DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Régularisation de situation InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 0:11Kilaea Sliabh
    Étincelles Couragéennes | OrifaHier à 22:38Arès Wessex
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 18:22Rêve
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 18:16Arès Wessex
    Un regard de capitaine sur l'avenir... Hier à 17:09Altarus Aearon
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 16:43Valmyria
    Validation de StadzankHier à 16:19PNJ
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 493
    crédits : 5339

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Dim 5 Fév - 22:47
    Quelques jours après avoir installé Siriane chez elle, Cyradil avisa un rendez-vous avec Tagar, ex-ministre des finances et actuel Cœur du Reike. C’était pour ainsi dire le seul contact qu’elle avait vraiment avec les hautes instances visiblement « inatteignables » du Reike. Par courtoisie, Cyradil avait envoyé une lettre à Tagar pour solliciter une entrevue mais n’hésiterait pas à se présenter au palais et à se montrer très persuasive. Qu’elle puisse attendre pour ses propres ambitions, Cyradil pouvait mettre son mal en patience mais il était hors de question de s’embourber dans l’engrenage de la paperasse administrative pour ce qui était de la situation de Siriane.

    Dans tous les cas, selon la durée de son attente, la jeune liche se présenterait quand même au palais, avec ou sans rendez-vous. La jeune forgeronne pouvait se montrer très patiente mais il n’y avait rien qui la méprisait autant que de se faire tourner en bourrique, surtout que, cette fois-ci, elle avait une très bonne raison de se présenter. D’autant plus que, au bout d’un moment, la jeune blonde n’était pas n’importe qui. Cela dit, elle savait que Tagar était quelqu’un de compréhensif et qu’il n’y avait pas de raison que celui-ci refuse sa requête sans l’analyser. Restait à savoir s’il pouvait l’aider sur certains points ou projets qu’elle avait proposé à Siriane.

    Cyradil ignorait par exemple les détails de la relation qui existait entre le Reike et la République. Si elle devait envoyer Siriane là-bas, elle voulait être sûre qu’elle ne puisse rien y risquer et que la sirène puisse y étudier en toute sérénité. Avant cela, il lui fallait apprendre à se contrôler, ce que la jeune liche était prête à lui apprendre mais que les professeurs de Magic seraient sans doute plus à même de compléter sa formation. Surtout qu’avec un diplôme, il était beaucoup plus facile de trouver du travail ! Et puis, cela lui fera pas de mal de s’ouvrir un peu au monde. Quoi qu’il en fut, Cyradil se présenta aux portes du palais, habillée de noir comme à son accoutumée, son diadème reposant toujours sur ses yeux. Elle avisa donc deux gardes.

    « Excusez-moi messieurs. J’ai rendez-vous avec Mr Reys pour une affaire importante. Pourriez-vous si possible l’avertir de sa venue ou me conduire à son bureau ? Dites lui que Cyradil Ariesvyra sollicite son aide pour une affaire urgente. »

    « Ariesvyra vous dites ? »
    A l’évocation du nom, son acolyte se tourna vers le premier homme, comme illuminé d’un éclair de génie.

    « Ah oui, cela me revient ! C’est vous qui avez réparé mon épée l’autre jour ? Oui, bien bien sûr, je m’en vais voir si Mr Reys est ici en ce moment. Attendez ici, je ne serais pas long. »

    « C'est gentil, je vous remercie. » Dit-elle avec un sourire

    Restait maintenant à savoir si Tagar était présent et s'il aurait l'amabilité de bien vouloir la recevoir.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 493
    crédits : 5339

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Mer 8 Fév - 23:17
    L’entrée au palais fut bien plus facile que ce que Cyradil aurait imaginé. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’y avait pas remis les pieds et la dernière fois devait bien remonter à une époque où le Cœur portait encore des langes pour bébé. Cela dit, l’endroit n’avait pas énormément changé depuis et elle se rappelle encore de la sollicitation que sa construction avait demandé et des puissants sortilèges qui animaient la demeure du couple impérial. Comment elle le savait ? Et bien tout simplement parce qu’elle avait suivi le processus de près. L’une des rares choses qui avaient mérité son attention jadis. Malgré les tentatives pour dissimuler certains secrets, rien qui touchait à la puissance des arcanes n’avait vraiment pu échapper à l’œil expérimenté de la jeune blonde. Cependant, elle se rappelait avoir vécu la naissance d’Ayshara avec une certaine nostalgie bien qu’elle était dissimulée parmi la foule ce jour là.

    Quoi qu’il en fut, la jeune forgeronne fut accompagnée au bureau du Cœur vis-à-vis duquel elle n’avait pas vraiment prévu de changer d’attitude. Cyradil avait toujours été franche peu importe le rang de son interlocuteur et elle pouvait avoir autant d’estime pour le boulanger du coin que pour l’empereur lui-même si le premier pouvait s’en trouver méritant. Sa requête était réfléchie et la jeune femme savait bien ce qu’elle voulait demander à Tagar. Un simple service que celui-ci serait à même de lui fournir mais dont il était bien sûr libre de refuser. Cyradil était pleine de ressources, elle savait toujours comment retomber sur ses pattes.

    « Et bien, cela faisait un moment que nous nous étions plus vus Mr Reys. Je vois que vous avez eu le temps de gagner du gallon. Toutes mes félicitations. »

    C’était sincère. Cyradil avait toujours encouragé les gens qui réussissaient et était toujours heureuse de voir les gens atteindre leurs objectifs et ce, même si elle ne les portait pas spécialement dans son cœur. En bref, la jeune liche était bonne joueuse. Elle attendit qu’il lui propose de s’asseoir avant de s’installer.

    « Je sais que vous êtes un homme fort occupé et j’ai du vous alpaguer sur vos très courtes plages de disponibilité afin de vous soumettre une requête. Voyez-vous, il y a quelques jours, j’ai recueilli une femme du nom de Siriane. L’histoire est un peu longue mais disons que je l’ai arrachée des griffes de son ancien propriétaire mais j’ignore si elle possède un quelconque statut au sein du Reike. J’aimerais pouvoir simplement la prendre sous ma tutelle le temps qu’elle se trouve une situation stable. J’ai quelques idées mais je préfère d’abord que vous me donniez votre avis sur la question. Siriane à l’air de particulièrement se distinguer dans le chant donc j’avais pensé à une carrière dans les arts. »

    Bien sûr, Cyradil avait omis tout le passage où elle avait failli finir dans son estomac mais inutile de créer davantage de problèmes. Ce n’était pas de son plein gré et elle comptait bien l’aider à s’en sortir. Mais pour l’heure, la jeune blonde était surtout disposée à entendre ce que le Cœur avait à dire.


    Régularisation de situation Cyradi15

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 493
    crédits : 5339

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Dim 12 Fév - 11:52
    Le bureau du Cœur semblait empreint d’un certain ordre qui allait bien avec l’esprit plutôt cartésien de Tagar. Il y avait plein d’ouvrages utiles sur la constitution impériale, des fauteuils de bonne facteur dont Cyradil pouvait apprécier la texture ainsi que des plantes qui donnaient un peu de verdure au décor. Le mur en arrière présentait le portrait du couple royal, montrant l’extrême patriotisme de l’ancien contrôleur royal. Fort heureusement, la jeune blonde ne pouvait pas voir tout cela, autrement, elle ne savait pas si elle aurait pu se contenir de rire. Cyradil ne pourrait jamais faire preuve d’un tel dévouement même si elle avait toujours été heureuse de vivre au Reike. Cependant, elle n’avait jamais apprécié s’entacher d’images faussement bonnes et préférait observer le monde tel qu’il est. Plutôt qu’à l’empire, c’était surtout à ses habitants vers qui son intérêt se portait.

    « Oh ça j’en doute. Siriane ne sait même pas qui sont ses parents et elle a toujours vécu sous le joug de quelqu’un qui a profité de sa gentillesse et de ses talents pour faire de l’argent sur son dos. Aucune chance que l’on ne veuille la récupérer puisqu’elle-même ne sait pas d’où elle vient réellement. Un cirque républicain ? »

    La jeune blonde se retint de rire. Si seulement il savait ce que cela cachait réellement.

    « Le propriétaire de ce cirque ambulant est pourri jusqu’à la moëlle. Sous ses airs de tuteur légal de Siriane, il cache une belle attirance pour tout ce qui brille à la lumière du jour. Je l’ai obligé à me céder la jeune rousse en lui faisant bien comprendre de ne plus jamais l’approcher. Je ne suis pas très versée dans le conflit inutile mais libre à vous d’enquêter sur lui mais si vous voulez mon avis, je crois qu’il a enfreint un bon nombre de règles de l’Empire et ce, depuis plusieurs années. »

    Mais bon, ils n’étaient pas là pour parler de son ancien tuteur. Il fallait avancer davantage dans la discussion. Cyradil avait bien compris que Siriane ne pouvait pas disposer des avantages reikois mais elle s’attendait plutôt à ce que Tagar consulte de quelconque registres pour espérer trouver une trace d’affiliation quelque part. Mais non, à la place, il se contenta de lui faire un petit rappel des lois constitutionnelles. Heureusement que Cyradil n’était pas facilement irritable autrement elle aurait peut-être transformé cet endroit en bac à glaçons.

    « Merci Mr Reys. Fort heureusement, je suis encore assez jeune pour me rappeler la constitution de notre cher pays. Mais il me semble qu’il n’est pas impossible d’obtenir la nationalité reikoise, en prêtant allégeance notamment. Je voudrais que Siriane puisse s’intégrer à la société et puisse enfin vivre sa vie comme elle le souhaite. Je suis sûr que vingt ans de captivité c’est déjà pas mal comme expérience éprouvante de la vie. Il est temps pour elle de prendre un nouveau départ et je veux que ce dernier se fasse sur des bases saines. »

    Enfin, cela c’était la partie facile. Ses ambitions allaient bien plus loin que cela mais il lui fallait obtenir un peu de coopération de l’empire et surtout cela nécessitait que l’on ravale un peu sa fierté et que l’on fasse preuve d’un peu de modestie, ce que l’Empire était difficilement en mesure de lui procurer selon elle mais aussi compte tenu des antécédents historiques de celui-ci.

    « Je disais tout à l’heure que Siriane était douée dans le chant et les arts du spectacle. Mais vous savez comme moi que l’on a plus facile à trouver un travail stable en ayant une expertise reconnue dans le métier. Malheureusement, même notre université la plus prestigieuse manque de diversité. Si Siriane le souhaite, j’aimerais lui offrir la meilleure éducation possible. »

    Cela serait sans doute plus facile si la jeune liche occupait un poste aussi prestigieux que Tagar mais ce n’était pas tellement possible pour l’instant pour…certaines raisons ? Enfin, ce n’était pas le sujet du jour de toute façon.

    « J’avais idée de l’envoyer suivre un cursus d’honneur à Magic. Ils proposent une filière axée sur les arts et je suis certaine que Siriane saura sortir du lot. Je parle de projets lointains bien sûr mais elle est encore jeune alors je resterais quelques mois pour la guider. Néanmoins, il faut avoir un permis d’immigration légal pour que des immigrés puissent s’y inscrire et pour avoir ce permis, il faudrait déjà que l’on soit en ordre administrativement dans son propre pays. Je le répète mais, de ce que je sais, Siriane ne possède à priori plus aucune attache donc de mon point de vue, je ne vois pas le souci de ne pas lui fournir la nationalité. »

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 493
    crédits : 5339

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Dim 12 Fév - 21:46
    Finalement, Tagar s’était montré plutôt conciliant. Cela améliorait l’image que la jeune femme se faisait de lui. Derrière son esprit patriotique, il avait un bon fond visiblement. Beaucoup de choses devaient être faites encore mais au moins Siriane ne devait plus vivre dans la crainte et l’ombre. Se porter garante de la sirène ne devrait pas trop posé de soucis si Cyradil lui montrait comment utiliser ses pouvoirs à bon escient. Peut-être même qu’elle pourrait les mettre à profit dans ses représentations théâtrales mais peut-être pas en envoutant les gens mais en les surprenant par son réel talent.

    « C’est bien ce que je pensais Mr Reys. Je vous remercie de m’offrir votre aide et d’accepter de régulariser sa situation. La petite mérite vraiment de vivre une vie saine. Avec l’esprit assuré, je tâcherais donc de lui parler de cette possibilité d’obtenir la nationalité. En attendant, elle résidera dans ma demeure et, une fois ses papiers régularisés, j’essaierais de lui trouver un endroit où vivre. »

    Avec beaucoup d’eau. Mais elle n’osa pas ajouter cette phrase au risque de trahir les véritables origines de Siriane. Tant que sa transformation sera instable, il valait mieux que cette dernière ne soit pas révélée au grand jour. Il lui faudrait sans doute expliquer tout ce que cela impliquait mais les deux femmes auraient le temps d’en discuter. De toute façon, Cyradil ne l’obligerait jamais à faire quoi que ce soit ni à abuser de sa gentillesse.

    « Très bien, voilà qui me soulage d’un poids. Sans doute que Siriane viendra à votre rencontre pour vous en parler elle-même. Si elle le fait, je vous demanderais d'avoir l'amabilité de la recevoir. Je peux toujours la représenter mais vous savez, cela ne sera jamais aussi bien que si les mots sortent de sa propre bouche. Après tout, la décision finale lui revient, je n’agis ici que d’intermédiaire en essayant d’user au mieux de mes contacts. »

    Elle se leva ensuite, tendant la main au Cœur, avec un sourire qui en disait long sur son soulagement tout en s’apprêtant à s’en aller.

    « Je ne vais pas abuser davantage de votre temps. Au plaisir de vous avoir rencontré Mr Reys. Je sais que c’est la deuxième fois que nous nous rencontrons mais puis-je vous appeler Tagar ? C’est toujours plus chaleureux de se délester d’une partie des manières je trouve. Pour ma part, Cyradil suffira. »

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum