DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 276
    crédits : 1587

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mar 9 Aoû - 19:51
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm 9ktu"/>
    Race : Humain x Elfe
    Sexe : Masculin
    Âge : ~ 300 ans
    Métier : Mercenaire
    Taille & poids : 1m80 78 kg
    Alignement : Neutre Bon
    Faction : Reike
    Rang : Rang C
    Religion : Atheisme
    Avatar : Miyamoto Musashi (Vagabond)

    Pouvoirs et objets

    Super vitesse palier 1 + 2 (1500)
    Renforcement de la constitution physique 1 + 2 (1500)
    Force surhumaine 1
    Communication avec les animaux (500)
    Regeneration 1 (500)
    Vue 1
    Odorat 1

    Compagnons:
    Il voyage toujours avec une jument plus solide que rapide, le portant lui et ses modestes possessions, ainsi qu'avec son chien (type Cane Corso)

    Objets: Sur sa jument, il dispose de ses affaires de tout les jours (vêtements, nourritures,couvertures,gourdes...), ainsi qu'un arc classique de bonne facture et un carquois contenant différent types de flèches qu'il fabrique lui même ou achète en fonction de l'utilisation. Il dispose aussi accroché a sa selle d'un sabre de cinquante centimètres, également classique.

    A ses flancs il garde constamment deux dagues longues au métal sombre comme la nuit, chacune faisant une trentaine de centimètres.Ce sont ses meilleurs lames, avec lesquelles il peut découper n'importe quoi de non magique.  
    En guise de tenue, il porte toujours une armure de cuir souple et assez légère, pour le voyage, et il dispose d'une autre armure pour les traques diverses que sa profession peut lui obliger de faire. Cette armure est plus lourde, moins pratique, mais le protège beaucoup mieux.
    Il porte également des poids, aux chevilles et au poignet, ainsi qu'une ceinture lourde autour de la taille, à la fois pour constamment mettre son corps en action, mais qui peuvent aussi servir de protection en cas d'urgence.
    Il possède enfin une dernière tenue, un genre de kimono ample qu'il porte pour les réceptions et les rendez-vous avec des clients et la vie en société en générale, quand il n'est pas sur les routes.

    Guerrier - Combattant

    Description physique et mentale

    De loin aussi bien que de prêt, quand on le croise, Shan ressemble à n'importe quel humain d'âge mûr, dans la cinquantaine. Il est d'une taille et d'une corpulence moyenne pour un homme, à première vue, et si il est clairement musclé et entraîné physiquement, il est plus sec et tracé que volumineux, disposant d'une puissance physique certaine, mais gardant une certaine discrétion en société. Il reste cependant plus large d'épaules qu'un elfe moyen, ayant plutôt prit du coté humain pour sa silhouette. Le fait de ne pas être spécialement lourd est également un avantage en terme d'endurance, le rendant capable de voyager presque indéfiniment, sous peu qu'il ai quelques heures de sommeil et des vivres sous la main.

    Il est physiquement plutôt froid et austère, un sourire fin n'éclairant que très rarement des traits durcis par les intempéries de ses voyages, traits qui étaient pourtant de bases plus proches de la douceur elfique. Ses oreilles sont légèrement pointues et ses iris sont verts comme des émeraudes. Il est doté d'une pilosité brune portant vers le très sombre, en atteste la couleur de ses cheveux mi-longs qu'il porte souvent attaché en chignon ou queue de cheval en fonction de leurs longueurs du moment, mais aussi de sa petite barbichette qu'il taille et entretien soigneusement. Il dispose d'un teint bronzé, due à ses multiples pérégrinations sur les routes.

    Contrairement à son visage et son air peu conciliant, Shan n'a rien contre les gens, bien au contraire. Il est surtout doté d'une grande timidité qui, sans le connaître, peut donner l'impression qu'il dénigre les gens, les regarde de haut et lui donne souvent un air antipathique au premier abord. Et comme peu de gens le connaissent, c'est l'impression qu'il donne à quasiment tout le monde. Il n'approche les gens que pour les commerces et pour répondre à des contrats ou pour en trouver. Plus que les gens en général, il a une méfiance naturelle pour les hommes, et, si plus en confiance avec les femmes, n'a pas pour autant de plus grandes facilités pour approcher ces dernières. Cette situation dont il souffre est l'une des raisons pour laquelle il vit pour l'instant en marge de la société.


    Sa ligne de conduite n'est ni bonne ni mauvaise. Elle lui est tout simplement propre. Se situant au niveau gris de la ligne, il ne suis qu'un seul code : le sien. Si il n'est en aucun cas un criminel, il n'aura jamais aucune hésitation à interférer dans une situation qu'il considère comme injuste, qu'il ait la loi avec ou contre lui. La seule limite de cet état de fait étant encore une fois sa propre timidité. Il est impitoyable, et peut parfois être assez borné quant à une situation, et ayant vécu beaucoup seul, il a du mal à faire des concessions.
    Si il est devenu et continu à s’entraîner sur la voie d'un artiste martial, il est loin d’être un érudit. Il sait à peine lire et compter, ne sait pas écrire. Il a plusieurs fois voulut trouver quelqu'un pour lui apprendre, sans parvenir à franchir le pas pour diverses raisons. Cependant, sans avoir une érudition avancé, il est doté d'une grande intelligence pratique, autodidacte pour à peu prêt tout, et il est doté d'un sens de l'observation et de la déduction assez avancée.

    Il prend son travail très à cœur. Il accepte quasiment tous les contrats qu'on lui propose contre de l'argent, mais quand il offrira de lui même ses services pour régler une situation, il mettra toujours un point d'honneur à le faire gratuitement, surtout quand la raison pour laquelle on ne lui demande pas ses services est une question de moyen. C'est une personne extrêmement maniaque et organisée. Il sera toujours rasé de prêt et propre, ses affaires seront toujours soigneusement rangées, et plus largement, il n'acceptera un paiement pour un contrat que lorsqu'il aura lui même déterminé qu'il l'a effectué comme il faut, bien souvent d'une façon bien plus minutieuse que ce que le client attendait au préalable.

    En résumé c'est une personne timide, en retrait de la société mais qui voudrait bien parvenir à travailler assez sur lui même pour y appartenir plus durement. Si il n'aime pas particulièrement les hommes, il voudrait beaucoup se rapprocher d'une personne, et l'un des rares objectifs clairs de sa vie serait de tomber amoureux et de parvenir a fonder une famille.

    Histoire ou test-rp



    C'est dans un petit village du Reike, situé entre la capitale Ikusa et le Berceau, dans les terres, que commence cette histoire. Celle d'un humain nommé Eldric. Bagarreur depuis son plus jeune age, il profita de son service militaire pour s'épanouir dans le combat. Il était doué pour les armes, physiquement avantagé par la nature, et il fut très rapidement visible qu'il était supérieur à la moyenne des apprenties soldats. Il aurait sans doute pu même intégrer l’académie Drakstrank si il n'avait pas eu un vrai problème avec la hiérarchie.

    Il fut nominé comme simple soldat dans un bataillon après avoir été pris dans des rixes contre d'autres de ses concitoyens, voire même contre des officiers supérieurs. Impossible pour lui de gravir la hiérarchie du Reike, il resterait simple soldat, obligé d’obéir aux ordres. Il fut ainsi soldat plusieurs années, et n’était pas vraiment enclin à obéir pour quoi que ce soit. La seule fois où il sembla faire une bonne action par lui-même, fut encore une fois ou il alla contre les ordres. Il intervint dans une escarmouche entre une petite caravane d'elfes et quelques créatures, mais ne parvint pas à sauver grand monde, a part un elfe gravement blessé et une elfe plus jeune.

    Pour intervenir, il avait bravé un ordre qui lui avait dit de ne pas intervenir. Étant donné que ce n’était qu'une énième désobéissance, il fut renvoyé de l'armée. Il toucha quand même une petite solde, moins que ce qu'un soldat recevait en quittant l'armée, mais tout de même de quoi vivre. Il retourna jusqu'à son village, qu'il n'avait pas revu depuis plus de dix ans. L'armée était tout pour lui, et si il avait été moins borné, têtu et orgueilleux, il aurait sans aucun doute pu avoir une très belle carrière.

    Il constata que ses parents étaient morts depuis son départ, et que sa maison était en ruine. Il passa les années suivantes a reconstruire sur les petites terres qui avaient appartenu a sa famille, tout en sombrant lentement dans l'alcool. Au bout de quelques mois, il s'aperçut qu'une elfe vivait proche de chez lui, dans le même village. C’était l'elfe qu'il avait sauvé, et qui, par un étrange hasard, avait été ramenée ici. L'elfe blessé était mort, et comme c’était lui qui les avait sauvé, il avait sans doute été convenu que ce soit à sa famille d'en prendre la responsabilité, puisque l'elfe en question n'avait pas vraiment d'endroit ou rentré, la caravane détruite correspondant à la totalité de sa petite famille.

    Elle se nommait Eria'ael. Malgré son apparence juvénile, elle était déjà bien plus âgée que lui, et il en tomba instantanément amoureux. Cette dernière, se souvenant du sauvetage, eu rapidement des sentiments à son égard, et quand Eldric atteint les trente ans, il l'a prise pour épouse. Ils vécurent ainsi une dizaine d'années, plus ou moins heureux. Eldric n'avait pas vraiment arrêté l'alcool. Et malgré son épouse, son temporairement colérique et bagarreur n'avait pas disparu. Il se mit à dos la totalité du village et ils se retrouvèrent isolés. L'elfe était gentille, plutôt bienveillante, totalement soumise et docile. Peut être parce qu'elle était vraiment amoureuse, ou bien simplement parce qu'elle avait peur de ne pas pouvoir survivre seule, si jamais il n’était plus la.

    Le vrai changement d'attitude commença quand elle tomba finalement enceinte. La descente aux enfers du guerrier. La première raison était la suivante : Alors que lui commençait à physiquement vieillir, devenir un peu moins endurant, supporter un peu moins la chaleur, sa femme, elle, semblait toujours encré dans une fin d'adolescence éternelle. Si il était visible dans son regard une certaine maturité, physiquement, elle ne faisait pas beaucoup plus vieille que n'importe quelle humaine dans la fin de sa jeunesse. Dix huit ou vingt ans peut être. Il avait bien du mal à le supporter.

    La seconde raison était liée a là première. Il avait su que souvent, dans un croisement de race, l'enfant prenait la majorité de traits d'un des deux parents. Si jamais son enfant nouveau né prenait de sa mère...si jamais il était un elfe....serait il condamné à vieillir en voyant sa femme et son enfant bloqué dans une jeunesse qu'il ne reverrait plus jamais ? La solitude le gagna, à mesure que la grossesse progressait. Et finalement, au rythme de son alcoolisme encore plus grandissant, ce fut un petit garçon.

    Elle lui donna un nom. Shan'ael. Elle était folle de joie. Un petit elfe. Il avait le bout de ses petites oreilles légèrement pointues, et quand il ouvrit les yeux, ses yeux verts, ceux de sa mère. Il avait visiblement pris en majorité de sa mère. Ce fut la goutte de trop pour Eldric, qui acheva de sombrer dans la solitude. La dernière chose qu'il avait espérée pour le sauver avait disparu. Il allait mourir quand le reste de sa famille ne serait qu'au début de leur vie.

    Dix années s’écoulèrent. Eldric était redevenu violent. Surtout quand il buvait. Il ne repoussa pas son fils cependant. Ce n’était pas sa faute, non ? C’était la faute d'Eria. Si il ne l'avait pas sauvé ce jour la, peut être qu'il n'aurait pas été renvoyé de l'armée. Il aurait eu une meilleure carrière, aurait eu un fils à son image. Fils qu'il commença à entraîner, cependant. Il l'aimait vraiment, du fond de son cœur. Shan était doué. Doué comme son père. Il apprenait vite. Mais son corps ne se développait pas assez vite pour Eldric. A 12 ans, il aurait dù être déjà plus fort. Mais les elfes grandissent plus lentement. Une nouvelle preuve pour l'humain que les choses ne se passeraient jamais comme il l'avait imaginé.

    Quand il était ivre mort, il était même violent avec sa femme. Il commença à la battre. D'abord, ce fut un coup unique, incontrôlable. Elle ne dit rien, n'essaya pas de se défendre. Le laissa faire en le regardant toujours avec ces grands yeux soumis et aimant. Alors il recommença. De plus en plus souvent, de plus en plus fort. Il finit par la blesser vraiment. Un jour, elle ne pouvait pas se lever de son lit. Un autre, elle était très sérieusement touchée au visage. Mais elle était seule. Elle faisait toujours en sorte que son fils ne soit pas la pour les voir dans ces moments la. Mais Shan n’était pas bête. Il voyait. Il entendait.

    Finalement, un soir d'été ou Shan aurait du atteindre sa majorité en tant qu'humain, ses dix huit ans, il trouva son père en train de frapper sa mère inconsciente. Il n’était pas ivre ce soir la. Non. Visiblement. Il voulait simplement la tuer. Sans doute se suicider ensuite. En finir. Il n'entendit pas son fils rentrer dans son dos. Et encore moins quand il s'approcha par derrière et le poignarda deux fois au niveau du flanc, avec précision, comme il avait appris. Son père se retourna à demi, et constatant qui était son bureau, s'écroula à moitié sur le coté, avec...un sourire. L'un des seuls que Shan se souvenait de l'avoir vu avoir.

    «Tu es fort. Tu seras fort ».

    Ainsi s'acheva l'histoire d'Eldric. Shan se posa aux cotés de sa mère. Elle était déjà morte. Elle n’était pas si blessée que ça, ses organes vitaux n’étaient pas abîmés. C’était comme si la mort de l'humain, de l'homme qu'elle avait tant aimé, l'avait poussé a le suivre. Au fond, elle ne voulait pas le voir seul. Elle avait souffert, en secret, de le voir rongé par cette solitude. Plus jamais il ne serait seul, même dans l'au-delà.

    Ainsi, Shan'ael se retrouva totalement seul, sans aucune famille. Le village ne voulait pas de lui, il le savait, et il n'essaya même pas d'aller les rencontrer. Il fit ses bagages, sans jamais pleurer. Impossible pour lui de rester vivre dans cette maison. Il enterra ses parents, seul, dans le jardin de la petite maison où ils avaient vécu tous les trois. Puis il prit la route.

    Il passa les soixante années suivantes à entraîner son corps, chaque jour, sans jamais rater un seul entraînement. Il découvrit qu'il aimait beaucoup la nature, les animaux, et prit un premier chien. Depuis, a chaque fois que son chien dépassait les huit ans, il lui faisait avoir une portée, et gardait un des chiens avec lui, pour être le suivant. Il n'avait qu'une seule lignée de chiens à ses côtés. Ses amis fidèles.

    Pour vivre, il se fit mercenaire. Au début ce fut compliqué. Il n’était pas si fort que ça, n'avait absolument aucune réputation. Mais petit à petit, les deux furent de plus en plus importantes, et il parvint à effectuer des tâches de plus en plus importantes, difficiles, et qui rapportèrent de plus en plus. Il aidait les gens quand il le pouvait et qu'ils en avaient besoin.

    Il travailla quasiment uniquement dans le Reike, mais il voyagea aux quatre coins du continent. Il veilla à entretenir son tatouage afin de garder une accroche dans cette région, et son nom est désormais connu dans le milieu, principalement dans sa région de naissance. Assez pour qu'il n'ai plus vraiment de soucis pour trouver du travail.

    Il participa à la guerre plutôt de loin, aidant les petites communautés et les villages prises dans les flammes du conflit, sans jamais intégrer la société, à son grand malheur. Il était bien trop timide.

    Il continue ainsi, de nos jours, son activité, tout en entraînant son corps sans discontinuer, avec le but secret qu'un jour, il parviendra à fonder sa propre famille.

    Groupes d'intérêts

    Aucun groupe d'interet à ce jour

    derrière l'écran

    Pseudo : Guth
    Comment avez-vous connu le forum ? Top forum, je connaissais World of Ashes sans jamais avoir fais le pas pour m'y inscrire, c'est chose fait avec celui ci !
    Avis sur le forum : Visuellement hyper clean, j'espere qu'il durera bien dans le temps, c'est ce qui m'inquiete avec les forums rp, l'activité !
    Fréquence de connexion : Au moins une fois par jour
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 591

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Mer 10 Aoû - 7:34
    Bonjour et bienvenue.

    Je m'occuperai de la validation de ta fiche.
    Tu as quelques petites erreurs aux niveaux des points, du coup, je t'explique.
    Tu as pris la vocation Guerrier - Combattant. Cela signifie la sous-spécialité Combattant, les crédits te sont divisés par deux. Néanmoins, pour acheter un palier 2, il faut obligatoirement acheter le palier 1.

    Ce qui signifie qu'une Vitesse Palier 2 coûte : (1000/2) + (2000/2) = 1500 crédits

    Je te laisse revoir tes pouvoirs avant de revenir sur ta fiche.

    Bonne journée,


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 276
    crédits : 1587

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Mer 10 Aoû - 13:54
    Hello !
    Merci de t'occuper de ma fiche, j'espère qu'elle ne te donnera pas trop de travail !
    J'avais pris en compte le fait qu'il faille acheter les 2 pallier mais au moment de mettre au propre j'ai un peu oublié ahah. Par contre, je n'ai vu nulle part que les pouvoirs de sa sous-spécialité étaient divisés par deux en terme de cout.
    J'ai normalement mis à jour avec cela en tête et j'espère que c'est correct à présent.

    J'espère que la fiche sera correct en terme de lore, j'ai quasiment lu tout le lore du forum mais ca fait beaucoup beaucoup d'informations a prendre en compte et j'espère ne pas avoir fait d'erreurs !

    Merci a toi !
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 591

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Jeu 11 Aoû - 6:42
    Bonjour,

    J'ai terminé la lecture de ta fiche. Espérons que Shan ne finira pas comme son père. Les pouvoirs sont OK. L'histoire était chouette à lire et un mercenaire timide et sur la réserve peut être agréable à jouer. J'attire juste ton attention que si ton chien ne reste que contextuel sans apporter de plus-value en combat, c'est bon. Si tu souhaites l'utiliser en combat, il faudra acheter le coût pnj relatif aux animaux.

    Validé


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum