DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Shan'ael

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Première leçon : apprendre quelle est sa place [PV Koraki] - Page 2 EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Erit sanguinem
    2 participants
    Aller en bas
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 239
    crédits : 453

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Lun 21 Nov - 19:56
    Koraki souffrit du contact de la Grande Oratrice. Cependant, sa réaction ne fut pas celle qu'imaginait la nécromancienne, car elle avait négligée plusieurs détails.

    Premièrement, la Reine des Catins à l'allure aviaire connaissait le Bas-Parlé et était donc parfaitement capable de lire et de déchiffrer les runes qui luisait sur le corps de son enseignante. Et les promesses qu'elle y lisait la firent frissonner plus sûrement que les quelques âmes errantes qui gesticulaient de droite et de gauche. D'ailleurs, ces derniers n'émurent en aucun cas la Mairesse. Tout d'abord, car elle était familier de ces entités, les ayants à quelques occasions conjurés, puis abjurés, avec une égale aisance que ne le faisait Morndrizel. Et surtout, c'était déjà la deuxième fois que cette dernière les faisaient apparaitre ce soir, l'effet de surprise n'en étant que réduit à son plus stricte minimum.

    Deuxièmement, sous cette apparence bestiale, l'originale, en quelques sortes, Koraki était un être complètement différent. Outre son incapacité à parler correctement, sa psychologie elle-même changeait, se faisant plus fourbe, plus sadique et, surtout, plus extrême en toutes réactions. Lorsque le bec cruel porteur de vérités remplaçait la bouche délicate contant mille mensonges, l'hybride n'était rien de plus que colère et rage, dominée par un instinct de survie purement animal, et décuplée par des craintes purement humaine.

    La Mort était de celles-ci.

    Ainsi, Grande Oratrice de la Mort Morndrizel, Championne du Nouvel Ordre, Nécromancienne antédiluvienne, voici la question qui se posait aujourd'hui :

    "Que faisait un animal confronté à un danger immédiat ?"

    Koraki Exousia, elle, était de ceux sifflaient, crachaient, griffaient et mordaient, espérant trouver par-là un échappatoire à la menace. Et dans ce cas très précis, cela ce manifesta par un cri strident et puissant, ni tout à fait animal, ni parfaitement humain, mais totalement glaçant, tant il n'appartenait à aucun des deux mondes. Il ne faisait que manifester et vérifier ce qu'elle avait affirmé plus tôt : elle était une aberration de la nature.

    Dans une déflagration de ténèbres, de hurlements et pure folie magiques, l'ensemble de la pièce fut balayé par la puissance de la Reine des Vices, détruisant autant les ombres qu'il ne destabilisa la liche. Les yeux dévorés par une rage sanguinaire, sa main griffu aggripa la gorge délicate de l'auguste invité, alors que la catin sifflait :


    - Peu importer verbe que vous utiliser ! "Dominer", "incarner", "vaincre" ... Eux n'être rien d'autre qu'illustrations d'une idée : "Puissance". Moi vouloir puissance, alors jamais moi décevoir vous !

    Les serres du monstrueux corbeaux libèrent leur proie.

    - Vous comprendre que moi pas avoir limites ? Que si moi décevoir vous, moi perdre puissance ? Que si vous décevoir moi, vous perdre vie ?


    Première leçon : apprendre quelle est sa place [PV Koraki] - Page 2 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 116
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Lun 19 Déc - 20:47
    Face à l'emprise de la femme-corbeau immonde sur sa gorge, Morndrizel resta froide, impassible, car comment aurait-elle pu faire autrement ? Koraki n'avait aucun intérêt, après toutes ces discussions et démonstration, à s'en prendre réellement violemment à elle, et ce n'est que par un réflexe de défense pavlovien de la part de la femme politique qu'elle avait montré les griffes. Koraki avait dû passer sa vie à se défendre, à riposter dès qu'elle était attaquer, et cela transparaissait encore dans sa gestuelle ici. Toute mairesse qu'elle soit, elle laissait là apercevoir un écueil dans sa carapace de contrôle, une fragilité qui pouvait être exploitée, non seulement par Morndrizel, mais aussi par leurs ennemis communs. La liche se contenta de sourire, malgré le désagréable cri de la bête sauvage. Elle était satisfaite, et elle savait déjà qu'elle ne serait pas déçue.

    " Oh, mais j'ai déjà perdu la vie il y a bien longtemps ma chère... "

    Ironique, la liche sourit à son alliée de circonstances, en qui elle n'avait pas la moindre confiance, hormis en le fait qu'elle voulait absolument le pouvoir à n'importe quel prix, une qualité qu'elle appréciait chez ses alliées et lui rappelait une autre nécromancienne qu'elle avait connu... Si seulement cette sotte n'était pas morte à Sancta. Les limites étaient faites pour être franchies, c'est tout, autrement la dame de la République aurait surement déjà fait demi-tour au lieu d'emprunter cette voie périlleuse.

    " Allons ma chère, reprenez donc votre apparence factice. Maintenant que les choses sont entendues entre nous, je suis certaine que la suite ne pourrait qu'être des plus intéressantes. Je vais devoir retourner aux ruines de Shoumei sous peu, d'autres affaires requièrent mon attention pour notre seigneur, mais maintenant que nous avons un lieu où communiquer, soyez sûre que je reprendrai contact régulièrement avec vous ma chère amie. Votre chemin ne fait que commencer. "

    Amie, le mot était bien évidemment choisi. Une amie, Koraki ne l'était pas, et elle devait aisément saisir l'ironie de la chose. Désormais, elle retrouverait la femme-corbeau pour des séances d'éducation quasi quotidiennes, via sa forme spectrale. Elle pourrait lui transmettre tous les savoirs nécessaires à son ascension, tout en contrôlant subtilement le flot de son évolution, de sorte qu'elle ne progresse pas assez lentement pour s'en offusquer, mais pas assez vite pour la dépasser. La liche se tourna et s'éloigna se da démarche chaloupée, jetant un regard en arrière alors qu'elle allait quitter la pièce.

    Très intéressante... Koraki l'était assurément.
    Mairesse de Courage
    Mairesse de Courage
    Koraki Exousia
    Koraki Exousia
    Messages : 239
    crédits : 453

    Info personnage
    Race: Hybride (Femme/Corbeau)
    Vocation: Mage Noire
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t109-koraki-exousia-mairesse-de-courage-terminehttps://www.rp-cendres.com/t143-clients-et-detracteurs-de-l-ambrosiaque-koraki-exousiahttps://www.rp-cendres.com/t142-koraki-exousia-mairesse-de-courage
  • Mer 21 Déc - 1:07
    Oh que non, "amies", les deux femmes ne l'étaient certainement pas. "Alliées", en revanche, c'était une certitude. La seule chose qu'il restait dès lors à établir, c'était quel genre d'alliées elles allaient être l'une pour l'autre. Elles se promettaient assistance et connaissance mutuelle, certes. Elles c'étaient jurés de se protéger autant que faire se peut de leur nations respectives, assurément. Elles en étaient même venues jusqu'à se menacer aussi bien verbalement que physiquement pour s'assurer de leur loyauté. Des alliées bien particulières, à vrai dire, car le seul lien qui dominait leur relation n'était ni l'amitié, ni la dévotion, ni même le respect (et pourtant, elles en éprouvaient), mais bien la défiance. Une collaboration placée sous une telle étoile était définitivement étrange, mais ô combien amusante.

    Si la politicienne ne rétablie pas l'apparence avenante qu'elle avait l'habitude de porter en public, sa main quitta délicatement le cou de sa comparse, tandis que son bec malingre venait parodier un sourire qui se voulait sincère. Il était indubitable qu'elle avait prit grand plaisir à violenter la Grande Oratrice de la Mort, mais elle avait surtout prit plaisir à l'avoir à nouveau rencontrer. Discuter avec elle était toujours aussi intéressant que passionnée, et la passion était un domaine que la Grande Putain maitrisait avec un certain talent.

    Koraki avait parfaitement été cernée par la liche, elle n'avait fait aucun faute d'appréciation. Il n'y avait donc plus qu'a espérer que Morndrizel sache en tirer les conclusions qui s'imposaient et que jamais, au grand jamais, elle ne commettent l'erreur de décevoir les attentes de la Reine des Catins.

    De sa voix désagréable et grinçante, elle déclara à Morndrizel lorsque cette dernière se retourna :


    - Je sssouhaiter bon voyage à vous en territoire des morts. Moi attendre votre retour avec impatienccce, oh oui ...

    Ses petits yeux jaunes et perfides scrutèrent le corps de la mort-vivante qui représentait autant le futur auquel elle aspirait que les obstacles qu'elle allait devoir surmonter pour y parvenir. Oui ... Cette liche serait un atout de poids pour sa quête personnelle.

    Un atout parmi d'autres.

    Il serait en effet stupide de sa part de ne se fier qu'aux enseignements de la membre du Nouvel Ordre daignerait lui prodiguer pour atteindre le statut de Reine-Liche. Elle ne serait qu'un des nombreux outils que la catin allait allègrement utiliser pour servir ses intérêts. Il y avait en effet de nombreuses voix menants à l'immortalité et, dans ce méandres de possibilités, Morndrizel n'était qu'une guide. Rien de plus et rien de moins qu'une guide.

    C'était donc avec un certain plaisir lubrique que l'hybride observait les courbes de ce corps qui allait la mener à la puissance, se réjouissant que celle avec qui elle allait travailler étroitement soit si agréables à regarder.


    Première leçon : apprendre quelle est sa place [PV Koraki] - Page 2 98e0

    Pouvoir de la Reine des Catins:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum