites profondeurs du lac. 

    Une fois qu'elle fut redevenue Sirène, que la torture à son état originel fut passée, elle put onduler pour s'enfoncer un peu plus dans l'obscurité aquatique. Avant de partir un peu à la recherche de ce qu'elle sentit, elle remarqua des moules d'eau douce. Elle prit les plus grosses ; les plus grasses à ses yeux, trouva quelques gros galets pour éclater leur coquille. Ne se trouvant pas loin de la surface, elle oublia que sa queue, l'aidant à garder son assiette pendant qu'elle cherchait à ouvrir ses petites prises gourmandes, provoquait quelques remous à la surface. Pourquoi s'en soucierait-elle puisqu'il ne devait y avoir personne dans les parages proches ? 

    Un petit crac confirma l'accès à la chair de la moule. Le repas était servi ! 
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 26 Sep - 10:26
    Comme il s’y attendait, Isaac put entendre un plongeon. Elle se baignait. Il avait bien fait de ne pas la suivre directement.
    Il continua à brosser Ester avant de s’interrompre brusquement. Le bruit était étouffé par l’eau mais il venait d’entendre un gémissement de douleur, il en était sûr.

    Il laissa tomber sa brosse pour se précipiter vers le lac. Une fois arrivé, il observa rapidement les environs, cherchant la femme. Le bruit venait clairement de quelque part sous l’eau, mais d’où précisément ?
    C’est alors qu’il entendit un autre bruit, un craquement faible mais audible grâce à son pouvoir. Il regarda dans cette direction, prêt à s’avancer, mais interrompit son geste.

    Ce qu’il apercevait dans l’eau… un poisson ? Non. Sa visibilité était diminuée par l’eau mais il pouvait clairement deviner un corps humain à l’endroit où aurait dû se trouver la tête.
    Une… sirène ? Il avait du mal à croire ce qu’il voyait mais c’était la seule explication possible.
    Ce n’était pas le premier non-humain qu’il voyait. Il avait connu quelques hybrides quand il était esclave et avait déjà rencontré deux elfes et un nain. Mais c’était la première fois qu’il voyait une sirène. Enfin, la première qu’il voyait transformée en tous cas.

    Il se rappela soudainement la raison de sa présence au bord du lac. Il ne voyait pas de corps dans l’eau et la couleur de cheveux semblait correspondre… cette sirène était donc la femme qu’il était venu chercher ? Si c’était le cas, alors que devait-il faire ? Il l’avait entendu gémir plus tôt. S’était-elle fait mal en plongeant ? Elle ne semblait pas avoir de réel problème mais il ne pouvait pas simplement partir comme ça le temps qu’il y avait un doute.
    Il réfléchit un moment avant de finalement se décider à se cacher dans les joncs et attendre pour savoir s’il y avait un véritable problème ou non.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Ven 29 Sep - 9:40
    Takhys profita d'avoir un basique outil de percussion pour éclater la seconde coquille d'une autre moule bien grasse. Cela fait, elle remonta à la surface, pendant qu'une myriade de petits poissons se délectaient déjà des bouts de chairs qui accompagnaient les débris de coquille, peu soucieux de la présence de la Sirène, qui malgré sa taille, passerait aisément pour un prédateur. La nature était bien faite non ? Si un carnivore aquatique se délectait d'une proie, ce n'était pas pour se nourrir du menu fretin venu profiter d'un buffet de débris encore frais. 

    La Sirène fit surface, tournant dos à la plage et donc à l'observateur bipède qui se cachait derrière les joncs.  Du bout de ses doigts fins, elle retira la chair blanche de ses deux moules, s'en délectant en silence. La gourmandise marquait le coin de ses lèvres bleutées. Ça manquait un peu de sel. Quoi de plus normal après tout, on se trouvait dans le lac Rebirth, entièrement fait d'eau douce. Laissant couler la première coquille ouverte, elle s'attaqua à sa seconde prise. Mastiquant précautionneusement, elle espérait trouver une perle. Sa première bouchée n'avait rien donné... ah, pareil pour la seconde... Dommage. Tant pis... ou alors, elle pourrait chercher d'autres moules, profitant d'avoir la soirée et la nuit pour pêcher et en réunir un grand nombre, afin d'en avoir à manger pour la suite du trajet. Hum... elle pourrait inquiéter les autres terrestres, qui se demanderaient où était passé la jeune et belle dame de l'équipage du ronchon marchand. Elle se retint de soupirer. Une petite contrainte fort déplaisante qui cassait un peu son plaisir de baignade. Bah, après tout, ce n'était pas si grave que cela. 

    Elle pourlécha le bout de ses doigts, pour ne pas perdre le gras qui s'y était collé. Les derniers vestiges de son repas coulèrent en dansant erratiquement sous l'eau. Bon, elle se tâtait... allait-elle en chercher d'autres, où se contentait-elle de nager un peu ? Un bruissement végétal coupa court à ses songes. Etait-ce un animal dans les joncs de la berge ? Elle se retourna, montrant son visage de Sirène toute sourire et une partie de son buste, d'où se dessinait la partie supérieure de sa poitrine. On devinait aisément ses formes généreuses, même si une majorité était sous la ligne de la surface. Toute sourire, comme toujours, elle se laissa couler, pour disparaître dans les ondes aquatiques. Le plus lentement possible, effleurant le fond, elle se rapprocha de la source du bruit. D'un coup, elle bondit hors de l'eau, tournoyant comme le ferait un dauphin malicieux, jetant une belle petite vague dans les joncs, pour bien mouiller l'être vivant qui se camouflait parmi les hautes feuilles effilées. D'un grand rire, elle se laissa retomber dans l'eau, dans une belle gerbe d'eau et d'écumes. Elle prit de la distance et refit surface, guettant non sans glousser la réaction de sa cible. 
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 3 Oct - 11:03
    Depuis sa cachette de fortune, Isaac pu voir la sirène sortir de l’eau, confirmant un peu plus ses doutes quant à son identité. Elle était bel et bien la femme du convoi.
    Il observa avec intérêt la queue grise ainsi que la peau légèrement bleutée de la femme pendant un moment. Il était tout à fait possible qu’il ne voit pas d’autre sirène transformée durant sa vie et il devait reconnaître qu’il était un peu curieux. Il finit néanmoins par se retourner. Elle lui tournait le dos pour l’instant mais elle pouvait après tout se retourner à tout moment. Il ignorait à quel point elle était pudique mais dans le cas où il se fasse repérer et qu’elle le soit, il ne voulait pas en entendre parler.

    Il fit un peu de bruit en se retournant et entendit un bruit d’eau peu de temps après. Ce petit bruit l’avait fait repérer ? Peut-être aurait-il mieux fait de ne pas bouger…
    Il fronça les sourcils en sentant quelque chose s’approcher de lui au niveau de l’eau. Par réflexe, et oubliant au passage qu’il devait s’agir de la sirène, il se retourna vivement… juste à temps pour la voir bondir hors de l’eau. Il s’éloigna rapidement mais ne put éviter toute l’eau.
    Il entendit un rire provenant du lac. Elle se moquait clairement de lui. Très drôle…

    Il passa une main dans ses cheveux dégoulinants pour les rabattre en arrière afin qu’ils ne le gênent pas. Il regarda ses vêtements trempés avec agacement. Fantastique, il était bon pour devoir se sécher et se changer.
    Bon, s’il était repéré, autant l’assumer directement.
    -J’imagine que cela veut dire que vous allez bien ? Demanda-t-il. Je vous ai entendu gémir plus tôt, ça m’a inquiété.
    En attendant une réponse, il se leva et retira son maillot pour l’essorer, dévoilant ainsi son torse puissant… ainsi que les nombreuses cicatrices qui le parcouraient.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Lun 9 Oct - 12:01
    L'humain était tout mouillé maintenant, et cela ravissait Takhys. Ce n'était qu'une douce et amusante petite justice qui estimait lui être dû pour l'avoir espionnée à son insu. Les mâles humains étaient des fois si curieuses ou autre chose, qu'ils ne trouvaient pas mieux que de se cacher dans la végétation locale pour observer les jeunes damoiselles en pleines ablutions. Bon, là certes, elle avait un peu tendu la perche en partant en direction du lac toute seule, et de nuit. Le seul membre d'escorte du convoi n'avait fait que son devoir. Mais… peut-être qu'il aurait dû se dévoiler au lieu de se planquer ? Bah, de toute façon, ce n'était pas bien méchant, n'est-ce pas ? Le malheureux s'était inquiété de son sort...

    Elle se rapprocha peu pour montrer qu'elle était ouverte à la discussion. Toujours avec son petit air amusé, elle ne manqua pas d'observer l'humain se dévêtir. Bien en chair, bien musclé... un mercenaire qui s'entretenait était un vrai plaisir pour la vue. Bon, et si elle lui répondait ? 

    "Comme vous avez pu le voir... et le subir…"commença-t-elle sans guère dissimuler son amusement''Je suis en pleine forme. Mais je vous remercie pour votre sollicitude. Si mon gémissement vous a inquiété, sachez que de passer de l'état d'humaine à Sirène est une transformation physique douloureuse... Je vous passerai les détails. C'est le prix à payer quand on évolue entre deux mondes... "

    Elle balançait cela presque sur un ton désinvolte, comme des plus normales en fait. Certaines de ses connaissances n'aimaient pas changer de forme de manière aussi régulière qu'elle, justement à cause de la douleur qu'engendrait le changement de forme. Mais se baigner dans le lac, en ce moment de la nuit, cela, il fallait bien un peu de souffrance... Surtout qu'elle aura toute la nuit pour nager et s'amuser. Enfin s'amuser… à sa manière. 

    D'un sourire plus élargi, limite aguicheur, elle le contempla encore une fois. Oui, elle pourrait jouer un peu ce soir, et avec une belle compagnie. 

    "Maintenant que vous êtes mouillé, que diriez-vous de venir vous baigner un peu ? Un gaillard tel que vous, bien bâti, doit avoir une bonne apnée. L'eau est douce et bonne, vous ne serez pas déçu. "
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 13 Oct - 13:03
    La transformation était donc douloureuse… Il l’ignorait. Mais en même temps, il ne savait pratiquement rien sur les sirènes. Il savait que le bas de leur corps était celui d’un poisson et qu’elles vivaient dans l’eau. Il avait aussi entendu dire qu’elles pouvaient changer leur queue en jambes et ainsi vivre sur la terre ferme. C’était là toute l’étendue de ses connaissances à leur sujet.

    Il écouta la femme qui s’était remise à parler tout en enfilant à nouveau son maillot. Il était bien évidemment encore mouillé et lui collait à la peau. Il n’aimait vraiment pas cette sensation.
    Il regarda la sirène. Il n’avait jamais eu l’occasion ni la volonté d’être réellement proche du sexe opposé et il était bien incapable de comprendre les sous-entendu de la femme.

    -Je suis heureux d’apprendre que ce n’était pas grand-chose alors. Et non merci pour votre proposition. J’avais bien l’intention de profiter de la proximité du lac pour me laver ce soir mais je ne compte pas aller nager. Je serais moins attentif aux environs si je nage et moins rapide s’il faut réagir. De plus… ce n’est pas un domaine dans lequel je suis très doué. Expliqua-t-il en toute honnêteté.

    Il faut dire qu’il n’avait commencé à apprendre à nager que quelques mois auparavant.
    Il est vrai que sa ville natale pouvait être considérée proche du lac Rebirth quand on la comparait à d’autres mais elle en était en réalité très éloignée et le lac n’était même pas visible de là-bas.
    Certes, elle n’avait jamais eu de très gros problèmes d’approvisionnement en eau grâce aux puits qui la parcouraient mais la seule eau en surface était un petit cours d’eau qui était facilement asséché en période chaude et dont la profondeur maximale faisait monter l’eau à ses mollets. Pas l’idéal pour apprendre à nager.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Ven 20 Oct - 20:05
    La Sirène ne fut pas surprise du refus du mercenaire. Il n'avait pas tort quant à ne pas trop s'éloigner du convoi, pour assurer sa protection en cas de soucis. Mais un seul combattant, face une petite troupe de brigand débile, que pourrait-il réellement faire ? Elle ne doutait pas de ses capacités martiales, sinon, il n'aurait pas été embauché pour escorter les marchands… Sauf si ces derniers avaient payé au rabais une lame pour faire genre et de se sentir passablement en sûreté. Allez, que pourrait-il concrètement se produire ? Le convoi ne transportait pas d'or ou d'argent. Bon, certes, les terrestres s'attaquaient mutuellement pour moins que cela, même pour une vieille rosse afin d'avoir un cheval, mais quand même...

    Takhys était bien au-delà de ce genre de pensées, pour le moment, préférant barboter et s'amuser que de se préoccuper de la sûreté de sa propre marchandise. Donc, ce fut avec un large sourire amusée qu'elle fixa le jeune homme

    "J'ai appris très vite à profiter de la moindre opportunité, pour savourer chaque instant que la vie m'offre. Je comprends votre position, mais ne serait-il pas dommage de rater cette rare occasion qui se présente, là, devant vous ? "

    Elle gloussa et nagea doucement de telle manière à se retrouver sur le dos, laissant sa grande nageoire faire des mouvements en surface.

    "Avouez que de croiser une Sirène peu farouche sur les berges du Lac Rebirth, n'est guère commun. "

    Heureusement qu'elle n'avait guère faim, le merco' avait quelques morceaux attrayants à la dégustation. Guère faim et surtout, le terrestre n'avait rien fait de répréhensible pour mériter son appétit carnassier. Oui, elle ne redoutait pas de manger de la viande des gens de la terre ferme, que s'ils commettaient un crime sous ces yeux et que la faim lui torturait l'estomac. Et puis, le convoi avait besoin de lui. Il était sous une bonne étoile.

    Bon, il était temps de le faire venir à elle. Avec le Chant ? Non, elle devait garder ceci pour un autre usage. Son sourire s'étendit, dévoilant ses dents blanches à la lumière de la lune.

    "Vous ne serez pas absent de la terre ferme bien longtemps. Et je vous aiderai à vous sécher par après"dit-elle en usant de sa magie de l'eau pour former un anneau aqueux pour encercler la taille du mercenaire et lui imposer d'entrer dans le lac et de venir à elle. Il aura encore pied une fois proche d'elle. Elle lui prit la main avec une douceur féminine, malgré les palmes qui couvraient la moitié de ses doigts.

    "Détendez-vous..."fit-elle d'une voix doucereuse, tout en commençant à s'éloigner de la berge, tenant toujours la main du terrestre. Il pourrait tenter de s'en détacher, elle saura le tenir fermement, sans le blesser.

    Après un bref instant, la sirène surnagea toujours avec le sourire. Il se débrouillait comme il pouvait l'humain, ce n'était pas mal, même. Il saura moins à même de paniquer. Elle lui libéra sa main de ses doigts.

    "Sentez la quiétude de l'eau et son environnement... n'est-ce pas apaisant ? "

    Elle se tut pour que le silence de la nuit et de la nature endormi se dévoile à lui. Saura-t-il apprécier cet instant ? Ou s'inquiéterait-il de se retrouver sans percevoir un sol sableux ou vaseux sous la plante de ses pieds ? Après avoir accordé ce léger moment, elle lui reprit la main.

    "Et la sérénité de sous la surface est tout autre. C'est un peu comme voler, quand on se laisse porter par l'eau. Et l'impression nette de se retrouver dans un autre monde. Détendez-vous, je vous promets qu'il ne vous arrivera rien..."

    Elle attendit quelques secondes, avant de commencer à se laisser couler.

    "Prenez une très grande inspiration et… Nous plongeons ! "

    Elle s'enfonça sous la surface de l'eau, attira à elle l'aérien, toujours sa main dans la sienne, une fois qu'il aura gonflé ses poumons. Le but n'était pas qu'il boive la tasse.


    Avec la grâce d'un dauphin, elle s'enfonça dans les eaux fraîches du lac, Une obscurité étrange et presque métallique les environnaient, à moitié avalés par les ténèbres de la nuit à la surface. La lune perçait sans trop de mal la fine frontière qui séparait le monde de l'air du monde aquatique. Tout n'était que silence. Takhys n'eut pas besoin de nager longtemps pour qu'elle se retrouve à plusieurs mètres de profondeur, juste assez pour voir l'effet irréel des rayons de lumière pénétrant dans ce royaume étrange comme dangereux.

    La sirénienne tenait toujours la main du mercenaire, le sourire à ses lèvres et ferma même les yeux pour savourer, elle aussi, ce moment. Les humains ne savaient pas ce qu'ils rataient, en ne sachant pas respirer comme elle sous l'eau... D'ailleurs, en parlant de respirer, le jeune homme exprima physiquement un besoin vital de faire surface pour respirer. En rouvrant les yeux, elle contempla quelques bulles qui venaient de s'échapper. Quoi déjà ? Le temps passait si vite quand on se sentait à l'aise. Allez, encore un peu encore... Non ? Allez, ce n'était pas une vicieuse. Elle entama la remontée avec lui vers l'air salvateur. Puis, sentant sa tension croissante, ne désirant pas qu'il boive la tasse avant d'être arrivé là-haut, elle enroula sa queue musclée autour de ses jambes pour le caler contre elle et... apposa ses lèvres contre les siennes, lui imposant de respirer de son propre air. Voilà... juste le temps de tenir encore un peu. Ils crevèrent tous les deux la surface.

    "Oups... ça va ? Vous êtes toujours vivant ? "
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 31 Oct - 17:40
    Elle avait raison et sa curiosité naturelle voulait pousser Isaac dans cette direction mais il préférait rester sérieux concernant son travail. Il s’apprêtait à faire demi-tour pour rejoindre le campement quand l’anneau d’eau entoura sa taille. Il hésita alors que la magie de la sirène le poussait vers elle.

    Finalement, il soupira intérieurement et vérifia les environs avec son ouïe améliorée une dernière fois.

    Peut-être pourrait-il se libérer de cet anneau par la force mais si elle pouvait utiliser la magie de l’eau, alors il se trouvait en plein milieu de son élément, donc en position évidente de faiblesse. De plus, elle ne semblait vraiment pas lui vouloir de mal et puis… une situation pareille ne se présenterait sûrement pas, et il était vraiment curieux.

    Il commença à suivre ses instructions malgré le fait plus qu’évident qu’il n’était pas à l’aise dans cet élément.
    Il entendit à peine quand elle lui proposa d’apprécier le silence. Le silence était une chose qu’il appréciait beaucoup… quand il avait les pieds sur la terre ferme ! Il avait beaucoup plus de mal à se concentrer dessus tout en essayant de nager sans couler.

    Quand elle annonça qu’ils allaient plonger, il eut un petit instant d’incertitude. Il n’avait jamais tenté d’apnée et se doutait qu’il ne tiendrait pas très longtemps. Mais il pensait avoir maintenant cerné une partie de la personnalité de la sirène et se doutait qu’elle ignorerait son refus. Il inspira donc profondément et plongea.

    Une fois sous l’eau, la première chose qui lui vint à l’esprit fut que c’était… étrange. Elle avait raison en disant que c’était silencieux… mais c’était trop silencieux pour lui. Ne plus entendre le moindre bruit d’animal ou même celui du vent… il n’aimait pas vraiment ça. Pour lui, le silence avait toujours été rempli de petits bruits, qu’ils soient humains ou naturels et le fait de ne plus rien entendre… non, ce n’était vraiment pas pour lui.

    Alors qu’il observait du coin de l'œil la sirène qui était parfaitement à l’aise dans son élément, son souffle commença à manquer. Il posa une main sur sa bouche dont s’échappaient déjà des bulles et commença à nager vers la surface.

    Malgré l’aide de la sirène, il savait qu’il ne tiendrait pas, ses poumons le brûlaient. Alors qu’il allait craquer, il sentit quelque chose bloquer ses jambes, l’empêchant de continuer son ascension. Avant qu’il n’ait le temps de comprendre de quoi il s’agissait, la femme plaqua ses lèvre sur les siennes et lui transmit un air tout à fait bienvenu.

    Ils continuèrent à remonter juste après avant d’enfin sortir.

    Il aspira avidement l’air extérieur en toussant à moitié et hocha vaguement la tête en entendant la question de la sirène.

    -Oui, mais je pense que je vais retourner au campement maintenant. Dit-il après avoir finalement retrouvé une respiration stable.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Mer 8 Nov - 10:44
    Bien, il parlait. Il ne paraissait pas avoir bu la tasse. Toujours avec un sourire illuminant son visage légèrement bleuté quand elle avait sa forme aquatique, elle ne paraissait pas déçue que l'humain ne souhaitait que rejoindre la terre ferme. Le milieu sous-marin, même lacustre, ne pouvait pas toujours être apprécié à sa juste valeur. Se retrouver sous l'eau, sans être capable de respirer, représentait un risque de périr... Dommage... alors qu'elle aurait veillé à ce qu'il ne se noie pas, vu qu'il était un homme qui n'avait pas commis de mauvaises actions sous ses yeux. Ou qui n'avaient pas cherché à l'agresser pour refaire surface. Hum, pour le dernier acte, non, elle ne l'aurait pas laissé au fond du lac... le convoi de marchands avait besoin de son mercenaire. S'il disparait, ils pourraient psychoter et sa marchandise serait mise à mal. Ça, c'était bien la dernière chose qu'elle ne voudrait pas avoir. Perdre ce qu'elle avait acquis, ce serait désolant.

    "Je vais vous ramener. Demeurez détendu "

    En douceur, nageant en surface et aidant l'humain, elle rejoignit la berge et une fois que l'humain était capable de marcher tout seul en posant ses pieds nus dans le fond sableux. Là, elle l'observa rejoindre la terre ferme. Une fois qu'il commencera à essayer de se sécher, elle l'aidera un peu avec l'aide de sa magie, elle lui devait bien cela après tout. Mais juste de retirer l'eau qui imbibait les fibres des vêtements qu'il portait. Elle ne pourrait pas entièrement le sécher. Restait à voir comment il réagira en découvrant la capacité magique de la femme aquatique.

    ''Et voilà très cher, j'espère que vous saurez suffisamment sec pour ne pas tomber malade et pour vous, retourner sans trop de retard au campement. Pour, vous rassurer, je n'évoquerai pas ce que nous avons fait "

    Et hop, un petit clin d'oeil, avant de reprendre.

    ''Et ne vous inquiétez pas d'avance pour moi, vous me reverrez revenir bien assez tôt. D'ailleurs, n'avez-vous pas faim ? L'eau cela creuse. Je peux aller vous attraper une carpe ou une truite, si vous souhaitez un bon poisson pour votre repas. "

    Ce n'étaient pas les poissons qui manquaient en plus dans les parages. Après, aurait-il vraiment faim ? Ne chercherait-il pas à rejoindre au plus tôt le convoi pour s'éloigner de l'étendue d'eau qui était semi-menaçante pour le coup ?
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 9 Nov - 18:03
    Isaac ne put s’empêcher de pousser un léger soupir de soulagement en regagnant la terre ferme.
    Grâce à l’aide de la sirène, il fut très vite sec. Enfin, en grande partie. Mais il pourrait se changer et laisser sécher pendant le trajet du lendemain. La chaleur qu’il faisait en journée était un point très positif pour ce genre de chose. Mais avant ça, il était préférable qu’il se change avant que la température ne chute trop. Tomber malade durant un travail ne lui semblait pas être la meilleure des idées.

    Il écouta la proposition de la sirène et dû reconnaître qu’elle n’était pas mauvaise. Du poisson changerait son menu habituel.

    -Pourquoi pas. Dit-il finalement. Mais avant, je vais aller me changer et finir de m’occuper de mon cheval.

    Après lui avoir expliqué ça, Isaac fit demi-tour et rentra tranquillement au camp.
    Il ignora les quelques regards qu’il attira et changea ses vêtements avant de ramasser la brosse qu’il avait fait tomber plus tôt.
    Alors qu’il finissait d’étriller Ester, l’un des marchands s’approcha.

    -Tout va bien ? Vous êtes parti si précipitamment plus tôt.

    -Il n’y a aucun problème. Vous n’avez pas à vous inquiéter.

    -Et ma collègue ? Je l’ai vue partir dans cette direction avant vous…

    -Elle va très bien, vous pouvez aller vérifier si vous voulez.


    Le jeune mercenaire savait parfaitement qu’il ne le ferait pas. D’ailleurs, il demandait sûrement plus par politesse que par réel intérêt pour le bien-être de la femme.

    -Non, non, je vous fais parfaitement confiance, ne vous inquiétez pas ! Dit-il avant de repartir.

    Une fois qu’il eut fini avec ce qu’il avait à faire au campement, il récupéra de quoi faire un feu et cuisiner sobrement le poisson avant de rejoindre la sirène au bord du lac.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Jeu 16 Nov - 14:38
    Le marchand avait même haussé des épaules devant l'affirmation du jeune homme. Après tout, sa passagère était jeune, le mercenaire aussi. Tant qu'ils restaient discrets ces deux-là et qu'ils ne venaient pas à enquiquiner le reste du convoi avec leurs amourettes d'un soir... et surtout que cela n'empiète pas sur les devoirs du mercenaire ! Il ne faudrait pas qu'il soit perdu dans des songes un peu... Bon, allez, il avait sa marchandise à vérifier ! Takhys aurait bien ri de cette situation si elle avait été présente sous sa forme humaine. Et en parlant de la Sirène, elle était toujours au lac, sous sa forme aquatique.

    Elle avait observé le départ de merco'. Puis, d'un sourire, elle s'en était retournée dans l'eau. Le temps de trouver le bon poisson, elle aura de quoi s'amuser un peu. Mais jouer dans l'eau était relatif quand la faim commençait à la saisir. Heureusement qu'elle savait contrôler sa gourmandise... elle aurait manqué de "jouer" plus longtemps avec l'humain. Allons, songea-t-elle pour elle-même, il était si gentil et s'était montré très coopérant pour nager avec elle, elle ne pouvait donc pas se permettre d'avoir ce genre de pensées. Ah, elle aperçut un banc de truites. Et des arcs-en-ciel ! Idéal pour se repaître d'une chair tendre et délicieux une fois rôties. Elle se mit à poursuivre du banc et repéra la plus grasse des proies. Habilement, ele sut l'attraper en mettant son pouce et son index dans ses ouies. Ce fut une truite toute frétillante qu'elle rapporta fièrement vers le bord du lac. Une fois qu'elle se 'vautra" dans le sable en faible profondeur sur la berge, elle saisit la truite à deux mains et lui gela d'un coup la tête, pour la tuer le plus rapidement possible. Ainsi, il n'y aura plus qu'à la vider.... Allez autant le faire maintenant. Elle généra une petite dague de glace, pour l'éventrer, attraper les boyaux qu'elle jeta loin vers les eaux lacustres pour le grand plaisir des autres poissons qui en feront bombance. Cela fait, elle laissa la truite proprement étalée sur le sable de la berge, laissant sa grande nageoire flâner entre la surface et l'eau du lac, guettant le retour de l'humain.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 1 Déc - 22:31
    Une fois à nouveau au niveau du lac, Isaac repéra rapidement la sirène tranquillement installée sur le sable. Près d’elle se trouvait un poisson déjà vidé. Bien, cela serait plus rapide ainsi.

    Il posa les affaires qu’il avait amenées et commença à rassembler de quoi faire un feu.
    Une fois que ce fut fait, allumer ne lui prit qu’un instant. Ses gestes étaient presque mécaniques tellement il était habitué à le faire.

    Il se tourna ensuite vers le poisson et l’observa rapidement. Elle avait réussi à en attraper un gros, parfait. Il sortit le poignard de sa botte et attrapa le poisson, commençant par racler une partie de ses écailles avant de complètement le séparer en deux parties qu’il frotta avec le sel qu’il avait amené avec lui. Il accrocha ensuite les deux morceaux sur des branches qu’il planta dans le sol à côté du feu. Il ne restait plus qu’à attendre patiemment la fin de la cuisson.

    Isaac profita de l’attente pour surveiller les environs. De l’extérieur, il semblait perdu dans ses pensées et n’avait de toute évidence pas la moindre intention d’engager la conversation.

    Alors que l’odeur de friture les entourait, le mercenaire estima que les deux parties du poisson étaient cuites et les récupéra avant de tendre l’une d’elles à la sirène.

    Sans rien ajouter, il croqua dans sa moitié. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas mangé de poisson et ne pouvait qu’apprécier la chair tendre et juteuse.
    Il ignorait de quel type de poisson il s’agissait mais il aimait beaucoup le goût.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum