DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Shan'ael

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Souffle la Vie [PV Shalimar] EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Erit sanguinem
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Rizka Aldeishan
    Rizka Aldeishan
    Messages : 108
    crédits : 698

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t559-rizka-aldeishan-terminehttps://www.rp-cendres.com/t645-rizka-aldeishan-liens#3771https://www.rp-cendres.com/t644-rizka-aldeishan-chronologie#3767
  • Dim 11 Déc - 20:04
    Souffle la Vie
    Feat Shalimar

    An 3, 2 octobre - Kyouji

    Un saut dans l'inconnu, voilà ce qui résumait bien la démarche de la guérisseuse. Pourtant, elle savait que ce voyage lui permettrait de libérer son esprit de l'étouffante culpabilité dont elle ne parvenait pas à se débarrasser. Ses dernières rencontres lui avaient donné la force nécessaire, il ne tenait plus qu'à elle d'en faire bon usage.

    Après avoir soigneusement fermé boutique, la jeune femme quitta Kyouji sans un regard en arrière. A l'avant d'une chariotte contenant des vivres, affaires personnelles et matériel médical, Rizka tenait les rennes de Linotte, la magnifique jument qui ferait le voyage avec elle.


    ***

    An 3, 20 novembre - Liberty

    Un vent glacial soufflait encore au petit matin. L’elfette n’avait que peu dormi pendant la nuit tant celle-ci avait été épouvantable. Il faut dire que devoir faire une halte en pleine campagne alors que le temps commence à se faire terrible n’était jamais agréable. Malheureusement, avec la brume omniprésente la veille, elle n’avait pas pu avancer autant qu’elle l’aurait souhaité.

    Alors que les rayons du soleil se montraient timidement, c’est un regard plissé et cerné qui daigna apparaître par-dessus les couvertures dans lesquelles la guérisseuse s’était emmitouflée. Elle dû se faire violence pour en sortir et aller s’occuper de sa compagne de voyage, elle aussi soigneusement protégée du froid. Celle-ci manifesta aussitôt sa joie à l’apparition de la jeune femme.

    « Salut ma belle. » salua-t-elle en lui gratouillant entre les oreilles. « Tu as bonne mine, tu voudrais pas me révéler ton secret ? »

    Elle eut pour seule réponse un coup de museau sur la main, ce qui lui étira un sourire complice, illuminant légèrement son visage fatigué.

    « Oui, moi aussi j’ai faim. Je te préviens je n’ai plus grand chose… Mais on ne devrait plus être très loin de la ville. »

    Tout en discutant, l’apothicaire s’affairait déjà à l’arrière de la chariotte. Elle sortit un peu de foin qu’elle déposa devant la jument avant de s'asseoir à côté d’elle, croquant dans le dernier morceau de pain qu’il lui restait. A ce stade, il était plutôt impératif de rejoindre la ville et de refaire ses réserves.

    Une fois un minimum requinquées, la jeune femme reprit la route. Malgré la fraîcheur glaçante on y voyait mieux que la veille, ce qui facilita le voyage. Même la courageuse Linotte semblait presser le pas.

    Finalement, c'est en début d'après-midi que les deux acolytes arrivèrent en ville. Et quelle magnifique cité que celle de Liberty ! Grande, vivante, elle grouillait de vie à tous les coins de rue. Soulagée à la pensée qu’elle pourrait enfin prendre un bain chaud et croquer à pleine dents un repas digne de ce nom, Rizka se laissa distraire. Juste assez pour ne pas voir à temps la silhouette féminine qui venait de surgir brusquement dans l’allée, venant se jeter sous les sabots de la jument. Effrayée, la bête s’était redressée, et en agitant ses pattes, elle donna un coup sur le buste de l’étrangère. Raidement, Rizka immobilisa Linotte et sauta de l’attelage, accourant auprès de la pauvre femme qui se trouvait immobile, le corps allongé sur les pavés glacés.

    « Oh non… Vous m’entendez ? » questionna-t-elle après s’être agenouillée auprès d’elle.

    Après une rapide auscultation, la guérisseuse remarqua que la femme était inconsciente, son buste restant statique. Sans perdre de temps Rizka manipula avec soin la jeune femme pour la tourner de manière à lui prodiguer les premiers secours : a savoir un massage cardiaque. Elle alterna pression et souffle avec une précision professionnelle.

    Le corps s'arqua, l'air s'emplit à nouveau dans les poumons. Rizka, penchée en avant, croisa le regard de la jeune femme.

    « Tout va bien, inspirez profondément. »

    CENDRES


    Rizka parle en #006666
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 32
    crédits : 340

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Mar 13 Déc - 17:40
     Après la pluie vint le beau temps, après l'effort vint le réconfort, après une semaine intensive de travail vint enfin sa journée de repos. La princesse de la nature ne l'avait pas volé celle la bien au contraire: elle la méritait. Elle allait enfin pouvoir se reposer un peu et prendre du temps pour elle, il le fallait à un moment donné au risque d’en devenir folle. Cette journée avait  assez bien commencé pour elle; Une bonne nuit de sommeil, une grasse matiné, elle s’était levée vers les alentour des onze heure. A présent dans la cuisine de la petite demeure, la demoiselle réfléchissait à son petit déjeuné, comment allait elle en faire un digne de ce nom juste avec les produits à sa disposition. Shalimar avait une bonne imagination, elle pouvait parfois être très débordante surtout au niveau de la nourriture. Elle avait opté pour se faire cuir des oeufs sur le feu avec une viande rosée et fine, une sorte de tisane aux fruits rouge en guise d accompagnement. Une fois prêt, elle avait mis tout ça sur un plateau afin d' aller le déguster dans le petit salon où elle aurait une meilleure vue, plus de lumière. A cette heure là, sa colocataire était déjà parti pour la journée, allait sans doute revenir pour le repas du soir. L enfant de la nature pouvait prendre tout son temps, faire ce qui lui chantait pour le reste de la journée. Elle allait en profiter pour sortir se balader dans la grande cité de liberty. Elle voulait vraiment la visiter, elle ne le pouvait durant son temps de travail. Elle était toujours pressée, pris par le temps, impossible pour elle de faire des haltes ou des visites pour son plaisir personnel. Elle allait enfin le faire cette après midi mais vu le temps dehors elle retourna dans sa chambre pour se changer. Elle se couvrit bien, décida de mettre sa grosse et grande veste de peur d avoir froid. Elle sorti de la maison en refermant bien à clé, elle n' avait pas oublié cette fois. Elle commença a marcher dans les rues où une satisfaction avait naquit dans son esprit. Sa jambe allait mieux ce jour la, elle arriva a avoir une bonne démarche et était même arrivé à marcher un temps sans sa canne en bois. La princesse de la nature l avait accrocher dans son dos et n avait pas hésiter à la reprendre des le moment où elle avait sentit la fatigue revenir en elle. Elle ne devait pas prendre de risques, jouer avec le feu, c était déjà très bien comme ça.
    Shalimar était fier d’elle, de sa petite sortie or le moment était pour elle de rentrer; elle ne devait pas trop forcée sur sa jambe, elle devait la laisser se reposer avec une bonne dose de crème

    “ aaaaaaaaaah”

    A peine mis le pied dans une nouvelle rue, la pauvre fille de la forêt se prit une énorme percussion au niveau du torse. Elle ne l avait vu venir celle la, elle en tomba a la renverse et perdit connaissance un laps de temps. Sa bouche entrouverte lui laissa suffisamment d’air pour respirer et reprendre vite ses esprits. Shalimar rouvrit les yeux,  poussa un petit cri de supeur en se reculant d’un mètre ou deux 

    “ Ou.. Mais qui etes vous ? Qu est ce qui c est passé ! ma jambe !” 

    C’était sa première et grande préoccupation, la fille de la nature s’était redressée pour voir l’état de sa plaie qui datait de quelques mois. Cette chute lui avait été fatale, elle ressentait une terrible douleur et ne pouvait plus se relever et encore moins marcher avec ou sans canne. Le chagrin s’empara de son esprit avec une profonde deception, elle se mit a pleurer à chaudes larmes sans dire un mot..Aucun mot ne serait exprimer toute sa frustration. 
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Rizka Aldeishan
    Rizka Aldeishan
    Messages : 108
    crédits : 698

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t559-rizka-aldeishan-terminehttps://www.rp-cendres.com/t645-rizka-aldeishan-liens#3771https://www.rp-cendres.com/t644-rizka-aldeishan-chronologie#3767
  • Jeu 15 Déc - 19:58
    Souffle la Vie
    Feat Shalimar


    La jeune femme s’était éveillée avec brusquement. Prise de panique, elle avait tenté de se reculer de plusieurs mètres en poussant un petit cri mais elle se fit rattraper par une douleur lancinante au niveau de la jambe. La pauvre humaine était tellement horrifiée et perdue qu’elle se mit à pleurer, ce qui serra le cœur de l’elfette.

    « Je ne vous veux aucun mal n’ayez crainte. » tempéra la guérisseuse en levant les mains dans un geste apaisant. « Je m’appelle Rizka Aldeishan. Je suis guérisseuse, vous permettez que je regarde votre jambe ? »

    Elle attendit son consentement pour s’approcher à nouveau, se mettant à genoux près de la jeune femme. Après prudence, elle découvrit la jambe, l'auscultation avec professionnalisme, sans brusquerie.

    « Je suis vraiment navrée, c’est de ma faute… Vous avez surgit dans l’allée et ma jument à prit peur. Elle s’est redressée et vous a poussée avec ses sabots. »

    La guérisseuse oculta volontairement le passage où la jeune femme s’était écroulée sans connaissance… Et sans souffle. Le mieux serait de lui donner ce genre d’information avec parcimonie. L’inconnue était suffisamment secouée pour qu’on l’effraie davantage. Au lieu de cela, Rizka se dit qu’il valait mieux s’occuper de la jambe rapidement afin de soulager la jeune femme. Celle-ci se retrouvait effectivement dans une position douloureuse. Il semblait qu’une blessure existait déjà et cette fragilité avait accentué le choc, provoquant semblerait-il au moins une fêlure mais également une luxation de la rotule.

    « Je vais devoir remettre votre rotule en place avant de vous soigner. Vous pouvez mordre dans quelque chose ? Votre manche devrait faire l’affaire. » elle soutient son regard, attendant qu’elle soit prête. « J’y vais à trois. Un… Deux… »

    CRAC.

    Voilà, c’était mieux. Maintenant Rizka pouvait user de ses dons plus librement. La fatigue accumulée et son estomac vide depuis des heures n’étaient pas pour aider l’elfe mais elle ne comptait pas rester sans rien faire. Elle usera donc de l’énergie qu’il lui restait. Plaçant ses mains sur la plaie, la guérisseuse ferma les yeux, inspirant profondément, puis elle laissa son flux magique glisser jusqu’à la blessée. Son élément de la terre étant omniprésent dans le sol, cela fut moins difficile que prévu et une douce chaleur émane de ses mains, se transformant en un flux doré, celui-ci venant jusqu’à la peau et s’y imprégnant. A ce contact, la douleur diminue et la plaie se résorbe petit à petit.

    CENDRES


    Rizka parle en #006666
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 32
    crédits : 340

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Dim 15 Jan - 11:16
    L'effet de surprise, la frustration et la douleur ne faisaient pas bon ménage. Ce mélange fut radicale pour la princesse de la nature, l'avait achevé sur place. Elle n'avait pu éviter cette percusion, ni les terribles conséquences. Elle avait mal, elle souffrait. Sa jambe vint de lui faire une attroce piqure de rappelle. Elle n'était pas soignée, shalimar avait oublié ce détail, devait faire attention. Elle avait trop joué avec sa santé, elle était entrain de payer. Sa colère aurait eut raison d’elle, explosé au visage de cette inconnue si celle ci n’aurait pas eut la solution en main. Ca avait été en partie de sa faute, elle n’avait pas su contrôlé sa monture. Son cheval s’était cabré par peur au mauvais moment, avait poussé la pauvre victime sur le sol.

    “ Ma rotule ?”

    Un murmure a peine audible était sortit petit à petit de sa bouche, elle était en larme, a bou de force. Son corps était au sol, elle ne se sentait même pas capable de se relever, pas toute seule. Elle était trop faible, ses muscles étaient entrain de lâcher. Elle ne pouvait rien faire, sauf d’écouter les dits de sa “ sauveuse”. Une bonne et mauvaise nouvelle vint à ses oreilles:c’était la rotule qui avait prise, rien avoir avec sa grande blessure de base or celle ci fut quand même endommagé à l’impacte. Le temps de l’opération, l’enfant de la nature reçu le conseil de mordre dans quelque chose. Elle chercha un vieux tissus, finit par se rabattre sur son petit sac ou elle y mettait toutes ses crèmes de soins. Elle l’avait pris devant elle, entre ses mains, se mit a mordre de toutes ses forces la hanse. L’elfe était entrain de lui remettre la rotule en place, ce fut un moment pénible à passer, shalimar en pouvait plus. elle serra des dents, finit d’écouler ses dernières gouttes de larmes. Un crack se fit entendre, la fin de ce supplice, le retour à la normal. La princesse de la nature rouvrit les yeux, fut soulagé de la diminution de la douleur. Elle ne sentait presque plus rien, c’était un bon point. Elle avait cessé de pleurer, avait mis son sac sur le coté, aurait fait une tentative de se relever sans le retour de l’elfe. Elle n’en avait pas finit avec elle, elle utilisa de la magie pour soigner une petite plaie à coté de sa rotule. L’effet était agréable, elle sentit une chaleur et vit une petite lumière. C’était magique, c’était de la magie, l’une des choses qui arrivait à l’impressionner. Elle en était restée bouche bée, admirative en oubliant ses douleurs. Elle se mit même a pousser un drôle de rire, qui était l’une des conséquences du contre coup avec la fatigue. C’était des techniques de soins vraiment très efficace, elle devait l’admettre. Une partie d’elle était jalouse, elle aurait tant aimé apprendre cette mystérieuse magie,, avec son savoir faire ça pourrait faire des miracles

    “ Merci.. Shalimar .. Je peux t’inviter à boire un coup?”

    Elle ne savait jamais comment se présenter face à ses semblables, ça se finissait toujours en un geste étrange, un sourire niais. En revanche, elle lui avait proposer un verre pour apprendre a la connaitre avec une petite envie à l’esprit. Elle voulait en savoir plus sur cette magie et peut être l’apprendre.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum