DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Forges Ariesvyra [Epigraphe] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 0:23Gwynneth De Evelune
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:00Kilaea Sliabh
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirHier à 22:13Capitaine Saumâtre
    RP's de Mortifère [République]Hier à 17:47Abraham de Sforza
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 17:43Résiliente & Crow
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 16:46Kilaea Sliabh
    Validation des rps de KassandraHier à 16:30Kassandra Whype
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 480
    crédits : 4743

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Ven 5 Jan - 11:20
    Forges Ariesvyra
    Bâtiment principal (Ikusa)


    Vieille de plusieurs décennies, la première forge de la famile Ariesvyra a été fondée après que son bâtisseur, Théobald Ariesvyra ait pris sa retraite de l'armée après de longs et loyaux services au sein de cette dernière. Estimant avoir donné suffisamment à sa nation, ce dernier se lança dans un projet qui permettrait de laisser à sa descendance une manière durable de se constituer ce qui allait devenir une fortune considérable. Bénéficiant des talents d'un collègue nain originaire du mont Kazan, les ouvrages de Théobald attirèrent vite une clientèle qui lui devint fidèle. Des années durant, le vieil homme travailla dur pour sa famille et avait réussi à établir une étroite collaboration avec de hauts dignitaires de l'armée reikoise afin de fournir armes et armures dans l'idée de soutenir les nombreuses expéditions menées par cette dernière. Sa dévotion en tant que soldat puis en tant que forgeron lui valurent alors une reconnaissance de la nation qui lui accorda alors des titres de noblesses ainsi qu'un immense domaine situé au coeur de la capitale. Théobald enseigna alors à sa fille les arts de la forge qu'elle exerça parallèlement à ses études arcaniques. Entretemps, il ouvrit d'autres établissements dans les autres grandes villes de l'empire comme Taisen, Kyouji et même au sein de l'Oasis afin de s'assurer un accès facile aux mers pour y chercher des ressources rares telles que le bois marin. Lorsque son paternel décéda à un âge avancé, Cyradil repris alors l'affaire familiale mais avec moins de hargne que son paternel.

    Obnubilée par l'étude des arcanes, Cyradil était bien plus attirée par l'apprentissage de nouveaux sortilèges que par la forge. A l'époque, sa condition d'humaine l'empêchait de se concentrer sur plusieurs tâches à la fois, estimant que chaque minute qui n'était pas consacrée à l'étude de la magie était du temps en moins pour satisfaire sa soif de connaissance. Néanmoins, elle ne laissa pas l'héritage de son père dépérir pour autant et continua d'entretenir les établissements du mieux qu'elle le pouvait. Malheureusement, elle dut en fermer quelques uns et finit par ne garder que celui d'Ikusa car proche de son lieu de vie. Elle continua d'ailleurs à s'exercer à la forge sur son temps libre et finit tout de même par devenir une forgeronne aussi douée, voire même davantage que son défunt père. La magicienne alliait de manière gracieuse ses connaissances magiques à l'art de la forge, ce qui donnait des résultats époustouflants qui ne firent qu'accroitre la popularité de la forge. Lorsqu'elle décida alors d'embrasser l'immortalité, Cyradil se refit propriétaire des lieux en déclarant qu'elle était la fille de la précédente propriétaire (qui n'était d'autre que sa précédente incarnation humaine).

    N'ayant plus de besoins physiologiques, Cyradil pouvait accorder davantage de temps à son travail de forgeronne maintenant qu'elle était immortelle. Elle garda tout de même les établissements secondaires fermés le temps de restructurer sa vie et de trouver des personnes de confiance qui puissent gérer ces filiales. Désormais donc, seul la forge d'Ikusa était ouverte et se composait d'une vingtaine de personnes, majoritairement humains mais il y avait également quelques nains, une poignée d'orcs et même un drakyn. Il y avait même des femmes dans le lot.La jeune blonde était très peu regardante sur la race de ses employés. Tant que ces derniers avaient du talent c'est ce qui lui importait.  Son plus fidèle employé était sans doute Lakhdar, un nain dont elle ne pouvait se passer tant il l'aidait lorsque la jeune magicienne était à l'étranger. Il gérait la plupart des commandes lorsque la patronne était absente et s'assurait du bon fonctionnement de cette dernière. Quant au design de la forge, celle-ci était disposée en deux étages. Le rez-de-chaussée était consacré à la forge à proprement parlé tandis que l'étage était réservé au stokage de matériaux ainsi que le bureau de Cyradil où elle recevait les commandes. Ce dernier était richement décoré et constitué d'un bureau dans un bois noble (probablement des assemblages de marbre et de bois magiques) ainsi que des chaises doublés de couches de velours. La liche y passait le plus clair de son temps à faire ses comptes et à les simplifier pour les contrôleurs royaux qui venaient de temps à autre les consulter.

    Par ailleurs, chacun de ses ouvriers se voyait accorder un poste où il disposait d'outils de qualité afin de travailler dans le plus grand des conforts. La paie de la liche était généreuse et tous ces employés étaient éligibles à des congés ou à des absences urgentes. La jeune blonde se disait qu'en assurant une paie au-dessus des moyennes standards que l'on accordait à ce métier, ses employés seraient plus à même de se donner au maximum. Ces derniers s'occupaient alors majoritairement des commandes génériques et de quelques commandes spéciales mais celles vraiment uniques étaient entièrement gérées par la liche. Cette dernière possédait d'ailleurs tout un espace situé au fond de la forge. Une sorte de réserve dont elle seule avait accès. Ainsi, elle confectionnait aussi bien des armures que des armes ou des boucliers, toujours en combinant parfaitement ses talents magiques à son art de la forge. Aujourd'hui, les affaires allaient bon train et sa fortune ne cessait de s'accroitre au gré des chefs-d'œuvre qu'elle arrivait à produire et dont ses clients étaient prêts à mettre le prix pour se les approprier.

    Quelques chiffres en détails :

    Effectif : 20 ouvriers dont un contremaitre nain du nom de Lakhdar. (8 humains/4 humaines, 4 nains, 2 orcs/1 orque, 1 drakyn)

    Etablissements : Ikusa (Ouvert)
                                 Kjouji (Fermé)
                                 Taisen (Fermé)
                                 Oasis  (Fermé)
                                 Maël   (peut-être un jour?)

    Lakhdar, le contremaitre de la forge:
    CENDRES


    Forges Ariesvyra [Epigraphe] Cyradi15
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum