DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 78
    crédits : 172

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mer 23 Nov - 11:18
    Les bienfaits du jeu
    Feat Jaina Frostvandrer
    Melorn, la dernière cité elfique du Sekai et véritable merveille pour tous ceux qui auraient la chance de contempler ses tours sacrées et ses murailles intacts. Même pour un habitué comme lui, un Melornois pur souche qui a vu le jour et grandit en jouant dans ses rues, c'est toujours un moment spécial de revenir chez lui après avoir parcouru le Sekai. Ce moment où il traverse la bulle magique englobant la ville et qui réchauffe d'un seul coup l'air ambiant, laissant le froid mordant des terres du nord à la porte. Voilà quelques jours à peine qu'il était revenu, son temps entièrement accaparé par ses devoirs envers l'académie et ses entrevues avec le Conseil des Erudits pour partager son rapport concernant son dernier passage à Magic. Ses dernières péripéties l'ayant conduit en République avant de faire un cours passage par Ikusa en remontant vers le nord du continent.

    Maintenant qu'il est de retour, il était temps de reprendre les affaires en main et d'avancer ses pions sur l'échiquier. S'il s'efforce de maintenir les apparences en tant que professeur des arcanes assez réputé dans la ville, ses activités annexes lui demandent toujours plus de temps au fur et à mesure qu'elles prennent de l'ampleur. Planter les premières graines de la corruption dans cette ville sainte n'a clairement pas été simple. Mais avec des contacts et de l'influence, tout est possible. Son réseau s'agrandit, il en est satisfait mais c'est loin d'être suffisant. Il veut toujours plus. Voilà six ans qu'un de ses anciens collaborateurs est mort. Ulrich, un Elfe avec la fascinante capacité de lycanthropie qui tenait une maison de jeu à Melorn. Le genre de bâtiment assez rare et mal vu dans le coin, cachant ses activités peu scrupuleuses au grand jour. Malgré le fonctionnement économique tout à fait singulier de la ville, il n'est pas rare de voir des elfes dilapider les quelques pièces d'ors qu'ils ont à défaut d'en trouver une autre utilité. Les étrangers sont évidemment très friand de ce genre d'établissement, bien sûr le troc fonctionne aussi bien, les joueurs s'amusant à miser tous les objets de valeurs qu'ils ont sous la main. Le recèle est en réalité, ce qui rapporte le plus.

    Concernant Ulrich, il n'irait pas jusqu'à dire qu'ils étaient devenus amis, mais ils s'entendaient relativement bien puisque les affaires se portaient à merveille. Une relation de respect s'était créée avec le temps. Il savait gérer son établissement, il était bon pour ça et en échange d'une partie des bénéfices, Eliëndir se chargeait de faire en sorte que son établissement reste ouvert et que les affaires prospèrent en éloignant les autorités. Une situation gagnant-gagnant donc qui satisfaisait les deux parties. Il s'avère qu'à présent, l'établissement à un nouveau propriétaire. Ou plutôt une nouvelle responsable. La fille d'Ulrich semble avoir reprit les choses en main, il l'a déjà croisé à quelques reprises par le passé. Très proche du lycanthrope, trainant toujours dans ses pattes d'aussi loin qu'il s'en souvient. Il l'a laissé tranquille pendant quelques temps, par respect pour son défunt associé entre autre. Il était temps de vérifier si la fille était aussi douée que le père pour les affaires.

    Il s'invita de lui-même à la nuit tombée, sans prévenir qui que ce soit, prenant l'apparence et la tenue d'un employé de la maison de jeu alors que le bâtiment semblait bien rempli et que les parties de cartes s'enchaînaient ici et là. Autant dire que l'ambiance était de mise et qu'il n'a pas eu de mal à rejoindre l'étage sans attirer l'attention et à s'infiltrer dans le bureau de Jaina qui semblait s'être absenté. L'Elfe put réapparaitre sous sa véritable apparence, ses deux yeux améthystes vennant à nouveau s'ancrer sur son visage d'ivoire alors que ses longs cheveux immaculés retombent de toutes leurs longueurs dans son dos. L'Elfe apparait à présent dans une tunique elfique de grand couturier blanche et noire, assez typique des hautes sphères de la cité à la fois élégant et raffiné. De toute évidence, sa splendeur naturelle ne lui aurait pas permis de se glisser dans le bureau sans appater les regards des curieux.

    Il se mit à son aise, faisant comme chez lui en s'asseyant derrière cette massive table en bois après s'être servi un verre de vin qu'il trouva sur une commode non loin. Puisqu'il allait devoir attendre que la sirène pointe le bout de sa nageoire, il se permit de jeter un oeil aux quelques affaires et livres de comptes qui traînaient sur le bureau ou dans ses tiroirs. S'intéressant tout particulièrement à ses transactions et à l'état financier de son entreprise en sirotant le contenu pourpre de son verre cristallin.

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Jaina Frostvandrer
    Jaina Frostvandrer
    Messages : 6
    crédits : 544

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Élémentiste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t879-two-sides-of-the-same-coin-jaina#6415
  • Hier à 12:16
    "Les bienfaits du jeu"
    I'm seeing red, but I'm singing blue...

    Elle n'avait d'autre choix que de déléguer lors de ses absences prolongées. Heureusement pour elle, Ulrich et précédemment Rionor, avaient su s'entourer des bonnes personnes. Ils avaient ensuite été formateurs avec elle et à son tour, elle avait plus moins assuré ses arrières. Néanmoins, son dernier déplacement à Kyouji, au Reike, n'avait été qu'une immense perte de temps et d'énergie. Ses employés ne savaient décidément pas mesurer la gravité d'une situation, si bien qu'ils avaient fait appel à elle dans l'urgence pour une véritable broutille. Ce qui par ailleurs, avait contraint Jaina à voyager presque cinq jours aller-retour, pour une journée seulement passée sur place. Aucunement besoin d'avoir fait des études dans une prestigieuse école du Sekai, pour se douter qu'elle était d'une humeur de chien. Elle était épuisée, sur les nerfs et autres synonymes moins gais. À quoi s'attendre d'autre lorsqu'une sirène a à traverser un désert sous un soleil de plomb, alors qu'elle a été éloignée aussi longtemps de l'océan ?
    Toujours est-il, qu'elle garda son impulsivité sous contrôle pour le bien de tous et surtout, de ses maisons de jeux.

    Un peu plus tôt dans la journée, elle avait passé l'enceinte des murs de la cité-état de Melorn. Le micro-climat y était bien plus clément que le climat général des terres du Nord. Elle avait eu la réelle sensation de rentrer chez soi. Elle s'était toujours sentie à l'abri dans cette cité qui autrefois avait été un échappatoire. Il s'agissait désormais de l'équivalent de son foyer, son QG et plus vulgairement de sa planque. Elle avait fait l’acquisition d'une maison mitoyenne, à deux ruelles de la place commerçante. En une dizaine de minutes à pieds chaque jour, elle pouvait pousser les portes de son commerce pour y travailler. Elle n'avait effectué que des travaux de rénovation d'après-guerre. L'essence même du lieu était restée identique.
    Chez elle, elle avait pris un bain nécessaire et amplement mérité, où elle s'était assoupie près d'une demi-heure. Puis, elle s'était vêtue de ses habits quotidiens pour se rendre à La Rose Écarlate.

    inspiration tenue :

    Elle fit une halte aux tables de jeux, observa ses employés, toucha un mot à l'un d'entre eux, avant de se rendre dans l'arrière "boutique". Son œil de lynx ne laissa échapper aucun détail à l'aspect anodin. La sirène était une personne carrée et fort précise en affaires, alors elle ne laissait pour sa part, rien au hasard. C'était d'ailleurs grâce à cette forte attention aux détails, que son chiffre d'affaires avait triplé depuis la fin de la guerre. Ça et le fait que les âmes perdues pensaient pouvoir s'enrichir du jour au lendemain pour reconstituer leurs patrimoines... Toujours est-il qu'elle n'allait pas s'en plaindre.
    Lorsque Jaina eut enfin terminé son tour du propriétaire, elle monta à l'étage. C'est à ce moment qu'elle tomba sur ce vieux syndicaliste. Elle n'était aucunement dans les bonnes... prédispositions, pour l'accueillir comme il se devait. Surtout lorsque ce dernier était sans nul doute entré par effraction, était assis à son bureau, buvait son vin et fouinait dans ses affaires.
    La fille aux loups passa à côté de lui et se dirigea jusqu'à une porte au fond de la pièce.

    Ne vous dérangez pas, faites comme chez vous.

    Grommela t-elle, sarcastique. Elle ne lui adressa pas un seul regard, contenant sa colère exacerbée par sa fatigue.
    Jaina entra dans la pièce du fond et se mit à chercher son sceau.

    Que me vaut l'honneur de votre présence non annoncée, Eliëndir ? Je ne me souviens pas que vous vous soyez déjà introduit ici de cette façon lorsque père dirigeait encore la maison.


    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 78
    crédits : 172

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Aujourd'hui à 11:49
    Les bienfaits du jeu
    Feat Jaina Frostvandrer
    Les arômes fruités qui accompagnent la robe pourpre singulière à un vin local qui a le don de tenir ses sens en éveille, en particulier lorsqu'il travaille. Son dernier passage loin de la cité elfique a eu notamment pour effet de lui rappeler à quel point le savoir faire des autres nations en matière d'alcool raffiné est absolument abject. Un crime contre l'humanité. Et si, finalement, les Titans avaient raison de vouloir ravager le monde pour en créer un autre où le vin serait enfin de qualité supérieure partout dans le monde ? C'est une idée qui lui a traversée l'esprit. C'est à s'y tromper puisque la délectation de ce grand cru semble accaparer tout ou quasiment toute son attention, mais ce sont bien les affaires qui l'amène ce soir à la Rose Écarlate. Et puis, en l'absence de la propriétaire il fallait bien trouver une occupation quoi que selon ses informations, elle ne devrait plus tarder. Il ne croyait pas si bien dire puisque la porte s'ouvre enfin, dans un timing presque parfait.

    Glissant son verre cristallin sous son nez pour laisser les senteurs contenues à l'intérieur caresser ses narines, il dépose calmement le livre de compte encore ouvert sur le bureau devant lui. Il a vu ce qu'il voulait, c'était plus que prometteur, il n'aurait jamais espéré de tels chiffres lorsqu'Ulrich était aux commandes. Il était bien des choses et gérait ses affaires d'une main de maître, mais peut-être manquait-il un peu... d'ambition ? Mais c'est de l'histoire ancienne, il lui fallait maintenant un remplaçant. Ou une remplaçante. Il ne dit pas un mot, pas avant elle en tout cas, feignant le désintérêt pour son entrée soudaine et restant concentré sur sa lecture des chiffres et des notes à l'ancre noire qui remplissent les pages des documents de la sirène. La tension était palpable dès la première phrase, visiblement quelqu'un ici est sur les nerfs et Eliëndir semble tombé au plus mal. Parfait, la situation n'en est que plus plaisante pour lui qui s'en amuse silencieusement. Après tout, l'Elfe n'est de ceux qui demandent l'autorisation. Il est de ceux qui donnent la permission aux autres. Il lui adresse la parole, à son tour, alors qu'elle se dirige vers cette porte close près de lui.

    « J'y comptais bien. Comment s'est passé votre voyage au sein du Reike ? Pas très bien, à en juger votre humeur massacrante. La traversée du désert n'est jamais très agréable, encore moins pour une sirène j'imagine. »

    Evidemment, Eliëndir semblait être au courant pour sa dernière escapade loin des murailles de Melorn. Pas de la raison exacte qui l'a poussée à rejoindre son autre établissement à Kyouji, pour la simple raison que ça ne l'intéressait pas. Peut-être une simple visite de routine, ce que ferait tout gérant soucieux de l'état de son commerce. Quoi que le fait qu'il soit au courant n'a rien de véritablement surprenant, sa toile est maintenant bien établie dans la cité et ses petits corbeaux veillent à faire en sorte que rien ne lui échappe dans sa propre ville. Personne n'entre ni ne sort sans que le mage noir ne soit au courant, une notion tout à fait simpliste et pourtant une réalité que nul ne peut contredire. Il s'enfonce un peu plus dans son siège, amenant une nouvelle fois son verre à la rencontre de ses lèvres afin de reprendre connaissance de la texture de ce vin qu'il apprécie tant, une oreille attentive à cette conversation naissante alors qu'un petit sourire apparait en coin.

    « C'est à croire que ma présence vous est tout à fait désagréable. Vous me vexez, mademoiselle Frostvandrer. N'ai-je donc pas le droit de rendre visite à la fille d'un ami ? J'étais curieux de savoir comment vous vous portiez et comment allaient les affaires. A merveille, de ce que j'ai pu en lire. Les enseignements de votre paternel ont été utiles, j'en suis ravi. »

    Croisant les jambes et déposant son coude sur le bureau avant de soutenir sa tête dans une position totalement nonchalante, il se tourne légèrement vers la petite pièce secrète en attendant sagement que son interlocutrice arrête de le fuir. Il tourne volontairement autour du pot, s'amusant de tout ceci, jugeant encore de la pertinence de sa présence ici et de la proposition qu'il pourrait être amener à faire.

    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum