DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Conférence médicale [FT. Nineveh] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 16:10Dimitri Chagry
    Validations RP d'Isolde / Reike Aujourd'hui à 15:03Isolde Malkyn
    Ciel nuageuxAujourd'hui à 15:01Zelevas E. Fraternitas
    [Challenge] La fleur du nordAujourd'hui à 14:51Qwellaana Airdeoza
    Dénicher un champignon étoilé [PV Dimitri]Aujourd'hui à 14:48Isolde Malkyn
    Le Renouveau de Liberty [Zelevas]Aujourd'hui à 13:42Zelevas E. Fraternitas
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 10:07Verndrick Vindrœkir
    Demande de rerollAujourd'hui à 8:16Zaïn Tevon-Duncan
    Pour la gazette estivale (Takhys)Aujourd'hui à 6:44Takhys Suladran
    pour la future gazette d'étéAujourd'hui à 2:53L'Âme des Cendres
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 492
    crédits : 5329

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Dim 6 Aoû - 13:36
    C’était toujours un sentiment étrange qui s’emparait de Cyradil lorsqu’elle franchissait les portes de l’université. Elle y avait tellement de souvenirs liés à sa précédente vie et cela lui arrivait parfois de revenir afin d’admirer sa magnificence. Bâtie il y a 5000 ans, l’école accueillait des élèves du monde entier. Que le Reike veuille partager son savoir avec le monde entier était un peu étonnant mais Cyradil ne pouvait que saluer l’initiative. Elle-même avait achevé deux cursus au sein de l’établissement avec brio. Elle avait du recommencer son cursus de médecine quand elle s’était réincarnée car il le lui fallait pour intégrer les FMR. En effet, ne voulant pas que quelqu’un puisse établir un lien entre son ancienne vie et l’actuelle, Cyradil avait du se présenter sous une nouvelle identité. Il n’avait pas été facile de feindre l’ignorance dans ses cours.

    De plus, sa transformation lui avait fait perdre tous ses pouvoirs après que le réceptacle censé abriter son âme se soit brisé. Ces derniers revenaient progressivement bien que la liche était incapable de prévoir dans quel ordre ni quand est-ce qu’ils réapparaissaient. A cause de cette contrainte, Cyradil ne put prétendre à de hauts postes dans les FMR, étant incapable d’apprendre la moindre magie avant que cette dernière ne lui revienne naturellement. Elle se contenta alors d’un cursus visant à devenir Rhikos, se disant qu’elle pourra améliorer sa situation professionnelle une fois que ses arcanes de soins lui seraient revenus. Comme chaque année, des milliers d’étudiants venaient de partout pour y étudier les différents cursus proposés.

    Dans l’idéal, Cyradil aurait pu obtenir un poste de professeur mais la jeune blonde avait déjà consacré beaucoup de temps à sa vie professionnelle lorsqu’elle était encore humaine au point d’oublier de vivre pour elle-même. Peut-être dans quelques décennies, elle s’y laisserait tenter mais pour l’instant, ce n’était pas une priorité. En revanche, en qualité d’ancienne élève d’exception, Cyradil demandait parfois à ce que l’on lui accorde une salle pour y donner une conférence. L’objectif consistait à présenter les FMR sous un aspect plus pratique de la profession médicale, étant elle-même membre de cette institution. Cyradil mettait un point à montrer que, si la magie solutionnait beaucoup de problèmes, il fallait aussi être capable de faire sans. Des gestes qui semblaient basiques en apparence tels que recoudre une blessure, replacer un bras déboité voire même de soigner une blessure étaient les sujets les plus abordés.

    Durant son ancienne vie, Cyradil s’en était voulu de ne pas avoir transmis assez de son savoir. Elle rectifiait ce point aujourd’hui en donnant ce genre de petites conférences où tout le monde pouvait assister. Certains semblaient très attentifs au discours de la liche tandis que d’autres étaient plus impressionnés par la dame en elle-même. Beaucoup se demandaient si la jeune blonde était aveugle alors même qu’elle semblait suivre l’assemblée des « yeux » malgré le voile qui les recouvraient. Quoiqu’il en fut, Cyradil espérait surtout qu’en s’adonnant à ce genre d’activités, elle pourrait provoquer une sorte de stimulus qui influencerait le retour de ses pouvoirs guérisseurs.


    Conférence médicale [FT. Nineveh] Cyradi15
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 6 Aoû - 14:32
    La qualité d’universitaire, qu’on en soit digne ou non, sous-entend d’assister au moins occasionnellement à des conférences. Une politesse accordée à des collègues, parfois moins compétents, parfois moins connus, afin de se garantir un petit public et d’enrichir son savoir de quelques anecdotes.
    Pour Nineveh, la nature de ces conférences est parfois un peu gênant, au titre qu’elle a roulé sur le sujet de toutes les manières possibles et imaginables dans le domaine de la maladie. Si les autres arts de la médecine ont encore des secrets pour elle, sa présence à beaucoup de conférences tient plus d’une politesse imposée par ses diplômes, plutôt qu’une réelle curiosité intellectuelle. On prend quelques notes, on écoute et on applaudit poliment à la fin.
    Pour être tout à fait honnête, la médecin s’enquiert plus de la moralité des nouvelles générations en assistant à ces conférences, plutôt que d’un quelconque savoir. Rares sont les conférences qui l’intéressent réellement.
    Le fait que les FMR soient obligées de repasser sur les soins non magiques, dans un format conférencier, plutôt que pratique, est peut-être un symptôme d’une décrépitude avancée dans les armées du Reike en terme de médecine de terrain. Les premiers secours, les réductions de fracture, les points de sutures et les immobilisations des membres sont plutôt l’objet d’ateliers pratiques.
    De fait, Nineveh prend en notes les dires de la conférencière en silence, toujours dans cette optique de politesse.

    Il est rare de voir des gens "magiques" donner cours, surtout avec des cheveux blancs et les yeux cachés, sans pourtant avoir le maniérisme d'une personne atteinte de cécité. Basileïa ne fait aucun commentaire dessus et n’esquisse pas le moindre signe de curiosité à ce sujet, sachant à quel point il est désagréable d’être jugé pour ce que l’on est, plutôt que pour son cours.

    Elle écoute attentivement la suite de la conférence : il y a toujours quelque chose de pertinent à tirer des séminaires et autres cours magistraux, même ceux où l’on connaît par cœur le contenu de la démonstration.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 492
    crédits : 5329

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Dim 6 Aoû - 15:49
    La jeune liche continua donc sa conférence. Ce n’était pas dans ses qualifications de donner des cours pratiques car elle n’avait aucune accréditation à le faire ici à Drakstrang. Et puis, les étudiants auraient sans doute tout le temps pendant leur cursus pour réaliser tous les travaux pratiques possibles et imaginables nécessaires à leur présumée future carrière. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, Cyradil savait qu’il y avait pas mal de notions à assimiler, notamment lors de la première année où elle s’était étonnée du peu de magie que certains de ses professeurs employaient durant leurs cours. C’était il y a plus de cent ans et son premier cursus était bien différent de celui qu’elle avait du repasser dans sa nouvelle vie. Cela dit, il fallait être positif car cela voulait dire que l’université recherchait sans cesse des moyens d’innover les cursus en les rendant plus attrayant ou tout simplement en les remettant à jour selon les besoins et les nouvelles découvertes.

    « En tout cas, pour ceux qui voudront s’inscrire dans ce cursus ou ceux qui y sont déjà, ce sont des notions que vous verrez en détail avec vos professeurs. Retenez que si le monde est imprégné de magie, il n’est pas exclus que vous vous retrouviez dans des situations où vous n’y aurez pas accès. Si vous êtes autorisés à étudier à Drakstrang, c’est que vous êtes des privilégiés. Des gens qui ont eu la chance de pouvoir manipuler la mana. La vocation guerrière de notre chère nation fait que vous serez très prisés donc ne vous en faites pas de soucis en ce qui concerne votre future carrière. Qui sait, vous seriez même capable d’intégrer les Forces Médicales Reikoises ? »

    Cyradil conclut donc sur cette tirade avant de libérer l’assemblée. Certains s’en allèrent dès qu’elle en eut donné la permission tandis que certains s’attardaient, attendant que tout le monde sorte de la salle pour venir poser des question à la conférencière. La jeune liche fit part de sa propre expérience au sein de l’établissement et au fait qu’elle travaillait aux FMR. Certains curieux l’incitèrent même à parler du type de recherches qu’elle faisait actuellement.

    « Oh, je ne suis pas encore installée sur de gros projets actuellement. » Dit-elle en répondant à l’un d’entre eux. « Actuellement, j’essaie d’élaborer un onguent magique capable de soigner des blessures lorsqu’on a pas accès à un mage médecin à proximité. Dans les grandes lignes, il s’agirait d’allier ma magie de glace et la magie de guérison dans cette substance en profitant, de surcroit, de l’effet analgésique de froid de la glace. Mais c’est encore à l’état expérimental alors il reste encore des choses à faire. »

    Sans compter le budget mais pour cela, il n’y avait pas de souci. De par son ascendance, la jeune liche possédait une fortune colossale à même de pouvoir financer ses propres recherches. Ce qu’elle ne pouvait pas acheter par contre c’est l’accord du couple royal. Obtenir une audience était déjà très compliqué et Cyradil doutait qu’un projet aussi peu ambitieux ait une chance d’attirer les regards naturellement. Elle avait plus de chances à prier que la reine fasse une descente dans un des établissements du FMR et qu’elle puisse la rencontrer pour lui présenter le projet. La jeune blonde regarda donc s’il restait encore des personnes ayant encore des interrogations. Le cas échéant, elle partirait juste pour reprendre ses fonctions au sein de sa forge dans le centre-ville d’Ikusa.


    Conférence médicale [FT. Nineveh] Cyradi15
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 7 Aoû - 19:16
    Nineveh continue de prendre en notes, ou du moins, elle griffonne des mots solitaires sur son papier, des idées solitaires qui se battent en duel. Elle écoute les mots de l’intervenante sur la future carrière des étudiants. Plus simple encore : la magie médicale permet de devenir médecin et c’est un métier universel, où qu’on aille, il y a besoin de docteurs et il est difficile de se retrouver au chômage. En particulier par les temps qui courent et le besoin accru de soigneurs pour faire face aux épidémies, aux batailles et à la pauvreté qui amène bien des maladies qu’on aurait voulu voir disparaître.
    La carrière d’un médecin n’est jamais interrompue pour peu qu’on aime marcher et Nineveh a de bonnes jambes.
    Elle écoute attentivement le projet en cours : un onguent magique de glace afin d’aider à soigner les blessures au plus vite sans avoir un médecin sous la main. L’idée est intéressante, une approche originale des soins élémentaires par la glace. Chaque médecin apporte sa touche personnelle à une base universelle pour résorber rapidement les blessures et la conférencière a le mérite d’apporter un souffle de nouveauté à un élément qui a toujours été pragmatique au possible, parfois au détriment de l’imagination et de la rentabilité.

    Toutefois, la médecin n’a pas de question particulière à ce sujet, tant la conférence était complète et qualitative. Elle a appris quelques petites choses et a pu comprendre un nouveau point de vue sur certaines pratiques qu’on pourrait qualifier d’archaïque ou d’inadaptée lorsqu’on est mage. Néanmoins, il est important de se souvenir des fondamentaux, qui constituent une valeur refuge évidente lorsqu’on est confronté à de nouveaux problèmes et de surcroit, sont toujours disponibles, indépendamment des réserves de mana. Allier un onguent magique à des méthodes archaïques est très intéressant, mais pose la question de la conservation de l’onguent au long terme. Enfin, c’est déjà un grand pas dans la bonne direction pour le Reike.

    Un cours utile à n’en point douter. Hélas, Nineveh n’a guère le temps de rester pour écouter les autres questions et doit prendre congé en même temps que les autres. Elle est attendue ailleurs dans le cadre de son métier de médecin.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum