DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Luviel !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 211
    crédits : 365

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Mar 13 Sep - 23:50
    La nuit du Bal Blanc. Après ce dernier.

    Sur le chemin du retour, dans les rues obscures, contrairement à tout ces nobles qui quittent en calèche et les pauvres qui quittent à pieds, il y a quelques hurluberlus qui quittent à cheval. Et Hale en fait partit. Caracolant avantageusement  sur un Melkor, talon fantasque bai brun fumé qui en profite pour se pavaner avantageusement, la blancheur de l'être aux cheveux rouges en est quasiment surréelle.

    Ilfaut dire que iel démon fait exprès de se faire voir... par pur plaisir et égocentrisme... Par pure bravade aussi. Tandis qu'iel se promène sans but précis. Le fait est qu'il est trop tard pour rentrer tout de suite, et trop tôt pour aller se coucher. Stimulé par toutes ces motions comme un bureaucrate au café corsé, Halewyn profite de la balade, se baignant dans al quiétude des gens endormis. Passant à portée de possession les unes après les autres, les âmes des mortels républicains sont autant de bonbons offerts à sa convoitise. Et si iel se laissait à en posséder un, juste le temps de foutre un peu le bordel dans une des maisons endormies?

    Melkor souffle soudainement sa nervosité, les oreilles se couchant dans le crin noir d'encre pendant qu'il mâchouille son mors et tape du sabot. Ah? Tiens, pense Hale, ravie. Iel était fichtrement loin dans ses pensées du coup. Pourquoi iel a pris cette ruelle miteuse déjà? Renâclant,  le bel étalon se met à encenser, refusant d'aller plus loin dans l'allée obscure tandis que les yeux d'encre liquide de son cavalier luisent à la façcon des chats pendant qu'iel inspecte plus loin dans le passage.

    Du calme Melkor

    Le calme t'elle d'une parole en lui flattant l'encolure.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 7
    crédits : 72

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Dim 25 Sep - 19:49


    Le soir venue, la nuit était bien avancée, les étoiles parcemaient le ciel noir avec une belle pleine lune. Le temps était dégagée, tempéré, frais, agréable pour une petite balade digestive. Ces derniers temps, la princesse de la nature sortait souvent à ces heures ci. Il n y avait pas grand monde dans les rues et elle souffrait moins de la chaleur. Elle avait aussi besoin de marcher, de prendre l'air. Sa jambe était encore une plaie pour elle, douloureuse et à chaque fois elle se faisait violence pour cette promenade nocturne. Elle devait faire de l exercice, tentait en vain de maintenir une forme physique. Sa collocataire lui avait donné un baton pour se déplacer, elle ne sortait jamais sans. Elle y allait à son rythme, fit de temps des pauses. Elle ne pouvait même plus se transformer en félin, enfin si mais avec une patte en moins, elle ne pourrait se déplacer. Elle se gardait cela quand elle était dans sa chambre, sur son lit. 

    Elle avait aussi pris un petit sac en tissus pour mettre une ou deux baumes de soin, fabriqué d'elle même à partir de plante, au cas ou elle en aurait besoin. Un faux mouvement ou une marche trop longue risquerait d amplifier la douleur et de la bloquer pour de bon. Sans moyen de joindre sa nouvelle amie et ne connaissant personne dans cette ville, elle  devait se débrouiller seule. Ca ne lui posait aucun problème, elle en avait l'habitude, elle avait quasiment tout le temps vécu ainsi, fallait juste être prudente. Sa petite balade nocturne aurait été plus simple sans ces horribles trottoirs. Ils n’étaient pratiques, faits en grosses pierres dans lesquelles la jeune sauvage pouvait se prendre les pieds dans le tapis ou coincer sa canne. Elle du marcher  sur la route, monter sur le trottoir à chaque passage d’un véhicule avec des chevaux, c’était pas l’idéal mais elle finit par vite s’en accommoder. Cette marche lui permit de faire le vide dans son esprit, de souffler un peu. Ces derniers événements avaient été compliqué à gérer, ca avait été trop vite pour elle. La ville était différente de la nature et elle avait du mal à s’adapter. Il y avait trop de règles ici, moins de liberté et des calèches à ne plus en finir. Les sens de la fille de la forêt, son ouie pour être exacte, l avait alerté la venue iminante d’un nouveau véhicule. A la longue, Shalimar en avait marre, c’était chiant de faire des aller retour sur le trottoir. Elle se força la patte, avait l’impression d avoir pris 50 ans dans les dents. Elle ressemblait à une petite mamie, une veille dame qui n arrivait plus à avancer sans sa canne. Une fois monté, sauve sur la butté, elle riva ses petits yeux de fauve sur cette fameuse calèche qui se fit attendre, elle ne vint jamais à elle au final. Elle s’était arrêtée, l’homme dessus avait l’air ennuyé par sa monture, shalimar fronça les sourcils en percevant les émotions de l’animal.

    “ Bonjour, je crois qu’il a besoin de repos” 

    fit elle face à son interlocuteur, sans pour autant le regarder un seul instant. La princesse de la nature était plus focalisé sur ce pauvre cheval, il semblait ne plus en pouvoir et elle vit une envie de manger dans ses yeux .

    “ Et il a faim!hé arrêtes toi et nourris le ”
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum