DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Challenge] Que sa volonté soit faite InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 22:56Gwynneth De Evelune
    Vraden Turif | ChronologieAujourd'hui à 21:55Vraden Turif
    L'Aube du Chaos [Divinistes]Aujourd'hui à 21:22Lodvik
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 20:22Arès Wessex
    Demande TC de TulkasAujourd'hui à 19:19Tulkas
    Retour par les vents arides | [Enkara] Aujourd'hui à 19:14Kieran Ryven
    Souvenirs déchirésAujourd'hui à 18:26Vaenys Draknys
    Validation des RP de Zéphyr [Reike]Aujourd'hui à 18:15Zéphyr Zoldyck
    Modif Lycane por favorAujourd'hui à 17:13L'Âme des Cendres
    2 participants
    Aller en bas
    PNJ
    PNJ
    Messages : 389
    crédits : 1385

    Info personnage
    Race:
    Vocation:
    Alignement:
    Rang:
    qui suis-je ?:
  • Jeu 25 Mai - 3:33
    Que sa volonté soit faite
    Mise en contexte

    CHALLENGE : FACTION - LUTTE CONTRE LES TITANS
    PARTICIPANTS :
    @Tagar Reys @Halewyn G. Sampiero


    Tout commença lors d'une rencontre habituelle entre les deux amis dans la somptueuse ville de Maël.

    Les rayons dorés du soleil caressaient doucement les rues pavées, témoins silencieux de la complicité indéfectible qui liait Tagar Reys, le ministre des Finances du Reike, et Halewyn, son acolyte démoniaque.

    Malheureusement, ce qui aurait dû être un simple moment de camaraderie se mua en un sombre complot ourdi par des agents des titans. Les deux amis se retrouvèrent victimes d'une manigance perfide, proies d'une attaque sournoise et des plus fourbes. Un rire malsain, une fumée envoutante, scella leur destin funeste. Un hasardeux manque de prudence, une sécurité défaillante, et les voilà maintenant pris au piège.

    Sous l'emprise insidieuse des drogues insufflées dans leurs poumons, Tagar et Halewyn furent irrémédiablement entraînés au sein d'un abîme ténébreux, échappant à la conscience et à la maîtrise de ce qui allait se passer par la suite. Tout semblait être planifié au millimètre près. Après tout, capturer le Coeur du Reike, un haut fonctionnaire de la nation ennemie, s'avérait être une occasion à ne pas manquer.

    Les yeux de nos protagonistes émergèrent enfin de l'abysse hypnotique, révélant un décor oppressant et inhospitalier. Captifs des rocheuses majestueuses de Shoumei, leurs corps désorientés s'animèrent, tentant de se frayer un chemin parmi l'obscurité confinée de cette grotte oubliée du Sekai. Des murmures lointains de rituels sacrilèges emplissaient l'air, tandis que les chaînes impitoyables retenaient la liberté des détenus.

    Prisonniers malheureux d'un culte fanatique dévoué à l'entité lugubre nommée Puantrus, Tagar et Halewyn étaient destinés à servir de pions sacrificiels pour une danse macabre orchestrée par ces adorateurs dévoyés. En ce jour fatidique, la fierté de notre duo avait été piétinée et leurs esprits insultés par des apôtres des titans. Réduits à devenir les misérables victimes de cette dévotion pervertie.

    La suite se dessinait désormais d'une clarté cruelle : pour survivre, il fallait échapper à l'emprise des ténèbres et émerger victorieux de ce sinistre sanctuaire souterrain. L'humiliation qui les enserrait comme un étau devait être surpassée, parce que seule la volonté farouche de reprendre leur liberté pouvait les guider vers la surface.

    En ce monde, n'oubliez jamais que nul n'est réellement en sécurité... Mortel comme immortel.

    Objectifs : Affronter les adorateurs de Puantrus et sortir vivants de cette grotte sombre.

    [Challenge] Que sa volonté soit faite 674bfa4b92968fd0c9c413e46746f83a

    Note:

    CENDRES

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 26 Mai - 18:28
    C'tait une belle journée comme les autres et Tagar l'avait invoquée lors d'une de ses journée de congé rarrissime. Ca en devenait presque tellement récurrent qu'Halewyn pensait peut-être s'acheter un pied à terre avec concierges dans la capitale pour des raisons de commodité pour quand Tagar l'appelle parce que, soyons franc, ca coute une blinde d'hotel et mpeme si elle est confortable, Halewyn n'aime pastrop dilapider à tout vent, un compte en banque en croissance étant le synonyme du confort à long terme. Cependant, l'idée de devoir se faire marquer l'épiderme la mettait dans une fureur noire. Du coup, il lui fallait une alternative à laquelle elleréfléchissait encore.

    Mais aujourd,hui ils sont à µael, toujours aussi blanche droite et ennuyeuse. Elle passa quand même un agréable après midi à admirer l'architecture somme toute fort conservatrice en léchant une glace au chocolat pas mal, mais il pourrait y avoir de l'Innovation... D'ailleurs, ce soir ils en repareront, il y a un projet qui lui tient à coeur et elle aimerait faire vérifier ses chiffres et son plan d'affaire par le Reikois. Soyons franc, malgré son innocence et son ingénuité à toute épreuve il savait manier les chiffres. AĿors pour l'instant ils opposaient leurs idées, chacun défendant son style de colonnades favoris en dépassant quelques badaus, rien pour alarmer le démon. De plus, ils sont entourés de gardes, que pourrait il leur arriver?

    Le rire malsain hérisse soudainement la nuque de Hale au même moment ou le parfum lui parvient au nez. Une odeur de musc... de bois de santal... de...de....


    ....
    ....

    Hale, Hale, tu vas bien ?

    S'agitant un peu, la démone grogne en se tournant de côté

    Ce n'est pas le moment... il est trop tôt... En plus tu ne m'a pas donné de chocolat...

    Le sol, humide et poisseux se rappelle à son bon souvenir, au même moment ou un bruit de chaine se faufile dans son esprit. Ouvrant deux prunelles de chat dans la pénombre, iel succube inspire subitement l'odeur de renfermé humide... minéral. Ca lui rappelle la grotte d'avec Rêves. Péniblement, les derniers événements se faufilent dans son esprit alors qu'elle s'asseoit péniblement avec un bruit de chaines, ce qui ne la perturbe pas du tout.

    Joli la suite... Dis, Tagar, tu ne m'en voudra pas si je dis que tes gardes sont de vrais incompétents non? D'ailleurs, je me demande si ils sont avec nous, que je puisse les étrangler de mes propres mains tout de suite. Elle se recroquevilla un peu sur elle-même, nu pieds et en chemise carrément ouverte et pantalons, redingote enlevée et éventail absent.... Et... Une légèreté sur la poitrine et les poignets lui fit rater un battement de coeur. Il lui manquait quelque chose.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 27 Mai - 20:04
    Etrangement silencieux, Halewyn était recroquevillé sur iel-même en tentant d'évaluer la situation. Ses bijoux de naissance sur sa poitrine et ses poignets étaient absents. Depuis sa naissance qu'elle les avaient, ils étaient empli du pouvoir des âmes... De ses fidèles, de ses pactes, des prières qui ont bercés sa conscience lors de la gestation qui a duré des siècles. Ces bijoux, mine de rien, c'est iel, son histoire. De toute façon, il n'y a qu'Halewyn qui peut les utiliser convenablement. Probablement qu'ils n'ont vu que le précieux butin de guerre... Par chance, il y a ses barrettes soigneusement incorporées dans sa chevelure encore tressée et son collier de taille qui lui avait pris la fantaisie d'arborer sous ses pantalons. . Du coup le démon sait qu'iel a encore de la marge de manoeuvre. En cent ans, aucunes chaines n'a réussit à la retenir, ce n'est pas aujourd'hui que ca va commencer.

    Halewyn se considère gentil, magnanime et modeste. Il y a certaines choses avec lesquelles iel ne rigole pas. Son intégrité physique, son immortalité, ses bijoux de naissance et ses Mortels et pas nécessairement dans cet ordre précis tels que les rps précédents nous l'ont déjà appris.

    Et, en cet instant, dans sa zone, elle ressentait le contrôleur royal... et les petites âmes des rats regroupés dans ce qui doit être  autour de leur repas.... De l'extérieur, la longue tresse serpentant autour d'elle, elle pouvait voir l'air démunie et découragée, en fait, derrière ses paupières closes luisaient le rubis de la trahison et de la folie. Elle allait tous les exterminer, jusqu'au dernier, et festoyer du coeur palpitant de leur chef.... non mais il y en avait marre à la fin, qu'ils lâchent son mortel favori... Ceci dit, c'était une occasion en or peut-être de pouvoir laisser libre court à sa fureur.

    Tagar, aujourd'hui... Finit par dire une voix de soupir aux intonations polaires sans qu'elle ne bouge d'un iota -Tu va découvrir le pire de ma personne.. Promet moi de ne pas m'en tenir rigueur

    Réfléchir, réfléchir... en ce moment, Halewyn, purement androgyne évalue els options soupesant leur impacts tandis que ses fidèles décédés l'appelaient à l'aide par bijou interposé... Ils lui appartenaient. Patience mes chers, cela vaudra la peine.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 29 Mai - 2:45
    C'est proprement stellaire. On s'entend qu'ils sont pris dans une caverne insalubre  avec des rats. Enchainés et la seule chose qu'il pense est de ne pas mourir puceau?

    -Ca n'aurait pas été le cas si tu avais su y voir avant aujourd'hui. Si nous sortons d'ici, tu pourras me le redemander si tu veux.  Dit iel d'un ton sec. A force d'attendre l'occasion, on finit par se lécher le fion. Termine Halewyn mentalement. ayant encore un self control conséquent sur sa personne.  Il y a du nouveau.  Parfait, pense t'iel en sentant une nouvelle âme s'immiscer dans la zone de dix mètres. Parfait, Halewyn n'aura pas a user de son joker tout de suite

    Une gobeline... Evidemment, ca explique pourquoi ils n'ont pas fini de le dénuder quand ils ont vu ses bijoux. Et pendant qu'elle parle à Tagar, en une logorrhée pénible, iel succube ne bouge pas. Ca explique aussi pourquoi ils sont partis avec, ils ont flairé la bonne affaire. La bonne nouvelle du jour, c'est que ils sont des amasseurs compulsifs, du coup iel n'aura pas à réinvoquer un à un chaque petite perle de rubis, saphir, d'os et d'acier. Il suffit de trouver la voûte ou le blasphémateur.

    Ensuite, Puantrus. Un autre titan... Un culte pour une ordure immortelle, ni plus ni moins. Les dents de démon se referment alors sans pitié sur l'âme de la gobeline, innocente dans sa perversion. A coup de pieds mentaux, sans aucune délicatesse ni fausse douceur, elle martyrise la mortelle, y passant toute sa rage accumulé, ne laissant qu'une infime étincelle primaire avant d'occuper le corp.

    Extérieurement, sous la violence de l'OPA hostile, la jeune verte s'immobilise, les yeux devenant vitreux. Une nausée monstre la prend, la faisant se plier en deux et se prendre  la tête à deux mains en se pliant en deux, grincant atrocement des dents. Elle résistait, mais sa jeune âme ne faisait pas le poid face à la fureur immortelle.

    Puis elle se redressa comme si rien de tout cela ne s'était jamais produit avant de fouiller dans ses poches avec frénésie, laissant tomber au sol divers objets hétéroclites. Une fronde, quelques pierres précieuses, un récépissé, un talisman à l'effigie du titan,. impitoyablement foulé du pied avec une hargne sans nom. Un petit couteau qui fut tendu sans cérémonie au Reikois.

    -Prend ca, ca pourrait être utile... Voyons, ou sont ces foutues clef... Ce mouchoir est dégoutant. Ils ne connaissent vraiment pas l'hygiène la plus élémentaire ici.  

    S'éloignant, la gobeline vit le trousseau se balancant doucement à la serrure.  Et avec un petit rire s,en empara au moment ou des pieds se firent entendre dans le corridor. Sans faire ni une ni deux, elle balanca le tout au beau blond tout nu avant de refermer derrière lui.

    -Je te gagne du temps... Dépêche toi et ne m'oublie pas mon cher, je ne pense pas que tu va les terrasser à l'hélicobite. Recouche toi et fait l'endormi surtout.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 31 Mai - 18:17
    Les clefs tombent sur le sol à côté d'Halewyn qui, toujours en position foetale, ne réagit nullement. Les pas s'arrêtent, il y a des exclamations et une bonne engueulade, avant que ces derniers ne s'éloignent sur un fond de protestation et de cris féminins.  

    Halewyn lui a fait gagner du temps, mais son corp inanimé ne marque qu'une lente respiration pour signifier qu'iel est encore en vie.


    *******

    De son côté, la gobeline marche le long du petit corridor jusqu'à la grotte rapidement, jusqu'à tomber nez à nez avec un grand... Enfin grand c'est toujours relatif, ... gobelin tout ce qu'il y a de plus moche... Avec un gros truc derrière, pleins de poils noirs et dégingandé. Dans la forme générale, elle reconnait un lycantrope. Et par chance, il semble mal nourrit et malingre. Du coup, c'est pour ca qu'ils l'ont ramenée avec Tagar? Pour qu'elle serve de menu?

    La lueur d'une torche lui est balancée au visage d'un côté tandis qu'une baffe retentissante de l'autre l'envoie sur le mur avant que le démon ne réussisse quoi que ce soit. Les oreilles lui tintent, le front percute la paroie et ce qu'elle entend entre deux bourdonnement ressemble à :'' je tai dit milles fois de ne pas venir ici''

    Avant qu'elle ne se fasse prendre par les cheveux et trainer impitoyablement au sol vers la sortie par ... qui au juste? Se débattant, savourant la douleur interposée maltraitant tout es follicules de son cuir chevelu. Et évidemment qu'elle se débat, c'est pour la mise en scène. Si il peut juste la lâcher un peu, qu'elle puisse aller foutre le feu un peu partout, histoire de distraire les autorités. Eh bien, les gobelins ne sont vraiment pas des choupinous heins? Surtout les dégénérés de Puantrus.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 1 Juin - 18:27
    Trainée on ne peut plus loin, les portes de ce qui semble être une cuisine s'ouvrent et la Gobeline est balancée violemment aux pieds d'une autre, plantureuse, qui est en train de cravacher quelque malheureux esclave.

    -Surveille ta fille. Si on la chope encore aux cachots, elle finira en ragoût je te le dit.

    S'ensuit une dispute tandis que la mégère passe par dessus a gamine en chassant les intrus à coup de fouets. Pendant ce temps, Halewyn se redresse en se frottant le cuir chevelu endolori et prend un couteau de cuisine...

    Avant de se mettre à couper laborieusement un aliment non identiifié en reniflant comme si elle était en détresse pure et simple.
    Du moins jusqu'à ce que l'autre gobeline arrive pour lui fracasser le front proprement sur le comptoir pour la punir.

    Sauf que... Elle ne se rendra jamais. Sous les yeux ahuris des esclaves, la cuisinière s'arrête, un grand couteau de cuisine lui traversant la gorge. En elle-même, l'esprit de la mortelle possédée exulte. Cette génitrice, elle la haissait de tout son coeur.

    Fière, le faciès vert déformé par un rictus qui ne lui appartenait pas, la petite avait un regard sauvage.

    -Je déteste tuer de mes mains, c'est atrocement vulgaire ... Bon... Se penchant, elle ramassa les clefs des chaines des esclaves et entreprit de les libérer. -Nous avons l'intention de réduire cet endroit en cendres, donc soit vous vous battez pour sortir, soit vous mourrez ici. Prenez les clefs et libérez les autres.

    Sous cet acte désintéressé, il y avait le calcul simple d'une diversion. þendant un moment, ils la regardèrent comme si elle était une extra terrestre, avant de se précipiter. Ici il prit le fouet, là quelque couteau de boucher.

    Que fit la gobeline pendant ce temps? Elle ferma la clef permettant l'aération des feux de cuisines, avant de prendre les amphores d'huiles pour les répandre un peu partout. Et comme touche finale, d'en fracasser sur les portes de sorties, sur elle-même.

    MÆrquand une pause, elle balanca alors le dernier carafon dans les flammes ou il explosa , envoyant des étincelles partout qui se mirent à courir le lopng du combustible... Jusqu'à elle. Elle sentit ses vêtements prendre feu, la chaleur s'approcher pour attaquer son visage.... La douleur, magnifique et atroce. Et le hurlement d'agonie de son hôtesse quand elle se retira, laissant la gobeline réaiser toute l,horreur de la situation.

    *****

    Le corp d'Halewyn frémit de plaisir mais resta immobile.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 4 Juin - 15:01
    Pourquoi s'énerver? Pense Halewyn en se laissant porter par le poilu, feignant l'inconscience. les pierres dune de ses barrettes se balance d'ailleur fort commodément devans sa bouche et elle l'attrappe de la langue, pour la tirer dans sa cavité buccale ou elle isole, grâce au goût, la petite pierre d'acier qui lui servira. U♪e fois cela fait, elle laisse le contact avec le lycantrope se faire, au fil de la descente, caressant l'esprit de la bête pour mieux se faufiler dedans, pour en prendre le contrôle.

    *tu ne va pas lui faire du mal si? * Murmure la voix doucereuse dans la tête de son porteur. *enfin, tu ne va pas laisser personne te priver du goût de ce sang exquis ni de la chair de cette personne? *

    Le lycantrope miteux, parce qu'Halewyn se fait la réflexion fort à propos que la Bête, elle, au moins, aussi surmenée puisse t'elle être, prend soin de son pelage. D'aileurs, est ce que ca se lèche un lycan? Et si oui, est ce que ca atteint ces endroits sensibles et innomables? Parce que ca doit sentir le fauve là-dedans. Si la situation n'était pas si critique, Halewyn lui poserait la question.

    Bon, ou en étions nous... oui. Le lycantrope miteux s'arrêta un instant, la queue vibrante et les oreilles couchées, grondant légèrement dans le vide, avant de reprendre son chemin, Halewyn continuant, sous le couvert de l'inconscience, son travail de contrôle mental avec un art consommé. Iel devait en profiter pendant qu'iel avait un si grand contact, peau à fourrure, ca facilitait amplement les choses, parce que sa victime avait quand même une sacré volonté et le travail de sape prenait un peu plus de temps que prévu. Mais ca vaudrait la peine. Contrôler un alpha vaut à contrôler sa meute et ils ont un besoin criant, sans jeu de mots, de force de frappe supplémentaire.

    *Ils t'enlèvent toujours tes prises, ne te laissent que des miettes, depuis quand n'as tu pas goûté la chair fraiche d'une victime vivante? Même les parias gbelins tu as interdiction de poser un croc dessus. Ce n'est pas juste! Pourquoi eux ont tout es droits et vous non?... Pourquoi toi, fier lycantrope, t'abaisserais à suivre les ordres des gobelins? Ta Meute et toi valez mieux... Tu es un fier Alpha, pas un sombre sous-fifre... Puantrus veut des suivants forts, pas des chiens de salon*

    Quand ils finirent par arriver, les fidèles scandant mort au reike, l'alpha marqua une autre pause, claquant le cul de la Shoumeienne avec force. Refrénant un cri de surprise, Halewyn accepta la douleur avec un plaisir non feint.

    *imagine quand cette chair sera sous tes crocs... Son coeur devra être encore papitant pour pouvoir en apprécier toute la saveur. Mais le grand prêtre te refuse cette friandise... Combien de temps endurera tu encore cela?*

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 8 Juin - 17:47

    Procédez au sacrifice !


    Sur l'épaule de l'Alpha, Halewyn termine de tisser son sortilège. Finaement, il ne fallait que pousser la rancoeur de la créature au paroxysme. Halewyn a ce talent, dénicher les choses cachées. Une petite tape sur la fourrure miteuse et maintenant docile, le lycantrope la pose sur l'Autel telle une Reine, levant la tête pour offrir son superbe visage aux gens autour d'iel tout en  agitant doucement son éventail noir pendant que Tagar harangue les foule... Et quelle harangue! Un sourire trop large pour ête humain étire la belle grande bouche aux dents trop blanches et effilées pour être humaines.  Il est temps de secouer le cocotier, Halewyn devinant parfaitement ou il veut en venir. Alors il est temps de faire diversion.

    - Eznebel!!!!


    Dit iel sans crier laissant la magie de l'illusion insinuer le nom dans toutes les oreilles présentes. Intimant par cet appel un moment de flottement incertain, comme si ils se connaissaient, ce qui n'est pas du tout le cas, ayant pêché son nom dans les pensées du loulou... Ainsi que l'identité des êtres digne d'intérêt. La main caressa la pierre de l'Autel sur lequel avait siégé moult sacrifice. Le sang, antique, imbibé dans la pierre au nom de Puantrus, avait un intérêt certain pour le démon, lui rappelant la sienne...  Autour d'eux les gobelins et quelques autres lycantropes montraient dents et crocs.  La bille d'acier bien calée entre sa gencive et sa joue attendait son coup de croc pour libérer sa magie. Pas ecore...

    La peau d'albâtre  devint  pure cendres blanche, la lourde chevelure carmine finissant de se dénouer quand le corp androgyne se souleva de terre, perdant chemise et pantalons. Son torse, ses bras et ses jambes  dénudé arborait moult traces de mains sanguinolentes, ses pieds et ses mains semblaient avoir trempé dans le sang frais, de grandes griffes prenant place des ongles., avec seulement un pagne  de soie orné de symboles cabalistiques pour cacher le minimum de pudeur possible. Ses bracelets de chevilles et ses ceintures scintillaient doucement sous la lumière des braseros religieux tandis que une odeur de mort, de putréfaction assaillit les narines des gens. Sa lourde crinière flotta autour d'iel comme une couronne macabre douée d'une vie propre. Droit comme un I majuscule, iel se fit flotter directement au dessus de l'Autel. Un moment même, Halewyn eut l'intention d'uriner dessus, mais en plus d'être vulgaire, le démon n'urinait pas.  La grande bouche aux lèvres grise esquissa un sourire qui révéla une belle rangée de crocs pointus et les prunelles rubis se mirent à luire. Pendant que le dieu/déesse parlait, iel détourna une partie de sa magie pour que tout le monde perde Tagar d'intérêt. E♪ un laps de temps si court, iel ne pouvait faire mieux. .  

    Entendez mes paroles... Dit la voix de soupir avec une note glaciale dans le ton. On ne pouvait lui enlever qu'iel avait le sens du spectacle. Blasphémateurs... Vous prônez l'ordre mais vous ne faites que le chaos. Aussi suis-je obligé de sévir... Je suis le dieu d'Halewyn et je réclame vengeance pour toute les âmes innocentes que vous avez occis sur cette pierre.... Vous ne méritez pas de fouler ce monde. Vous ne méritez aucune Rédemption...   Aujourd'hui, votre sang, vos larmes, vos os et votre acier m'appartiennent.

    Les prunelles se levèrent vers celles azurées de l'ange malformé qui la toisait de son  perchoir.

    Aujourd'hui, vous allez mourir... Et je festoyerai de vos âmes!

    Elle croqua dans sa bille, sentit ses atomes se réorganiser au moment même ou son adversaire réveilla tout le monde en réitérant son ordre en gueulant. Le lycantrope que le Sire D'Halewyn avait dévoyé se jeta dans la mêlée, créant une confusion certaine.

    *maintenant mon ami! *

    Résonna Halewyn dans la tête du Reikois,  levant les mains comme si c'était elle qui contrôlait les acier.


    -
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum