DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Eliëndir

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Rencontre à poltron minet /  Shal LyGhj8i
    Gazette des cendres
    Printemps 2023
    Lire le journal
    #2
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Les gens deviennent aveugles
    Derniers sujets
    Commerce souterrain ou sous-marin ? [Fabius]Aujourd'hui à 21:46Tagar Reys
    A fleur de toiAujourd'hui à 21:13Tagar Reys
    Y a le bon et le mauvais chasseur...Aujourd'hui à 21:06Tagar Reys
    Une seconde rencontre avec une bonne excuseAujourd'hui à 19:44Tagar Reys
    Première piste [Tadlos]Aujourd'hui à 19:40Tadlos Onc'nnui
    Entre hommes ou presque\ Shan'AelAujourd'hui à 19:25Shan'ael Lipswyrm
    A l'épreuve de la foi | Ft EliaAujourd'hui à 18:58Elia Steren
    Les sommets de l'idiotie Aujourd'hui à 18:43Helkyn & Krognar
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 717
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Mar 13 Sep - 23:50
    La nuit du Bal Blanc. Après ce dernier.

    Sur le chemin du retour, dans les rues obscures, contrairement à tout ces nobles qui quittent en calèche et les pauvres qui quittent à pieds, il y a quelques hurluberlus qui quittent à cheval. Et Hale en fait partit. Caracolant avantageusement  sur un Melkor, talon fantasque bai brun fumé qui en profite pour se pavaner avantageusement, la blancheur de l'être aux cheveux rouges en est quasiment surréelle.

    Ilfaut dire que iel démon fait exprès de se faire voir... par pur plaisir et égocentrisme... Par pure bravade aussi. Tandis qu'iel se promène sans but précis. Le fait est qu'il est trop tard pour rentrer tout de suite, et trop tôt pour aller se coucher. Stimulé par toutes ces motions comme un bureaucrate au café corsé, Halewyn profite de la balade, se baignant dans al quiétude des gens endormis. Passant à portée de possession les unes après les autres, les âmes des mortels républicains sont autant de bonbons offerts à sa convoitise. Et si iel se laissait à en posséder un, juste le temps de foutre un peu le bordel dans une des maisons endormies?

    Melkor souffle soudainement sa nervosité, les oreilles se couchant dans le crin noir d'encre pendant qu'il mâchouille son mors et tape du sabot. Ah? Tiens, pense Hale, ravie. Iel était fichtrement loin dans ses pensées du coup. Pourquoi iel a pris cette ruelle miteuse déjà? Renâclant,  le bel étalon se met à encenser, refusant d'aller plus loin dans l'allée obscure tandis que les yeux d'encre liquide de son cavalier luisent à la façcon des chats pendant qu'iel inspecte plus loin dans le passage.

    Du calme Melkor

    Le calme t'elle d'une parole en lui flattant l'encolure.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 47
    crédits : 576

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Dim 25 Sep - 19:49


    Le soir venue, la nuit était bien avancée, les étoiles parcemaient le ciel noir avec une belle pleine lune. Le temps était dégagée, tempéré, frais, agréable pour une petite balade digestive. Ces derniers temps, la princesse de la nature sortait souvent à ces heures ci. Il n y avait pas grand monde dans les rues et elle souffrait moins de la chaleur. Elle avait aussi besoin de marcher, de prendre l'air. Sa jambe était encore une plaie pour elle, douloureuse et à chaque fois elle se faisait violence pour cette promenade nocturne. Elle devait faire de l exercice, tentait en vain de maintenir une forme physique. Sa collocataire lui avait donné un baton pour se déplacer, elle ne sortait jamais sans. Elle y allait à son rythme, fit de temps des pauses. Elle ne pouvait même plus se transformer en félin, enfin si mais avec une patte en moins, elle ne pourrait se déplacer. Elle se gardait cela quand elle était dans sa chambre, sur son lit. 

    Elle avait aussi pris un petit sac en tissus pour mettre une ou deux baumes de soin, fabriqué d'elle même à partir de plante, au cas ou elle en aurait besoin. Un faux mouvement ou une marche trop longue risquerait d amplifier la douleur et de la bloquer pour de bon. Sans moyen de joindre sa nouvelle amie et ne connaissant personne dans cette ville, elle  devait se débrouiller seule. Ca ne lui posait aucun problème, elle en avait l'habitude, elle avait quasiment tout le temps vécu ainsi, fallait juste être prudente. Sa petite balade nocturne aurait été plus simple sans ces horribles trottoirs. Ils n’étaient pratiques, faits en grosses pierres dans lesquelles la jeune sauvage pouvait se prendre les pieds dans le tapis ou coincer sa canne. Elle du marcher  sur la route, monter sur le trottoir à chaque passage d’un véhicule avec des chevaux, c’était pas l’idéal mais elle finit par vite s’en accommoder. Cette marche lui permit de faire le vide dans son esprit, de souffler un peu. Ces derniers événements avaient été compliqué à gérer, ca avait été trop vite pour elle. La ville était différente de la nature et elle avait du mal à s’adapter. Il y avait trop de règles ici, moins de liberté et des calèches à ne plus en finir. Les sens de la fille de la forêt, son ouie pour être exacte, l avait alerté la venue iminante d’un nouveau véhicule. A la longue, Shalimar en avait marre, c’était chiant de faire des aller retour sur le trottoir. Elle se força la patte, avait l’impression d avoir pris 50 ans dans les dents. Elle ressemblait à une petite mamie, une veille dame qui n arrivait plus à avancer sans sa canne. Une fois monté, sauve sur la butté, elle riva ses petits yeux de fauve sur cette fameuse calèche qui se fit attendre, elle ne vint jamais à elle au final. Elle s’était arrêtée, l’homme dessus avait l’air ennuyé par sa monture, shalimar fronça les sourcils en percevant les émotions de l’animal.

    “ Bonjour, je crois qu’il a besoin de repos” 

    fit elle face à son interlocuteur, sans pour autant le regarder un seul instant. La princesse de la nature était plus focalisé sur ce pauvre cheval, il semblait ne plus en pouvoir et elle vit une envie de manger dans ses yeux .

    “ Et il a faim!hé arrêtes toi et nourris le ”
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 717
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Ven 30 Sep - 18:20
    “ Bonjour, je crois qu’il a besoin de repos” 

    Les oreilles dans le crin, Melkor recule un peu, se préparant à ruer dans les brancards. Les murs des maisons adjacentes étaient trop rapprochés pour qu'il se retourne et détale à toute jambes. Ca et son cavalier qui le calme en posant une main douce sur sa crinière. Il n'empêche que, naseaux dilatés et les yeux en croissants de lune, il montre bravement les dents même si il est loin d'être un cheval de guerre.

    Halewyn regarde la femme qui lui fait face. Deux yeux jaunes, fort peu vêtue, la posture atroce et d'une impolitesse crasse. Du petit peuple.... Aussi iel succube la regarde attentivement, aucune crainte dans ses yeux noirs d'entre qui brillent encore brièvement sous la lumière du lampadaire de la rue.

    Plait il?

    Demande t'iel simplement devant lapersonnefort peu avenante devant iel.


    “ Et il a faim!hé arrêtes toi et nourris le ”

    Un hennissement courroucé retentit dans l'espace exigu de la ruelle suivit par un renâclement rébarbatif. Melkor se met à avancer vers Shalimar, la tête haute et fière, un peu embêté par l'endroit exigu qui ne lui permet pas de caracoler. Il a faim... pfft... Il ne l'avouerait certainement pas à une inconnue qui ose donner des ordres àson cavalier. Eho... Le seul être vivant qui peut ddonner des ordres à son bipède favori quand il est sur son dos c'est lui-même ok?

    Je crois que vous l'avez vexé. Répond simplement Halewyn au plus haut point. Il est très à cheval sur la politesse la plus élémentaire vous voyez?
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 47
    crédits : 576

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Dim 9 Oct - 18:35

    Deux erreurs sur le compte de Shalimar, la fille sauvage. Elle trainait encore dans les rues à cette heure et elle avait osé de se mêler des affaires qui ne la regardaient pas à un parfait inconnu. Elle jouait avec sa vie, semblait n’avoir plus conscience de certains dangers de la ville. Elle gardait une certaine naiveté surtout, peinait à retenir les nombreuses préventions de son entourage. Ils lui avaient prévenu de certains risques à se promener de nuit, de certains quartiers assez risqués le soir. Elle en faisait à sa tête or ça pourrait et ça finirait par se retourner contre elle. Elle ne pouvait pas se battre avec une jambe en moins et elle ne pourrait jamais fuir avec une canne à la main, elle pouvait juste compter sur son poignard pour se défendre et encore, elle savait même pas si elle était capable de le maitriser dans son état actuel. Son accident l’avait changé et il était grand temps d’en prendre réellement conscience. Shalimar avait croisé cet inconnu sur sa route dont la monture semblait ne plus en pouvoir, mourrir de faim. Son coeur lié à la nature, son amour des animaux l’avait poussé à réagir, le contraire aurait été impossble, contre ses propres valeurs. En revanche, la fille de la forêt avait un certain don pour prévoir certaines choses, l avait bien sentit le mauvais retour de son interlocuteur. Il avait mal pris ses remarques, elle l’avait deviner, l’auriait même parier. Elle ne se laissa pas faire pour autant, gardait malgré tout son petit caractère bien trempé.

    “ Votre animal à faim et il est fatigué !’ Fit elle d’une voix forte en articulant bien histoire de ne pas devoir se répéter mille et une fois “ VOILA pourquoi il a du mal a avancer”

    Ces humains étaient bien souvent très loin de leur animal, ils n’avaient pas la même empathie, connaissances que shalimar. Normal, elle était sans doute l’une des seules personnes ici a avoir vécu toute sa vie dans la nature sauvage, la forêt entouré d’animaux sauvages. Elle le savait bien, elle ne pouvait lui en vouloir sur ce point la, par contre elle n’aimait pas son coté borné.

    “ Désolé, je me suis mal comporté, je cherchais juste a aider votre animal. Il vous aime, prenez en soin”

    Elle lui avait donné une leçon de moral mais elle savait très bien reconnaitre ses points faibles, ses défauts. Si les gens ne voyaient pas forcément les soucis de leur animal de compagnie, elle avait du mal à aborder les gens, à se sociabiliser dans cette nouvelle ville.Comme souvent malheureusement, cet homme avait sans doute vu en elle, une petite sauvageonne impolie. Il avait bien fait de le lui rappeler, ça lui faisait du bien de se faire recadrer de temps en temps. En y repensant, elle aurait du le deviner d’elle même, le comportement de l’animal en question aurait du lui mettre la puce à l’oreille. Il s’était montré assez agressif en vers elle, méfiant même. Elle baissa les yeux au sol, fit une petite moue de désolation.

    “ laissez moi me faire pardonner en vous aidant.”
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 717
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Ven 14 Oct - 23:54

    “ Votre animal à faim et il est fatigué !’ Fit elle d’une voix forte en articulant bien histoire de ne pas devoir se répéter mille et une fois “ VOILA pourquoi il a du mal a avancer”

    Du mal a avancer? Moi?

    Hennit l'arrogant animal en soulevant la tête bien haute, piqué au vif dans sa fierté la plus élémentaire du plus superbe étalon du Sekai.

    Décollant ses deux sabots avant du sol, il battit un peu l'air de ces derniers avant d'avancer directement sur la fille sauvage, se pavanant outrageusement sous les rires bon enfant de son cavalier. Le poil brillant, l'animal mâchouillait son mors avec application tout en frappant avec vigueur ses sabots sur le pavé.

    -Bon ca va Melkor, arrête ! Oui, on sait tous que tu es magnifique.


    Dit iel succube avant de descendre en bas de sa selle, l'étalon lobre faisant quelque pas avant de présenter sa croupe offusquée èa la fille sauvage. Sa queue noire fendait l'air vigoureusement. Pour sa part, Halewyn ouvrit son éventail dans un bruissement gracieux et s'éventa lentement en jaugeant la fille d'un regard acéré.

    “ Désolé, je me suis mal comporté, je cherchais juste a aider votre animal. Il vous aime, prenez en soin... laissez moi me faire pardonner en vous aidant.”

    Un éventail se posa sous le menton de la mortelle, relevant le visage pour qu'elle le regarde dans les yeux. Ni homme ni femme, l'androgynie a son meilleur, la créature devant Shalimar était grâce et beauté. Sans s'en rendre compte, Halewyn avait adopté l'attitude de Gail Ironsoul quand elle l'avait rencontré, voilè des décennies de cela.

    On ne se tient pas comme une vieille devant les autres, ca vieillis et ca donne mal au dos. Ensuite.. Votre canne est trop petite pour votre taille et vous marchez mal avec, pas étonnant que vous soyiez bossue Néanmoins, je vois du potentiel. Quand on formule une requête, il doit y avoir d'inclus les formules d'usage. Dites moi mademoiselle, pourquoi m'avez vous accostée de si bon matin. Seule... Les dames ne se promènent pas seules et a demi nues a cette heure indue. Vous plaignez ma monture, mais vous me semblez encore plus mal en point qu'elle

    Un hennissement courroucé monta dans l'air

    Evidemment que tu n'es pas mal en point, tu t'es gavé d'avoine toute la soirée. Le palefrenier me l'a dit et j'ai dû payer. Alors a ta place je me tiendrais a carreau Melkor.

    Halewyn pencha la tête de côté, se pencha pour tasser une mèche de cheveux douteux de devant le visage de la jeune fille avant de la libérer et de faire un pas vers l'arrière, faisant une révérence impeccable.

    En premier lieu, les présentations. Je m'appelle Halewyn Giovinetta Sampiero. Pour vous servir. Maintenant, avez vous déjeuné mademoiselle?
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 47
    crédits : 576

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Sam 22 Oct - 10:43

    Shalimar rentra dans un état de choc, d'incompréhension. La jeune fille était à coté de la plaque, à l'ouest. Elle s'était empitié dans une situation sur un présentiment erronné. Elle avait cru voir un malaise, un manque de nourriture dans cet animal or ce ne fut le cas. La personne dessus lui affirma son repas copieux dans la soirée: Selon ses dits, il lui avait donné une bonne quantité d'avoines et son comportement était du à une prétention de sa part. La jeune princesse de la nature n'en revenait pas de s'être autant trompé sur un animal, c'était bien une première. En temps normal, elle parvenait plus ou moins à comprendre les créatures sauvages ou non, à tisser un lien particulier avec eux. Ce cheval faisait exception à  la règle sur toute la ligne, semblait en plus de ne pas l'apprécier. Une petite méfiance monta dans l'esprit de Shalimar, alerta ses instincts primaires. Elle eut le réflexe  de se reculer d'un ou deux pas, d'éviter de croiser son regard. Ca saurait la pire chose à faire, ca avait le don d’enerver les animaux déjà sur les nerfs. C’était une question de dominant, dominé, l’une des bases de la vie avec des animaux sauvages. Elle s’y connaissait bien comme elle avait passé toute sa vie dans la forêt, dans la nature sauvage.
    “ Je..” 
    Cet homme, enfin cette personne commençait à s’interesser à la jeune femme. Elle ne s’y attendait pas des moindres, avait cru de le voir partir d’un seul coup sans demander son reste, en fut surprise. Cette surprise se changea en une gêne, une curieuse timidité. La princesse de la nature sentit une chaleur dans ses joues. L ’intérêt sur elle était si rare, elle n’en avait pas l’habitude, ne savait comment réagir. Elle ne pouvait pas rester la devant lui sans rien dire, au fond le comportement protecteur de son interlocuteur en vers elle était très flatteur; très aimable. Elle se remit bien droite avec sa canne emboité au niveau de son aisselle, reprit une grande inspiration.

    “ Non, je suis obligée de marcher avec cette canne, j’ai qu’une jambe.. Ca va” 

    Si cet intérêt lui fit plaisir, elle ne voulait le voir se transformer en pitiée. Shalimar en avait horreur, savait très bien se débrouiller seule. Elle le fit bien comprendre à ce chevalier, lui avait plus ou moins menti sur son état de santé. En réalité, elle était épuisée mais elle ne voulait pas se faire aider: Elle devait continuer seule, c’était la meilleure façon de s’adapter à cette contrainte.

    “ je me promène quand il y a pas trop de monde, c est plus pratique pour moi”

    Cette fois ci, elle lui disait vraiment la vérité : Impossible pour elle de se déplacer correctement avec pleins de monde sur les trottoirs sans compter des calèches qui circulaient toute la journée sur les routes.

    “ Pas tellement non.. Enfin une soupe aux plantes” 

    La princesse de la nature s’était aussi mise à faire ses soupes elle même, un peu de cuisine pour s’occuper le soir. Shalimar devina facilement la suite  du programme, s’empara de sa petite bourse pour voir combien il lui restait en monnaie.. 

    “ C’bon pour moi, j’ai le compte” 

    Elle s'attendait à cette proposition d'aller prendre un repas dans une auberge ou un restaurant en suivant des moyens de son interlocuteur§
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 717
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Ven 28 Oct - 3:53
    Elle, elle n'est décidément pas du coin. Et il y a du potentiel. Halewyn est un démon aux goût simples qu'un rien amuse voyez vous. Et si l'idée de voir une donzelle éparpillée sur le sol lui plairait, c'est une expérience fort fugace et insatisfaisante. Non, si iel y voit, il y a de grande chance qu'avec la grande gueule qu'elle a, cette inconnue ne foute le bordel une fois de trop quelque part. Ile st certain que lorsque cela arrivera, ça sera fort réjouissant à regarder. Dans un claquement aussi sec que sa décision, iel range son éventail.

    Range ta bourse malheureuse. On n'exhibe pas ses deniers ainsi, à moins de vouloir se les faire arracher. Bon... Monte sur Melkor, nous ne sommes pas trop loin de mon logis... Il y a assurément quelque chose à faire de ta personne, mais je ne connais aucun mortel qui peut agir convenablement le ventre vide.

    Comme pour appuyer ses paroles, un hennissement d'approbation se leva dans l'air avant que Melkor ne se tourne et ne s'approche de la fille sauvage. Le regard intelligent et les naseaux dilatés, il l'inspecte un peu, définissant qu'elle ne représente aucune menace avant de lui présenter, les oreilles dans le crin, son flanc pour l'inviter à monter. C'est qu'elle est sale et il est un cheval propre. Mais bon.

    Je ne saurais tolérer un non comme réponse mademoiselle. L'encourage tranquillement le démon Et ne vous inquiétez pas pour ma monture, Melkor est blaguer mais il n'est pas méchant.

    Si Shalimar le permet, cher lecteur, nous avancerons... Le trajet s'étant déroulé selon les paramètres promis, Halewyn a emmené la fille sauvage dans l'antre de la bourgeoisie al plus pure. Tranquillement la superbe créature la guide t'elle le long des escaliers, marchant avec une légèreté éthérée sans même se retourner, certain que son invité la suit, avant d'ouvrir la porte de sa suite. Révélant un somptueux salon en teintes de crème. Mais c'est vers une porte à gauche qu'iel la guide.

    -Un bain d'abord... La nourriture s'apprécie mieux propre. Quelles sont tes préférences alimentaires? Tu es végétarienne?

    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 47
    crédits : 576

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Jeu 10 Nov - 18:44
    Une deuxième remarque, une autre erreur de sa part. La princesse  de la nature commençait un peu à en avoir marre de se faire remonter les bretelles à chaque faits et gestes de sa part. Elle avait la pénible impression d'être traitée comme gamine de dix ans. Il devenait chiant à la reprendre sans arrêt, elle ne vit le mal dans son comportement. Elle avait rien fait de mal; avait juste voulu vérifier si elle avait bien l’argent pour un potentiel repas. Elle avait cru à une éventuelle invitation au restaurant de sa part or il lui reserva une toute autre surprise: Il voulait l’emmener directement chez lui, c’était déroutant à entendre. Shalimar ne le connaissait pas, craignait un peu pour sa sécurité. Cet homme, d’apparence gentil, avait peut être de mauvaise intention et vu son état de santé, elle ne risquerait pas de se défendre comme il faut. Elle douta, hésitait, se terra dans un mutisme sans fin. Elle était en pleine refléxion, leva à un moment donné ses petits yeux sur la monture de son interlocuteur car il lui avait en plus demander de monter dessus avec lui. Elle glissa sa main gauche le long de son corps, la passa au niveau de ses hanches.  Elle avait voulu s’assurer de bien avoir son poignard, son arme blanche sur elle. Cette arme ne la quitter jamais et comme elle savait l’utiliser, ça lui avait permi de retrouver un peu plus de confiance face à ce choix cornélien.

    “ oui… J’arrive.. euh.”

    La canne et son petit sac avec elle, la princesse de la nature se retrouva bloqué, embêter pour monter avec lui. Elle trouva cependant assez vite une solution: elle avait réussit a accrocher la canne dans le dos avec la lanière de son sac. Elle se rapprocha ensuite de la monture et d’un  petit saut, parvint à y monter du premier coup. C’était rare de la voir sur un cheval, shalimar en fut à la fois amusé et troublée. Elle se laissa entraîner dans la demeure de son interlocuteur.*

    “ Merci pour la route” 

    Elle ne voulait se l avouer pourtant cette promenade à cheval lui fit du bien, surtout à sa jambe. Elle avait pu se reposer pendant la route, lui fit moins mal. L’enfant de la nature en avait compris d’éviter à l avenir de se forcer à marcher autant de temps sans pause, même avec sa canne de secours. 

    “ wow!”

    C’était magnifique chez lui, luxueux au ton crémeux, shalimar ne revenait pas. Elle était émerveillé devant le magnifique salon sous ses yeux, y fit le tour tout en le détaillant dans le moindre détail, se permit même deux ou trois fois à prendre des curieux objets dans les mains pour les regarder avant de les reposer a leur place initiale.  Elle s’y sentait bien, trop bien.

    “ Non pas de bain!” 

    les chats n’aimaient pas l eau et shalimar non plus, c’était à chaque fois une belle comédie pour se laver et il n était pas question de le faire chez un inconnu. Il lui en demandait de trop la, elle avait ses limites, sa pudeur. Elle ne pouvait  se laver qu’avec sa colocataire ou une autre personne a cause de sa jambe, il fallait l’aider à se tenir dans le bain.

    “ Je mange de la viande et des fruits” 

    elle avait tout de  suite changer de  sujet en espérant avoir réussi a enterrer cette histoire douloureuse de bain
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 717
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Dim 13 Nov - 22:35
    Par réflexe, la Shouemeienne bifurqua et pris son masque et son éventail noir sur la cheminée pour éviter que la jeune fille ne les manipule par curiosité.

    Pas de bain alors,
    concède Halewyn en la fixant étrangement. Mais j'aimerais que tu te nettoie quand même... s'il te plait ? Lui demande t'iel en lui faisant des grands yeux de chat potté. Et si tu désires, je peux te prêter une de mes chemises, des chausses et une ceinture le temps de faire nettoyer et sécher tes vêtements. Je te prie de faire comme chez toi, tu es mon invitée. Et je ne te promet qu'aucun mal physique ne te sera fait en ces lieux pour le temps de ton séjour..

    Pourquoi tant de bonté apparente? Halewyn s'ennuie, tout simplement. Et la jeune sauvageonne est assez étrange pour susciter sa plus franche curiosité. Sen cheminement de pensées des plus atypiques a été comme une gorgée d'eau fraîche sur sa mélancolie. Passagère. Iel sait parfaitement qu'elle va finir par l'ennuyer un jour ou l,autre, mais rien n'empêche iel succube de ne lui donner le minuscule coup de pouce qu'il lui faut pour s'intégrer à la populace. Et, qui sait ce qui va en sortir? U7ne révolution? Une révolte? Une vengeance de sa descendance?

    Oui, iel succube a un sens des priorités des plus fantasques. Un plaisir, un amusement, ca se prépare des années d'avance. Les prunelles noires brillent de compassion tandis qu'iel adoucit son aura pour ne pas effaroucher encore plus la demoiselle.

    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 47
    crédits : 576

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Dim 27 Nov - 19:05
    La jeune femme aux longs cheveux brun avait pris au moins dix ans de moins dans l'estomac. Elle avait le comportement d’un enfant devant une tonne de bonbons ou qui était entrain de découvrir le monde. Ce fut un peu son cas, il fallait l’avouer, elle n’avait jamais encore mis les pieds dans un tel endroit: une demeure de luxe, elle vivait, se contentait d’une vie modeste, ne cherchait pas vraiment l’appat du gain, la richesse. C’était tout nouveau pour elle, à sa plus grande joie. De curieuses et agréables senssations lui parcouraient le corps, elle se sentait assez bien. Cette pièce avait tout pour plaire, elle était grande, lumineuse, très propre avec des objets distrayants. La princesse de la nature avait nourri sa curiosité, les avait un peu examiner en faisant bien sur attention à ne pas les abîmer, avait eut la politesse de les reposer à leur place initiale. Elle fut si occupée qu’elle n avait pas vu le petit tour de passe passe de son ote. Ce dernier sembla de ne pas trop apprécier son comportement, s’était empressé de prendre deux objets qui étaient posés sur la cheminée: Un masque et un éventail, deux objets qui avait surement une grande valeur à ses yeux. La princesse de la nature finissait le tour de la salle quand elle fut interrompu par son ote au sujet du bain. Il s’était mis les pieds dans le tapis, l’un des seul sujets tabou pour shalimar.. Elle détestait prendre un bain, elle n’aimait pas l eau, être mouillé et c’était du à ses gênes de félins: les chats n’aimaient pas l eau. Ce n’était pourtant pas un non catégorique, elle était consciente de sa position. Elle était l’invité ici, elle se devait faire un effort de présentation, de tenu. Cela faisait parti de la civilisation qu’elle le voulait ou non. Elle regarda une dernière fois tout le salon, reposa cette espèce de boule qu’elle avait pris dans ses mains sur un petit meuble et revint au près de ce jeune homme avec les yeux curieusement bien rond comme des billes de chatons, comme si elle venait de faire une connerie. C’était pour shalimar une manière de se trahir, en général cela signifiait qu’elle avait juste une idée derrière la tête.

    “ je peux prendre une douche a défaut du bain ?”

    Une voix douce, presque mielleuse était sortie de sa petite bouche aux lèvres roses et fines comme un pétale de fleurs. La jeune femme avait tenté de négocier sa toilette, osa même de la retarder un peu avec une autre alternative beaucoup plus attrayant pour elle: La nourriture

    “ Je peux y aller après le repas ?”

    Elle roula des yeux, les riva sur le sol en attendant sa réponse. Elle espérait, prié pour que ça soit une réponse favorable. Elle fit un ou deux pas dans la pièce mine de rien, comme si elle voulait refaire une petite visite or elle avait juste voulu se regarder discrètement dans la glace. une fois fait, elle eut un petit sourire jaune. Il avait raison de vouloir l envoyé à la toilette, la fille de la nature était dans un état limite, surtout ses cheveux qui auraient bien besoin d' un lavage et d' un brossage intensif
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 717
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Dim 4 Déc - 13:54
    C'est étrange cet échange. Dans le coin droit, il y a Hale qui déploie son aura de chare sympathique en faisant de grands yeux de chats pottés et dans le coin gauche une réfractaire àa l'hygiène la plus élémentaire avec un regard similaire. Cette tentative de charme fait propreent sourire votre succube favorite. Iel aurait pu se laisser adoucir si pour iel, passer à table crasseux n'était proprement inacceptable.

    -L'important est de te laver non? Et tu as amplement le temps en attendant le repas. Ca ne se prépare pas tout seul par magie

    Une main gracieuse se lève et repointe la salle de bain.

    Prends le temps qu'il te faut. Il y a une brosse à dent neuve sur le comptoir... Et si tu as besoin d'aide pour tes cheveux, fais moi signe. Je vais regarder, nous n'avons pas du tout la même morphologie, mais j'aime mes vêtements amples. Je crois que  j'ai bien une robe qui t'irais comme un gant. Laisse moi voir tes yeux pour que je choisisse la bonne couleur tout du moins.

    Dit iel succube en lui relevant le menton, le noir se plongeant de nouveau dans les iris de la belle souillonne, adoucissant son aura encore un peu pour inspirer de la confiance. .

    Ca va aller. L'hygiène est essentielle, ca permet aux gens comme toi de ne pas tomber malade ou que leur blessure ne s'infectent pas. C'est ce qu'on m'a dit. Remarque , je aintiens une propreté rigoureuse et je ne suis jamais malade. De plus c'est très agréable... Et je te promet que tu ne le regrettera pas une minute. J'ai des flacons d'huile parfumé, tu peux en prendre , mais deux gouttes, pas plus, sinon ca sent trop fort.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 47
    crédits : 576

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Mar 13 Déc - 17:39
    Il l'avait piégé, la princesse de la nature se retrouva coincée, au pied du mur. Il allait faire le repas en échange d’un brin de toilette de sa part.  Elle avait tenté de négocier, de retarder cette corvée sans succès; elle avait le temps d’y aller le temps de la préparation, elle n’avait plus d’excuses d’y échapper. Au fond, son ote avait raison, elle avait grand besoin de se laver, de se démêler les cheveux. Le jeune homme se montra un brin insistant avec cette petite invitation de la main vers l’entrée de la salle de bain. Un petit soupire sortit de sa bouche accompagné d’un hochement de la tête, elle retira son “ sac à main” et le posa sur le coté. Elle rentra seule dans la salle de  bain. Elle vit beaucoup de produits de beautés, de parfums entreposés sur des meubles. Les odeurs vinrent de suite lui chatouiller le nez, lui offrirent d’agréable sensations. Ca sentait très bon, le parfums de différentes fleurs comme si elle venait d’entrer dans un immense jardin. Elle prit le temps de bien lire chaque inscription sur les flacons histoire de ne pas se tromper durant la toilette. Elle prit les deux meilleurs et les posa sur le rebord de la baignoire avant de retirer ses vêtements et d y rentrer petit a petit. Elle n' avait fait la bêtise d ouvrir l eau en premier, une erreur qui aurait pu lui provoquer une belle chute . D accord ou non, elle n allait pas non plus satisfaire pleinement son hôte avec un bain, une douche allait être bien suffisante. C était une horreur de se mouiller, de sentir ces vilaines gouttes d' eau sur son corps, l enfant de la nature fit au plus vite, se hâta de sortir du bain une fois fini. C était terminé, elle en fut soulagée, elle commençait à ne plus en voir la fin. Shalimar prit deux serviettes sur le côté : une pour le corps et une pour les cheveux. Elle se frotta  tout le corps d une façon énergétique, veilla surtout a ne pas laisser une fichue goutte d eau sur sa peau. Une fois son corps bien sec, elle enroula la serviette autour de sa taille, prit une brosse et pu enfin sortir de la  salle de de bain. Elle alla de suite rejoindre le jeune homme dans la cuisine, la brosse a la main.

    “ Je veux bien de l’aide pour les cheveux”

    Elle avait fait un bon shampoing, ils sentaient bons, étaient plus brillants et soyeux mais ils étaient toujours remplis de noeux et en bataille sur la tête. Il y en avait tellement qu’elle ne pourrait jamais en venir à bout seule, ce pourquoi elle était venue demander de l’aide à son ote. Ce dernier pouvait être fier d' elle, elle était très propre et elle s' était le parfum de fleur, de la rose pour être précis. 

    _ ça sent très bon, c est quoi ? 

    Elle était curieuse, s approcha du plat qui était entrain de cuire. Elle ne pu que le sentir vu qu il y avait un couvercle dessus. Shalimar n avait pas tellement de pudeur de base or elle avait hâte de mettre des vêtements ou quelque chose sur le dos, c était pas du tout pratique pour se déplacer et se mouvoir. 

    " Elle est où la robe "
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 717
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Sam 17 Déc - 16:05
    Quand Shal reparut, Halewyn était occupé a préparer la dinette de la suite pour un repas avec ce qu'iel avait commandé. Bouchées de canard confit, et boeuf braisé, salades, fromages, fruits et légumes, du vin, de l'eau et du cidre et on s'en fout carrément de l'heure. Pour les cheveux d'un geste négligent de la main Halewyn l'accommoda. U♪e brise chaude comme un vent du désert parcoura la peau nue de la fille sauvage, s'insinua pour en assécher chaque pli et repli. ŀes cheveux humide de la mignonne se retrouvèrent sec en un instant. S'avancant, iel succube admira la peau rendue caramel par le grand air, changeant instinctivement de choix vestimentaire. La jeune fille devant elle n'était pas genre à porter le corset assurément.

    Donne moi un instant, je n'ai pas choisi la bonne. Dit la courtisane en retraitant vers sa chambre, aggrippant une tenue cintrée au passage. Et elle revint au bout d'une poignée de seconde, lui tendant un autre habit. En fait c'était des accessoires sur lesquels ont drapait une étoffe et celle que sa bienfaitrice avait choisie était légère et vaporeuse, d'un vert mousse tendre qui rehaussait admirablement bien sa carnation.

    →mage de la tenue:

    Voilà celle là te conviendra mieux. Tu n'as qu'à tressers tes cheveux avec un ruban ou à les laisser lâche. De plus tu n'aura besoin d'aucun bijou...

    Sourit Halewyn.

    Tu as besoin d'aide pour t'habiller? On s'habille d'abord et on se coiffe ensuite, comme ca, l'on sait que tout est raccord. DΠplus, cet habit te permettra de rester libre de tes mouvements.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Shalimar Woodsen
    Shalimar Woodsen
    Messages : 47
    crédits : 576

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
  • Dim 15 Jan - 11:18
    *Shalimar vint de se faire peur elle même, toute seule comme une grande fille. Elle avait retiré la serviette de ses cheveux dont le résultat était "effrayant". Elle venait de se transformer en méduse sans les serpents. Sa coupe de cheveux faisait peur, ne ressemblait a rien, un vrai sac de noeux. La jeune femme avait tenté en vain de se repeigner, d'être un peu plus présentable à la sortie. Ce fut une peine perdue, elle n’y arrivait pas. Toute seule, il lui était impossible d’enlever les noeux, elle devait demandé de l’aide. Elle alla en cuisine avec la brosse à la main, fut détournée par les bonnes odeurs du repas. Ca sentait très bon dans la pièce, elle s’en lécha les babines. Elle aurait tenté de deviner le repas d’elle même or elle ne connaissait pas grand chose en nourriture humaine. Elle n’y était pas habituée. Elle s’était posé à une certaine distance de son ote, évita de le gêner à la cuisine, laissa ses yeux se poser sur les plats en question. Entre deux, elle avait évoqué la robe, celle qui lui avait été promise. Elle l aurait eut sans un petit désistement de dernière minute, la courtisane ( Ce monsieur avait une servante ) s’était trompé dans le choix, fit un aller retour dans une pièce pour la changer . Elle avait été bien vite, la fille sauvage n’eut le temps de s’interposer. Elle s’en fichait de l’aspect de la robe, de son apparence, du moment ou elle saurait en mesure de couvrir son corps sans avoir froid.

    “ Euh merci..”

    Shalimar était reconnaissante de l’aide apporté, elle le montra dans sa voix amical, cette petite inclinaison en avant. Elle prit la robe dans ses doigts, la leva en l’air pour l’admirer. Elle était magnifique, le vert ressemblait tellement à ses yeux, incroyable. Le tissus était doux en plus.

    “ Aie aie ! Oh zut !”


    Une fille sans en être une, Shalimar était avant tout un félin, un être sauvage et elle ne contrôlait pas sa force. Elle avait tenté de mettre la robe seul mais ce fut un échec critique. Elle avait forcé sur un coté, déchirant une bonne partie du tissus. Le résultat fut catastrophique, gênant. Elle se retrouva avec une drole de jupe, la poitrine à l’air. La peau de son visage avait de suite changé de couleur, elle était rouge comme une tomate. Elle était dans l’embarra, n’aimait pas montrer sa poitrine aux gens. Elle la détestait, la trouvait trop grosse, pensait qu elle faisait tache sur son corps fin et souple..

    “ Je peux..aaaaaah!”

    Elle eut une réaction instinctive, celle de courir dans la salle de bain. Là, elle retira le restant de la robe et décida de remettre ses vêtements habituels. Le problème était règlé, elle n’allait pas se prendre la tête toute la soirée. Elle retourna bredouille dans la cuisine avec le morceau de tissus en main

    “ je suis vraiment désolé”

    Elle n’osa poser les yeux sur lui mais eut le réflexe de sortir sa petite bourse, celle qui pendait à sa ceinture. Elle l’ouvrit, y prit toutes les pieces dedans pour le tendre à son ote

    “ je vous donne ça en echange.. jen sais pas si ça ira mais bon”
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 717
    crédits : 435

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Jeu 16 Fév - 18:26
    Comment peut t'on déchirer une robe faite d'un unique pan de tissus? Est la question qu'Halewyn se pose en assistant à la panique pure et simple de la jeune fille pour un vulgaire bout de tissis.. Elle n,a manifestement  jamais mise de robe de sa vie et ne semble pas non plus connaitre les usages de la brosse à cheveux. Diverses questions effleurent l'esprit de iel succube tandis qu'iel s'interroge sur le fait que peut-être... Non, probablement... Shalimar ne connait pas l'hygiène de base la plus élémentaire et pourtant elle ne sentait pas si mauvais.

    l'image d'une poupée trouvé aux marchés aux puces, négligée mais ayant un fort potentiel de chaos, vient à l'esprit de l'immortel. Et quand Halewyn y pense, ca ne sort pas de nulle part.  Iel sy connait.  Pour le moment, peu importe... Pense votre succube favorite en fermant son livre, sa longue tresse carmine serpentant sur sa tenue immaculée, la salle à diner de la suite ayant deux couverts sous cloche argentée attendant leur bon vouloir.

    Je te prie, ne m'insulte pas en offrant de payer. Peu importe, la Tailleuse trouvera surement quelque fantasque broderie ou autre pour recycler le tissus. J'aurais préférée te voir en vêtements propre, mais je crois que j'ai assez retardé ton déjeuner. Je t'en prie, attable toi, j'ai pris la liberté de te commander un repars carné. Tu ne me semble pas du genre à  manger de la salade. Il y a poulet ainsi que ses accompagnements de purée de pomme de terre avec son coulis de sauce poivrée avec juliennes de panais et asperges. Puis-je t'offrir quelque chose à boire en accopagnement?  

    Offre t'iel, peu soucieux du fait qu'il n'est même pas neuf heures du matin encore. Une fois bien installés, posant sa serviette de table sur ses genoux, le démon lui demande.

    Parle moi de toi, je suis curieuse de voir une femme de ton genre arpenter les rues de si bon matin. Que fais tu à Liberty?
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum