DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    A l'ombre de la neige - Page 3 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirAujourd'hui à 22:57Capitaine Saumâtre
    Tout feu tout flamme [Kassandra]Aujourd'hui à 22:46Zéphyr Zoldyck
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 22:38Brak'Trarg
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 20:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 16:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 16:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 16:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 14:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 13:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 12:38Kieran Ryven
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 27 Fév - 10:23
    Il avait monté en pression plus qu'il ne l'aurait voulu. Et ca l'avait surpris lui même. La réponse finale sur ce fait était évidente. Il était bien plus a fleur de peau que ce qu'il aurait bien voulu dire. La douleur était revenu lors de son petit sprint. Il aurait du resté allonger après tout. Mais ça allait, grâce a sa présence. Elle vint d'ailleurs proche de lui, et il accepta bien volontiers sa présence.

    - Excuse moi.

    Il avait cette image de vieil arbre immuable, et il aimait bien cette image qu'il renvoyait de lui meme. Mais pas cette fois. Il avait l'impression d'avoir donné une image d’hystérie de sa personne et il n'aimait pas trop ça. Il passa la main derrière sa nuque et la caressa doucement en remontant dans ses cheveux, profitant d'une brève seconde de répits.

    - Je n'aurais pas du m'énerver comme ça.

    Il posa les yeux sur l'homme toujours assit sur le banc, puis sur la petite qui reprenait légèrement des couleurs. Rowena était véritablement douée pour la magie de premier soin, rapide et précise. Elle se releva d'ailleurs, soutenue par sa maman, et en les remerciant. Shan hocha juste légèrement la tête, sans rien dire, mais il était content que ça finisse bien.

    Il tourna la tete vers l'homme, mais ne se sépara pas de son amie. Il la laissa dialoguer avec les deux naines. Elles venaient de la boutique ou il avait voulu acheter un dessert. Il aurait peut etre l'occasion d'aller les voir de toute maniere. Quand elles furent rentrées, il passa le bras autour des épaules de son amie et se retourna vers l'homme.

    - Vous etes calmés ?

    Ça semblait le cas, il était tout penaud désormais. L’adrénaline était retombée, et ne restait que la honte et le regret. Bon, au moins ils n’étaient pas tombés sur un criminel en puissance. Il s'approcha d'un pas de plus et le fixa, sans dire un mot. Pas besoin de plus, il semblait prêt a parler de lui même. Shan n'avait pas toujours besoin de mettre des gros coups de pressions comme il avait pu le faire a Taisen avec le marchand d'art.

    En écoutant, il tourna légèrement les yeux vers Rowena, intrigué par cette histoire. Ils n'avaient pas prévu de partir tout de suite, mais il n'aimait pas trop fermer les yeux sur ce qu'il avait devant lui. Il écouta un peu plus attentivement, et quand il se blâma a nouveau, l'elfe ne fit rien pour dédouaner son compatriote.

    - Vous avez fait une erreur, mais tous les gens impliqués sont encore en assez bonne santé pour que vous tentiez de réparer vos tords, je me trompe ?

    Il n'allait pas le tabasser gratuitement pour quelque chose dont il semblait avoir conscience de la gravité. Il valait mieux l'encourager a faire quelques de juste pour réparer plutot qu'une punition gratuite.

    - Dites moi le nom de votre commanditaire, et de sa femme. C'est sur notre chemin, on va s'en occuper rapidement.

    Il aurait sans doute du demander a son amie d'abord, mais au pire ils auraient juste a se séparer a nouveau l'espace d'un jour ou deux ou....erf, il venait d'y penser maintenant. Se séparer encore ? Ca allait etre compliqué.

    - Vous, prenez une nuit de repos. Et quand ce sera fait, demain, vous reviendrez ici, et vous rentrerez a l'intérieur. Vous laisserez la patronne vous insulter, vous vous excuserez, et vous acheterez des produits pour finir votre retour chez vous. Compris ?

    Il soupira. Il avait peut etre perdu une occasion de ce taire, mais au moins il serait en paix avec lui meme. Il posa les yeux une derniere fois sur lui et fit un petit geste de la main.

    - Filez maintenant. Je ne veux plus jamais vous voir au galop sur un cheval.

    Il se retourna et attira son amie avec lui, l'air de nouveau fatigué, comme au début. Il s'éloigna dans la rue de quelques metres et s'arreta une fois qu'il avait tourné dans une rue annexe pour ne plus etre en vue du messager.

    - ...J'aurais du te demander avant, excuse moi.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 27 Fév - 12:49
    - Shan... "

    Le regard qu'elle lui lança était lourd d'hésitation. Repartir pour Melorn maintenant et mettre leur nez dans une affaire domestique qui impliquait peut-être une secte titanesque ? ... Non seulement elle n'en avait absolument pas envie, mais en plus il n'était pas encore remis. S'ils croisaient effectivement des cultistes ou autres abominations, elle ne voulait pas qu'il se casse encore quelque chose. S'il ne prenait pas le temps de se remettre, il finirait par en garder des séquelles.

    - Il s'appelle Lomion Racanor, son atelier est dans le quartier des forges. Sa femme s'appelle Minaria. Une grande elfe aux cheveux noirs qui donne l'impression de ne rien avoir avalé depuis un an.
    - Et le hameau, à quel distance est-il ?
    - D'ici ? Une heure à cheval vers l'ouest, sans y aller à fond de train.

    Et Shan continuait, actant directement le fait qu'ils s'en occuperaient le jour même, ce qui tendait plus encore la jeune femme.

    - Oui... Je devrais m'excuser... Mais ma course...
    - Il doit bien y avoir un cheval de disponible ici. " elle se tourna vers son compagnon. " Il devrait plutôt finir sa course et revenir demain pour s'excuser, nous donner des nouvelles et récupérer votre monture. Nous, on pourrait aller directement jeter un oeil à ce hameau, voir s'il y a quelque chose d'inquiétant ou non et ça ne nous empêchera pas d'aller voir ce monsieur Racanor si nous en avons besoin. " Puis de nouveau au messager. " Qu'en pensez-vous ?

    L'homme acquiesça, visiblement soulagé à l'idée de pouvoir accomplir le travail pour lequel il avait été payé dans les temps... Et d'avoir une raison d'entamer la conversation avec les gens du cru. Quand Shan le congédia, l'homme parti sans faire d'histoire, sur un salut hésitant mais amical de la main.

    - Au fait, moi c'est Rana !
    - Rowena.

    Un dernier hochement de tête penaud et il tourna les talons en tenant sa monture par la brise, les laissant seuls sur le chemin enneigé qui descendait vers le bras de bras de rivière.

    - Oui... Tu aurais du. "
    mais elle soupira, bien plus inquiète qu'agacée. " Si tu ne te reposes pas, tu va finir par garder des séquelles. Je sais que tu veux aider tous ceux qui en ont besoin, mais te briser en le faisant ne fera de bien à personne.

    Elle caressa sa joue et le scruta un instant... Il avait de nouveau l'air très fatigué, mais elle le connaissait assez pour savoir que ça ne l'arrêterait pas. Cette façon qu'il avait de jouer les justiciers sans pouvoir laisser les autres souffrir, c'était aussi ce qu'elle aimait chez lui.

    - Le hameau est suffisamment proche pour qu'on puisse faire l'aller-retour aujourd'hui si je trouve une monture. On peut y aller, de toute façon tu ne seras pas tranquille sinon... Et cette histoire de titans ne me dit rien qui vaille à moi non plus. Mais promet-moi de te ménager. En cas de soucis, je te protègerai autant que possible. D'accord ?
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 27 Fév - 14:29
    - C'est l'habitude.

    L'habitude de toujours vivre seul, d'agir seul, de décider seul. Il avait beaucoup vouloir énormément s'adapter pour être avec elle, on ne se refaisait pas en quelques mois. Il le savait. Mais il ne pouvait s’empêcher de vouloir faire quelque chose quand il avait la conviction qu'il en était capable.

    - Tu peux rester ici, je vais juste jeter un œil a cette femme, rapidement.

    Sans doute une femme embrigadé par des idées que pouvaient scander les cultismes, en y croyant dur comme fer. Il connaissait un paquet de gens qui avaient succombé a ça, et ça lui tenait a cœur d'aider les âmes égarés qui se faisait monter la tête.

    - Je vais bien tu sais. Ce n'est pas la premiere fois que je m'abime. Je dois encore travailler pour me renforcer, c'est tout.

    Il se souvenait comme si c’était hier des premières leçons de combats qu'il avait reçu. De son père, quand il avait eu douze ou treize ans. Des formules simples, qui paraissait évidente mais que bon nombre de combattants mettaient de coter au fur et a mesure de l'avancé de la vie. Shan, c’était l'inverse. Il était totalement focalisé sur cette idée, et n'en avait jamais dérogé. Son entraînement matinal provenait de la.

    « Un corps d'acier pour un esprit d'acier. »

    Il était sans doute déjà plus résistant que son pere lui même, ainsi que de la plupart des humains ayant vécu, mais c’était loin d’être suffisant pour lui. En murmurant la phrase il avait fermé les yeux, et les ouvrit de nouveau en sentant la main sur sa joue. Il leva son bras et la recouvrit de la sienne avec tendresse.

    - Je ne pensais pas y aller directement a vrai dire...mais ce sera mieux. Difficile de se reposer en sachant que quelque chose attends, n'est ce pas ?

    Oui, il savait qu'elle serait la pour le protéger, pour le défendre, jusqu'à mettre sa vie en jeu. Il n’était plus au stade ou il pouvait lui dire de ne pas le faire, de rester en arrière. Ils avaient atteint le segment de leurs relations ou au contraire, ils étaient bien plus en sécurité en étant l'un avec l'autre.

    - Il y a une écurie qui loue des montures de voyage a l'est du village, on peut s'y diriger, il y a cinq minutes a cheval. Un peu plus a pied.

    Ils se dirigeaient probablement vers une montagne d’ennuis, une secte dévouée au fait de neutraliser tout ceux qui voudraient se mettre sur leur chemin. Il y avait peut être même des sacrifices, des prisonniers. Les esclaves étaient souvent fournis par ces entités pour financer leur sombre culte.

    - Pendant ce dernier mois...il y a un fil qui s'est formé dans ma tete. C'est un peu flou alors mon instinct ne m'a jamais trop trompés. Enfin, je t'expliquerais sur le chemin.

    Il lui prit doucement la main et soupira.

    - Pas de dessert pour nous ce midi, donc...
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum