DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Un départ en Mer InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 0:23Gwynneth De Evelune
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:00Kilaea Sliabh
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirHier à 22:13Capitaine Saumâtre
    RP's de Mortifère [République]Hier à 17:47Abraham de Sforza
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 17:43Résiliente & Crow
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 16:46Kilaea Sliabh
    Validation des rps de KassandraHier à 16:30Kassandra Whype
    2 participants
    Aller en bas
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Arès Wessex
    Arès Wessex
    Messages : 76
    crédits : -142

    Info personnage
    Race: Humain - Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3623-ares-b-wessex-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3726-le-carnet-d-ares-chronologie#34928
  • Lun 15 Avr - 17:47
    Courage, cette ville portuaire, située au nord de la République et, possédant certainement les plus imposants chantiers navals de tout le continent du Sekai. Le soleil, doucement, se levait du bout de l’horizon, caressant de sa douce lueur orangée les vagues océaniques, mais aussi les façades architecturales si particulières de la République. Les imposants navires amarrés aux différents ports de Courage luisait sous cette magnifique lueur. Et, ceux situés au port Blaiddyd eux, de leur noir ébène, absorbaient parfaitement cette douce lumière solaire. C’était là la particularité des Galions Wessex, d’un noir profond, magnifique.

    Le Port Blaiddyd, parlons-en. Il était non seulement l’un des plus grands chantiers navals de la ville, mais aussi l’un des plus grand port, accueillant bon nombre de navires marchands comme civils. Cet endroit appartenait non pas à la ville, mais à Arès Wessex, ce puissant homme d’affaires, qui avait donné le nom de famille de sa mère à ce lieu qui, à l’origine, appartenait à la famille Wessex. Un moyen d’insulter ses ancêtres, cette famille d’elfes au sang pur, une famille de consanguins, oui. Aux nombreux quais étaient amarrés les navires en tout genre dont la coque absorbait la lumière.

    Arès lui, devenu Maire de Courage depuis quelques mois, avait choisi de rester le directeur de cette société qu’il chérissait tant, l’ayant volée, sans la moindre honte, à son père et à sa famille de fasciste. En cette matinée printanière, le demi-elfe siégeait dans la tour bordant les côtes, une tour d’une vingtaine de mètres de haut, permettant d’avoir une vue d’ensemble non seulement sur le port, mais aussi sur une partie de la ville. Une tour à l’architecture impressionnante, typiquement républicaine, s’implantant parfaitement dans le paysage si particulier de la cité portuaire.

    Ainsi, le directeur, vêtu de ses nobles vêtements, en soie venu tout droit d’une fabrique de justice, siégeait sur son fauteuil de matière noble, au sommet de cette tour, dont le vitrage impressionnant permettait d’avoir cette vue imprenable. En ce jour, il ne s’agissait pas de signer des papiers pour les différents projets communaux, les aménagements urbains ou encore les demandes des officiers républicains, non. Il voulait surtout s’occuper de cette entreprise dont il n’avait que très peu de temps à consacrer récemment, et surtout, de remettre ses affaires en marche.

    Sa Garde personnelle était présente à chaque étage de cette tour, mais aussi sur chacun des quais, surveillant avec précision tous les passages sur ce port. Le Wessex voulait surtout éviter des visites impromptues ou encore, des attaques soudaines des membres de l’Assemblée, cette dernière étant visiblement encore active. Les Protecteurs d’Ébène contrôlaient tout ce qui rentrait, mais aussi, tout ce qui sortait de ce port, s’assure que le Maire n’eût point de problème avec une quelconque marchandise indésirée.

    Par ailleurs, en ce jour, un certain convoi devait quitter le port et, la marchandise y était présente devait à tout prix demeurer secrète. Ni les journalistes trop curieux, ni les autorités ne devaient y mettre leur nez. Et heureusement, personne d’extérieur à l’entreprise ne pouvait les voir. Cette affaire pouvait rapporter énormément d’or au Maire, si d’aventure elle arrivait à destination. Et forcément, pour que cela arrive, Arès devait recruter les meilleurs. Bien évidemment, deux de ses escadrons allaient être présents sur le Galion, mais aussi, quelques mercenaires jugés compétents par le Directeur seraient de la partie.

    C’était justement l’un d’entre eux qui devait venir à la rencontre du Wessex aujourd’hui, alors que doucement, le soleil s’élevait dans le ciel, disparaissant brièvement derrière un épais nuage grisâtre. Kris Whistlestorm, tel était le nom de ce jeune homme qui, par le passé, eut déjà travaillé pour le demi-elfe. Était-il un mercenaire ? Non. Était-il compétent ? Certainement. Sinon, Arès ne se risquerait pas à le faire venir pour escorter un convoi si important. Ce serait stupide et, le Maire avait beau être un être contradictoire, il était bien loin d’être stupide. Le jeune homme serait certainement le plus utile en mer, si d’aventure, il acceptait la proposition d’Arès, mais ça, seul l’avenir le savait.

    Tranquillement assis sur son siège, le demi-elfe se perdit quelques secondes dans ses pensées, regardant cette magnifique étendue d’eau par les grandes baies vitrées servant de façade à son bureau. Il méditait, sur la dangerosité de ses affaires, car, les pirates de ce foutu Amiral Bigorneau pouvait à tout moment débarquer pour tout détruire. Enfin, ça aussi, seul l’avenir le savait.

    Arès fut sorti de ses songes par l’un de ses hommes, Marcus, le chef des Protecteurs, qui venait justement l’informer de l’arrivée du jeune Kris. Une légère révérence, puis, il prit la parole. Le Directeur lui, tourna légèrement la tête, tout en lui tournant le dos. « Monsieur Wessex. Votre invité est présent et, il ne semble point être une menace. Puis-je le faire entrer ? » Demanda-t-il, attendant la réponse du Maire. Ce dernier fit exprès d’attendre quelques secondes, passant sa main sur son accoudoir de velours, avant de finalement lui répondre.

    « Allez-y. » Fit-il froidement, tout en se retournant pour faire face à l’entrée de son vaste bureau. Puis, le jeune homme fit son entrée. Aucune expression ne pouvait se lire sur le visage du demi-elfe, il restait de marbre. « Monsieur Whistlestorm. Vous avez répondu à mon appel. C’est une excellente chose, je pense avoir un travail pour vous qui, assurément, vous intéressera. » Déclara-t-il, tout en se redressant dans son fauteuil, avant de faire un simple geste de la main. « Asseyez-vous, je vous prie. » Ajouta-t-il, attendant que son interlocuteur prît place face à lui. Ce garçon, il le savait, était tout à fait capable de réaliser cette mission. « Nous devons parler affaires. J’ai besoin de vos compétences, le plus rapidement possible, si cela vous semble faisable. Dans l’idée, vous partiriez dès ce soir en mer, si cela vous sied. » Conclut-il, attendant désormais la réponse du jeune homme à la chevelure brune lui faisant face.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Kris Whistlestorm
    Kris Whistlestorm
    Messages : 10
    crédits : 142

    Info personnage
    Race: Élémentaire vent
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3622-kris-whistlestorm-termine#33976
  • Mar 16 Avr - 0:16

             À la fin d’une nuit ou aux prémisses d’une nouvelle journée suivant de quel côté nous nous trouvions, Kris se fit interpellé par un frêle pirate qu’avait eus vent d’un rassemblement de navires dont le bois semblait faire miroir aux profondeurs de l’océan.

    - Eh ! Whistlestorm ! Ça te dirait pas de te joindre à nous pour une fois ? On va devenir riche ! Le plus gros coup qu’un pirate n’est jamais fait ! L’homme dont le visage démontrait une euphorie particulière, car entremêlée d’un abus d’alcool, se rapprocha et posa son bras par-dessus les épaules du jeune homme afin de lui murmurer quelques mots. Il se raconte que des navires du nouveau maire se prépareraient à partir quelque part, emmenant avec eux un sacré butin.

    Le sourire sur ses lèvres avait du mal à se maintenir. L’alcool commençant visiblement à se manifester et dont les relents pouvaient très distinctement se faire sentir sans avoir le besoin d’être aussi proche de lui.
    Kris se glissa hors de son emprise afin de s’éloigner principalement de l’odeur qu’il emmena.

    - Et je peux savoir comment t’as entendu parler de ça ? C’est James ? Alvilda ? Tu devrais savoir que la flotte du Maire n'est pas fait pour les petits poissons dans ton genre. Il fit un geste de la main et transporta l’homme à bout de force, grâce à la magie du vent, dans une ruelle juste à côté résultant par un vomi immédiat. Rentre te reposer, tu n’as rien à faire ici dans cet état. Tes idées loufoques vont finir par déteindre sur d’autres et risque d'apporter plus de problèmes qu'il n'en faut.

             Sortant tranquillement de la basse-ville, Kris vit du coin d’une bâtisse, une personne glisser quelque chose sous sa porte et repartir comme si de rien n’était. À son arrivée, il ouvrit la porte et la referma aussitôt, prit le papier reposant au sol et s’installa sur ce qui le servait de lit.
    La lettre, malgré la saleté qui la teinta de par la terre qui recouvrait le sol, était de bonne facture. Le papier était fin et seule la pliure qui lui permettait de cacher son contenu était visible.
    C’était une missive de la part de Mr.Wessex le faisant demander pour discuter d’un travail à lui proposer. Le jeune élémentaire ayant déjà eu à faire avec lui accepta malgré les ennuis évidents que cela pourrait lui procurer au vu de la discussion qu’il a eu plus tôt.

    - Fais chier, pourquoi maintenant… Kris s’étala de tout son long, pensif sur les possibles emmerdes sur le point de lui arriver.

             Ne faisant que ruminer, il finit par se lever après avoir lâché un grognement de mécontentement puis parti en direction du Port Blaiddyd, y retrouver son potentiel prochain employeur.
    Plus il s’enfonça dans ce port et plus les gardes y étaient présents. Scrutant chaque fait et gestes des personnes qui passaient devant leurs regards. Après quelques minutes de marches, une personne au dos droit se tint au milieu du chemin, tournant le dos à un muret et fixant l'homme qui marcha dans sa direction du regard.

    - En plus d’être peu discret, vous faites plutôt peur, vous savez ? Vous pourriez vous détendre un peu…

    Aucun signe de réponse n’emmena de la personne qui partit en direction d’une tour après être certain que le jeune au style vestimentaire douteux par rapport à la gente qui rend habituellement visite à son patron, correspondait à celui qui lui a été décrit.
    Ce n’est qu’une fois au sommet de cette tour, que le soldat prit la parole.

    - Monsieur Wessex. Votre invité est présent et, il ne semble point être une menace. Puis-je le faire entrer ?

    Après quelques lourdes secondes de silence gênantes entre son guide et Kris, Mr.Wessex prit la parole d’un ton glacial.

    - Allez-y.

    Le visage de l’homme qui venait de prononcer ses mots ne démontrait aucune expression. Il se redressa puis continua.

    - Monsieur Whistlestorm. Vous avez répondu à mon appel. C’est une excellente chose, je pense avoir un travail pour vous qui, assurément, vous intéressera. Asseyez-vous, je vous prie. Il fit un geste de la main pour inviter son interlocuteur à s’asseoir et dont Kris s’attela immédiatement à faire. Prenant place sur un siège qui se tenait en face de son bureau avec un sourire nerveux.

    - Nous devons parler affaires. J’ai besoin de vos compétences, le plus rapidement possible, si cela vous semble faisable. Dans l’idée, vous partiriez dès ce soir en mer, si cela vous sied.

    Kris s’avança en prenant appui sur ses avant-bras sur l’un des coins du bureau.

    - Bonjour Mr.Wessex, il est vrai que je dirai pas non à un travail, mais ça dépend aussi de la nature de celui-ci.

    Il se leva, faisant mine d’examiner les murs de plus prêt pour relâcher un peu la pression.

    - Je ne sais pas si vous le savez… mais ce matin, le vent me conta quelques rumeurs à votre propos. Il fit une petite pause et regarda Mr.Wessex puis reprit, quelque peu ennuyer d’avance du travail qu’il allait devoir accomplir. Sachant pertinemment que les ennuis allaient arriver bien plutôt qu’il ne l’espérait. Vous avez l’air de faire beaucoup bruits en ce moment. Les mouvements inhabituel de vos navires et le regroupement de ce matin à l’air de déjà avoir attiré l’œil de certains. D’autant plus que certaines histoires s’en découlent.

    Avec un pas sur le côté, le jeune homme refit fasse à son interlocuteur et se redirigea doucement vers l’assise pour s’y poser.

    - Je suis sûr que ce travail doit avoir une certaine importance pour vous au vu de ce que j’ai pu entendre. Dit-il, le fixant des yeux. Et à vrai dire, je suis partant. Dit-il avec un semblant de sourire du coin des lèvres.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum