DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Sortie au Colisée. InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 16:10Dimitri Chagry
    Validations RP d'Isolde / Reike Aujourd'hui à 15:03Isolde Malkyn
    Ciel nuageuxAujourd'hui à 15:01Zelevas E. Fraternitas
    [Challenge] La fleur du nordAujourd'hui à 14:51Qwellaana Airdeoza
    Dénicher un champignon étoilé [PV Dimitri]Aujourd'hui à 14:48Isolde Malkyn
    Le Renouveau de Liberty [Zelevas]Aujourd'hui à 13:42Zelevas E. Fraternitas
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 10:07Verndrick Vindrœkir
    Demande de rerollAujourd'hui à 8:16Zaïn Tevon-Duncan
    Pour la gazette estivale (Takhys)Aujourd'hui à 6:44Takhys Suladran
    pour la future gazette d'étéAujourd'hui à 2:53L'Âme des Cendres
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 22 Mar - 10:29
    Ah l’arène principale de la grande cité d’Ikusa, un endroit idéal pour se détendre quelques heures. Vous avez passé une journée exécrable au travail ? Votre époux ou épouse critiquent ouvertement vos choix de vie ? Votre enfant ne reflète qu’une amère déception ? Votre porte monnaie s’allège à une vitesse alarmante ? Pour beaucoup la solution est une activité qui surpasse ces tourments du quotidien, tel qu’un spectacle de combats imbibées de sueurs et d’hémoglobines. Cette activité, qu’est le combat de gladiateur, embrase d’avantage la flamme martiale et le sentiment de fierté au sein de la communauté reikoise. Au passage les paries permettent aussi de combler ou de vider les bourses.

    Si la grande majorité des spectateurs beuglent de joie, de rage ou tout simplement d’excitation, ce n’est pas le cas d’un groupe d’une dizaine de personne assis proche du bassin. Parmi eux, des élèves de l’université du Drakstrang qui observent les différentes batailles de manière passionné et studieuse à la fois. Les cris de guerre ainsi que les hurlements du public masquent à la perfection les notes que scribouille difficilement les étudiant sous les cous de coudes et l’agitation générale. Le seul du lot qui ne nota rien n’est nul autre que le responsable du peloton : le professeur Kaas Dumatin. Celui-ci oscille régulièrement entre surveiller la rigueur de ses pupilles et l’admiration des batailles dans la fosse.

    Cela le rend très souvent nostalgique de sa prime jeunesse. Bien que ses parents n’aillent et n’autorisèrent personne de la famille assister à cette activité qu’ils jugent barbare, Kaas et ses potes ne prêtèrent aucune attention à ces mises en gardes. Régulièrement ils observèrent et laissèrent monter leur adrénaline tout en misant quelques piécettes entre eux. Bon sang, le jeunot eut même l’idée deux ou trois fois de participer à des combats d’arène amateur pour y subir des défaites cuisantes. Mais il s’amusait bien et c’était bien cela le plus important.

    Et le voila quasiment quinze ans plus tard et plus aigri à veiller sur les mêmes types d’insouciants.

    L’ébullition des spectateurs tirèrent le trentenaire hors de sa rêverie. Le plat principal et visiblement arrivé. En effet, dans l’arène de combat entrèrent deux figures. La première est celle d’un humain à la peau basanée, une longue crinière noire et la peau couverte de tatouage évoquant des écailles de reptiles. Il est armé d’une énorme massue dont la partie contendante évoque le crâne d’un dragon. Ce gaillard semble incroyablement fier du Reike, et il a bien raison.

    Mais c’est essentiellement l’autre silhouette qui s’attire les acclamations. Bien plus grande, bien plus massive et bien plus verte. Le gladiateur le plus célèbre de la faction est là pour récupérer une énième victoire. Oh Kaas a déjà assisté à plusieurs de ses incroyable victoire et il fut toujours impressionné de l’habilité du géant à mêler puissance brute et stratégie. A peine le son du gong résonna et que les deux protagonistes échangèrent les premiers coups d’armes, que l’enseignant savait qui allait l’emporter. C’est pourquoi ce dernier se leva de son siège.

    "Nous y allons, nous avons un rendez-vous important qui nous attends."

    Aussitôt les élèves, qui sont en premier année, se retourner vers leur maître. Ils furent interloqués par cette soudaine décision qui les prive du meilleur combat d’arène de la journée et geignirent. Ont-ils déjà oublié qu’il s’agit d’une excursion scolaire et non d’une sortie de camps de vacances ? Et puis surtout ils n’ont pas à désobéir aux ordres. Kaas compta intérieurement jusqu’à dix. Il perdit patiente à six. Il choisit son dévolu sur l’élève le plus proche, une elfe à la peau mate, et lui fila un violent coup de genou dans l’entre-jambe. L’impact la fit hoqueter et imposa un clame tendu à ses paires.

    "Premièrement : Non. Deuxièmement : Je vous assure que cela vaut le sacrifice de vos précieuse secondes."

    Dumatin se retourna et sortit des gradins suivit de prêt de sa troupe, y comprit celle qui boite silencieusement. Mais au lieu de prendre la grande porte de sortie, qui sera bondé d’ici quelques instants, la troupe passa par l’entrée réservée aux personnel du colisée. De la dizaine, seul l’enseignant savait ce qui les attendait. Effectivement, quelques heures plus tôt Kaas s’était entretenu avec le responsable de l’arène afin d’avoir un interview exclusif avec le populaire Brak’Trag. Et moyennant paiement sa demande fut acceptée avec un petit bonus …

    La classe dédalla à travers différentes chambres où ils reconnurent certains gladiateurs qui soignent leurs blessures, via eux même ou des infirmières d’urgences. Ils arrivèrent finalement dans une grande loge vide avec uniquement quelques bancs ainsi que des coffres de rangement et un unique tabouret. Sur cette chaise haute, Kaas posa un flacon fermé et rempli d’une substance légèrement violacée.

    Tous patientèrent debout. Et à peine quelques secondes plus tard, une figure gargantuesque entra. L’arrivé du champion créa à la fois de la stupeur et une certaine euphorie parmi les étudiants. Par les Ryssen qu’il est encore plus grand de si prêt. Même Kaas fut quelque peu sonné par cette stature colossale avant de toussoter un court instant pour revenir à son professionnalisme et souri à la bête.

    "Enchanté, champion Brak’Trag et félicitation pour votre match. Je suis le professeur Kaas Dumatin de l’université du Drakstrang, et voici quelques-uns de mes disciples. Permettrez-vous de nous accorder de votre temps pour un interview, une visite des lieux ainsi qu’une petite activité ?"

    Puis, l’enseignant montra le bécher qu’il a posé plus tôt sur le tabouret.

    "Mais avant toute chose permettez moi de vous offrir l’une de mes préparations personnelles. Un thé froid basé sur de l’Aloe Véra, de la betterave ainsi que quelques herbes médicinales. Vous ne serez pas déçu."

    Cela explique au moins la teinte pourpre étrange. Ceci étant dit, Kaas remarqua soudainement qu’il aurait put prendre un conteneur plus gros. Il ne se doutait pas que les doigts de l’oni seraient aussi disproportionnés si ce n’est que pour prendre d’énorme chope.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 363
    crédits : 2898

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Sam 25 Mar - 1:06
    Une journée de plus commancait pour Brak'Trarg dans la grande arène d'ikusa, si il aimait une chose entre toute c'était combatre sur le sable de l'arène, sous les aclamations du public, en un mot comme en cent Brak était le plus heureux des gladiateurs aimant sa vie de grand champion star, même si était tout tristoune d'avoir été mit a pied par Tensai, et qu'il espérait et ferait tout pour récupérer sa place auprès du souverain, il faudra qu'il trouve le courage de lui demander de lui accorder deux jours dan sle mois pour continuer de se battre dan sla grande arène et continuer un petit peut sa vie de gladiateur en dehors des mur du palais.

    Quoi qu'il en soit, Brak devait ce jour là étréner un nouveau chalenger sur le sable, un jeune gars humain du nom de Hagh Sax, très prometteur de ce que Brak en avait vu et entendu, il arborait des tatouage a ecaille sur sa peau basané avec une longue crinière noire et toujours armé de son énorma massue a tête en forme de crane de dragon. Bref un bon bleu prometteur mais trop arogant et sur de lui. SI bien que le maitre d'arène avait demander a Brak de l'affronter lors du combat final d'aujourd'hui, en lieu et place de son adversaire initialement prévu et plsu aguéri.

    Le maitre de l'arène savait que Brak maitrisait sa force et retenait ses coups mais il comptait sur le combat Hagh versus Brak, pour remettre les idées en place a Hagh en mui faisant peur et le faire redescendre sur terre, avant qu'il n'énerve de trop les autres gladiateurs et que l'un d'entre eux a la faveur d'un combat ne lui porte réelement un coup fatal. Dan sles vestiaires Brak finissait d'enfiler son casque prêt a entrer sur le sable quand le maitre d'arène vint le voir pour l'informer que tout de suite a près le combat il lui faudrait aller a sa loge de l'arène recevoir une visite privé payante. une tradition des arènes dan sla gldaiture ou ceux qui payait la somme adéquate pouvait avoir un rendez vous auprès de leur gladiateur favori dans les loges de l'arène.

    ...

    Plus tard, Brak était sur le sable et sans surprise, Hagh fonçait arogant tête baissé et il ne fallut que 5 passe d'arme à Brak pour le vaincre et le enutraliser, le désarmant et brisant en deux le manche en bois de sa massue (une suegestion que le maitre de l'arène lui avait faite ). la brisure du manche serait facilement réparable et s'arangerait vite chez le forgeron d'autant que Brak la paierait volontier puisque c'ets lui qui en était l'auteur. mais le message était passé Hagh entré sur le sable en arogence fut vaincu dan sles règles e thimilié et c'est en vaincu humble que Brak le releva et l'aida a regagnerles coulisse de l'arène sous les houra de la foulle devan tune vicoire de plus pour le grand champion Brak.

    Dans les vestiaires Brak informa Hagh qui lui paierait els réparations de son arme, puis après un tape sr l'épaule et un sourire amical il se dirigea vers sa loge ou l'attendait sa visite du jour. entrant dans la pièce, Brak eut la surprise de trouver non pas une dame groupie, ou un fan au masculin pour un autographe, mais un professeur et sa classe de dix élèves. surpris et clignant de ses gros neuneuil il leur lança un couc de la paluche amical avant que le prof ne se tourne vers lui et lui et se présente , tout en lui demandant si il voulait bien leur accorder une interview une visite de slieux une activité et enfin de lui prosposer du thé.

    (Brak comprenait un peut miuex pourquoi le combat final avait été avancé de trante minutes, afin de dégager du temps pour ces visiteur payant. Quand brak leur aurait accordé l'interview, la visite plus l'activité on serait le soir enfin otut dépendait de ce que le professeur desirait ).

    Brak remercia le professeur en inclinant la tete et s'asseyant sur le tabouret tout en examinan de se sneuneuil de dragon le flacon de thé qui lui était offert il leur répondit.

    " bonjours a vous tous , je suis Brak'Trarg galadiateur dan scette arène et ayant atteint le rang de grand champion du reike. je vous remercie pour le thé professeur, et n'est pas de soucis pour l'interview et la visite. cependant qu'entendez vous par activité en plus, et que souhaitez vous visiter et savoir a mon propos ? "

    leur dit Brak tout sourire tout en extirpant d'un coffre une paire de grande pinces a sa main qui lui permit de rpedre san srisque le recipian de thé et d'ne verser le contenu dan sune grande louche et enfin a l'aide de la louche le boire. oui les grandes pamuche a griffe de dragon c'est tres guerrier et reikois mais pour manipuler les petit objets avec précision c'était très compliqué.

    trouvant le gout fort intétréssant du breuvage Brak en remercia le professeur toujorus souriant et reposant le pinces et la louche dans le coffre.

    "eh bien merci professeur c'ets un très bon mélange le gout est assez original en bouche "

    puis se tournant vers les élèves il leur dit.

    "bon les enfants qu'aimereiz vous me poser comme questions allez y ne soyer pas timide, il n'ya pas de mauvaise question haha "

    termina Brak amicalement envers la classe et leur professeur.







    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Sortie au Colisée. W84111
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 28 Mar - 15:48
    La célébrité a fait son entrée dans les vestiaires, son immensité rend la salle soudainement plus étroite et similaire à un placard à balais. Ce géant, même assis sur le tabouret, fait plusieurs de tête de plus que le professeur. Malgré la différence de taille, l’enseignant resta humble et stoïque contrairement à ses élèves qui piaffent de joie et de stupeur. De sa voie lourde, le géant fut très courtois à l’égard de ses invités et demanda des détails supplémentaires quant au planning imposé par l’employé du Drakstrang. Ce dernier râcla légèrement sa gorge, afin de rappeler à ses protégés que ce n’est pas une cour de récréation, et répondit sobrement avec un brin de malice.

    "Ne vous en faites pas pour l’activité en question, elle est déjà réglée via le maître d’arène. Nous ne serons pas déçus je vous l’assure."

    Puis il jeta un regard en coin vers ses pupilles.

    "Ma classe actuelle sera ravi de vous posez des questions … intelligentes en rapport de votre parcours professionnel ainsi que vos passions. Mais avant je me dois d’insister, goûter donc à mon breuvage fait maison."

    Toujours dans la politesse, Brak s’exécuta et décapsula la fiole en usant d’étrange extensions pour transvaser le contenu dans une louche. Comme pensé plus tôt, c’est un tonnelet qui aurait sied à ce colosse et non un ridicule bolinette. Ses poignes sont aussi énorme qu’un torse d’un humanoïde lamba. Quoi qu’il en soit l’oni but goulument le maigre contenu de sa cuillère et en fut ravi et gracia son bienfaiteur de compliments. Cela apporta immédiatement un sourire, un franc cette fois-ci, sur le visage fier de Kaas. Le thé c’est bon, c’est sain, c’est fort, tout comme le Reike.

    "Normal, c’est d’un bon cru."

    On repassera pour l’humilité cependant. Rafraichit, le grand vert se tourna directement vers les jeunes adultes et les invita à l’inonder de toute sortes de questions. Malgré sont sourire de trente centimètres, c’est vrai que c’est difficile pour des adolescents de demander quoi que ce soit à cette masse de muscles qui les toisent de si haut. Heureusement, un élève humain à la peau claire et à la crinière blonde décida de faire le premier pas. Il leva la main comme en classe et se lança.

    "Vous galérez tout le temps à manier de petits objets ?"

    Immédiatement, tel une ombre qui surgit des ténèbres, Kaas se mouva avec rapidité et fluidité derrière celui qui vient de poser une question aussi saugrenue et peu lucrative. De derrière, le professeur plaqua un doigt entre deux vertèbres du malheureux étudiant. Ce dernier, lâchant quelques perles de sueurs, sait ce qui se passe et toussa maladroitement.

    "Pardon … vous … vous avez commencez comment à être aussi balèze … dans le sens muscle et combat d’arène ?"

    La pression se relâcha instantanément sous le l’expression à moitié ravi de Dumatin. Cette question, bien que mal dicté, est très intéressante. En vérité, Kaas lui-même aimerait bien savoir lui-même les détails croustillants qui se cachent sous cette carapace épaisse d’émeraude. Tout en se massant le menton il enchérit vis-à-vis de ce qui vient d’être demandé.

    "De prime, le début de vos exploits martiaux ne sont pas récents. Je suis curieux de savoir quel fut votre épreuve la plus extraordinaire et comment vous vous en êtes sorti. Sans doute une bien plus glorieuse de ce qu’un humble fonctionnaire de mon gabarit peut prétendre. Nous pouvons échanger pendant un tour instructif vers l’armurerie si vous le désirez."

    Kaas est réellement intéressé, non pas sur l’exposition d’armes, mais sur ce qui a put endurcir ce géant au grand cœur pour être aussi aduler et respecter. S’il a vécu le même … drame que l’enseignant tente à la fois d’oublier et d’éduquer. Son regard insistant est à la fois empli d’envie et de frayeur.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 363
    crédits : 2898

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Jeu 13 Avr - 0:02
    Quand le jeune étudiant demada a Brak si il avait souvent du mal avec les petits objects Brak eut un moment de flotement en temps normal il aurait plutôt mal prit la chose mais dan sle contexte actuel il décida de prendre la chose avec el sourire. car après tout c'était un étudiant et que mine de rien c'était une excelente observation certes gorisserement formulé mais une excelente observation tout de même. Cependent il fut vite reprit par son professeur et changea rapidemen tde question demandant à la place comment Brak était devenu aussi fort dans l'arène.

    Cela sembla satisfaire le professeur qui comleta la question sur el meêm thème demandant quel fut l'épreuve la plus marquante de brak tout en proposant de bouger vers l'armurerie.
    Brak réfléchi un instant aux questions avant de s'asseoir dan sune meilleure position sur le tabouret et enfin il détendit sa frimousse en répondan tavec le sourire.

    " Eh bien, proffesseur Kaas ne blamer pas votre jeune élève , sa question est assez pertinente en fait, et la réponse est ou les petit objets me donne assez de mal au quotidient, et c'est là une excellente observation, l'observation des failles et faiblesse de l'adverssaire que l'on doit affronter sont l'une des base fondamentale de la gladiature et du combat pour élaborer ses attaques et stratégies.

    pour ce qui est de la façon dont je suis devenu aussi fort je répondrait simplement, dressage à la reikoise, sans compter ses moyens pour y parvenir de la part du seigneur Golrthra affind e faire de moi la plus puissante créature gladiareur de combat en arène. et e cela il bien réussi. j'ai commencer dès 4 ans vus savez. les guerrier d'élites d'aujourd'ui ont toujours commencé très tôt et ne se sont jamais arrêter, songer par exemple a Tensai qui a commencé dès ses premier jours sa vie de guerrier barbare si l'on ne crois les chroniques.

    dan smon cas ce fut des entraienemtn paliatif adapter pour toujours tirer le meilleur, et d'excellant prof et coach de combat et muscu haha. "


    leur dit Brak souriant de sa verte frimousse avant de prendre plus de temps de réflexion pour la question suivante de Kaas. Brak sentait qu'il y avait une chose précise dan sla tête de kaas et qu'il attendait une certaine réponse de la part de Brak. Mais il ne voyait pas ce que Kaas pouvait attendre de lui. quoi qu'il en soit il décida de jouer l'honeteté et répondit en fin d'un ton songueur.

    " cette question n'est pas évidente, je ne pourait pas vraiemnt dire quelle fut l'épreuve la plus marquante il y en a eut plusieurs , la premiere qui me vien ta l'esprit c'est mon tout premeir combat dan s'arène devant le public, dan sla vie de tous gladiateur le premier combat sur le salb edevant public est un moment fort dont se souvient toujorus , le second est sans nul doute cette audience dan sla salle du trone face a tensai ou le seigneur Golrthra voulait presenter sa nouvelel armure prototype, moi je voulait demander mon afranchissemnt a Tensai et ... j'ai réussi par la ruse tensai voulait que je porte le prototype d'armur ee tme frapper à l'éppé pour la tester on a combatu ensemble dans la salel du trone ja'ai bien failli en resortir roussi mais j'était affranchit et c'est tout ce qui comptait.

    enfin la dernière épreuve marquante eut lieu bien plus tard le declencement de la guerre des titans et de voir le vrai visage de ses derniers en action et de ce que leur adorateur ont fait à leur propre peuple. inutime de vous dire que ça ma donne run sacré coeur a l'ouvrage a la tête des gladiateur pour gagner cette guerre. dont le poin culminant me concernant fut la batailel fiale auprès de Tensai, contr ele titan forgeron.

    Voilà j'espère avoir répondut à votre question, professeur Kaas, si vous avez d'autre question je prpose que nous restions asit ici pour y répondre sinon je puis vous proposer de commencer la visite de l'arène ça nous prendra une bone heure mais en resortant de là vosu ssaurer beaucoup de chose sur la gladiature et notre chère grande arène ha ha. "


    leur dit brak avec un sourie amical sr sa verte frimousse tout en commençat a se lever du tabouret.





    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Sortie au Colisée. W84111
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 22 Avr - 10:42
    L’enseignant avait entendu quelques rumeurs, comme quoi le géant vert était particulièrement doux et social avec autrui. Certes, l’habit ne fait pas le moine, mais Kaas ne s’attendait pas à ce point. Le colosse réagit très amicalement vis-à-vis du jeune adolescent qui avait posé une question impertinente. Il fut même plus que compatissant, il fit un petit éloge sur le fait qu’observer les faiblesses adverses était tout aussi important que ses forces. Un point de vue très intéressant, il faut l’avouer. Le professeur lui-même est plutôt orienté sur la majesté du Reike et n’a jamais vraiment penser à étudier ce qui pousse les autres civilisations et secte dans la dégénérescence. Brak est bien plus malin que son apparence laisse présager … même si sa gentillesse gêne quelques peu Dumatin.

    "J’avoue que c’est une perspective très intéressante. Une suggestion qui fonctionne aussi bien dans l’arène qu’en mission. N’oubliez pas de prendre des notes."

    Cette dernière phrase était bien entendu adressée aux pupilles qui s’empressèrent de scribouiller dans leur carnet. Entretemps, le gladiateur commença son explication à propos de sa condition physique actuel. Sans réel surprise pour Kaas, c’est notamment dû au régime reikois qui est très sévère mais incroyablement efficace. Il termina son explication comme quoi il a des bons supports qui lui amène toujours de quoi s’entrainer, entrainant quelques ricanements parmi les élèves. Un écart que l’enseignant laissa couler car il y a un détail, cité plus tôt, qui ne le laisse pas indifférent.

    "Vous avez débuté vos exercices à quatre ans ? Je ne pensais pas que le corps puisse autant évoluer du fait d’un si jeune âge. Je parais bien pâlot, moi qui n’ai approché l’art martial qu’après le service militaire et qui n’a essayé de le peaufiner il y a que quelques années. Il faut croire que je fus victime d’oisiveté. Au moins j’essaierait de faire rattraper ce retard sur la génération d’aujourd’hui."

    Les étudiants ne surent comment réagir et donc se turent. Kaas n’était pas du genre à parler de lui en classe et donc reste un mystère pour la majorité du public. Cependant la discussion avec le duelliste est très vivifiante et concorde parfaitement avec son idéologie sur ce que dois faire le Reike pour évoluer. Vint justement la question personnelle de l’enseignant sur la plus grande réussite du grand guerrier. Bien entendu cela laissa dubitatif ce dernier un certain temps. Cherche-t-il une approche particulière ou quel haut-fait de son palmarès est le plus approprié ? Il s’avère que c’est les deux. Au final il énonça trois réponses pour le prix d’une.

    La première est basique, puisque c’est sa première entré dans le colisée. Bien que puisse sembler bateau, cela reste néanmoins important. C’est de l’étincelle que l’on allume un brasier qui illumine toute une vie. Une première expérience négative pousse beaucoup d’âmes faibles d’esprit à ne pas ressayer et à stagner.

    La seconde étonna toute la troupe, Kaas y compris. Certes il savait que Brak avait évoluer de son statut d’esclave vers un citoyen respecté du Reike, mais la manière lui était parfaitement inconnu. Le colosse avait profité d’une séance de test d’armure pour combattre Tensai … le roi du désert en personne … le tout dans la salle du trône et réussit à attirer le respect du seigneur des sables. C’est incroyablement culotté et courageux. Certains pourrait critiquer que le gladiateur n’avait rien à perdre, mais Kaas comprend au fil des mots que le géant possède un trésor typique des reikois : la fierté d’honneur. Voila de quoi rabattre le caquet des étudiants du Drakstrang qui ne sont là que parceque leur bourg de parent ont de quoi payer leur place non méritée. Rien que d’y repenser donne la nausée.

    Et enfin vint l’épreuve ultime : la guerre contre les titans. Evidemment, Brak souligna son mépris envers ces créatures abjectes qui n’ont eu qu’un effet terriblement négatif sur le monde. Le brave duelliste avait lui-même assister Tensai et diriger une cohorte d’hommes armées afin de triompher de la divinité des fourneaux. Cette déclaration arracher des « ooooh » de l’intégralité des élèves émerveillé. Kaas, lui, fut étrangement bien plus silencieux et s’empressa de chercher des sa tunique une fiole de thé à la camomille et au gingembre et la boire cul-sec.

    "Une bataille … qui restera dans l’histoire."

    "Monsieur Brak, cette bataille contre ce sale titan n’a durer que quelques minutes selon les rumeurs. C’est vrai ?"

    "IL A ETE D’UNE DIFFICULTE EXTREME, céda brusquement l’enseignant ce qui fit sursauter les élèves. Hum, je veux dire que cette question n’est que rhétorique. Hélas il y a eu plus d’un bataillon du Reike qui se sont opposé aux titans et qui ont … disparut. Mais soit, apprendre des difficultés militaires est toujours sain à savoir."

    Quoi qu’il en soit, l’interrogé se leva de son tabouret et proposa de bouger vers l’arène avec le temps qui leur reste. Dumatin réfléchit quelques instants et sut comment mieux optimiser son planning. Il sut ce qu’il doit faire.

    "Je doute que l’arène principale soit disponible pour le moment, de plus j’aimerais éviter que le public ne nous gêne. Il me semble que le stade possède un superbe centre ouvert d’entrainement, je pense qu’il serait bon d’y aller."

    Alors que le groupe s’apprête à y aller.

    "J’y pense sire Brak’Trarg. Je vous ai plusieurs fois fait attendre vis-à-vis d’une activité. Voyez-vous, les élèves qui sont de sorti aujourd’hui n’ont été choisit au hasard. Il s’avère que leur note en cours est … au mieux médiocre pour ne point dire irrespectueux de notre nation. Il est question à l’heure actuel de les expulser de l’académie. Mais je suis d’humeur magnanime, et vous et moi savons que les secondes chances sont rares que si elle se présentent elles doivent être dûment gagner."

    Les élèves blêmirent, eux même ne savaient pas que l’exclusion académique planait au-dessus de leur tête trop niaise pour s’en douter.

    "Vous vous êtes battu contre le seigneur Tensai pour gagner votre vie. Ces sous-doués devront vous battre mériter la leur. Je pense que vous n’aurez pas besoin de votre massue ni de votre bonté pour cette bataille."

    Oh Kaas sait très bien que la dizaine d’élèves, qui pourront s’armer dans les stocks de l’arène, ne feront pas le dixième du poids de la bête verte. Qu’ils perdent, ce qui arrivera, et cela servira d’exemples pour tout les autres. Qu’ils arrivent à accéder d’une manière improbable à une victoire … non cela n’arrivera pas. Kaas ne laissa transparaître aucune forme de sympathie à ces derniers de la classe tandis qu’il affiche un air sérieux au gladiateur.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 363
    crédits : 2898

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Jeu 11 Mai - 0:47
    Si les élèves semblait normaux et âr certains aspects charmants aux neuneuils de Brak le professeur lui laissait un genre d'impression glacé pas assez méchant en apparence pour que l'on s'en méfie, mais aux bonnes manières trop appuyé et bien exécuté pour être tout a fait honnête. sans evoquer la rudesse qu'il avait envers ses élèves. Cependant le professeur se montra plutôt receptif aux reponse de Brak. Disant a ses eleve de prendre note de la perspective de brak de savoir observer les failels de son ennemi que se soit dan sl'arène comme en mission, ensuite Le proffesseur se montra assez fort étonné que Brak est commencé a quatre ans a s'entrainer précisant que lui même n'avait commencer que relativement récement et se trouvait en comparaison faible mais bien décidé a se ratrapper avec le nouvelel génération.

    en d'autre circonstance Bral l'aurait félicité pour cete résolution mais quelque part dan ssa caboche de grand monstre son instinct lui disait de 'nen rien faire et de rester prudent avec cet homme. Quoi qu'il en soit Brak continua de répondre aux question en parlant de ses épreuves marquantes. si l'enonciation de sa première fois dan sl'arène ne sembla emouvoir personne la mention de son duel d'affranchisement face a tensai dan sla salle du trone et la guerre contre les titans, et la bataille ultime contre le titan forgeron , ou il participa en tant que geurrier d'élite directement auprès de Tensai . capta bien plsu l'attention des élèves et du professeur. Professeur qui a l'entete de la bataille contre le titan forgeron s'empressa de cherhcer et vider une nouvelel fiole de Thé. Brak aurait t'il san sle vouloir toucher un sujet sensible pour lui.

    Thé ou non le professeur, se repris vite quand l'une de ses élève posa une question sur la bataille, le remettant a sa place et mit rapidement court à la conversation a ce sujet. Enfin le proffesseur se leva de son tabouret rejetant la proposition de la visite guidé reparlant de son activité surprise et sugérent d'aller plutôt vers l'aire d'entrianement de l'arène a l'abri des regard du public. ce que Brak ne rejetait pas comem idée mêem si il trouvait domage de ne pas faire la visite mais après tout comem on disait dan sle commerce le clien test roi.

    Mais là ou Brak en même temps que les élèves d'ailleurs fut choqué c'est en apprenant de la bouche du professeur que cette visite a la grande arène était leur dernière chance et qu'il était sur le point d'être viré de l'université. Brak ne put retenir une frimousse verte choqué l'espace d'une seconde ou deux. décidément le froideur et le manque d'empathie (apparente ) de ce proffesseur détrangeait Brak. commetn un mentor et un entraineru pouvait il espérer que ses élèves se dépasse si il ne leur montrait pas un minimum de considération.

    Quoi qu'il en soit Brak n'avait pas pouvoir de s'y opposer cepandant en chemin du centre d'netrainement en aire ouverte Brak dit tout haut à l'asseemblé de sa voix grave de grand monmonstre.

    "allons Professeur Kass, vous exagérer je susi sur que chacun de vos élèves si présent doit bie briller dan sun domaine et exceller à quelque chose, peut être que la chose militaire ne leur est pas encore familière dans sa maitrise. mais il y atoujours quelque chose dans quoi chacun excelle n'ets il pas. puisque que nosu somme en route chers etudiant dite moi chacun votre tour quelle arme vous preferrez et/ou maniez le mieux nous verront ce que nous pourons faire a partir de là."

    avait dit Brak de sa voix de mentor gladiateur guerrier mais néenmoins bienveillant.

    ...

    Plus tard arriver à l'aire d'entrainement Brak sorti les armes qu'avait cité les etudiants de la reserve et prit dix minutes a montrer sur un manequin d'entraienement comemtn les maniers dans les attaques les plsu connues et abordable de chacunes. Comem il aurait fait avec un groupe de nouveau gladiateur à former à l'arène.

    la démonstration faite Brak adressa un signe de tête martial et respectueux au premier des dix élève et lui dit.

    "Bien à al demande de votre professeur Kaas vous allez m'affronter toutr a tour avec l'amre de votre choix je serrait sans armes pur cet entrainement et votre but sera de ma toucher trois fois pour reussir si je vous couche sur le sable vous avez bien évidement perdu. ce sont des armes d'entraienement elle ne coupe pas et ne blasse pas. Bien avous cher élève voyons si vous pourez reproduire els attaque que je vien de vous montrer sur le manequin. "

    leur dit Brak, il savait qu'aucun des élèves ne réussirait l'exercice mais il espérait néenmoins qu'il y mette sufisament de hargne et de technique pour faire reconsidérer au professeur sa position.



    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Sortie au Colisée. W84111
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum