DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flash-rp] Une leçon de natation - Page 2 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 21:13Rachelle Virsce
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 19:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 15:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 15:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 15:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 13:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 12:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 11:38Kieran Ryven
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 10:19Pancrace Dosian
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 9:27Lyra Leezen
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 7 Aoû - 22:45
    L'eau s'était refermée d'un coup et la créature la tirait vers le fond, sa poigne, pressant lourdement sur les cotes de la sirène qui avait un bras pris le long du corps et tentait de retrouver ses esprits.

    Avant de pouvoir mobiliser sa propre magie, un couperet de métal trancha net le tentacule. Les ventouses enfoncées dans ses flancs produisirent d'étrange son déformés lorsqu'elle parvint à s'en défaire alors qu'un nuage de mucus et d'encre mélangés l'entouraient totalement. L'aboleth qui avait remarqué une bulle de chaleur si attirante se contorsionna de douleur en un cri monstrueux qui traversa la surface.

    Rapide, Rowena remonta droit vers la tâche sombre dans la lumière : la barque. Elle devait le pousser vers le rivage. Avec un peu de chance, blessée, l'animal fuirait, mais s'il avait vraiment faim ou - plus probablement - si le passage des navires et l'éveil des titans l'avaient rendu agressif, il repartirait vite à la charge.

    La sirène passa entre deux anneaux puis remonta en piqué, crevant la surface et s'accrochant au rebord de bois.

    - Repartez vers la côte ! Je v... v... " Elle tenta de prendre une inspiration mais sa poitrine se bloqua d'un coup. Elle écarquilla les yeux. Cette sensation de suffocation, elle ne l'avait jamais sentie, ni dans l'eau ni dans l'air... Et c'était atroce. Ses lèvres bâtirent l'air sans effet, son esprit complètement blanc l'accrochait au rebord de la barque dans la panique, non pour rester en dehors de l'eau, mais parce qu'il représentait quelque chose de sécurisant avec la proximité de Tagar... Mais la panique n'a pas de raison et elle s'agitait, tentant de remonter malgré sa forme et son poids, incapable d'en appeler à sa magie dans son état d'angoisse.

    La barque tangua une fois, deux fois sans qu'elle ne se calme... Et elle versa carrément, la faisant retomber à l'eau.

    Aussitôt, Rowena pu prendre une grande inspiration. Sa gorge et sa poitrine en feu accueillirent le délicieux nectar avec reconnaissance.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 8 Aoû - 1:14
    Dès qu'elle avait repris son souffle, ses réflexes étaient revenus et elle avait aviser Tagar en train de couler droit vers la créature. Elle n'avait eu qu'une seconde pour créer un courant qui éloigne l'encre et le mucus de lui et un autre qui l'aiderait à remonter. Mais le principal n'était pas là. La créature blessée n'était plus qu'une boule d'agressivité et de peur. Elle bavait et produisait de l'encre à qui mieux mieux, coupant le champ de vision des deux humanoïdes... Mais elle n'était pas fondamentalement mauvaise.

    Rowena côtoyait le mal depuis des années à présent. Chaque année, l'empathie qu'elle avait pour les bêtes sauvages avait augmenté, même pour les plus farouches. Les animaux n'avaient ni la perversion ni le sadisme des êtres humains. Bien sûr, elle mangeait de la viande sans la moindre hésitation, mais lorsqu'en traque ou en voyage, elle se retrouvait confronté à des animaux qui cherchaient simplement à manger ou à défendre leur territoire, elle faisait en sorte de s'en débarrasser sans les tuer.

    Aujourd'hui encore, elle avait cherché à éloigner Tagar, bien plus qu'à tuer la pauvre créature marine qu'ils avaient dérangé.

    Pensant qu'il allait simplement remonter à la surface, vu qu'il n'avait pas l'air de paniquer, elle s'était élancé au plus près de la bête. La lumière décroissait à chaque mètre mais ses yeux s'adaptaient aux profondeurs... Bien plus qu'à l'encre. Les mouvements de l'eau alentour sur son derme délicat et l'écholocalisation par contre la renseignaient bien. Elle fila sans peine entre les énormes tentacules du monstre, attirant son attention pour qu'elle laisse Tagar se mettre tranquillement à l'abri tout en atteignant progressivement la tête du céphalopode.

    Elle posa le front et la main contre la peau huileuse, sa magie se glissant dans l'esprit primitif à la volonté basique. Contournant sans mal ses défenses, elle guida la rage de la créature, la faisant retomber comme une vague qui roule et atteint le rivage en un simple petit clapotis. La peur pris nettement le dessus. Les anneaux de la bêtement s'étendirent pour la faire paraitre encore plus grande et imposante en un ultime jet d'encre... Juste avant que dix immenses lames la transpercent comme autant de coups de poignard. Rowena eu un hoquet et un bref cri aiguë, mais il était trop tard.

    De chaque plaie, à présent dépourvues de la moindre trace d'arme, s'écoulait du sang et du mucus. L'eau était si trouble qu'on y voyait plus rien. Discerner le haut du bas était à peine possible et - sonné par le contre coup d'avoir sentit la créature mourir dans son esprit - Rowena mis quelques instants à trouver son chemin vers la surface. Au passage, elle avise sa cape gorgée d'eau qui coule doucement en une sorte de spectre noir. Elle l'attrape avant de percer à nouveau la surface... Et de nouveau cette impression de suffocation.

    Elle replonge donc, le symptôme disparait aussitôt. Étrange... Il faudra qu'elle tente en se retransformant sur la berge, elle verrait bien. En attendant, elle sort un bras pour poser sa grande cape fourrée de loup sur la coque de la barque. D'un mouvement, toute l'eau s'en écoule, la laissant parfaitement sèche. Puis, effleurant le tibia du jeune homme, elle le sèche également en grande partie.

    Et enfin, elle passe sous la barque pour le pousser doucement vers la côte d'où ils sont partis.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 8 Aoû - 18:03
    Lorsque la sensation d'une magie étrangère se faufila sous sa peau, Rowena se déroba au contact et porta une petite tape sur la mains qui cherchait son épaule sous l'eau. Non mais !! C'était quoi ça ?! Les reikois étaient décidément... différent.

    Non seulement il venait de tuer sans crier gare un animal qui n'avait rien de maléfique et dont ils auraient pu se débarasser sans créer une masse d'encre, de sang et de chair qui ferait rappliquer les pires prédateurs pour les semaines à venir, mais en plus il se permettait d'utiliser une magie intrusive pour modifier le corps ou l'esprit d'une personne sans même lui avoir demander ce qu'elle en pensait ou même s'il y avait des contrindications ou des antécédents magiques. Brusquement, il venait de lui rappeler que la médecine n'était pas quelque chose d'universel et que la culture du consentement n'était pas présente sur tout le sekai... A croire que la "lubricité" des républicains et leur penchant pour l'égalité de sang avaient au moins ancrer certaines bases de savoir vivre et de respect de l'autre dans la culture commune.

    Le petit geste du beau jeune homme alors qu'elle tentait encore de trier les impressions qui venait d'elle et celles qui venaient de la créature, pour ne pas en garder de mauvais souvenir, avait proprement agacée la sirène. Une fois au plus proche de la berge, elle envoya la barque retournée se poser doucement contre le rivage avec un faible courant.

    - Rentrez vous réchauffer. Je vais m'assurer que des charognards pires que cette créature ne s'approchent pas trop du port. Je vous serais grée de dire à mes camarade où je suis. " articula-t-elle sans mal, sous la surface de l'eau.

    Sa voix mélodieuse, quoi que légèrement déformée, était passé dans l'air avec facilité.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 9 Aoû - 13:31
    Rowena n'avait pas attendu plus longtemps et avait fait demi-tour pour nager sans contrainte comme elle ne l'avait pas fait depuis des mois. Il suffit de quelques minutes seule pour que son humeur s'allège et ce ne fut qu'une fois à peu près remise qu'elle s'orienta vers le cadavre de la pauvre aboleth. Elle commença par disperser le mucus et les autres fluides par de doux courants, mais pour le corps en lui-même, ce serait bien plus compliqué et il était trop près de la côte pour que le laisser là soit sans danger.

    On avait pas idée d'être à ce point une brute !

    Mais s'énerver à nouveau contre Tagar ne changerait rien aux faits. Après quelques essais mêlant magie de l'eau et télékinésie, il fut évident qu'elle ne réussirait pas à déplacer seule toute cette masse à moins de la découper en petits bouts... Super. ... Si seulement Tsunami avait été là. Elle dédia une pensé à son camarade et rival, espérant que les médecins prenaient bien soin de lui, avant de revenir vers la berge.

    Elle avait essayé deux ou trois fois de sortir à nouveau la tête de l'eau mais le résultat avait été le même, elle ne pouvait visiblement plus respirer à l'air libre et ses pouvoirs de guérisons étaient sans effet sur ce phénomène inconnu.

    Une bonne heure et demie était passé depuis le départ de Tagar lorsqu'elle reparue près de la rive. Elle prit une grande inspiration avant de plonger la tête dans l'air afin de voir la berge. Une seule silhouette. Pâle et mal fagotée... Pas exactement celles qu'elle espérait voir.

    - Tagar ? Vous avez prévenu mes frères d'arme ?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 9 Aoû - 22:59
    - Me tuer ?

    Mais il continue et Rowena soupire en se grattant le front.

    - Super... On était sensé demain pour le sud...

    Et il continue encore... Sur son incapacité à se débrouiller seule dans l'eau et à respirer une fois la fin des effets du mucus atteints. Alors il n'avait vraiment pas compris... Bon. Elle ne devait pas s'énerver pour ça, cela partait d'une bonne intention quoi que totalement paternaliste. Se faire dorloter par un homme était tellement rabaissant... Les Reikois étaient vraiment des barbares sur certains points.

    - Oui. Que vous me laissiez gérer. " Sa voix était un peu trop tranchante et elle souffla un coup avant de reprendre. Ce n'était pas sa faute, les hommes étaient ainsi fait. "Pardonnez moi, je n'ai pas à vous parler sur ce ton.  Merci d'avoir prévenu mes camarade et de vouloir autant m'aider, mais l'aboleth n'allait pas me tuer. J'ai essayé de vous éloigner - maladroitement, je l'admet - mais j'étais en train de l'apaiser pour lui faire quitter la zone. Maintenant nous avons plusieurs centaines de tonne de chair morte et de mucus à quelques centaines de mètres de notre porte principal. Essayez plutôt de savoir si de la chair d'aboleth peut intéresser des auberges en ville - ou des traqueurs qui auraient besoin d'appâts ou des chercheurs, ou que sais-je. ça a l'air d'être un peu comme du poulpe.

    Elle s'approcha encore un peu de la rive, sous l'eau, pour se faire mieux entendre malgré sa voix atypique.

    - Les vêtements me seront utiles en effet. Mes camarades n'auront qu'à en prendre dans mon coffre; Dactyle ou Elzéar sauront où chercher. Pour le reste, la nourriture, je n'en aurait pas besoin. Les sirènes n'ont pas besoin de boire sous leur véritable forme... Et oui, je suis une sirène. Une vrai sirène qui respire très bien sous l'eau en temps normal. Tout ira bien pour moi je vous assure. Je pourrais superviser la défense sous-marine le temps qu'on règle le soucis donc je n'aurai pas le temps de m'ennuyer. Inutile de vous mettre en retard dans votre travail pour moi. Je vous promet de passer vous voir lorsque j'aurais retrouver mon état... bipède.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 9 Aoû - 23:45
    Le jeune homme et si honnêtement surpris que la sirène s'approche encore un peu. Sans sortir la tête de l'eau, elle pose la main contre le sol pour regarder Tagar depuis l'autre côté de la surface.

    - Désolée de vous avoir inquiété. Vous avez seulement voulu m'aider et je ne peux pas vous en vouloir pour ça... Et la prochaine fois vous saurez qu'en matière aquatique je peux me débrouiller. " termina-t-elle avec un sourire.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum