DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Allys Terasu [TERMINÉ] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 0:11Kilaea Sliabh
    Étincelles Couragéennes | OrifaHier à 22:38Arès Wessex
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 18:22Rêve
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 18:16Arès Wessex
    Un regard de capitaine sur l'avenir... Hier à 17:09Altarus Aearon
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 16:43Valmyria
    Validation de StadzankHier à 16:19PNJ
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 3 Mar - 15:26
    Allys Terasu
    Race : Fae
    Sexe : Féminin
    Age : 120 ans
    Métier : Cantatrice
    Taille & poids : 1m55 pour 43 kilos
    Alignement : Neutre mauvais
    Faction : Reike
    Rang : B (fiancée d'un noble joaillier)
    Religion : Athéisme
    Avatar : Violet Evergarden

    Pouvoirs et objets

    Vocation : Mage
    Sous-spécialisation : Mage noir

    Caractéristiques raciales :
    - Immunité : Terre
    - Faiblesse : Feu

    Pouvoirs acquis :
    - Vol : Palier 1 (500)
    - Séduction (500)
    - Nyctalopie (150)
    - Projection astrale (500)
    - Transe : Palier 1 (500)
    - Contrôle mental : Palier 1 (250)
    - Contrôle des émotions : Palier 2 (250 + 500)
    - Attaque mentale : Palier 2 (250 + 500)

    Possessions : Une belle demeure au cœur de Taisen, des domestiques, de beaux vêtements, des bijoux sublimes… Mais ça ne lui appartient pas vraiment. C'est elle, l'objet.

    Description physique et mentale

    Reikoise. Petit et discret, le tatouage de la jeune femme se trouve derrière son oreille droite.

    Étincelante. Deux ailes chatoyantes et colorées s’élèvent parfois dans le dos de la chanteuse. Elles s’accordent avec le maquillage élaboré et les parures hautes en couleur de la jeune femme lorsqu’elle effectue une prestation. Mais ce que l’on remarque surtout ce sont les somptueuses parures qu’elle arbore lors de soirées mondaines. La jeune femme brille comme un bijoux, à se demander si ce sont les créations qu'on lui fait porter ou elle-même l'objet de convoitise.

    Angélique et charmante. Une chevelure couleur des blés, deux grands yeux d’un bleu pâle, des pommettes rondes mettant en avant son tout petit nez et sa bouche à la moue boudeuse. Allys possède un visage agréable à regarder, lui donnant des airs de poupée fragile. Que ce soit son apparence agréable, son air aimable ou ses bonnes manières, Allys sait faire bonne impression. Elle aime se montrer agréable, polie et souriante.

    Attractive… ou manipulatrice. La jeune femme a une parfaite maitrise de son image, son corps et de sa magie. Elle en usera comme bon lui semble pour se montrer attrayante.

    Egocentrique et envieuse. Les regards se doivent d’être dirigés vers elle pour que la jeune femme se sente exister. La fée aime se faire remarquer, admirée… Et par-dessus tout que l’attention des autres lui soit bénéfique d’une manière ou d’une autre. Cela lui donne sentiment d'être importante, d'avoir une identité même si elle empli de mensonges. C'est un sentiment illusoire qui disparait bien rapidement.

    Insensible. Puisqu'elle ne considère pas sa propre personne à sa juste valeur, comment pourrait-elle envisager autrui avec plus de considération ? Malgré les apparences, Allys n'éprouve que rarement des émotions. Elle ne manifeste pas d'amour réel envers les autre, ne connait pas la notion de plaisir et bien qu'elle comprenne l'intérêt de faire preuve de "considération" pour les émotions d'autrui, elle ne fait que répondre à leurs besoins sans que ça ne l'atteigne.

    Résignée. Malgré ses désirs d'existence, Allys connait sa place. Rien de ce qu'elle touche ne lui appartient réellement. Elle n'est qu'une image, une pierre un peu jolie qu'on affiche mais qui n'est en réalité que du toc. La Fae en a conscience et l'a accepté le jour où elle a vendu son existence au plus offrant. Elle ne croit d'ailleurs pas au prince charmant, persuadée que tout n'est régi que par l'instinct et l'intérêt.

    Histoire ou test-rp

    Madame la Cantatrice, le bijoux chéri de Sieur Escarboucle, est la pureté incarnée.

    Si vous saviez… Ce ne serait pas avec d’aussi jolis mots que vous m’auriez qualifiée. L’histoire est bien loin de celle d’un conte de fée. Oh, j’en suis une mais la comparaison s’arrête là. Ce n’est pas pour rien que personne ne sait d’où je viens, Monsieur s’est bien assuré de brouiller les pistes et pour cela je lui en remercie. Vous m’auriez détestée, croyez-moi.

    Toute mon enfance, je l'ai vécue dans la misère et la crasse. L’obscurité s’étendait sous mes yeux et elle était tout autant à la fois ma meilleure amie comme mon pire cauchemar. Parfois, même, la vue du soleil m’insupportait. Si belle, si lumineuse et empli de vie. Tout ce que je n’étais pas…

    Quand ton ventre te hurle sa souffrance, que tes os tentent de percer ta chair et que l'on jette des regards emplis de dédain sur ta face boueuse, tes ongles noircis et tes cheveux de paille, tu apprends vite que l'espoir ne t'aidera pas. Non. T'es seul. Personne n'ira te rendre la main sinon pour lui cracher dessus.

    Alors tu te bouges, par instinct, grâce à cette petite étincelle écoeurante qui te maintient en vie, te pousse à agir. En fait, tu ferais juste n'importe quoi pour apaiser ce qui déchire tes entrailles. Voler ce qui est à ta portée, squatter une chambre que tu n'as pas payée, voyager clandestinement, accepter n'importe quel boulot ingrat, difficile, dangereux ou honteux, même si ça veut dire être un rouage de la pègre, bon à jeter aux ordures.

    Je n’étais personne, je n’avais rien et j’étais prête à n’importe quoi pour m’en sortir. Y compris me vendre au premier venu pourvu que je puisse en tirer avantage. Quand j’ai été en âge de monnayer mon corps je l’ai fait. Qu’importe que ma propre personne ne m’appartienne plus tant que ça pouvait me faire exister. On me faisait dormir sous un toit, dans une chambre, je pouvais manger de vrais repas, me laver… c'était même la première fois qu'il était important que je sois belle. Ma peau hydratée, maquillée, mes cheveux soyeux et lisses, mes ongles manucurés et mes ailes brillantes, douces et suffisamment fortes pour me soutenir.

    Pour dire vrai, ce fut le travail le plus agréable de ma chienne de vie. J’y ai pris goût très vite. Voir ces gens m’observer avec envie, se croire supérieurs à moi tout en sachant qu’en réalité c’est moi qui les avait au creux de ma main. Il me racontaient des choses qu’ils n’auraient avoué à personne d’autre qu’une prostituée les ayant mené à l’extase.

    L’un d’eux s’était même réellement pris d’affection pour moi. Il revenait inlassablement chaque jour. Parce que je lui rappelais son premier amour et qu’il aimait m’entendre chanter, la tête posée sur mes cuisses, bercé par mes caresses dans sa chevelure sombre, affirmant que je pourrais faire carrière avec une si belle voix, que c’était un gâchis… C’était la chance de ma vie : Un noble, un artisan joaillier réputé pour ses créations époustouflantes qui aurait même réaliser un bijoux pour l’Impératrice en personne, tombé amoureux d’une prostituée ?

    Je l’ai manipulé comme on jouerait avec un pantin, agitant ses ficelles avec dextérité. Le pauvre bougre était malheureux depuis le départ de sa dulcinée qui l’avait laissé élevé seul leur fille illégitime… et moi je lui offrait ce qu’aucune autre n’arrivait à lui donner. Je l’écoutais, le conseillais, lui prodiguais “l’amour” dont il avait été privé et mieux que ça, il voyait en moi un diamant brut de talent qui ne demandait qu’à se faire polir. Et puisque c’était un homme riche, désireux de me “sauver”, il m’a tout simplement rachetée. Au prix fort et en échange de leur silence absolu.

    Vous allez me dire que ça revient au même, que c’est horrible d’être considéré comme une chose et non pas une personne à part entière mais ça m’est bien égale de lui appartenir. Lorsque j’ai posé les pieds dans son domaine, que j’ai vu son immense demeure, tous ces employés dont le seul but était d’être à mes petits soins… Je me moquais bien de savoir si c’était moi qui l'avait manipulé ou s’il savait d’avance à quel point il pourrait se faire davantage d’argent et de renommée grâce à mon talent.

    Ça a été le cas. C’est facile lorsque l’on est bien né, que l’on à de l’argent et des connaissances. Il a fallu qu’il me présente, me fasse faire quelques démonstrations et j’ai fini par me faire connaître, petit à petit… Madame Allys Terasu. C’est ainsi qu’il me présentais J’avais un prénom, un nom et autour de moi je pouvais recevoir un nouveau regard, celui de l’admiration. La contrepartie de mon ascension sociale était tellement risible à côté ! S’occuper de son enfant, l’élever comme si c’était la mienne et être celle qu’il désirait, lui obéir et le contenter. Ce n’était rien. Absolument rien en comparaison de la poussière que j’étais auparavant.

    Aujourd’hui, tout le monde me connaît. Je suis une cantatrice renommée à la voix exquise, adulée, désirée. La protégée  et la promise d’un noble apprécié, un grand bijoutier… Qu'importe que tout ne soit que du vent, un bel écrin de fumée parfumée masquant la vérité. Je lui appartient. Qu’il profite de ma renommée, m’exhibe comme il affiche ses créations sur mon corps, je m’en moque. Je resterai au sommet, jamais plus on ne me verra ramper dans la crasse.

    Groupes d'intérêts


    - Pègre : Elle a longtemps baigné dans les affaires douteuses n’ayant pas d’autres choix pour subvenir à ses besoins, notamment protitution. Aujourd’hui elle en est bien loin mais cela reste ancré en elle.

    - Esclavagisme : Bien que son rang “officiel” soit plus noble, il n’en reste pas moins qu’elle l’a été et le sera toujours tant qu’elle restera sous l’influence de son “sauveur”.

    derrière l'écran

    Pseudo : Allys
    Comment avez-vous connu le forum ? 1, 2, 3, trois p’tits comptes ♫
    Avis sur le forum : ♥_♥
    Fréquence de connexion : Je passe tous les jours mais je RP surtout le week-end en ce moment.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 3 Mar - 18:02
    Présentation terminée ♪
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Louise Aubépine
    Louise Aubépine
    Messages : 477
    crédits : 5789

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage - Elémentaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t183-louise-aubepine-protectrice-du-sekaihttps://www.rp-cendres.com/t257-amities-sinceres-louise-aubepine#859https://www.rp-cendres.com/t256-les-enseignements-du-passe-louise-aubepine#857
  • Mar 7 Mar - 1:53
    Bonsoir Allys, quel plaisir de te voir sur un troisième compte, preuve que tu sembles te plaire ici.

    Pour ce qui est de ta fiche dont l'originalité est de mise, je n'y ai décelé aucune coquille. Par conséquent, j'ai la joie de t'annoncer que tu es désormais validée !

    Amuse toi bien au près de ta noble famille.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum