DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Le Berceau de la connaissance [Ft. Tagar] - Page 2 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    Validations RP d'Isolde / Reike Aujourd'hui à 15:03Isolde Malkyn
    Ciel nuageuxAujourd'hui à 15:01Zelevas E. Fraternitas
    [Challenge] La fleur du nordAujourd'hui à 14:51Qwellaana Airdeoza
    Dénicher un champignon étoilé [PV Dimitri]Aujourd'hui à 14:48Isolde Malkyn
    Le Renouveau de Liberty [Zelevas]Aujourd'hui à 13:42Zelevas E. Fraternitas
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 10:07Verndrick Vindrœkir
    Demande de rerollAujourd'hui à 8:16Zaïn Tevon-Duncan
    Pour la gazette estivale (Takhys)Aujourd'hui à 6:44Takhys Suladran
    pour la future gazette d'étéAujourd'hui à 2:53L'Âme des Cendres
    [Validé] Les Martyrs (Pnj évolutif de Malazach)Aujourd'hui à 2:44L'Âme des Cendres
    2 participants
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 328
    crédits : 169

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Dim 29 Jan - 18:35
    Malgré l'effroyable menace que venait de proférer la créature avec une innocence alarmante, les explications de Tagar semblèrent la convaincre sans mal, aussi elle laissa simplement son sourire se manifester à nouveau et plissa les yeux, joviale. Rêve n'adhérait pas à cette idée selon laquelle le meurtre était mauvais par essence car annihiler ses opposants était parfois nécessaire afin d'accomplir les songes les plus formidables, mais il concevait sans difficulté pourtant que Tagar identifiait ses hommes de main comme des compagnons, ce qui obscurcissait sans doute son jugement à leur sujet. Ils constituaient toujours un danger potentiel pour son créateur, cependant les exterminer sans le soutien du mage aux cheveux d'argent risquait de s'avérer compromis.

    "Bien, je vous fais confiance."

    Les gardes ne semblaient quant à eux pas tout à fait certains que le Démon ait abandonné son projet destructeur, aussi ils choisirent de demeurer sur le qui-vive en vue d'une potentielle attaque en traître, mais Rêve n'avait pour l'heure aucune intention de s'opposer à la volonté de Tagar qui, selon toute vraisemblance, avait tout d'un honnête bienfaiteur. Les yeux noirs allèrent d'un soldat à l'autre, les jaugeant chacun avec une attention appuyée, mais l'entité chimérique n'effectua pas le moindre geste hostile et se contenta de reposer ses mains sur ses jambes, tranquillement.

    "J'ose seulement espérer que leur loyauté est véritable et sincère. Aucun mal ne sera fait à Dame Halewyn."

    Plus que par espoir, il s'exprimait de manière prophétique, avec une assurance telle que cela en venait à faire froid dans le dos. Malgré la perte du plus clair de ses pouvoirs, il disposait encore d'atouts suffisamment redoutables pour constituer une menace conséquente pour ces guerriers. Passant d'un sujet à l'autre avec une totale désinvolture, le Voyageur releva la tête en direction de Tagar et lui posa une question avec un intérêt certain :

    "Et que savez-vous de ma mère, au juste ?"

    Bien que l'interrogation fut adressée au dirigeant de la troupe, elle concernait tout autant les soldats qui l'accompagnaient. Maintenant que Rêve savait sa créatrice potentiellement menacée, il estimait important d'en apprendre davantage sur les données potentiellement dangereuses que détenaient ces hommes et ces femmes.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 328
    crédits : 169

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Dim 5 Fév - 5:21
    "Ma mère ne ment pas."

    Les têtes se détournèrent pour s'orienter vers la créature, suscitant aussitôt chez certains des guerriers un nouveau mouvement de recul. S'il y avait dans l'affirmation une sécheresse et une froideur notables, le sourire à la fois doux et espiègle était quant à lui toujours identique et le regard de la bête, parfaitement neutre, ne trahissait désormais aucune intention néfaste. Avant de pouvoir susciter davantage de mystère quant au sujet qu'il venait d'évoquer, Rêve se permit alors une précision bienvenue pour clarifier sa précédente remarque :

    "Elle est l'un de ces Démons qui ne mentent jamais."

    Des regards appuyés furent échangés dans l'assistance puis, après une hésitation légitime, l'un des gardes parvint à rassembler ses esprits ainsi qu'une bonne dose de courage pour formuler sa pensée, se dressant face à la bête onirique qui, de manière assez inconvenante, n'avait toujours pas accepté de revêtir son apparence d'origine :

    "Et vous, vous mentez parfois ?"

    Les yeux de la créature étrange se posèrent avec intérêt sur celui qui avait fait preuve de tant d'audace mais, avec une courtoisie tout à fait paisible, elle répondit aussitôt :

    "Oui, souvent. Je suis né de l'imaginaire, les mensonges font partie de mon domaine."

    Suite à l'étonnement qu'avait soulevé une telle franchise, une pause fut marquée. Après une courte réflexion, le prince surenchérit :

    "Mais dans l'immatériel, rien n'est jamais tout à fait faux. "

    Puis, accordant à nouveau sa pleine attention à Tagar, la bête accepta enfin d'accéder à la requête qui avait été effectuée précédemment. Lentement, la fausse Halewyn se releva et contourna son banc de fortune pour s'éloigner un peu du rassurant brasier qui se tenait au centre du camp de fortune. Le dos tourné à ses spectateurs, Rêve passa une main dans ses cheveux qui, instantanément, se changèrent en une véritable crinière de plumes étincelantes aux somptueux reflets multicolores. Sa silhouette s'allongea tandis que ses vêtements perdaient en substance, devenant bien vite confus et indéfinissable avant de s'éteindre définitivement à l'ombre d'un épais duvet, aussi noir et intense que la nuit elle-même.

    Gigantesque, la créature déploya ses ailes énormes dans un battement sonore et pivota, offrant ainsi en spectacle l'apparence merveilleuse que lui avait sculptée sa créatrice. Depuis le Pacte qu'il avait établi avec Halewyn, il ressentait d'ailleurs une certaine fierté à pouvoir arborer ainsi une telle œuvre en guise de corps. Se rabattant sur ses quatre pattes, l'imposant volatile s'approcha à nouveau des flammes, révélant alors les traits si surprenants de son faciès qui, de façon assez amusante, ressemblait fortement à celui de la chouette dont il avait emprunté les traits lors de son arrivée. Incrédule, l'un des guerriers se permit de glisser :

    "C'est... votre véritable apparence ? Vous n'avez rien en commun avec Dame Halewyn !"

    Rieur, le Démon répondit tranquillement :

    "Et pourtant, je suis bel et bien sa création. C'est ainsi qu'elle m'a dessiné."

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 328
    crédits : 169

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Mar 7 Fév - 2:27
    Lorsque le Voyageur était complimenté sur son apparence atypique, il réagissait généralement avec une muette courtoisie, car ces gentillesses étaient, en réalité, adressées à l'être responsable d'un tel résultat. Puisque Rêve percevait son créateur comme l'une des créatures les plus extraordinaires au Monde, il paraissait presque banal d'affirmer que sa création était splendidement réalisée. Il était amusant de constater, en revanche, que les menaces proférées par la bête onirique n'avaient apparemment pas transfigurée la silhouette changeante de la créature aux yeux de Tagar car il apparaissait simplement émerveillé et pas le moins du monde effrayé. Il fit d'ailleurs allusion aux ailes de l'entité surnaturelle et cette dernière, comme pour lui répondre, déploya une fois encore les immenses voiles de plumes afin de dévoiler les merveilleuses constellations qui parsemaient ses plumes.

    "Si c'est un rêve qui vous tient à cœur, vous trouverez le moyen d'y parvenir, Tagar Reys. Vous êtes un érudit et je suis convaincu que vous obtiendrez les réponses aux questions qui animent votre digne quête de savoir."

    S'il s'était gardé d'y faire allusion oralement, le volatile mystérieux avait toutefois relevé avec quelle franche admiration Tagar s'exprimait lorsqu'il évoquait Halewyn. "Magnifique" n'était pas un terme employé par les rêveurs avec légèreté, en général. C'était un mot que l'on choisissait avec soin et dont on mesurait aisément l'importance. En tant que grand amateur des mystères du Monde, Tagar était-il simplement fasciné par l'anomalie fabuleuse que représentait son amie ou y avait-il dans cette formulation autre chose. De l'affection, peut-être ? Un lien véritable ? C'était une question que le Voyageur ne manquerait pas de poser à sa créatrice lors de leur prochaine entrevue, puisque l'homme qui lui faisait face avait décidé de se montrer secret au sujet de cette relation qu'il entretenait avec le démon à la crinière embrasée.

    Mais plutôt que de s'attarder sur ce curieux aspect des propos de Tagar, il valait mieux en premier lieu se recentrer sur cette étonnante proposition qu'il venait d'effectuer. Tel un chiot intrigué par la nouveauté, Rêve laissa sa tête pivoter sur le côté, dévisageant de ses yeux immenses son vis-à-vis tout en cherchant intérieurement comment comprendre cette offre. "Rejoindre" le Reike ? Qu'impliquait-donc ce genre de restriction ? Était-ce afin de le protéger de ce monde extérieur peuplé de supposés dangers que Tagar lui offrait cette alternative à son actuelle existence libre de tout enchaînement ?

    "Je n'ai pas la moindre idée de ce que représente cette offre, Tagar Reys. Pouvez-vous m'instruire ? Quels sont les droits et devoirs d'un être qui se revendique de cette... cause ?"

    S'il avait sans doute assisté par le passé à des rêves illustrant les fondations de l'Empire, il n'en tenait aujourd'hui aucun souvenir exploitable.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 328
    crédits : 169

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Dim 12 Fév - 3:10
    Toujours à la manière d'une bête peinant à comprendre les intentions de son maître, Rêve ajustait régulièrement la distance entre son faciès mystérieux et celui de son interlocuteur, tâchant de percevoir tant le discours que dans la gestuelle de Tagar quelques éléments gardés jalousement. Dans chaque engagement, il y avait des secrets. Dans chaque promesse, des libertés s'envolaient. Une fois l'explication du rêveur parachevé, la créature accorda un long regard aux cieux obscurcis ainsi qu'à la myriade d'étoiles qui s'y trouvaient. Pourvu d'un visage bestial, il n'était pas capable de se fendre d'un sourire, toutefois un amusant roucoulement aux échos mystiques lui échappa. Après un moment de silence, il abaissa à nouveau ses yeux immenses vers l'assistance, offrant à Tagar une réponse mûrement réfléchie :

    "J'ai juré allégeance à Dame Halewyn, cher rêveur. Mon cœur et mon âme lui appartiennent. Je ne peux accepter cette offre, mais je vous remercie de m'avoir transmis ce savoir. Les jeux de pouvoir que les Hommes exercent les uns sur les autres ne sont pas les miens."

    S'il n'avait pas tout fait su établir l'importance des restrictions qu'impliquaient un tel enrôlement, il refusait toutefois de se joindre à une quelconque cause impériale. Il était déjà totalement extraordinaire qu'il ait accepté le Pacte le liant éternellement à Halewyn, mais s'abandonner ainsi pour devenir l'arme d'un simple rêveur semblait au dessus de ses forces. Il ne plaignait ni le Reike, ni ses partisans, toutefois le Voyageur ne pouvait se résoudre à scinder le Sekai comme le faisait Républicains et Reikois. Il était une part de chaque être, après tout, une illustration de leurs secrets enfouis et de leurs rêves d'enfants. Il était lié au monde entier et jamais il ne se dévouerait corps et âme à un si infime fragment de l'histoire du Monde.

    "Vous savez, il est dangereux de mener sa vie ainsi. Vous ne pourrez pas éternellement rester neutre, à moins de retourner dans votre... monde d'origine."

    Audace, arrogance même. La créature issue du Songe pivota et serpenta lentement, ailes repliées, s'approchant de la jeune combattante dont la naïve intervention avait attiré son attention. Malgré la menace qu'il avait proféré plus tôt, elle s'exprimait désormais sans crainte, sa fascination pour l'être millénaire étant trop importante pour être voilée par sa peur. C'était sans doute idiot car, comme il l'avait déjà admis, il était aussi menteur que n'importe quel rêveur. Peut-être qu'il reviendrait, se muant dans les ombres de leur couche afin de les anéantir un par un durant leur sommeil, écartant ainsi tout risque de voir sa chère créatrice être menacée d'une manière ou d'une autre. Cependant, il ne faisait pour l'heure preuve d'aucune malveillance à l'égard de la guerrière, à laquelle il répondit posément :

    "Tu dis vrai, rêveuse. Ton monde regorge de cauchemars plus terribles les uns que les autres. Je le sais car j'en ai sculptés des milliers. Néanmoins, je tiens à mon absolue liberté."

    Un soupir suivi d'un éclat de rire résonna dans l'assemblée, attirant l'attention de chaque individu présent. Le combattant responsable de cette désapprobation évidente, encore affairé à affuter le tranchant de sa lame, affichait encore une mine patibulaire; n'ayant apparemment pas digéré l'idée d'être ouvertement menacé de mort par cette créature maudite que Tagar Reys, dans son infinie bonté, avait tout de même jugé bon de ne pas écarter. Dans l'hostilité de cet homme, Rêve ne releva pas de courage ou de bêtise, bien au contraire. Il se montrait farouche par crainte et, pour maquiller son effroi, il tentait maladroitement de laisser la colère prendre le dessus pour conserver une once de contrôle sur cette rencontre improbable.

    "Votre liberté ? Vous insinuez que les habitants du Reike sont emprisonnés par l'Empereur ? Sachez, créature, que nous sommes le peuple le plus libre et le plus fier de tout le Sekai. Vous n'êtes pas plus libre que moi ou que mon seigneur. Vous êtes simplement plus indécis et confus."

    Cette fois-ci, ce fut au tour de Rêve de laisser un ricanement lui échapper. Le rire glacial de la bête à deux vois, à la fois suraigu et profondément grave, provoqua un écho fugace qui vint s'éteindre dans la noirceur de la nuit. Alors que le sourire nerveux du garde du corps s'affaissait, Rêve s'écarta de la jeune femme pour s'approcher doucement de lui et, à chaque pas qu'il effectua, le somptueux volatile changea progressivement aux yeux de celui qui laissait la peur le regagner. Du merveilleux plumage étoilé, il ne restait pas la moindre lueur rassurante. Les plumes semblaient s'être affutées, prises d'une soudaine décrépitude évoquant la mort elle-même. D'un air impérieux, le monstre métamorphe rétorqua avec une pointe d'animosité grimpante :

    "Et d'où vient cet Empire que tu vénères, si ce n'est d'un rêve ? Combien de cauchemars sont nés des guerres que vous avez mené ?"

    Il n'avait pas besoin d'en dire davantage. S'il était leur création, il avait lui aussi participé à fonder leur monde, à sa manière.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 328
    crédits : 169

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Lun 13 Fév - 3:33
    La tension entre le soldat et l'enfant des Songes s'affaissa doucement lorsque Tagar, savant diplomate, s'excusa pour son le comportement de son garde un peu trop irrespectueux. Les ailes immenses se replièrent et la bête fit volte-face, marchant avec la nonchalance d'un grand félin pour s'éloigner à nouveau du rassurant brasier, se fondant dans l'obscurité de la nuit avant de pivoter vers le jeune seigneur qui, habilement, confirma que sa cause comportait en effet des restrictions, et pas des moindres. Suite à quoi, le combattant farouche abandonna l'altercation, peu désireux vraisemblablement d'éveiller le courroux de la bête et encore moins celui de son employeur.

    Tagar ramena ensuite la conversation au refus du Voyageur quant à l'offre de recrutement, expliquant qu'il la comprenait mais offrant tout de même à la bête mythique l'opportunité de revenir sur sa décision, au besoin. Rêve ne pouvait s'empêcher néanmoins de s'amuser un peu du vocabulaire employé par l'homme de l'Empire. Lui qui était à sa façon un fragment de chaque être conscient ne se voyait pas se "réfugier" où que ce soit puisque, partout où il allait, c'était les siens qu'il trouvait. Opinant respectueusement du chef malgré cela, la bête mythique exprima son approbation :

    "Je vous remercie pour cette attention, Tagar Reys. Mon savoir au sujet du domaine des Songes est à votre disposition, si d'aventure vous en trouvez l'utilité. Je reviendrai vous rendre visite, soyez-en sûr."

    En un éclair, la silhouette gigantesque du volatile fantasmagorique effectua une pirouette dansante et, dans ce seul mouvement, elle se transfigura pour copier à nouveau l'apparence d'Halewyn, à la différence près que ses yeux immenses et noirs étaient constellés d'étoiles luminescentes. Un rire cristallin, emprunté à sa mère, lui échappa alors. Tout en élégance, il effectua une ultime révérence alors que sa silhouette, petit à petit; semblait se défragmenter, ce dans un étrange crépitement magique. A moitié disparu, le prince exilé formula ses adieux :

    "Je n'oublierai pas votre bonté, Tagar Reys. Et surtout, je ne manquerai pas de transmettre vos amitiés à ma créatrice. Je crois que... je comprends pourquoi elle s'intéresse à vous."

    Puis, sur ses mystérieuses paroles, l'étrange personnage se volatilisa dans une nuée de lueurs étincelantes. Les lumières vinrent mourir les unes après les autres, ne laissant derrière que quelques plumes luminescentes, seules preuves tangibles que cette entrevue si curieuse n'avait pas été un rêve.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum