DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Shan'ael

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Cumulonimbus [Neera] - Page 2 EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Erit sanguinem
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 120
    crédits : 1479

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Neutre neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Sam 7 Jan - 21:32
    Quand Eryah s’enthousiaste après avoir lancé son premier éclair, Neera a un sourire compréhensif. C’est la réaction de la majorité de ses élèves, quand ils parviennent à franchir cette étape. Elle n’en est donc pas surprise, mais elle a davantage d’ambition pour la femme en face d’elle. Si son intuition ne l’a pas trompée, il se peut que lancer des éclairs deviennent vite la norme pour son apprentie, à condition qu’elle apprenne à développer ses réserves de mana en pratiquant sa magie régulièrement. Tout comme un guerrier se doit de suivre un entrainement rigoureux pour manier l’art de la lame, un mage doit lui aussi agrandir ses propres talents s’il veut parvenir à une plus grande puissance ou à une plus grande maîtrise arcanique. L’enseignante hoche toutefois la tête quand la demoiselle lui demande si elle a vu son petit exploit, et la Tornade se prend à vouloir lui donner une petite démonstration.

    - Comme je l’ai dit, c’était un beau résultat. Et voilà ce à quoi on peut arriver quand on maîtrise davantage la foudre.

    A son tour, Neera tend son index en direction de l’arbre mort. Elle se concentre un instant et ses pupilles s’illuminent légèrement, comme si elles réagissaient à l’appel de la demi-titan. La sang-mêlée sent aussitôt sa magie se réveiller, tel un profond fleuve endormi dont elle n’a jamais cherché à mesurer la profondeur. Semblables à une brise légère, ses pouvoirs, elle le sait, peuvent aussi devenir tempête, et aujourd’hui, la diviniste veut simplement qu’ils soient acérés, vibrants, forts, telle une flèche qui vole dans les cieux pour se planter dans le cœur de sa cible.

    Et ainsi la foudre naît du bout de son doigt avec une rapidité telle qu’Eryah n’aurait sans doute pas le temps de réagir. L’éclair jaillit et se précipite vers le bois mort, pour se jeter sur le morceau déjà brûlé par la belle aux cheveux noirs.

    L’impact et le bruit sont aussi courts que violents, mais le résultat est sans équivoque. Un trou de la taille d’un doigt a percé de part en part le bouleau qui doit être débité prochainement. On voit maintenant à travers, et Neera laisse retomber sa main, satisfaite de son petit effort. Son mana a baissé, puisque c’était un éclair offensif assez puissant, mais elle a encore bien des réserves pour improviser auprès de la demoiselle.

    - C’est en partie ce qu’on peut faire avec de la force brute, quoique que je n’ai évidemment pas tout donné, puisque c’est un simple bois sec. Mais à haut niveau, la foudre peut aussi plier d’autres métaux, leur causer de sacrés dommages, et même les détruire, si le mage en question a le temps de canaliser un éclair assez puissant pour annihiler ses ennemis. Evidemment, ce n’est pas donné à tout le monde, et il vaut mieux que des mages si puissants ne courent pas les rues.

    Neera a un petit sourire avant de reprendre.

    - L’un des anciens professeurs de Melorn, Aeglos Aglareb, réprouverait certainement que je fasse une telle démonstration et me dirait que la finesse de la magie est bien plus précieuse. En soi, je suis d’accord avec lui. Mais il n’en reste pas moins que la foudre est un élément offensif qui peut causer bien des dégâts.

    Enfin, trêve de bavardages, c’est au tour de la professeure de poser des questions à la jeune femme. La Républicaine lui demande donc combien de temps un étudiant classique aurait pu mettre pour arriver à ce résultat, et il est manifeste que sa question prend Eryah de court. Certainement parce que c’est la première fois qu’elle aboutit à un tel résultat. Il est probable qu’elle n’ait pas grandi auprès d’autres mages qui aient les mêmes pouvoirs qu’elle : impossible donc de comparer ses facultés avec autrui, et elle ne peut par conséquent pas se douter qu’elle est une apprentie prometteuse. C’est peut-être tant mieux si cela lui permet de rester humble, mais Neera lui donne quand même quelques indications.

    - Les résultats dépendent de chacun. Certains peuvent mettre des semaines, d’autres des mois. Pour certains, quelques jours suffisent, mais ils sont plus rares. Et d’autres, enfin, arrivent à produire des éclairs au premier coup d’essai.

    La professeure regarde Elia d’un air entendu, mais elle ponctue sa phrase d’un sourire.

    - Ca ne veut pas dire que ceux qui sont plus lents sont moins bons, une fois qu’ils ont le déclic, leur progression peut être fulgurante. Mais il existe certaines personnes qui ont le don de la magie dans le sang.

    Neera clôt là le sujet et passe au second exercice. C’est avec une certaine facilité qu’elle crée le serpent, mais il ne s’agit pas particulièrement d’une créature particulièrement complexe à imaginer. L’animal électrique reste calme le temps qu’elle donne ses explications à Eryah, puis, si tôt ses instructions finies, le reptile bondit vers sa proie.

    La belle n’a pas beaucoup le temps de réagir et la demi-titan le sait. Pour être honnête, c’est à dessein qu’elle ne le laisse pas de répit à son apprentie. Elle pourra esquiver, faire des roulades, bondir pour l’esquiver, tant qu’il restera du mana à Neera et que la guerrière n’essaiera pas de contrattaquer, le serpent restera infatigable. L’idée n’est pas d’agir de manière sardonique envers son élève, non. Mais la magicienne a le sentiment que se contenter d’exercices théoriques serait contreproductif dans le cas d’Eryah. Elle veut donc l’acculer, pour la forcer à utiliser ses dons magiques de manière instinctive. Il est courant que dans une situation de danger, notre corps cherche à tout prix à survivre. Et si une lame ne peut détruire un serpent de foudre, un éclair de la même intensité peut l’anéantir définitivement.

    C’est pourquoi le reptile qu’elle a créé n’est pas puissant ni très folichon. Un coup bien placé d’Eryah suffira à le renvoyer au néant, mais Neera veut qu’elle se défende et attaque par ses propres moyens. Si elle y arrive dans une telle situation, il lui sera ensuite bien plus facile de recommencer l’opération dans des situations calmes et paisibles.

    Le but est donc que la demoiselle apprenne d’instinct à générer sa magie, mais il faut croire que Neera aussi peut découvrir certaines choses. Comment ne pas remarquer que sa nouvelle protégée a des réactions étonnantes ? Alors que le serpent est sur le point de la mordre, elle l’esquive agilement, de manière si naturelle qu’on a l’impression qu’elle a fait ça toute sa vie. La maîtresse de la foudre hausse un instant des sourcils, encore plus quand son élève prétend qu’elle a eu de la chance. Aussi, la Tornade se permet de la reprendre dans un léger rictus.

    - De la chance ? Son air est sceptique et elle continue. Je n’ai pas l’impression que c’était de la chance, on aurait dit que c’était inné et vous étiez sacrément rapide.

    Elle remarque bien que Eryah semble essoufflée, mais elle ne sait pas dire si c’est un mime ou si c’est la réalité. Au fond, ça la laisse un peu indifférente, mais si c’est une guerrière qui a un bon entrainement physique derrière, il est surprenant qu’elle s’intéresse à sa magie.  

    La Républicaine a cependant le résultat qu’elle espérait voir. Eryah joint en effet les deux mains et semble invoquer correctement son mana. Sans trop tarder, des éclairs se forment au bout de ses doigts, jusqu’à former un rayon de foudre qui vient frapper le serpent de plein fouet.

    Neera aurait pu maintenir l’existence de sa créature, ou la diviser en deux pour continuer à attaquer la demoiselle. Mais on n’est pas dans un combat à mort, juste dans un entrainement, et le reptile se dissolve alors dans les airs. Quelques étincelles tombent bien jusqu’à terre, mais elles sont totalement inoffensives pour les deux femmes et l’enseignante se rapproche de son élève.

    - Eh bien, il faut croire que vous avez plus facile à invoquer la foudre dans des exercices plus offensifs. On le prendra en compte pour la prochaine fois.

    Eryah a assez de jugeote pour comprendre que Neera accepte de la prendre sous son aile, et la diviniste la laisse éventuellement réagir. Elle contemple ensuite la miss d’un air songeur et reprend la parole.

    - Toutefois, je m’interroge. Qu’est-ce qui peut pousser une guerrière apparemment douée et rapide à apprendre la magie ? Ce n’est guère dans les normes républicaines, ni même dans les normes reikoises.

    Son ton n’est pas une accusation, loin de là, c’est juste un constat. Les combattants, habituellement, privilégiaient leurs capacités martiales, au détriment des facultés magiques. On était soit mage, soit un guerrier, généralement, et rares étaient ceux qui voulaient un peu se spécialiser dans la magie. L’attitude d’Eryah est d’autant plus inhabituelle qu’elle est très jeune, preuve qu’elle sait ce qu’elle veut, et qu’elle sait où elle va.

    - Je suppose que vous avez des précepteurs ou des proches à qui vous avez fait part de vos projets ? Qu’est-ce qu’ils en ont pensé ?

    Le ton de Neera est un peu curieux, mais ses questions laissent quand même une grande liberté de réponse à son interlocutrice. Cette dernière a de toute façon suffisamment de caractère pour ne pas répondre si elle n’en a pas envie.

    La demi-titan revient finalement sur la raison de leur présence et elle enchaine.

    - Comment vous sentez-vous après ces exercices ? Il ne vaut mieux pas trop forcer les premières fois.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Elia Steren
    Elia Steren
    Messages : 118
    crédits : 1282

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t804-elia-steren-terminee
  • Mar 10 Jan - 19:35
    Elle laissa son imitation de respiration revenir a la normale. Pas besoin de forcer trop longtemps, elle avait bien assez fait semblant, il ne fallait pas non plus que ce soit trop grossier. Elle savait bien quand faire attention a ne pas etre une simple parodie d'imitation.Elle avait vu le serpent disparaître dans un crepitement de foudre et soupira. Elle n'avait pas pu faire assez bien pour que potentiellement, elle soit directement prise comme apprentie. Elle esperait que la professeur n'ai pas changé d'avis.

    - Hu ?

    Elle écouta un poil étonné les multiples compliments que la femme a la peau d’ébène lui faisait. Fichtre, elle avait vraiment donné l'impression d'etre une combattante rapide et entraînée ? Elle n'avait pas assez d'informations sur ce qu’était le combattant moyen, visiblement, et en avait trop montré. Difficile a présent de passer pour une fille normale.

    - N...n'exagerez pas, j'ai juste fais une roulade sur le coté, rien de plus.

    Elle regarda ses mains a nouveau, en songeant qu'elle n'avait jamais vraiment songé a créer la moindre protection, alors qu'au contraire, créer des éclairs et des offensives diverses, ça, elle y avait longuement songé. C’était peut être ça qui faisait la différence. Ou alors un simple don plus prononcé dans une discipline par rapport a une autre.

    - Je n'en ai parlé a personne. Je n'ai pas de précepteurs. Je vis toute seule, vous vous souvenez ?

    Au moins elle avait une belle aisance pour s'en tenir a son scripte de base. Elle n'avait jamais trop besoin de réfléchir pour s'inventer une personnalité, et quand en plus il était plutôt bien établis, c’était encore plus facile. Elle observa l'arbre calciné, troué aisément, et songea qu'il valait mieux etre vraiment prudente et ne pas la mettre en colère. Son serpent pouvait être probablement beaucoup plus gros et rapide. Mortel.

    - Quand je vois cet arbre, je me demande. Vous avez déjà utilisé votre magie sur quelqu'un ? Genre, vraiment quelqu'un ? Dans un combat pour tuer.

    Ça c’était sans doute une question plus habituelle pour la professeur. C’était bien plus fréquent que les petits étudiants se voient déjà dans des combats épiques aux portes de la mort, jouant avec leur vie en manipulant des énergies qui les dépassaient.Et puis vu qu'elle avait prouvé un attrait pour l’offensif, c’était probablement normal qu'elle prenne l'apparence d'une personne intriguée par cette question.

    - Fatiguée ? Je ne sais pas trop. J'ai bien mangé juste avant donc ca va bien. Enfin ce n’était sans doute pas la question initiale, ahah.

    Et c'etait vrai, elle avait tellement l'habitude des fatigues intenses, qu'elle avait développé une grande endurance. C’était un peu le but des entraînements d'ailleurs. Elle s'étira néanmoins, un peu fatiguée, au fond. Pas physiquement, mais comme si on lui avait prélevé une petite quantité d'une substance qu'elle n'avait encore jamais vraiment sentis en elle et qui était maintenant pratiquement palpable.

    - Je peux encore continuer si vous voulez...oh mais j'y pense, vous avez peut etre d'autres impératifs ?

    Ça faisait pratiquement trois heures qu'elles étaient ensemble. Le temps des déplacements depuis l'académie, du petit repas, de venir jusqu'ici, l’entraînement, la démonstration. Elle ne voulait pas, et sincèrement cette fois, être dérangeante. Si elle avait pu être réellement Elia, elle aurait eu l'occasion d'etre plus a l'aise, mais ici, elle devait faire en sorte d'etre bien élevé. Elle en profita cependant pour ajouter négligemment :

    - Vous devez avoir beaucoup d'impératifs avec votre statut, des gens a voir, des célébrations, des soirées. Ça doit être passionnant.

    Elle lui fit un grand et jolie sourire a moitié factice. Mais elle avait le sourire tellement facile en général, que ça passait toujours très bien.

    - J'aimerais bien vivre un peu comme ça, ça doit etre passionnant tous ces gens, toute ces histoires...enfin bon. On ne choisit pas ou l'on née.

    Dernier petit sourire avant de se remettre bien droit et de finir par s'incliner légèrement.

    - Peut importe ce que vous en avez pensé, merci infiniment pour le temps que vous m'avez offert.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 120
    crédits : 1479

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Neutre neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Sam 14 Jan - 21:18

    Quand Eryah lui affirme qu’elle a simplement fait une roulade sur le côté, Neera n’insiste pas vraiment. La professeure a un petit doute sur les réelles capacités de la jeune femme, parce que bien des capacités peuvent être obtenues par tout un chacun, s’il a suffisamment de potentiel – et le potentiel, la demoiselle en a, à n’en point douter. Mais la demi-titan doute que la belle se confie, et comme cette dernière le rappelle, elle n’a pas de précepteurs et semble être solitaire. Un instant, la Tornade songe à lui rappeler que la miss lui a menti, au début, en se faisant passer pour Aëlle. La diviniste ne peut donc la croire aveuglément, car peut-être que ce n’est là que des prétextes pour cacher ses compétences réelles.  

    - Vous n’avez peut-être parlé de votre magie à personne, mais il n’en reste pas moins que personne ne peut vivre complètement seul, à moins d’être un ermite au fond d’une caverne. Et vous semblez suffisamment vive pour avoir conscience de vos capacités. Même si vous n’avez pas de précepteurs grâce à votre situation, vous seriez capable d’aller en trouver un, comme vous l’avez fait avec moi. Et ma foi, je ne considère pas comme une mauvaise chose si vous avez des capacités martiales. Tant que vous ne les retournez pas contre moi.

    Il est certain qu’elle ne le prendrait pas bien, mais Eryah n’a aucune raison d’agir ainsi et Neera lui accorde un sourire mi-figue mi-raisin pour montrer qu’elle plaisante à demi-mot. Une expression légèrement amusée apparaît ensuite sur son visage quand son interlocutrice lui demande si elle a déjà tué quelqu’un avec sa magie.

    - J’en ai la puissance, et je ne culpabiliserai pour rien au monde si je devais attenter à la vie de quelqu’un pour me protéger moi ou mon entourage. Mais non, je n’ai jamais utilisé mes pouvoirs au point de tuer une personne. A choisir, je préfère neutraliser ma cible pour la remettre aux autorités, si jamais cet individu a fait du tort à quelques victimes. Je m’assurerais alors qu’il reçoive le châtiment qu’il mérite. Mais tuer… Non. Je préfère l’éviter si cela est possible. Et puis, je trouve que celle-ci est une échappatoire bien trop facile, de temps à autres.

    Quand Eryah lui déclare qu’elle ne sait pas trop si elle est fatiguée, Neera l’observe un instant. Il est bien possible que la demoiselle ait trop d’adrénaline dans le sang pour sentir encore le contrecoup de sa magie. Ou alors, elle a une belle endurance, mais elle ne la connaît pas assez pour l’affirmer avec certitude. De toute façon, son élève lui propose de continuer, jusqu’à ce qu’elle lui demande si elle a des impératifs, mais la magicienne secoue la tête pour la rassurer.

    - Je n’ai rien d’extravagant prévu aujourd’hui.

    La Républicaine la regarde avec un air compréhensible quand sa protégée du jour suggère qu’elle a un programme bien chargé à cause de son statut.

    - Je ne sais pas si la noblesse est tant que ça passionnante. Oh, ça donne le confort, le luxe, le pouvoir. Ca permet de s’éduquer, et cela ouvre des portes, puisqu’on peut rencontrer pas mal de personnes puissantes. Mais il y a aussi des impératifs… lassants. Toujours paraître fort, calme, sûr de soi lors des cérémonies officielles. Toujours à devoir refuser des offres parce qu’on veut vous propulser sur le devant de la scène, pour pouvoir bien profiter de vous et vous utiliser. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas toujours de tout repos. Mais nous n’avons pas le droit de nous plaindre compte-tenu la situation actuelle.

    Elle pense notamment aux migrants, à ces pauvres qui ont tout perdu. Elle ne voudrait pas être à leur place. Mine de rien, Neera a cet orgueil et cette arrogance propre à l’élite, et le fait qu’elle ait été depuis toujours une prodige n’arrange pas spécialement les choses.

    - Avez-vous déjà côtoyé, même de loin, l’élite de la société, Eryah ?

    Ce n’est pas spécialement une question piège, et Neera s’interroge bientôt sur un autre point plus pragmatique.

    - Vous habitez à la capitale, ou vous vous absenterez à certaines périodes ? Il était bien possible qu’elle voyage au Reike ou à Shoumei, par exemple, pour des raisons qui lui appartiennent. Si vous restez un temps à Liberty, je vous propose de nous voir une fois par semaine. Je vous donnerai des exercices à pratiquer pour la leçon suivante. Nos cours ensemble serviront surtout à vous donner des pistes pour développer vos capacités, et à tester de manière concrète vos pouvoirs. Et si entretemps, vous avez des questions ou des expériences que vous voulez tenter, vous pourrez toujours m’en faire part.

    L’idée, c’était de guider Eryah tout en lui laissant une grande liberté et elle accorde un sourire plus sincère à la jeune femme quand celle-ci s’incline.

    - C’était avec plaisir. Cela fait longtemps que je n’étais pas tombé sur une prodige de la sorte, quand bien même Magic voit passer beaucoup d’étudiants talentueux.

    Tout comme Eliëndir était une exception dans le milieu elfique, Eryah pourrait elle aussi être une exception parmi ses pairs.

    - Concernant les cours, le plus simple est que vous veniez me trouver à Magic ou chez moi. Vous connaissez le chemin. A moins que vous ne connaissiez un coin dans Liberty où nous serions tranquille.

    Neera vivait depuis quelques siècles à la capitale, et elle connaissait très bien sa ville. Mais peut-être y avait-il encore des petits havres de paix dont elle ignorait l'existence, et où il serait possible de s'entraîner à la maîtrise de la foudre en toute sérénité.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Elia Steren
    Elia Steren
    Messages : 118
    crédits : 1282

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t804-elia-steren-terminee
  • Mar 17 Jan - 20:31
    Elia eu un petit temps d’arrêt avant de répondre. Elle était obligé de mentir sur la question de la noblesse, de l'élite. Il fallait cependant qu'elle n'aille pas trop trop loin dans l'opposé. Elle avait des manières ne pouvant provenir de classes sociales trop basses, et cela pourrait mettre la puce a l'oreille de sa professeur.

    - Côtoyer c'est un grand mot. J'ai connu plusieurs personnes qui allaient et venaient par les routes ou se trouvaient ma maison. J'ai eu la joie de pouvoir discuter avec certains brièvement. J'ai apprécier la connaissance qu'ils avaient pour la plupart. L'éducation est différente.

    Un peu de pommade ne pouvait pas faire de mal, même si visiblement elle n'avait pas besoin de trop en faire pour être dans ses petits papiers. Son sourire et sa propension a faire de plus en plus de plaisanterie était un bon indicateur qu'elle avait de plus en plus une bonne opinion de la Reikoise. Parfait. Elle allait avoir ses leçons, et peut être même un peu plus en prime. Elle l’appréciait déjà, cependant, et se refusait clairement à lui poser des soucis. Elle devrait marcher sur des œufs.

    - C'est peut etre simplement que vous etes habituées. Quand on a quelque chose dans la main pendant longtemps, on se rend absolument plus compte de sa valeur. Alors que pour celui en bas de l'escalier, c'est un trésor inestimable.

    Elle lui fit un petit sourire. Neera etait peu différente du reste des riches. Elle avait cette attitude un peu supérieur qui faisait enrager les gens du bas. Elle songea a Ssisska. Qu'aurait elle pensé d'une femme comme la professeur ? De la jalousie ? Du dégoût ? De la haine ? En tout cas, elle etait quasiment certaine que les femmes de sa caste était sur la liste de la femme serpent. Jouer sur les deux tableaux pouvait devenir dangereux...

    - Dans tous les cas pas d’inquiétude, je ne vois pas comment je pourrais vous attaquer physiquement de toute manière. Je ne suis pas encore aussi rapide que la foudre.


    Elle sourit d'avantage, comme pour lui montrer patte blanche. C’était aussi un peu une manière de la tester. Plus elle prendrait en compte les paroles d'Elia comme faite de vertus et de vérité, plus cette dernière pourrait se libérer, se montrer un peu plus entreprenante. Elle ne disait quasiment aucune phrase au hasard, pour le moment.

    - Une fois par semaine ce sera parfait. J'habite en effet ici, a Liberty. Dans une auberge a une petite demi heure de marche. Ça me fera de l'exercice, histoire de ne pas m’empâter, ahah.

    Personne n'aurait pu vraiment croire qu'elle avait un risque de grossir. Même a travers ses vêtements, il était clair que c’était une petite boule de muscles. Et elle aimait bien l'idée de dissimuler certaine partie de son corps qui manquait clairement de féminité a son goût. Elle avait bien trop d'abdominaux apparent pour etre une petite fleur de la noblesse, par exemple. Elle avait plutôt le physique d'un chevalier, une fois nue. Par chance, elle avait assez de courbes, notamment plus bas, pour que ses muscles ne créer qu'une balance assez charmante pour sa personne.

    - Un prodige...n’exagérez donc pas, professeur. Je peux vous appeler professeur ? Ou bien Neera ? En tous cas, je ferais mon possible pour etre a la hauteur de vos attentes.

    Elle sourit, et regarda sa main légèrement. Son sourire parut légèrement plus authentique pendant un instant. Elle était vraiment fière d'elle, d'avoir pu effectuer cette attaque. Elle progressait, et pourrait encore plus progresser a l'avenir. Plus elle deviendrait forte, plus elle se comprendrait. Plus elle saurait réellement quoi faire de sa vie.

    - Je viendrais vous retrouver alors. Merci encore. A bientôt.

    Elle s'inclina bien bas, avant de s'éloigner. Il s'etait passé beaucoup de choses. Pour le moment, elle etait satisfaite de ce qu'elle avait obtenue. Mais sa soif d'apprendre ne se tarirait sans doute jamais. Elle avait besoin de plus.

    Beaucoup plus.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 120
    crédits : 1479

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Neutre neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Lun 23 Jan - 22:07
    Apparemment, Eryah a connu très brièvement des personnes qui avaient des bonnes conditions sociales. Son apprentie a raison de dire que l’éducation pour les gens aisés, mais cela ne nous rend pas forcément meilleurs. Combien de nobles pourris gâtés règnent en République ou même dans le Reike ? La richesse offre plus d’opportunités, oui, mais bien dès fois, elle assombrit les cœurs. La belle aux cheveux noirs lui déclare d’ailleurs que Neera est sans doute habituée à son mode de vie, au point de ne plus se rendre compte de sa valeur. La demoiselle n’a sans doute pas tort, au fond. Quand on regarde depuis combien de temps la Tornade a fait fructifier l’héritage de ses parents, et depuis combien de temps elle profite de la noblesse républicaine, oui, clairement, elle est habituée à sa vie luxueuse et au milieu propre et cultivé de Magic. Les choses sont ainsi faites.

    Quand sa nouvelle élève lui glisse ensuite qu’elle ne se voit pas l’attaquer physiquement, un rictus apparaît fugacement sur le visage de l’enseignante. En l’état, il est clair que ce serait du suicide, mais Eryah a de l’ambition, puisqu’elle semble bien décidée à développer ses capacités élémentaires. Elle n’est pas encore aussi rapide que la foudre mais, si l’instinct de la professeure ne se trompe pas, elle compte bien repousser ses limites pour être aussi efficace et véloce que possible. Et cette mentalité lui plaît bien.

    Quoi qu’il en soit, les dés sont jetés puisque les deux femmes s’accordent pour se revoir de façon hebdomadaire. La maîtresse de la foudre ne sera pas tendre envers elle, et la diviniste créera sans doute un programme que d’autres élèves de Magic mettraient des mois, voire des années à réaliser. Cela dit, ce ne sera pas non plus insurmontable. Le principal sera avant tout une question de volonté, d’endurance pour bien gérer son mana, et de persévérance pour ne pas tout abandonner au premier coup dur. Pour le reste, la dame aux cheveux d’argent sans avant tout là pour guider Eryah.

    - Appelez-moi Neera. Professeur aussi, si vous voulez. Je ne suis pas trop regardante aux titres qu’on me donne, pour être honnête.

    Les formalités, tout ça, c’est bon pour la Présidente, pas pour la demi-titan. Encore qu’il ne faut pas lui manquer de respect, évidemment, mais ça, c’est autre chose.

    - Nous nous reverrons la semaine prochaine, alors, Eryah.

    Cette dernière s’incline bien bas en remerciement avant de tourner les talons pour s’en aller. La belle disparaît vite du jardin, et Neera finit par ramener son attention sur une de ses domestiques. Apparemment, elle a reçu du courrier, dont de la publicité du théâtre républicain. Il semblerait qu’Ekha va donner bientôt une nouvelle représentation à Liberty. Avec un mot de remerciement pour la jeune femme, la Tornade saisit l’enveloppe qui contient les prochaines représentations théâtrales et un sourire effleure ses lèvres.

    La journée a décidément été bien intéressante et elle a hâte de voir vers quoi tous ces projets vont la mener.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum