DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Casus BelliAujourd'hui à 2:03Ayshara Ryssen
    Mon Voisin Du DessusHier à 22:59Arès Wessex
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 22:11Kilaea Sliabh
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 20:30Rêve
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:29Altarus Aearon
    Une Bête AcculéeHier à 20:05Takhys Suladran
    Validation des RP de Takhys - RépubliqueHier à 16:29Takhys Suladran
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 257
    crédits : 509

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 24 Fév - 8:46
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier F34acf10



    ⚜

    28 août de l'an 3

    Ikusa recelait de bien des lieux remarquables. Pour ne citer que les plus connus, nous avions tout naturellement le fier palais impérial, mais aussi l'imposante grande arène, ainsi que le hall des héros, le grand aqueduc, la place aux statues et bien d'autres. Pour les plus fins connaisseurs, nous pouvions citer les La Dent d'Or comme la plus prestigieuse taverne de la capitale, ou encore la rue des tisserands où les meilleures tentures faisaient l'objet de mille simonies à la journée, mais tout aussi bien la ruelle des alchimistes où les breuvages en tout genre attiraient moult clientèle.

    Pour ce qui est du tour d'Ikusa, nous nous arrêterons dans cette artère commerçante, bordant l'avenue des chaudronniers elle même adjacente à l'imposante bâtisse de la garnison du quartier marchand. Toutefois, si nous voulons suivre la nouvellement nommée Tovyr Leezen, ce ne sera pas au sein de la garnison, mais bien dans la ruelle des alchimistes que nous la trouverons. Et plus précisément à l'herboristerie nommée Le Pilon et le Mortier dont l'enseigne avait perdue son L à Pilon. Et pour d'avantage de précision, nous irons dans l'arrière cours de l'établissement bordant l'officine de quartier, près de la maladrerie.

    L'arrière cours ouverte sur le ciel accueillait un capharnaüm tel qu'il était fort complexe de s'y retrouver, à tel point que la Grande Serre de Liberty faisait bien pâle figure en terme de concentration de plantes au mètre carré. Afin de demeurer modeste, nous signalerons que la Grande Serre de Liberty était subséquemment plus vaste que la petite cours et accueillait, de facto, un nombre d'espèce bien supérieure, quoique moins densément. Les pots en terre cuite comportaient des végétaux bigarrés, allant du bleu des gattiliers et myosotis, du jaune des gentianes et chélidoines qui se mêlait au noir des jusquiames et myrtes contrastant eux-mêmes avec le blanc des euphraises, angéliques et renouées de toutes les espèces.

    En cette période estivale, la plupart de ces fleurs, baies et herbes se mélangeaient dans un tableau si chargé en couleur qu'il en donnait la nausée aux non-initiés. C'était donc le dernier des endroits où nous pourrions penser trouver son Excellence Lyra Leezen, à la tête de la maison éponyme à la zibeline d'argent et de gueule, Tovyr impériale, director operatorium Hordum, dirigeant la Horde d'Alba forte de dix-milles lances, dite "la Sénéchale".

    Elle était paisiblement, les yeux fermés, installée sur un bloc de pierre dont elle avait ôté un bac rempli de renoncules séchées. De retour de Shoumei, elle avait sollicitée une entrevue avec le chef de la cellule du Vent et on lui avait tout simplement indiqué Le Pilon et le Mortier comme lieu de rendez-vous. L'herboriste à l'entrée l'avait laissé passé et désigné l'arrière-cours pour patienter, sans que ça n'étonne la Tovyr, bien au fait de la kyrielle d'informateurs, agents dormants et planques dont disposait le réseau de renseignement de l'Oreille.

    Si à cette époque Lyra n'avait toujours pas rencontré l'Oreille et ne connaissait, de facto, toujours pas son identité, elle avait bien prévu dans un avenir proche d'utiliser sa nouvelle influence pour se rapprocher des services de renseignement de l'Empire. Et pour cause, tous les plus grands stratèges de l'Histoire l'avaient marqué en travaillant main dans la main avec le bureau des renseignements. Une bonne information était la clé de voute de toute armée, c'était l'une des maximes enseignées à Drakstrang.

    Pour ce qui était de la Tovyr, elle avait été promue la veille, par la Griffe en personne. Et si on lui avait donné une permission pour récupérer de sa blessure grave, elle ne comptait pas gaspiller son temps, en profitant pour frayer avec les services de l'Oreille. Lyra aimait pas trop son sacerdoce au sein de l'armée. Elle avait, en effet, les séquelles de ce carreau d'arbalète, touchée à l'épaule, qui l'avait cloué au lit tout le mois de Juillet, pendant que le couple impérial marchait sur Benedictus. La blessure s'était infectée et les téguments avaient suppurés, la nécrose manquant d'emporter son bras. Les carabins de campagne avaient bâclé leur travail et la fièvre avait frappé la Khashis, l'affaiblissant au point que seul un mage du FMR était parvenu, à grand renforts de sorts de régénération, de stopper la putréfaction et les pétéchies.

    On voyait d'ailleurs au premier coup d'œil que le visage de la trentenaire s'était quelque peu émacié et on pouvait distinguer sous son caftan les bandages recouvrant son épaule droite. Par chance, on lui avait signifié qu'elle ne souffrirait que d'une simple cicatrice, l'artère n'ayant pas été atteinte, par miracle, et les tendons avaient été minutieusement ligaturés. Sous la soie écarlate de sa maison, elle portait un ceinturon auquel était fixé une longue miséricorde, ainsi que le périapte du consul dans une petite poche de cuir.

    Les yeux fermés, elle méditait sur les évènements récents et à venir avant qu'elle ne sente un regard se poser sur elle. Elle ouvrit alors ses paupières pour découvrir un homme à peine plus grand qu'elle, portant une armure cramoisie. C'était assurément celui qu'elle attendait. La Tovyr se leva alors, faisant attention à son bras, le Shekhikh l'ayant soigné lui signifiant que sa clavicule pourrait se démettre avec un mouvement trop brusque. À ce propos, personne n'avait encore retrouvé l'arbalétrier qui avait failli lui prendre la vie sur ce champ de bataille en Shoumei.

    Elle posa ses yeux en demi-cercle sur lui, le laissant entamer la discussion.

    La soie flotta au vent.

    ⚜


    [Flashback] Le Pilon et le Mortier 3e897610



    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Bfc9de11

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 69
    crédits : 409

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Sam 24 Fév - 14:06
    Le Pilon et le Mortier
    Feat. Lyra Leezen
    Le soleil rayonnait de mille feux dans le ciel flamboyant qui surplombait la capitale du Reike, la chaleur du désert aride était de mise en ce mois d’Août de la troisième année. Mais, même en plein jour, Orion Yamveil était capable de se mouvoir de manière discrète dans les ruelles d’Ikusa, telle une ombre indéfinissable à l’œil nu, il arpentait le Joyau du Désert d’un pas si léger qu’il ne touchât presque pas les pavés sableux. Même la lumière scintillante du soleil ne parvenait pas à capter la silhouette svelte de l’assassin. Vêtu pour l’occasion de son armure d’assassin pourpre, arborant quelques légères plaques d’acier lui permettant une défense sans pareille. Un masque d’acier dissimulant parfaitement les traits pâles de son visage en partie balafré. Ses prunelles écarlates et éclatantes parvenant sans mal à percer l’épaisse couche d’acier. Une capuche lui permettant de couvrir sa douce chevelure blanche. Personne ne pouvait faire le lien entre le forgeron et l’assassin et, pourtant, il ne formait qu’une seule et même personne, celui que l’on définissait comme étant un voile obscur et sombre.

    Traversant l’artère commerçante sans même se faire voir des plus aguerris, l’assassin pénétra chez l’herboriste portant sur la devanture de sa boutique, le nom de « Le Pilon et le Mortier ». Seulement, une lettre était manquante, le L, faisant ainsi apparaître le mot « Pion ». Était-ce une métaphore ou, une indication qu’avait laissée la Tovyr nouvellement nommée au maître des ombres ? Le rabaissant ainsi au titre de simple pion ? Bien entendu, non, il l’espérait. Orion avait une grande considération pour autrui, surtout lorsqu’il s’agissait d’un officier de l’armée impériale. Une femme qui plus est, ce qui, était une première dans l’histoire du Reike, certainement. Et puis, tant que le dernier-né de la famille Yamveil n’avait pas affaire à une personne optant pour une quelconque forme d’extrémisme, il savait se montrer hautement sympathique, même sous ses airs mauvais. Simplement, il espérait réellement pouvoir mener une entente cordiale avec sa comparse de l’armée, la Cellule du Vent travaillant principalement avec cette dernière.

    Pénétrant dans l’arrière salle du petit commerce, Orion dissipa son sortilège d’invisibilité, laissant le soleil venir caresser l’acier de son armure, provoquant quelque reflet à même de brûler la rétine. Le rouge de son armure n’en était plus qu’éclatant, s’harmonisant parfaitement avec l’écarlate de ses prunelles, toujours aussi scintillantes. La courbure de son dos se dissipant petite à petit, le chef de Cellule prit une posture plus droite alors qu’il arriva, d’un pas aussi léger de l’air frais qui frappait les murs, auprès de la Tovyr Leezen. Cette dernière ayant les yeux fermés, le maître des ombres comprit non sans mal qu’elle fût en pleine méditation. L’être à la chevelure immaculée souhaitait se joindre à elle, mais, l’heure n’était pas à la détente. Effectivement, le jeune Yamveil avait eu vent des événements du village Vermeille et, il souhaitait s’entretenir avec la principale intéressée pour avoir tous les détails, aussi croustillant pouvaient-ils être. Il était ravi que la nouvelle Tovyr prît les devants en le convoquant directement. Voyant Lyra entrouvrir les yeux, le manipulateur des ténèbres comprit qu’il fût temps pour lui de s’adresser à elle. Joignant ses mains gantées dans son dos, le chef de Cellule plongea ses prunelles sanguines dans les perles de la Tovyr, visiblement blessée.

    - Je suis plus que ravi de faire votre connaissance, dame Leezen. J’ai eu vent de vos services rendus à la Nation lors de la guerre contre les Titans, je tiens donc à vous remercier personnellement. Il vint s’asseoir délicatement sur un banc de pierres, face à Lyra, à quelques centimètres de cette dernière. Ses mains vinrent doucement se poser sur ses genoux, alors que sa voix déformée traversait les quelques failles de son masque. Je tiens également à vous féliciter pour votre nomination au rang de Tovyr. C’est extrêmement rare pour une femme et, je suis fier d’être de ceux qui ont vu cela s’accomplir. C’est une grande victoire pour dame Ryssen, je l’imagine.

    Le chef de Cellule était de ceux qui appréciait se passer de courbettes inutiles telles que les inclinaisons en guise de salutations respectueuses. Non pas qu’il fût irrespectueux, bien au contraire. Simplement, il trouvait cela comme étant une perte de temps et, au vu des réactions de dame Leezen, il comprit qu’elle partageât probablement son avis. Les faibles courants d’air parvenant à pénétrer dans l’arrière cours du noble commerce traversaient sans mal les mailles de la soie que portait Orion, venant caresser doucement sa peau pâle, provoquant de légers frissons. C’était une sensation qui ne lui déplaisait pas, au contraire, il prenait un grand plaisir à sentir la fraîcheur sur sa peau, cela changeait grandement de l’aridité du désert. Les rubis perçants du chef de Cellule ne quittaient pas les perles de la Tovyr, alors qu’il fût temps d’aborder le véritable sujet de cette rencontre.

    - Je me doute sans mal que la raison de ma venue ici ne concerne pas votre nomination récente. Cela tombe extrêmement bien que vous ayez demandé à me voir, car je voulais justement m’entretenir avec vous. Je déteste tourner autour du pot, c’est, selon moi, une perte de temps. Et comme vous le savez, du temps, nous n’en avons que très peu. L’être à l’armure d’acier se pencha légèrement en avant, de manière à capter réellement l’attention de son interlocutrice. J’aimerais que vous me parliez en détails de ce que vous avez fait dans ce petit village souterrain, proche de Bénédictus.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 257
    crédits : 509

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 24 Fév - 16:34
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Ea945a10



    ⚜

    Le violet des jolibois invitait à la prudence, enfermés dans un bocal emplit à moitié de terre. Le blanc des colchiques, quant à lui, suscitait la confiance, un petit écriteau délavé indiquant Colchicum kotschyi. Et si le néophyte verrait dans toute cette végétation poussant paisiblement dans leurs vases un tableau des plus bucoliques, Lyra n'était pas dupe. Elle reconnaissait en ces plantes des ingrédients nécessaires à de nombreux poisons. Elle comprenait mieux comment le chef de la cellule du vent l'avait invité ici en toute discrétion, tant les services de renseignements devaient être de très bon clients de l'herboristerie. Il ne faisait aucun doute que l'alchimiste ne piperait mot sur la rencontre qui se déroulait dans son arrière cour.

    Et si la nouvelle Tovyr ne pensait pas que le chef de cellule se perdrait en félicitations pour sa récente promotion, elle fut rassurée par les paroles qui suivirent, l'invitant à aller droit au but, évitant également la moindre courbette. Soit l'espion s'était renseigné sur Lyra, apprenant qu'elle n'était point une "dame" bien qu'il l'appela tout de même ainsi, soit il était naturellement direct, lui aussi. Bien qu'il soit légèrement plus grand qu'elle, Lyra remarqua aussitôt la démarche féline de son interlocuteur, se déplaçant avec fluidité et méthode. Ses gestes étaient minimalistes, étudiés. L'homme qu'elle avait en face de lui, s'il se montrait affable au possible, trahissait par son agilité somatique une dextérité sans pareille.

    Lyra ne broncha pas, restant coi face au chef de cellule, ancrant son regard opalescent dans celui de son interlocuteur, admirative qu'elle fut face à la teinte de ses iris écarlates. Elle garda le silence un moment, avant que ses lèvres ne se délient, ayant murement réfléchi comment elle allait manœuvrer l'espion.

    - Je vous sais gré de m'avoir accordé une rencontre. Elle renifla. Rien que le fait que vous sachiez déjà pourquoi j'ai demandé à vous voir prouve que j'ai bien fait. Une telle affaire est forcément remontée à vos oreilles, vos hommes ayant filtré la kyrielle d'évènements survenus pendant la marche sur la péninsule de nos forces. J'imagine que ce qui m'amène aujourd'hui ici n'est pas un cas isolé, tant la mouvance diviniste découle de multiples sectes et déviances religieuses. Pour ce qui est de la congrégation sur laquelle je suis tombée le mois dernier, elle semble bien plus vaste qu'une simple poche isolée. Un réseau, dirigé par des individus se faisant appeler Consuls. Vous devez déjà avoir une myriade de signalements de tels cas, je me trompe ? Elle réajusta une mèche ayant glissé sur son front.

    En posant une telle question, elle faisait référence au rapport qui avait découlé, il y a un an et demi, de sa rencontre mouvementée avec le Consul N à Östergrund, s'étant assurément ébruité aux oreilles de son interlocuteur.

    ⚜


    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Ecde2110



    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Bfc9de11

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 69
    crédits : 409

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Sam 24 Fév - 17:53
    Le Pilon et le Mortier
    Feat. Lyra Leezen
    Orion s’était naturellement renseigné sur le dossier portant le titre de Lyra Leezen. Il avait lu la moindre feuille manuscrite qui remplissait le dossier de la dame à la chevelure de jais et, de ce fait, il avait connaissance d’un grand nombre d’informations à son sujet. Il savait, par exemple, comment la nouvelle Tovyr avait trahi la famille Draknys et le seigneur de Kyouji lors de la prise de la ville éponyme, mais aussi comment elle avait trahi sa famille. Il avait connaissance de son long mois passé à l’ombre sous le palais de la ville cosmopolite. Le nom d’Erwin Staal ne lui était pas non plus inconnu, le chien de garde de l’officier de l’armée impériale, le cousin de cette dernière, l’être possédant un démon lui-même sellé dans un masque oni. En bref, le chef de Cellule en savait suffisamment sur la vie de la dame qu’il avait face à lui, qu’il scrutât d’un regard malin, caressant de ses prunelles écarlates la silhouette de la blessée.

    Écoutant le discours de son interlocutrice, l’être au masque d’acier se redressa, s’adossant à l’arbre qui était disposé derrière lui. Il croisa les bras, un léger son de frottement de métal résonna dans la cour intérieure, alors que son regard s’était figé dans les perles aussi noires que la nuit de la Tovyr nouvellement nommée. Effectivement, il avait déjà pris connaissance de quelques signalements concernant les êtres se nommant Les Consuls. En s’informant sur dame Leezen, Orion était tombé sur un rapport datant de la conquête des terres du nord, menée par Tensai, en l’an un, sur le village d’Östergrund. Le nom du Consul N apparaissait et, même si le maître des ombres avait eu grand mal à comprendre de quoi il s’agissait, il fit rapidement le lien avec une potentielle secte. Cependant, il n’avait aucune information sur son sujet, il émettait simplement l’hypothèse que le cas du village Vermeille était certainement un cas très répandu sur les terres du Sekai. Qu’il n’était en rien un cas isolé. C’était pour cela qu’il était ravi de pouvoir s’entretenir si tôt avec la Tovyr. Toujours adossé à l’arbre, le chevalier assassin pivota légèrement sa tête en direction des diverses plantes servant à faire du poison et autres substances mortelles.

    - Effectivement, les divinistes sont des personnes que je souhaiterais voir disparaître, tant leur mouvement est absurde. En réalité, je me bats pour contrer les mouvements un peu trop extrémistes, même ceux concernant le Shierak. Une légère pause, alors qu’il tentât de discerner la moindre trahison sur les traits du visage de la Tovyr, une trahison admettant qu’elle fît partie d’un mouvement extrême. En ce qui concerne votre histoire de Consul, j’ai effectivement pris connaissance de votre ancien rapport sur la cité d’Östergrund et, sur cet homme qui se fait appeler N. J’ai cru comprendre que vous l’aviez revu à Vermeille, en plus d’un second Consul, Clayron. C’est bien cela ?

    Le visage du chef de Cellule, balafré et caché par un voile d’acier, pivota de nouveau en direction de la Tovyr Leezen, alors que ce dernier se pencha légèrement en avant, toujours les bras croisés. Il scruta, à l’aide de ses prunelles éclatantes, le moindre détail qu’il pût tirer de l’apparence de Lyra. Son bandage à l’épaule, aucune utilité pour lui, dans l’instant T. Son style vestimentaire, il n’avait rien à lui apporter, si ce n’était qu’elle appartenait visiblement à une culture bien éloignée de celle du Reike. Une descendante de shoumeïens, peut-être ? Après quelques secondes à balader son regard sur la Tovyr et ses effets personnels, Orion s’arrêta sur la poche de cuir fixée au ceinturon de Lyra. Un léger sourire fleurit sur le visage de l’espion, montrant une certaine satisfaction que son interlocutrice ne pouvait point voir.

    - Puisque vous abordez le sujet des Consuls, je suppose que vous n’êtes pas venue les mains vides, d’où la légère sacoche de cuir que vous dissimulez sur votre flanc droit. Auriez-vous un quelconque objet pouvant m’avancer dans cette chasse à l’homme, Lyra ? Ses rubis scintillants s’ancrèrent directement dans les perles de la dame. Une information primordiale concernant les Consuls et leur mode de fonctionnement ? J’imagine qu’ils doivent avoir quelque chose de bien particulier, un objet qui les caractérise ou, une caractéristique physique ou mentale notable.

    À vrai dire, Orion trouvait cela bien étrange que la Tovyr nouvellement nommée fût la seule à avoir déjà croisé des Consuls. Peut-être était-elle elle-même une Consule ? Ou peut-être son cousin en était un ? Puisqu’il était, lui aussi, de la partie. Enfin, sur le cas Lyra, il n’avait pas grand-chose à craindre, elle semblait parfaitement loyale à la couronne, enfin, même si elle avait précédemment trahi la famille Draknys. Elle devait certainement avoir une excellente raison, mais de cela, l’assassin au masque d’acier s’en fichait éperdument. Il était à ce poste prestigieux pour démanteler les sectes, pas pour émettre un jugement inopportun sur une personne du rang de dame Leezen, une Tovyr.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 257
    crédits : 509

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 24 Fév - 22:57
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier 99d21510



    ⚜

    La Tovyr hocha simplement du nez pour toute réponse quant à Östergrund. Si c'était Erwin qui en savait le plus sur cette organisation, enquêtant sans relâche sur les Consuls, Lyra l'avait suffisamment suivit dans ses pérégrinations pour tirer ses propres déductions. Elle savait à présent que les Consuls étaient nombreux, qu'ils se faisaient appeler par la première lettre de leur prénom et qu'il y avait bel et bien une hiérarchie parmi eux. Quant à déterminer, pour l'heure, leur objectif, leurs fonds ou encore leurs chefs, c'était précisément dans ce but  que la Sénéchale s'entretenait avec l'homme de la situation - si t'en est que cette armure renferme un homme.

    Son regard s'intensifia, cherchant à distinguer - en vain - les traits de son interlocuteur derrière son masque. Si, lorsqu'elle le rencontrerai, elle se rendrait compte que l'Oreille ne dissimulait nullement son apparence, elle n'appréciait guère de ne pas voir le visage de l'espion du Vent. Lyra était bien loin d'être empathique, pour tout dire elle était même la misanthrope par excellence, mais elle appréciait le pouvoir de l'observation et de la déduction. Elle avait appris à lire les expressions faciales de ses interlocuteurs afin de deviner leurs véritables intentions. Un visage parlait mille fois plus qu'une bouche.

    Se reportant donc sur la discussion pour tirer des clés de compréhension, la Tovyr décida d'entrer dans le vif du sujet. De son bras valide, elle fit sauter le fermoir de la poche de son ceinturon pour en ôter le périapte collecté sur le cadavre de Clayron Stonewell. Elle le fit miroiter entre ses doigts avant de le tenir du bout de ses ongles, orientant la face du phénix vers l'espion avant de faire pivoter le médaillon et découvrir l'autre face.

    - Comme vous le voyez, les membres de cette organisation portent tous un périapte tel que celui-ci pour se reconnaitre entre eux. Ce qui me laisse penser qu'ils s'étendent sur tout le Sekai, pour avoir observé moi-même l'étendue de leur action. Elle renifla. Il semblerai que ce soit le seul signe distinctif, le Consul N étant un guerrier Oni, quant au Consul C, c'était un mage élémentaire. Sur ces mots, elle jeta le pendentif à l'espion qui le rattrapa pour l'observer de plus près.

    Lyra restait assise, n'ayant guère envie de bouger, croisant les jambes devant elle.

    ⚜


    [Flashback] Le Pilon et le Mortier 2cf85710



    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Bfc9de11

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 69
    crédits : 409

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Dim 25 Fév - 11:45
    Le Pilon et le Mortier
    Feat. Lyra Leezen
    Le chef de la Cellule du Vent décortiqua le moindre mouvement que la Tovyr effectuait à l’aide de son bras gauche. Le moindre doigt bougé, le moindre frisson naissant, tout était analysé avec rapidité et discernement. Le maître des ombres était une personne de nature extrêmement prudente, sa paranoïa constante envers les divinistes, les cultistes et autres immondices prenant le dessus malgré lui. Il savait qu’une Tovyr n’était pas nommée par hasard, mais il ne pouvait s’empêcher de faire attention. Cela était certainement dû à un traumatisme passé peut-être ? Même si, en toute honnêteté, Orion Yamveil ne possédait pas un passé fort intéressant. Le visage masqué un voile d’acier du jeune homme suivait ainsi les mouvements de la Sénéchal, terminant sa course sur le flanc de la dame. Ses rubis aussi intenses que magnifiques s’ancrèrent sans plus tarder sur la main de Lyra, qui sortit un périapte de sa sacoche. Les faibles rayons du soleil parvenant à se frayer un chemin entre les feuilles des arbres venaient caresser délicatement la première face du périapte semblant être fait d’un métal très spécifique. Orion étant un forgeron, il n’aurait aucun mal à déterminer la nature exacte du minerai qui constituait l’objet.

    Pour l’heure, il se devait d’écouter attentivement son interlocutrice, elle devait posséder certaines informations ne paraissant pas sur le rapport, du moins, le chef du Vent l’espérait sincèrement. Suivant le son de la voix de Lyra, Orion laissa son visage couvert d’un voile d’acier pivoter naturellement vers celui de son interlocutrice. Disposant ses prunelles perçantes sur les perles aussi noires que la nuit de Lyra, l’assassin se concentrait de manière à ce qu’aucun des mots que prononçait la Sénéchal ne lui échappât. La théorie avancée par la Sénéchal était pour le moins intéressante, et cela, Orion le lui ferait savoir sans plus attendre, une fois le discours de cette dernière terminé. Réceptionnant le périapte envoyé par Lyra, le forgeron analysa promptement ce dernier, décortiquant le moindre détail qu’il pouvait en tirer. Sur la face mise en évidence par Lyra, se dessinait un Phoenix, symbole de la renaissance. Sur la seconde face, apparaissait en relief, un emblème d’un bleu éclatant, mais le maître de la Cellule du Vent n’en avait jamais vu de tel.

    - Cet objet est extrêmement intéressant. Je pense déjà connaître la composition de ce périapte. Positionnant ce dernier de manière à laisser la face possédant l’emblème visible, Orion avança sa main gantée en direction de Lyra, tout en se courbant légèrement. Puis, il posa délicatement son index sur le périapte. Voyez-vous, l’enveloppe de cet objet est faite de minerai de Chalcocite, ce qui lui octroie cette apparence cuivrée. Tenez, prenez-le et disposez-le dans la paume de votre main, j’ai un essai à faire pour m’assurer de la composition de l’emblème.

    Laissant Lyra saisir le périapte afin de le positionner comme demandé, Orion se redressa de manière à s’adosser au vénérable arbre situé derrière lui. À l’aide d’une pensée simple, le chef du Vent fit apparaître l’une de ses armes de prédilection, un shuriken rotatif, dans sa main droite. D’un mouvement empli d’une certaine grâce et d’une dextérité sans pareille, le maître des ombres vint trancher le bout de son index gauche, ouvre les ports de sa peau de manière à laisser quelques gouttes de sang perler rapidement sur le bout de son doigt. D’un mouvement tout aussi délicat, il positionna l’index de sa main gauche de manière à surplomber le bleu éclatant de l’emblème, puis, deux gouttes de sang s’échappèrent des ports ouverts de son doigt, venant frapper avec délicatesse le minerai à la couleur océan.

    - Observez, Lyra. Au contact du sang d’Orion, l’emblème vira immédiatement au rouge, devenant aussi beau et pur que le sang du chef espion. C’est de l’hématite, un minerai assez rare qui réagit au sang. J’imagine qu’il n’est pas là par hasard et qu’il doit être lié au sang de la personne qui possédait le périapte. Les rubis écarlates du maître des ombres se redressèrent légèrement et vinrent capter l’attention de la Sénéchal. Un léger sourire fleurit alors sur le visage balafré et pâle d’Orion, dissimulé par un masque d’acier. Il me faut plus d'objet de ce genre, dame Lyra. Il faut se lancer dans une chasse à l’homme et trouver tous les pourris qui profitent d’autrui. C’est ma mission, Tovyr Leezen. Le regard d’Orion s’intensifiait d’une manière bien étrange. Racontez-moi dans les moindres détails votre aventure au village Vermeille, Lyra. Ou plutôt, le comportement de ses habitants.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 257
    crédits : 509

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 25 Fév - 13:23
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier C2216910



    ⚜

    Lyra renifla en décroisant finalement ses jambes, l'espion la poussant à se lever pour son expérience avec le périapte. Elle qui n'avait que très peu de fois le luxe de s'assoir pour ne rien faire si ce n'était écouter, elle aurait bien aimé que la simple discussion puisse perdurer, afin qu'elle n'ait pas à se tenir debout encore et toujours. Mais bon, elle devait bien ce plaisir à son interlocuteur qui, visiblement, en savait plus qu'elle sur ces médaillons. Elle percevait bien ce regard insistant derrière son masque, elle sentait bien que l'espion la déshabillait du regard, étudiant ses moindres faits et gestes, c'était dans la nature des hommes de l'ombre de s'attarder sur les détails. Lyra se demanda alors si le chef de cellule portait ce masque afin de garder son identité secrète ou juste parce qu'il était laid.

    Toutefois, elle ne s'attarda guère sur la question, se concentrant plutôt sur le changement de coloris du pendentif, lui prouvant que c'était plus qu'un système de reconnaissance pour les membres de la secte. La Sénéchale fut si intriguée qu'elle ne fit pas remarquer à l'espion qu'appeler par son prénom une femme telle que Lyra pouvait être dangereux. Elle fit fi de cela. L'enquête avançait et visiblement la cellule du Vent allait accorder un plus grand intérêt aux Consuls à l'avenir. Erwin allait avoir de quoi se réjouir, lui qui commençait à faire chou-blanc dans sa quête, depuis Vermeille. Lyra agrandit un peu plus ses yeux en demi-cercle, dévisageant son interlocuteur dont elle se rapprocha finalement.

    Elle lui raconta alors, sans omettre le moindre détail, l'expédition à l'Ouest de Mael, n'oubliant pas de parler de la patte d'oie les ayant mené au béhémoth, sans sauter le passage où Clayron les avait interrompu, mettant même l'accent sur la confiance et l'aimabilité factice de leur hôte. Elle n'omit pas non plus le village dans son ensemble, rapportant le discours du Consul ainsi que l'existence de ce fameux "maitre". Comme demandé, elle parla des villageois, admirant leur chef mais apeurés par les nouveaux arrivants. Elle s'attarda un peu sur la réaction de Clayron qui avait caché son médaillon, ainsi que le duel qu'elle décrivit avec véhémence. Elle s'appliqua ensuite à relater comme le massacre avait été complet avant d'en venir au Consul N et son propre massacre. Lyra qualifia toutefois leur fuite de "replis tactique", ce fut là la seule différence avec la réalité, une modification toute relative, vous en conviendrez.

    Lorsqu'elle eut terminé, la Tovyr sonda du regard le masque de l'espion.

    - Je transcrirai tout ceci par écrit, quant au périapte, vous pouvez le garder, il vaut tripette à mes yeux. Y aurait-il autre chose que vous ne savez pas encore sur cette affaire ? Elle renifla de dédain.


    ⚜


    [Flashback] Le Pilon et le Mortier 872ba310



    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Bfc9de11

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 69
    crédits : 409

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Dim 25 Fév - 14:03
    Le Pilon et le Mortier
    Feat. Lyra Leezen
    L’histoire que lui conta Lyra, avec une passion toute dessinée sur les traits de son visage au teint si particulier, rendait le chef-espion dubitatif. Tout au long du récit de dame Leezen, le visage caché derrière un voile d’acier ne manqua pas, à de multiples occasions, à voir ses traits se déformer tant sur la surprise que sur l’admiration. Ses prunelles écarlates s’écarquillaient à chaque détail apporté par la Sénéchal, laissant leur lueur transpercer avec bien plus d’ardeur les légères fentes sombres du masque de métal. Certains tics corporels n’échapperaient certainement pas à la vivacité d’esprit de Lyra. Le frottement des mains à la prononciation du Béhémoth, les faibles claquements de pieds sur les pavés ternis de la cour, provoquant de faibles ondes métalliques, lorsqu’elle parlât des habitants du village et de leurs craintes pour autrui. Sans quitter le sol poussiéreux de l’arrière salle de la boutique, Orion prit la parole pour apporter son lot d’hypothèses habituelles.

    - Un Béhémoth ? Gardait-il l’entrée du village ? Ce serait pour cela que personne ne l’avait réellement découvert auparavant. Ses pieds exécutant toujours ce mouvement de claquement contre le sol, le voile d’acier couvrant le visage du chef-espion se leva légèrement vers le visage de la Sénéchal. Une hospitalité stratégique, vous dites ? Les villageois avaient peur de vous, et à raison, puisque vous les avez exterminés, tous jusqu’au dernier. Ses prunelles s’intensifiaient, éclatant les failles perceptibles du masque. Il parvenait même à voir leur lueur dans le reflet du métal de son masque. Le Consul N, vous a-t-il parlé durant votre dernière rencontre ? A-t-il apporté plus de détails sur l’organisation ? Et Clayron, avant sa mort ?

    Le chef du Vent ne manquait pas de questions, c’était certain. Il en posait tellement que ses lèvres commençaient petit à petit à devenir sèches, tout comme sa gorge. La curiosité était une vertu dont Orion ne pouvait se passer, surtout lors de ses enquêtes. Il ne voulait point effrayer Lyra et, vu le regard qu’elle portât sur lui, avec ses perles aussi noires que l’était la magie du maître des ombres, elle ne montrait aucun signe de faiblesse. C’était une femme forte et, cela, le dernier-né de la famille Yamveil le respectait. En attendant une quelconque réponse de la part de son interlocutrice, Orion dissimula le périapte que lui avait généreusement offert Lyra, sous la soie pourpre de son armure, dans un léger compartiment qui lui servait à dissimuler les preuves. Le vent semblait se lever, le son provoqué par de légères rafales frappant les pierres des murs devenait de plus en plus intense. Les rubis scintillants du chef de Cellule se détournèrent totalement de la Tovyr nouvellement nommée, alors que ce dernier entreprit une marche dans la cour, touchant du bout des doigts les quelques feuilles et plantes servant de parfaits ingrédients pour fabriquer des poisons mortels.

    Ne trouvez-vous pas cet endroit merveilleux Lyra ? Il fit une pause dans ce début de discours, alors qu’il décrocha délicatement une feuille de sa tige. Les nombreux poisons que l’on peut fabriquer avec cette unique feuille peuvent mettre à mal n’importe qui, si ce n’est causer la mort. Le visage balafré, couvert d’une fine couche d’acier le rendant indiscernable, du chef de Cellule se tourna en direction de la brune. Ses prunelles écarlates délicatement dirigées vers cette dernière. Le tissu que je porte vient de la maison Leezen. J’ai connu votre entreprise familiale il y a de cela quelques mois et, depuis, je prends un malin plaisir à disposer votre soie sur mes armures. Elle me permet d’être plus libre de mes mouvements. L’espion, d’un pas léger, s’avança en direction de la Tovyr, donnant l’impression de flotter sur le sol tellement il était discret. En d’autres circonstances, j’aurais pris plaisir à vous dévoiler mon véritable visage, cependant, je ne le peux pas, pas encore. Le chef de Cellule reprit place sur le banc de pierre, balayant les quelques particules de poussières s’y étant déposées plus tôt. D’après ce que je sais, vous vous battez avec un bâton ? C’est très rare. Qui vous l’a forgé ?
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 257
    crédits : 509

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 25 Fév - 14:54
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier 9f327310



    ⚜

    - Pour ce qui est du béhémoth, il ne défendra plus rien, je m'en suis assuré. Une ombre passa sur son visage. Le Consul N, dans son empressement de nous tuer n'a rien révélé, quant à son collègue, Clayron, il nous a au moins donné le nom de l'organisation. Le Fléau de l’Éternité. Tout au plus un groupe de fanatiques avides de chaos, ils auront tôt fait de se dévoiler. Nous ne sommes pas en République, ils seront rapidement balayés. Fit-elle, péremptoirement.

    Comme pour dériver du sujet clos, l'espion s'amusa à parler de poison, de soie, de son visage et enfin de l'arme atypique de la Tovyr. Cette dernière ne l'avait pas emporté avec elle, n'ayant rien à craindre dans l'enceinte d'Ikusa, qui plus est si proche de la garnison militaire, sans parler qu'elle s'entretenait avec un loyal serviteur de l'Empire. De surcroit, elle avait sa miséricorde dissimulée sous les pans de son caftan et sa magie qui ne la quittait jamais. Son bâton de mithril, évoqué par l'espion, était resté sur son râtelier, dans son nouveau bureau de l'État-major Central bordant le palais impérial. Son regard glissa sur la végétation environnante avant de s'arrêter sur le jaune d'une férule aux pétales grandes ouvertes.

    - J'ignore précisément qui l'a forgé, surement un grand maitre de Kyouji. C'est... un héritage. Argua-t-elle.

    Lyra s'arrêta là, percevant un claquement de porte dans la boutique attenante au jardin botanique. Et si elle n'avait perçu que ce son, il ne faisait aucun doute que son interlocuteur à l'ouïe plus aguerrie qu'elle, avait entendu le nouvel arrivant bien avant la Tovyr. Un pas lourd se fit entendre sur le plancher, alors que l'alchimiste qui avait accueilli la Sénéchale tantôt n'émit pas la moindre protestation. L'espion du Vent ne bougea pas, Lyra non plus. Elle vit alors un homme de très forte carrure, approchant de la cinquantaine, les cheveux bruns coiffés en arrière et une épaisse barbe encadrant son visage glacial. Il était richement vêtu et ses épaulières accentuaient un peu plus son physique rectangulaire. Il posa un regard mettallique sur eux avant de s'immobiliser dans l'encadrement de la porte tel un auroch.

    - Bien le bonjour. Messire Yamveil. Votre Excellence Leezen. À l'instant où Lyra entendit son fort accent républicain, elle dégaina sa miséricorde dans un éclat. Oh là ! Serait-ce mon accent qui m'ai trahis ? Je viens en paix. Je m'appelle Uther, je suis un agent de terrain du SCAR. Le républicain leva les mains.

    - Comment nous avez vous trouvé ? Non, comment saviez vous qu'un chef du renseignement reikois serait là ? Elle ne releva même pas le fait que le républicain connaissait l'identité du reikois.

    - Écartez cette lame de mon visage, s'il vous plait. Pour répondre à votre question, je dirait que le SCAR est infiniment plus efficace que les services de l'Oreille, bien que ces derniers soient déjà très compétents... ça vous donne une idée de notre influence. Il esquissa un rictus suffisant.

    - Laissez moi rire, le SCAR ne sert qu'à surveiller vos politiciens, rien de plus. L'incompétence est le mot d'ordre pour vous autres, votre efficacité est en permanence remise en cause au sénat. Votre chef, le vice-président, est constamment mis en examen pour son inefficacité. N'allez pas croire que je ne m'intéresse pas à la politique étrangère, abruti. Cracha-t-elle.

    - Mmmmh, la prochaine fois je me tairait... Mais je vous en prie, rengainez votre dague, je suis là pour partager des informations. Son regard s'intensifia.


    ⚜


    [Flashback] Le Pilon et le Mortier F1668010



    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Bfc9de11

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 69
    crédits : 409

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Dim 25 Fév - 15:41
    Le Pilon et le Mortier
    Feat. Lyra Leezen
    Un nouveau sourire fleurit sur le visage masqué d’un léger voile d’acier du maître des ombres, marquant une certaine satisfaction quant aux propos de la Tovyr Leezen, nouvellement nommée par le grand chef des armées. Les informations qui s’échappèrent des lèvres légèrement rosées de son interlocutrice restaient primordiales, même si, de surcroît, le béhémoth avait trouvé la mort des mains de la Sénéchal et de, son cousin, qui qu’il fût. Et, ce Consul N, il semblait être un ennemi redoutable, en plus de n’avoir révélé aucune information utile pour les services du Vent. Pour ce qui était de Clayron, il avait au moins eu l’intelligence – ou non – de révéler le véritable nom de cette organisation. Ainsi, le nom du Fléau de l’Éternité sortit des fines lèvres de la Sénéchal, un nom qui, finalement, n’était pas si étranger pour le chef de la Cellule du Vent. Il en avait effectivement entendu parler quelques mois plus tôt, lors de sa mission avec son maître, messire Kusho, décédé aujourd’hui. Les rubis étincelant du maître des ombres s’écarquillèrent, avant de prendre place en direction des perles de Lyra. Puis, il se leva doucement.

    - Je vous remercie pour ces informations, Tovyr Leezen. Soyez-en certaine, les services sous mes ordres, ainsi que les membres du Cercle des Ombres, sauront débarrasser le Reike de cette menace absurde. Quelques pas sur le côté, laissant claquer l’acier protégeant ses pieds sur les pavés poussiéreux de l’arrière-cour. Ainsi cette organisation, le Fléau de l’Éternité, est bien réelle. Un léger rictus s’échappa des lèvres asséchées du dernier-né de la famille Yamveil. Qui l’eût cru.

    L’ouïe fine du chef de Cellule parvint à capter un léger son d’ouverture de porte, non loin d’ici. D’après le grincement perçant de cette dernière, Orion put rapidement déterminer qu’il s’agît de la porte d’entrée du Pilon et du Mortier. Comme à sa grande habitude, le dernier-né des Yamveil étant constamment sur ses gardes, il vint se dissimuler faiblement à l’ombre du grand arbre de la cour, là où les rayons du soleil, aussi éclatants que scintillants, parvinrent difficilement à se frayer un chemin entre les feuilles. Ainsi, au besoin, il pouvait se jouer de la personne qui, d’un pas lourd, s’avançait calmement en direction de l’arrière-cour. Sans un son, l’herboriste laissa la personne, visiblement bien lourde, étant donné que des ondes de craquement de plancher parvinrent jusqu’aux oreilles de l’assassin, passer sans le moindre souci. Orion n’attendait personne, là était bien le fond du problème. Qui pouvait avoir la désobligeance de s’avancer jusqu’ici. Naturellement, le chef du Vent laissa une de ses ombres glisser jusqu’au pas de la porte, afin de pouvoir surprendre bien plus facilement l’étrange individu.

    L’étrange individu à la coiffure légèrement tirée vers l’arrière fit son entrée, puis avança légèrement. Un large sourire fleurit sur le visage d’Orion, alors que son ombre projetée se trouvait désormais dans le dos de l’individu. Un large sourire qui, fort heureusement, était dissimulé sous la fine couche d’acier de son précieux masque. Uther, tel était le nom de l’agent du SCAR, un nom qui n’était pas étranger pour le chef de Cellule. En plus de son physique, c’étaient les deux seules informations que le maître des ombres possédait à son sujet. Son homologue républicain quant à lui, semblait le connaître, puisqu’il ne manquât pas l’occasion de prononcer le nom du chef de Cellule. Ce qui, avait eu l’effet fâcheux de contrarier Orion, lui qui souhaitait garder l’anonymat face à la Tovyr nouvellement nommée. Les prunelles écarlates du dernier-né Yamveil s’éteignirent, ce dernier préférant se concentrer sur son ouïe et sur la perception de son environnement. Décortiquant la discussion entre les deux individus, Orion attendit le bon moment pour se téléporter sur l’ombre adjacente à Uther et le saisir par surprise. Le bras gauche de l’assassin vint enrouler le cou de l’agent du SCAR, ne lui laissant que très peu de moyens de mouvance. Sa main droite enclencha le mécanisme de son gantelet, dévoilant deux lames aussi aiguisées que menaçantes, qu’il vînt, d’un geste empli de grâce et de dextérité, poser contre le cou de l’Officier.

    - Bonjour, Uther. Le doux visage pâle et balafré du chef de Cellule s’approcha de l’oreille de son homologue républicain. Sous le masque, les rubis éclatants d’Orion s’écarquillèrent. Je te laisse trente secondes pour nous dévoiler tes informations, et t'excuser de tes paroles envers l'Oreille, pas plus. Regarde là-bas. Sans forcer, le chef-espion dirigea le visage de sa victime vers l’ombre laissée par la téléportation, qui était visiblement, prête à attaquer, un shuriken rotatif en main. Si tu fais quoi que ce soit de stupide, tu meures. C’est simple, non ? Alors, nous t’écoutons, mon cher collègue républicain. Qu’as-tu à nous dire ? Ce doit être passionnant pour que tu oses te présenter ainsi.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 257
    crédits : 509

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 25 Fév - 16:47
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Cb06e111



    ⚜

    Contre toute attente, Uther afficha un large sourire, découvrant ses dents. Un petit rire gras signifia aux reikois qu'il s'amusait de la situation. Il était espion, il savait très bien ce qu'il faisait et ne prenait jamais de risques inconsidérés. S'il s'était présenté devant eux aujourd'hui c'était bien parce qu'il avait un plan derrière la tête, qu'il était sûr de lui. De surcroit, il était manifeste que ni Lyra ni Orion ne pouvaient le tuer sans écouter ce qu'il avait à dire. Primo, parce que ça pouvait valoir le coup, et secundo, parce que son assassinat pourrait bien déclencher une crise diplomatique et des représailles de la part du SCAR. Rien que le fait qu'il connaissait l'identité secrète du chef de la cellule du Vent prouvait que les services de renseignements républicains n'étaient pas si incapables que Lyra voulait bien le laisser entendre.

    Lyra, quant à elle abaissa sa lame sans non plus la rengainer, la gardant dans sa main gauche, prête à fuser. De plus, son collègue semblait très bien se charger seul de l'opportun. L'espion reikois commença l'interrogatoire, usant de sa magie pour pousser le républicain à se hâter. Ce dernier s'il semblait s'en amuser, passa rapidement à table, gardant ses mains bien en vue. Et si Lyra ne voyait pas la moindre arme à son ceinturon, rien ne leur disait qu'il ne maitrisait pas de magie.

    - Allons, allons, cher confrère, du calme. Ah ces reikois, songea-t-il. Je ne critiquait point l'Oreille en personne, et si j'ai révélé votre nom, messire Yamveil, c'était simplement pour prouver mon identité, seul un informateur tel que moi pourrait être en possession de cette information. Le SCAR surveille comme il peut le réseau tentaculaire de l'Oreille, cela va de soit, et c'est réciproque, nous le savons.

    - Parle, chien de républicain. Siffla la Tovyr.

    - Très bien, très bien. Pour tout vous dire, je ne suis pas sûr du motif de votre entrevue, mais je crois deviner que j'ai vu juste. Vous parliez du Fléau de l’Éternité, n'est-ce pas ? Je vois à votre visage que j'ai vu juste. Bah ! Nous aussi nous enquêtons dessus, même si c'est une affaire mineure à nos yeux. Nous avons de plus gros chats à fouetter, notamment l'Assemblée, une congrégation de sorcières visant à renverser la République. Ceci-dit nous soupçonnons que votre petit problème de Fléau de l’Éternité soit lié à notre Assemblée, leurs objectifs semblant étrangement concorder. Nous avons chacun nos trouble-fêtes, et vous vous doutez que les espions du Vice-Président se sont penchés sur le problème, vu que le nom de vos Consuls concorde avec le poste à la tête du sénat républicain...

    - Du concret ! Cesse ton fatrouillage. Cracha Lyra.

    - J'y viens. Vos consuls sont au nombre de vingt-quatre, je vous laisse deviner pourquoi. Quoiqu'il semblerai que vous en ayez eu un. Oui nous savons pour Vermeille, notre influence se fiche des frontières. Aie, vous me faites un rasage de près messire... Écoutez, le SCAR vous propose un partage d'informations, nous pouvons nous épauler dans cette affaire commune, les consuls œuvrant sur tout le Sekaï. Un tel pacte a déjà été fait par le passé maintes fois, lorsque des ennemis au Reike et à la République se dévoilaient.

    Lyra jeta un regard au masqué, le laissant répondre là-dessus, c'était de son ressort après tout.

    ⚜


    [Flashback] Le Pilon et le Mortier 9c7e8d10



    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Bfc9de11

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 69
    crédits : 409

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Dim 25 Fév - 18:11
    Le Pilon et le Mortier
    Feat. Lyra Leezen
    Le calme prépondérant de ce cher Uther pouvait paraître déstabilisant, même pour une personne comme le chef du Vent. Mais, il n'en fut point, ce dernier étant, lui aussi, un grand espion, il ne savait très bien qu’aucun de ses confrères ne se mettrait délibérément en danger sans avoir un plan bien ficelé dans ses pensées. Toutefois, le maître des ombres ne baissa pas un instant sa garde, non, pas une seule seconde, il n’enleva pas sa lame aussi tranchante que ses propos du cou de l’agent du SCAR. Bien entendu, il n’avait pas la moindre intention de mettre fin au jour de ce chien de républicain, il ne pouvait se risquer à faire éclater une crise diplomatique, surtout pas en pleine guerre contre les Titans. Uther, avec son regard perfide, ne savait que trop bien qu’il ne risquât rien, bien que la lame de l’espion se logeait petit à petit dans les ports de son cou.

    Les paroles du chien de républicain s’échappèrent de ses lèvres sans le moindre mal, sa voix n’étant pas même tremblante. Un sourire vint étirer les traits fins du visage d’Orion, alors qu’il écoutât attentivement le récit de son confrère espion. Il était surprenant de voir l’agent du SCAR bien au fait du sujet de l’entrevue, alors, eux aussi étaient aux trousses de l’organisation portant le nom du Fléau de l’Éternité. C’était assez surprenant, à vrai dire, que même les républicains pourchassaient cette organisation. Mais, pourquoi pas, après tout, chaque Nation avait ses raisons d’en vouloir aux fanatiques ou aux cultes de la personne. Ceci dit, Orion n’était pas certain de l’information concernant le poste régissant le sénat républicain, cela était certainement une coïncidence mais, après tout, il n’en savait pas plus que cela sur cette organisation. Aucun républicain n’était suffisamment intelligent et vif d’esprit pour élaborer une telle structure. Enfin, Orion était au fait concernant l’Assemblée mais, comme ce n’était pas son domaine de prédilection, il ne savait pas tous les concernant.

    La surprise se fit de plus en plus visible sur le visage balafré du chef de Cellule, lorsque son confrère espion annonça le nombre d’individus composant l’organisation. Comment ces idiots pouvaient en connaître autant sur le Fléau de l’Éternité ? C’était impossible. À moins qu’ils ne soient eux-mêmes de la partie, mais, non, c’était encore une fois, la paranoïa d’Orion qui parasitait son esprit pourtant si vif. Le vent semblait s’intensifier de plus en plus, claquant contre les carreaux des bâtisses entourant la cour, une tempête semblait se préparer. Que la SCAR sût pour Vermeille, ce n’était point surprenant, après tout, le Shoumeï n’était pas une terre reikoise, de ce fait, les agents républicains pouvaient s’y balader tranquillement sans risquer le moindre dérangement. Les rubis scintillants d’Orion se posèrent sur la Sénéchal, tandis que m’agent Uther semblait avoir fini son discours interminable.

    - Très bien. Le chef du Vent relâcha Uther, le délivrant de cette étreinte d’acier qu’il avait imposée à son confrère espion. Va t’asseoir sur la pierre là-bas. Indiquant en tendant le bras, la pierre qui était aux côtés de Lyra. Aussitôt, le chef-espion rétracta sa lame, puis, d’un pas toujours aussi léger et discret, vint s’asseoir sur son banc de pierre. Je pense être en mesure d’accepter ce partage sans demander l’accord à l’Oreille au préalable. Cependant, j’aimerais savoir quels types d’informations la SCAR attend de moi. Si cela sort de mes compétences, tu te doutes sans grand mal que je serai obligé de décliner ton offre, cher Uther. Alors, je t’écoute.

    Son identité révélée à Lyra, inutile de garder le voile d’acier couvrant son visage aussi pâle que balafré plus longtemps. La main gauche du chef du Vent vint se poser délicatement sur sa capuche, afin de doucement la faire tomber, dévoilant d’abord sa chevelure d’un blanc presque immaculé. Les cheveux au vent, la main droite du maître des ombres se posta délicatement sur l’acier de son masque, qu’il vint retirer avec la même délicatesse. Découvrant son visage dans une faible nuée d’ombres, ses prunelles écarlates et scintillantes étaient dirigées sur Lyra. Les traits de son visage se déformèrent pour y dessiner un léger sourire de satisfaction, alors qu’il vint de dévoiler son identité, chose qu’il ne fit habituellement pas.

    - Orion Yamveil, ravi de faire votre connaissance, Lyra Leezen.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 257
    crédits : 509

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 25 Fév - 18:43
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier 52558910



    ⚜

    Il semblerait qu'Uther était parvenu à piquer la curiosité de son confrère car il fut relâché, passant une main sur son cou pour s'assurer qu'aucune plaie n'y ait été creusée par les lames du reikois. Lyra rengaina finalement sa miséricorde, non sans garder la main toute proche de son pommeau. Uther alla, quant à lui, s'installer sur le bloc de pierre désigné pendant qu'Orion ne retire finalement son masque et se présente enfin à Lyra sous sa véritable identité. Cette dernière, si elle n'afficha rien si ce n'était un hochement de tête, était bien aise de pouvoir enfin poser un visage sur son interlocuteur. Par les étoiles, qu'il était exténuant de parler à un morceau de fer ! Uther, quant à lui, ne se gêna pas pour s'en réjouir ouvertement.

    - Ah ! Voilà qui est plus commode, vous en conviendrez. Nous sommes là pour parler, le jour où nous nous étriperons n'est pas encore venu. Une autre fois peut-être. Il afficha un sourire mauvais, Lyra le lui rendit. Maintenant que nous parlons à visage découvert, je puis vous répondre, messire Yamveil. Le SCAR attend tout simplement une coopération sur tout ce qui se réfère à cette secte, comme vous le savez des informations sont déjà échangées régulièrement entre nos entités respectives sur diverses affaires, notamment celle des Titans, entre autres. Nous demandons simplement une collaboration pour le Fléau. Vous nous notifiez de tout ce que vous apprenez sur eux, et nous le ferons en retour, rien de plus simple. Lyra intervint.

    - Et ? Parce qu'il y a toujours un "et" avec vous autres, les bleus. Elle renifla de mépris.

    - Et... j'ai été nommé coordinateur aux affaires reikoises pour les six mois à venir. J'ai demandé à être muté à Courage, le plus loin possible de vous autres, les reikois. Mais jusque là ce sera moi qui vous délivrerai l'avancée de nos enquêtes et à qui vous remettrez vos résultats, nous nous reverrons prochainement, messire Yamveil, il n'y a pas de doute.

    - Et tu as fait tout ce chemin juste pour ça ? Répliqua Lyra d'un ton qui charriait des glaçons.

    - Si fait ! À moins qu'il y ait quelque question ? Il fit mine de se lever.

    Dans un éclat et un sifflement strident, la miséricorde de Lyra fusa de sa lame, la pointe se logeant juste en dessous de l'œil droit du républicain qui ne broncha pas, bien que ses poils d'avant-bras se hérissèrent. Il se rassit, fusillant la Tovyr du regard.

    - Point d'empressement, tu partiras seulement lorsqu'on te le diras. Elle regarda en coin Orion, c'était à lui de donner l'autorisation.


    ⚜


    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Fbc24e10



    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Bfc9de11

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 69
    crédits : 409

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Dim 25 Fév - 19:16
    Le Pilon et le Mortier
    Feat. Lyra Leezen
    Le chef-espion avec une hâte toute découverte de pouvoir voir ce fameux jour, celui où il pourrait enfin perforer ces chiens de républicains de ses lames d’acier. Non en un sourire faiblement dissimulé, le chef du Vent détourna le regard du visage de Lyra, pour entreposer ses prunelles écarlates et perçant les ténèbres dans celles de son interlocuteur et confrère espion de la SCAR. Même si Orion était tout nouveau au poste de chef de Cellule, il avait déjà eu affaire avec ses confrères de la Nation Bleue, bien que cela ne fût nullement de son ressort, il fallait bien l’admettre. La Cellule de l’eau et les ambassadeurs de Genryusai était là pour les relations inter-nations, après tout. Naturellement, le dernier-né de la famille Yamveil accepta la proposition de son interlocuteur, bien qu’il gardât cela au silence pour le moment, attendant le moment opportun pour prendre la parole. À la fin de l’interminable première prise de parole d’Uther, le visage balafré d’Orion pivota en direction de Lyra, qui était face à lui. Laissant un sourire fleurir sur son visage, le chef du Vent écouta la suite de cet échange. Par ailleurs, un léger rictus parvint à s’échapper des lèvres du maître des ombres, satisfait des prises de parole de la Sénéchal, captivante bien que très courte.

    Un second rictus, cette fois-ci bien plus prononcé, s’échappa d’entre les lèvres du chef-espion. Qu’il fût drôle d’entendre Uther se plaindre des Reikois alors que lui-même fût un de ces chiens de républicains, déloyal au possible. Il fallait tout de même admettre, et ceci, Orion le fit volontiers, que l’agent du SCAR avait du cran, pour oser se présenter face à deux haut-gradés des instances Reikoise. Surtout lors d’une entrevue censée demeurer secrète. Déloyale, mais pas à court de cran, c’était bon à voir. Peut-être que tous les républicains n’étaient pas de sale race. Les traits du visage d’Orion s’étirèrent de nouveau, d’une manière bien moins discrète, ce dernier pensant au fait qu’il n’eut à supporter l’insupportable Uther durant une courte période de six mois. Un mal pour un bien visiblement. Se redressant lentement de manière à, de nouveau, s’adosser contre l’arbre, Orion vint à croiser les bras, laissant au passage l’acier de ses gantelets frotter dans une faible onde quasiment imperceptible par une oreille non entraînée. Les rubis éclatants du maître des ombres se dirigèrent sur le visage étiré par la vieillesse de l’agent du SCAR, alors que son expression restât de marbre face à ce dernier.

    -Très bien, Uther, je suis en mesure d’accepter votre offre. Cependant, veillez à ce que les échanges entre mon service et le vôtre restent cryptés. Il serait fâcheux que l’ennemi ne sache que nos deux nations soient à ses trousses. Son visage pivota vers Lyra, afin d’analyser les traits de son visage, avant de finalement revenir sur l’agent du SCAR. Je n’ai pas spécialement de questions à vous poser, si ce n’est concernant la potentielle présence de Consuls en République. Êtes-vous certain qu’ils aient un lien avec l’Assemblée ? Ou ce ne sont que des suppositions infondées qui n’ont visiblement pas lieu d’être ? Je ne voudrais pas vous aider sans que cela ait un intérêt pour mon pays. Je ne veux pas être coupable de trahison, comprenez-vous ?

    Attendant une quelconque réponse de la part de l’agent du SCAR, Orion dirigea ses prunelles de rubis sur la Tovyr nouvellement nommée. Esquissant un léger sourire, il lui fit comprendre qu’il n’eut pas la moindre intention de retenir l’opportun plus longtemps. Ainsi, sous un vent soulevant légèrement la crinière du maître des ombres, ce dernier pivota légèrement vers son acolyte et lui tendit une main amicale.

    - Je ne vais pas vous retenir plus longtemps. Nous avons donc un accord. L’agent s’empressa de saisir la main d’une poigne ferme, tout en hochant la tête. Une poigne plus symbolique qu’autre chose, puisqu’à la première occasion, le chef du Vent trahirait sans remords Uther. Au revoir, Uther.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 257
    crédits : 509

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 25 Fév - 23:02
    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Dcb29010



    ⚜

    Il s'aida de la main tendue pour se relever avant de la serrer en signe d'entente. Il jeta cependant un regard en coin à Lyra, craignant peut-être qu'elle lui envoie sa lame, mais elle n'en fit rien, n'étant plus du genre à poignarder dans le dos, elle l'avait déjà fait une fois par le passé et avait peu apprécié, tant il était délectable de voir les yeux de la personne qu'on tuait. Planter un surin dans le dos du républicain aurait été expéditif mais peu plaisant ni honorifique.

    - Le monde des ombres est bien mince, les diverses organisations qui s'y terrent communiquent entre elles. Il lâcha la main de son confrère. Ravi de faire affaire avec vous, messire Yamveil. Adieu, votre Excellence. Fit-il à l'attention de Lyra.

    Cependant, il ne vit pas le regard massacreur que la Tovyr lui envoya, tant il s'était empressé de quitter la cour puis l'herboristerie, disparaissant dans la foule arpentant la rue commerçante. Lyra poussa subrepticement un soupir, soulagée de ne plus avoir à supporter l'accent insupportable du gros gaillard, sans parler de son irritante suffisance. Se reconcentrant sur le chef espion, elle rangea prestement sa lame dans son fourreau.

    - Coopérer avec ces fumiers a intérêt à faire avancer l'enquête. Et si jamais vous décidez de vous débarrasser de ce chien, faite le moi s'avoir, je ferai le déplacement juste pour le plaisir de m'en charger personnellement. Elle renifla de mépris. Pour ce qui est de votre traque au consul, je vous laisse la main. Je dois vous avouer que je me lasse de ces jeux d'ombre. C'est pour ça que je voulais vous voir, pour me délester de ce poids, vous comprendrez que j'ai de plus urgentes affaires à régler. Vous n'imaginez pas le travail que me demande ce sacerdoce, la Griffe compte sur moi, je ne doit pas m'éparpiller avec une chasse à la sorcière qui tiens plus de votre ressort. Son regard sembla s'enflammer.

    Elle se détourna de l'espion pour réajuster sa ceinture délestée du périapte de Clayron. Elle détacha ses cheveux, ôtant la cordelière bordeaux qui les tenait, les laissant flotter au vent. Son regard noir comme la nuit glissa sur les fleurs environnantes, songeant qu'il faille les couvrir pour la tempête de sable à venir.

    ⚜


    [Flashback] Le Pilon et le Mortier 9d02c610



    [Flashback] Le Pilon et le Mortier Bfc9de11

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum