DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Retour en (z)héros | Rowena , Dactyle InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 23:25Galen Torvalds
    Vraden Turif | ChronologieAujourd'hui à 21:55Vraden Turif
    L'Aube du Chaos [Divinistes]Aujourd'hui à 21:22Lodvik
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 20:22Arès Wessex
    Demande TC de TulkasAujourd'hui à 19:19Tulkas
    Retour par les vents arides | [Enkara] Aujourd'hui à 19:14Kieran Ryven
    Souvenirs déchirésAujourd'hui à 18:26Vaenys Draknys
    Validation des RP de Zéphyr [Reike]Aujourd'hui à 18:15Zéphyr Zoldyck
    Modif Lycane por favorAujourd'hui à 17:13L'Âme des Cendres
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 28 Oct 2022 - 1:32
    Mael, 28 février de l'An 2
    suite de Connais ton ennemi

    Sous les étoiles pâlissantes ne charrette au contenu relativement fumant avance cahin caha, sur les pavés blancs de Maël. Conduit par un être gris de peau de cheveux, et à l'air particulièrement rébarbatif, les chevaux épuisés avancent à pas de tortue. Comme passagers, a part un poulet format géant bien cuit et une quantité non négligeable de légumes racines, de salades et de cucurbitacées, entre une caisse d'oeufs de poules, quatre oeufs de kokotts et une grosse meule de fromage bien frais, un autre être à la redingote en lambeaux et aux cheveux à la couleur indéfinie entre le gris cendre, le noir, et le rose, est couché en étoile, regardant le ciel avec béatitude malgré sa respiration des pllus.... intéressante.

    Bruyante et sifflante, ponctuée de quelques quintes de toux bien senties, iel succube est on ne peut plus satisfait. La belle nuit que voilà!!! Iel a réussit à dérider la Bête et, si elle ne l'a vue ni sourire ni entendue rire, il y a quelque chose de pas mal plus intéressant qui s'est produit. Ensembles, iels ont hurlé à la lune et goûté le sang. Et Halewyn a eu un aperçu de l'esprit de Meute. Un truc qu'iel devra étudier, pour sûr. Et en profondeur, si la lycane la laisse faire.

    Cependant, avec les lueurs de l'aube arrive t'ils, tout deux Spectres pas mal abîmés dans un attelage en fort piteux état, au portail du palais offert à la compagnie par Tagar Reys. Tellement que la garde ne les reconnait pas.... Et, pour ne pas arranger l'affaire, votre succube favorite est `court de mots. A moins que ca ne soit sa gorge brûlée qui refuse d'émettre quelques sons?

    Et iel est trop épuisée pour faire quelque magie que ce soit.


    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Dactyle Venari
    Dactyle Venari
    Messages : 160
    crédits : 1843

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t127-dactyle-venari-la-bete-du-razkaal-termineehttps://www.rp-cendres.com/t194-dactyle-aka-le-desert-socialhttps://www.rp-cendres.com/t219-errance-du-pterodactyle
  • Mar 1 Nov 2022 - 18:55
    C’est seulement à l’aube que les deux Spectres chasseurs de poulets, ou ce qu’il en restait, finirent enfin par regagner Mael. Le retour s’était avéré plus compliqué que prévu, et les chevaux “empruntés “ particulièrement lents. Par dessus le marché, Dactyle qui semblait être la seule encore un état de conduire  avait dû prendre une pause supplémentaire aux aurores, histoire de reprendre forme humaine.

    Cela l’avait t’elle rendue plus présentable ? Et bien pas vraiment, entre légères éraflures qui lui barraient la figures, vestiges de son duel avec un poulet un peu trop teigneux,  les traces de suie et le foin planté dans les cheveux à peu près attachés pour cacher la misère. Le tout agrémenté de ses éternelles cernes, et d’une odeur de brûlé.  Toujours est-il que même là, elle ne s’en sortait pas si mal face à Halewyn qui donnait carrément l’impression d’avoir erré des jours en forêt avant de passer dans une rôtissoire.

    Pourtant, si Dactyle était concentrée sur la route, Halewyn était étendue à l’arrière au milieu des salades et affichait un air un peu niais et satisfait difficilement interprétable, comme toujours. Tandis que sa respiration sifflante avait au moins le mérite d’indiquer qu’iel respirait encore. Tout dans cet étrange convois transpirait le chaos à des kilomètres.

    Ainsi, malgré un voyage retour plus que bancale, les deux Spectres finirent enfin par débarquer devant le palais qui  faisait office de caserne, et dont la prestance contrastait d’autant plus  avec leur  lamentable transport. C’est toujours aussi éblouie par la cité immaculée que Dactyle arriva au niveau du portail. Non vraiment sur le papier c’était un monument d’élégance et d’architecture, certes, dans les faits, c’était surtout difficile à regarder sans pleurer. Mais bon, au moins la destination était atteinte, fin de l’aventure, rideau,  dodo. Et si la veille la patience de Dactyle avait été mise à rude épreuve, bizarrement, après cette nuit, elle était plutôt sereine. Enfin, blasé serai plus exacte. Elle n’aspirait qu’a prendre une douche et dormir, surtout.  

    Sauf, que non. A en juger par le scepticisme apparent des deux gardes qui les dévisagent…Autant dire que ça sentait le cramé. Littéralement. Difficile de les blâmer, qui se douterait que deux tas de cendres dans une charrette de paysans  appartiennent en fait à l’élite de soldats républicains ? Probablement personne, et visiblement pas ces deux gardes, qui ne faisait que leur travail.

    Dactyle, dont la voix déjà rauque,  devenue carrément rocailleuse après avoir inhalé  de la fumée toute la nuit, était relativement peu encline à se lancer dans un long débat sur le pourquoi du comment, se retourna vers Hale. Lui intimant de faire comprendre aux gardes de les laisser passer.  Elle avait bien conduit jusqu’ici, à iel de faire sa part du travail.  Là encore, nouvel échec. Le Spectre rouge semblait sans voix. Une première, c’était un peu un rêve qui se réalisait .. au mauvais moment cela dit.  Mais en cette matinée, la Bête n’avait définitivement plus la foi de s’énerver. Elle se contenta d’un petit coup d’oeil suspect en direction d’Halewyn, des gardes, puis de la charrette, remplie de provisions. Parfait.

    Elle allait utilisé leur départ précipité à son avantage, quitte à culpabiliser, autant y aller à fond.  Si dans  la précipitation elle bazardé quelques trucs  en tas près des restes de grange encore fumante, Elle n’avait pas eut le temps de laisser de note d’excuse. Après un vol, ajouter mensonge à la liste n’était qu’une formalité. Si la louve n’était pas coutumière des entourloupes en tout genre, son air flegmatique naturel lui conférait pourtant un aplomb certain.

    - On revient d’une missions de ravitaillement, on a rencontré un.. imprévu. Bref si vous voulez manger ce soir, il faut nous laisser passer.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum