DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Pancrace

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    L'invité et la dette [PV TAGAR/ROXANNE] Rp flash I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La marche du vent d'acier
    Derniers sujets
    [Challenge] Le Cercle Solaire de l'ArdentAujourd'hui à 21:16Erwin Staal
    Sous pression — StadzankAujourd'hui à 20:55Hizuk
    Validation des RP de Ben [Reike]Aujourd'hui à 20:49Ben le Bouc
    Mille et un courroux (PV Genryusai)Aujourd'hui à 20:45Nut Shidhi
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 20:20Nut Shidhi
    Le sens des prioritésAujourd'hui à 20:09Ben le Bouc
    [Challenge] Salut, ça va ?Aujourd'hui à 18:32Leif Brynjolf
    [Flashback] Le Pilon et le MortierAujourd'hui à 17:53Orion Yamveil
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 17 Nov - 16:03
    Il est des journées mornes, des journées ou sans qu’on ne sache pourquoi l’esprit à du mal à se concentrer. C’est un peu ce que je vie actuellement assise derrière mon bureau, le regard perdu dans la contemplation du bout de ciel gris que je peux voir grâce au hublot.Je fut pourtant troublée par l’entrée même discrète de ce qui peut se rapprocher d’un secrétaire et d’un garde du corps à la fois. Un simple raclement de gorge pour se signaler et mon soupir en réponse résonnent dans la pièce. Après avoir pris le temps de prendre une gorgée de mon thé, je me décide enfin à prendre la parole.

    -Est-ce important ?

    L’homme se contente de hocher la tête. Je ferme un instant les yeux et repousse la tresse brune en arrière d’un mouvement souple.

    -Très bien dis moi.

    -Sly… A fait venir un homme qui demande à vous voir. Il semble que ce soit suffisamment important pour qu’il use du nom de votre ami.

    Je grogne légèrement parce qu’on ne peut pas vraiment dire que c’est mon ami. Je lui dois une dette et apparemment, il était temps de m’en acquitter en recevant ce visiteur. J’espère toutefois qu’il ne tentera pas d’abuser… Je paie toujours mes dettes, mais je sais aussi faire comprendre que je ne suis pas encline à pardonner les erreurs, même minime.

    -Amènes-le moi Karl

    Lorsque l’homme disparu, j’en profitais pour me relever et enfiler mon long manteau et cacher ma tresse sous un chapeau. Celui qu’il venait voir était Roc et non Roxanne… C’est donc à l’homme d'affaires qu’il parlerait… Quelques secondes de concentration pour me mettre dans le rôle et l’invité serait….

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 18 Nov - 19:21
    Lorsque la porte s’ouvre pour laisser place à l’invité, je posais un regard intrigué sur lui. Il avait devant lui Roc, un homme aux traits fins. Peut être trop fin pour qu’on puisse dire que je dégage une aura de masculinité et pourtant je sais que je ne dégage pas non plus de féminité. Peut être une vague impression de jeunesse qui pourrait me porter préjudice si je n'avais pas su composer avec. Je ne cherche pas à cacher que je le détaille des pieds à la tête… Après tout c’est lui qui vient dans mon domaine.

    Alors qu’il s’incline, je me lève de mon siège pour l’accueillir. Il ne pourrait pas dire que Roc est un mal appris sans manière… Quoique, cela peut m’arriver. En tout cas je le salue alors qu’il se présente. Le contrôleur ? C’est un pseudonyme assurément, mais cela ne me parle pas. Soit il n’est pas suffisamment connu dans le milieu, soit il vient de l’inventer… Par contre le reste de ses mots attire bien plus mon attention et je lui montre le siège en face de moi.

    -Bien le bonsoir contrôleur, je m’appelle Roc mais vous devez certainement le savoir pour être venu ici, prenez donc le siège.

    Je me dirige d’un pas souple, presque félin vers le bar avant de reprendre la parole d’une voix prenant parfois des intonations féminine et parfois masculine au point de pouvoir troubler.

    -Je vous sers quelque chose à boire ? Vous parliez d’offre ? Expliquez moi donc cette fameuse offre… Il est rare que Sly m'envoie des personnes, me voilà intrigué.

    Attendant qu'il prenne la parole, je le sert un verre d'alcool ambré dont je suis bien incapable de me souvenir le nom. Tout ce que j'ai retenu c'est qu'il est doux et sucré.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 28 Nov - 17:54
    Mon regard clair l’observe sans gêne et je me contente de hausser un sourcil lorsqu’il se présente à moi sous le nom du contrôleur. Cela ne me parle pas, soit je suis trop jeune dans le métier, soit c’est lui… Ou alors c’est un pseudonyme utilisé pour cacher son identité. N’est-ce pas ce que je fais moi même ?

    Un vague sourire étire mes lèvres alors qu’il ose me demander si j’ai du temps à lui accorder. Non, je n’ai pas de temps à perdre ! Seulement, il a utilisé le nom de Sly alors même si j’ai envie de le renvoyer chez lui sans amabilité, je me contente de hocher la tête. Il avait intérêt à avoir une offre en or pour s’être pointé sans rendez-vous.

    Je lui montre le fauteuil en face de mon bureau. Un fauteuil de qualité au couleur d’un rouge profond… En vrai, ma cabine est décorée avec ce que j’ai pu avoir de mieux grâce à mes affaires et j’en suis très fière. Qui a dit que j’avais des qualités ? lorsque je prends la parole, ma voix oscille entre le grave et l'aigue, comme hésitante entre l'homme et la femme.

    -Je vous écoute monsieur le contrôleur… Je suis curieux de connaître votre offre. Ils se font rares, les hommes qui franchissent ma cabine avec autant d’assurance.

    D’un signe de la main, j’indique à mon secrétaire/garde du corps d’apporter de quoi boire. Après tout, aucun bon marché ne se fait sans une bonne boisson. Deux chopes sont alors déposées sur le bureau alors que je reprends mon observation de l’inconnu.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum