DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une rencontre imprévue [PV Kilanna Launi] - Page 3 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Silence | Meradev & SiameAujourd'hui à 17:31Siame
    La lune et ses étoiles - PAAujourd'hui à 2:31PNJ
    Théorie du ComplotAujourd'hui à 2:23Mortifère
    Fissurer le marbre [Siame - Rêve]Aujourd'hui à 0:53Rêve
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 0:36Dimitri Chagry
    [Challenge] L'Ombre ailée de la jungleAujourd'hui à 0:34Dimitri Chagry
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 6 Juin - 12:10
    Tapi dans l’ombre, prêt à bondir au moindre signal, Aldrevin commençait à s’impatienter, voire même à s’inquiéter. Il tentait toutefois de se raisonner : depuis qu’ils avaient quitté la taverne, l’attitude de la jeune Herzebel avait changé du tout au tout, son habituelle insouciance laissant la place à une gravité de circonstance. Elle ne devrait pas se mettre inutilement en danger, tenta de se convaincre l’assassin. Et puis, si jamais elle dit ou fait quand même quelque chose d’inconsidéré, Kilanna m’en avertira aussitôt. Elle a l’air de tenir à cette jeune fille.

    Ce qui continuait toutefois de l’inquiéter, c’était le fait que la jeune hybride ne semblait pas faire spécialement attention à ce qui se passait à l’intérieur du logement – pas avec ses yeux, du moins. Elle tendait l’oreille, se concentrant au maximum pour entendre ce que les deux femmes se disaient, cela, il pouvait le voir sur son visage ; mais si jamais il se passait quelque chose que Kilanna n’entendrait pas ? Si les deux femmes en venaient aux mains ? Si la doublure ratée tentait d’empoisonner sa rivale, sous couvert de lui offrir un verre de réconciliation..?
    Calme-toi, Aldrevin, s’intima-t-il. Ce n’est pas ton problème, après tout. Si il se passe quelque chose qu’elle ne voit pas, tant pis pour elle. Et tant mieux pour moi.

    Malgré tout, il tenta de s’approcher un peu du bâtiment dans lequel se trouvaient Herzebel et sa doublure, sans pour autant se faire remarquer, pour essayer de deviner ce qui se passait à l’intérieur de la pièce. Il prit bien soin au préalable de s’assurer que sa capuche, qu’il avait rabattue sur sa tête en sortant de la taverne, était bien en place, pour qu’on ne puisse pas le reconnaître. C’était nécessaire pour qu’il ne se fasse pas repérer, mais la capuche limitait sa vision. Heureusement qu’il avait l’œil perçant.

    Regardant discrètement par la fenêtre de la pièce où se tenaient les ombres des deux femmes, il sursauta légèrement en voyant l’une des deux, qu’il ne put identifier avec certitude, tendre un verre à le seconde, puis le remplir. Devait-il intervenir ?

    Prêt à saisir son arc pour tirer une flèche préventive dans l’appartement éclairé, il retint soudainement son geste pour jeter un œil à Kilanna, toujours perchée sur son toit, qui avait tourné son regard vers l’intérieur du logement. Elle avait sans doute été alertée par le bruit des verres, ou autre chose, peu importe. Aldrevin devait s’en tenir au plan. Il fixa donc intensément l’hybride, attendant de voir si elle lui adressait ou non le signal dont ils avaient convenu.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 23 Juil - 18:42
    Le temps lui paraissait long. Et plus il passait, sans rien de suspect, plus elle courait le risque de se laisser distraire. Après tout, il ne s'agissait que de deux collègues devisant pacifiquement, non ? Aucune n'en voulait à la vie de l'autre. Alors, pourquoi s'inquiéter ? Certes, il y avait une jalouse et une naïve dans le lot. Certes, ce n'était certainement pas la meilleure paire possible. Mais elles se connaissaient. Les choses pourraient donc se régler à l'amiable. Probablement. Elle l'espérait.

    Jusqu'à ce qu'une sensation, familière bien qu'inhabituelle, vienne la déranger. Cela n'arrivait pas souvent, ou peut-être qu'elle n'y prêtait habituellement pas assez d'attention... Toujours était-il qu'elle le savait, un mensonge venait d'être prononcé. Oh, oui, c'était à prévoir, après tout, leur plan impliquait de la manipulation. Mais elle connaissait les voix de ces deux femmes. Et son amie était la plus jeune. La voix qui avait éveillé ses sens, quant à elle, était la plus mûre des deux... Herzebel était-elle sur le point de se faire prendre à son propre jeu ?

    Kilanna se concentra alors sur ce qu'il se passait à l'intérieur. C'est alors qu'elle repéra l'échange de verres. Hum... Cela ne lui inspirait rien qui vaille. Avait-elle affaire à une rivale ? Mais ce ne serait pas logique... Pourquoi faire appel à un assassin si elle-même était capable d'atteindre ses objectifs sans aide ? Cela ne ferait pourtant que la mettre en danger, en augmentant la possibilité que son désir secret fuite... Elle devait le savoir. Kilanna ne comprenait pas. Néanmoins, elle jeta un coup d'oeil à son allié... Qui semblait prêt à intervenir. De la main, elle l'en empêcha, juste avant de se jeter dans le vide, utilisant ses ailes pour freiner sa chute au dernier moment, alors qu'elle se posait près de lui. Puis elle s'expliqua rapidement :

    - J'ai l'impression qu'elle sait qu'on est là, et qu'elle veut juste nous faire réagir. On va intervenir, mais autrement. Elle attend une intervention de la fenêtre. Allons alerter le patron pour une raison au hasard. Elle ne s'attend certainement pas à être prise en flagrant délit depuis la porte.

    Elle prit quelques secondes pour réfléchir, puis :

    - La troupe ne connaît pas mon passé d'assassin. Si vous m'attaquez, ça pourrait créer assez de confusion pour que l'aubergiste cherche à alerter le plus de monde possible, ce qui les dérangera certainement. Et dans la confusion, vous pourrez partir sans que personne ne vous voie.

    Son plan valait ce qu'il valait, mais ils n'avaient pas vraiment le temps de bien réfléchir. Après tout, qui savait jusqu'où la cible devenue chasseresse serait capable d'aller pour faire réagir ses suiveurs ?
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum