DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    D'une fae à une autre | [Feat. Mégère] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 0:11Kilaea Sliabh
    Étincelles Couragéennes | OrifaHier à 22:38Arès Wessex
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 18:22Rêve
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 18:16Arès Wessex
    Un regard de capitaine sur l'avenir... Hier à 17:09Altarus Aearon
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 16:43Valmyria
    Validation de StadzankHier à 16:19PNJ
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Neve
    Neve
    Messages : 45
    crédits : 1332

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2746-neve-la-vierge-de-feu-en-courshttps://www.rp-cendres.com/t2789-cendre-de-fae-et-rencontre-nevehttps://www.rp-cendres.com/t2788-cendre-de-fae-et-aventure-neve
  • Ven 6 Oct - 0:09
    D'une fae à une autre
    Les pins d’argents flanchaient sous le vent, brouillant la vue du ciel de leurs crêtes acuminées. Les branches, d'habitude si fières, paraissaient aujourd’hui fébriles presque flétris par le cataclysme. Neve plissa les paupières, sa main droite posée sur son front afin d’examiner d’un regard attentif la couleur argentée des aiguilles. L’espace d’un instant, il lui parut que l’éclat des arbres s’était érodé par la maladie. Une maladie provenant du sol, qui gangrène la forêt et sa végétation. Tout Shoumei en était touché. Une peste assassine qui ternissait l’ouest du continent causé par les vices et le mal. Une punition divine des Titans Puantrus et Zeï. Tous deux s’étaient dressés ici même propageant maladie et folie. Les hérétiques pensent qu’ils sont la cause des tribulations qui déflore, fane et vilipende ces terres. Mais leurs paroles sont vaine, aveuglées par le désir vengeur qu’ils portent aux dieux. La religieuse n’est pas dupe, elle avait vu de ses yeux comment la noirceur de l’Homme maculée déjà le royaume. Les déités n'ont fait que finir un travail déjà amplement entamé. À présent, Shoumei devait simplement se montrer forte. Survivre à ce poison invisible, vomir ce fléau une bonne fois pour tout afin de renaître vigoureusement plus forte.

    Un craquement de branches. Neve sursauta. Sa main droite agrippait fermement son sceptre prêt à dégainer ses flammes bénites contre l’impudent monstre invisible. Quelques secondes s’écoulèrent néanmoins sans que le moindre ennemi ne l’assaillit. Enfin, un champa gros comme un chat de maison se dévoila timidement. Il faisait des bons aléatoires et lourds cherchant maladroitement son dîner. La fae souffla de soulagement. Elle sentit ses membres se décontracter au fur et à mesure que le rongeur s’éloigna. La forêt n’a jamais été un lieu sûr et il l’est encore moins depuis le courroux du divin. Les bêtes sont toujours plus téméraires et hostiles dû au recul des civilisations. Et les morts-vivants qu’avait vu naître Sancta s’aventuraient depuis le nord des landes vers le sud, poussé inlassablement par leur faim. Les bois jonchaient maintenant de danger fatal et de mauvaises rencontres. Il fallait s’armer d’une grande prudence lorsque l’on s’éloigne des quelques derniers bastions encore peuplés. Shoumei avait perdu sa beauté alpine, la fraîcheur de ses littoraux et sa verdure rurale contre un territoire esquinté par les guerres. Funeste habille qu’était à présent ces pins d’argent, pour Neve ils n’étaient plus que l’ombre d’eux-mêmes, officiant comme linceul pour le monde qu’ils ont jadis bercé.

    Pourtant, il fallait bien continuer. Marcher, encore et toujours. Une quête pesait sur les épaules de la nonne. Les directives se voulaient simples : « Tu iras trouver des belles-de-jour afin de renflouer les potions de soin du couvent, et n’hésites pas à cueillir quelques champignons pour le soupé de ce soir »– lui avait confié sa mère-supérieur. Depuis ses prouesses lors des premières batailles, il y a de cela quatre ans, on confia à Neve des tâches toujours plus délicates. En effet, ses connaissances en soin sont remarquables et il s'agissait le plus souvent d'elle que ses consœurs venaient consulter lorsqu’un mauvais rhume les prenait à revers. Cette dernière ne refusait aucune mission. Elle ressentait un besoin dévorant de faire ses preuves, de se montrer réellement utiles, car trop longtemps elle fut négligée. Brûlant de l’intérieur, la croyante accomplissait avec diligence ses tâches, une par une et dans les temps. Ainsi, la fée quitta les montagnes à l’aurore ce matin-là, empressa un pas soutenu jusqu’à la pépinière la plus proche et se mit à chercher cette fleur endémique aux forêts. Le miel extrait de leur floraison possède des bienfaits curatifs efficaces dont son église ne pouvait se passer. Pourtant, Neve avait beau écumer fougères et racines, elle n’avait encore trouvé aucun bourgeon, pas même un pétale pour remplir ses poches vide. À ce rythme, elle était bonne à y passer la journée. La jeune femme voulait pourtant venir à bout de sa corvée avant la tombée de la nuit, avant qu’elle se retrouve face à une créature bien plus imposante qu’un champa affamé.

    Trop tard. Un nouveau craquement de branches vint briser le silence du vent. Moins alertée que la première fois, Neve balaya du regard le paysage sans percevoir la moindre menace.

    Qui va là ?

    Si ses pupilles ne purent trouver âme qui vive, ses narines en revanche sentir l’odeur alléchante et sucrée d’une tarte fraîchement cuisinée avec amour et prête à être dévorée avec passion.  

    CENDRES



    D'une fae à une autre | [Feat. Mégère] Nevee-fotor-20240216215638

    Neve parle en : #ff6666
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Mégère
    Mégère
    Messages : 113
    crédits : 1661

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2767-megere-termine#24077https://www.rp-cendres.com/t2954-livre-de-recettes#25776
  • Mar 10 Oct - 9:07
     
    D'une Fae à une autre
    Feat. Neve

    Les forêts du Sekai sont les plus grands témoins qui puissent exister. Témoins de l’évolution du monde, et de la folie de ses habitants. Témoins de la naissance d’empires censés perdurer des millénaires, pour finalement s’effondrer sous le poids de leur propre orgueil. Témoins des innombrables conflits ayant ravagé le paysage. Oh, si les arbres pouvaient parler, les histoires qu’ils raconteraient vous feraient perdre toute foi en la civilisation. Et pourtant, ceux-ci ne peuvent rien faire, à part pleurer en faisant tomber leurs feuilles vers le sol, alors que la civilisation, telle une bête affamée, continue d’avancer. Les arbres maudissent-ils leur incapacité à agir ? Personne ne le sait, mais la vieille créature, tout de rose vêtue, qui progressait entre ces silencieux témoins, avait bien l’intention de réagir. Et les arbres l’enviaient.

    ***

    La forêt de pins argentées accusait encore le passage de guerre. Ici, sur ce tronc, l’écorce portait de vieilles balafres dues à des coups d’épées. Là, un trou, sans doute causé par une explosion de magie offensive. Lentement, la nature reprenait ses droits, mais la guérison était longue. Sans compter les dangereuses créatures ayant élu domicile dans ces bois, avec un goût prononcé pour la violence et attendant de pouvoir se délecter du premier aventurier assez stupide pour tomber dans leur griffées. Une chance que les illusions de la vieille grand-mère étaient suffisantes pour les tenir éloignées.

    Une beauté brisée … que c’était MAGNIFIQUE !

    Une preuve du passage des maîtres divins sur cette terre ! Une preuve que les Titans pouvaient se matérialiser quand bon leur semblait, et faire du Sekai leur terrain de jeu pour leurs divins projets ! Oh, les mortels croyaient les avoir vaincus ! Quel orgueil ! Si un tel résultat était qualifié de victoire par les peuples du Sekai, Mégère avait hâte d’admirer ce qu’ils appelleraient la défaite ! Une pensée qui faisait glousser la vieille Fae, s’imaginant en train de piétiner les ossements d’impudents Reikois en faisant craquer les branches de bois mort sur le sentier. Quelle joie ! Quelle joie ! Quelle …

    « Qui va là ? »

    Diantre ! Emportée par ses doux désirs de violence, Mégère ne s’était pas le moins du monde souciée de qui pourrait l’entendre. Les pins argentés étaient donc encore arpentés par d’autres choses que des monstres. Qu’a cela ne tienne ! Ses illusions étaient prêtes à tromper les sens et manipuler les esprits. Ses petits gâteaux, prêts à être dégustés, pouvaient ravir les cœurs, ou les stopper avec plus ou moins de souffrances.

    Une fois remise sa surprise passée, l’ancienne Fae se remit dans la peau de son personnage : une gentille grand-mère traversant les bois à la recherche de champignons pour une préparation culinaire, et appela, se tournant vers la direction d’où venait la voix inconnue :

    « Ooooh, par ici, mon petit gâteau de riz ! Voulez-vous bien aider une pauvre grand mère dans le besoin ? »

    Rien de tel qu’une personne ayant besoin d’assistance pour que les soi-disant héros accourent. Restait maintenant à voir si la personne qui allait arriver était de cet acabit.
     
    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Neve
    Neve
    Messages : 45
    crédits : 1332

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2746-neve-la-vierge-de-feu-en-courshttps://www.rp-cendres.com/t2789-cendre-de-fae-et-rencontre-nevehttps://www.rp-cendres.com/t2788-cendre-de-fae-et-aventure-neve
  • Jeu 26 Oct - 21:38
    D'une fae à une autre
    Un visage marqué par les affres du temps se détacha des branches cornues de la pépinière. Neve eut un léger sursaut. Son regard se déposa sur chaque ride et chaque pli qui composait difficilement la douce expression qui se portait à elle. Une vieille dame parfaitement inoffensive, dont l’âge devait sans doute se compter sur trois chiffres. Ses cheveux grisonnants avaient vu leurs éclats s'évanouirent depuis fort longtemps et furent remontés en un chignon soigneusement coiffé, tandis que son lourd manteau venait cacher sa frêle carrure. Une véritable mamie gâteau. Pourtant, la religieuse resta figée. Sur le moment, il lui fut impossible de dire où faire quoi que ce soit, comme si on lui jetait un mauvais sort de pétrification. Puis un étrange malaise vint se nicher au fond de ses organes, hérissant tous ses poils. La jeune fille songea alors aux nombreux contes de fae qui berçaient son enfance, relatant entre autres les mésaventures de bambins un peu trop téméraires qui se voyaient capturer par une sorcière gâteuse avant de les manger tout cru une fois ceux-ci suffisamment grassouillet. Cette bonne femme ressemblait trait pour trait à ces sombres mégères à peu de chose près que tout, de la douceur qu’évoque son sourire, à la chaleur qui émane de ses yeux, semblait indiquer le contraire. La nonne se ressaisit en entendant la voix mélodieusement métallique de la nouvelle venue. Il ne s'agissait là que d’une pauvre femme qui, à la suite de sa promenade matinale, s'était probablement retrouvée perdue. Neve avait honte d'avoir pu douter de la bonne foi d'une personne si âgée, si attendrissante, pleine d’intentions pures !

    B-bien sûr !

    Neve s’approcha aussitôt, tendant son bras afin que la vieille dame puisse s'appuyer sur celui-ci. Une odeur sirupeuse vint alors caresser son odorat. La même odeur qu’elle avait précédemment sentie. Un somptueux mélange de pâte à gâteau, avec un peu de miel et de pomme d’amour. Du sucre évidemment, et un zeste de cannelle… Le tout enrobé d’une effluve de fleur d’oranger. Il n’en fallut pas plus pour que le ventre de la religieuse grondât de faim. La fae n’avait pas encore déjeuner et seule une ridicule tranche de pain recouvert de marmelade à la fraise lui avait servi de repas.

    Veuillez m’excusez… Je n’ai encore rien manger depuis ce matin. Elle s’éclaircit la voix, rouge de honte. Êtes-vous perdue ma bonne dame ? Comment puis-je vous venir en aide ? Dites-moi. Si vous êtes perdue, il vous suffit de continuer vers le nord sans vous arrêter, jusqu’au couv…

    Elle se stoppa net, préférant garder l’existence de son couvent secrète à tout inconnu qui n’avait pas encore prouvé son allégeance aux titans. Ce serait un comble d’envoyer une reikoise pro-empire à Célestia.

    Après mur réflexion, faisons un bout de chemin ensemble, ma bonne dame. Il ne vaut mieux pas trainer par ici, surtout en fin de journée. Qui sait sur quelle créature vous pourriez tomber. Vous êtes fort chanceuse de m’avoir trouvé. Un sourire candide vint se dessiner entre les creux de la jeunette. Je me prénomme Neve. Sœur Neve.

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Mégère
    Mégère
    Messages : 113
    crédits : 1661

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2767-megere-termine#24077https://www.rp-cendres.com/t2954-livre-de-recettes#25776
  • Ven 3 Nov - 10:36
     
    D'une Fae à une autre
    Feat. Neve

    Le destin avait un humour bien cruel, car il avait mis sur le chemin de la grand-mère une créature des plus repoussantes : Une gentille Fae ! Oooh, comme Mégère détestait les individus de sa propre espèce. A l'exception de quelques rares spécimens, les Fae étaient des êtres débordants de gentillesse et de bonté, tout bonnement dégoûtant ! Elles auraient depuis longtemps pu conquérir le monde, pas grâce à leur beauté, ni leur magie, et encore moins leur affabilité, mais par l’influence que les Fae exerçaient sur les enfants ! Quel meilleur moment pour façonner à leur guise les futurs dirigeants des grandes nations, les futurs détenteurs de grands pouvoirs, et ainsi gouverner le Sekai dans l’ombre ? Un plan parfait pour asseoir la vraie foi et favoriser le retour des maîtres divins ! Mais non, ces bonnes samaritaines se contentaient de guider les futures générations des peuples mortels en tant que vulgaires professeurs. Quand les Titans fouleraient à nouveau le sol du Sekai, la grand-mère savait quelle récompense elle demanderait.

    La Fae qui lui tendait son bras semblait coller à la description, mais Mégère ne pouvait pas se départir de son masque de bonté, car elle était bien placée pour savoir que les apparences étaient souvent trompeuses. Si elle, une vieille grand-mère, avait réussit à naviguer à travers ces bois sans avoir d’ennuis, alors cette « sœur » devait elle aussi savoir se défendre, ou du moins être capable de survivre dans cet environnement hostile. Par chance, elle avait dévoilé une première faiblesse, et Mégère ne se fit pas prier :

    « Oooooh, quelle bonté, mon petit cannelé ! Même si les lieux ne s’y prêtent pas, je suis enchantée de faire votre connaissance ! Mégère, pour vous servir ! »

    Entrée …

    « Mais que vois-je ? Vous n’avez que la peau sur les os, très chère ! Une beauté comme la vôtre se ternira vite si vous n’avalez rien ! Regardez-moi ça, ils ne vous donnent donc rien là ou vous résidez ? »

    Plat …

    « Ne nous inquiétez pas, ma petite tarte au chocolat ! Mégère s’occupe de tout ! »

    Dessert ! D’un geste rapide, la grand-mère sortit un petit gâteau de son sac, et le tendit à la jeune Fae. Mégère avait remarqué les signes trahissant sa faim, et avait justement une bonne réserve de petits fours prêts à être dévorés. Ça, associé à son numéro de gentille grand-mère, devrait rapidement délier la langue de cette « sœur ». Les temps des questions viendrait bien assez tôt, mais d’abord …

    A table !

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Neve
    Neve
    Messages : 45
    crédits : 1332

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2746-neve-la-vierge-de-feu-en-courshttps://www.rp-cendres.com/t2789-cendre-de-fae-et-rencontre-nevehttps://www.rp-cendres.com/t2788-cendre-de-fae-et-aventure-neve
  • Sam 4 Nov - 16:32
    D'une fae à une autre
    Sa main vint se faufiler jusqu’au gâteau qui gisait entre les longs doigts fins et crochus de Mégère. Hésitante, Neve doutait toujours sur la nature bienveillante de sa nouvelle amie. Pouvait-elle réellement lui prêter toute son entière confiance ? Elle ne la connaissait que depuis peu, et même si d’apparence Mégère ne semblait pas bien méchante, la diviniste ne savait rien de cette dernière. Mais sa faim criait famine et la poussait un peu plus chaque seconde à ramasser le moelleux biscuit. Après tout, la fae se trouvait parfaitement capable de se défendre si les choses venaient à s’envenimer ! Et puis jamais douceur n’avait tué âme qui vive. La demoiselle aurait été au courant d’une telle chose et se serait déjà enfuie depuis un moment. Elle songea alors à un voisin, un riche commerçant, qui fut assassiné par sa femme cocue, lorsque Neve vivait encore à Maël. Dans un acte de vengeance, l’épouse avait déversé une demi-bouteille de poison dans leur vin de manière à grandement écourter les jours de son mari et de son amante. Un crime passionnel finement orchestré qui ne manqua pas d’instiguer le doute chez la jeune fae. La possibilité du poison n'était pas impossible. Elle se braqua aussitôt, était-ce vraiment raisonnable ? Peut-être… Peut-être que non. Neve n'était qu’une simple religieuse sans histoire et au ventre vide, elle pouvait bien accepter cela. Oui, juste cette fois-ci, la croyante s'autoriserait bien à tenter le diable. Son estomac gronda à nouveau. Elle se mordit la lèvre inférieure et agrippa finalement la chaude pâtisserie. Les mots doux et les compliments de la beldam avaient eut raison de sa crédulité.

    Merci ! Merci mille fois.

    Neve porta le gâteau à ses lèvres afin de n’en faire qu’une bouchée. Ses yeux s’illuminèrent d’émerveillement et sa paire d'ailes tressaillit d’appétit. Le dessert fondait délicatement dans sa bouche avec une tendresse sucrée rare. La religieuse se délecta du biscuit sans laisser la moindre miette et lorsqu’elle eut terminé, ses appréhensions à l’encontre de la vieille dame avait définitivement disparu. Le seul et unique crime que cette Mégère avait commis fut de concocter des pâtisseries aussi délicieuses !  

    C’est un délice. Fit-elle en se léchant les doigts. Je n’ai jamais goûté à de pareilles douceurs. Oh, si vous saviez ! Au couvent, les autres sœurs ne préparent que des plats à base d’avoine et des mêlasses répugnantes. On se contente de peu, cela fait partie de nos croyances il me semble.

    Cette fois-ci, la main droite de Neve vint aussitôt recouvrir sa bouche. En avait-elle trop dit ? La religieuse s’étonna d’avoir pu baisser sa garde aussi aisément, elle qui se voulait tant secrète sur sa vie. Une gâterie et la voilà devenue bien sotte.

    Nous devrions avancer. Reprit-elle, mine de rien. Dites Mégère, à quoi sont fait vos gâteaux ? Est-ce une recette de famille bien gardée ? J’ignorais que les faes étaient de véritables pâtissières. Ce n’est pas mon cas. Avec le temps, j’ai fini par apprendre à me tenir éloignez des fourneaux pour le bien des autres.

    Neve marqua une pause, marchant suffisamment lentement afin que Mégère puisse la suivre. Puis elle balaya légèrement son visage vers la poche de la vieille dame.

    Vous pensez que je peux en avoir un second… ?

    CENDRES



    D'une fae à une autre | [Feat. Mégère] Nevee-fotor-20240216215638

    Neve parle en : #ff6666
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Mégère
    Mégère
    Messages : 113
    crédits : 1661

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2767-megere-termine#24077https://www.rp-cendres.com/t2954-livre-de-recettes#25776
  • Mar 7 Nov - 10:31
    D'une Fae à une autre
    Feat. Neve

    Mégère n’avait aucunement besoin de recourir à une lecture de l’esprit pour cerner la Fae : La bonté qui illuminait son visage lui donnait un air de poupon. Personne ne pouvait douter de son innocence, de la pureté de ses pensées, et que dire de sa réaction émerveillée lorsqu’elle avait englouti l’un des chefs-d’œuvre de la vieille grand-mère ? Tout bonnement répugnant ! Et la façon dont elle si facilement divulgué des informations sur sa personne à peine le sucre touchait son palais ? Quelle inconscience ! Même si c’était à l’avantage de Mégère dans ce cas présent, l’ancienne ne pouvait s’empêcher d’être consternée par tant de bêtises de la part d’une de ses congénères. Ah ! Une armée de Fae au service de sa sainte patronne aurait pu conquérir le Sekai depuis bien longtemps ! Toutes ces jeunes générations, maintenant adultes, auraient pu être converties à la véritable foi, écrasant les mensonges pour faire éclater la vérité au grand jour !

    Tant qu’à faire, autant se renseigner sur ce couvent dont avait parlé la religieuse gourmande. Un refuge pour les divinistes ? Ou bien un repaire de vils cultistes, prêchant leur fausse foi et contestant le règne suprême des maîtres divins ! Ou pire encore ! Une base du Nouvel Ordre, rassemblant divinistes et cultistes en son sein ! Abomination ! Hérésie ! Comment pouvaient-ils tolérer la présence d’une religion radicalement opposée aux maitres du Royaume Divin, placée sur un même pied d’égalité aux côtés de la foi véritable ? Ces fous étaient indignes du titre de fidèles !
    Mégère, sans se départir de son sourire factice, s’empara d’une nouvelle douceur et la tendit à la jeune Fae :

    « Mais bien sûr, ma petite tarte aux mûres ! Prenez-en autant que vous voulez ! Ma pauvre enfant, la vie au couvent doit être bien austère »

    Le beurre …

    « Mes gâteaux sont fait maisons, bien évidemment ! Les meilleurs de tout le Sekai ! Le secret, ma chère, ce ne sont pas les ingrédients ! C’est le temps et la dévotion que l’on doit consacrer à la tâche »

    L’argent du beurre …

    « Mais évidemment, je ne vous apprends rien en disant ça ! Je peux voir la foi briller dans vos yeux ! »

    Et les cornes de la chimère ! Un mélange de mots-clés, de compassion et de sagesse de grand-mère pour conforter son interlocutrice dans le fait de divulguer encore plus d’informations sans se sentir coupable. Après tout, qui irait suspecter une gentille grand-mère et ses gâteaux succulents ?
    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Neve
    Neve
    Messages : 45
    crédits : 1332

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2746-neve-la-vierge-de-feu-en-courshttps://www.rp-cendres.com/t2789-cendre-de-fae-et-rencontre-nevehttps://www.rp-cendres.com/t2788-cendre-de-fae-et-aventure-neve
  • Ven 10 Nov - 0:33
    D'un fae à une autre

    ___________________


    Neve se voyait percée à jour. Son visage de porcelaine s’assombrit légèrement, mimant la moue d’une enfant dépitée. Mégère devinait aisément son statut de bonne soeur, ainsi que l’existence du couvent. À croire que l’on ne peut rien cacher aux anciens ! Toutefois, cette dernière indiquait un total désintérêt. Et après-mure réflexion, la diviniste conclue que la vieille fae ne possédait aucune appartenance à l'Empire. Et quand bien même cela fut été le cas, Neve ne la craignait pas le moins du monde. Sa nouvelle connaissance agissait à l’instar d’une authentique mamie gâteau. Une présence bienveillante, abstraite aux yeux de la demoiselle. Il y avait certes un bon nombre de femmes âgées au temple, mais la plupart servaient de mentor plus que de véritable aïeul de substitution. Le réconfort féminin était donc plutôt absent de sa vie. Sa mère était morte prématurément, laissant Neve orpheline. Et son passage succinct à travers les hautes sphères bourgeoises de Maël avait gravé dans sa mémoire l'unique arôme épicé des cigares Républicains, et le gout boisé des whisky que les riches hommes de son entourage se partageait. En somme, la douceur d’une mère, d’une grand-mère, lui fut tristement inconnue. Sa solitude d'esseulée pesait à tel point que la moindre marque d’affection suffisait à la rendre aussi vulnérable qu’un insecte piégé dans du miel.

    Austère ? Oh non-madame. Marmonna-t-elle en se délectant d’un nouveau biscuit. Lorsque l'on possède la foi en ses saints-créateurs, rien n’est trop compliqué. Se réveiller aux aurores, préparer les cérémonies religieuses, le ménage, l’accueil des pèlerins ; tout cela je le fais avec conviction et dévouement car je crois fermement en la grandeur des Huits.

    Elle finit par avaler les derniers morceaux de son gâteau, puis leva sa tête vers la cime des pins d’argent. Son regard coquelicot se perdit dans le confins du ciel. Neve vint alors à goûter aux souvenirs qui ont parsemé son existence de religieuse, de sa proclamation à sa décision d’entreprendre son futur pèlerinage. Quitter Maël, devenir nonne et dévouer sa vie aux Titans furent les choix les plus cruciaux de sa courte vie. Ils ont insufflé en son fort intérieur un puissant désir d’exister et l’on sauvé d’une mort certaine.

    Je vous fais confiance, Mégère. Je vois la pureté de vos intentions et vous n’avez rien de ces Reikois qui s’emploient à cette sombre chasse aux sorcières contre les divinistes. Cela me réchauffe le cœur, car j’en suis moi-même une. Et une diviniste convaincue. Affirma-t-elle dignement. J’ai rejoint le couvent des Perce-Neiges il y a de cela quatorze ans maintenant et depuis, je voue chacun de mes jours au culte des divins. Tout particulièrement à Aurya La Parfaite.

    Neve n’avait pas la moindre honte de proclamer haut et fort le nom de sa grande déesse. La fierté de ses mots portait l’hymne de sa foi. Elle brûlait de conviction. Une véritable prêtresse aux allures de feu, s’assurant de défendre toute médisance à l’encontre de la céleste nymphe qui guide ses pas.

    J’espère que je ne vous surprends pas par mes propos. Je sais que les bons croyants dans mon genre son fort haïs à travers le Sekai. Beaucoup ne comprennent pas comment, suite à un tel déchaînement, des individus peuvent encore prêter allégeance aux Titans. Ces derniers ignorent pourtant leur véritable nature. Nous ne sommes que des animaux de chair uniquement doués de conscience car les Huits nous l’ont accordé. Doué d'émotion, car ainsi furent leurs souhaits de faire de nous des créatures de passion. Et doué d'une âme, car lorsque notre heure aura sonné, c'est au Premier Monde que nous échouerons ; purifié de notre enveloppe charnelle. Libre à eux de tourner le dos à leurs créateurs. Moi, je continuerai à marcher dans la lumière et je prierai pour ces êtres en perdition. Son ton solennel s’adoucit. Dites… Je peux ? Conclu-t-elle, avant d'attraper à nouveau une douceur de Mégère.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Mégère
    Mégère
    Messages : 113
    crédits : 1661

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2767-megere-termine#24077https://www.rp-cendres.com/t2954-livre-de-recettes#25776
  • Mar 21 Nov - 11:16
     
    D'une Fae à une autre
    Feat. Neve

    Ha ! Une fidèle de la foi véritable ! Cette jeune Fae gourmande venait de remonter dans l’estime de Mégère. Evidemment, tous les disciples des Titans avaient des défauts, et la nonne en avait d’ailleurs beaucoup aux yeux de la vieille Fae : trop de gentillesse, d’innocence et de candeur. Sans parler de ses piaillements irritants et de sa propension à dévoiler des informations sensibles assez dérangeantes pour une adepte de Zeï. Oui, Mégère ne doutait pas un seul instant que la bonne sœur lui dise la vérité quant à sa sainte patronne, la parfaite Aurya. La titanide n’aurait certainement pas supportée qu’un laideron fasse partie de ses fidèles. Zeï, en revanche, l’aurait depuis longtemps reniée de manière machiavélique, Mégère en était persuadée.

    Cette « Neve » n’était donc pas une ennemie, mais l’ancienne Fae pouvait-elle vraiment la considérer comme une véritable alliée ? Oh, son discours débordait de conviction, oui, mais il paraissait un peu trop … inoffensif, comme si ce Couvent des Perces-Neiges ne condamnait pas les autres religions comme étant des abominations. Comment donc ces sœurs divinistes pouvaient-elles tolérer que des croyances fausses salissent le nom des Maîtres Divins ? Comment allaient-elles imposer leurs convictions dans ce Sekai corrompu par le mensonge et la jalousie des hérétiques ? Mégère devait creuser la question, et elle avait encore beaucoup de gâteaux en réserves pour obtenir des réponses :

    « Oooh, mais je salue votre dévotion, ma petite tarte au citron ! Quelles étaient les chances pour que je rencontre une diviniste telle que vous en ces lieux ! »

    A vos marques …

    « Ce couvent des Perce-Neige m’a l’air d’être un refuge parfait pour nous autres fidèles des Titans ! Parfait à l’image d’Aurya ! »

    Prêts …

    « Quel dommage que les peuples du Sekai ne nous voient que comme des monstres ! Quel dommage que leurs croyances les poussent à renier les véritables créateurs du Sekai ! Et pourtant vous priez pour leur salut ! Ils ne méritent pas votre bonté, mon enfant ! »

    Mentez ! En vérité, Mégère ne comprenait pas comment une diviniste pouvait perdre son temps à prier pour tous ces cafards. Le prochain petit four englouti par la jeune Fae serait certainement la clé de ce mystère.


    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Neve
    Neve
    Messages : 45
    crédits : 1332

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2746-neve-la-vierge-de-feu-en-courshttps://www.rp-cendres.com/t2789-cendre-de-fae-et-rencontre-nevehttps://www.rp-cendres.com/t2788-cendre-de-fae-et-aventure-neve
  • Dim 14 Jan - 22:08
    D'un fae à une autre

    ___________________


    Neve stoppa net sa main, laissant en suspens sa bouche ouverte et le biscuit à mi-hauteur de celle-ci. Ses yeux, qui jusqu’à présent portaient leurs dévolus sur les alléchantes sucreries, vinrent se déposer sur le sombre éclat des pupilles de Mégère. « Cette dernière était une croyante, elle aussi ? »– s’interrogea la demoiselle, un bref instant, avant d’avaler d’une traite le dernier biscuit.

    Il est vrai que s'employer au Divinisme est devenu source de conflit depuis peu. Nous sommes les bêtes noires du Sekaï en quelques sortes. Et survivre en tant que diviniste dans un Shoumeï meurtri et sous la menace de l’empire n’est pas… Aisé.  

    Convaincue de sa sincérité, Neve se trouva perplexe quant au dire de sa nouvelle connaissance. La religieuse n’avait jamais souhaité plus que trouver la paix à travers la foi. Si les récents événements avaient bel et bien éveillés en elle un désir de vengeance, la jeune fae parvenait irrémédiablement à éteindre les braises de cette colère. Céder aux caprices de sa fougue ne pouvait qu’ultimement la guider à sa perte. Elle prit une profonde inspiration afin d’organiser ses pensées, choisissant avec la plus grande attention les prochains mots qui se porteront à ses lèvres.

    Mais je ne crois pas en la nécessité d’une guerre religieuse, ou tout autre acte barbare. Bien au contraire, punir les hérétiques ne serait-il pas contre-productif ? Les forcer à se convertir reviendrait à ne créer que des simulacres de fidèles, et il faut de la sincérité pour se dévouer aux Huits. Elle inclina légèrement la tête, pensive. Prier est bien la seule chose que je puisse faire, l’intention de changer doit venir d’eux même. S’ils refusent de trouver la lumière, alors les Titans décideront de leur sort.

    Un souffle alpin vint s’infiltrer parmi les honorables cimes des pins d’argents, balayant par la même occasion les mèches cendrés de la fidèle. Le menton relevé vers le ciel grisonnant, Neve ne distinguait pas le soleil. Son visage de poupée se crispa subitement tandis que les rayons se faisaient de plus en plus discret dans l'horizon incertain.

    Au couvent, beaucoup ne pensent pas comme moi et sont bien plus radicales dans leurs opinions figurez-vous. Pourtant, je suis convaincu qu’il faut laisser les choses se faire. Les Titans sont tous puissants, s’ils souhaitent réclamer réparation, ils le feront. Elle déglutit. Après tout, ne l’ont-ils pas déjà fait ?

    Elle secoua sa petite tête d’enfant contrarié.

    La pire chose serait que je me perds dans ma foi.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Mégère
    Mégère
    Messages : 113
    crédits : 1661

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2767-megere-termine#24077https://www.rp-cendres.com/t2954-livre-de-recettes#25776
  • Mar 30 Jan - 11:24
     
    D'une Fae à une autre
    Feat. Neve

    He bien, si la dissension existait au sein du Couvent des Perces-Neige, c’est qu’une partie de son corps religieux avait gardé les idées claires ! A quoi bon faire dans la demi-mesure dans ce Sekai qui souffrait sous le joug des hérétiques et des usurpateurs ? Mais la petite nonne avait raison sur un point :  inutile de tenter de convertir ces fous ! La véritable foi devait être pure et immaculée, et non entachée par des dogmes étrangers ! La seule chose à laquelle ces fous pouvaient aspirer était une mort douloureuse pour expier leurs péchés, et cela n’arriverait pas si l’on laissait faire des gens comme cette religieuse gourmande !

    Mégère avait plus ou moins cerné son interlocutrice : loin d’être une ennemie, mais pas forcément une alliée de manière active. Un potentiel pion à manipuler, et sa gourmandise rendait la chose plutôt aisée. Sortant un nouveau petit four de son sac, qui ne semblait pas avoir de fond, Mégère prit à nouveau la parole, tout en tendant le biscuit à la nonne :

    « Votre foi est forte, je le vois en vous, ma petite pâte à choux ! Et c’est de cela dont nos maîtres ont besoin ! »

    Le bon …

    « Après tout, même des entités aussi puissantes que les Huits ne sont pas invincibles ! Il suffit de voir la duplicité dont a fait preuve l’Empire afin de s’arroger une victoire injuste ! »

    La brute …

    « C’est pour cela que les efforts de leurs agents sont d’autant plus importants pour que le flambeau du Divinisme ne soit pas soufflé sans pitié ! Regardez Maël, encore piégés sous la poigne de fer reikoise ! Combien de temps avant que ceux-ci ne jettent un regard avide vers le Shoumeï tout entier, je vous le demande ! »

    Et la truande ! La petite grand-mère souhaitait instaurer un sentiment d’urgence dans l’esprit de la jeune dévote, voire quelle serait sa réaction devant une potentielle menace. En vérité, Mégère n’avait aucune idée des ambitions impériales au sein de la Cité Blanche, ni dans le territoire de l’ancienne Fédération. C’est bien pour cela qu’elle s’y rendait, voyageant dans ces contrées reculées pour passer inaperçue.
    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Neve
    Neve
    Messages : 45
    crédits : 1332

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2746-neve-la-vierge-de-feu-en-courshttps://www.rp-cendres.com/t2789-cendre-de-fae-et-rencontre-nevehttps://www.rp-cendres.com/t2788-cendre-de-fae-et-aventure-neve
  • Sam 3 Fév - 15:23
    D'un fae à une autre

    ___________________


    Les pas de la religieuse se faisaient lourds, comme si le poids de la colère pesait à présent sur ses épaules. Elle déclina poliment d’un geste de la main le dernier gâteau de Mégère, puis rassembla ses longs cheveux nacre sur le flanc de son épaule gauche.

    Merci, mais je crains ne plus pouvoir rien avaler. Dit-elle tout en portant une main sur son ventre.

    Mégère venait de soulever un point crucial concernant l’avenir du divinisme à travers les terres de l’ex-Shoumeï. L’Empire s’autoproclamait sauveur ultime du Sekaï en devenant la figure de proue de la lutte contre les titans. L’orgueil de toute une nation a fait tomber un dieu, et capturer un autre. Le Forgeron n’était plus, et La Chuchoteuse se terrait six pieds sous terre, enchaînée parmi les alcôves de sa prison d’ivoire. À présent, le Reike ne connaît pas d’ennemi à son nom, et ne cesse de renforcer sa main mise sur le continent ouest. Les divinistes, s’ils ne sont pas chassés, sont fortement invités à abandonner leur foi afin de croire en la supposée hégémonie du couple impérial. À cette pensée, Neve sentit son ventre se nouer. L’empereur Tensai Ryssen et sa femme, Ayshara Ryssen, n'était qu’imposture face aux véritables créateurs et leur présence en Maël se devait d’être limité à tout prix, auquel cas la fédération ne saurait connaître de renouveau. Bien plus qu’une religion, le divinisme soulevait un pan entier d’une culture que la monarchie reikoise menaçait chaque jour de tuer.

    L’Empire est aveuglé par son propre désir de grandeur, reprit-elle sèchement, la barbarie dont ils font preuve n’est que l’un des nombreux signes de déclin de notre monde, de cela j’en suis convaincue. Et la façon dont ils ont usé du jugement divin pour tuer nos dieux et s'accaparer Maël est tout simplement… Révoltante.  

    Des braises semblaient parcourir son épiderme. L'idée que la couronne impériale puisse s'expandre sur le reste du pays la rendait presque malade. Si cela venait à se produire, Dieu sait ce qui adviendra des Perce-Neiges. Neve refusait de connaître un tel futur. Les déités exigeaient réparation : il fallait ressusciter Kazgoth d'entre les morts, et libérer Zeï. Et la prépondérance reikoise se devait à tout prix d'être limité. Aucune empire n'est éternel, si Shoumeï avait pu tomber, rien ne pouvait prévenir le Reike de connaître un sort similaire.

    De toute évidence, ils n’ont pas conscience de la vanité de leurs vies… L’empire a certes gagné une bataille, mais pas la guerre. Si je suis appelé à agir par les titans, je m’exécuterai. Ou du moins, j’espère en avoir la force. Mais dites-moi Mégère, que suggérez-vous de faire afin d’empêcher la suprématie du Reike sur nos terres ? Vous, en tant que croyante, que faites-vous pour aider vos éternels souverains ?

    Alors que les Pins se réduisaient en nombre, la forêt dévoilait peu à peu l’horizon de ses lointaines plaines. Il ne restait plus que quelque pas avant de pouvoir atteindre la sortie du sous-bois, toutefois Neve voulait en connaître bien plus sur son étrange compagne. Après tout, les honnêtes divinistes se faisaient rare de nos jours.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Mégère
    Mégère
    Messages : 113
    crédits : 1661

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2767-megere-termine#24077https://www.rp-cendres.com/t2954-livre-de-recettes#25776
  • Mar 20 Fév - 16:12
     
    D'une Fae à une autre
    Feat. Neve

    Mégère cligna des yeux, son sourire s’élargissant à mesure que le discours de la petite dévote s’enhardissait face à la menace impériale. Qu’il était fabuleux devoir à quel point quelques mots bien placés pouvaient faire bouillir le sang dans les veines et enflammer les passions. Qu’il était dommage, cependant, de devoir utiliser de tels subterfuges sur des individus sensés servir les Titans avec autant de ferveur que la petite grand-mère ! Enfin, qui pouvait se targuer d’être parfait ? …

    Tout en croquant dans le petit biscuit, la vieille Fae songea à la réponse qu’elle allait faire, avant de prendre une voix emplie de sagesse :

    « Quand une force se profile dans le Sekai, une force contraire s’élève tout naturellement pour s’y opposer. L’Empire est l’une de ces forces, à n’en point douter ! Une force insidieuse, cherchant à se répandre le plus possible. Restez à l’affut des signes du destin, mon petit pain, car celui-ci pourrait très bien vous donner l’occasion de renverser la balance ! »

    Une brève pause, le temps de sortir un nouveau petit gâteau.

    « Quant à moi ? Eh bien, je vais là où nos maitres ont besoin de moi, ma petite tarte au chocolat ! Et mon petit doigt me dit que le destin se manifestera bientôt ! Une convergence dont je souhaite … être témoin »

    Une réponse très évasive, à dessein, car il était inutile mettre cette jeune gourmande dans la confidence. Lui partager sa véritable destination, loin au Sud de ces Terres Désolées … Non, autant rester prudente, même avec une alliée potentielle.

    A quelques pas de la sortie du sous-bois, Mégère s’exclama gaiement :

    « Ah ! Quelle belle petite promenade à l’ombre des pins ! Mais je ne vous ai que trop retenue avec mes discours, mon petit four ! Quelle gentillesse de votre part que d’avoir supporté la vieille grand-mère que je suis ! »

    L’agent des Titans s’esclaffa doucement, un rire qu’elle voulait le plus innocent possible. La fin de leur trajet commun arrivait à grand pas.

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Mégère
    Mégère
    Messages : 113
    crédits : 1661

    Info personnage
    Race: Fae
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2767-megere-termine#24077https://www.rp-cendres.com/t2954-livre-de-recettes#25776
  • Jeu 30 Mai - 17:40
     
    D'une Fae à une autre
    Feat. Neve

    La silhouette de la petite nonne commençait déjà à s’effacer, une touche de blanc se perdant dans les innombrables nuances de gris et d’argent de la forêt, alors que la petite grand-mère progressait dans la plaine venteuse, tenant son panier en osier à deux mains. L’acolyte de Zeï ne prenait pas la peine de jeter un regard en arrière, surtout pour voir la jeune gourmande lui faire un signe de la main telle une écolière niaise, mais elle s’estimait satisfaite de cette interaction inattendue. Qui aurait pu penser qu’un couvent de Divinistes aurait résisté à la violence et à la destruction ayant ravagés la région ? Peut-être pas de puissants guerriers, mais après tout, on ne pouvait jamais avoir trop d’alliés quand on faisait face à la tyrannie étouffante de tout un empire !  

    Gravissant une petite pente, la vieille Fae s’arrêta au sommet pour regarder les environs. Le semblant de route principale qui menait à Mael commençait à être visible, route qui ressemblerait de plus en plus à une véritable voie aménagée au fur et à mesure que la diviniste se rapprocherait de la Cité Blanche, sa prochaine étape de son voyage, qui l’amènerait plus loin encore au Sud … à l’ombre d’un grand arbre où reposaient les restes d’un Dieu …

    Une véritable convergence de pouvoirs allait avoir lieu, à en croire les informations de Mégère, mais celle-ci le sentait dans ses vieux os ! Un renouveau, un chamboulement dans l’ordre établi, une déclaration adressée aux ennemis des Maitres Divins ! Mégère ne pouvais pas rater une telle opportunité de servir les Dieux véritables ! Poussant un rire cruel, la petite grand-mère se remit en route, droit vers sa destinée.


    ***

    Et les forêts de pins argentés regardaient la veille créature s’en aller au loin, vers le Sud, sans pouvoir la suivre. Les plus forts tiraient sur leurs racines profondes, sans succès, d’autres pleuraient en silence, et certains maudissaient leurs impuissances !

    Un petit nombre, cependant, ressentaient une émotion bien différente : la peur. Car dans leurs racines entremêlées à la terre du Sekai, ces rares arbres ressentaient un mal profond provenant du Sud … des énergies sombres, malsaines, pulsant comme une tumeur.

    Qu’allait-il se passer dans le Sud ? Les pins argentés n’en avaient aucune idée.

    Mais ils seraient témoins.

    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum