DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Luviel !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Deirdre Velitès
    Deirdre Velitès
    Messages : 20
    crédits : 64

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage Noir
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t537-deirdre-velites-terminehttps://www.rp-cendres.com/t584-les-relations-de-deirdre-velites#3201https://www.rp-cendres.com/t583-deirdre-velites-chronologie#3200
  • Dim 18 Sep - 17:59
    La salle de réception était immense, luxueuse, aux dorures marquées, brillantes sous l'éclat des luminaires en cristaux. Les propriétaires avaient beaucoup investi dans les lieux afin de recevoir le grand monde de la République. Tout était dans les détails, des tableaux aux drapés des rideaux, des tissus aussi précieux que le bois du parquet que les invités pouvaient fouler. Il en était même dans le jardin où les meilleurs paysagistes avaient été mis à contribution, créant des thèmes en fonction des plantes tout en s'appliquant à l'harmonie des couleurs. Malgré la nuit, on en devinait parfaitement la beauté, peut-être même pouvait-on dire que la lumière de la lune sublimait le tout. Où nous trouvions-nous ? Dans l'immense villa de la famille De Valcourt, vieille famille humaine et aristocrate de la République, vivant à Justice depuis déjà des lustres. Il était de la famille de Deirdre, de sa mère pour être exact, des cousins qui furent les uniques héritiers de ses grands-parents maternels.

    Après le procès de son père, la famille De Valcourt avait pris ses distances pour ne pas être compromis, reniant leur fille Bérénice - la mère de Deirdre - qui au travers de son mariage avait chu au même titre que son époux. Elle fut pourtant soutenue financièrement dans l'ombre, du moins un temps, pour sauver les apparences. Deirdre dirait que les De Valcourt avait acheté son silence pour qu'elle ne fit aucun esclandre en salissant son nom de naissance. Puis quand Bérénice se compromit bien plus, les ponts furent définitivement coupés. Même à la mort de cette dernière, les De Valcourt n'avaient pas tendu la main à Deirdre... et elle ne leur avait plus parlé depuis des années, jusqu'à dernièrement. Maintenant qu'elle était juge, qu'elle était quelqu'un et qu'elle avait la possibilité de gagner en influence, ses cousins avaient pointé le bout de leur nez et avait glissé une invitation à son encontre pour cette... soirée.

    La Juge avait beaucoup hésité avant de venir, mais il s'agissait d'une soirée caritative avec des enchères silencieuses. Le bénéfice ? Visiblement un soutien pour les enfants pauvres de la cité, surtout des réfugiés. Les De Valcourt adoraient jouer les philanthropes, ou tout du moins, faire semblant devant les autres grands aristocrates de la République. Comme le disait son père, les riches adoraient défendre une cause pour l'image, qu'importe ce qu'il en était. Il fallait se montrer, prouver que l'on avait de l'influence sur les choses, même si cela fut superficiel. Alors pourquoi avait-elle accepté ? La curiosité. L'ennui. L'idée de croiser peut-être quelques personnes intéressantes, et se tenir au courant des grandes histoires de ce monde.

    Ainsi, Deirdre avait fait des efforts pour sortir de ses habitudes, acceptant de se mêler à une foule qui allait s'annoncer sans doute aussi ennuyeuse que prévisible. Mais voilà, c'était le jeu des mondanités et lorsque l'on jouait, il fallait en accepter toutes les règles. Pour ce faire, la jeune femme n'avait pas lésiné sur les moyens pour se montrer digne d'être parmi les grands noms. Oh, son titre suffisait déjà pour inspirer le respect, mais là, elle présentait une image un peu différente, la femme et non la juge. Vêtue d'une sublime robe rouge, Deirdre paissait difficilement inaperçue. Cette dernière soulignait parfaitement ses courbes, et le contraste de cette couleur forte avec le noir de ses cheveux et le laiteux de sa peau lui conférait un charme certain. Toutefois, qu'importait l'habit s'il n'était pas accompagné d'élégantes manières. Heureusement pour elle, l'humaine taciturne avait toujours su bien si faire. Elle savait parler, saluer, faire la conversation. Elle se plia à discuter avec quelques âmes de la soirée, mais bien vite, avec sa flûte de champagne, elle quitta la salle de réception pour l'air frais des jardins.

    Ses cousins avaient engagé plusieurs musiciens, plusieurs orchestres. Certains faisaient leur office à l'intérieur et un autre faisait sa représentation dans les jardins. Fuyant le climat étouffant et guindé de la villa pour l'air frais de la nuit, la jeune femme se perdit dans ses pensées, ses songes, en écoutant la musique. Pour la première fois depuis les premiers pas qu'elle avait effectué dans cette maison, un léger sourire était apparu sur son visage.

    " Il y avait longtemps que je n'avais pas entendu cet air... "

    La nostalgie, un souvenir lointain. Cela ressemblait à la mélodie d'une petite boîte de musique qu'elle avait possédé dans son enfance, un cadeau de son père...
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum