DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 901
    crédits : 2276

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 9 Oct - 17:55
    Année 3 le 16 août

    Il y a un proverbe qui dit que l’occasion fait le larron et c’est bien ce que je compte faire aujourd’hui. Grâce à mon métier, j’ai certaines connaissances dans le monde des intermédiaires de l’information et j’ai pu ainsi acquérir le nom d’un voleur qui serait disponible pour réaliser une mission pour moi. Je l’ai donc invité à dîner dans un bar louche de la ville de Courage.

    J’ai donné le change à ma secrétaire Charlotte Léviathan que j’ai amené en République et qui est resté à notre hôtel, lui indiquant simplement que j’allais régler une vieille dette et je ne lui pas mentit. Il y a des années de cela, je suis venu avec mon père chez une de ses connaissances, un ancien Reikois qui a accepté de garder la bannière de la famille. Il ne s’agit pas d’un simple morceau de tissus rouge et jaune, mais d’un véritable trésor présent depuis des générations. Mon père savait que ce Tensai n’était pas un simple barbare, ayant accès au compte du Royaume de par son métier de Contrôleur, il connaissait l’ampleur des dégâts qu’il causait. C’est pour cela qu’il m’a fait venir en République et mit nos biens les plus importants à l’abri.

    Et aujourd’hui, c’est le moment de reprendre ce qui m’appartient et je compte bien le faire dès ce soir. J’attends donc l’homme qui pourrait m’aider à cela. Nous ne nous sommes jamais vus, notre « ami » commun à juste organiser le rendez-vous et je l’attend comme prévu, à la table le plus au fond de l'établissement. Pour une fois, je suis habillé tout en noir, avec une capuche masquant mes cheveux blancs. Je ne suis même pas armé de l’épée familiale, trop reconnaissable à sa poignée, mais d’une simple épée courte.

    L’ambiance ici est plutôt bon enfant, mais je sais qu’un simple regard de travers peut mener à une véritable rixe, alors je reste concentré sur la chope de bière que j’ai commandée, même si je n’y trempe pas mes lèvres, par peur des maladies.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Valdis Vïrimer
    Valdis Vïrimer
    Messages : 46
    crédits : 531

    Info personnage
    Race: Humain - ange
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t715-valdis-virimer-rat-de-ruelle
  • Lun 10 Oct - 1:55
    Il n’avait même pas pris la peine de siroter son breuvage, de déposer ses lèvres et d’y faire couler le liquide doré.

    Encore une fois, le jeune voleur devait s’opérer et sortir de sa cachette, forcé de travailler contre son gré par un ventre capricieux qui ne cessait d’hurler famine. Malgré cette douleur qui le saillait, Valdis usa de ses deux dernières pièces de cuivre pour perfectionner le rôle d’ivrogne qu’il jouait présentement.

    Sa chope pleine fut rapidement vidée et une longue attente s’ensuit. Il avait comme habitude de se présenter d’avance à un rendez-vous de la sorte, afin de repérer les détails qui pouvaient clocher, les sorties les plus proches et s’imprégner du lieu, se fondre dans la masse.

    Son potentiel employeur était arrivé une heure après lui, s’assoyant dans une table et n’y bougeant plus. Comme une statue, il se mit à observer son breuvage, ne levant même pas le regard lorsqu’une dispute semblait sur le point de se déclencher. Et sa bière—bordel sa bière. Un accessoire visiblement, qu’un simple accessoire pour un rôle : son client n’avait pas habitude de languir à une taverne de la sorte, un bas-établissement du peuple  

    Valdis était habitué à la panoplie de lieux qu’un simple citoyen pouvait fréquenter, quoique la ville de Courage lui était encore étrangère, mais l’adaptation à cette dernière ne devrait tarder. Après tout, s'il devait user de ses talents ce soir, il devait devenir rapidement maître de ces toits ou, du moins, prétendre l'être.

    Le jeune voleur ne se pouvait plus d’attendre et passa à l'acte. L’étranger ne semblait pas avoir de compagnon, ce n’était pas un piège : la voie était libre. Valdis se leva et, doucement, vogua le sol crasseux de l’établissement, évitant les charognes qui hurlaient de plaisirs et les brutes voraces, avant de s’accoster face à la table de l’étranger solitaire, prenant un moment pour l’analyser, les bras croisés.

    Pas moche, mystérieux. J’aime bien.

    -Sale ivrogne, tu ne m’as mêm’pas gardé une chope! s’écria Valdis avant de s’asseoir devant l’homme, fière de sa mascarade.

    Un regard rapide lui permit de constater que cette ruse avait bel et bien fonctionner : il passait inaperçu, nul regard ne s’était braqué sur eux. Ils n’étaient que deux vieux amis se retrouvant par hasard, leurs voix se mélangeant aux chaos sonores de la beuverie. Il se focalisa de nouveau sur son employeur et lui tendit la main.

    -Valdis, je crois que vous m’attendiez. Mille excuses si je vous ai fait attendre. J’avais… affaires ailleurs, avoua-t-il d’un sourire forcé.

    C’était faux, mais ça, ce n’était pas de ses ognons.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 901
    crédits : 2276

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mer 12 Oct - 23:31
    Dégage le clodo !

    C’est ce que j’ai envie de lui dire, à l’homme, manifestement aviné qui vient de s’asseoir à ma table ! Ces gueux se croient tout permis. C’est la vraiment très Républicain cette décadence, au Reike, les pauvres savent rester à leur place et n’embête pas les honnêtes gens. Toutefois, je n’ai pas le temps de le chasser, car il enchaîne en me disant qu’il s’appelle Valdis et qu’il est mon contact. Je prends le temps de vérifier que sa main est propre avant de la serrer, puis je lui réponds, d’un ton conciliant :

    Ce n’est pas grave.

    Après tout, il s’est excusé, m’a vouvoyé et c’est présenté, ce qui fait trois bons points. Je peux d’ailleurs en faire de même :

    Vous pouvez m’appeler Roland.

    Vu ce que l’on va faire, je ne vais pas lui donner mon véritable nom, je ne suis pas bête à ce point-là. Ne voulant pas perdre de temps, je pousse la bière vers mon nouvel acolyte lui précisant :

    Vous pouvez la boire si vous voulez, je n’y ai pas touché.

    J’attends sa réaction avant de lui annoncer :

    Je vous remercie d’être venu, je dois récupérer un objet qui m’appartient dans une demeure. Le propriétaire est absent, mais il reste des gardes, peu nombreux. Je connais la disposition des lieux et je vous accompagnerai. J’ai besoin de votre aide pour ouvrir les portes, faire le guet et m’aider à m’enfuir.

    Voilà le plan et je n’ai plus qu’à ajouter :

    Je souhaite le faire cette nuit. La relève est dans deux heures et il nous faudra une bonne demi-heure pour arriver sur place. Vous êtes partant ? La paye sera conséquente.

    Ce temps nous permettra d’inspecter les environs et de vérifier que tout est normal. Il ne reste plus qu’à obtenir l’accord de mon partenaire et nous pourrons quitter cet endroit, vu la faune locale, le plus tôt sera le mieux.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Valdis Vïrimer
    Valdis Vïrimer
    Messages : 46
    crédits : 531

    Info personnage
    Race: Humain - ange
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t715-valdis-virimer-rat-de-ruelle
  • Jeu 13 Oct - 2:01
    Il avala les mots de l’homme tout en dégustant la bière qu’il lui avait offert. Avec une telle offrande, soit il était très généreux, soit il lisait dans les esprits, peut-être les deux. La cadence de sa voix était rapide, presque automatique. En l’espace de quelques gorgés, il lui avait dévoilé son plan et pourquoi son talent lui était nécessaire. Il fallait voler une possession qui lui appartenait, mais qui se retrouvait dans les mains d'un autre. Ce n'était pas la première fois que le jeune voleur avait entendu cela. En effet, il semblerait que ce soit la norme de posséder ce qu'on ne possède pas réellement.

    Le tout semblait bon, quoique hâtif.  Ce Roland semblait pressé, il ne devait pas être local.

    -Ce soir? interrogea le jeune voleur. Vous savez, un dire parmi ceux qui exercent ma profession veux que pour une bonne opération, une bonne escroquerie, il faut se préparer trois mois à l’avance, trois semaines pour s’assurer que tous les détails soient fin prêt et… le reste, je ne m’en souviens plus, avoua Valdis. Tout cela pour dire qu’agir ce soir serait idiot et une erreur d'amateur. Nous prendrions de grands risques et y joueront nos vies.

    Le jeune homme s'arrêta pour y boire un trait de sa bière avant de sourire.

    -Heureusement, pour vous, je suis, disons, un voleur bien différent des autres. Si le prix est bon, je suis votre homme. Il faudra, bien évidemment, que vous me parlez un peu plus en détails de ce que nous nous apprêtons à faire, mais nous pouvons le faire en chemin, n’est-ce pas?

    Valdis tapa des mains pour annoncer son départ et prit une dernière gorgée avant de déposer la chope presque vide.

    -Après nous être rendus à destination, j’aurais quelques autres questions, mais ça peut-attendre. Vous semblez presser de quitter, alors, quittons.

    Valdis voulut tendre sa main pour aider son partenaire à se lever, mais en observant sa réticence à lui serrer cette dernière plus tôt, il se retint.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 901
    crédits : 2276

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Sam 15 Oct - 19:18
    Après avoir accepté ma bière, le jeune homme commence à me dire plein de chose sur le fait de prendre son temps et alors que j’allais l’interrompre, étant pressé, il change d’avis. Il est donc prêt à intervenir dès ce soir, ce qui est une bonne nouvelle, il parle paiement bien sûr, et c’est bien normal et propose que nous quittions l’auberge ensemble, je lui réponds donc :

    C’est une excellente idée !

    Je dois juste naviguer entre les ivrognes, les vomis et les chopes lancées sans aucun discernement, mais j’arrive finalement à mon objectif, la porte de sortie ! Une fois dehors, je peux respirer enfin normalement et j’apprécie la tranquillité de cette soirée. La nuit ne va pas tarder à tomber et je guide mon associé jusqu’au lieu notre larcin, ce qui nous prend une bonne demi-heure, une fois devant, je lui tends une bourse, lui précisant :

    Je vous donne la moitié maintenant et l’autre moitié quand nous serons à l’extérieur.


    J’espère ainsi l’intéresser à rester avec moi et éviter toute trahison. Une fois cette formalité expédiée, je lui montre la bâtisse, une jolie demeure de deux étages au milieu d’un grand jardin, avec une clôture en métal de deux mètres de haut faisant le tour de la propriété, avec des piques au-dessus. Il y a deux gardes à l’entrée, plus un faisant le tour du jardin régulièrement et trois accès, si l’on ne compte pas les fenêtres. Je montre à mon acolyte la porte donnant vers l’arrière et je lui indique :

    Je m’occupe de la clôture, personne ne saura que nous sommes passé par cela. Nous devrons faire attention pour traverser le jardin sans nous faire repérer et c’est au niveau de la porte que je vais avoir besoin de vos compétences. Une fois à l’intérieur, il faudra monter au dernier étage, en évitant les potentiels serviteurs et prendre la chambre tout à droite, il s’agit du lieu où je l’ai vu pour la dernière fois.

    J’attends ses éventuelles remarques.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Valdis Vïrimer
    Valdis Vïrimer
    Messages : 46
    crédits : 531

    Info personnage
    Race: Humain - ange
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t715-valdis-virimer-rat-de-ruelle
  • Mar 18 Oct - 5:06
    Obnubilé par le poids de la bourse qui reposait dans la paume de sa main, Valdis écouta à demi-oreille son employeur. Rare était le nombre de fois qu’une telle somme avait atterrit en sa possession, et, étonnement, ce n’était que la moitié de la somme-dû.

    -Ça me semble bon, quoi que dangereux, répondit-il d’une voix distraite. Enfin, dangereux pour vous. Tâcher de ne pas alerter le garde qui fait la ronde lorsque je vais m’attarder à la porte et le tout ne seras qu’un jeu d’enfant. Bien sûr, l’intérieur de ce joli manoir est une autre histoire. Difficile de se dissimuler dans un corridor si nous sommes deux, mais je tâcherais de faire distraction si jamais problème il y a.

    Le voleur, tout en établissant ses craintes et son plan, avait débuté à compter la richesse qu’il détenait désormais. Les pièces qui se frottaient entre elle le calmait un peu.

    -D’ailleurs, c’est une jolie somme tout ça…

    Le jeune homme hésita à continuer sa phrase, mais il prit la sage décision de se restreindre: le tout pouvait attendre.

    -Il me tarde d’en voir l’autre moitié, nous y allons? Je vous laisse les devants et je prends la relève à la porte? Si vous savez bien sûr vous faufilez dans les ombres. Sinon, il me fera plaisir de vous y guider, mon brave Roland! exclama Valdis d'un ton chevaleresque

    L’idée n’enchantait pas vraiment le voleur qui préférait grandement la liberté d’agir en solitaire, de pouvoir agir à sa guise sans se soucier de quiconque. Il devait, cette nuit, ignorer cette préférence et apprendre très rapidement à faire équipe, sous peine de se faire repérer et nuire sa réputation (ainsi que celle de son compagnon qui semblait être très enclin à ne pas ébruiter le crime qu’il s’apprêtait à commettre).
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 901
    crédits : 2276

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mar 18 Oct - 23:40
    J’ai droit à quelques mises en garde de la part du voleur, que j’écoute attentivement, étant novice dans cette profession. J’espère d’ailleurs que c’est la dernière fois que j’aurais à le faire, mais je n’ai pas vraiment le choix. En plus, il indique bien qu’il va faire diversion, tout devrait donc bien se passer. Après avoir compté son argent, il me laisse m’avancer en premier et je lui réponds :

    Je ne sais pas faufiler dans les ombres, je vous suis donc.

    Et voilà, les dés sont jetés, que les Astres nous soient favorable. Je m’avance mine de rien jusqu’à la clôture, une fois le garde qui fait sa ronde passé et j’utilise la magie de métal pour tordre les barreaux, puis une fois que nous sommes tous les deux entré dans le parc, je les remets à leurs places. C’est une chance que j’ai l’habitude d’utiliser ce type de sort, sinon le métal aurait fait du bruit.

    Une fois le premier obstacle franchis, nous arrivons dans le jardin. Heureusement, il y a de la végétation avec des petits bosquets ce qui nous permet d’approcher de la porte de derrière. Une fois arrivé devant elle, je m’efface pour laisser passer le monte-en-l’air. Je respire difficilement, car une fois qu’il aura crocheté la serrure, il n’y aura plus de retour en arrière possible, ça passe ou ça casse comme disent les jeunes !

    Dire que j’aurais pu éviter tout cela si le propriétaire des lieux n’avait pas eu la sotte idée de décéder, j’aurais pu récupérer notre bannière familiale hier. Le problème, c’est son crétin de fils qui a osé essayer de m’extorquer de l’argent, pour que je retrouve ce qui m’appartient. Si je m’écoutais, je chierais dans ses draps de soie pour lui apprendre, mais je suis une personne bien élevée et les personnes bien élevées, ne font pas cela.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Valdis Vïrimer
    Valdis Vïrimer
    Messages : 46
    crédits : 531

    Info personnage
    Race: Humain - ange
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t715-valdis-virimer-rat-de-ruelle
  • Jeu 20 Oct - 6:55
    La porte arrière se présentait devant le voleur et Roland. La porte semblait si petite en comparaison au manoir. Nulle lumière ne transperçait les rideaux qui dissimulaient l’intérieur du manoir, un bon signe. Caché dans un coin sombre du porche, Valdis canalisa sa mana pour percevoir outre les ténèbres et mieux examiner ses alentours. Le visage de son partenaire et employeur semblait à la fois haineux et pensif Un exotique mélange. Peut-être que le voleur n’était pas assez compétent à son goût affiner? Il devait remédier à la situation, guérir sa réputation.

    Après avoir pointé un buisson, une bonne cachette pour que ce dernier puisse patienter le temps que la tâche soit faite, il se précipita vers la porte et s’y accroupis dans un mouvement silencieux et élégant. D’un œil expert, il approcha son visage de la serrure pour y déceler une quelconque faiblesse. Elle semblait, en apparence, d’une serrure bien banale, facile à déjouer. Après avoir fit danser et tourbillonner le petit trousseau d’outils de crochetages (un rituel qui calmait le jeune homme avant une tâche de précision), il prit un moment pour choisir le parfait candidat à la tâche et le détacha du tout. Concentré, il ne portait que peu d’attention au bruit qui venait de surgir de sa gauche, s’approchant doucement.

    Le passe-partout n’avait pas fonctionné, le mécanisme étant différent du mécanisme basique que le bas-peuple utilisait pour défendre leur propriété. Il devait y aller manuellement, usant d’une combinaison précise d’outils pour imiter une clé conçue pour ce verrou unique. Cela allait prendre du temps. Ailleurs, il aurait défoncé la porte ou user de sa cuillère pour apporter au cœur de la serrure une microdose d’acide, une réponse facile à un défi difficile. Cette nuit, il devait se faire discret et rapide, ce qui était donc impossible. Après tout, personne ne devait avoir vent de leurs présences.  Il sourit. Ce défi était une belle occasion de prouver son talent.

    Usant d’une panoplie de crochets et de griffes, il cartographiait l’intérieur de la serrure et était désormais certains de ces horizons. Lorsqu’il entendue le cliquetis singulier d’une pièce d’armure métallique se frotter à une autre, il sue que le troisième garde s’apprêtait à le dénicher, la lueur de sa torche balayant son flanc gauche et annonçait la fin de leur opération clandestine.

    Avec une vitesse folle, le voleur s’élança sur l’une des poutres du porche et la gravit, usant de sa mana pour allier vitesse à précision. Il dissimula son corps contre le toit tel une araignée et tira d’une main sa cape qui pendait, invoquant son pouvoir pour se plonger dans les ténèbres du recoin. Le garde, insouciant, continua son chemin, sifflotant doucement une aire mélancolique. Tel une plume, Valdis atterrit devant la porte et présenta un pouce en l’air en direction du buisson. Bien sûr, il aurait été bien plus simple d’user de son pouvoir d’invisibilité pour échapper au regard, mais il fallait bien épater la potentiel clientèle.

    Après son spectacle, le voleur brandit les deux griffes qu'il devait combiner. Il pouvait désormais imiter la clé, ouvrir cette porte et continuer cette escapade criminelle.

    Click!

    Ce son était son préféré, celui de la réussite et de la richesse imminente. Tout en se prosternant, il présenta d’une main la porte ouverte au buisson.

    -J’espère que vous n’avez-pas prit froid, susurra-t-il.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 901
    crédits : 2276

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Sam 22 Oct - 0:05
    Je suis les instructions du voleur à la lettre et je me cache dans un buisson, juste à temps d’ailleurs, car un des gardes arrive pile à ce moment ! Je n’ose pas respirer de peur d’être découvert. Quant au malandrin, il réussit, je ne sais comment à grimper puis à disparaître d’un seul coup, comme un authentique acrobate fantôme ! Une fois le mercenaire passé, il réussit en un tour de main à ouvrir la porte et me fait signe que la voie est libre. Il a l’air particulièrement fier de lui, puisqu’il se permet de faire une petite plaisanterie et je lui en souriant, mais à voix basse pour ne pas être entendu :

    Vous avez réussi là, un exploit remarquable, j’ai vraiment cru que les carottes étaient cuites.

    Je peux ainsi rentrer dans l’édifice. Il y a juste un peu de lumière due à quelques lampes à huile accrochées au mur, mais c’est suffisant pour m’orienter. Je peux ainsi approcher l’escalier et commencer à le monter tout doucement. Le plus dur, c’est de ne pas faire de bruit, le plancher en bois ayant une tendance naturelle à craquer. Finalement, j’arrive au premier palier quand j’entends un bruit curieux et je tombe nez à nez avec un énorme chien ! Il grogne en me voyant, ne reconnaissant sans doute pas mon odeur. Mais qui laissent des chiens d’attaque en liberté dans les couloirs de sa propre maison la nuit ? Je trouve cela très dangereux, surtout qu’il a une femme et des enfants, mais certaines personnes sont inconscientes ! Pour le moment, je n’ose pas bouger, n’aimant pas trop les animaux. À vrai dire, j’en ai même peur, car ils agissent souvent de manière incompréhensible. J’espère que mon acolyte aura une idée, d’ailleurs, j’indique à ce dernier, toujours à voix basse :

    Valdis, je vous le laisse.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Valdis Vïrimer
    Valdis Vïrimer
    Messages : 46
    crédits : 531

    Info personnage
    Race: Humain - ange
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t715-valdis-virimer-rat-de-ruelle
  • Mar 25 Oct - 7:21
    Roland avait arrêté son ascension vers l’étage, provoquant chez Valdis une certaine crainte : avait-il été remarqué, était-ce un des servants qui faisait désormais face à eux. Il avait confiance en l’homme qui l’accompagnait. Après tout, s’il pouvait tordre le métal et le manier, il devait être suffisamment être puissant pour neutraliser un homme. Pourtant, malgré cette puissante arcaniques qui résidait en son employeur, ce dernier était figé, n’émettant plus le moindre son. Seul un halètement se fit entendre, ce qui fit frémir Valdis.

    Intrigué, il gravit rapidement les quelques marches qui le séparait de l’homme aux cheveux blancs et, arrivé à ses côtés, se figea aussi : un clébard l’es observait, alerte.  C’était un miracle qu’il n’avait pas encore aboyer ou courus à la charge.  Avant même que le jeune voleur puisse convaincre son partenaire d’agir, ce dernier lui délaissa la tâche de gérer cet unique obstacle dangereux et imminent. Un seul mot habitait désormais la pensée du jeune homme.

    B-o-r-d-e-l

    Il ne voulait le tuer, mais si la tactique qu’il allait employer était inefficace, il n’aura d’autre choix que se résigner à la lame. Situé sur un palier supérieur, le chien était à une bonne distance du voleur, sans parler de Roland qui bloquait le chemin. Il devait, de nouveau, prouver son expertise.
    Usant du plein potentiel de l’architecture du manoir, Valdis, en un brin de temps, gravit le garde de l’escalier et, d’un bond, atterrit au deuxième étage. Le chien voulut japper, alerter ses maîtres d’un terrible danger qui les guettait, mais il couina de douleur. Un petit sac, gros comme une tomate, venait d’atterrir dans sa gueule à une vitesse brutale et éclata, dispersant son contenue sur le visage du canin. Voulant reculer, il leva les deux pattes avant, les yeux fermés de douleurs, mais l’ombre se Valdis s’écrasa sur lui.

    Déployant désormais la grande étendue de la cape nocturne, le jeune homme abattit le rideau noir sur la bête et, de ses deux mains, tenter de forcer celle-ci à fermer la gueule. Le chien apeuré se débattait férocement, mais il fut incapable d’aboyer, la bouche pleine de poudre et du cuir du gant du voleur. À l’aide du voile noire qu’était sa cape et de sa propriété magique, il avait isolé le son du conflit. La poudre noire qui était entreposé à l’intérieur du sac était un mélange bien atroce qu’un ami de Valdis lui avait concocté : une combinaison brutale de piments, de poudres de métaux et de résidus alchimiques. La réaction était immédiate et irréversible.

    Il ressentait le chien de garde faiblir, sa force disparaître sous son poids. Entourant son cou à l’aide d’un bras, il tentait d’étrangler la bête affaiblie. Celle-ci n’avait plus la force d’aboyer ni de se débattre, cause d’un terrible châtiment qui l’affectait. Il avait abandonné.

    Valdis se releva lorsqu’il ressentit que le canin avait perdu la conscience. Ses doigts, couvert de la terrible poudre noir, brulaient. Il agrippa le gros corps du chien et le colla à un mur, une cachette inefficace pour le long terme, mais suffisant pour l’instant. Il plissa les yeux en direction de Roland.

    -Je crois que…Je crois que c’est bon.

    La large morsure à son poignet était douloureuse, mais il cacha celle-ci et, de l’autre main, indiqua à son ami que la voie était libre.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 901
    crédits : 2276

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Ven 28 Oct - 19:38
    Ce que j’apprécie chez mon acolyte dans le crime, c’est qu’il est compétent et qu’il n’hésite jamais. Je lui demande de neutraliser le gardien à quatre pattes et il le fait sans discuter et sans rechigner, c’est vraiment le comparse parfait ! Il fait un bond formidable et balance une sorte de gros sacs en plein dans le museau du Cerbère ! Si j’avais pu, j’aurais applaudi devant tant d’adresse. Il combat quelques secondes avec lui, même si je ne vois pas les détails, avant que le chien tombe, mort ou inconscient, je ne saurais dire. En-tout-cas, il a réussi son pari et je fais disparaître grâce à ma magie du vent, cette poudre qui me parait dangereuse. Il semble indemne et je lui dis à voix basse :

    C’était très impressionnant, félicitations.

    Je suis sincère dans mes paroles, car j’aurais été incapable d’un tel exploit. Nous pouvons ainsi continuer à monter et nous arrivons sans encombre au deuxième étage. Si je me souviens bien, il y a des chambres de part et d’autre et prend tout un luxe de précaution pour ne faire aucun bruit, jusqu’à arrivé à la porte du bureau du maître des lieux. Je ne vois aucune lumière visible, ce qui est une bonne chose et j’appuie doucement sur la poignée, mais sans résultat, elle est fermée à clef ! Je fais donc un pas en arrière pour laisser la place au voleur, lui indiquant simplement :

    Notre objectif est juste derrière. Il s’agit d’un bureau, la porte est peut-être piégée.

    Autant le mettre en garde, car comme aurait dit mon père, un homme averti en vaut deux. Je suis plutôt fébrile d’être près de l’objet que je suis venu chercher. Bientôt, la bannière des Reys va retrouver son véritable propriétaire, qu’elle n’aurait jamais dû quitter.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Valdis Vïrimer
    Valdis Vïrimer
    Messages : 46
    crédits : 531

    Info personnage
    Race: Humain - ange
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t715-valdis-virimer-rat-de-ruelle
  • Sam 29 Oct - 15:52
    Une autre porte, une nouvelle épreuve. Sans attendre, il prit la place de Roland et de nouveau joua un instant avec ses outils. Le corridor était, hormis les petits claquements de ses crochets, plongé dans un silence absolu. Cette aile de la demeure semblait moins empruntée par les serviteurs. Était-ce par manque d’intérêt ou par peur de ce qui résidait ici?

    Genoux au sol, Valdis scruta longuement les alentours de la serrure ainsi que la porte à la recherche du moindre mécanisme dissimulé. Si un piège s’y trouvait, il n’était aucunement visible. Seul et sans assistance, il aurait crocheté la porte sans plus attendre, mais la précaution était, pour son partenaire, vitale. De sa poche, il sortit une petite pierre translucide et l’usa pour observer l’intérieur de la serrure tel une loupe.

    Ses yeux se plissèrent à la vue de sigils, gravés sur les bordures métalliques qui sillonnaient l’intérieur du verrou. Si le jeune voleur osait y insérer le moindre objet étranger à cette porte, ces symboles arcaniques s’animeraient. Nombreuses fois avait-il entendu, par des ragots de tavernes, la fin tragique de criminels face à ses dispositifs magiques. L’idée de finir en cendre fit frémir Valdis, qui se résigna à tenter la moindre opération. Il se redressa, tout en geignant de douleur.

    -Ce que vous cherchez, Roland, doit-être…d’une importance capitale pour le maître de ces lieux. (Il désigna la serrure du doigt.) Un piège magique a été apposé à cette porte. Je peux tenter de forcer la porte d’une autre façon, mais si vous avez une idée, il serait peut-être plus judicieux que je vous laisse l’honneur. Après tout, vous êtes un… (il fit danser sa main d’une manière magistrale.) Un mage, non?
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 901
    crédits : 2276

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Sam 29 Oct - 23:43
    Déçu, je suis même très déçu, quand Valdis après avoir farfouillés dans ses instruments de cambrioleur déclare qu’il ne peut pas ouvrir la porte du bureau. Je n’avais pas l’impression de lui demander grand-chose, mais s’occuper d’une serrure, c’est déjà trop. Pour la peine, il n’aura pas sa prime et ce sera bien fait.

    S’il n’est pas possible d’utiliser la serrure, autant trouver un autre moyen et grâce à ma magie du métal, je déforme les gonds, pour que la porte tombe de notre côté. Bien sûr, pour éviter tout bruit, je l’accompagne au sol, me faisant mal à l’épaule par la même occasion. Au retour, on la portera à deux pour la remettre en place. Je peux enfin entrer dans le bureau, tout en répondant à mon acolyte :

    Je suis un bon magicien, mais un mauvais voleur.

    Comparé à ce que j’avais vu lors de ma précédente visite, c’est le jour et la nuit au niveau rangement. Le nouveau propriétaire des lieux est un véritable cochon et il à tout sortit sans rien remettre à sa place. Des tiroirs sont ouverts et leurs contenus déversés à même le sol. Même les tableaux autrefois attachés aux murs ont été descendus. Bref, c’est un gros foutoir et j’indique à l’homme qui m’accompagne :

    On cherche une bannière jaune et rouge de deux mètres sur un mètre, en tissus. Normalement, elle devrait toujours être dans son contenant, c’est-à-dire dans un petit coffre de bois.

    Il y a les armes de ma famille dessus, mais c’est inutile que mon allié de circonstance le sache, après tout l'emblème de notre famille est constitué de deux épées croisées sur un fond, or et sang. Cela représente notre fidélité au Royaume, le rouge représente notre lignée, génération après génération et le jaune l’or que nous accumulons pour nos souverains. Quant aux deux armes, cela montre que nous protégeons la lignée royale quoi qu’il arrive.

    Emblème des Reys:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Valdis Vïrimer
    Valdis Vïrimer
    Messages : 46
    crédits : 531

    Info personnage
    Race: Humain - ange
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t715-valdis-virimer-rat-de-ruelle
  • Mar 1 Nov - 5:13
    Le voleur porta son ongle à sa tempe et se gratta, intrigué par la magie de son employeur. Venait-il vraiment de faire tomber la porte silencieusement? N'avait-t-il donc pas écouter que la porte était piéger?

    -Vous ne croyez pas que-

    Roland avait déjà franchi le cadre et avait disparue dans l’antre du bureau.

    -Bon...

    Valdis secoua de la tête pour chasser les questions qui infestaient son esprit et enjamba la porte qui dormait désormais au sol, priant la chance que le piège ne s’était pas activé.  Une bannière. Son partenaire était belle et bien un noble. Son comportement hautain était désormais explicable. Elle devait lui être précieuse pour qu’il soit venue jusqu’à commettre un crime pour l’obtenir, ce qui voulait bien évidemment signifier, aussi, que ce « morceau de tissu » détenait une valeur importante.

    Portant sa main et son bras blessé devant son visage, il altéra la nature de sa vision en usant de sa mana. Cette pièce s’affichait désormais à lui. Un bureau qui avait connue des jours meilleurs. Sans tarder, il se mit à la recherche du coffre en question, piétinant sur de nombreux documents qui parsemaient le sol.

    -Je n’ai pas connue grand type qui détenait une bannière dans ma courte vie. Vous êtes sûrement quelqu’un de spécial, d’important, non?

    Sa curiosité avait pris le dessus encore une fois. Son regard se braqua sur une grossière pile de débris. Genou au sol, il débuta à extirper de celle-ci de nombreux objets.

    -J’aimerais bien, moi aussi, avoir une bannière, soupira-t-il à lui-même.

    Une pensée lui vint à l’esprit. Était-il plus judicieux d’usurper la possession de son employeur? Non. Il devait créer une réputation. S’il osait lui voler son bien, personne ne voudrait l’engager de nouveau et sa carrière ne serait que piètre. Il devait prouver sa valeur de maître voleur, bien qu'il n'en était point un.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 901
    crédits : 2276

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Mar 1 Nov - 23:51
    Alors qu’il cherchait de son côté, il me demande si je suis quelqu’un d’important. Lui ayant donné un faux nom, je ne vais pas lui lâcher des informations sur ma vie personnelle et je me contente de lui répondre une banalité :

    Tout le monde spécial et dans le cycle de l’univers, nous sommes tous importants.


    Voilà, débrouille-toi avec cela. Pour ne pas être en reste, je lui demande :

    Pourquoi avoir choisi ce métier ?

    Après avoir entendu sa réponse, je remarque qu’il est blessé, il a dû être mordu par le chien rencontré plus tôt et je lui demande :

    Voulez-vous que je vous soigne ?

    S’il est d’accord, je devrai lui enlever son gant pour le soigner. Je sais que certains soigneurs magicien sont assez fort pour le faire à travers les vêtements, mais ce n’est pas encore mon cas. S’il refuse, je me contenterai de hausser les épaules et je continuerai à fouiller. Au bout d’une dizaine de minutes, je tombe enfin sur ce que je cherchai, dans un coin du bureau. Il a été jeté derrière une étagère, sans aucun respect, ce qui m’énerve un peu. Pourtant, il me semble plus léger que dans mon souvenir, il faut donc que je vérifie. Je sors une petite clé de ma poche, mais je me souviens que la porte du bureau était piégée, alors je fais de nouveau appel à mon allié :

    Pouvez-vous vérifier si la serrure n’a pas été trafiquée ? Normalement, il n’y a rien, mais c’est au cas où, le propriétaire des lieux, l’a modifié. Vous avez également la clé.

    Il vaut mieux être prudent. J’ai le cœur qui bat la chamade, car si ma bannière est à l’intérieur, j’aurai réussi mon intrusion et je pourrais revenir dans la demeure familiale, la tête haute, car j'aurais fait la preuve que personne ne peut voler les Reys, j’ai bien dit personne.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum