DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    La fraude, c'est mal InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 22:56Gwynneth De Evelune
    Vraden Turif | ChronologieAujourd'hui à 21:55Vraden Turif
    L'Aube du Chaos [Divinistes]Aujourd'hui à 21:22Lodvik
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 20:22Arès Wessex
    Demande TC de TulkasAujourd'hui à 19:19Tulkas
    Retour par les vents arides | [Enkara] Aujourd'hui à 19:14Kieran Ryven
    Souvenirs déchirésAujourd'hui à 18:26Vaenys Draknys
    Validation des RP de Zéphyr [Reike]Aujourd'hui à 18:15Zéphyr Zoldyck
    Modif Lycane por favorAujourd'hui à 17:13L'Âme des Cendres
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 11 Aoû - 23:54
    La fraude, c'est mal 406ef2be17b6dbd10f65d4b40ccd66c8  
    La fraude c'est mal
    Feat. Tagar

    Huldrom patientait dans une pièce du Palais d'Ikusa, faisant les cents pas et passant nerveusement sa main dans sa barbe. Pourquoi diable avait-il été convoqué dans l'enceinte de la demeure du couple royale ? Etait-ce à cause de la rixe du bar qui l'avait vu tenir tête à une garde royale ? Le Nain s'était déjà prit le savon du siècle par les officiers, pourtant ! Il ne comptait plus les heures qu'il avait passé à récurer les latrines depuis cette nuit mouvementée, et était la cible des moqueries et autre fou rires de la part de ses collègues soldats. Allait-il recevoir une nouvelle sanction ? Le Nain soupirait d'avance.

    Pour ne rien arranger, le grand dadais qui l'avait accompagné jusqu'ici ne lui avait rien dit, à part le mettre au courant de sa convocation dans le bureau d'un Contrôleur Royal. Huldrom en avait déjà rencontré un, du temps où il servait l'armée en tant que janissaire, mais celui-ci ne faisait que contrôler ses conditions de détention, voir si le Nain était bien nourri et logé, afin d'être dans la meilleure forme possible pour se déchainer sur le champs de bataille. De toute façon, il n'aurait rien eu à lui dire à part des récits de batailles, des histoires qu'on ne peut raconter que si on a connu l'enfer des premières lignes, des histoires qu'il vaut mieux ne pas entendre.

    Après un long moment, qui parut interminable pour Huldrom, l'accompagnateur, qui répondait au nom de Sam, revint dans la salle pour annoncer :

    - Monsieur Huldrom ? Merci d'avoir patienté. Si vous voulez bien me suivre ? -

    Ils empruntèrent un long couloir qui déboucha sur une autre pièce. Dans celle-ci était installé un bureau, sur lequel travaillait une jeune femme, non loin d'une porte fermée. Jeune, et très belle, se dit Huldrom. La splendide créature lui adressa un sourire tout en prenant la parole :

    - Bienvenue, Monsieur Huldrom. Monsieur Reyes vous recevra dans un instant -

    Huldrom n'avait rien écouté de ce que lui avait dit la secrétaire, trop occupé à la contempler. C'était assurément la plus belle femme qu'il ai jamais vu ! De magnifiques cheveux blancs encadraient son visage parfait, et le Nain loucha pendant de longues secondes sur une certaine partie de sa tenue. Huldrom commençait à apprécier sa visite, ayant bien vite oublié ses angoisses. Les femmes étaient-elles toutes comme ça au palais royal ? Si tel était le cas, le Nain devrait sérieusement considérer un changement de carrière. Garde Royal, peut-être ?

    Une voix s'éleva de derrière la porte fermée, arrachant le Nain à sa rêverie. La secrétaire réagit aussitôt, et se leva pour aller ouvrir la porte en annonçant le guerrier :

    - Monsieur Reyes ? Monsieur Huldrom est là -

    Le Nain entra dans le bureau, son accompagnateur toujours sur ses talons.


    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 14 Aoû - 20:11
    La fraude, c'est mal 406ef2be17b6dbd10f65d4b40ccd66c8  
    La fraude c'est mal
    Feat. Tagar

    La première réaction du Nain fut de pousser un long soupir. A l'évidence, l'incident de la taverne n'était pas arrivé aux oreilles du contrôleur. Au moins, il ne se prendrait pas une nouvelle remontrance, et il avait autre chose à faire que de se mettre à dos l'un des grattes papiers en charge de faire tourner le royaume. Il n'était cependant pas sorti de l'auberge avec cette histoire d'impôts. Le Nain n'avait effectivement pas versé sa part, un pourcentage de sa solde de combattant à verser chaque année, pour une simple et bonne raison : Il ne savait pas comment faire !

    En effet, avant d'être réduit en esclavage, il résidait dans un camp de mineur du Mont Kazan, avec ses deux parents, formant un ménage reikois. Le paternel du Nain s'occupait de ces formalités annuelles, jusqu'à ce qu'il perdre la vie. Après avoir commis ses meurtres, Huldrom n'avait pas eu à se soucier de telles tâches administratives. Sa seule utilité était de tuer un maximum d'ennemis du Reike jusqu'à ce que l'un d'eux l'entraine dans la mort. Personne ne lui avait donc montré comment faire, et pour couronner le tout, les économies du Nain étaient plutôt légères. Son argent passait dans la bière et la nourriture, et il mettait un point d'honneur à entretenir son ventre, mangeant comme un ogre et buvant comme un trou pour maintenir une circonférence respectable.

    - Ha ... 'Fectivement ! Z'allez rire, m'sieur l'contrôleur, mais j'sais pas comment faire ! J'ai été Janissaire pendant une bonne partie d'mon âge adulte, et personne s'embêtait à m'montrer, si vous voyez c'que j'veux dire ! Si j'avais su que j'survivrais, j'aurais d'mandé à vo't paternel ! -

    Il ponctua sa phrase d'un léger rire, mais le Nain souriait jaune. Le paternel Reyes en question ne lui avait jamais adressé la parole, se contenant de vérifier qu'il avait bien un toit, à manger et à boire. S'il était encore vivant, en somme. Huldrom doutait fortement qu'il se serait abaissé à discuter administratif avec un esclave qui nourrirait sûrement les vers la prochaine fois qu'on l'enverrait combattre.


    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 16 Aoû - 14:43
    La fraude, c'est mal 406ef2be17b6dbd10f65d4b40ccd66c8  
    La fraude c'est mal
    Feat. Tagar

    Prélèvement à la source, échéanciers, étalonnage de paiement, ... La tête d'Huldrom commençait à tourner. Beaucoup trop d'informations pour un simple bidasse. On le payait pour son habileté au marteau de guerre, pas pour son aisance avec des chiffres ! La perspective d'avoir une partie de sa paie directement prélevée ne l'enchantait guère. Cela voudrait forcément dire moins de consommation de bière, et des festins plus raisonnables.

    Enfin ! C'était préférable au risque de perdre sa citoyenneté une seconde fois ! L'armée reikoise n'avait pas été tendre avec le Nain lors de ses années d'esclavage, mais l'institution militaire l'avait façonné en un instrument de guerre, si bien qu'Huldrom n'avait pas une seule seconde envisagé un retour à la vie civile une fois sa liberté retrouvée. Il ne pouvait donc pas refuser cette solution, quand bien même cela le chagrinait, car Huldrom avait besoin de sa solde de guerrier.

    Après avoir signé les documents que le gratte-papier lui avait présenté, l'homme au cheveux blancs lui proposa un verre, que le Nain accepta. Au moins, celui-là n'était pas payant ! Engloutissant le verre d'un trait, le Nain sentit le goût fruité de la liqueur titiller sa gorge. Comparé à une bière naine, la liqueur faisait pâle figure aux yeux d'Huldrom. A l'évidence, le fonctionnaire reikois avait peu de goût en matière d'alcool. Dès qu'il serait sorti d'ici, le Nain filerait  à l'établissement le plus proche pour se rincer la gorge avec une boisson de bonhomme. Peut-être même qu'il inviterait la magnifique secrétaire ... Qui ne tente de rien n'a rien, comme on dit !

    - Puisque vous n’avez pas eu de réunion formelle, nous pouvons la faire maintenant. Tout d’abord, avez-vous des questions ? -

    Arraché à sa rêverie, Huldrom jeta un regard au gratte-papier, avant de répondre :

    - Ouais ! Comment que j'fais pour payer c'que dois régler à c'jour ? J'donne l'argent à quelqu'un ? J'viens vour voir directement ? -

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 18 Aoû - 13:33
    La fraude, c'est mal 406ef2be17b6dbd10f65d4b40ccd66c8  
    La fraude c'est mal
    Feat. Tagar

    Bon sang ! Le Nain aurait dû se douter que son altercation avec l'un des gardes personnels du couple royal se serait ébruitée ! En même temps, la jeune femme n'avait pas du passer inaperçue en rentrant dans ses quartiers au Palais. Un vrai nid de commères .... . Huldrom eu une pensée à la fois intrigante et quelque peu effrayante : L'affaire était-elle remontée aux oreilles de l'Empereur et de son impériale épouse ? Le Nain commença à s'imaginer trainé devant le trône, le regard du grand Taisen braqué sur lui, lui demandant pourquoi il s'en était prit à l'un de ses plus loyaux serviteurs. Si sa pilosité faciale ne lui recouvrait pas une grande partie de ses joues, on aurait pu les voir blanchir d'un coup. Même un ex-janissaire aurait peur s'il voyait l'Empereur fondre sur lui, son énorme épée prête à séparer sa tête de ses épaules ...

    Huldrom se sortit de sa rêverie quand le contrôleur aux cheveux blancs mentionna une expédition à Sancta, une ancienne ville située au nord de Shoumei, et se trouvant en face de la capitale reikoise sur les cartes du Sekai, bien que séparées par une mer intérieure. Huldrom avait principalement servit aux alentours de Maël pendant la guerre, et n'était donc jamais monté vers l'ancien bastion du Culte des Ombres. Néanmoins, il avait entendu les histoires ... Et combattu certaines des horreurs revenues d'outre-tombe pour tourmenter les vivants. Faire face à des fanatiques est une chose, mais des morts-vivants ... C'était comme regarder la mort en face, ses griffes vous lacérant la chair, sa gueule béante vous drainant de toute vie, et ses orbites noires sans âme aspirant la vôtre ... . Un spectacle qui ferait flancher même les plus vaillants guerriers.

    - M'sieur, si vous voulez que j'vienne avec vous pour casser du fanatique, j'vous suis. Ces idiots méritent pas d'être sauvés, faut les crever. Par contre, j'espère qu'vous allez d'mander l'aide de l'armée, parce qu'on va certain'ment d'voir s'battre contre les monstres et les morts. 'Vous faudra des vrais tueurs si vous voulez qu'on r'viennent vivants -

    Huldrom ne plaisantait pas. Supposément sans cervelle, les morts-vivants avaient déchiquetés de nombreux soldats reikois pendant la guerre. Les participants de cette expédition devraient donc être forts, très forts. Huldrom eut alors une idée :

    - Pourquoi pas des gardes royaux ? Z'ont combattus pendant la guerre, non ? V'là des guerriers qui pourraient faire le job ! -

    Evidemment, le Nain pensait à une garde en particulier. Une jeune femme à la peau couleur basalte.


    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 18 Aoû - 20:19
    La fraude, c'est mal 406ef2be17b6dbd10f65d4b40ccd66c8  
    La fraude c'est mal
    Feat. Tagar

    Un guide et un garde du corps hein ? Le gratte-papier avait décidément de la suite dans les idées, et ne faisait pas les choses à moitié. Tout compte fait, un petit groupe d'élite aurait plus de chance de passer inaperçu et d'éviter au maximum les combats. Un bataillon, en revanche, serait beaucoup plus lent, et deviendrait une cible facile. De plus, il faudrait nourrir les hommes, et donc avoir des convois de ravitaillement qui ralentiraient leur progression d'autant plus.

    Les objectifs de l'homme en blanc paraissaient également réalisables pour une équipe réduite, voire très simples. Huldrom n'était pas stupide, et savait que sur le terrain, les imprévus arrivent, et les plans doivent évoluer en conséquence. Si les deux autres membres de l'expédition n'étaient pas idiots, il se seraient dit la même chose. S'ils avaient accepté, c'est que ces deux accompagnateurs n'avaient pas froid aux yeux.

    Le Nain n'avait pas vraiment de raison de refuser. Après tout, lui aussi était un tueur, conditionné par le Reike pour devenir un outil de destruction. Même en tant que citoyen libre, les traces du lavage de cerveau que le Nain avait subit continuait de laisser des traces. Fut un temps, les missions suicide étaient son quotidien, ce qui en faisait le parfait homme de pointe pour cette tâche. Il était fait pour ça.

    Il restait cependant un point à clarifier avant d'accepter :

    - Avant d'vous répondre, j'veux qu'on aborde la question fatidique : Qu'est c'que j'y gagne ? -

    Une question qui n'aurait pas pu poser en tant que Janissaire. Maintenant qu'il était libre de ses choix, cependant, le Nain voulait s'assurer qu'il n'irait pas s'aventurer en territoire hostile pour rien.


    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 19 Aoû - 18:52
    La fraude, c'est mal 406ef2be17b6dbd10f65d4b40ccd66c8  
    La fraude c'est mal
    Feat. Tagar

    Des propositions fort tentantes ... Le gratte-papier ne lésinait pas sur les moyens. Huldrom marqua un temps pour réfléchir aux différentes options.

    De l'or ? l'armée le payait déjà, et il n'utilisait son argent que pour boire, manger, et entretenir son matériel personnel. Même si les impôts allaient le rattraper, le Nain n'était pas cupide au point de demander cela comme récompense.

    Un meilleur grade ? Bien plus intéressant que de l'or, car prendre des galons signifiait que la paie serait meilleure. Néanmoins, Huldrom n'avait pas l'âme d'un leader, et n'avait jamais appris à commander des hommes, ni montré d'intérêt pour ce genre de tâche. Sa place était sur la ligne de front, à briser des crânes et suivre les ordres. Sûrement un effet du reconditionnement ...

    Il ne restait qu'une option pour Huldrom, une proposition qu'il avait déjà formulé lors de son expédition dans les Montagnes du Nord :

    - J'veux pas plus d'or, ni un meilleur grade, alors j'vous propose ça : Pendant l'expédition, si j'vois quelque chose qui m'intéresse, c'est à moi ! -

    Au vu de l'importance de l'expédition, Huldrom se hâta de préciser son propos :

    - Excepté si c'est un des indices que vous r'cherchez. J'saurais m'montrer raisonnable ! -

    Vu qu'ils se rendaient à Sancta, soit en ancienne zone de guerre, Huldrom espérait trouver des reliques ou du matériel qu'il pourrait utiliser. SI ça se trouve, le culte des Ombres avait laissé derrière des biens précieux qui piqueraient son intérêt.

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 20 Aoû - 13:10
    La fraude, c'est mal 406ef2be17b6dbd10f65d4b40ccd66c8  
    La fraude c'est mal
    Feat. Tagar

    Le gratte-papier parait surprit, mais accepte les termes d'Huldrom. Le Nain serre la main tendue du fonctionnaire pour sceller leur accord. Somme toute, ce rendez-vous ne s'était pas trop mal passé. Le problème d'impôts d'Huldrom était résolu, bien que les trois prochains moins allaient être moins confortables, et le Nain s'était potentiellement embarqué dans une nouvelle expédition à Shoumei. L'ex-janissaire n'affectionnait pas particulièrement l'ancienne république, mais si il pouvait participer à une opération visant à contrecarrer les plans des Titans et de leurs serviteurs, cela vaudrait la peine de retourner dans ces landes de terres remplies de boues et de sang.

    - Merci à vous, M'sieur ! -

    Une fois sorti du bureau, Huldrom se retrouva en compagnie de la secrétaire du Contrôleur, et se demandait où est-ce que ce gratte-papier avait dégoté une telle beauté. Après quelques mots échangés concernant la suite du dossier, la jeune femme s'adressa changea brusquement de sujet, mentionnant son exploit contre la garde royale, d'un ton qui laissait présager qu'elle ne parlait plus en tant que secrétaire ... mais en tant que femme.

    Etait-ce un signe divin ? Un coup de chance ? Huldrom ne le savait pas, mais il n'était pas le genre de Nain à laisser passer une telle occasion. A l'évidence, les rumeurs avaient aussi du bon ... . Fidèle à lui-même, le guerrier ne passa pas par quatre chemins :

    - Et pourquoi vous m'rejoindriez pas après vot' service pour que j'vous raconte tout ca en détail ? -



    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum