DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une Bête Acculée I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    [PA] Devancer l'Assemblée, Découvrir la véritéAujourd'hui à 2:28Leonora de Hengebach
    Casus BelliAujourd'hui à 2:03Ayshara Ryssen
    Mon Voisin Du DessusHier à 22:59Arès Wessex
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 22:11Kilaea Sliabh
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 20:30Rêve
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:29Altarus Aearon
    Une Bête AcculéeHier à 20:05Takhys Suladran
    Validation des RP de Takhys - RépubliqueHier à 16:29Takhys Suladran
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 28 Déc - 23:33
    image rp

    Une bête acculée

    Rien n’allait comme prévu, cela faisait plusieurs minutes que Nora était recroquevillée contre le sol froid de la rue. Les pierres mordaient sa peau nue pendant qu’elle grimaçait pour sa blessure. Elle se refaisait sa soirée qui aurait dû être simple. Traquer une cible et la tuer, plus une prime si cela était fait d’une façon brutale pour montrer que son patron ne rigolait pas. Le problème était qu’il devait y avoir eu une fuite. La cible selon ses habitudes n’était entourée que de quelques hommes de main, au lieu de ça il en avait plus d’une vingtaine qui s’étaient planqué partout. Elle n’allait pas refaire entièrement son échec, la cible était en vie, défigurée, mais en vie, et elle était blessé sur le bac de son flanc. La douleur incendiait son abdomen et seule la fraîcheur du sol et de la nuit arrivait à calmer sa colère. Elle avait fui le lieu de l’attaque, courant à en perdre haleine pour semer ses poursuivants, ses griffes résonnaient sur les pavés, et son souffle siffler entre ses crocs.

    Elle avait atterri dans cette ruelle pour reprendre sa forme humaine, elle sera plus discrète, même si sa blessure, elle ne le sera pas. Elle espérait que le son glauque de ses désarticulations successives et le son de son corps sur la pierre n’attirerait pas de visiteur trop curieux. Le feu du lycan s’était retiré, prémices de son retour à la normale. Sa peau blanche succéda à son pelage brun tacheté, sa crinière repassa sur le roux flamboyant. Le tout parsemé de tache de sang, le sien et celui d’autre ayant croisé sa route. Quelque chose bloquait sa régénération, quelque chose n’allait pas. Il était temps pour elle de se bouger, pour éviter qu’on la cueille dans une position gênante. Elle se redressa, s’asseyant en tailleur pour invoquer des vêtements. Une tunique qu’elle déchira et humidifia grâce à sa magie de glace, le contact du tissu humide et frais sur sa peau lui donna des frissons sur tout le corps. Elle la noua autour de sa taille pour compresser sa blessure, avant de mettre une tunique et un corset de cuir qui maintenait sa blessure. Elle passa aussi son ceinturon, mais au moment de boucler sa ceinture, la douleur se répandit dans son ventre, au lieu de compresser la plaie uniformément, le poids de son glaive appuyer directement sur sa blessure. Elle révoqua son ceinturon et préféra rajouter ses colliers différents colliers en ouvrant tous les boutons de sa tunique. Au moins, cela attirerait le regard loin de sa blessure et de la tache qui ne tarderait pas à réapparaître. Elle s’avança jusqu’à la sortie de la ruelle pour s’assurer qu’elle était toujours seule.

    Aucun signe de poursuivant, elle reprit la route d’un pas plus lent qu’habituellement, boitant légèrement à cause de son côté raide. Elle devait trouver un endroit pour se cacher, pour se laisser du temps. Son odorat n’arrivait pas à passer à autre chose que l’odeur de son propre sang, même avec le parfum sur ses vêtements. Elle entendait une ambiance sonore plus loin, avec un peu de chance se serrait plus qu’une soirée chez l’habitant et se serrait une taverne. Les rues étaient calmes à cette heure, chacun de ses pas la rapproché du bruit, jusqu’à arriver devant la porte de l’établissement.

    Le son, les odeurs typiques des tavernes traversaient suffisamment le vois pour l’odorat de la louve. Les rues étaient calmes à cette heure, chacun de ses pas la rapproché du bruit, jusqu’à arriver devant la porte de l’établissement.

    Elle n’avait pas l’impression que quelqu’un avait fait attention à elle. La salle n’était pas complètement pleine, mais beaucoup plus que celle qu’avait l’habitude de côtoyer Nora, surtout à cette heure. Il y avait suffisamment de monde pour qu’une naine puisse passer inaperçue. Elle se questionnait s’il y avait une raison sur la présence tardive de ses hommes. La bière ou le service devait être de qualité. Elle avança d’une démarche qu’elle forcée à être aussi féline que d’habitude pour ne pas montrer qu’elle était blessée. Elle traversait la salle pour rejoindre le comptoir, mais un des clients leva les bras en reculant sa chaise et en jurant. Il percuta la naine et sa blessure. Elle grogna et jura à son tour en passant le regard sur la table pour voir qu’il perdait aux cartes. L’homme, un grand barbu châtain se leva pour toiser la naine qui grimaçait. Il cherchait sûrement une façon de se passer les nerfs au lieu de s’excuser. Elle avait placé sa main sur l’endroit douloureux et commença à reprendre son chemin sous les regards des joueurs. Il se décala pour se placer sur son chemin, sans un mot. La naine leva la tête pour soutenir le regard de l’homme.

    - Un problème ?

    La naine renâcla, elle ne cherchait pas les ennuis, mais n’était pas d’humeur.

    - Rassis toi, joue et laisse-moi passer.

    Elle avait parlé en gardant la mâchoire serrée pour ne pas lui hurler dessus, la douleur et la colère pulsaient dans ses tempes. Les joueurs éclatèrent de rire devant cet aplomb. L’homme bomba le torse et n’eut le temps de rien faire d’autre. Nora lui avait attrapé le bras pour le tirer à sa hauteur dans un craquement. Elle pivota en grimaçant et plaça sa main sur la nuque de l’homme. La différence de taille était marquante, mais elle commença à forcer et il ne bougea plus. Elle le replaça face à la table et hésita un instant à le jeter sur le jeu de cartes.

    - Bonne partie.

    Elle lui avait craché ses mots en le lâchant. Le but était de lui faire comprendre qu’il n’avait aucune chance face à elle, en essayant que ça ne parte pas plus en vrille pour ne pas se faire virer de l’établissement.

    Son teint déjà habituellement pale, passa encore un peu plus au blanc. Elle se dirigea vers le comptoir en boitant légèrement et remarqua peut-être une des raisons qui faisait que les hommes restaient par ici. Une jolie blonde se trouvait derrière le comptoir, les lèvres de la rousse formèrent son habituel sourire sauvage. Le problème de son altercation, c’est qu’elle n’avait plus du tout la possibilité d’être discrète aux yeux des clients présents, heureusement que ses poursuivants rechercher une lycan.

    - Est-ce que je pourrais avoir une bière ?

    Elle se dirigea vers un coin du comptoir, ou elle pourrait s’appuyer pour essayer de soulager sa blessure et de surveiller les mouvements de la salle. Elle commença à passer en revue les clients en place avant que son regard d’or ne se pose dans le brun de celui de la patronne et essaya de détailler les taches d'ambre qui l'ornait.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 352
    crédits : 2859

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Mar 2 Jan - 14:42
    "ca vient !" chanta presque Takhys à la commande soudaine d'un client qui avait réussi à se frayer un passage jusqu'à son comptoir. Souriante, ne paraissant pas débordée par le monde présent dans sa taverne, elle n'avait de cesse de faire des allers et retours entre les tonneaux et ses clients qui s'impatientaient. Quand l'un d'eux trouvait le temps de placer une vanne vaseuse, qu'il trouvait lui intelligente, elle se contenta de rire avec un parfait ton cristallin. Aujourd'hui, il y avait eu une invasion de clients : des marins avaient commencé à fêter le mariage de l'un de leurs compères et l'auberge dans laquelle ils avaient commencé les festivités les avait foutus dehors. Une partie des fêtards avaient alors opté pour le Marsouin Blanc. Et la bière coulait joyeusement à flot.

    Takhys était déjà satisfaite de ce qu'elle avait déjà servi. Sa journée était largement faite et elle n'était pas encore terminée. Restait plus qu'à espérer qu'il n'y aura pas de débordements, avec des humains un peu trop enivrés et qui en viendraient à régler leurs comptes à coups de poings. D'ailleurs, en parlant de rixes possibles,  elle crut entendre une conversation quelque peu houleuse. Elle tendit sa tête en direction d'une table occupée par des joueurs de cartes... Ça gigotait un peu trop à son goût, avant d'entre-apercevoir une personne de petite taille. Une gamine ? Elle sourcilla. Si ces terrestres avaient amené une enfant dans sa taverne pensant que c'était un lupanar. Ah ! Non, ce n'était pas une gamine à ce qu'elle vit... Une naine alors ? Elle ne paraissait pas bien trapue. Bah, il y avait de toutes les tailles et de toutes les formes parmi les respirants de la terre ferme. Au moins, fini le risque de bagarre dans ce coin de sa taverne ! Discrètement, elle suivit la petite rouquine du regard pour voir ce qu'elle entreprenait de faire.

    Bien que de petite taille, la rouquine était proportionnée comme une taille. N'affichant aucune surprise ou aucun jugement à son magnifique visage, elle garda simplement son beau sourire, voyant qu'elle se rapprochait du comptoir. Allait-elle commander quelque chose ?

    "Et une bière ! Une ! "Chantonna-t-elle joyeusement. Elle ne mit guère de temps à revenir avec une chope emplie généreusement. Une belle mousse blanche en couronnait le sommet, à la limite de couler le long de la paroi extérieure. Elle la déposa devant sa nouvelle cliente, qui prenait une bien étrange posture... Comme si elle voulait soulager une partie de son corps de son propre corps. Et puis, elle la trouva bien pâle. Trop pâle peut-être. Elle était tavernière, mais était bien plus que cela, surtout par ses expériences avec bien des bipèdes.

    "Quelque chose me dit que vous n'êtes pas dans votre assiette..."Murmura alors la jeune femme à la rouquine, avec le ton suffisamment fort pour ne se faire entendre que d'elle." Envisagez-vous de tourner de l'œil avant ou après de boire votre bière ? "

    Étrange question que voilà, mais c'était un bon moyen de voir comment réagira la personne avant  d'aller plus loin dans sa petite curiosité à son égard.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 3 Jan - 10:33
    image rp

    Une bête acculée

    Nora avait regardé la serveuse, patronne, qui dansait presque derrière son bar dans un ballet dont elle avait l’habitude. Ersa avait passé assez de temps dans les tavernes du monde pour que Nora puisse le réaliser rapidement. La naine avait pu observer la patronne en s’approchant et en se posant à son comptoir. Tous ces gestes trahissaient une habitude, mais pas par des gestes devenues mécaniques, plutôt par leurs grâces, occupant tout l'espace disponible sans être gêné et pour ravir les yeux de ses clients. Nora faisait partie de ses clients, éprouvant une pointe de jalousie en s'interrogeant. Est ce que si elle avait grandi, s'était développé comme elle aurait dû, est ce qu'elle aurait ressembler à cette femme sortie d'une balade d'un barde.

    La douleur continuait de pulser et elle essayait d'occuper son esprit comme elle le pouvait, de la façon la plus agréable à sa portée. Elle confirma sa commande d'une voix chantante, d'une façon qui faisait que même les oreilles se satisfaisaient du choix de cet établissement. La rouquine avait l'impression que toute l’ambiance ne tenait surtout qu’à elle. Rapidement, la jolie blonde tourna pour ramener une bière remplie à ras bord. Nora étudia la chope comme certains le faisaient devant une œuvre d’art. Même si elle gardait la patronne dans son champ de vision périphérique.

    Elle sentait le sang humidifier le tissu sous son corset. Elle baissa la tête pour voir si cela commençait à se voir, mais n’aperçut aucune tâche pour le moment. Elle déplaça son bras lentement, soigneusement pour éviter d’appuyer sur son côté, mais c’est le poids du verre qui la fit grimacer. Elle tourna rapidement le verre pour le prendre de son autre main, reposant son bras droit sur le comptoir. La rousse rapprocha la boisson, ferma les yeux autant pour essayer de dissimuler la douleur qui passa dans ses yeux que pour profiter du parfum de la bière. Les senteurs étaient puissantes, mais son odorat, trop développé pour ce genre d’exercice, captait d’autre fragrance, du parfum de qualité, du tabac et d’alcool plus fort qui trônait derrière la blonde. Elle leva son verre sous le regard de celle qui lui faisait face, la naine savait qu’elle se ferait scruter sous toutes les coutures. Son physique ne passait pas inaperçu, trop petite pour une humaine, trop menue pour une naine, attirait les regards par curiosité. Au moins au départ, elle savait que d’autres choses pouvaient maintenir l’attention et cela lui plaisait, elle se demandait même pourquoi Ersa n’en profitait pas plus souvent. Elle se réprimanda intérieurement, pourquoi toujours revenir sur elle.

    La voix douce la sortit de ses pensées, elle rouvrit les yeux pour les plonger dans celui de la curieuse. Son sourire reprit sa place, un peu moins sauvage, un peu plus chaleureux. Ses doigts passèrent machinalement sur son flanc pour vérifier si le sang devenait visible, mais elle se doutait que la raison de sa question était visible rien que sur son visage. Sa main remonta pour vérifier la place de sa tunique. Elle but une gorgée de sa bière, décorant le coin de ses lèvres d’une fine couche de mousse qu’elle balaya d’un coup de langue.

    - On doit vous le dire souvent, mais si c’est pour tomber dans vos bras, qu'importe le moment.

    Elle ricana et immédiatement, le regretta. Les soubresauts firent exploser un pic de douleur qui la stoppa net.

    -Désolé ce doit être lourd. Si possible après, ce n’est qu’un mauvais coups et je déteste gâcher des boissons de qualité.

    Elle reprit une gorgée en maudissant son corps qui ne réagissait pas comme il faut, sa blessure lui avait fait perdre trop de sang. Elle avait l'impression de pouvoir sentir son odeur et espérait que cela ne soit réellement qu'une impression.

    - Je peux vous demander si vous vous inquiétez comme cela pour tous vos clients, ou j'ai le droit à un traitement particulier?

    Bon, la patronne, devait surtout s'inquiéter pour l'état de son sol ou de sa réputation. Il fallait au moins qu’elle fasse bonne figure au cas où les hommes qui la traquaient passeraient la porte de l’établissement, cela se voyait qu’elle n’était pas en forme, mais de là à faire le lien avec un lycan agressif. 




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 352
    crédits : 2859

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Sam 6 Jan - 19:14
    La belle blonde observa cette nouvelle cliente. C'était la première fois qu'elle la voyait dans son établissement. Peut-être qu'elle venait de s'installer dans la cité... Toujours avec son léger sourire avenant, elle ne souffla aucun mot quand la petite dame but sa bière et essuya du revers de sa main la mousse qui s'était collée aux commissures de ses lèvres. Des gestes rustres pour une demoiselle, sauf si elle évoluait dans des métiers d'hommes ou si difficiles qu'on s'en foutait de la bienséance. Elle ne manqua pas d'imiter la buveuse dans son rire quand elle remarqua sa petite crispation. Elle fit comme si elle n'avait rien vu... Elle était tenancière d'apparence, mais elle n'était pas née de la dernière plus sur une plage. Il y avait des signes qui ne trompaient pas. 

    "Bien des hommes... ou des femmes espèrent tomber dans mes bras, c'est vrai. Pour vous, les circonstances qui provoqueraient un émoi pour pousser la chute dans ce sens sont un… différent, non ? "

    Elle attendit un peu avant de reprendre, la laissant boire une nouvelle gorgée de sa bière. Oui, un mauvais coup qui la rendait presque blafarde comme un cadavre... Elle ne devait pas vraiment se rendre des signes que lâchait son visage.

    "J'ai l'habitude et je sais qui rabrouer pour ce genre de refrain. Ne vous inquiétez donc pas. Par contre, vous... Un mauvais coup.... qui peut être pire qu'un mauvais coup non ? "

    Son sourire s'étendit, dévoilant ses dents blanches. 

    "D'ordinaire, les seuls clients qui se présentent à la taverne sont des blessés du cœur ou de leur orgueil démesuré. Donc, je ne m'inquiète à leur sujet que si j'estime qu'ils risquent de m'abîmer du mobilier ou la tête de clients plus réguliers. Mais je m'inquiète du sang qui pourrait marbrer le plancher... en plus des paperasses à faire si les officiers républicains se pointent pour savoir pourquoi vous étiez là et du pourquoi de votre état... "

    Elle baissa le ton de sa voix mélodieuse pour ne se faire entendre que de la naine. 

    "Vous ne le sentez peut-être pas, mais vous sentez le sang… » Ca se détache des effluves habituels de la salle..."Ce qui était vrai, mais surtout, parce qu'elle était prédatrice et la saveur ou l'odeur ferrugineuse ne lui était pas inconnue."Donc, si vous êtes comme je le pense, atteinte d'un mauvais coup... plus vidant, il y a des chances que les emmerdes qui vous l'ont gratifiée ne doivent pas être bien loinreprit-elle toujours sur le même ton murmurant. "Donc, des ennuis en perspective pour mon établissement. Donc, oui, vous allez avoir droit à un traitement particulier. Vous voyez la porte à côté du comptoir. C'est une salle d'eau... allez y et commencez à vous dessaper. Je vais arriver vous soigner ça.... "


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Dim 7 Jan - 23:31
    image rp

    Une bête acculée

    La tenancière n’était pas rentrée dans son jeu, Nora s’en serait douter, l’habitude de voir toute sorte de personnes de passages et de peut-être tout horizon l’aider à lire entre les gens. Autant que Nora comprenait ceux qui restaient dans leurs coins par habitude, le jugement de la blonde devait être beaucoup plus aiguisé. Sans demander d’explications claires, comme l’aurait fait une militaire, elle ne s'éloignait pas du sujet qui avait attiré sa curiosité sur la naine. Au lieu de lui mettre le couteau sous la gorge pour avoir des réponses, ce qu’aurait fait Nora habituellement, elle répondait à chaque changement de sujet, chaque excuse un peu bidon de la rousse par une question.

    - L’un n’empêcherait pas l’autre, quitte à tomber, autant essayer de choisir son endroit.

    Elle se doutait qu’elle ne puisse pas jouer comme cela longtemps avant d’énerver la blonde. Devait-elle lui expliquer sa blessure. Peut-être qu’elle n’avait rien avoir avec la pègre du coin et qu’elle accepterait de la planquer juste cette nuit, ou alors elle accepterait pour prévenir les bonnes personnes et la prendre au pire moment.

    - Un mauvais coup, peut être pire que ce que vous avez l’habitude de voir, pas le pire que j’ai pris.

    Nora posa son regard sur le sourire qui se dessina, un sourire qui avait dû faire chavirer plus d’un. Elle reprit pour expliquer que cette curiosité n’était pas pour elle, mais bien tout ce qui pouvait en découler, comme l’avait pensé la naine. Pour Nora, cela arrêta son questionnement interne pour savoir ce que ferait la tenancière. Elle releva encore une fois sa chope, buvant une autre gorgée pour se dire qu’elle n’aurait peut-être pas le temps de la finir. Elle commença à se rapprocher du comptoir pour descendre doucement du tabouret, mais la blonde parla plus bas. De façon que seule la naine dans ce coin de la pièce puisse l’entendre, avant de lui confirmer que son impression était plus que ça, si la blonde arrivait à le sentir parce que cela changeait des odeurs habituelles du lieu, c’était mauvais signe. Ou cela cachait autre chose que la naine devrait peut-être s’inquiéter plus tard. L’instinct de la louve s’éveilla lentement, comme un frisson au fond de son esprit, ne disait-on pas que même les plus belles roses avaient des épines. Elle lui expliqua sa façon de penser, sur sa nouvelle cliente, sur ce que Nora pouvait lui ramener, sans agressivité, pour finir par une surprise pour la naine. Elle s’était attendue à se faire mettre dehors soit gentiment soit par la force. Est-ce que la naine aurait pu faire quelque chose ? Essayer d’éviter le lancer de nain peut-être. Au lieu de ça, la blonde lui avait indiqué une porte non loin pour atteindre une salle d’eau où elle devait se déshabiller en l’attendant pour se faire soigner. Un sourire se dessina en retour sur le visage blanc de la rousse.

    - Une proposition comme celle-là ne peut se refuser, que ce soient les soins ou l’autre partie. Je 

    voulais juste un coin calme, je ne cherche pas les ennuis et encore moins à vous emmener les miens.

    Nora descendit lentement de son tabouret et longea le comptoir. Son regard passait sur toute la pièce au cas où les sbires de celui qu’elle venait de dévisager arrivent, mais pour le moment rien. Elle surveilla aussi l’homme avec qui elle avait eu l’altercation, qui massait son poignet après chaque partie et pour finir son regard d’or revenait toujours sur la blonde derrière le comptoir. Elle parcourut la distance rapidement, essayant de garder plus une allure de félin que celle d’un cabot qui avait été pris la patte au piège. Nora poussa la porte pour découvrir la salle d’eau promise. Un regard rapide pour découvrir les lieux. Elle entra et referma la porte derrière elle avant de se rapprocher du miroir. Son visage était si pâle qu’elle pouvait se demander si elle était encore en vie. Ce n’est pas que sa régénération de ne faisait pas le travail, c’était qu’elle avait sous-estimé la blessure et qu’elle avait besoin de plus de soin que prévu.

    Elle commença par défaire les lacets de son corsage pour le laisser tomber, elle put poser le regard sur sa tunique sombre humide. Elle la retira lentement, essayant de ne pas étaler tout le sang dont elle était imbibée. Elle la passa au-dessus de sa tête dans un geste qui manquait de grave, mais qui la faisait souffrir tout du long. Elle la laissa tomber à côté d’elle avant de prendre le petit tabouret pour s’asseoir et essayer de souffler. Son regard passa sur les quelques cicatrices qui recouvraient son corps pale, assez peu de vraiment notable, a part la tache de peau brulé qui recouvrait son épaule gauche et la cicatrice qui barrait sa poitrine de part en part. Nora glissa ses mains sur la tunique qui lui servait de bandage. Déroulant le pan de tissu qui s’était collé à la plaie. Elle n’apprendrait donc jamais. Elle travailla lentement. Sa peau était recouverte de sang, empêchant de bien voir la plaie, elle essaya d’en essuyer une partie, tournant le dos à la porte en exposant son tatouage des gardiens du berceau à celle qui passerait la porte, dissimulant le dragon reikois qui se trouvait sur son ventre, au moins le temps qu’elle se rapproche. Elle put étudier la blessure rapidement, une lame qui l’avait entaillé à la verticale sur une dizaine de centimètres se situant au-dessus de sa hanche, sur son flanc. À peine la plaie essuyée, le sang recommençait à couler.

    - Bon c'est peut être un des pires

    Elle se redressa avec précaution pour faire glisser son pantalon, elle ne voulait pas le tacher plus qu’il n’en aurait besoin pour essayer de rester discrète. Elle aurait pu en invoquer un autre, mais elle penser qu’il fallait essayer d’utiliser le moins de pouvoir possible pour se concentrer sur sa blessure.

    Elle appuya un de ses bras contre le plan devant le miroir, avant de plaquer son bandage de fortune contre sa blessure. Nora posa son front contre son bras, souriante de sa situation. Elle se retrouvait quasiment nue, dans une salle d’eau d’une taverne à attendre une inconnue. Le tableau pouvait faire rêver si l’on oubliait le fait qu’elle se vider de son sang sans grâce dans cette pièce.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 352
    crédits : 2859

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Lun 15 Jan - 20:45
    La Sirène ne rajouta rien de plus, attendant de voir ce que sa petite cliente fera. D’en faire de trop risquerait de l’effaroucher ou de provoquer plus d’inquiétude sur la volonté de l’inconnue qu’elle était pour elle de vouloir la soigner. Souvent, des gens de passage n’étaient guère ouverts, habitués à des vies de solitaire ou assez aventureuses qui provoquaient quelques heurts. La preuve, le sang qu’elle arrivait à percevoir. Quand la Naine finit par lui sourire et lui confirmer sur le même ton qu’elle n’était pas contre des soins et qu’elle cherchait un endroit tranquille sans provoquer de soucis, le regard brun de Takhys se fit des plus pétillants de joie.
     

     « si des ennuis se produisent, je sais que vous ne serez pas la responsable. Si des individus vous cherchent des noises, ils sauront que le Marsouin Blanc n’est pas une petite taverne ouverte à tout et n’importe qui. Je décide qui a le droit d’y entrer et d’y consommer. « 

     

    Elle s’assura qu’elle se rendit à la salle d’eau sans tituber ou encore sans défaillir. La jeune inconnue sut se rendre jusqu’à la porte à côté du comptoir et s’y pénétra, refermant la porte derrière elle. Takhys servit quelques clients, avant de demander un coup de main à sa cuisinière, le temps qu’elle aille s’occuper de sa nouvelle « baigneuse »

    Elle entra dans sa salle d’eau, veillant à s’y faufiler sans que des regards curieux viennent tenter de reluquer ce qu’il y avait à l’intérieur. Et elle avait bien fait, voyons la petite rouquine entièrement dévêtue. Takhys perdit la moitié de son sourire quand elle vit l’étendue des dégâts sur son corps et de voir qu’il y avait encore du fluide sanguin qui s’écoulait encore des blessures.

     »Je vais me permettre d’être un peu moralisatrice : vous négligez un peu la gravité de votre blessure. » 

    Elle se rapprocha du petit brin de femme, évaluant d’abord du regard les blessures.

     »heureusement que vous êtes arrivée jusqu’à moi. Bon, ne bougez pas, détendez-vous, on va essayer de rattraper les dégâts. »

    Elle alla chercher un seau d’eau propre. Après quoi, elle appela l’eau à elle et une forme serpentine s’éleva du seau pour s’enrouler autour de la blessure. Le liquide transparent ondulait comme la surface d’une flaque. Sa fraîcheur se répandit doucement à l’intérieur des chairs, au fur et à mesure que cela s’enfonça dans les blessures. Nora pourra sentir une sorte de douceur un peu glaciale soulager la souffrance interne de ses chairs.

    Lentement, Takhys refermait la profonde blessure. Elle s'était d'abord assurée que le sang ne s'épanche plus en dehors de son corps, fermant les veines touchées. Après quoi, elle s'attaqua aux autres tissus. 


    "Après, vous piquerez une tête dans le bac d'eau et intégralement, pour vous laver de tout ce sang. Et pas de protestation, même si l'eau est froide."
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 17 Jan - 23:02
    image rp

    Une bête acculée

    Étonnement la blonde changea dès que Nora lâcha son fardeau, ne jouant plus la fausse innocente. Elle avait l’impression que la serveuse avait gagné sa partie de jeu du chat et de la souris, la naine l’avait laissé gagner. Il n’y avait pas de plus grande preuve que sa position. Tournant le dos à la porte ne portant plus qu’n bout de tissu dissimulant la partie la plus intime de son corps.

    Elle entendit la serveuse entrait, entendant la porte se refermer et la démarche gracieuse de la blonde. Un détail frappé l’esprit de la gardienne, maintenant que ses yeux ne détaillaient pas sa beauté. Le bruit de ses pas ne collait pas avec sa silhouette, trop prononçaient, trop lourd. Nora détourna discrètement la tête pour voir si elle transportait quelque chose, mais non, ses bras était vide. Elle devait être plus lourd qu’elle y paraissait, la louve essaierait peut-être de tirer ça au clair si la situation lui permettait. La rousse ricana au commentaire de sa nouvelle infirmière.

    - Je ne répondrais pas à ce genre commentaire.

    Elle profita que la blonde s’éloigna à nouveau pour la détailler encore pendant qu’elle ramenait de quoi laver sa blessure, exposant son tatouage des gardiens, la cambrure de ses reins. Au lieu d’utiliser la méthode classique, elle vit l’eau du sceau pour se diriger vers sa blessure. Elle prit place, se diffusant lentement sur sa chair abîmée. C’était frais, cela empêchait le feu de la douleur de se propager, cela le calmait. La fraîcheur du remède la fit frissonner, répandant la chair de poule de sa hanche jusqu’à la naissance de son sein. La naine ne put retenir un gémissement sous la caresse glacé des soins de la blonde.

    - Moi qui espérais la caresse de vos doigts. Mais vous faites des miracles.

    Elle resta les yeux clos et se mordait la lèvre inférieure pour ne pas lâcher d’autres sons. Elle sentait la blessure se refermait, la douleur recula, jusqu’à quasi disparaître. La guérison prit quelques minutes et Nora fini par ouvrir les yeux pour les poser sur sa soigneuse, regardant sa concentration sur la tache en cours. Même dans ce cas, quelque chose se dégageait de la serveuse.

    Elle lui indiqua la baignoire, lui lançant l’indication d’aller se laver. Nora lui sourit avant de se redresser, elle caressa son flanc pour sentir les bienfaits de la guérison avant de se retourner pour faire face à la blonde. Exposant le reste de son corps. Son tatouage de citoyenneté, la cicatrice de morsure à l’intérieur de sa cuisse, celle qui barrait sa poitrine, passant sur chacun de ses seins et sa peau brûlée de l’épaule gauche. Elle n’était pas forcément surprise du travail effectué, peut être moins que d’être tombée sur une bonne Samaritaine. Son sourire essaya de se faire plus charmant, pendant que ses yeux d’or brillaient de joies.

    - Je vois, ça me réveillera. J’espère que je peux compter sur vous pour me réchauffer à la sortie ?

    Sans réellement réfléchir ses mains passèrent le long de ses flancs, pour faire descendre le dernier bout de tissu habillant son corps, exposant sa féminité dans son intégralité à cette inconnue qui lui avait grandement facilité sa survie. La naine avait repris des couleurs, sa régénération n’ayant plus qu’à remplir ses veines de sang. Elle alla lentement vers le bac, passant à côté de son infirmière, réalisant leur différence de taille, le visage de Nora dépassait à peine le corset qui mettait en avant ses formes. Sa démarche n’était plus gênée, fluide, presque féline. Son bassin roulait comme si la blessure n’avait jamais été là. Sa main effleura la surface de l’eau, testant sa température. Elle était froide, comme annoncée, mais pas plus que certains coins de rivière ou aimait se laver la chasseuse. Elle entra le plus gracieusement possible dans le bac, sa peau fut parcourue d’un frisson et d’effet plus remarquable sur son buste.

    Elle s’enfonça lentement, préparant son corps à chaque centimètre jusqu’à ce que sa poitrine soit immergé.

    - C’est peut-être un peu tard, maintenant que vous m’avez soignée et pu poser votre regard sur la moindre parcelle de mon corps.

    La louve ricana, se demandant ce qu’il se passerait si elle demandait à l’autre femme de la rejoindre dans l’eau.

    - Pourrais-je au moins connaître votre nom ? Ou peut-être avez-vous une autre idée ?

    Elle commença par frotter son visage et défaire les nœuds de ses tresses. L’eau prenait une légère teinte rouge et elle de lava la peau près de l’ancienne plaie. Elle attendit un instant, elle se sentait presque en sécurité, seule, nue, avec cette femme charmante. Elle passa une dernière fois les mains sur son visage avant de plonger la tête sous l’eau.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 352
    crédits : 2859

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Ven 26 Jan - 17:25
    La Sirène leva un sourcil devant la réplique de sa « cliente ». Elle préféra garder le silence que de
    réagir à sa réplique, ne connaissant pour l’instant pas assez cette terrestre pour se permettre de plus la sermonner. Elle préféra se concentrer sur l’usage de sa magie pour terminer de réparer les dégâts physiologiques que ce corps subissait encore. Bon ! Au moins, cela ne saignait plus, c’était déjà une bonne chose. Restait à fermer le reste. Seconde par seconde, l’eau était toujours en place sur ce qui restait encore de la blessure, ressemblant presque à une bien étrange créature translucide qui aurait pris la décision de jouer d’osmose avec son hôte. Une fois que la peau fut totalement régénérée, il n’y eut même pas la moindre trace d’entaille ; aucune cicatrice n’était visible pour apporter la preuve que la jeune rousse était venue dans la taverne tout en se vidant lentement de son sang. Takhys renvoya l’eau dans le seau. Toujours sourcillante, elle fixa quelques secondes l’étrange tatouage que portait la toute fraîchement guérie. Heureusement, elle rebondit sur la reprise de conversation.

     »Si j’avais usé de mes doigts, cela aurait été pour jouer les raccommodeuses… et je ne suis guère douée en couture. Vous auriez douillé, si j’avais pris un fil et une aiguille. Et encore, vu la
    profondeur de ce qu’était cette blessure, il aurait sans doute fallu cautériser….et cela aurait été
    bonjour, l’odeur de viande trop cuite. « 


    Son visage afficha un bien étrange sourire carnassier.

    Après avoir contemplé le premier tatouage, elle tendit son regard brun pailleté d’ambre sur la
    marque typique des reikois… Voilà pourquoi elle trouvait le premier dessin étrange… Elle était bien loin de chez elle, l’impériale. Ce qui expliquerait pourquoi elle avait été blessée ? Rien n’était certain, et elle devrait le découvrir, pour ne pas subir de répercussions si son « invitée » avait commis un crime au sein de la République. À la vue des cicatrices et des brûlures, elle n’était pas une jouvencelle à la peau délicate, habitée à vivre dans le luxe… Mais une guerrière ou alors une casse-cou.

    La naine termina de se dévêtir, passa à côté de l’Aquarienne qui était d’une belle taille comparée à la sienne et entra dans le bain, non sans une certaine grâce. Elle n’eut guère de réticence à tremper son corps dans l’eau froide. Voilà un point qui confirma le côté rude de ce petit bout de femme. Une fois l’eau jusqu’au cou.

     »Il n’est jamais tard pour subir de futures protestations »finit-elle par dire en riant à son tour, tout en gardant un regard sur l’eau devenue rosée par le sang qui s’y diluait.  »Vous vous
    réchaufferez avec une serviette propre, pour avoir de la chaleur à votre peau tout à l’heure. Vous ne risquerez pas d’en souffrir maintenant qu’elle est soignée. À moins que vos précédentes soient encore sensibles ? « 


    Elle observait la baigneuse, pendant qu’elle passait ses mains sur ses cheveux et son visage.

     »Je me nomme Takhys Suladran, humble tavernière. Et vous, gente Reikoise ? « 

    Pourra-t-elle peut être avoir le début de sa véritable histoire et savoir à quoi s’attendre avec elle ?
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Sam 27 Jan - 23:30
    image rp

    Une bête acculée

    Cela ressemblait à une créature étonnante, que la louve n’avait jamais vue. La blonde cassa sa proposition en restant terre-à-terre, lui expliquant le procédé qu’elle aurait utilisé sans magie. Et cela l’avait fait frissonner, autant la douleur de l’aiguille, elle aurait pu s'y résoudre, mais la cautérisation, une histoire de rapprocher une flamme d’une bête sauvage, cela n’amenait souvent rien de bon. Nora aurait pu se méfier de ce sourire, mais elle ne le remarqua pas, trop concentré sur le bien-être qui se répandait à partir de sa blessure.

    Nora remarqua le regard d’ambre qui la détaillait, elle espérait presque que ce soit plus pour son corps que pour ses marques. Mais il ne fallait pas trop rêver, ce dragon qui ornait son ventre attirait souvent des regards étranges, même dans les moments les plus inopportuns de ce côté du lac. Comme si tous ceux qui le portaient n’étaient que des animaux. Même si elle n’était pas le meilleur exemple pour défendre cette thèse, c’était un animal perdu, même son nom le signifiait. Elle verrait bien où sa ballade nue, l'emmènerait. Au départ, elle voulait juste s'éloigner de la rue et se poser pour se soigner, elle avait découvert mieux que ça, et espérait passer un peu de temps ici. Elle avait attendu d’être dans l’eau, ce bain vivifiant qui calmait certaines de ses ardeurs, pour réveiller d’autre partie de ses pensées, pour répondre sur ses anciennes cicatrices.

    - Celle sur mon épaule reste parfois sensible, les autres ne le sont plus depuis longtemps. Il y a juste celle de vos refus qui reste à vifs.

    Elle ne put s’empêcher de rire.

    - Pardon, parfois, cet humour me suit plus qu’il ne le devrait.

    La naine profitait pour éliminer chaque tache de sang, de poussière qui décorait sa peau blanche, essayant de faire de même avec sa crinière de feu. Elle répéta son nom en s’enfonçant dans l’eau.

    - Takhys… Charmant

    Elle plongea la tête sous l’eau. Coupant tous ses sens du monde qui l’entourait. Profitant de ce moment de silence pour faire le point sur ce qui allait se passer pour elle. Malheureusement, l’existence de cette gnoll qui se chargeait de certains pans de la pègre commençait à s'ébruiter, il faudrait peut-être qu’elle pense à changer de coin, d’existence sûrement. Elle verrait bien où ses pas la mèneraient comme à son habitude depuis qu’elle était arrivée en République. Elle ressortit lentement, soufflant lentement pour vider son nez de l’eau. Son sourire toujours fiché sur ses lèvres. Elle se tourna pour chercher le regard d’ambre qui l’avait accueilli.

    - Oh, je ne mérite aucunement le gente. Je ne suis qu’une expatriée perdue. Ayant quitté l’empire pour essayer de 

    vivre libre. J’ai eu des choix, disons discutables comme celui qui m'a amené à vous rencontrer.

    Elle soupira lentement.

    - Ne vous inquiétez pas, votre établissement ne craint plus rien. Seuls ceux qui m’ont blessé me poursuivent, et il ne sait rien de moi à part le fait que je sois blessé. Ils vous demanderont sûrement des infos sur une personne plus grande, plus forte que je ne le laisse paraître.

    Devait-elle lui révélait d'autres informations, pas sûr, juste de quoi rassurer la tavernière sur les potentiels ennuis que lui attirerait cette perturbatrice. Mais elle ne mentait pas, si ses actions commençaient à faire du bruit, personne ne rattachait une petite rousse à tout cela, tout le monde ne pensait qu’à cette hyène de deux mètres assoiffée de sang et de colère.

    - Avec tout cela, je ne me suis même pas présenté Nora. Vatt’Ghern

    Elle avait hésité à donner un autre nom que celui que l’autre portait, se faire sa propre identité, mais à quoi bon. Crocus connaissait déjà son nom, autant ne pas changer à chaque nouvelle rencontre.

    - Simple mercenaire, pas trop regardant à la tâche.

    Son sourire s’intensifia, même si cette Takhys l’avait autant fait pour elle que pour Nora, elle lui devait une faveur pour les soins. La louve termina sa tâche de nettoyage avant de poser sa tête sur le bord de la baignoire, posant son regard d’or sur le plafond.

    - Je ne vous ai pas remercié pour les soins, je vous suis redevable quel que soit votre désir.

    Elle souriait, reprenant les phrases lourdes qu’elle plaçait parfois. Elle se disait que comparer à cette femme qui maniait chaque geste dans une séduction distingué, la louve devait ressembler à une fille de ferme fraîchement arrivée en ville avec ses valises de mauvaises manières.

    - Évidemment, cette dette n’est pas obligatoire à régler tout de suite.

    Elle joua avec ses doigts sur le bord, se disant qu’elle s’allumerait bien un cigare.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 352
    crédits : 2859

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Ven 16 Fév - 18:52
    Takhys aurait sans doute bien apprécié de voir la mine de sa "cliente" se décomposer quand celle-ci s'imagina la voir coudre sa blessure avec un fil et une aiguille. Elle en aurait même souri d'amusement. Mais heureusement pour Nora, la blonde était trop concentrée sur son sortilège de soins à ce moment-là. Maintenant que la blessure était totalement guérie, Takhys était satisfaite et pouvait se concentrer sur le reste de la conversation. Autant en profiter, non ? Peut-être que la Rouquine avait besoin de soins pour d'autres plus intérieures, qu'elle n'aurait pas vues ? La baigneuse ne fut guère réticente à apporter quelques détails. Son épaule donc ? Et pour le reste, elle se contenta de faussement hausser un sourcil, avant de glousser. Elle verra si elle s'occuperait de cette épaule ou pas.

    "Un humour décapant même. Je comprends mieux pourquoi on vous poursuit"A son tour de faire un peu d'humour déplacé... hum, on disait cela ? Un autre terme serait plus approprié, mais elle n'arriva pas à mettre le doigt dessus.

    La jeune invitée se laissa couler dans le bac, pour s'immerger entièrement. Elle avait bien raison de faire cela, cela lui lavera le reste de poussière et de sang qui pouvait se trouver dans ses cheveux.

    "Que vous le méritiez ou non, cela fait partie de l'étiquette que je me plais à m'accorder quand je reçois de nouveaux clients. Mais je sais m'accorder avec leurs souhaits. Donc, je n'emploierai plus gente, ma très chère Dame. "dit-elle sur un petit ton plaisantin à la nouvelle appellation qu'elle balança pour Nora."Que vous soyez de l'Empire ou d'une autre nation m'importe peu en réalité. Je suis moi-même une sorte d'expatriée qui n'a eu sa citoyenneté républicaine que depuis plusieurs années "

    Elle avait rempli toutes les conditions, elle payait ses taxes, ses impôts... ou presque. Un peu de petite contrebande ne faisait pas de mal après tout, tant qu'on ne se faisait pas choper.

    "Tant mieux si ma petite taverne ne craint rien ! "reprit-elle sans dissimuler sa petite joie. En soi, les poursuivants de Nora seraient venus la chercher, ils seraient rapidement partis. Takhys était une belle femme à l'allure très féminine et fragile, mais derrière cette apparence se cachait une prédatrice capable de tuer si cela était nécessaire pour défendre sa vie et ses biens personnels. Donc, tant mieux s'ils ne venaient pas à se précipiter ici !

    "Ils poseront des questions et feront chou blanc, à moins qu'ils ne vous voient ripailler dans la salle principale. Et comme vous êtes loin d'être stupide... vous ne cherchez pas à vous faire apercevoir d'eux. "

    Puis, la petite rousse se présenta. Takhys étendit son sourire, le rendant étrange.

    "Nora donc. Charmant et court à la fois, j'aime bien. Et mercenaire avec cela. Voilà qui est très intéressant à entendre. "

    Peut-être arrivera-t-elle à lui tirer les vers du nez sur le pourquoi de sa fuite. Les mercenaires n'étaient pas tendres entre eux, quand il était question de partager le fruit d'un long travail commun. Pourtant, elle ne paraissait pas entièrement équipée... Pendant que la jeune file prenait ses aises dans le bac, Takhys attrapa la serviette.

    "Mais de rien. Au moins, je n'aurai pas à exiger de vous de laver mon sol, vu que vous n'avez pas eu le temps de le peindre de manière sanguine. "Elle lui tendit la serviette pour qu'elle essuie ses cheveux. "Quel soit mon désir ? "Elle rit"je peux donc tout vous demander ? Attention à la portée de vos mots… cela peut être dangereux. "

    La mercenaire n'avait pas d'argent sur elle. Voilà ce qui était à comprendre.

    "Je peux accorder des dettes, mais j'avoue être plus réticente avec des mercenaires. Ils vont et viennent... finissent par se faire tuer... et en prime, vous êtes une Reikoise tatouée... donc vous retournerez un jour ou l'autre dans votre Empire. La garantie n'est donc guère assurée... il faudrait remédier cela avec une autre solution. Après, je peux possiblement vous accorder ce crédit, en exigeant un délai de temps à respecter..."

    Si Nora savait dans quoi elle mettait réellement les pieds...
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Sam 17 Fév - 19:18
    image rp

    Une bête acculée

    Nora ne put retenir un léger rire à la remarque de la blonde. Se faire attaquer pour son humour, même un peu lourd. Peut-être devrait-elle essayer, même si cela voulait dire restait sous sa forme humaine, car personne ne blaguait avec une gnoll accoudé à un comptoir. 

    La louve soupira d’amusement devant cette nouvelle politesse qui ne serait jamais méritée pour elle. Au mieux, la plupart avaient craché son grade, elle avait même imaginé que certains soufflaient un “sale cabot” derrière son dos. Il y avait bien eu quelques personnes qui l'avaient vu différemment. Une certaine Elfe qu’elle avait sauvée d’une mort certaine, Declan qui avait passé quelques soirées de garde avec elle, et surtout ce Drakyn, qui avait fait bien plus que réchauffer son cœur. Parfois, même si c’était à travers les yeux d’Ersa, ses yeux bleus la hantaient encore. La tavernière lui confia qu’elle aussi était une réfugiée, sauf qu’en apparence, elle avait fait des choix plus respectables que la louve.

    La joie non dissimulée de Takhys rassura la fugitive, au moins, elle ne la dénoncerait pas gratuitement juste dans le doute. Que si elle montrait patte blanche, elle pourrait l'aider à se reposer. Même si son sourire s’était légèrement crispé quand elle entendit parler de sa discrétion par rapport à ses poursuivants. Peut-être qu’elle devrait préciser le genre de question qu’ils poseraient en venant.

    Elle trouvait son “métier” de mercenaire intéressant, sa mésaventure lui apporterait peut-être quelque bénéfice au final. La rousse attrapa la serviette pour commencer à essuyer sa chevelure ardente pendant qu’elle écoutait la voix chantante de la tavernière. Et son rire, accompagné de ses mots, provoqua un frisson le long de son corps. Puis la patronne lui expliqua ce qui la dérangeait dans le fait d’accorder un crédit à une mercenaire de passage.

    Elle se retourna et commença à se hisser hors de la baignoire, exposant le haut de son corps, ses collines tendues par le froid de l’eau, plongeant son regard d’or dans l’ambre de celle qui l’avait soigné, avec un sourire sauvage.

    - Je vois, si vous préférez, je peux vous payer. Mais cela ne suffira pas à faire disparaître cette dette.

    Elle s’accouda sur le bord, dans une pose un peu plus généreuse.

    - Vous m’avez sauvé, me couvrait. C’est une dette d’honneur et de sang. 

    Son sourire s'agrandit, alors qu’elle sortait de l’eau, passant lentement la serviette sur son corps. Elle quitta le bac pour essuyer ses jambes, offrant à nouveau la visibilité de tout son corps, ses tatouages, ses cicatrices, son intimité à celle qui lui faisait face. Elle se rapprocha de la blonde, sa démarche ondulante. Elle se posa devant l’autre femme, elle reprit et sa voix ronronnait légèrement.

    - Et pour cela, vous pouvez me demander tout ce que vous désirez, un massage, de retourner la ville pour vous. Et si c’est la peur que je disparaisse sans régler ma dette, je peux passer vous voir tous les jours tant que vous n’avez pas trouvé le désir que je peux satisfaire, au moins je viendrais apercevoir votre beauté à chaque passage.

    Son sourire se fit plus charmeur. Elle jeta un œil aux vêtements qui jonchaient le sol.

    - Vous m’avez dit que je sentais le sang. J’imagine que ça n'arrangeait pas mon cas de remettre, c’est affaire. 

    Elle soupira, elle se sentait encore faible, mais elle ne pouvait pas demander des affaires à la tavernière. Elle était si grande et ses formes bien plus développées que la chasseuse. Un instant, une pointe de jalousie s’invita dans ses pensées. Elle s’approcha des vêtements et signa pour les faire disparaître. Avant d’appeler des vêtements propres, sans l’odeur du sang. Elle chancela à l’utilisation de sa magie. Elle retourna sur le tabouret, enfila le bas lentement, espérant presque voir le regard de la tavernière sur elle. Elle enfila une nouvelle tunique claire qu’elle rentra dans son pantalon avant de passer sa ceinture de tissu coloré, seule ses bottes avaient échappé au sang. 

    Elle se releva, l’air un peu plus inquiet qu’avant de se rhabiller, comme si sa confiance résidait dans le fait d’être nue face à cette si belle femme. 

    - Euh… Avant que nous ne repassions de l’autre côté, je veux être totalement honnête avec vous.

    Elle prit une inspiration. 

    - Je ne suis pas obligé de me cacher, je pourrais même vous aider aux services que mes poursuivants ne me reconnaîtraient pas. Il cherche un tout autre physique. Je suis une lycan… Un peu particulière. Ils vous poseront sûrement des questions sur une hyène géante ou quelqu’un de beaucoup plus grand. On ne pense jamais à moi pour être une lycan.

    Finalement, il n'y avait que la couleur de ses yeux qui ne changeait presque pas.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 352
    crédits : 2859

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Sam 24 Fév - 10:36
    Takhys eut un étrange sourire, avant qu'un rire cristallin ne vienne franchir ses lèvres. Elle l'observa quelques secondes, notant les réactions physiologiques du corps de la merco", qui réagissait au froid. Le corps des bipèdes délivrait des messages corporels que certains en venaient à avoir plusieurs sens possibles. Les terrestres… Toujours aussi compliqués, et ce, jusqu'à la pointe de leurs mamelons. En tout cas, Nora ne paraissait pas grelotter dans cette eau froide. Soit elle s'en fichait, par habitude, ou alors, elle prenait sacrément sur elle, laissant son corps réagir à sa place. 

    "Attention, vous allez finir par étendre votre dette envers moi en une dette éternelle..."

    La rouquine attrapa la serviette, pendant que Takhys ne la quittait pas du regard, l'étudiant même. Pour une aérienne de petite taille, elle était bien proportionnée. Sa musculature athlétique roulait gracieusement sous sa peau à chaque mouvement. Peu lui importait d'être nue devant la tavernière. En même temps, elle était entre femmes, non ? 

    "Méfiez-vous de la portée de vos mots, très chère, surtout auprès d'une parfaite inconnue. Inconnue.. pas tant que cela, pourrait-on dire."

    Et il n'y avait pas que la portée des termes qu'elle employait. Sa gestuelle et le timbre de sa voix variaient subtilement. Nora savait ce qu'elle faisait visiblement. Attitude voulue envers la Sirène ou était-ce naturelle ? Takhys gardait son inimitable sourire enjoué, pendant que la rousse fit disparaître ses vêtements imprégnés de son propre sang, et d'en faire apparaître de nouveaux et propres. Voilà une magie intéressante, qu'elle devrait peut-être acquérir un jour prochain. En tout cas, elle n'avait pas dissimulé son observation sur l'humaine, avant qu'elle ne prenne place sur le tabouret pour se rhabiller. Ah, tiens, elle parut avoir quelque chose à confier. 

    "Une Lycan ? "Elle demeura stoïque, avant de libérer un beau rire. "Des hyènes, j'en ai ici, que j'appelle des ivrognes à la pilosité douteuse. "Elle rit de bon coeur. "Et puis, des hyènes en bord de mer ? Jamais vu....."

    Et hop, un clin d'oeil pour la rasséréner. 

    "Ils auront plus de chance de tomber sur de la belle poiscaille. "

    Une boule d'eau s'éleva en dehors du bac d'eau, formant une petite sphère liquide à la surface emplie de quelques remous. 

    "Qui apprécie l'eau, comme les terrestres apprécient l'air. "

    Elle eut envie de s'amuser d'un coup. Elle n'eut qu'à faire glisser la sphère lévitante vers Nora et la lâcher au-dessus d'elle

    "Oups, j'ai glissé. Pardonnez-moi, vous êtes de nouveau trempée... Je suis tellement une Sirène fallacieuse...."





    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Dim 25 Fév - 16:25
    image rp

    De sa vision périphérique, elle crut remarquer que la blonde avait promené son regard sur elle. Était-ce pour elle ou juste parce que c’était juste qu’elle était trop élancée pour la plupart des naines ? Nora préférait penser la première raison. 

    - Je ne connais pas la portée de mes mots, seulement, car j’ignore l’écho qu’ils créaient, mais je connais celle que je veux leur donner. Et puis si je passe aussi régulièrement qu’annoncer, j’aurais le plaisir d’apprendre à vous connaître, non ? 

    Qui aurait cru ça, Nora l’instinct bestial d’une naine dépressive, qui avait découvert le poids des mots, elle qui ne connaissait que la violence il y a moins de six mois. Et cette femme lui donnait envie de jouer quelqu’en soit l’issue.

    

    Enfin, le jeu s’approchait peut-être de sa fin, elle s’était rhabillée avait avouer son secret. Elle crut la voir perdre son sourire en répétant sa race. 

    Comme à chaque fois, cela provoque l'étonnement, elle s’attendait à voir autre chose, de la colère, de la peur, mais c’est un rire qui s’échappa de la belle blonde. 

    L’humour de la belle lui arrache un rire, comme si la portée de cet aveu ne lui donnait aucune information réelle. Le clin d’œil ne lui échappa pas et elle ne put que sourire en écoutant ce qui venait.

    - De la poiscaille ? 

    Elle ne comprenait pas tout de suite que Takhys parlait de sa race, mais l’eau qui s'élevait, les mots qui suivirent et les réflexions que s'était faite la chasseuse avait fini de mettre les pièces du puzzle en place.

    - J’aurais dû m'en douter, ce décalage entre vos pas et votre silhouette, la grâce, cette voix…

    L’eau se déversa sur sa tête dans une vague froide, interrompant ses paroles. Elle avait fermé les yeux et son corps s’était contracté. Elle cracha un peu d’eau qui était rentré dans sa bouche avant de reprendre.

    - … Et blagueuse.

    Elle rouvrit ses yeux dorés et son sourire resta charmeur. La chasseuse attrapa à nouveau la serviette pour essuyer son visage et ses lèvres s’étirèrent dans une position un peu plus sauvage. Elle s’approcha de Takhys d’un pas ondulant, puis accéléra le pas subitement pour surprendre la tavernière, profitant de ses dons de chasse, de lycan, la vitesse, l’agilité et la force. D’un mouvement rapide, sa main effleura le flanc de la sirène pour passer dans son dos, et d’un bras sûr elle rapprocha le corps de la sirène du sien. Elle plongea son regard d’or dans l’ambre de la sirène et repris de son ronron devenu habituel.

    - Vous n’étiez pas obligé de tremper mes vêtements, vous savez, si vous voulez que je les retire à nouveau, il suffit de demander.

    Elle restait immobile, essayant de ne pas bloquer sa prise si la sirène voulait s’en soustraire, mais pas la lâcher pour le moment. Nora profitait de la sensation de leur deux corps collés, faisant tout pour maintenir son buste légèrement éloigné de celui plus généreux de la sirène, sa taille plaçant sa tête la hauteur de ses deux monts mis en valeur par son corset..

    - Je vous ai dit que je pouvais combler tous vos désirs, chère Takhys. Nous ne sommes pas que violence.

    La louve continuait son jeu, ronronnait et sentait ses vêtements trempés ceux de la sirène. 




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 352
    crédits : 2859

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Jeu 7 Mar - 18:54
    Pour être farceuse, la Sirène l'était. Elle trouvait toujours un petit moment pour s'amuser, aux dépens de ses clients de passage, peu importait qui ils étaient et d'où elles venaient. Elle veillait bien entendu à ne pas le faire devant ses clients habituels et qui ne seraient pas vraiment à même de comprendre son geste. Oh, les humains la voyaient toujours chaleureuse et souriante. Ils savaient aussi qu'il ne fallait pas la contrarier. Quand il fallait expulser un importun hors de sa taverne, elle n'y avait pas avec le dos de la louche.

    Mais là, elle n'avait pas d'ivrogne collant à faire dégager ou de consommateur refusant de payer son dû en se montrant grossier. Elle avait juste une mercenaire retrempée par ses soins espiègles. Cette dernière prit une serviette encore bien sèche pour essuyer les frasques mouillées de la tavernière. D'un coup, son faciès prit un sourire bien connu de la Sirène, pour l'employer elle-même. Elle manqua d'être surprise quand la rouquine se montra très agile et rapide. Son but à la merco' ? Être proche de la blonde, très proche même. À une proximité presque... intime ? La Sirène n'eut aucune peine à comprendre son petit manège et ne put qu'en sourire plus étrangement.

    Son regard brun pailleté d'ambre était plongé dans celui doré de sa "cliente".

    "Je peux très bien retirer l'eau de toutes les fibres tissées, si tu le souhaites. Cela t'épargnera de devoir te dévêtir... une fois de plus. "

    Elle gloussa, ne cherchant point à se soustraire à la prise de Nora. Il était intéressant comme amusant de voir que la naine se trouvait à hauteur de ses collines généreuses. À croire que la petite humaine s'était rapprochée sciemment, juste pour avoir un spectacle bien ouvert à la porter de son regard.

    "Entreprenante avec cela... qui te dit que j'ai des désirs à satisfaire, là maintenant, de suite ? "

    Elle laissa le silence s'installer quelques secondes, avant de rire à nouveau, sur un joli timbre cristallin. Elle leva sa main pour la poser avec la légèreté d'une plume le bout de son index sur le nez de la rouquine.

    "Fais moi voir le reste de vos talents alors. Je suis une personne douée de mes doigts pour délasser les muscles... sauras-tu faire autant ? Où faudra-t-il que je te montre quelques leçons ? "Son sourire devint provocateur. "Et sèche toi, tu me donnes froid"ricana-t-elle."Faudra déjà réussir à défaire les noeuds de mon corset...."
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Sam 9 Mar - 23:31
    image rp

    La sirène n'avait pas cherché à esquiver, à se soustraire de sa patte. Comme si elle ne connaissait que trop bien ce comportement. Le sourire de la blonde s'étira un peu plus, dans une expression que la louve eut du mal à définir. Elle tenait son regard, et la chasseuse avait l'impression de pouvoir se perdre dans cette couleur qui lui rappelait tant la nature qu'elle adorait.

    Takhys détourna sa proposition par une autre façon de la sécher, une pointe de tristesse s'était brièvement invitée dans ses pensées. Mais le petit rire de la sirène, couplait avec le fait qu'elle ne cherche pas à se déloger de son étreinte lui soufflait une autre chose. 

    - Cela peut être pratique, mais peut-être qu'une des deux manières aurait votre préférence ? 

    Nora arrivait à tenir son regard planté dans l'ambre, ne dérivant pas sur les monts qui remplissait sa vision périphérique. Ersa aurait été si gêné de se retrouver dans cette position, alors que cela ravissait la louve. La voix de la sirène s'éleva à nouveau, commentant les gestes de la louve et l'interrogeant par la même occasion.

    - Un espoir peut-être.

    Le sourire de Nora continuait d'être charmeur, gardant son côté sauvage. Ces phrases reflétaient la réalité, même si elle n'était sûrement pas les plus poétiques que la sirène devait avoir entendues. Le rire de a la sirène résonna à nouveau dans l'air. Ce son, déjà hypnotisant, Nora ne put s’empêcher de s’imaginer la puissance de ce chant. Elle y avait déjà résisté, il y a longtemps, mais dans des circonstances plus sombres. Est-ce qu'il en serait de même ici ? Elle ne souhaitait pas tenter, sa résistance s'était toujours faite par la colère et la violence.

    Son regard quitta enfin celui de la femme pour suivre la course de son doigt, finissant sur son nez, la faisant loucher par la même occasion. Cette voix, qui semblait, résonnait plus loin que ses seules oreilles portaient cette fois des mots plus invitant pour la naine. Sa main se resserra sur la taille de Takhys. Le sourire de la louve s'agrandit un peu plus et ses yeux se mirent à briller légèrement.

    - Je pourrait tout te faire découvrir ce que je cache encore. Même si mes mains ne doivent pas être aussi talentueuse que les tiennes.

    Nora lui attrapa la main de la sienne. Cela donnait une étrange positon de danse, ou à la moindre rotation, la naine se perdrait entre ses collines moelleuses. Elle sentait la douceur de la peau de la tavernière sous la sienne plus rude par l'entraînement et les combats.

    - Je me débrouille, je pourrais te laisser juger. Qu'en dis-tu ? 

    Ses doigts glissèrent jusqu'au dos de Takhys pour effectuer quelque pression douce et se déplaçaient dans un début de massage. Elle avait ri à l'invitation à se sécher, continuant son jeu ronronnant.

    - Tu as toujours la possibilité de retirer l'eau, et je me chargerais de te réchauffer. 

    Ce fut à son tour de ricaner, la blonde lui lancer un défi. Les mains de la chasseuse n'étaient peut-être pas les plus douces pour les massages, un peu trop rudes, mais s'attaquaient à défaire un nœud. Cela devait entrer dans ses cordes.

    - Oh... Une invitation comme celle-ci, je ne peux pas refuser. Je re demanderais juste de ne pas profiter de ma taille.

    Le sourire de la naine se fit un peu plus moqueur, pendant que d'un geste du menton, elle désigna la poitrine de la tavernière. Ses doigts glissèrent entre ceux de l'autre femme pour se libérer et passer dans son dos, longeant son flanc jusqu'à rejoindre le laçage du corset. Nora ferma les yeux, visualisant le nœud en l'effleurant du bout des doigts. En faisant aussi appel à sa mémoire, même si elle n’avouerait pas avoir regardé cette partie du corps de la blonde pendant le service. Ses doigts s'activèrent, glissant le long de son dos dans de légères pressions, plus pour détendre la jeune femme que de défaire ce nœud qui lui barrait la vue. Elle ricana en laissant échapper ce commentaire à voix haute.

    - Cela serait plus simple de le faire à la dague, mais cela ne serait pas aussi plaisant de découvrir ce corps envoûtant.

    À force de tâtonnement, Nora découvrir le premier nœud, commença à le défaire lentement en maintenant ses yeux fermés. Son ouïe entendait le cœur de la sirène battre, sa respiration et plus lointaine, l'ambiance de la salle principale. 

    - C'est étrange comme chez vous tout est envoûtant. 

    Le laçage glissa, libérant les pans de ce vêtement, Nora préféra s'arrêter juste avant de pouvoir libérer complètement ce corps qui agitait son imagination. Ses doigts passèrent sur la peau nue, longeant la colonne vertébrale dans une légère pression se voulant agréable. Elle ouvrit les yeux pour regarder le visage gracieux et lança toujours sur son ton ronronnant quoi que légèrement plus chaud.

    - Pour le moment, mes talents te plaisent ? Elle ce que cela te donne envie d'en découvrir encore un peu plus ?




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum