DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flash-rp] Une leçon de natation I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren]Aujourd'hui à 23:24Orifa Sigrior
    Le Dilemme du MonstreAujourd'hui à 23:00Zelevas E. Fraternitas
    Discussion pimentée (PV Brak'Trarg)Aujourd'hui à 22:21Brak'Trarg
    Le Vent des AffairesAujourd'hui à 21:59Soren Goldheart
    Un morceau d'une vieAujourd'hui à 20:49Dimitri Chagry
    Demande de reroll - Qrupp Aujourd'hui à 20:08L'Âme des Cendres
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 20:05Arès Wessex
    L'encre de la plume de feu (Pv- Qwellaana)Aujourd'hui à 20:02Kilaea Sliabh
    Une Shekhikh pour un déchuAujourd'hui à 19:56Alaric Nordan
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 7 Aoû - 15:09
    - Non ! " un rire bien trop heureux échappe de la gorge de la jeune femme et elle s'échappe de l'étreinte de son compagnon, ponctuant son évasion d'une pique bien sentie, comme ils en ont l'habitude depuis leurs débuts. Ils se cherchent, c'est comme ça. Les proches se demandent toujours quand ça va craquer mais même les plus abjectes énormités ne semblent pas vraiment les atteindre quand elles sont infligées par l'autre.

    Ce matin, la sirène s'éclipse alors que - pour profiter de leur jour de relâche - certains de ses camarades tentent de se mettre à la cuisine en groupe... C'est terrifiant. Sur quelques saluts et après avoir mordu dans un morceau de citron pour tout petit déjeuner, la jeune femme enroulée dans sa lourde cape noire fourrée de loup trottine vers la berge, à l'est de Maël, le long de la côte, à un endroit encore bien protéger par leurs barrages et leurs avant-gardes. Elle porte plusieurs bleus sur les bras et la cicatrice fraiche d'un coup de taille au flanc, tout juste ressoudé par la magie. Sous sa cape, elle porte une jupe de laine épaisse et une chemise tout aussi épaisse. Les cheveux libres, elle est assez guillerette.

    Les Limiers ont cette capacité à compartimenter. Hier elle risquait sa vie. Demain, elle pataugerait dans des charniers putride, mais là, aujourd'hui, elle allait nager avec un ami et cela lui faisait sacrément plaisir.

    En voyant Tagar, près d'une barque à l'endroit convenu, elle le salua d'un geste de la main bien avant d'arriver à sa hauteur.

    - Prêt ? " demanda-t-elle simplement en montant dans l'embarcation. " J'espère que vous êtes bien reposé.

    Une fois tous deux dans l'embarcation, plutôt que de s'embêter à ramer, Rowena glissa simplement la main dans l'eau pour la faire onduler doucement et un courant calme poussa leur petite esquif à une petite distance de la côte.

    - ça vous va si je descend en premier ? J'essaie de mettre l'eau à température et comme ça je serai près de vous en cas de soucis.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 7 Aoû - 16:16
    Sans grande hésitation, habitué à la promiscuité avec toutes sortes d'individus étranges depuis son service militaire et lors de traques communes, la jeune femme se lève dans la barque. Elle a le pied marin, ça se sent. Elle retire et plie doucement sa carme, un frisson lui parcourant la peau. Autant l'eau ne lui pose aucun problème, autant l'air froid avait toujours quelque chose de vicieux et mordant. Elle avait hâte de plonger tête la première !

    Elle avait laisser ses bottes sur la berge. La chemise prit le même chemin que la cape, tout aussi soigneusement pliée, révélant une brassière blanche en tissus épais mais également une musculature de femme d'action avec un dos et des abdominaux particulièrement dessinés. Elle défaisait les liens de sa jupe lorsqu'elle jeta un regard par dessus son épaule, pour demander au reikois assit juste à côté d'elle :

    - Vous pouvez vous tourner un instant ?


    Puis la jupe tomba en tapon autour de ses pieds nus dans un bruit de tissus lourd, suivi d'un léger bruissement d'eau. La barque tangua de droite et de gauche. Rowena avait plongée.

    Une nuée de bulle se fit voir à la surface alors qu'elle serrait les dents à deux bons mètres sous l'eau, ne pouvant réprimer un gémissement aiguë alors que ses jambes nues se rassemblaient pour ne former qu'une unique queue de poisson opaline. Son corps pâle était tatoué de marques d'un blanc pur aux formes mystiques et mystérieuses. Ses cheveux soyeux renvoyait la lumière en produisant d'élégants reflets irisés. Lorsqu'elle émergea à nouveau, de l'autre côté de la barque, des ouïes étaient parfaitement visibles de chaque côté de son coup et sa voix semblait plus harmonieuse encore. Elle s'agrippa d'une main au rebord de bois.

    - ça fait du bien !! " lança-t-elle avant de se concentrer pour ressentir l'eau autour d'elle. La réchauffer de beaucoup n'était pas pensable, mais la passer de froid à légèrement fraiche - ce qui étant donné la température extérieur paraissait même tiède - était tout à fait faisable. Elle inspira, ferma les yeux et une lueur bleuté et diffuse émana d'elle sur quelques mètres de rayon avant de se tamiser puis de s'éteindre.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 7 Aoû - 16:41
    Elle rit en le voyant à ce point enthousiaste à l'idée de la voir "transformer" d'une sirène. Les terrestres avaient parfois du mal à concevoir à quel point la bipédie n'était pas naturelle...

    - Doucement ! " l'invita-t-elle plutôt lorsqu'elle le vit se préparer à descendre. S'il glissait, elle pouvait le rattraper sans soucis, mais elle préférait éviter qu'il ne se fasse peur dès le début.

    Le voir ainsi torse nu lui rappelait leur dernière entrevue républicaine. Il était encore moins vêtu alors qu'il ne l'était aujourd'hui avec son draps blanc et sa menotte. Elle regarda son dos s'enfoncer dans l'eau avec un petit sourire mais ne fit aucun commentaire avant qu'il ne se soit immergé et habitué à la température.

    - Vous n'avez pas peur de l'eau, c'est déjà un bon point. Vous pouvez vous allonger sur le dos ? Juste flotter. " Il n'y avait pas mieux pour commencer à faire connaissance avec la portance et l'eau et s’approprier une position de survie au-cas ou.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 7 Aoû - 17:09
    - Une heure ?

    Il a l'air pressée, alors elle se rapproche, se maintenant sans peine à la surface  à son côté. Une main sur la barque pour l'empêcher de dériver, elle posa l'autre sur celle du jeune homme, toujours crispée sur le bois.

    - Personne ne peut apprendre à nager en une heure. Nous avons tout le temps du monde. Je ne sais pas qui vous a raconté cette histoire de limite de temps mais c'est complètement faux. Lâchez cette barque, donnez moi la main et détendez-vous. Je vous assure que cet exercice est efficace.

    Une fois qu'il lui agrippe la main, elle la baisse doucement pour que ce ne soit plus son point d'encrage mais bien l'eau qui le soutienne majoritairement.

    - L'eau n'est pas votre ennemi. Nager c'est une grand part de confiance. Plus vous vous allongez. Plus vous vous détendez, plus l'eau vous portera facilement. Vous pouvez croire une sirène sur le sujet, non ?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 7 Aoû - 17:44
    A défaut d'avoir confiance dans l'eau, au moins avait-il confiance en elle... C'était agréable.

    - Contente que vous aimiez.

    Elle ne l'avait pas lâché des yeux, le laissant trouver sa place en s'assurant qu'il ne se fatigue pas trop pour rien. Voyons...

    - Je pense qu'on peut passer à la suite. Vous allez battre des jambes en continuant à flotter sur le dos comme ça.

    Elle mima le mouvement avec les bras dans le champ de vision du jeune homme, puis, d'une brasse, elle glissa vers lui, du côté de sa tête tout en expliquant.

    - Je me met juste là pour vous stabiliser et vous éviter de boire la tasse. Si vous vous sentez de le faire sans moi, n'hésitez pas à me le dire.

    Les doigts palmés de la belle glissèrent sous les bras de Tagar comme si elle s'apprêtait à l'enlacer par derrière sans le toucher réellement. S'il battait un peu des jambes, sa tête finirait invariablement par s'appuyer sur l'épaule de sa professeur.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 7 Aoû - 18:24
    - Calmez- vous. Il n'y a pas de mal. " rit-elle plutôt en l'aidant à se remettre d'aplomb sans cracher ses poumons.

    C'était évident qu'il n'avait pas fait exprès... Ce que les reikois peuvent être prudes...

    - Si vous paniquez à chaque fois qu'on se touche, ça ne va pas être facile de vous apprendre à tenir sur le ventre. " ajoute-t-elle avec un sourire parfaitement sardonique. " Sérieusement, vous n'avez pas idées des poses suggestives dans lesquelles ont se retrouve quand on apprend des prises d'immobilisation ou des mouvements de lutte à de jeunes collègues. Allez, revenez par là, vous allez réessayé.

    Elle lui tendit la main, inconsciente de la présence qui s'approchait fluidement en dessous d'eux, ses anneaux roulant contre le fond marin au rythme des vagues. La chaleur et les ondulations qui émanait de leur espace faisait fuir les poissons timides, mais elles avaient attirer l'attention d'une créature bien différente.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 7 Aoû - 19:03
    - Bravo ! Vous avez eu le cran de vous lancer. Vous pouvez vous féliciter !

    Il est encore loin du compte niveau technique mais il a arrêter de se raidir et de paniquer en ne sentant plus le sol sous ses pieds. S'il en avait vraiment besoin, il pourrait clapoter jusqu'à un rebord sans paniquer immédiatement. C'est un sacré pas et elle est particulièrement heureuse pour lui. Elle n'avait jamais pu le constater elle-même mais on lui avait dit plusieurs fois qu'apprendre à nager une fois adulte était plus difficile parce qu'on réfléchissait trop.

    - Aux chatou.... ?!

    OH MERDE !!!

    Quelque chose vient de la frôler et il ne lui faut qu'un instant de plus pour sentir l'océan autour d'elle lui avouer la présence de quelque chose de gros. Son visage perd toute joie lorsque le bout d'un tentacule perce la surface juste derrière Tagar, ses ventouses lui chatouillant visiblement la jambe et le flanc.

    Une seconde, c'est tout le temps qu'elle a pour réagir et la première idée qui lui vient est simple : peu importe la créature, peu importe la situation, s'il est attiré sous l'eau, l'humain va se noyer.

    La main qu'il tenait pour célébrer sa victoire vient soudainement le frapper au milieu du torse et avec l'impact, c'est une vague d'eau tout entière qui le propulse vers le haut et vers l'arrière, le jetant dans la barque avec quelques poissons au moment ou le tentacule du monstre se referme sur la sirène dans un nuage de mucus pour l'attirer vers le fond.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum