DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Luvïel
    Luvïel
    Messages : 124
    crédits : 942

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t118-luviel-ange-gardien-terminehttps://www.rp-cendres.com/t125-luviel-friends-foehttps://www.rp-cendres.com/t126-luviel-chronologie
  • Lun 10 Oct - 9:46
    APOSTAT

    ft. Ersa
    13 Octobre an 3



    Quelques jours après être partie vadrouiller dans les terres shouméiennes, il m’aura fallu un temps avant de retourner à Célestia. Ma quête n’étant pas terminée et voyant les dangers que j’aurais sûrement à affronter, il me faut regrouper des hommes prêts à s’engager dans un voyage à mes côtés. Ma rencontre avec Aryan et Cornue me trouble et il est certain que ce n’est que le début d’un monde qui s’ouvre à moi. Une fois arrivée aux portes de la ville en haut des montagnes, je décide d’y rester deux jours afin de récupérer des hommes vaillants et entraînés, vêtus d'une bonne armure, d’une épée et d’un bouclier. Comme je leur explique, ceci n’est pas une croisade néanmoins, nous pouvons considérer cela comme un entraînement et une étude de terrain, car tôt ou tard nous finirons par sortir de Célestia et permettre au monde d’ouvrir les yeux. Trop longtemps les hommes se sont émancipés, perdus dans les ténèbres et corrompus par le chaos qui règne en leur cœur.

    Nous autres, peuple du Nouvel Ordre, les phénixiens, nous allons permettre à Shoumei de devenir une terre plus prospère, propice à une nouvelle ère. Une ère d’amour, de gloire et de paix, une ère où les Hommes retrouveront leur vertu et la foi. Je compte aider ces hommes et ces femmes à se relever, à regarder droit devant eux sans avoir peur, prenant conscience que si nous brandissons des armes, c’est avant tout pour se défendre du mal qui guette nos portes. Nul doute que les mots ont leur importance et cela fait partie de mon adage, avant de lever les armes. La voix apporte bien plus de poigne que le fer et j’espère pouvoir libérer certains Hommes d’une fatalité. S’ils ne pardonnent point et s’ils n’acceptent pas les titans dans leur cœur, dans leur vie alors, ils seront punis par un jugement divin. Je ne suis pas détentrice d’un tel pouvoir, je ne suis qu’une messagère apportant avant tout le respect et l’amour, préférant communiquer avant de punir sans raison et ainsi permettre aux égarés de se repentir.

    A Célestia, un groupe de dix hommes attend aux portes, chacun vêtu d’une cape rouge avec le symbole du phénix arboré, leurs bottes foulant la neige épaisse et saluant leurs femmes et leurs enfants avec tendresse. Ce sont ces moments déchirants et émouvants qui apportent une force dans le cœur des Hommes, ce qu’ils appellent communément "l'amour". Je le ressens, bien que ce soit différent. Vêtue de ma robe noire religieuse, je tiens en main ma claymore que j’accroche dans mon dos. Cette fois-ci, je ne prends pas mon sac avec mon carnet et mon encrier, aujourd’hui sera ma préparation pour mon excursion au devant d’un monde défait par les abominations des Hommes, leur déchéance et la puanteur de leur crime. Il est temps pour moi d’affronter la vérité, de comprendre que le monde ne peut pas être aussi pur et bon qu’ici à Célestia.

    La ville sainte m’a énormément apportée et je me dois de grandir, de prendre en maturité et de comprendre que je ne peux sauver les parjures. Seuls les Divins ont ce pouvoir mais je serai celle qui transmettra un message, celle qui prône la foi véritable et la confiance envers les seuls êtres capables de créer toutes choses. Ils ont trop longtemps été oubliés des Hommes et ceux d’aujourd’hui ne voient que le malheur et la désolation. Il faut qu’ils comprennent que tout ceci est en partie de leur faute, que sans les prières et la foi, leur place au sein du royaume divin ne leur sera pas accordée. Je regarde mes frères d’armes d’un oeil avisé et entame un rappel :

    Mes frères, aujourd’hui nous partons en étude de terrain, cherchant des points intéressants au-delà de Célestia et des Rocheuses. Nous manquerons de denrées et il nous faudra très certainement éviter des endroits inhospitaliers. L’un de vous dressera une carte en notant les points accessibles et avantageux pour Célestia. Nous ferons également du repérage sans trop se mouiller, nous ne sommes pas là pour affronter inutilement des païens. Si tant est que l’on en trouve, ne brandissez pas les armes sans mon approbation.

    Ils acquiescent et nous partons ensemble, descendant les escaliers jusqu’à prendre les chemins tortueux des montagnes. Je ne souhaite pas voler et préfère entreprendre le voyage à pied auprès de mon groupe de fantassins. Nous mettons bien deux jours pour traverser les points escarpés des montagnes et des rocheuses, profitant de la nuit pour se reposer au coin du feu. Chacun ayant un paquetage permettant de placer de l’eau dans des gourdes et de la nourriture, l’un d’entre nous garde les ustensiles de cuisine et de quoi faire un feu. Nous restons prévoyant sachant que sans la capacité de vol, les hommes sont bien plus lents.

    Je reprends la route principale avec mes hommes, menant en direction de Maël. Nous n’irons pas jusqu’à la ville, nous allons surtout regarder les alentours et chercher des repères, trouver des points clés d’eau et de nourriture. Le temps n’est pas radieux, l’automne est là et les feuilles tombent d’une couleur orangé sur le sol rocailleux. Nous découvrons un sentier et décidons de l’emprunter, nous avançons dans une forêt plutôt calme où seuls le bruit du vent qui s’engage dans la cime, un chant d’oiseau un peu plus loin et puis plus rien. L’endroit n’est pas sinistre mais l’atmosphère est lourde et palpable. L’un de mes gardes brandit un point et nous nous arrêtons. Il nous fait signe de nous taire, je m’avance jusqu’à lui et il me fait signe qu’il voit quelque chose devant. Je décide de prendre les devants et leur demande de rester aux aguets.

    Le sentier s’écarte et fait place à une petite colline où se dresse un arbre solitaire et vieux, très vieux. Seulement, quelque chose rôde et je n’arrive pas à déceler quoi.



    VOICE

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 41
    crédits : 5

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-termine
  • Jeu 13 Oct - 23:40
    Apostat
    ft Luviel

    Ersa était partie de l'ile du berceau il y'a quelques jours. Comme dans les habitudes de la prison elle avait trouvé une lettre cachetée sur son lit signé de la main de son supérieur. Des fanatiques de regroupait près de Maël et le groupe commençait a prendre assez d'importances pour que les services de l'empire aille y jeter un œil. Si il n'y avait rien d'inquiétant elle ferait un rapport a la garnison la plus proches pour guider les soldats qui se chargerait des fanatiques, et dans le cas inverse elle devrait arrêter leur chef et le faire parler, si nécessaire s'en débarrasser en dernier recours.

    Elle devait arrivée au village en fin de matinée, le soleil réchauffait timidement la fraîcheur de la nuit. Les arbres rappelaient que les temps de la préparation était venu, les bûcherons s'affairaient a garnir le stock de bois.

    La naine avançait tranquillement, ne pressant pas l'allure de sa monture, emmitouflé dans une cape brune qui dissimulait ses armes et son armure. Elle lui était surtout utile pour s'habitué au climat de l'Ex Shoumei. Sa première étape était l'auberge pour prendre un repas chaud et un verre du tord boyaux local. Elle finit la journée au rythme de ses errances et des discussions avec les habitants. Elle glanait des informations de ci de la et avait trouvé le lieu qui servait de point de retrait au chef de culte.

    Ersa n'avait pas pris la route tout de suite pour ne pas attirer l'attention des fidèles mais avait attendu le lendemain matin pour s'éclipser du village. La forêt semblait plus menaçant que la veille, ou peut être était ce elle qui avait changé d'attitude, elle s'était mise en chasse et cela la faisait sourire. Elle eu un frisson et glissa sa main sur son flanc jusqu’à la flasque qui pendait à son ceinturon. Quand elle eu dévissé le bouchon dans un geste devenue naturelle, elle l'approcha de ses lèvres, l'odeur puissante de la liqueur de pomme lui emplissait les narines. La chaleur se propagea jusqu'à son estomac la réchauffant, cette sensation si familière mais toujours aussi satisfaisante de l'alcool s'insinuant dans son corps et ses pensées, bloquant une partie des souvenirs de la guerre.

    Elle accéléra l'allure, sa cape s'ouvrant sous la brise du trot de sa monture pour laisser apparaître une armure de cuir noir au renfort doré. Elle avait caler son arc sur le pommeau de sa selle. Le ciel s'était voilée, les oiseaux ne chantait plus comme si il sentait que la louve était en chasse. Une petite clairière ronde se dessina entre les arbres, elle avait enfin atteint l'endroit indiqué par les habitants.

    Elle s'arrêta pour scruter la colline ou trônait l'arbre solitaire. La naine hésite un instant, l'homme semblait absent mais les sens de la louve était assez affûté pour entendre qu'il y avait du mouvement dans la forêt au alentour. Elle posa sa main sur son arc comme si le contact de la poignée la rassurait, la guidait. Elle avait un mauvais pressentiment, l'homme qu'elle cherchait n'était pas la mais elle avait le pressentiment qu'il se passerait quand même quelque chose. Elle décida de rester humaine, mais pris une flèches avant de referma sa cape et repositionna sa capuche pour dissimuler son visage.

    Elle talonna sa monture, la faisant avancer au pas pour franchir la lisière de la forêt pour pénétrer dans la clairière se dirigeant vers l'arbres au sommet de la colline.


    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Luvïel
    Luvïel
    Messages : 124
    crédits : 942

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t118-luviel-ange-gardien-terminehttps://www.rp-cendres.com/t125-luviel-friends-foehttps://www.rp-cendres.com/t126-luviel-chronologie
  • Ven 4 Nov - 10:00
    Tout en haut de cette colline se dresse un arbre millénaire, teinté de couleur automnale, laissant ses feuilles colorés tomber, emportées par le vent. Mon escouade et moi-même arpentons le tertre et gardons nos armes en main. Je prends mes dispositions en termes de vue, nous avons besoin de plus de vision. Ni une, ni deux, je déploie mes ailes et m’envole à une dizaines de mètres du sol. Je regarde tout autour de moi en contournant l’arbre millénaire. Afin de pouvoir cerner les alentours, je concentre ma magie en essayant de percevoir la signature de mana. A un moment, une sensation particulière m’envahit, dont je n’avais jamais eu connaissance auparavant. Je tourne en hauteur, tentant de découvrir ce qu’il s’y cache, j’aperçois quelqu’un sur un canasson, se dirigeant vers notre position. Je retourne auprès de mes fantassins et leur explique la situation sans plus tarder.

    Nous ne sommes pas seuls. J’aimerais quatre hommes avec moi et le reste de la troupe, restez en arrière si quoi que ce soit survient. Vous pourriez nous être un soutien si les choses venaient à mal tournées.

    — Bien madame.

    Je sélectionne les quatre hommes qui vont m’accompagner et commence l’excursion vers le point où j’ai aperçu l’étranger. Le bruit métallique des armures est désagréable et le poids des armes enfoncent un peu plus leur botte dans la terre, laissant leur empreintes de pas apparentes.

    Pour une fois dans ma vie, je prends la tête d’une escouade et donne des ordres, ce qui n’est pas dans mon tempérament à l’origine. Pourtant, je ressens le besoin de prendre les choses en main et surtout de devenir quelqu’un qui s’affirme et qui sache sur quel pied danser. Ce que j’apprécie, c’est le fait que mes hommes écoutent et sachent communiquer. Ils ont leur égo mais savent très bien ce pour quoi ils sont ici et quels sont nos objectifs. Depuis ma rencontre avec Aryan et Cornue, je sais que ma quête envers les titans n’est pas ma seule ambition. Je souhaite avant tout apporter la Lumière et sauver les mortels d’une rédemption certaine. Je crois toujours en la puissance de la parole, plus que par l’action. Je manque encore cruellement de connaissances sur les mortels et leur manière d’aimer le chaos et l’injustice. Pourquoi se sont-ils détournés des titans ?

    Nous remarquons le canasson et faisons une halte devant lui. Je ne remarque pas le cavalier avant de remarquer une petite jambe qui dépasse. Il s’agit en fait d’une cavalière de petite taille, sa crinière flamboyante émet de jolis reflets. Je reste aux aguets, de même pour les fantassins qui gardent leur main sur le pommeau de leur épée.

    Bonjour étrangère. Vous semblez bien loin de chez vous.

    Spoiler:



    VOICE

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 41
    crédits : 5

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-termine
  • Mar 8 Nov - 22:12
    Apostat-2

    La naine était restée près de ce grand chêne, profitant du paysage d’automne, portant de temps en temps la flasque à ses lèvres. La zone était tranquille, mais elle savait qu’il y avait des personnes proches. Elle ferma les yeux, se concentrant sur son ouïe et son odorat, mais ne sachant quoi cherché elle ne distinguait que les odeurs de saison, de son cheval et peut être d’un reste de pomme. À un moment, elle arriva à distinguer un léger bruissement d'air, comme une feuille dans le vent alors qu’aucune brise se caresser son visage ou la cime des arbres. Ersa se tendit légèrement au moment où l’idée d’un éclaireur ailé se présenta dans son esprit.

    Puis quelques instants plus tard, un son caractéristique de pièces de métal qui cliquetaient, des hommes en armures, il y avait plusieurs hommes. Elle se concentra encore pour essayer d’isoler le son des fourreaux vide, mais elle ne distingua rien de son creux, les lames ne devaient pas être sorties du fourreau pour le moment. Au moins, ceux qui approchaient ne voulaient pas la tuer dans ses moments d’égarements.

    Elle prit une grande inspiration, faisant le vide dans son esprit, essayant de dissiper le brouillard de liqueur pour avoir l’esprit clair. Ils étaient proches de Mael, il y avait de grandes chances que ce soit des Reikois, mais pourquoi sa hiérarchie ne l’aurait pas mis au courant, pourquoi ils auraient envoyé une gardienne du Berceau si l’armée était déjà sur place. Cela pouvait aussi être des fanatiques de sa cible, mais ils n’avaient quasiment jamais d’armure. Des fanatiques des Titans, cela avait autant d’ampleur ? La naine grogna légèrement, les intrus venaient à sa rencontre et elle ne savait pas pourquoi, mais la louve était méfiante.

    Ersa s’était tourné vers le groupe en armures, il ne semblait pas l’avoir remarqué au départ, l’avantage d’être de petite taille. Le deuxième avantage, c’était qu’à part les mages peu de personne l’identifié comme une Lycanthrope. Elle put tirer profit de cette légère avance pour détailler le groupe, les quatre hommes avaient stressé s’attendant à une attaque de toute part, essayant sûrement de trouver les renforts qui accompagnait la jeune femme ne pouvant pas imaginer la jeune femmes seule au milieu de nulle part. La femme qui avait l’air de mener la troupe avait l’air plus détendu, sûrement parce que ses mains n’étaient pas sur le pommeau de son arme.


    - Bonjour étrangère, vous semblez bien loin de chez vous.

    Ersa souffla entre ses dents étirant un sourire joueur. Elle croisa les bras justes sous sa poitrine, en décalant les hanches de façon à paraître détendu, mais ses doigts commencèrent à tapoter sur ses cotes. De sa main droite, elle tissait un fil léger et discret de glace jusqu’au pommeau de sa lame. Elle n’avait pas l’intention de déclencher le combat, mais il y avait quatre hommes qui étaient prêts à dégainer leurs épées.


    - Bonjour Voyageurs, tout le territoire de l'empire est chez moi. Je suis une vagabonde au service de l'empereur Tensei.

    Les doigts de la naine accélérèrent leur rythme en attendant la réponse du groupe qui lui faisait face, la nervosité commençait à gagner du terrain. Elle essayait de jauger les personnes présentent, savoir leurs états de nervosité, une question sur les fanatiques se présenta à elle, mais elle n'osa pas la poser de peur qu'ils soient avec sa cible. Elle détourna alors sa question de manière plus générale.

    - Je peux savoir ce que vous faites dans les parages ? Armé et nerveux, c'est un mauvais mélange qui n'amène rien de bon.

    Ersa espérait que leur mission n'était pas hostile, il y avait cinq personnes face à elle, mais la naine était sûre que ce n'était pas l'effectif complet des voyageurs. Si jamais l'action se déclenchait, elle devrait agir vite et survivre.


    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Luvïel
    Luvïel
    Messages : 124
    crédits : 942

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t118-luviel-ange-gardien-terminehttps://www.rp-cendres.com/t125-luviel-friends-foehttps://www.rp-cendres.com/t126-luviel-chronologie
  • Dim 20 Nov - 12:25
    Quand je regarde l’étrangère, de part sa petite taille et sa monture, je me rends compte que je n’avais encore jamais vu de femmes de cette trempe. Il ne s’agit pas d’une enfant et lorsqu’elle évoque le nom de Tensei, un frisson me parcourt le long de la nuque. Je me souviens avoir vu ce personnage au travers d’une illusion créée par Seagan, lors d’un entraînement pour m’apprendre la téléportation ainsi que la télépathie. Ainsi donc, une vagabonde serait au service de l’empereur reikois, l’homme aux cornes et à la posture imposante. Je ne saurai dire si l’illusion créée par mon maître est le reflet d’une réalité ou bien, si ce n’était que des souvenirs d’une époque révolue. Suis-je si loin de mes terres du Nord ? Me serai-je trompée sur ma destination ? Je pensais encore être sur les terres de Shoumeï pourtant, si cette reikoise peut m’éclairer sur l’avancée de la situation au Reike, cela pourrait être intéressant. Je sais qu’il est important que je n’évoque ni les titans, ni d’une quelconque manière le nom de Seagan., lui qui a été capturé et torturé par les reikois. Je dois rester impassible et contrôler mes émotions.

    La question de la naine est légitime, typique des mortels voulant toujours connaître les intentions d’autrui. Je lève ma main et signale à mes hommes de se calmer. Cependant, rien ne nous empêche de rester sur nos aguets. Mon regard ambré et lumineux dévisage la personne qui se poste devant nous, son visage n’a pas les caractéristiques attendues du Reike. Peut-être avais-je une idée dans la tête dans leur façon d’être. Je les vois plutôt comme des sauvages, beuglants et assoiffés de sang, un peu comme ces contes pour enfants avec des monstres prêts à les dévorer. Je ne souhaite pas l’effrayer, cette femme pourrait avoir de précieuses informations à dévoiler. Je prends une chaleureuse et réponds à ses questions, sans pour autant avouer toute la vérité. Mes ailes repliées, je reste surprise qu’elle ne soit pas étonnée de trouver un ange au milieu des bois. Cela me fait sourire, peut-être n’est-ce pas la première fois qu’elle en voit. Voici une piste à explorer.

    J’ai choisi de parcourir le monde accompagnée de valeureux guerriers croisés en cours de route. Mes intentions sont pures et je suis curieuse de nature. J’ai pu rencontrer également quelques voyageurs qui nous ont alertés sur des bêtes sauvages près de ces lieux. La prudence est de mise. Avez-vous besoin de vous reposer ?

    Je ne souhaite pas l'agresser et, au contraire, lui montrer que je suis ouverte à la conversation. L’illusion que j’ai subi il y a quelque temps n’est certainement pas le reflet de la réalité. J’ose croire que la mortelle qui me fait front n’est point une ennemie. Après tout, les paroles valent mieux que les armes, le combat n’amène que le sang et ne répare pas les maux. Je lui montre les racines de l’arbre au milieu de la colline et lui explique :

    Si vous le souhaitez, nous avons de quoi nous sustenter. Nous souhaitions faire une halte. Permettez-moi de vous posez également cette question mais, auriez-vous rencontré d’autres personnes comme moi sur vos terres ? Je crois que j’ai besoin de réponses et le monde est si vaste qu’il me faut découvrir chaque recoin de ce monde. Je vous avoue être sur mes gardes et un peu perdue.

    Autant jouer la carte de l’ange millénaire crédule et en manque de connaissances, même si, théoriquement, c’est toujours le cas. Le monde est vaste et je n’ai reçu qu’une éducation basée sur le savoir de mortels shouméiens. D’autant que leur vision écclésiastique ainsi que la destruction de leurs terres ne peut pas être une vérité absolue. Chacun mérite le droit à la parole et j’espère apprendre une partie de l’histoire auprès de cette nouvelle rencontre. Néanmoins, il ne faut pas oublier que les anges sont peut-être encore mal vus.



    VOICE

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 41
    crédits : 5

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-termine
  • Ven 25 Nov - 13:06

    Apostat-3


    Ersa avait gardé son sourire, le léger malaise à l'énonciation du prénom de l'empereur ne lui avait pas échappé, mais c'était une réaction assez courante dans ce nouveau secteur de l’empire. L’ange avait réfléchi à ses réponses comme si elle cherchait ses mots pour ne pas faire de faux pas. Mais avant de briser le silence, elle avait demandé à ses hommes de lâcher leurs armes, bien que leurs mains ne s’en éloignement peu, la naine suivirent leurs exemples, brisant les fillins de glace qu'elle avait tissée sur le pommeau de son arme. Elle laissait son ouïe à l'œuvre au cas où, prête à se défendre. Enfin, elle esquisse un sourire avant de lui expliquer qu'elle parcourt le monde curieux d'en apprendre plus, accompagnée de personnes croisées au hasard des chemins avec des intentions pures. Pour Ersa le concept d'intentions pures n'était qu'un voile pour ne pas avoir à ce justifié car la pureté de l'un peu être le péché de l'autre et dans ce monde peu de personnes ne pouvait se prétendre désintéresser. La naine eut un léger rire quand elle lui parla des bêtes sauvages, bien sûr, il y en avait un peu partout pire encore depuis le retour de ses maudits titans, mais bien peu osait s'attaquer aux lycans sans réelles motivations.

    - Excusez-moi, il y a quelques bêtes qui rôdent, en effet, surtout depuis le début de la dernière guerre. Il faut rester prudent, les monstres aujourd'hui on bien des visages. Mais ne vous inquiétez pas pour moi, j'ai l'habitude des longues journées.

    Depuis son arrivé au berceau, Ersa avait du mal à trouver le sommeil, plus de mal à complètement contrôler la louve. Son caractère en avait pâti, déjà la guerre et les pertes l'avait changer, mais la louve la rendait plus à cran. Est-ce que cela se voyait tant que cela ? Était cela qu'elle proposait du repos ? L'ange, elle, avait l'air plus paisible, tellement que la claymore dans son dos détonnais. Le sourire de la naine se fit plus intense quand la pensée que les femmes se faisant face pouvaient être des opposées une douceur apparente face une bestialité dissimulée, mais toutes deux créées par les titans.

    - J'ai ce qu'il me faut.

    Dans un geste, elle montra une petite sacoche d'où dépasser une flasque sur son ceinturon. Et elle finit ce geste en posant sa main sur son ceinturon, glissant un pouce entre le cuir et sa tunique.

    - Cet arbre peut vous accueillir pour une pause, il offre une vue sur la forêt aux alentour.

    Elle s'arrêta un instant pour poser son regard sur les arbres qui les entourait appréciant cette position

    - J’ai déjà rencontré des personnes de votre race, mais très rarement dans de bonnes conditions. J'ai plus souvent croisé le fer avec eux que des mots. Les titans ont fait tourner pas mal de tête. Malheureusement, je ne pourrais pas vous éclaircir sur votre race, ne comprenant déjà pas la mienne.

    Une flamme s’allume brièvement dans son regard, le reflet doré passant au-dessus de l'émeraude de ses yeux. Elle attrape sa flasque, dévissa le bouchon avant de la porter à ses lèvres. L'odeur de la liqueur lui piqua le nez avant qu'elle ne sente le goût.

    - Vous avez raison de rester sur vos gardes, même si nous avons gagné la guerre, pour certains fanatiques ce ne sera jamais fini.

    La naine remplaça ses mains sur son ceinturon, elle avait lancé la phrase pour jauger le groupe en face d'elle, mais sans dire tout ce qu'elle pensait pour ne pas déclencher les hostilités. Mais elle sentait que quelque chose n'allait pas dans cette rencontre, elle avait besoin d’en savoir plus sur les personnes qu'elle avait en face d'elle.


    CENDRES


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum