DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Conférence magique - Athénaïs InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    Mon Voisin Du DessusHier à 22:23Lyra Leezen
    Un prêté pour un rendu [Sixte]Hier à 22:02Sixte V. Amala
    Seul ? [Hélénaïs]Hier à 21:55Hélénaïs de Casteille
    La Fenêtre de l'ÂmeHier à 21:01Myriem de Boktor
    La fuite | Leif & Siame Hier à 18:39Leif Brynjolf
    Achats de pouvoirs | Kieran Hier à 18:32Kieran Ryven
    L'air du Vent | Feat ZéphyrHier à 18:05Myriem de Boktor
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 505

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Ven 23 Juin - 16:29

    Il y a des utopistes dans ce monde et Chilnet Salvetat, un elf de trois cents ans, citoyen de Melorn, chercheur dans l’artisanat magique, était une de ses personnes. Il pensait sincèrement que c’était avec l’enseignement à tous et l’acceptation de son prochain qu’une paix durable se ferait. Qu’à force de donner les mêmes chances à chacun le bonheur s’ouvrirait à tous !

    Il était une très bonne personne, mais il vivait un peu trop dans ses recherches pour vraiment se rendre compte de la réalité du monde. Malgré son âge il avait été un de ses privilégiés qui n’apprend ce qui se passe hors de leur bulle qu’une fois que les malheurs sont finis ou parce que cela perturbe un peu l’équilibre de la bulle, mais sans jamais la briser. Pour dire, même la lutte contre les titans, qui n’était pourtant pas rien, ça lui était passé au-dessus de la tête.

    Tout ce petit résumé pour présenter la personne qui avait eu l’idée de cette conférence pour faire un débat sur les évolutions possibles et nouvelles de l’artisanat dans le confort de vie des gens. Il avait choisi ce qu’il pensait être le sujet le moins sensible à des dérives militaires possibles. Vraiment un idéaliste qui ne voulait pas voir ses création ou idée sur un champ de bataille sans même voir que personne ne demanderait son avis quand ça serait le cas. Qu’importe, ce n’est point le sujet du jour.

    L’université de Drakstrang avait accepté de louer une salle de leur établissement à Melorn pour la conférence est lieu. Des invitations avaient été envoyées aussi bien au Reike, qu’à la République ou encore à Aquaria. Usha avait eu la sienne, car elle avait gardé de bons contacts avec l’académie et voulait continuer à étudier le plus de sujets possible pour aider les Serres Pourpres en cas de besoin, même si clairement l’artisanat magique n’était pas du tout sa tasse de thé. Qu’importe, tout savoir est bon à prendre et il était hors de question de laisser ce genre d'opportunités passé.

    La valkyrie était venue tôt dans la salle pour avoir tout le loisir de s’installer sans effort. Sa première action fut de se cloner en trois formes, une se plaçant au droit de la pièce, l’autre à la gauche et la dernière, l’original, au centre. Toutes se sont placées dans les rangées du fond pour ne pas gêner la vision des autres à cause de sa taille ou si un moment ses ailes la démangeait pour bouger un peu.

    Chacun de ses clones avait été placé pour écouter de la manière la plus efficace ce qui allait se passer et prendre des notes si besoin. Ça lui permettait une marge de manœuvre quant aux questions à poser ou même aux interactions à pouvoir avec les autres participants à la conférence.

    Pour le moment, ses cheveux étaient noirs sur chacune de ses incarnations, son maquillage violet assez prononcé autour des yeux et du bleu sur les lèvres. Sa tenue laissait voir sa peau au niveau de ses bras et ventre sans la moindre honte, son bas se stoppant quant à lui à mi-mollet. Plusieurs bijoux se trouvaient sur ses poignets, cheville et oreilles, laissant clairement voir la manufacture du Reike dans leur composition. Même si son tatouage ne se voyait pas tout dans ses habits semblait hurler le nom de sa mère patrie.

    De ce que pouvait voir Usha, le nombre de participants était relativement restreint. Le sujet avait dû soit ne pas faire assez mouche pour que les gens en voient l’utilité, soit les invitations avaient eu une mauvaise gestion dans leur administration, ce qui avait l’air beaucoup plus vraisemblable. C’était peut-être aussi simplement une combinaison des deux raisons qui avait donné cela.

    La plupart des gens présents dans la salle étaient des elfes, même si un petit groupe assez homogène de gobelins était assez visible installé sur devant à gauche, le reste des races présentes était assez diversifié même si après les elfes c’était les humains qui étaient majoritaires.

    Chacune des incarnations de la valkyrie attendait avec une certaine curiosité que tout commence, ne prêtant pas vraiment attention aux personnes se plaçant autour d’elle, même si elle s’excusa à un moment d’avoir bousculé une personne avec l’une de ses ailes. C’est le titillement d’une clochette sonnée par Chilnet pour annoncer le début de cette conférence, un feuillet avec les points clefs qui allait être abordés fut distribué à chacun et tout pouvait commencer vraiment.

    – Bonjour, je vous remercie d’être venue aussi nombreux pour ce projet. Avant de commencer j’aimerais voir si ce que vous avez en tête quand on parle d’artisanat magie au service du confort de tous.

    C’était un bon point de départ pour savoir comment faire tourner les choses dans son sens en cherchant déjà à savoir ce que chacun avait compris dans le sujet de la conférence du jour.

    – Bah, des objets pour le confort.

    La première réponse sort comme une évidence d’une des goblines sans même y réfléchir et quelques rires amusés s’élèvent face à cet échange.

    – Certes, tout est dans le nom. Ce que je veux surtout dire c’est, qu’est-ce que vous, comme artisan ou utilisateur, vous entendez comme objet de confort qui aurait besoin de magie.

    La question est un peu plus précise et cette fois semble faire tourner un peu plus les méninges de chacun. Là, Usha elle-même trouva que c’était amusant de chercher elle aussi une réponse. En tout cas, des mains se lèvent déjà avec des réponses et tout commence à prendre forme. CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Athénaïs de Noirvitrail
    Athénaïs de Noirvitrail
    Messages : 207
    crédits : 906

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bonne
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t122-athenais-de-noirvitrail-faconneuse-de-la-republique-terminee
  • Dim 25 Juin - 13:22
    *Psst. Athénaïs ! Regarde !*

    La magicienne sursauta suite au message télépathique de Chrysabelle. A moitié endormie par la fatigue du voyage jusqu’à Melorn, la jeune femme n’avait même pas remarqué qu’elle piquait du nez dès le début de la conférence, ce qui était un comble car il s’agissait du but-même de son voyage. D’un geste, elle essuya le filet de bave qui commençait à couler de sa bouche et papillonna des cils pour que sa vue se focalise sur la salle de conférence.

    A côté d’elle, Chrysabelle se tenait bien droite sur son fauteuil. Elle adressa un regard à son ainée, visiblement contrariée qu’elle ne soit pas capable de bien se tenir et de présenter un visage digne sur les bancs de la salle de conférence. D’un léger coup de menton, elle désigna des femmes parfaitement identiques, vêtues à la reikoise, dispersées dans l’assemblée des auditeurs. A leur vue, ses yeux s’écarquillèrent !

    *Incroyable ! *

    Répondant télépathiquement à sa soeur, Chrysabelle avait du mal à cacher sa surprise elle-aussi. Des clones ! L’aura magique qui les entourait était impossible à louper, tant elle était semblable à celle de ses propres sœurs. La façonneuse sentit un frisson d’excitation parcourir son échine, la tirant complètement du sujet de la conférence. Incapable de retenir sa curiosité, elle dévisagea tour à tour les clones, essayant de saisir avec ses yeux la complexité de la magie qui les habitait. Elle résista à la tentation d’interrompre le vieux professeur pour questionner directement la personne responsable d’une technique de clonage aussi aboutie.

    Athénaïs se mit à prendre des notes compulsives sur les clones qui se tenaient dans la salle, oubliant complètement le sujet de la conférence. Chrysabelle, quant à elle, s’entretenait télépathiquement avec sa sœur, lui apportant toutes ses hypothèses, avec un entrain qui lui était peu commun. La plus capricieuse des sœurs Noirvitrail n’était pas connue pour son aptitude à collaborer avec ses comparses. Elle était plutôt du genre électron libre.

    Vêtues d’un chemisier blanc agrémenté de colliers dorés achetés chez un bijoutier de Melorn, les jeunes Noirvitrail portaient une jupe longue noire serrée en taille haute et présentant des motifs floraux que l’on ne trouvait qu’à Melorn. Plutôt habituées aux chaussures plates, les demoiselles avaient opté pour des talons hauts à l’occasion de cette conférence. Ce n’était pas tous les jours que l’on était invité à Melorn ! Comme à leur habitude, les demoiselles Noirvitrail portaient dans leurs cheveux un ruban coloré permettant de les distinguer : un bleu pour Athénaïs, un violet pour Chrysabelle. Les cheveux remontés en une fausse queue de cheval, les demoiselles détonnaient au milieu de l’assemblée par leur chevelure foisonnante et bouclée venant encadrer leur teint sombre.

    Athénaïs fut tirée de son obsession pour les clones par la question posée par le conférencier. Ce dernier semblait avoir repéré le fait que la façonneuse n’était pas vraiment attentive à ce début de conférence et la regardait avec insistance. N’ayant pas écouté la question, la jeune femme se retrouva comme deux ronds de flan et se mit à rougir comme une étudiante de première année. Sa sœur, quant à elle, soupira, et se décida à tenter de lui sauver la mise.

    « Monsieur, si je puis me permettre, la notion de confort dépend du contexte dans laquelle nous l’analysons. Le confort n’est pas appréhendé de la même manière selon que nous sommes un nomade du Reike ou un habitant de Courage. De même, le confort ne nécessite pas nécessairement un objet, magique ou non, pour être présent. Le simple fait d’être au coin du feu est confortable, de même que le fait d’avoir de la glace en plein été. Je dirai donc qu’à votre question, il n’existe pas une réponse, mais une infinité et qu’il est de notre rôle d’artisan et de magicien d’offrir des réponses sur mesure à ces problèmes. »

    La tenue d'Athénaïs:


    Conférence magique - Athénaïs Signat12

    Pouvoirs palier 1 : illimités
    Pouvoirs palier 2 : 16/16
    Pouvoirs palier 3 : 8/8
    Pouvoirs palier 4 : 2/2
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 505

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Dim 16 Juil - 9:43

    Une sororité était visiblement venue ensemble à cette conférence. C’était en tout cas comme cela qu’Usha avait vu la chose en voyant deux jeunes femmes habillées de la même façon avec des rubans différents dans les cheveux. Une part d’elle avait pensé à du clonage, mais c’était le ruban dans leur chevelure qui avait changé la donne et la première hypothèse avait rapidement terminé aux orties. C’était une façon de faire de parents souhaitant différencier des jumeaux ou plus d’exemplaires d’un même enfant dans une famille pour ne pas les confondre. La valkyrie ne voyait pas l’utilité de la chose avec sa propre façon d’utiliser ses clones. De plus les deux étaient assises l’une à côté de l’autre et là encore ça ne lui semblait pas logique dans un souci d’optimisation de son mana.

    Le plus important là tout de suite était la réponse donnée. C’est une réponse logique, mais clairement la tête du maître de conférences indiqué ce n’est point ce qu’il attend comme piste à évoqué pour le moment. C’est compliqué de savoir ce que chacun souhaite dans ce genre de cas. Encore plus des idéalistes qui ont vécu dans leur bulle toute leur vie. Si l’elfe parle il va se montrer condescendant et le reste de la conférence vas être chiante, elle ne le sait pas expérience. Autant couper court à cela avant de prendre la parole.

    – Certes, la notion de confort dépendra toujours du contexte. Deux personnes auront une façon différente de voir cela, mais ce qui importe du coup est de voir des objets pouvant faciliter la vie à plusieurs personnes en cherchant à englober le plus de monde.

    La grimace de l’elfe n’est absolument pas partie et il attend du concret, très clairement.

    – Prenons un exemple simple, le feu. Certains le voient comme un moyen de se tenir chaud, d'autres ça sera le côté cuisson qui alimente la première utilisation donnée, alors que d'autres voudront allumer leur pipe.

    Elle laisse complètement de côté le côté destructeur du feu. Il veut des exemples pour la vie du quotidien, pas ce qui par en arme contre d’autres êtres vivants. Ou pas forcément vivant, mais ça, c’est encore un autre contexte. Dans tous les cas, l’elfe semble un peu plus ravi et semble même heureuse de la première intervention des sœurs qui a mené à cette conclusion-là.

    – C’est ça ! La notion de confort est peut-être trop vague dans mon sujet initial… Peut-être, que le voir sous le prisme d’élément ou de pouvoir qui vous passe par l’esprit. Après si d’autres notions de confort qui peut être apporté arrivent dans vos esprits il ne faudra pas hésiter à en faire part.

    C’est définitivement un grand enfant qui s’amuse de voir ce que d’autres que lui peuvent avoir à l’esprit et discuter à plusieurs pour voir des pistes pour de futures inventions. Usha semble de moins en moins convaincu de ce qu’elle apprendra de concret, mais il est vrai que des idées pour tenter soi-même des choses de son côté plus tard semblent être une bonne chose.

    – Du genre de pouvoir créer une gourde capable de se remplir d’eau par elle-même du moment qu’on insuffle de la magie dedans ? Un objet capable de générer un élément qui importe si on sait s’en servir ou non pourrait être vraiment utile, qu’importe l’élément de base.

    – Oui, mais cela apporte aussi son lot de contraintes, car cela peut rapidement devenir destructeur.

    – Une cuillère peut être destructrice à ce compte-là, ce n’est pas pour autant qu’on n’en a pas créé.

    – Est-ce que du coup il faudrait mettre des restrictions pour l’enchantement sur l’objet ?

    Il eut un silence à cela et c’est clairement un silence qui laisse entendre que ce genre de restriction fera chier une bonne partie des enchanteurs présents. Mettre des menottes à ses créations ne fait pas toujours envie. La secrétaire a en tout cas noté qui semblait être plus enclin à restreindre que pousser la puissance encore plus.

    – À ce moment-là, est-ce que la question initiale à tout cela ne devrait pas être autre ? Quelque chose qui ressemble plus à… hum… Quand est-ce que le confort se stop et la dangerosité commence ? Quel est le pas entre un objet pour aider des gens et que ce même objet fasse du mal à ces mêmes gens ?

    Elle aime poser des questions qui dérangent un peu, mais visiblement ça semble ravir le maître de conférences qui s’est pris au jeu. C’est plus un échange qu’autre chose tout cela de toute manière. Ce n’est pas une mauvaise chose.
    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Athénaïs de Noirvitrail
    Athénaïs de Noirvitrail
    Messages : 207
    crédits : 906

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bonne
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t122-athenais-de-noirvitrail-faconneuse-de-la-republique-terminee
  • Dim 23 Juil - 17:05
    Chrisabelle se massa les tempes, visiblement contrariée. Les interventions des différents participants étaient atterrantes et elle commençait à regretter d’avoir poussé sa sœur à venir. Athénaïs pouvait le lire sur le visage de sa sœur jumelle : les émotions de Chrisabelle étaient réputées pour être claires comme de l’eau de roche. Elle ne s’embarrassait pas de fioritures : soit elle vous appréciait, soit vous lui courriez sur le haricot et elle s’empressait de vous le dire. Athénaïs, qui sentait que sa sœur était sur le point de franchement s’énerver devant le petit jeu inepte du conférencier, qui refusait d’aller au cœur de son sujet. Les elfes avaient le temps de jouer à ces jeux, les humains non. Athénaïs pouvait comprendre l’agacement de sa sœur, qui s’était farcie avec elle le trajet depuis Justice pour entendre … du vide.

    Si Athénaïs était d’une nature conciliante, ce n’était pas le cas de sa sœur, qui serrait visiblement les poings sous la table. La jeune femme lui pinça la cuisse afin de l’encourager à se calmer. Chrisabelle se pinça les lèvres, contrariée, mais comprit qu’il ne servait à rien de s’énerver.

    Tandis que Chrisabelle continuait à fulminer sur les déclarations ineptes des participants à cette conférence, Athénaïs, elle, se concentra sur la demoiselle et ses clones qui tentait de sauver cette conférence en proposant un autre angle d’approche. Bon … certes, elle s’y prenait très mal, mais vu comment cette conférence était partie, tout ce qu’elle pouvait faire, c’était tenter de sauver les meubles. Elle posait à cette conférence une aporie qui n’avait pas lieu d’être résolue au détour d’une conférence universitaire et qui ne pourrait être résolue tout court. Athénaïs soupira. C’était le meilleur moyen pour que les débats continuent pendant plusieurs heures et que le conférencier n’avance pas dans sa démonstration.

    « Excusez-moi mademoiselle … mais votre question ne me semble pas des plus pertinentes. Elle n’appelle pas à une réponse qui pourrait être utile à notre activité. Vous opposez deux concepts qui n’ont pas vocation à être mis en opposition. En effet, qu’importe l’objet … Dans des mains expertes, n’importe quel objet est dangereux, magique ou non. Notre vocation est de concevoir des objets magiques pour nos clients, pas de disserter sur une aporie mal calibrée qui voudrait opposer la notion de confort avec la notion de dangerosité. Car si tout objet n’est pas conçu pour être confortable ou ergonomique ... Il n’en reste pas moins que tout objet revêt sa part de dangerosité si bien ou mal manié. »

    Chrisabelle avait craqué plus rapidement qu’Athénaïs ne l’avait supposé. La jeune femme s’était exprimée avec un ton froid qui ne lui ressemblait guère, elle qui était plutôt habituée à exploser et à balancer pinceaux et truelles sur les importuns. La demoiselle au ruban violet toisa la Valkyrie avec un regard de défi.

    Athénaïs soupira de nouveau et se fit toute petite, espérant que sa sœur ne ferait pas trop d’esclandre. Elle aurait aimé être avec Myrthelle à ce moment-là … Cette dernière squattait le buffet à la sortie de la conférence …


    Conférence magique - Athénaïs Signat12

    Pouvoirs palier 1 : illimités
    Pouvoirs palier 2 : 16/16
    Pouvoirs palier 3 : 8/8
    Pouvoirs palier 4 : 2/2
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 505

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Mer 13 Sep - 19:27

    Elle est amusante. Vraiment amusant. C’est en tout cas ce que pense la valkyrie alors que son corps original a la chevelure qui devient un dégradé de noir et blanc là tout de suite. Il y a un léger malaise à la réponse directe de l’humaine à la question de la valkyrie qui se fait dans la pièce, mais cela fait seulement sourire la concernée plus que de raison.

    – Pourtant, ce n’est pas si hors de propos. Certes, le devoir de tout ingénieur magique de concevoir le produit demandé par un client, tout comme tout objet, même le plus inoffensif possible, peut devenir dangereux entre les mains d’une personne qui le souhaite vraiment.

    Comme soulevé plus tôt dans le débat on pouvait parfaitement tuer une personne avec une cuillère, même une de mauvaise qualité, si on le souhaitait. Les gens souhaitant mettre a mauvaise contribution sa légion et tout servira un jour ou l’autre à détruire son prochain, même ce qui devait forcément le sauver sans aucun doute possible.

    Elle ne va pas jouer à la sainte nitouche qui n’est pas consciente de cela. Ça serait stupide aussi de mettre la responsabilité de la dangerosité sur les épaules uniquement du créateur de l’objet en question. C’est en faisant ainsi qu’on arrête d’avancer vers des solutions d’avenirs pour tous. Seulement, il y avait tout de même des choses à faire attention selon elle. Après, c’était très possible que cela soit hors de propos.

    – Après, vous avez parfaitement raison qu’il est très malvenu de confronter la notion de confort et de dangerosité, car si on y regarde bien ce n’est pas aux créateurs d’en prendre seuls la responsabilité, surtout si l’objet final fait exactement ce qu’on lui demande à la base. Je m’excuse si mes propos ont été déplacés en ce sens.

    Savoir mettre de l’eau dans son vin et surtout voir quand visiblement soi-même on se dévier du sujet est important. Être dans le conflit ne donnera rien de bon. L’ambiance lourde là tout de suite en est bien la preuve vivante mine de rien.

    – J’ai mal formulé mon approche. Je pensais plus à comment réguler une puissance d’objet pour qu’elle soit utilisable par chacun sans devenir pour son propriétaire trop facilement. Pour reprendre l’exemple de la flamme, comment faire pour que le feu qui sorte soit assez puissant pour aller un feu, mais pas trop ne pas brûler les doigts de son utilisateur à chaque activation.

    Ce qui est vrai, formulé ainsi, semblait moins prompt à finir en arme de guerre que de simple notion de sécurité sur l’utilisation de l’objet de base.

    – Il serait magnifique de démocratiser l’utilisation des objets magiques au plus grand nombre pour permettre à chacun un confort de vie, quelle que soit la notion de confort de vie, mais tout en assurant leur sécurité. Je suis plus une passionnée qui tente de faire de l’ingénierie magique de mon côté qu’un artisan de longue haleine et je conçois qu’il est très possible que mon approche du domaine soit mauvaise.

    Elle pouvait parfaitement aussi admettre que c’était son inexpérience de la pratique hors d’un cadre amateur dans son coin qui lui donnait une mauvaise approche de la chose.
    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Athénaïs de Noirvitrail
    Athénaïs de Noirvitrail
    Messages : 207
    crédits : 906

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bonne
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t122-athenais-de-noirvitrail-faconneuse-de-la-republique-terminee
  • Mar 26 Sep - 20:50
    Athénaïs tira sur la manche de sa sœur avec un air impérieux.

    « Chris … ça suffit. Laisse-la tranquille. » lui murmura-t-elle de sorte à ce que ses voisins de rangée ne puissent l’entendre.

    Chrisabelle se pinça les lèvres et fit une grimace. La jeune sœur Noirvitrail s’était à nouveau faite remarquer pour son ton acide et emprunt de défi. Ce n’était pas qu’elle avait tort, loin de là, mais Chrisabelle n’y mettait jamais les formes. Cette attitude abrasive la rendait peu avenante, quand bien même elle avait des talents incroyables dans le domaine de la création d’objets magiques.

    La demoiselle au ruban violet finit par se rasseoir. Elle avait encore démontré qu’elle était irritable et qu’elle cherchait toujours à avoir raison. Encore une preuve que malgré toute sa virtuosité, elle n’était pas la sœur Noirvitrail la plus diplomate et la plus facile à vivre. Athénaïs soupira … déçue que sa sœur se donne en spectacle. Il lui fallait agir vite pour pacifier la situation et éviter que Chrisabelle ne créé un couac dans cette conférence.

    Mademoiselle de Noirvitrail se leva et sourit à l’auditoire.

    « Chère assemblée. Je vous prie de bien vouloir excuser ma sœur … Le voyage jusqu’à Melorn pèse encore sur nos esprits et nous sommes encore quelque peu fatiguées. Permettez-moi de répondre au vœu de mademoiselle concernant la démocratisation des objets magiques au plus grand nombre … »

    Athénaïs jeta un regard à sa sœur. Un regard empreint d’un sourire qui voulait dire « chère sœur, tu l’ouvres et tu passes par la fenêtre ». Chrisabelle se tint coite … Même l’impétueuse Chrisabelle savait qu’il valait mieux ne pas contrarier sa sœur ainée.

    « L’idée de démocratiser l’accès aux objets magiques est un objectif que je partage. Nos contrées ont très longtemps fait de la magie un domaine élitiste, réservé à ceux qui possédaient des dons dès la naissance, ou qui possédaient suffisamment d’argent pour se payer les services d’un mage. La République, depuis plusieurs décennies, a mis en place des infrastructures alimentées par magie. Je parle, par exemple, de l’éclairage public, qui est une de nos fiertés.

    Concernant la question de la sécurité, je tiens à vous rassurer d’emblée. Les enchantements que nous produisons sont généralement dimensionnés pour utiliser une faible quantité de magie, ou du moins, la quantité suffisante pour faire fonctionner l’objet. Si l’on prend par exemple l’éclairage public, la quantité d’énergie magique utilisée pour alimenter les pierres d’éclairage est relativement faible. Il serait difficile de se brûler avec, ou de détourner l’enchantement pour mettre le feu à un bâtiment. Bien sûr … ça serait possible en théorie … mais il faudrait détourner l’énergie d’une bonne vingtaine de candélabres pour pouvoir créer une flamme suffisamment dangereuse. Le risque est donc limité … mais comme vous l’avez bien fait remarquer, il suffit qu’un propriétaire s’amuse à détourner la fonction principale d’un objet magique et à bidouiller son enchantement et tout de suite … cela peut être dangereux. »




    Conférence magique - Athénaïs Signat12

    Pouvoirs palier 1 : illimités
    Pouvoirs palier 2 : 16/16
    Pouvoirs palier 3 : 8/8
    Pouvoirs palier 4 : 2/2
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 505

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Lun 15 Jan - 17:15
    Il n’y a aucune condescendance dans le regard d’Usha ou de ses clones en écoutant les explications d’une des sœurs qu’elle avait visiblement un peu trop chatouiller avec ses questions de néophyte dans le domaine de l’artisanat magique. Usha pensait savoir, comme beaucoup de sujets, alors qu’elle ne faisait qu’effleurer les problématiques du sujet.

    L’ensemble de la salle de conférence, dont le conférencier semble approuver les dires et explications précises de l’humaine. Au moins cela répond à une interrogation qui n’a rien à voir sur le sujet, ce n’est pas du clonage qu’elle a en face d’elle, mais un simple lien de parenté. Enfin, aussi simple que sont les naissances multiples.

    Elle attendit avec l’attention que devrait avoir tout étudiant absorbant les paroles de leur professeur que le flot de paroles se termine pour ouvrir la bouche. Couper la parole dans ce genre de moment, encore plus alors qu’il y a une explication qui souligne des points pas forcément complètement assimilés comme une base, serait des plus insultant. Il serait bien d’éviter de créer un conflit international pour une question de politesse.

    Dans ses propos la demoiselle faisait clairement référence à son appartenance à la République et toute la fierté qu’elle avait d’en être. Même si ce n’était pas la nation qu’elle portait dans son cœur, la valkyrie pouvait comprendre, elle-même avait un attachement très fort pour sa nation et une insulte envers elle ou ses capacités ne serait pas quelque chose qu’elle prendrait bien.

    – Il est vrai que les avancées en matière d’artisanat magique de la république, ainsi que sa mise à disposition de sa population sont des plus impressionnantes.

    C’était une réalité, même pas un moyen de caresser dans le sens du poil. Oui, le Reike avait aussi des innovations aussi, mais cela ne portait pas sur les mêmes choses. Les deux nations avaient des axes de développement assez différents de base en même temps.

    – Mon interrogation initiale était plus terre à terre. Est-ce qu’il pourrait y avoir des enchantements placés sur les objets pour empêcher le détournement de magie ou si un danger pour l’utilisateur est perçu cela empêche le déclenchement ? Parce que, autant des adultes, même avec ce genre de limitation s’ils souhaitent vraiment les détourner cela sera toujours possible, j’en suis consciente, mais je pensais plus aux jeunes générations. Leur curiosité est souvent grande et je ne connais pas mal de cas où un accident avec la magie crée par la suite une crainte de cela.

    Bon, ce n’est pas non plus ce qui court le plus les rues, mais en cherchant à démocratiser les objets magiques aux plus grands nombres, même à fin militaire, c’est une interrogation qui vient.

    – Quelle stupide idée de mettre un objet magique dans les mains d’un enfant, s’il arrive un accident, c’est dommage, mais ça lui apprend la vie !

    Le commentaire vient d’un drakyn assez sûr de lui et on peut voir quelques participants hocher la tête avec une certaine grimace de dégoût à l’idée même que ce qu’il puisse créer termine dans des mains aussi maladroit que celle de bambins qui ne comprendront pas leur travail de base. Une part d’Usha est d’accord, une autre est plus pragmatique.

    – C’est les enfants d’hier qui seront les adultes de demain, c’est pour cela que trouver des objets qui puisse être sans danger pour eux tout en leur permettant de se les approprier est…
    – Une idée comme une autre, mais complètement hors sujet de la conférence.

    Cette fois c’est le maître de la conférence qui coupe Usha dans sa tentative de suite. Elle n’est visiblement pas partie du tout dans une direction qui plaît à l’elfe. Cela frustre pas mal la Valkyrie qui voudrait bien débattre pleinement avec la républicaine ou même sa sœur qui semblent toutes deux prendre le sujet de l’artisanat magique très a cœur. Dépitée, elle secoue la tête et grogne un peu alors que Chilnet reprend la parole vraiment.

    – Nous sommes là pour parler de confort et aider au quotidien avec par exemple des boîtes pouvant générer de l’air chaud pour quand il fait froid ou sèche le linge. Quelque chose de complètement inoffensif et qui améliore la vie de tous. L’exemple de l’éclairage public en République est aussi très bon. L’intérêt ici est d’échanger sur des idées pour continuer à améliorer le monde sans faire couler le sang.

    Un rire un peu nerveux se fait de la part de la Valkyrie, ce gars est un putain d’illuminé idéaliste qui ne comprend pas que tout peut servir à de mauvaise fin, même les choses les plus inoffensives. Elle se dit que le laisser déblatérer ses conneries pour le moment n’est peut-être pas une mauvaise chose, il faudra juste qu’elle se presse à la sortie de la conférence pour rattraper les deux républicaines et voir s’il était possible d’échanger plus sur le sujet. De manière plus réaliste et moins remplie d’idéalisme niaiseux.
    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum