DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flash-rp] Le réveil des Titans InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 20:54Zéphyr Zoldyck
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 20:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 16:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 16:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 16:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 14:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 13:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 12:38Kieran Ryven
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 11:19Pancrace Dosian
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 10:27Lyra Leezen
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 12 Aoû - 17:43
    J'étais en train d'achever dans remplir mes différentes gourdes, au milieu de la petite pause que le désert avait bien voulu m'accorder. Une énième navette entre deux villes, allant d'un contrat à un autre. Je venais juste d'en terminer un, d'ailleurs, et j'avais décidé d'aller me reposer un peu, c'etait le bon moment. Ikusa etait la ou j'allais pour me reposer, c'etait donc ma direction.

    J'avais très vite entendu des cris, venant d'autres voyageurs. Je me retournais, le regard tombant sur un étrange nuage mouvant rapidement, au loin. Je refermais ma gourde, et en fixant le nuage, j'avançais dans cette direction.

    - La bas, une caravane !

    Un des caravaniers déjà présent avait hurlé ces mots, et en effet, un petit convois etait en vue, et le nuage se dirigeait clairement dans cette direction.

    - Mettez vous a l'abri !

    Ni une, ni deux, je sautais sur ma monture, laissant mon chien garder mes affaires entreposés au frais durant ma pause. Sans equipement, ma jument irait plus vite. Elle parti a vive allure, aussi vite que pouvait y aller une jument plus porté sur l'endurance que la vitesse, et j'arrivais cinq bonnes minutes plus tard pour assister a la mort d'un des soldats gardant le convois.

    - Des harpies.

    J'élevais la voix pour me faire entendre :

    - Foncez a l'oasis, a l'abri !

    Dans mouvement rapide, je dégainais une fleche qui vint faucher l'une des créatures en plein vol. Si elles arrivaient au sol, au corps a corps, nous allions passés un sale quart d'heure. Il fallait diminuer le nombre avant d'arriver au contact.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 13 Aoû - 18:48
    L'un des hommes présent dans la caravane semble finalement riposter magiquement, faisant apparaître une espèce de lance, qui vient tuer directement une des harpies. C’était bien de ne pas être seul. D'un coup d’œil rapide, je remarquais qu'absolument personne au niveau de l'oasis n'avait suivi mon déplacement. Bande de lâche. Il allait falloir se débrouiller avec les quatre gardes restant. Trois. L'un d'eux venait d’être emporté dans les airs.

    Je décochait une nouvelle flèche, touchant une aile sans parvenir à tuer la créature. Fichtre, ce n’était pas le moment de rater ses attaques. Les trois soldats restant ainsi que le magicien forme une ligne à peu prêt cohérente, tenant une position défensive. C’était plutôt pas mal. Il parvint même à abattre une nouvelle créature...qui lui tomba dessus.

    - Attention !

    Aucun des soldats restant ne semblait l'avoir remarqué, prit a parti par les cinq ou six harpies restantes, désormais au corps a corps. Je lançais ma monture vers le prisonnier, constatant que je faisait littéralement une course avec l'une des belligérantes pour y arriver le premier. Je montait debout sur la selle, sortant une dague, et je sautais pour découper la harpie qui s’apprêtait a attraper la jambe de l'homme en question. Je retombais sur le sol, le front en sueur, avant de tirer le cadavre des deux mains pour le libérer.

    - Tout vas bien ? Il faut y aller !

    Sans attendre sa réponse, je l'aidais à se remettre debout.

    - Ma monture, prenez la, je suis juste derrière !

    Je décochait une flèche de plus. Il fallait sortir de la. J'avais beau être sympa, je n'allais pas me sacrifier pour les autres. Tant pis pour le reste, il était temps de s'éclipser.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 15 Aoû - 21:39
    L'homme était un vrai héros. Le genre a mourir vite, dans la gloire. Alors que de mon point de vu, c’était quasiment suicidaire d'aller sauver les autres, lui n'en démordit pas, et se prépare à lancer une nouvelle magie. Bien plus impressionnante que la précédente. Le bonhomme a une bonne réserve de mana, visiblement. A lui tout seul, il s'occupe de quatre des cinq dernières créatures. Est il fou ? Ou est ce moi qui suit trop calculateur ?

    Les soldats restants s'occupent de la dernière créature qui semble bien moins prête à venir se frotter à plus nombreux qu'elle, et bat en retraite. J'observe les pèlerins terrifiés, au loin, puis mon compagnon de combat, tombé assit par terre.

    - Félicitation, ces hommes vous doivent la vie.

    Et c’était vrai. Il méritait bien quelques louanges. L'affaire etait réglé, il ne me restait plus qu'a retourner finir mes préparatifs et m'en aller. Mais la nuit arrivait vite. Nuit glacial ou voyager etait au moins aussi dangereux que le jour. Je me penchais vers l'homme et l'aida a se relever.

    - Prenez ma monture pour rejoindre l'oasis, je vais suivre a pied, c'est juste la.

    Je n'allais probablement pas repartir avant l'aube, de toute manière, et aprés ce bref échauffourée, il valait mieux pour moi que je me repose, dans un endroit avec d'autres gens servant de sentinelle tout autant que moi.

    - Et pas de refus, vous avez utilisé une grosse quantité de magie, vous pouvez sans doute a peine marché. Allez y. Je vous suis.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 16 Aoû - 2:19
    Il finit par accepter et je le regarde monter sur ma jument en le suivant tranquillement. Je m'étire un peu, délassant les épaules tendues par la corde de mon arc. Au final, je n'ai pas utilisé beaucoup de flèches, et je n'ai qu'abattu deux ou trois harpies. On peut dire que je n'ai pas été le plus utile du monde. Les pèlerins suivent notre avancé, plus lentement, l'air exténué par la chute de l’adrénaline, et finalement, après une une petite vingtaine de minutes, nous sommes tous arrivés a bon port. J'aide l'inconnu à mettre pied a terre, par soucis qu'il ne s'écroule pas a nouveau, et bientôt, nous sommes assit sur un tapis, chacun avec de quoi boire dans nos mains.

    La tension est retombé, mais il reste une certaine pression dans l'air, quasiment palpable. Je ne me sens pas particulièrement à l'aise, mais est ce si étonnant quand il y a autant de monde tout autour.
    Avant de dire quoi que ce soit, c'est le mage qui prend la parole, évoquant des doutes et une question vis à vis de cette attaque que j'ai moi même en tête depuis un petit moment. En effet, l'attaque semblait prémédité. Elles ne nous ont pas juste croisés, elles attendaient que quelqu'un passe par la. On peut se dire qu'avec tout le passage, elles doivent sans doute savoir ou attendre pour une embuscade, mais même de la sorte, c’était un peu...

    Je sursaute en entendant les paroles d'un des voyageurs. Un Titan ? Dans le sens, un vrai Titan ? Les créatures de légende. Ça me paraît un peu...tiré par les cheveux, de nous sortir ça, comme ça, d'un coup. Les Titans n'ont ils pas disparut depuis très longtemps ?

    - Calmons nous, c'est sans doute une erreur.

    J'avais dis cela a voix basse, autant pour moi même que les autres. Il fallait surtout faire attention a nous, pour l'instant, dans ce désert. Avant de penser a ailleurs.

    - Si je puis me permettre, nous devrions tous rester ici pour la nuit. Nous avons le couvert d'un peu de verdure, l'eau, et nous serons plus en sécurité durant la nuit que de nous séparer maintenant les uns les autres en partant a différente vitesse. C'est à chacun de prendre sa décision bien sur, mais c'est la chose la plus logique à faire.

    Tout en disant ça, je prend une gorgée, et je jette un œil pour guetter la réaction du « sauveur », qui me semble être le plus dégourdie de la bande.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 17 Aoû - 1:26
    C'est un vrai gentleman, visiblement. Il me retourne aussitôt le remerciement, et je ne peux aller contre le fait que je lui ai en effet sauvé la vie. Je ne cherche pas vraiment de remerciement, dans tout les cas. J'ai agis, comme souvent, sur un coup de tête plus qu'une vraie pensée stratégique. Si j'avais tenu à la vie, j'aurais fais comme les autres, des signes de la main au loin pour leur dire d’accélérer.  

    Puis ensuite, il prend mon parti. Je suis d'accord avec ce qu'il dit. C'est une nouvelle inquiétante, mais qui n'a pour l'instant aucun autre fondement que les paroles d'un des voyageurs, potentiellement fou, de ce que l'on en sait. Il vaux mieux attendre avant de prendre une décision hâtive. Rejoindre Kyouji est la chose la plus logique, et c'est ce que nous ferons tous dés le lendemain. Je suis moins d'accord avec lui sur l'aspect spirituel de la chose, mais je suppose qu'il faut de tout pour faire un monde. Chacun peut croire a ce qui lui chante, pour ce que j'en ai a faire.

    Il se retourne même vers moi et se présente en me tendant la main. Une pointe de sueur roule sur mon cou. Lui serrer la main ? A un être vivant ? Qui plus est masculin ? Ça, j'aurais préféré l'éviter. Le contact physique me met toujours plus que très mal a l'aise. Mais si je refuse, il va penser que je le snob, ou pire encore. Ce serait difficile de rester la, ensuite. C'est potentiellement un psychopathe qui, vexé, viendra me poignarder dans mon sommeil ? Enfin, mon chien monte la garde. Je prend sa main délicatement, et brièvement, la serrant sans force. De façon évasive.

    - Shan'ael. Shan'ael Lipswyrm. Shan suffira amplement. Mercenaire de profession, monsieur Reys.

    C'est vrai que, si il a utilisé une sacrée magique, il n'a pas vraiment un look de garde du corps. Plutot de penseur. Ou de bourgeois. Enfin, l'habit de fais pas le moine. Mais un guerrier à souvent des traits plus durs. Ce n'est qu'une analyse stupide, après tout. Encore un de mes préjugés idiots.

    - Essayons de bien nous entendre, puisque nous allons passer un peu de temps ensemble.

    Je ne demandais rien de plus.

    - Je peux partager quelques réserves, mais je n'ai pas de quoi nourrir tout le monde, j’espère que les vôtres sont intactes, malgré l'attaque.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 17 Aoû - 17:34
    Il me parle de Melorn. Amusant, parce que c'est vrai que quand on voit un elfe, c'est la ville principale qui vient aussi en tête directement. C’était la ville d’où venait ma mère, de ce que j'en savais. Mais je n'y avais jamais mis les pieds. Sans doute à cause de ce fameux passif familial. J'aimerais y aller, mais je n'arrivais pas a me résoudre. Peut être un jour avec quelqu'un. Ou pour un contrat...

    Il enchaîne en répétant que je lui ai sauvé la vie. Il semble être du type à avoir beaucoup de gratitude a offrir. J'hoche simplement la tête sans trop me lancer en diverses explications sur Melorn ou bien sur les événements récents, et écoute en notant mentalement ce qu'il me décrit en terme de ressources. Il y avait encore des gens, mais si leurs réserves sont intactes, et qu'ils sont moins que prévu a en profiter, ils étaient larges en terme de durée d'approvisionnement.

    Il enchaine rapidement. En plus d'avoir de la gratitude, il semble vraiment etre du type social, avec une aisance dans la conversation. Et me propose d'etre le chef. Si j'avais été assit, je serais sans doute tombé de ma chaise. Moi ? Chef ? Non non, je ne suis pas un meneur. Je parviens a peine a regarder mon interlocuteur dans les yeux, alors mener un groupe ? Autant tous retourner sur le terrain de chasse des harpies sans nos armes et nos vetements, on gagnerait du temps.

    - Je...je ne crois pas être fait pour ça. Et puis, votre contrat de travail ne me concerne pas, il faut que l'un des votre prenne ce titre. Et, ma foi, ce n'est pas une question de durée et d’expérience, simplement, mais aussi de capacités. Et vous avez prouvé les autres, ainsi que montré que vous étiez prêt a tout pour faire survivre le plus de gens possible. Prenez ce rôle, vous en êtes capable de ce que j'ai vu.

    Et ce n’était pas un compliment dans le vent, il avait vraiment l'air capable de remobiliser des gens derrière lui et de les mener en avant en donnant du courage. Enfin, si ça pouvait le rassurer.

    - Je peux vous donner deux ou trois conseils, si vous n'etes pas sur, et je vous accompagnerais jusqu'à Kyouji, si ca vous conviens. Je ne vais pas vous laisser tomber.

    J’étais encore embarqué dans une étrange histoire...

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 18 Aoû - 2:30
    Il semble etre quelqu'un de sociable, facile, et avec de l'entrain. Malgré le fait qu'il me remercie pour les futurs conseils que je pourrais lui donner, il accepte de prendre la charge, suite a l'accord des autres membres de la caravane, plutôt facilement. Ça m'arrange bien. Je préfère suivre l'action depuis le fond de la salle, c'est plus dans mon style.

    Toute la situation se met en place. Les gardes sont attribués pour certain, l’élévation d'un camp pour d'autres. De mon coté, je décide de m'occuper de faire un feu, proche duquel je monterais mon bivouac pour la nuit. Toujours rester dans la luminosité, au maximum. Tagar rajoute qu'il s'occupera des corps. Je suis d'abord proche de lui conseiller d'oublier ça, que les créatures du désert s'en chargeront, mais après tout, c'est peut être une question religieuse. Ou bien simplement de respect pour des amis, des pères, des frères, disparut trop tôt.

    - Je vous aiderais, pour les corps. Allons y au crépuscule, c'est une bonne idée.

    Ça donnera l'air que je participe, sans que j'ai trop besoin d'en faire plus ensuite. Une stratégie utile. Je m'éloigne du groupe, récupère un peu de combustible mort proche des quelques arbres bordant l'eau, et établis un petit périmètre avec quelques petites pierres. Dés qu'il fera sombre, j'allumerais le feu. La température changera rapidement, et du tout au tout. Avant de penser aux bêtes, commençons par penser à ne pas mourir de froid. Je libère ma jument des poids qu'elle porte, mes sacs, mes couvertures, mes armes, et la laisse se dégourdir les pattes ainsi que boire. Pas de fourrage ici, alors je lui laisse manger dans un seau de la nourriture prévue pour elle, au préalable. J'aurais espéré trouver de quoi alimenter mes réserves ici, pour elle, mais ce n’était pas le cas, visiblement. J'indique a Zim, mon chien, de garder mes affaires, et alors que le feu commence a crépiter et que les hommes s'approchent de la source de chaleur et de lumière, moi, je me dirige vers le nouveau chef.

    - Sire Tagar, c'est le bon moment pour y aller.

    Deux bonnes heures se sont écoulés depuis l'attaque. Aprés ça, il sera temps de manger puis de prendre un peu de repos. Le lendemain serait une longue journée de voyage.

    - Comment comptez vous procéder ? Magiquement ? Ou bien les rassembler pour les incinérer ?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum