DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    L'Art de la République InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 0:23Gwynneth De Evelune
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:00Kilaea Sliabh
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirHier à 22:13Capitaine Saumâtre
    RP's de Mortifère [République]Hier à 17:47Abraham de Sforza
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 17:43Résiliente & Crow
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 16:46Kilaea Sliabh
    Validation des rps de KassandraHier à 16:30Kassandra Whype
    Aller en bas
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Arès Wessex
    Arès Wessex
    Messages : 76
    crédits : -142

    Info personnage
    Race: Humain - Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3623-ares-b-wessex-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3726-le-carnet-d-ares-chronologie#34928
  • Jeu 2 Mai - 11:05
    Fin Novembre de l’an 4
    Courage, République

    Depuis sa prise de fonction en tant que Maire de la prestigieuse ville portuaire de Courage, située au nord de la Nation de la Chouette, la République, Arès eut bon nombre de projets, que ce soit dans le cadre privé ou public. Mais, ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est bien l’un de ses projets pour la ville : Une grande institution publique censée montrer la supériorité de la Nation Bleue.

    Durant toute sa vie, le demi-elfe se complaisait dans l’étude et l’Histoire de l’Art Républicain, bien qu’il n’eût jamais suivi de Cursus à MAGIC ni même forcément étudié de façon officielle celle-ci. Mais, descendant d’une des Sept Grande Famille, il eut l’habitude de voir bon nombre d’oeuvres passer chez lui, son père en offrant beaucoup à sa mère. Seulement, rares étaient celles purement républicaines. Souvent, elles étaient soit reikoises, soit shoumeïennes.

    Il eut donc la merveilleuse idée de contacter la Grande Mécène de la République, sachant que celle-ci possédait bon nombre de grandes œuvres républicaines -et pas que-, mais aussi des galeries réparties dans les grandes villes de la Nation de la Chouette. Il espérait que la Rockraven, dans sa grande bonté, accepterait de servir une noble cause et de montrer aux républicains leurs qualités artistiques.

    Déjà présent dans le grand bâtiment situé au bord de mer, dont la construction fut achevée deux semaines plus tôt, le Wessex attendait de pied ferme Dorylis, cette dernière ayant accepté de lui rendre visite en ce jour. Ce bâtiment, réparti sur trois étages, imitait à la perfection l’architecture de la ville. Au centre de la façade se trouvait une grande horloge, fonctionnant grâce à un mécanisme purement magique.

    L’objectif de ce projet, en plus d’exposer les œuvres d’arts républicaines, était aussi de faire un étage dédié à l’Histoire de la Nation. De ce fait, le Maire pouvait manipuler les mots et la réalité pour montrer au peuple la suprématie de la République, exposant bon nombre de guerres, les héros, sans jamais parler des défaites subies par le pays. C’était, en quelque sorte, un premier pas dans le régime Optimate imposé par Arès.

    En parlant de régime politique, s’il y avait bien une chose à ne pas aborder avec la Grande Mécène, c’était bien cela. Car, en plus d’occuper cet important rôle au sein de la Nation Bleue, elle était aussi une Sénatrice Humaniste. Donc, oui, Dorylis et Arès n’allaient certainement pas être de grands amis, sur l’aspect politique. Mais, fort heureusement, la politique n’était pas le point central de toute discussion, surtout lorsque le principal sujet concernait l’art.

    Le soleil étant dissimulé derrière les nuages à cette période de l’année, le Wessex attendait à l’intérieur du bâtiment, la pluie menaçant de s’abattre sur Courage d’un instant à l’autre. Ses prunelles océaniques se baladèrent sans cesse dans toute l’immensité du hall d’entrée, le demi-elfe imaginant déjà à quoi il pourrait ressembler à l’inauguration. Car oui, le bâtiment était construit, mais il n’y avait rien dedans et, si tout se passait bien, il devrait ouvrir d’ici le printemps de l’an 5. Si tout se passe bien.

    Comme d’habitude, quelques Protecteurs d’Ébène, mais aussi Officiers Républicains, étaient postés tout autour du bâtiment neuf, la menace de l’Assemblée pesant encore sur la ville portuaire. Quelques-uns des hommes du demi-elfe gardaient l’entrée, armés de lances et d’épées.

    Après quelques légères minutes d’attente, rien de bien fâcheux, la Rockraven arriva, se présentant devant le hall d’entrée. Le Wessex ne l’avait pas encore rencontré ni vu et, quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il aperçût cet être semblant si… différent. Enfin, il tentait tant bien que mal de rester de marbre, ne montrant pas le fond de ses pensées en l’instant. Il laissa même un bref sourire franc décorer son visage, au moment où ses azurites rencontrèrent le regard de la Grande Mécène.

    « Dame De Rockraven. C’est un véritable plaisir pour moi d’enfin rencontrer la Grande Mécène de la République. » Déclara-t-il, hochant la tête en signe de salutations. « Arès Wessex. Maire de Courage. » Ajouta-t-il, tout en se redressant, de manière à se tenir bien droit. Faisant quelques pas faire son invitée, le bâtard joignit ses deux mains dans son dos.

    « J’espère que le voyage jusqu’à Courage fût agréable. Comme vous le savez, j’ai pour projet de faire de cet endroit un musée glorifiant la République. Alors, si vous le voulez bien, nous pouvons commencer la visite du bâtiment dès maintenant. Comme cela, je pourrais déjà vous expliquer l’intérêt que je porte à chacune des salles et, vous pourrez me donner un avis de professionnel. » Fit-il, froidement et, restant de marbre, sans laisser la moindre expression se dessiner sur son visage elfique.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum