DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Ssisska

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Festival de la Bière Naine [Flash-event] - Page 12 EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Titre du rp
    +13
    Lòmion Noldo
    L'Âme des Cendres
    Kaelinn
    Brak'Trarg
    Huldrom
    Grey Avalon
    Marceline Cornebouc
    Bronwynn Eléiréa
    Thylie Wildfire
    Tagar Reys
    Zaïn Tevon-Duncan
    Isal l'Arlequin
    PNJ
    17 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Marceline Cornebouc
    Marceline Cornebouc
    Messages : 29
    crédits : 1761

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t169-dc-ellie-l-alchimiste-et-informatrice-itinerante-marceline-cornebouc-terminee
  • Sam 17 Déc - 10:57
    La mention des « bêtises qui pourraient très bien se réaliser » m’enchanta et j’affichais un sourire béat pour moi-même.

    —Retournons voir les autres, décida Rachelle.

    Elle me prit par la main et m’entraîna vers les autres, se guidant via ses sens sur-développés. Elle était formidable, à pouvoir être ainsi indépendante alors qu’il lui manquait un sens important.
    Nous arrivâmes lorsque la dénommée Thylie parlait d’une relation sororale avec Gerda, qui était notamment visible car les deux étaient rousses. Cela me donna encore plus envie de découvrir cette Thylie ; si Gerda l’appréciait à ce point, c’est qu’elle devait être quelqu’un de bien ! Nous nous installâmes à la table, nos salades en main, et commençâmes à manger alors au moment où je crus entendre Gerda dire qu’il fallait lui demander quelque chose, avant d’enchaîner sur les spécialités de dromadaire.

    —Vous parliez de quoi ?

    J’avais hâte d’être incluse dans la conversation ; je voulais passer du temps avec Gerda, je voulais connaître cette Thylie et surtout je voulais que Rachelle et Gerda apprennent à se connaître pour éventuellement devenir amies, ce qui me ferait grandement plaisir. Elle qui était si douce et si adorable, Gerda qui était si gentille. Cela ne pouvait que bien se passer. Je posai un instant mon regard sur ma bien-aimée ; on bandeau sur les yeux, elle mangeait avec appétit, mais il lui fallait tâter la nourriture pour correctement la percer avec sa fourchette. Soudainement j’eus une idée. J’y réfléchis un instant, cherchant à l’adapter à toute les situations, et j’eus une deuxième idée. Je me tournais vers Gerda, qui, je l’espérais, allait être ma bienfaitrice. Je remarquais qu’elle avait les joues rouges, et qu’elle semblait être gênée. À bien y réfléchir, Tagar semblait encore plus gêné qu’elle. Je me tournais donc vers ces deux là avec un regard interrogateur.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Rizka Aldeishan
    Rizka Aldeishan
    Messages : 107
    crédits : 626

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t559-rizka-aldeishan-terminehttps://www.rp-cendres.com/t645-rizka-aldeishan-liens#3771https://www.rp-cendres.com/t644-rizka-aldeishan-chronologie#3767
  • Sam 17 Déc - 13:09
    Festival de la bière Naine
    Feat festivaliers Reikois


    Visiblement, l’elfe s’était faite une complice en rajoutant une couche sur le sujet. Thylie lui adressa un clin d'œil, rigolant de bon cœur, avant d’ajouter que les onis avaient la même endurance culturelle. Elle taquina la naine au passage, avant de se rattraper en serrant dans ses bras la pauvre Gerda, rouge de gêne. Un baiser sur le front plus tard et elle confiait l’apprécier comme une sœur. Leur relation était somme toute complice et adorable, ce qui fit sourire avec douceur la guérisseuse.

    « On peut dire que vous vous êtes bien trouvées, vous êtes adorables toutes les deux. » constate-t-elle avec chaleur.

    A côté d’elles, Tagar venait de saisir les allusions des jeunes femme et paraissait mortifié. Le pauvre homme était bien mal embarqué ainsi entouré de femmes taquines. Heureusement, la conversation dériva sur un sujet plus terre à terre : les spécialités culinaires. Rizka but une nouvelle gorgée puis répondit :

    « Honnêtement, j’ai l’impression que c’est la spécialité la plus répandue ici. J’en vois sous toutes les déclinaisons. Je n’en avais jamais mangé avant de venir au Reike et depuis je découvre encore de nouvelles recettes. »

    Les deux jeunes femmes ayant fait une halte au stand de salades étaient revenues depuis peu. L’une d’elle se fit d’ailleurs curieuse, constatant que dans le groupe deux personnes avaient l’air cramoisies de gêne. Elle les questionna, intriguée de savoir de quoi ils avaient bien pu parler. L’elfe eut un léger rire.

    « Ca parlait d'endurance culturelle… » Dit-elle, avec une moue amusée.

    CENDRES


    Rizka parle en #006666
    PNJ
    PNJ
    Messages : 51
    crédits : 432

    Info personnage
    Race:
    Vocation:
    Alignement:
    Rang:
    qui suis-je ?:
  • Dim 18 Déc - 9:42
    Le festival de la bière naine
    Feat les fêtards du Sekai
    ➤ FLASH-EVENT


    Il est actuellement 20 h
    Ce fut une grosse journée !

    Grâce aux différentes interventions héroïques, l'illustre chanteur est placé en sécurité et les fangirls un peu trop excessives se font montrer le droit chemin... À la reikoise, bien évidemment. Hem hem.

    Malheureusement, une partie du site festif se retrouve saccagé et le comité d'organisation décide d'annuler le concours de beuverie, jugeant que les esprits étaient déjà assez échauffés comme ça à cause de tout cet alcool. Peut-être sera-t-il remis une autre journée ?
    Le public est néanmoins invité à demeurer sur place et à continuer de profiter des nombreux produits offerts par les stands restants.

    La plupart des femmes semblent dégoûtées par la tournure des événements, car beaucoup d'entre elles ont attendu avec impatience la venue de ce spectacle qui promettait d'être haut en couleur.
    Et derrière, il y avait leurs maris qui se moquaient grassement de la situation en buvant avec nonchalance leur pinte de bière. Ah bah oui !

    Alors que les admiratrices présument qu'elles ne reverront plus leur idole ce soir, plusieurs sont agréablement surprises de l’apercevoir dans le ciel, chevauchant le dos d'un gladiateur ailé ! Armé de son sourire aussi étincelant que le soleil, Roméo fait de p'tits coucous à la foule et leur envoie des baisers, avant de s'envoler vers d'autres cieux, lui et sa monture extravagante...

    Nous n'avons pas fini d'entendre parler cet incroyable artiste à la voix de velours !

    Petit mot de la fin:
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1064
    crédits : 849

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 18 Déc - 13:32
    Gerda tente de changer de sujet en parlant cuisine Reikoize à base de dromadaire, bien aider par Rizka et je leur réponds, reconnaissant de leur diversion :

    Il est vrai que le dromadaire est un plat simple et bien apprécié. Mais nous avons aussi de la chèvre et du mouton. Sans oublier que nous pratiquant un peu d’élevage de grands animaux, comme les bovidés. Mon plat préféré est d’ailleurs la blanquette de veau.


    Alors que je croyais m’en être sortit, Marcelin et Rachelle arrive et l’elfe noire demande le sujet de la précédente conversation. Sa confrère mage lui réponds et pour ma part, j’essaye de faire bonne figure en leur apportant les bières, leur précisant simplement :

    C’est un cadeau.

    Puis je complète la précédente réponse, m’adressant aux deux nouvelles arrivantes :

    On parlait aussi gastronomie Reikoize. Quel est votre plat préféré ?

    Je profite de ce moment pour indiquer à l’hybride souris :

    La dernière fois que je vous ai vu, c’était avant la guerre et l’affaire de la Flèche. Lorsque je suis passé en jugement, vous n’étiez pas sur le banc des accusés, j’ai donc pensé que tout c’était bien passé pour vous.

    Je la laisse évoquer le sujet de sa blessure, si elle le souhaite.

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Rachelle Virsce
    Rachelle Virsce
    Messages : 24
    crédits : 454

    Info personnage
    Race: Hybride - Souris
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Loyal bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t502-rachelle-virsce-devouee-au-reike-terminee
  • Lun 19 Déc - 4:51
    [F-Event] Festival

    de la bière naine


    L’hybride récupéra la chope que lui tendait Tagar avant de le remercier en inclinant un peu la tête.
    —Merci, Sir Reys. Vous ne manquez pas à cette hospitalité dont beaucoup vous vantent.

    Elle posa ses lèvres un instant sur le breuvage pour les humidifier. Ne voulant pas non plus se remettre à boire à foison mais ne pouvant décemment pas refuser un cadeau. Il en valait de son honneur.
    Elle nota toutefois le ton amusé que venait de prendre une nouvelle voix sur laquelle elle ne parvenait pas encore à placer un nom avant de finalement percuter et qu’un léger sourire vienne naître sur son visage animal.

    —D’endurance culturelle ? rebondit-elle alors avec une interrogation. Couplé à de la gastronomie ? Vous avez une manière bien étrange de profiter des plats de notre nation.

    Évidemment, la souris comprenait l’allusion que venait de faire la voix inconnue. Ses années au sein de l’armée, puis en temps de guerre lui avait permis d’apprendre énormément en écoutant les conversations de ses frères d’armes. Elle n’éprouvait pas spécialement de gêne sur le sujet mais comprenait aux différents tons de voix que quelque chose d’amusant pouvait bien se mettre en place. L’heure était à la fête n’est-ce pas ? Autant se laisser aller un peu et tenter d’embêter affectueusement Gerda et Tagar. Malheureusement, Rachelle n’avait pas encore le don nécessaire pour jouer sur les mots avec finesse et la suite de sa phrase se montra plus abrupte.

    —Prenez tout de même garde sir Reys. L’endurance culturelle, bien que tentante, est, avant le mariage, loin d’être bien vue au sein du Reike. Mais je sais que vous n’êtes pas quelqu’un qui ferait déshonneur à sa nation où à sa famille. (Du moins pas consciemment, pensa-t-elle alors.) J’ai un certain respect pour vous, donc je suis certaine que ce n’était qu’un sujet de discussion sur des hypothèses, n’est-ce pas ?

    Elle se retrouva finalement à rappeler les traditions reikoises qu’elle commençait à connaître sur le bout de la langue à force d’en être presque obnubilée.

    Tagar continua en évoquant la fameuse affaire de la flèche et la souris se redressa un peu. Peut-être était-il temps de mettre certaines choses au clair ? Elle avait un profond respect pour le contrôleur qui l’avait soutenu dans ses débuts et savait que Marceline tenait rigueur à ce dernier une certaine affaire de la flèche. Les reikois n’étaient pas censés se faire la guerre entre eux. Il y avait déjà bien trop de menaces qui pesaient sur leur honorable nation que les habitants devaient se montrer souder. C’était l’occasion parfaite de proposer une paix entre les deux.

    —Effectivement, répondit-elle calmement. Mais je dois bien avouer me poser des questions quant à ma présence sur le banc des accusés. Je n’ai rien fait qui mériterait ma présence sur ce dit banc. J’aime à me penser comme le soldat modèle. (Si l’on mettait de côté le drame produit chez les Elkaiens, qui l’avait poussé à agir contre les ordres d’Afosios Smaragdi.) Je suis contente de vous savoir en bonne santé. Après le drame de la flèche, j’ai terminé mes études militaires pour rejoindre officiellement l’armée. La dernière fois que nous nous étions vus, je n’étais encore qu’une recrue. La guerre est ensuite venue frapper à notre porte et par notre courage, nous, soldats du Reike avons sû repousser l’ennemi. A mon grand regret, j’ai perdu l’usage de la vue dans la bataille. Ce qui m’a poussé, à plus grand regret encore, à quitter les forces de l’armées reikoises qui étaient comme une seconde famille pour moi. Chaque jour, je bouillis un peu plus à l’idée de ne plus pouvoir servir ma nation, mais j’essaye de me faire à l’idée. Par chance, la présence de Marceline m’aide énormément à ne pas broyer du noir. Et quand je pense à notre victoire, à la grandeur du Reike et à la vie qui fleurit à chaque instant chez nos concitoyens, je me dis que c’est un bien faible tribut. J’échangerai sans conteste ma vie pour le bien-être des nôtres ou de notre nation. Alors ma vue n’est pas si chère payée.

    Elle marqua une longue pause avant de continuer.

    —Puisque vous avez évoqué la flèche ainsi que le banc des accusés. J’aimerai rebondir dessus. Peut-être n’êtes vous pas au courant, mais il semblerait que vos maladresses aient également mis dans une situation problématique, Marceline ici présente qui s’est montré être votre informatrice. Vous n’êtiez pas le seul fautif, évidemment. Et Marceline tient aussi sa part de responsabilité pour ne pas en avoir parlé dès que possible de ce qu’elle savait aux forces de l’ordre. Une autre personne l’a également poussé à mentir sur certaines informations. Toutes ces péripéties l’ont conduit à se retrouver face à un interrogateur du Reike. (Elle attrapa la main de l’elfe à corne. Sachant ce sujet sensible.) Inutile de préciser qu’elle en garde encore aujourd’hui les séquelles. Vous savez comme moi de quoi sont capables nos espions. Cela étant dit, je ne peux pas vous en vouloir totalement pour ma part. La vérité, l’honneur et l’ordre doivent régner au sein du Reike et la situation s’est finalement bien améliorée. Cette affaire a causé beaucoup de tort à de nombreuses personnes. Mais je pense que nous devrions trouver la force de tourner la page, pour nous en relever, plus forts. Marceline, j'aimerais que tu dises à Tagar ce que tu lui reproche honnêtement. Ce que tu m’as déjà dit. Si tu y parviens, ce sera comme la dernière étape de ta thérapie. Preuve que tu as enfin dépassé la Marceline craintive de l’époque. Tagar, je ne vous demande pas de vous excuser. Mais simplement de l’écouter. Et de juger si cela mérite ou non des excuses selon vous. Quoi qu’il en soit, j’aimerai, Marceline, que tu parviennes à tourner la page. Sir Reys n’est pas maléfique. Certains disent de lui qu’il est parfois tête en l’air, beaucoup de soldats pensent cela de vous d’ailleurs. (Elle afficha un sourire amusé.) Mais aucun d’eux ne prétend que vous êtes un monstre et encore moins une personne déshonorable. La preuve, je suis certaine que vous ne saviez même pas pourquoi Marceline semble tant vous en vouloir. Quoi qu’il en soit, j’aimerai que ma compagne puisse pardonner à celui qui fût un temps, comme un mentor pour moi. Les Reikois ne devraient pas perdre du temps à se quereller entre eux.

    Elle se tût finalement. Faisant un léger pas en arrière. C’était une bataille que seule Marceline pouvait mener désormais.

    Résumé ::

    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Marceline Cornebouc
    Marceline Cornebouc
    Messages : 29
    crédits : 1761

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t169-dc-ellie-l-alchimiste-et-informatrice-itinerante-marceline-cornebouc-terminee
  • Lun 19 Déc - 14:50
    Au vu de l’état dans lequel se trouvaient Gerda et Tagar, j’avais une petite idée de ce qu’était l’endurance culturelle dont les personnes autour de cette table parlaient. Ce dernier nous offrit de la bière, cadeau que je refusai catégoriquement. Il nous demanda ce qu’était notre plat préféré mais je n’en avait cure, je cherchais un moyen de rebondir sur l’endurance culturelle. Rachelle fut plus rapide que moi. Elle lui parla de ne pas déshonorer sa nation et j’avais beaucoup d’arrières pensées.
    Lui n’était pas en reste, il lui parla de l’affaire qui m’avait détruite. Comment osait-il ?! Ma bien aimée resta calme, j’avais les yeux écarquillés et rouges de colère. Elle lui parla ce ce qui lui était arrivé depuis qu’ils s’étaient vus, lui contant ses mésaventures avec un calme étonnant. Elle était formidable, mais j’avais le ventre serré et je ne pus m’attendrir pour elle et lui prendre la main pour la soutenir. À la place je sifflais entre mes dents

    —C’est lui qui aurait dû payer.

    Mon cœur rata un battement et je tournai les yeux vers Rachelle lors qu’elle évoqua précisément le sujet du grief entre lui et moi. Elle parla de tout, et mes entrailles se nouèrent à mesure qu’elle parlait. Je mis instinctivement une main sur mon ventre quand elle évoqua mon interrogation en détournant le regard. Elle me prit cette même main pour me soutenir, mais j’étais au bord des larmes. Ma compagne me demanda de lui dire ce que je lui reprochai honnêtement, et ma gorge se noua de plus belle. Elle n’exigeai pas d’excuses en retour et je me passai une main sur le visage, essuyant les larmes qui menaçaient de tomber.
    Elle termina sa tirade et je ne pus contenir mes larmes plus longtemps. Recroquevillée contre ma bien aimée, je parvint tout de même à articuler entre mes dents :

    —Mais je suis toujours la Marceline craintive de l’époque. Je suis terrorisée à l’idée de revivre ce que j’ai vécu. Grâce à toi j’ai le courage d’affronter chaque jour mon métier – et je le pense vraiment, c’est pour toi que j’exerce mon métier chaque jour, pour te prouver que tu m’aides vraiment et que je vais mieux – mais je m’en rend bien compte quand je suis avec des clients, je tremble à l’idée de faire une erreur de nouveau qui me vaudrait de revivre la torture, même si je souris, même si je prend du plaisir à questionner, à obtenir ce que je veux et à dévoiler ce que je sais.

    Je tournai mon regard empli de haine vers l’homme qui était à l’origine de mes maux pour annoncer la mâchoire serrée :

    –Et c’est de sa faute ! Il a trahi le Reike en donnant des informations confidentielles à des personnes qui n’étaient pas sensées les avoir, dont l’une était un monstre que je suis bien contente de n’avoir jamais revue. C’est sa faute si j’ai eu ces informations que je n’étais pas sensée avoir ! Et qu’importe si je me suis moi-même vendue en l’avouant, ils l’auraient su tôt ou tard et j’aurais été torturée de toute façon et même tuée ; et les autres avec ! Il n’a aucune idée de ce qu’il fait, ou il se délecte de voir les autres souffrir. Voilà ce que je lui reproche, et je le lui reprocherai jusqu’à la fin des temps. Je t’en prie, Rachelle, partons, je ne veux plus être ici.

    résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1064
    crédits : 849

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Lun 19 Déc - 18:42
    La vache ! Ça m’apprendra à demander des nouvelles et être prévenant ! J’aurais mieux fait de rester silencieux, vu tout ce que je me prends en pleine tête. Au début, cela avait commencé tout à fait normalement, Rachelle, accepte de boire la bière que je lui offre, contrairement à Marceline, mais ce n’est pas bien grave.

    Ensuite, elle me fait la morale sur la sexualité, à moi ! Vierge de trente ans ! Mais encore une fois, je laisse passer, car je suis une personne sympathique, mais le pire reste à venir, car après que l’hybride ait indiqué qu’elle est devenue aveugle suite à une bataille, elle m’accuse ! Étant parmi mes nombreuses qualités, polis, je la laisse terminée et j’écoute sa dulcinée, sans l’interrompre également. Une fois qu'elles ont vidés leurs sacs, Je leur indique, les sourcils froncés, car je suis un peu fâché d'être accusé à tort :

    Je ne vois pas vraiment de quoi vous parlez, la seule fois où l’on s’est rencontré, c’est dans votre roulotte où après avoir été moi-même emprisonné toute la nuit, je suis venu vous voir avec ma fiancée, j'étais même très fatigué. Nous avons alors évoqué différentes théories sur la personne qui a tenté de tuer la Reine et c’est tout ce dont je me souviens. Je n’ai répété notre conversation à personne, puisque c’était juste des hypothèses. Si je me suis retrouvé sur le banc des accusés par la suite, c’est suite à la fuite d’une certaine personne.


    Voilà, je pense avoir tout dit, je ne me sens absolument pas coupable de quoi que ce soit. Si elles veulent partir, je ne les retiendrai pas. Si elles veulent approfondir le sujet ailleurs, je suis d’accord pour les accompagner, car là, j’ai l’impression qu’elles ont cassé l’ambiance et que personne ne va reprendre sur l'endurance culturelle.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Rachelle Virsce
    Rachelle Virsce
    Messages : 24
    crédits : 454

    Info personnage
    Race: Hybride - Souris
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Loyal bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t502-rachelle-virsce-devouee-au-reike-terminee
  • Mar 20 Déc - 4:22
    [F-Event] Festival

    de la bière naine


    Peut-être était-ce trop tôt. Rachelle se rendait compte que, poussée par le cœur léger de la fête, elle avait sans doute précipité les choses. Après toutes ces années, Marceline avait encore besoin de temps. Le torrent de colère qu’elle déversa sur le noble en vint à surprendre la souris qui ne s’attendait pas à voir tant de hargne venant d’une si petite elfe. En un sens, la souris était tout de même légèrement contente de voir que cette dernière était capable d’avoir des crises de colère comme n’importe qui. Et puis même si la forme se montrait explosive, elle lui avait au moins avoué ce qu’elle lui reprochait. La souris n’était pas friande de garder en soi une rancune qui pouvait nous ronger de l’intérieur jusqu’au point où elle se cristallisait en chaînes entravant notre avancée dans sur le chemin sinueux appelé “Vie”.

    Tagar quant à lui, comme à son habitude démontra ses enseignements nobles en gardant un ton relativement calme. La souris pu tout de même percevoir un certain agacement dans la voix de ce dernier. Néanmoins, la souris nota un point intéressant. Tagar ne semblait pas comprendre la haine que lui portait l’elfe cornue. Il avouait lui-même s’être retrouvé sur le banc des accusés pour une toute autre raison. Tout cela était-il le résultat d’un terrible malentendu ? Si tel était le cas, Marceline aurait dû lui en parler bien plus tôt. Cela lui aurait évité de se ronger les sangs toutes ces années. Etait-il possible d’en vouloir à quelqu’un qui n’avait pas conscience de ce qu’il avait fait ?

    La souris se tourna tout d’abord vers Marceline pour lui proposer d’approfondir le sujet et d’enfin en finir avec ce potentiel quiproquo avant de finalement se raviser. Se pinçant la lèvre inférieure. Marceline n’était clairement pas en état de continuer le débat et encore moins de pardonner à Tagar comme la souris l’avait pourtant si ardemment espéré. Et de la faute de l’hybride, la fête était désormais gâchée. Elle avait voulu bien faire, mais ce n’était ni le lieu ni le moment pour. Marceline était encore trop attaquée par les souvenirs de cette funeste nuit, même si elle avait au moins pu avouer ce qui n’allait pas entre eux. C’était sans doute mieux que de continuer une pseudo hypocrisie comme elle le faisait auparavant. Essayant d’éviter Tagar le plus possible.

    Dans tous les cas, il en valait de l’honneur de la souris que de prendre la faute sur elle pour ce qu’il venait de se passer. Elle se dressa bien droite. Les mains dans le dos. Et puis, Marceline était bien trop à bout pour tenter de forcer le dialogue.

    —Entendu Marceline, dit-elle à l’attention de cette dernière. Pars devant, je te retrouverais d’ici quelques minutes. Nous discuterons de tout ça plus tard. (Elle lui tapota le dos et attendit qu’elle commence à s’en aller avant de se tourner vers l’assemblée et courba l’échine en guise de repentance.) La faute m’incombe pour ce qu’il vient de se passer. Je ne m’attendais pas à ce qu’il vient de se passer. J’ai été pressée plus que de raison et mon erreur de jugement me couvre de honte. Je pensais pouvoir régler une vieille affaire pour l’aider à s’en détacher totalement et elle n’était pas encore prête. J’aurai dû le voir. J’ai placé en elle mes espoirs et l’espace d’un instant, j’ai imaginé qu’elle réagirait de la façon dont je l’aurai fait. Une erreur de plus à ajouter à mon fiasco de ce soir. Je vous présente ainsi mes excuses. Je vais y aller à mon tour, j’ai assez détruit l’ambiance comme ça pour ce soir.

    Elle se redressa alors, la gorge légèrement serrée de honte.

    —Je vous demanderai simplement de ne pas lui en tenir rigueur. Je suis seule fautive de ce qu’il vient de se produire ici. (Elle tourna sa tête en direction de la voix de Tagar.) Sir Reys. Je suis heureuse d’apprendre qu’il s’agit peut-être d’un malentendu. J’espère que viendra le jour où celle que je porte dans mon cœur trouvera le courage d’en parler plus posément avec vous pour lever le voile sur toute cette affaire. Car vous avez l’air au moins autant surpris par cette affaire qu’elle était en colère contre vous. Peut-être n’aurai-je pas dû essayer de faire la médiatrice ainsi. J’attendrai que vienne le moment où elle ira de son plein gré vers vous. Sachez néanmoins, que j’ai du mal à vous imaginer en traître de la nation. Je suis persuadée que vous êtes loyal au Reike. Vous n’agiriez jamais contre les intérêts du Reike consciemment. Je suis contre les querelles inutiles au sein de notre nation et j’espère que nous saurons garder des relations cordiales. Ce fût un plaisir de vous revoir aujourd’hui. Portez vous bien.

    Elle se détourna finalement avant d’ajouter à l’attention de Gerda.

    —Dame Gerda, je prendrais prochainement contact avec vous pour demander votre expertise. Ce fut également un plaisir de vous rencontrer. Encore félicitation pour votre victoire de plus tôt.

    Puis finalement, elle finit de tourner les talons pour quitter l’assemblée. Son honneur était blessé, mais il était toujours vivant. Et puis elle avait pu protéger Marceline de quelques potentiels mauvais parleurs en prenant sur elle toute la responsabilité de ce qu’il venait de se passer.

    Elle retrouva finalement l’elfe quelques secondes plus tard. Ce n’était pas si difficile en se basant sur les sanglots de cette dernière. Arrivant aux côtés de cette dernière, elle détacha sa cape pour l’attacher sur les épaules de Marceline avant de lui prendre la main.

    —Rentrons, dit-elle simplement avant de se mettre en route.

    Elles pourraient discuter de ce qu’il venait de se passer plus tard, mais certainement pas au beau milieu d’une ruelle de la capitale. Quelques oreilles mal avisées pourraient s’y trouver. Et puis connaissant l’elfe cornue, Rachelle savait qu’elle avait besoin du confort des murs réconfortants de sa charrette pour retrouver son calme.

    Résumé ::

    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Rizka Aldeishan
    Rizka Aldeishan
    Messages : 107
    crédits : 626

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t559-rizka-aldeishan-terminehttps://www.rp-cendres.com/t645-rizka-aldeishan-liens#3771https://www.rp-cendres.com/t644-rizka-aldeishan-chronologie#3767
  • Lun 26 Déc - 13:48
    Festival de la bière Naine
    Feat festivaliers Reikois


    Comment les choses avaient pu dégénérer de la sorte et aussi rapidement ? Alors que Rizka commençait à se sentir à l'aise dans une bonne ambiance partagée, les deux dernières protagonistes posèrent sur le tapis un sujet visiblement houleux. C'est ainsi qu'un échange entre Tagar et les deux femmes débuta, que personne ne crut bon d'interrompre, et très certainement pas l'elfe qui ne savait plus où se mettre dans tout ça. Elle s'était contentée de manger et de boire sans bruit, échangeant des regards gênés avec Thylie et Gerda.

    Finalement, la discussion prit fin lorsque la souris et l'elfe noire prirent congé du groupe et probablement du festival. Rizka se racla la gorge, rompant le silence de plomb qui s'en était ensuivi.

    « Eh bien, c'était… »

    La phrase resta en suspens, Rizka ne savait pas vraiment quoi en penser. En revanche, elle se doutait du trouble du blond. Le pauvre avait pris un ouragan de reproches mais difficile de savoir si c'était justifié ou non. L'elfe n'arrivait pas à percevoir ses émotions parmi les autres, bien trop parasitée par le monde qui l'entourait. Autant le lui demander.

    « Est-ce que ça va ? Si vous voulez en parler… ou pas, je ne vous force pas, mais n'hésitez pas si vous en avez besoin. »

    CENDRES


    Résumé :


    Rizka parle en #006666
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Gerda
    Gerda
    Messages : 205
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Naine
    Vocation: Mage Elementaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t128-gerda-le-comptoir-grisepierre-est-ouvert-terminee
  • Lun 26 Déc - 15:33
    - Heu ... wow.

    Finalement, se moquer de mon inconfort à parler de fesses était sans doutes plus rigolo que d'assister à l'échauffourée verbale qui vient de se produire. L'alcool échauffe parfois les esprits ! Certains (comme moi) ont l'alcool joyeux voire un peu trop câlin mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

    J'ai passé un certain temps à échanger des regards avec les autres spectateurs, aussi mutique que le reste de l'assemblée. J'ai également trouvé un subit intérêt dans l'observation du fond de mon verre et me suis mise à danser d'un pied sur l'autre avec gêne. Je répond avec un sourire un petit peu pâlot (qu'elle ne perçoit évidemment pas ) à Rachelle quand celle ci s'apprête à nous laisser et s'adresse à moi avant de partir.

    - Oh ... merci beaucoup. Au plaisir de vous revoir toutes les deux !

    Avec Marceline dans les environs, je suis certaine que ca ne manquera pas d'arriver. Et je serai très heureuse de mettre mes talents à leur service. Un silence s'installe après leur départ. Ce serait une manière bien morose de finir la soirée . Alors j'essaye de relancer un peu d'entrain en lançant à la cantonade :

    - Et bien ... si on buvait un coups ?! J'crois qu'un des stands vend d'la liqueur de bière. C'est parfait pour finir la soirée !

    Oui de la liqueur de bière. Parce que quand on estime que la bière c'est pas assez fort, pourquoi pas la prendre et la distiller trois fois pour en faire un vrai tord-boyau ? Je ne sais pas exactement dans quel état les autres comptent finir mais personnellement, rien ni personne ne me retient de boire et finir la soirée aux premières lueurs de l'aube si il faut. J'ai bien l'intention de payer les deux ou trois premières bouteille, persuadée qu'au moins Thyllie ne me fera pas défaut sur ce coups là et qu'on sera capables d'enquiller ça à deux.






    Résumé

    Après le grand moment de gêne qui suit l'altercation verbale, Gerda essaye de relancer un peu l'enthousiasme général en proposant de finir la soirée en vidant quelques bouteilles de liqueur de bière. Un breuvage "assez fort" à ses yeux pour finir la soirée et renoncer à la sobriété pour la soirée ! (Si personne ne reposte pour relancer / refuser, Gerda finira la soirée raide carpette avec ceux/celles qui auront la témérité de la suivre sur cette grande idée là.)
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1064
    crédits : 849

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Lun 26 Déc - 20:12
    Rachelle, qui a quand même plus de manière que son amie, s’excuse de son comportement. Elle m’informe qu’elle risque de revenir me voir et je lui dis, d’un ton où l’on sent toujours mon agacement :

    Vous savez où me trouver, je reste disponible si besoin.

    Elles partent toutes les deux, et je bois une gorgée de bière pour me calmer. Finalement, Rivka me propose son aide et je lui réponds :

    Vous êtes vraiment gentille. Il s’agit d’une sombre période où certains ont cherché des coupables à tout prix. Mais les choses ont bien changé maintenant et nul ne plus luire à l’Impératrice. Toutefois, je garde votre proposition en mémoire.

    Je pense tous les mots que j’ai prononcés. La dirigeante de notre nation a prouvé en aidant à terrasser un Titan qu’elle est une puissante magicienne. Puis Gerda propose de la liqueur de bière et je lui indique en souriant :

    Voilà une excellente idée ! Je vous suis pour rapporter les verres.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Rizka Aldeishan
    Rizka Aldeishan
    Messages : 107
    crédits : 626

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t559-rizka-aldeishan-terminehttps://www.rp-cendres.com/t645-rizka-aldeishan-liens#3771https://www.rp-cendres.com/t644-rizka-aldeishan-chronologie#3767
  • Jeu 29 Déc - 20:41
    Festival de la bière Naine
    Feat festivaliers Reikois


    Rizka acquiesça sobrement de la tête. Il était certain que la guerre avait remué beaucoup de choses et rarement de bonnes. Les tensions avaient éclaté et des drames avaient suivi. La jeune elfe pouvait comprendre, tout autant qu'il veuille, au moins pour ce soir oublier et faire la fête. Gerda invitait d'ailleurs l'assemblée à faire couler l'alcool à flot, du plus puissant cette fois-ci. La proposition ne tomba pas dans l'oreille de sourds, Tagar se proposant déjà de ramener les verres. Thylie suivrait sans aucun doute aussi. L'elfe hésita, était-ce sage de les suivre sachant qu'elle ne tiendrait pas bien longtemps ? Après tout…

    « Aller, autant en profiter jusqu'au bout, j'en suis aussi. »

    Quoi qu'il se passera ensuite, Rizka n'en gardera qu'un souvenir flou de s'être amusée, que le monde s'était mis à tanguer sous ses pieds et que Thylie ressemblait à un soleil éclatant dont les rayons ressemblaient à des pétales de rose. Le reste sera pour elle un immense flou artistique.

    CENDRES


    Résumé :


    Rizka parle en #006666
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Thylie Wildfire
    Thylie Wildfire
    Messages : 119
    crédits : 877

    Info personnage
    Race: Onie
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t157-thylie-wildfire-la-flamme-eternelle-termine
  • Mar 3 Jan - 22:06
    Je ne m'étais pas vraiment attendu à cette séquence assez irréaliste entre Tagar, Marcelline et Rachelle. D'ailleurs je ne suis pas vraiment la seule dans ce cas, croisant les regards gênées de la naine et de la jolie elfe sans savoir trop quoi dire ou faire. A part déguster ma bière très lentement, bien trop lentement pour que ce soit normal, mais au moins j'ai une excuse pour ne pas intervenir...

    La situation se calme heureusement subitement et ma chère amie Gerda trouve rapidement un moyen de me rendre le sourire. Le Sieur Tagar, toujours aussi serviable, se joint même à nous alors que les deux amoureuses s'éloignent et que je les salue d'un geste discret de la main.

    Bon, soyons franche, j'adore la bière, mais j'aime encore plus la liqueur de bière, spécialité des meilleurs brasseurs nains. Un seul désavantage à cette boisson amère et forte, son taux d'alcool qui vous monte très vite à la tête, synonyme de lendemains difficiles. Mais on est là pour faire la fête non ?

    - Oh oui, de la liqueur de bière.

    Je tape dans mes mains avec enthousiasme comme une petite fille que l'on invite à entrer dans un magasin de bonbons avant d'emboiter le pas de la naine qui offre la première tournée.

    La suite ? Brumeuse dira t'on si ce n'est que je me souviens avoir passé un excellent moment. Surtout que la jolie elfe et moi avons pu faire plus ample connaissance. Je me rappelle d'ailleurs encore parfaitement de son magnifique sourire, de  ce regard écarlate si troublant et de l'odeur délicieuse de sa peau. Je pense que je lui plais. Un peu au moins. J'espère en tout cas. Moi, c'est certain, elle me plait beaucoup. Mais à vrai dire, j'imagine que je ne suis pas la seule qui la trouve jolie.

    Dommage que beaucoup de détails de la fin de cette soirée mémorable se soient envolés au milieu des vapeurs d'alcool...

    Spoiler:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 1064
    crédits : 849

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Ven 13 Jan - 18:23
    Je ramène les verres à tous ceux et celles qui m’en font la demande et c’est donc bien chargé que je reviens avec les différentes boissons. Je trinque avec tout le monde et mon humeur s’améliore considérablement.

    Pourtant, je ne reste pas trop, une fois que j’ai bu mon verre, car je dois me laver tôt le matin. Je dois en effet travailler sur différentes affaires et je n’ai jamais raté un jour de travail et je ne compte pas commencer maintenant.

    Lorsque je suis sur le point de partir, j’indique aux convives encore présents, avec un grand sourire :

    Merci pour cette bonne journée, ce fut mémorable à bien des égards.


    Résumé:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum