DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Haut les mains - Page 2 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    Temple des Secrets | Savoir & SiameAujourd'hui à 3:18Savoir
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 2:25Rachelle Virsce
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 1:01Falconi Genova
    Fissurer le marbre [Siame - Rêve]Aujourd'hui à 0:41Siame
    La névrosée fuyant sa chimère | KassandraHier à 22:17Meradev Vigelfrost
    Rp's de Tulkas [Reike]Hier à 22:15PNJ
    Validation RP DimitriHier à 22:10Dimitri Chagry
    Un air familier [Genryusai]Hier à 21:50Neera Storm
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 13 Avr - 1:18
    Il la connaissait bien... Et il avait un argument de poids. Après avoir soutenu son regard un bon moment, elle se laissa finalement convaincre, enfilant ses bras dans les manches de la longue veste de Shan avant de la croiser sur sa poitrine, la cintrant juste sous ses seins à l'aide de sa corde de soie. le résultat n'était pas des plus saillants mais au moins, elle n'aurait pas trop froid... Et elle lui en étant reconnaissante.  

    En bas, elle ne s'embarrassa pas de ronds de jambes ou de demis mots pour agacer le Capitaine. Elle se contenta d'acquiescer lorsqu'il lui indiqua qu'ils voyageraient à vive allure. Le hongre placide qu'ils avaient trouvés pour aller jusqu'au monastère était finalement encore avec eux, puisqu'ils leur fallait une monture, elle devait bien remplacer Kelpie. Alors elle avait surnommé le gros palomino Blédur, sans trop savoir pourquoi exactement. Elle trouvait que ça lui allait plutôt bien.

    En montant sur son dos, elle lança cependant un long regard au militaire qui cherchait ses mots.

    - Mon compagnon n'a pas besoin d'être tenu. Il est peu bavard, mais il n'est pas plus rustre que moi. Adressez-vous à lui avec respect et je suis sûre qu'il en fera de même. N'est-ce pas, Shan'ael ?

    Elle avait distinctement prononcé son nom de façon à ce que les miliaires puissent le nommer autrement que par des surnoms avilissants ou des pronoms dédaigneux. Elle avait donné sa véritable identité donc ils n'avaient pas grand chose à cacher de ce côté de toute façon.

    Puis ils se mirent en chemin et elle laissa passer un moment avant d'ouvrir à nouveau la bouche.

    - Capitaine, pourrais-je en savoir plus sur ce qui nous attend une fois en ville ?
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 14 Avr - 1:15
    Quatre bonnes heures avaient passés, et le petit village ou ils avaient passés une douce semaine n'etait déjà plus qu'un mirage dans leur dos. Shan n'avait pas pipé un mot de toute la période, et personne n'avait vraiment voulu rompre le silence ambiant. Pas les deux escortés. Par le capitaine et sa formation. Pas les deux femmes dans leur dos.

    La neige rendait la progression un peu difficile, et ils avaient en plus subit une petite tempête passagère qui les avait recouvert aussi bien d'eau solidifié que glacé leur vêtement. Seul Shan restait de marbre dans la tempête, malgré sa peau qui avait naturellement blanchit. C’était difficile de savoir si il souffrait d'une quelconque façon ou non. Il était peut être simplement très bon pour dissimuler ses émotions.

    Une heure de plus, et le soleil avait refait surface, le soleil hivernal qui venait chauffer la neige pour la rendre luisante et gadouilleuse, afin de bien continuer a les ralentir. La jument de Shan etait sans doute la plus endurante du lot, mais la moins rapide, si bien que le rythme du forcément perdre en intensité pour qu'elle puisse suivre dans l'environnement moins praticable. Le capitaine soupira sans rien dire. Quand Rowena reprit la parole.

    - Ça dépend, si vous avez quelque chose a vous reprocher ou non. On ne reçoit pas souvent de lady Républicaine par chez nous.

    L'elfe était assez facilement compréhensible. C’était une homme avec de l'honneur, de l’ego, fier de sa ville, de son pays. Et prenant sans doute très mal l'occupation Reikoise actuelle. Il avait sans doute plusieurs centaines d'années, et avait connu la belle Melorn quand elle était la première puissance mondiale. Pas comme aujourd'hui ou c’était plus ou moins un point culturel sur une carte. Il n'avait sans doute pas de problème avec le multiculturalisme de chez lui. Mais ceux qui venaient de l’extérieur, c’était de plus en plus compliqués.

    - Vous allez venir avec nous jusqu'au bâtiment ou nous travaillons. Et nous pourrons faire clarté sur cette histoire. Vous avez l'air de savoir ce qui est arrivé dans cette église. L'aubergiste a dit que vous étiez parti droit dans cette direction la veille, étonnant non ?

    Il tourna la tête vers elle, croisa son regard a lui et sembla laisser un air de dégoût traverser son regard. Que Shan ne discerna pas vraiment mais qui était clairement visible. Un air un peu similaire a celui que la vieille guerrière avait pu faire autour du feu de camp, deux mois plus tôt.

    - Plusieurs personnes vous examineront. Magiquement.

    Sans doute pour etre certain qu'il n'y ai pas de mensonges. Peut etre aussi pour les maladies, et les potentielles armes qu'ils pourraient avoir de dissimuler. Ils avaient sans doute des gens, comme Rowena, pouvant fouiller les esprits des captifs.

    - Je vous conseil de vous plier a nos vérifications de bonnes grâces. Aprés tout, encore une fois...il n'y a aucun soucis de votre coté non ?

    La façon dont l'homme avait de parler a Rowena tendit de nouveau Shan, ce qu'elle pu sentir aisément. Il semblait etre a un point de rupture assez proche, malgré son air toujours aussi neutre. L'autre donnait l'impression de n'attendre rien d'autre. Une raison pour pouvoir transformer une simple visite de routine en moment beaucoup plus désagréable pour eux deux.

    - La prochaine fois qu'il parle de cette façon, et met ta parole en doute de façon aussi honteuse, je vais sans doute réagir, ma riviere.

    Il avait dit ça dans la langue du clan du desert de Rowena avec son accent traditionnel, et cela sembla tendre absolument tous le groupe devant et derriere eux...
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 14 Avr - 10:54
    Heureusement, Shan l'avait poussé à prendre sa veste. Si ça n'avait pas été le cas, elle se serait retrouver roulée en boule en train de grelotter sur le dos de son hongre. Donner le change aurait été difficile, mais plus grave, le semi-homme aurait sûrement eu plus de mal à rester calme si elle avait été en position de faiblesse. C'était bien la première fois qu'elle prenait son propre état dans la balance en listant les points à équilibrer pour qu'une situation diplomatique ne dégénère pas.

    Comme elle s'y attendait, le Capitaine était hautain et plus le temps passerait, plus il mettrait la pression. C'est ce qu'elle aurait fait elle-même. Restait à savoir si dans la cité des elfes la magie mentale était légalement encadrée ou non. Il allait falloir choisir leurs batailles pour aller au plus efficace. Malheureusement, protéger les divinistes de leurs mauvais choix n'était pas parmi ses priorités. Si les autorités venaient fouiner du côté de l'église et savait ce qui s'était produit, les travaux en cours pour sécuriser les recherches des moines pourraient jouer en leur faveur, surtout avec les Melornois qui faisaient partie de la communauté.

    * Concernant le monastère, on dit la vérité. Avec tous les détails s'ils le souhaitent. *

    Et le Capitaine eu la bonté de la détromper rapidement. La vérification magique dont il parlait ne serait certainement pas une simple vérification des tatouages reikois ou des armes enchantées. Sinon il n'aurait pas précisé que c'était une vérification magique. ... Et de toute façon, elle ne comptait pas perdre le collier pour lequel elle avait tant sué. Elle DEVAIT trouvé le masque.

    Les mots de Shan lui certifièrent qu'ils étaient déjà sur la sellette. Elle prenait note. Rapprochant doucement sa monture de celle de son compagnon sous les regards totalement tendus de leur escorte, elle ne garda les rènes que dans une main, tendant l'autre vers le semi-elfe. Pour l'instant, la seule chose qu'elle pouvait lui offrir c'était l'assurance qu'elle se considérait confiante en ce qui allait suivre... Parce qu'il n'allait pas aimé. Ni lui, ni leurs gentils amis. Sa jambe frôlait celle de Shan lorsqu'elle se pencha de son côté pour poser un baiser sur sa joue stoïque.

    * J'aime quand tu m'appelles comme ça. * souffla-t-elle, toujours d'esprit à esprit.

    Ma rivière... ça lui plaisait même beaucoup et c'était d'autant plus bienvenu que ça lui avait permis de sourire sincèrement. Elle n'avait même pas à feindre la décontraction qu'elle ressentait lorsqu'elle mis carrément les pieds dans le plat.

    - En fait, si. Il y a un soucis.

    Chaque identité qu'elle avait en tête, chaque secret du Razkaal, chaque processus de sécurité, chaque lieu de passage secret, chaque passage à la maison bleue ou au QG du SCAR... Sans lâcher la main de Shan, elle se tourna de nouveau vers le Capitaine.

    - En tant que membre de l'administation Judiciaire de République, je ne suis pas autorisé à révéler des informations stratégiques gouvernementales. Je suis tenue de m'opposer totalement à toute tentative d'intrusion mentale. Toute intrusion mentale sera également considéré comme un act hostile envers la République et je devrai en référer à mes supérieurs à Justice.

    Ou tout d'abord tenté par tous les moyens de se défendre et de mettre hors jeu celles et ceux qui pouvaient avoir eu accès aux dites données... Mais ça n'aurait servit à rien de faire paniquer leurs hôtes dès maintenant... Enfin paniquer sur ce point en particulier parce que vu ce que Myriem et Nineveh avaient sentit en tentant de comprendre la magie qui la corrompait de l'intérieur il vallait mieux les prévenir.

    - Bien sûre, vous pouvez les contacter. Et pour le reste, ce sera parfait. J'ai été maudite par un titan sur le Front. Peut-être qu'en faisant vos vérifications vous trouverez une solutions que les mages de chez moi n'ont pas décelé.

    Avec un aimable sourire, elle inclina légèrement la tête à l'intention du Capitaine, ses sens magiques largement étendus et prête à bloquer tout sort hostile à son encontre.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 14 Avr - 20:03
    Les mots de Rowena ne furent pas prit a la légère. Au contraire, c’était comme si elle venait de sortir un couteau, et l'agitait agressivement sous le nez de ses sept opposants. A tel point que tous le groupe se stoppa d'un coup. Le capitaine, puis les quatre qui l'entouraient. Shan exactement simultanément au capitaine, ayant sentit le mouvement presque avant qu'il ne commence a le faire. Il avait lever le bras en sifflant, et la monture de la sirene se stoppa aussi. Et les deux derrières durent tirer fermement sur leur rênes pour ne pas rentrer dans les deux « prisonniers ».

    - ...C'est une menace envers Melorn, dame Ironsoul ?

    Un prétexte, peut être. Il n'avait visiblement même pas totalement écouté la partie sur la malédiction. Spécifiquement tourné vers sa phrase concernant le soucis diplomatique que cela pouvait engendré. Comme si c’était censé lui faire peur. Au diable, a une époque, les Republicain devaient supplier pour pénétrer dans leur belle ville. Voila qu'aujourd'hui, c’était a eux de rendre des comptes ?

    - Ce n'est pas une menace, c'est un fait, capitaine. Vous feriez mieux d'ouvrir vos oreilles une fois dans la journée, au lieu d'entendre uniquement ce qui vous arrange.

    Toute les tètes se tournèrent vers Shan, comme devant un muet ayant subitement retrouvé la parole. Il avait dit ça froidement, de sa voix un peu plate et dénuée d'émotion, mais dont la légère agressivité était bien palpable pour Rowena. Le capitaine tourna les yeux vers lui.

    - Je vous demande pardon... ? Je ne su...

    Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que Shan le coupa de sa voix ferme, sans augmenter le niveau sonore, alors que Rowena pouvait sentir légèrement la magie monter autour d'eux.

    - Vous venez en force encercler le bâtiment, et vous entrer dans notre chambre, coupant notre repas sans absolument aucun élément prouvant de prêt ou de loin notre implication dans un quelconque soucis vous concernant. Ma compagne vous accueil en gardant le sourire, acceptant de parler et même de vous suivre en coopérant avec toute sa bonne volonté. Vous prenez sa gentillesse pour de la faiblesse ?

    Le soleil semblait avoir refroidit. Et les mains étaient posés sur les armes désormais, sauf Shan, qui semblait bien incapable de se défendre dans sa position actuelle.

    - Vous avez un ego surdimensionné. Vous pensez que chaque brin d'herbe de cette région est un morceau du jardin de votre ville. Cette ville que vous admiriez et qui n'est plus qu'un lieu parmi d'autres.

    Il s’engageait définitivement sur un terrain sensible. Au vu de la veine sur la tempe de l'elfe, c’était même plus que ça.

    - Ce respect que vous aviez pour Melorn, a mesure qu'elle perdait de l'importance, s'est muée en adoration malsaine en vous remémorant quelques choses qui était sans doute plus grandiose dans votre esprit que dans la réalité.

    Rowena visualisa parfaitement le regard de l'elfe, le signe de la tête vers sa mage derrière eux, et la montée de la pression psychique qui relevait de la magie du même type. Pas extrêmement puissante, mais elle sentit nettement une vague qui s'écrasa sur ses propres défenses comme une vague sur un barrage. Mais Shan également la prit. Sauf que cela ne sembla pas du tout l'affecter, contrairement a ce que tous autour aurait pu penser. Le capitaine resta aussi stoïque que Shan, mais la mage sursauta presque, elle qui avait l'habitude de cette faiblesse chez les elfes, surtout a l'entrainement.

    Shan leva la main, comme pour attraper une derniere fois l'attention du capitaine, pour qu'il le fixe bien dans les yeux. Il etait un peu perdu, entre la stupeur et la haine viscérale que le discours et l'existence meme du semi-elfe provoquait chez lui.

    - L'adoration est la chose la plus éloignée de la compréhension, n'oubliez pas ça, capitaine.

    Il baissa la main a nouveau, et en regardant de plus prêt, Rowena pu constater que sa peau s’était durcit encore plus entre le village et ici. Il la tira un peu vers lui a nouveau, et l'embrassa sur la joue, par envie ou par provocation.

    - Nous ne sommes plus très loin je crois, nous devrions continuer.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 15 Avr - 12:42
    Elle n'eut pas le temps de répondre, Shan s'en chargeait. Elle y aurait mis davantage les formes mais le contenu était là. Non ce n'était pas une menace, mais elle s'y tiendrait et ça elle ne pouvait en déroger pour les beaux yeux du Capitaine ou de qui que ce soit d'autre. L'agressivité qui se cachait cependant derrière les mots de son compagnon tendit les épaules de la sirène. Elle savait voir quand une corde était sur le point de rompre... Et elle ne se sentait étrangement pas en danger ni réellement impliquée dans l'état du Melornois.

    La magie lui picota la peau avant qu'un quelconque sort ne puisse devenir effectif. Magie psychique. Aucun contact physique. Une sonde émotionnelle et le contrôle qui suivrait, sûrement pour les mettre KO à la moindre pointe d'angoisse ou de peur. Technique risquée... Mais vu son état, elle doutait sérieusement que la mage ne vise à les apaiser émotionnellement. Instantanément, elle blinda son esprit, la tentative de la mage s'écrasant pitoyablement sur ses défenses. Elle ne pouvait hélas pas défendre en même temps Shan à moins de recourir à la technique qu'elle avait utilisée durant leur fuite du Lac Aveugle et qui n'avait rien de stable ni rien de sécurisé. Elle ne s'y risquerait pas maintenant.

    Elle avait d'ailleurs perdu tout sourire aimable et même le baiser de son compagnon ne le lui rendit pas. D'un mouvement de bassin, elle incita sa monture à avancer d'un pas particulièrement placide vers les soldats qui s'étaient immobilisés, sans sembler prête à s'arrêter s'ils ne reprenaient pas la marche.

    - Il me semble avoir été clair quant aux conséquences d'une tentative d'intrusion mentale. Je n'en reviens pas que malgré nos échanges d'étudiants et notre compétition annuelle, vous vous permettiez de traiter ainsi une ancienne de Magic. Je pensais qu'une coopération de longue date entre les savants Républicains et les érudits Melornois nous mettaient tous à l'abri de ce genre d'excès de zèle.

    Cette façon de faire lui rappela soudain le Melornois trahis par les siens avec lequel elle avait discuté à cœur ouvert quelques mois plus tôt. Son visage s'imposa à elle, tout comme la voix éthéré qui l'habitait. Sa gorge se serra, ses épaules se tendirent et elle chercha l'aura de son compagnon parmi les perceptions hostiles qui l'entouraient.

    - Je demande à rencontrer un érudit du conseil.

    Ce qu'elle aurait fait de toute façon... Mais en passant par des moyens plus amicaux...

    Ils étaient sorti de la forêt et parcouraient à présent une toundra glacée couverte de neige durable, même sous le soleil. Au loin, sur le terrain plat, on voyait clairement le bosquet printanier de Melorn et sa bulle magique.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 15 Avr - 14:16
    - Idiote !

    Shan pour le coup tourna les yeux surpris vers la voix. Ce n'etait ni le capitaine, ni l'un des hommes devant. C'etait la seconde soldat, derriere eux, qui avait attrapé la mage par le bras et l'avait tiré sèchement alors que malgré la phrase de Rowena, la magie avait commencé a prendre en taille et en force autour d'eux, pour un second assaut qui n'aurait rien eu a voir avec le premier. Le capitaine leva la main, et la magie disparut instantanément.

    - Ca suffit.

    La mage en question était couverte de sueur et avait eu l'air d'avoir surtout eu peur du semi-elfe, avant d'agir sans réfléchir le plus logiquement possible pour se protéger, c'est a dire offensivement. La magie retomber, elle semblait prête a tourner de l’œil et a s'évanouir.Le capitaine secoua la tete. Visiblement son geste de la tête précédent, qui avait eu pour but de dire a sa mage de combat de justement ne rien faire, avait eu l'effet inverse.

    - C’était déjà prévu, dame Ironsoul. Pour un cas comme le votre, avec un événement lié d'aussi prêt a de la magie noire, nous n'aurions rien fait sans l'aval d'un membre du conseil.

    Il soupira. C’était un peu sa faute et il le savait, et pourtant il aurait préféré ne pas arriver a une situation de tension aussi imposante. Il fit un geste de la main et la mage passa aussitôt vers l'avant, remplacé en arriere garde par l'un des hommes. Elle était désormais le plus éloignés possible de Shan et Rowena. Le capitaine lança ensuite un coup d’œil vers le semi elfe avant de talonner sa monture pour qu'ils reprennent leur chemin.

    Ils avaient de nouveau suivi sans rien dire, s'éloignant finalement de la foret, et Shan sentit son rythme cardiaque accélérer en voyant apparaître les premiers signes de la grande et belle ville, au loin. C'etait donc ça, la ville qu'il avait imaginé toute sa vie sans jamais oser venir la voir de ses yeux. Il en avait beaucoup entendu parler, ici et la, sans jamais reussir a mettre une image fixe sur les paroles. Elle avait sans doute changer par rapport aux racontars qu'il entendait il y a deux siecles, mais le resultat etait la.

    Au même instant, la guerriere avait accéléré a coté de Rowena et inclina la tête vers cette dernière, lui souriant légèrement.

    - Pardonnez mon amie, elle ne pensait pas a mal. C'est l'une des premières missions éloignés de la ville a laquelle elle participe et elle était soumise a une énorme pression. J’espère que vous pourrez être magnanime et ne pas vous faire une trop mauvaise idée de ses réactions.

    Melorn était tellement une société dans la société, que c’était souvent difficile d'en sortir les premières fois, tout était nouveau, était différent. Pouvait etre effrayant pour une jeune elfe ayant a peine atteint l'age de la majorité. La guerriere venait sûrement chercher a empecher Rowena de déclarer quelque chose de trop difficile afin de ne pas ruiner la carrière de l'autre elfe durant les trois prochains siècles.

    - J’espère que tout ira bien et vite et que vous pourrez passer a la visite de la ville et a vos occupations rapidement. Si vous avez besoin d'aide n'hesitez pas. Je suis Eleria de la famille Kheriel. N'oubliez pas mon nom.

    Elle inclina la tete a nouveau et aprés un nouveau coup d'oeil étrange a Shan, laissa sa monture revenir a sa place, sans que personne ne lui fasse la moindre remarque. A bien y réfléchir, elle avait semblait presque avoir plus d'impact dans sa voix que le capitaine lui meme, lors de la situation précédente. Il y avait peut etre quelque chose a deviner a travers cette femme, mais ce n'etait pas le moment.

    Ils arrivaient.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum