DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Ssisska

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Il ne faut pas prendre son Rêve pour la réalité mon cher  - Rêve EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Titre du rp
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Ven 30 Déc - 18:45
    quelque part entre mars et mai de l'an 2
    Une caverne perdue des Rocheuses

    Le temps est incertain, en plus du ciel qui s'assombrit rapidement, il y a les grondements de tonnerre lointain et quelques flash lumineux qui poursuivent le corbeau qui vole èa tire d'aile, rasant les terres et les arbres, à la recherche d'un abris refusé par la végétation rabougrie de ces altitudes. Par les abysses... ¢e qu'iel déteste être mouillé en plus!!!!
    Et, pourtant, il y a une colonne de fumée làa bas.... Faisant une pointe de vitesse, le corvidé arrive en même temps que les premièeres gouttelettes d'une pluie glaciale. Et tandis qu'il se pose, il se transforme en une brume de ténèbres duquel sort ensuite un pied botté de cuir solide mais souple, abimé mais impeccablement entretenu, suivi d'une redingote du plus pur indigo brodée et galonnée d'argent. Une tresse rouge finit par émerger du brouillard noir qui se dissipe et voilà votre succube favorite se dirigeant vers la bâtisse... Et pourtant, avant de cogner, iel fronce les sourcils.

    Les âmes de l'autre côté sont trop pour une space aussi réduit. Tournant la tête de côté, iel avise, bien attachés dans leur appentis, une demi douzaine de chevaux mal entretenus. Iel soupire en retirant sa main. ŀa chance n'est pas avec iel aujourd'hui. Iel préfèere enore aller se noyer dans le puit que de partager un caibi avec des bandits malodorants et grossiers.

    Comme pour lui donner raison, un rire gras lui parvient de l'autre côté du battant. Halewyn balaie les yeux du regard quand un éclair bienvenu révèele une petite grotte... Ou un renfoncement dans la paroie rocheuse qui semble assez profonde pour l'acceuillir. Un sourire plein de dents blanches éclaire la figure du voyageur. Eh bien voila!!!!

    Le temps que le Spectre Rouge se rende à l'entrée de la grotte, il pleut maintenant des cordes, l,orage devenant de plus en plus menacant. Juste au moment ou iel pénètre plus avant un éclair tout près déracine un pin rabougri, le mettant en flamme à moins de cent mètres, lui faisant tinter les oreilles de son tonnerre assourdissant



    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Ven 30 Déc - 19:48

    Dans la noirceur de la grotte, le silence régnait en maître. L'écho de la tempête semblait en faire vibrer les murs, créant ponctuellement des résonnances presque mystiques, apaisantes pour certains comme terrifiantes pour d'autres. Les éclairs venaient parfois révéler l'espace d'une fraction de secondes quelques éclats scintillants qui jonchaient probablement les parois rocheuses. A bien y regarder, les aspérités de la pierre brillante se tordaient en de curieuses arabesques qui semblaient changer d'emplacement à chaque explosion lumineuse qu'engendrait les grands coups de tonnerre. S'il s'attardait, le voyageur aurait tôt fait de découvrir que cette mystérieuse formation cristalline en constante métamorphose n'avait rien de naturelle.

    Les ondulations changèrent d'emplacement, se tordant à l'unisson pour enfin révéler dans les ténèbres une paire d'yeux noirs et luisants qui, aussitôt apparue, se posa sur le vagabond trempé qui venait tout juste de pénétrer la caverne. La magie s'estompa et, en l'espace de quelques secondes, des formes plus concrètes se dessinèrent. Faisant fi de son camouflage, le prince des songes révéla doucement son corps couvert de longues plumes. Embrassant les parois gelées, il s'était dissimulé jusqu'ici sans attirer l'attention des crapules qui arpentaient, non loin de là, les sentiers boueux. Malgré ses airs d'immense prédateur, le Voyageur fantasmagorique avait élu domicile ici justement pour éviter tout contact avec ces humains qu'il savait belliqueux, pour les avoir déjà observés depuis les cieux. S'il ne craignait pas de les rencontrer, il ressentait tout de fois un certain réconfort dans cette solitude passagère.

    Dans l'attitude du solitaire personnage qui venait de le rejoindre, Rêve ne discernait pas cette hostilité alors il s'autorisa, malgré les risques, à se révéler. Comme toujours, c'était principalement sa curiosité innée qui le poussait ainsi à se montrer, mais il y avait également un autre élément intéressant chez ce nouvel arrivant. Sans qu'il ne puisse l'expliquer, le géant ailé avait été guidé par son instinct, se sentant pour ainsi dire poussé à entreprendre une conversation avec l'étranger. D'un geste doux et élégant, la créature se détacha de la paroi humide et se pencha en avant, déployant ses ailes gigantesques pour former un arrondi autour de son vis-à-vis tout en le jaugeant du regard. Quelle était la provenance de cette sensation de déjà-vu qui l'habitait soudainement ? Avec hésitation, le bec s'ouvrit et les deux voix de Rêve s'élevèrent dans l'obscurité.

    "Je ne te veux aucun mal, rêveur. J'ai simplement l'impression de..."

    Un instant d'hésitation s'empara de lui. Rêve avait pour habitude de se présenter pour ce qu'il était, expliquant à qui voulait bien l'entendre sa nature ainsi que sa vocation. D'une certaine manière, il savait qu'il avait croisé la route d'une immense partie des êtres conscients mais, en cette situation si particulière; il ressentait un mystérieux picotement; une idée folle selon laquelle ce curieux inconnu était plus qu'un simple vagabond errant au hasard de ses idées. En y regardant de plus près, ses doutes se confirmèrent. Cette rencontre n'avait rien d'anodine. Il pouvait le jurer.

    "Est-ce que tu me connais ?"
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Dim 1 Jan - 15:29
    Halewyn déteste être mouillé. C'est atroce pour ses cheveux. Et pourtant iel ne se sèche pas tout de suite. Il y a quelque chose de pas net dans la caverne... Des ombres mouvantes le long des murs et la présence d'un être non identifié.  Votre succube favorite ne déteste pas la magie, mais en cet instant, nul besoin. Ce qui danse sur les paroies obscures parle de lui même .

    Avec grâce et élégance, le SÞectre Rouge décide donc de jouer la prudence en prenant son éventail noir à sa hanche pour s'en éventer doucement totu en avancant sans crainte ni reproche au milieu de la petite caverne, les iris noirs semblant absorber toute lumière. ŀe fait est que Hale se rappelle ses Rêves, iel en fait si peu. Et celui-là plus que tout les autres. Ce n'est pas tout les jours qu'on rencontre quelqu'un capable de s'immiscer dans le monde onirique. IIel s'uccube admire la beauté de la créature devant lui. ↓♪e beauté atypique, tout en plume et en angles, grande et fine... Et même quand elle referme  ses ailes soyeuses autour d'iel comme pour lui faire un cocon, Halewyn n'a pas peur.  

    Un démon. Comme iel. Des supernovas d'intérêt explosèerent dans les iris si sombres.

    - Bonsoir! Si quelqu'un m'avait dit que je rencontrerais un autre de mon espèce ici, ce soir, je lui aurais ri au nez. Souffla t'iel gentiment, avant de porter son éventail a son front pour saluer la créature.

    -Je me rappelle de toi. Tu as dejà essayé d'envahir mes Rêves. Je ne sais pas qui t'a envoyé et peu me chaud, j'espère que tu lui a fait payer son impudence.... La fantasque créature aux cheveux aussi rouge que le sang frais s'interropt avant de se mettre à sourire - øh, suis-je grossièere Les Humains m'appellent Halewyn Giovinetta Sampiero à cette époque" Quoique le Gıovinetta tend à tomber en déséuétude. Alors dis moi tes intentions cher confrère, tu donne dans le cannibalisme et je suis au menu?

    Mınaude Hale comme si iel était attablé au restaurant et qu'iel allait commander à manger.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Dim 1 Jan - 20:54
    Les ailes immenses s'affaissèrent de surprise lorsque l'étranger révéla sa véritable identité. Le fameux rêveur, objet de toutes les questions qui habitaient l'esprit du Voyageur, se tenait juste là. Malgré l'eau froide qui détrempait ses vêtements, l'inconnu ne tremblait pas et semblait se tenir dans cette grotte glaciale dans un confort absolu. Les grands yeux noirs de Rêve s'écarquillèrent et il demeura silencieux un long moment, accusant la nouvelle dans la confusion la plus totale. Jamais il n'aurait pu s'attendre à croiser l'être suprême à l'origine de sa métamorphose et pourtant, avec assurance et tranquillité, le rêveur mystérieux lui offrit l'ébauche de cette réponse tant attendue par l'enfant des songes.

    Il ne comprit pas tout à fait ce qu'exprimait son interlocuteur. Un confrère, il sous-entendait donc qu'ils étaient fait du même bois ? Comment cet étranger avait-il pu établir cet état de fait sans une once d'hésitation et surtout, sans la moindre explication ? L'expression de surprise qu'arborait Rêve se mua pour devenir de plus en plus lisible à mesure que l'inconnu prononçait des mots toujours plus incompréhensibles. Surnommée Halewyn Giovinetta Sampiero, l'être qui n'avait pas encore défini ce qu'il était conclut finalement par une question, demanda au Voyageur s'il désirait se repaître de sa chair. Cette insinuation fut assez pour tirer la bête ailée à ses pensées et lui permettre, enfin, de reprendre la parole d'un ton hésitant :

    "Non, je... ne te veux pas de mal, comme je te l'ai expliqué. Tu..."

    Il était extrêmement rare de voir un tel spectacle. Habituellement, le prince des songes se comportait avec une assurance à toute épreuve, expliquant sa vocation sans mal lorsque l'on croisait sa route mais cette fois-ci, tout était différent. La vue de cette créature le renvoyait à ses prémices, aux origines même de sa conception et de son histoire si particulière que lui-même ne parvenait pas à s'expliquer. Si cet étranger n'était pas responsable de son apparition dans le monde du Songe, il était toutefois l'instigateur de sa renaissance. D'une certaine manière, il avait été redessiné par l'action de cet individu.

    "Tu m'as fait comme je suis, rêveur. J'habitais les fantasmes de chaque être conscient jusqu'à ce que tes pouvoirs ne capturent mon essence. C'est toi qui a donné naissance à cette enveloppe charnelle. Avant ton intervention, je n'avais aucune emprise sur le plan matériel. Je suis infiniment confus, jamais je ne me serais attendu à te recroiser aussi vite sur ce plan d'existence."

    Si ces affirmations pouvaient sembler farfelues, elles étaient pourtant la seule réalité du Voyageur. Il replia timidement ses ailes dans son dos et s'éloigna d'un pas tout en s'affaissant sur lui-même, retombant sur ses quatre pattes et plaçant sa tête couverte de plumes scintillantes au niveau de celle de son interlocuteur. Après un nouveau silence marqué, il reprit de ses deux voix :

    "Pourquoi m'as-tu ainsi sculpté ? Que suis-je à tes yeux ? Tu nous dis de la même espèce mais je ne sais même pas ce que je suis. T'ai-je... offensé en visitant tes rêves ?"
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Mar 3 Jan - 18:30
    Halewyn était décu. Un jour, pensa t'iel, un jour iel pourra voir un être se son espèece qui saura ce qu'il est, de un, et qui assumera entièerement son espèce de deux. C'est vrai cependant que les mortels ne leur donnent pas la notice au passage. Et si Halewyn a toujours su exactement ce qu'iel est, grâces aux siècles de sacrifices qui ont donné naissance à sa conscience avant sa présence physique, manifestement ils ne sont pas tous nés égaux les démons.

    "Non, je... ne te veux pas de mal, comme je te l'ai expliqué. Tu..."


    Etrangement, ca décoit Halewyn qui le cache en activant le mode séchage de sa personne d'un mouvement négligent de la main. Pendant quelques secondes, iel savoura la confusion manifeste de son vis à vis. C'est toujours une émotion particulièerement savoureuse et venant d,un autre représentant de son espèce, ca ajoutait une petites saveur exotique des plus charmantes. Doucement, iel succube sourit à l'être ailé, attendant patiemment qu'il s'explique. .

    "Tu m'as fait comme je suis, rêveur. J'habitais les fantasmes de chaque être conscient jusqu'à ce que tes pouvoirs ne capturent mon essence. C'est toi qui a donné naissance à cette enveloppe charnelle. Avant ton intervention, je n'avais aucune emprise sur le plan matériel. Je suis infiniment confus, jamais je ne me serais attendu à te recroiser aussi vite sur ce plan d'existence."

    Halewyn n'est pas décu. ŀes yeux en amande, du noir le plus absolus s'ouvrirent grand, se teintant de la lueur du plus pur émerveillement. Iel a présidé à la naissance d'un autre démon. Iel... C'est avec un intérêt renouvelé qu'iel contempla de nouveau la splendeur de Rêve tandis qu'un sourire de pure joie éclaira les traits, élargissant la bouche déjà grande et expressive de l'être. øui, iel acceptait sans hésitation les explications de l'autre.

    "Pourquoi m'as-tu ainsi sculpté ? Que suis-je à tes yeux ? Tu nous dis de la même espèce mais je ne sais même pas ce que je suis. T'ai-je... offensé en visitant tes rêves ?"

    -M'offenser? Sı tu n'avais pas visité mes Rêves, jamais je n'aurais su que j'avais une influence sur les Rêves des autres donc non. A vrai dire, je pensais t'avoir seulement poussé hors de ma tête.. Je ne pensais pas t'avoir mis au monde. Je suis papa... ou maman... Murmura rêveusement Halewyn avant de se mettre à gambader comme un jeune cabri vers ce qui va lui servir temporairement de trône pour s'asseoir. Ca promet d'être long et épiquement divertissant.

    Je vais commencer par le commencement... Et je vais essayer de simplifier pour que tu comprenne bien mon cher... fils? Tu es mâle non? Au début, selon les légendes, il y eut les titans et les Gardiens. Chacun d'eux s'octroyèrent une race ...mmm... Iel posa un long doigt sur son menton, ce qui fit glisser sa longue tresse rouge le long de son torse, la faisant atterrrir sur ses genoux sur lesquels elle se lova tel un serpent. Ou un chat... - Les Titans s'octroyèrent les anges et les Gardiens les Démons. Si notre conscience vagabonde dans les Ombres, nous prenons majoritairement forme physique quand les mortels nous invoquent. Et soyons franc, le trois quart du temps, ils ne savent pas du tout ce qu'ils font.

    Iel succube pointa théatralement le doigt en l'air.

    -Je crois que L'invocation d'un démon par un autre c'est du jamais vu, nous sommes stériles, du coup nous ne pouvons porter ou concevoir mais c'est un détail... Quoique dans ton cas, j'appellerais plus ca de l'expulsion. Quoiqu'il en soit, aussi fière puis je être de t'avoir fait prendre corp dans le monde physique, tu m'en vois désolée d'être la responsable de ta confusion.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Mar 3 Jan - 20:03
    Si le contenu de cette formidable conversation était difficile à assimiler pour Rêve qui voyait certaines de ses vérités primordiales bafouées d'un revers d'éventail, il tentait tant bien que mal de faire du sens depuis les propos tenus par son supposé congénère. Lorsque Halewyn évoqua qu'il être peut être père ou mère, le Voyageur comprit alors l'origine de ses doutes au sujet de l'identité de la créature l'ayant ainsi conçu. Ni tout à fait un homme, ni tout à fait une femme, peut être rien de tout cela d'ailleurs. Un être qui transcendait la fracture de la génèse humaine. Tout comme Rêve, justement, lui qui n'avait jamais pu se définir de l'un ou de l'autre. L'Errant ne refusait pas l'idée d'être qualifié d'enfant par cet étranger qui, en vérité, était bel et bien son géniteur le plus important, puisqu'il lui avait permis d'être reconçu sur un plan différent de son monde originel.

    Puis vint le moment de réciter l'Histoire, ou peut être était-ce simplement l'interprétation qu'Halewyn en avait ? La question fut balayée de l'esprit de Rêve, puisque la poser maintenant aurait simplement complexifié le discours. Titans, Anges et Gardiens, autant de termes dénués de sens pour le prince des songes qui s'était parfois vu nommé de la sorte au gré des formes qu'il avait emprunté durant ses voyages dans l'Infini. Enfin, après des millénaires d'incertitude et de chaos, il commençait à recomposer les éléments de cet étrange tableau qu'était la Vie. Ce qui l'intéressa encore davantage fut la confirmation offerte quant à sa nature profonde. Il était donc bel et bien un Démon, alors ? En tout cas, Halewyn en avait tout l'air persuadé.


    Malgré cette révélation, le vagabond aux cheveux enflammés conclut ensuite que les origines de Rêve avaient bel et bien un aspect tout à fait unique en son genre, expliquant qu'une invocation démoniaque réalisée par une entité similaire était extraordinaire, à défaut d'être impossible. Face à cette annonce, Rêve demeura muet une fois encore mais sa tête pivota latéralement comme l'aurait fait un chiot qui peine à interpréter les mots de son maître. Repliant ses ailes devant lui, il accorda un regard aux yeux d'ébène de son interlocuteur, réalisant alors leurs similarités. Les ailes géantes se refermèrent totalement sur le corps de la Chouette, masquant sa vue aux yeux d'Halewyn derrière un voile de plume. Ainsi dissimulé, il opéra sans tout à fait le vouloir une métamorphose intégrale et, lorsque les rideaux se déployèrent à nouveau, Rêve n'était plus le même.

    A mi-chemin entre sa forme et celle de son vis-à-vis, il avait revêtu l'apparence d'Halewyn à quelques détails près. Jadis, une telle transformation lui aurait procuré diverses informations quant aux aspirations ainsi qu'à la psyché de l'être ainsi copié. Aujourd'hui, ses métamorphoses n'étaient qu'artifice et illusion, mais il avait tout de même conservé ce réflexe. Cela le rassurait, d'une certaine manière, de se savoir toujours capable d'épouser diverses enveloppes malgré les restrictions du plan matériel. Le second Halewyn, bien différent de son géniteur, arborait une chevelure tout aussi longue que celle de son créateur, mais celle-ci était d'un noir profond et restait, comme son mystérieux plumage, parsemé d'éclats luminescents. Ses yeux, trop gros pour être ceux d'un Homme, perçaient l'obscurité pour capter dans l'expression de l'originale certains éléments qui seraient restés hors de sa portée. La transformation n'était pas parfaite, d'ailleurs, car des plumes toujours apparentes ornaient les bordures du visage angélique de la créature.

    La sculpture parachevée, Rêve reprit en empruntant la voix de l'étrangeté qui lui faisait face :

    "Je crois que j'ai été conçu à ton image, créateur. Ni de l'homme, ni de la femme, un peu des deux et rien de tout cela à la fois. Nomme-moi fils ou fille, ce droit te revient. J'ai toujours laissé aux rêveurs les clés de ce choix."

    Le timbre de voix était en vérité légèrement différent de celui de son concepteur. Plus grave et résonnant, il paraissait mystique par nature et trahissait l'inhumanité en lui. Créateur, c'était ainsi qu'il l'avait qualifié, là où il avait toujours appelés ceux qui croisaient sa route de la même manière. Si Halewyn était aussi un rêveur, sa puissance débordante lui avait tout de même conféré d'autres capacités, justifiant dans l'esprit de Rêve ce changement d'appellation soudain. Les yeux immenses quittèrent un instant ceux d'Halewyn pour s'attarder sur la nouvelle forme créée de son esprit. Ses vêtements, simple mirages nés de l'illusion, paraissaient impeccablement repassées et présentaient par endroits de légères variations avec ceux de l'originale. Un bouton de trop, une chaîne là où il n'y en avait supposément pas. Lui qui était pourtant maître de la réplication avait en vérité effectué un bien piètre travail, un bien mauvais dessin du père-mère, offert avec timidité en guise de tribut.

    "Je ne crois pas t'en vouloir de m'avoir ainsi fait. On m'a souvent nommé Voyageur ou encore Errant. Je partage la plupart du temps les aspirations de ceux dont je vis les rêves mais je pense que moi aussi, j'ai des buts qui me sont propres. Pour devenir un individu à part entière, je suppose qu'une telle épopée hors de l'immatériel m'est nécessaire."

    Une question vit alors le jour dans sa psyché perturbée par les révélations nouvelles. Plutôt une foule d'interrogations, d'ailleurs, car la curiosité de Rêve ne pouvait être aisément rassasiée. Il s'était tant attardé sur ses origines qu'il en avait perdu de vue l'essentiel. Halewyn était-il ce qu'il avait toujours qualifié d'Instinct ? Devait-il suivre une vocation différente de celle qu'il s'était attribué pour enrichir sa propre existence ? Rêve sourit, tâchant de mimer avec exactitude l'expression nonchalante et tranquille de l'entité qui lui faisait face. Tout comme le déguisement, cette imposture s'avérait tout à fait imparfaite. C'était d'autant plus évident, car le discours naïf et plein d'innocence qui survint ensuite contrastait terriblement avec cette vaine tentative de simuler l'assurance. Pire encore, la double-voix survint à nouveau.

    "J'ai traversé le Songe durant des millénaires afin d'altérer les rêves d'autrui. Je perfectionnais chaque histoire selon mes propres termes, guidé par mes pensées et mes pulsions. C'était ma vocation, ma raison d'être. Ai-je fait fausse route, créateur ? Ai-je fauté ? Suis-je libre de mes choix ou dois-je me plier aux exigences imposées par ma nature démoniaque ? Et puisque je suis un Démon, ceux que tu nommes Gardiens m'ont-ils écrit une mission qui m'échappe encore ?"

    Malgré sa passivité, Rêve paraissait désormais bien agité pour qui était doté d'empathie surnaturelle. Il était également Cauchemar, après tout.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Mer 4 Jan - 13:13
    L'hommage innocent à sa personne plait à Halewyn. Même imparfait, ca ne manquait pas de panache, loin s'en faut. Magnanime, iel succube puisa dans se spropres réserves manéiques l'énergie nécessaire pour rendre son propre hommage a son rejeton en quelque sorte. Quoiqu'iel en doute encore. Les cheveux s'obscurcissèrent, les yeux grandirent. Les menus détails se trouvèrent reproduits avec art et élégance. Et nous nous trouvâmes devant deux Rêves identiques.

    En lui même, Halewyn se fit la réflexion qu'iel allait le regretter davoir pigé dans ses réserves mais bon, l'occasion est trop belle. Prendre la forme de Rêve permettra de mieux le comprendre.

    Tu n'as pas fauté en fait. Tu existe depuis des millénaires et tu n'a simplement pas recu l'invocation, ou l'énergie nécessaire à une prise de forme physique. Nous avons tous nos missions attitrées que nous nous donnons. Ca va avec notre histoire en fait. Nous, démons, sommes là pour pousser le mortels à l'excellence. Aussi pour permettre une certaine régulation de la population. Le Sekai est notre terrain de jeu. La Races ne fait pas l'individu mon cher, il y a des anges aussi mauvais que les démons et vice versa. Les Titans et les Gardiens existent, mais je crains qu'ils n'aient depuis longtemps oublié notre existence même si je me plait à penser que les Gardiens nous font assez confiance pour ne pas se mêler de la situation actuelle qui est assez merdique du fait qu'on a ces enfoirés de Titans pour venir nous gâcher notre terrain de jeu... Evite les, évite leurs serviteurs sourtouts, ils sont tarés à l'os.

    Halewyn soupira, ce qui fit voleter quelques plumes autour de son visage.

    Aussi, petit conseil de pair, ne dit jamais ton vrai nom démoniaque. Choisi toi un nom ou laisse les mortels décider pour toi. Ce mot qu'est ton nom peut servir à t'asservir et crois moi, ce n'est pas une expérience cool. Ensuite, tu as ton libre arbitre bien sûr. Etre un mortel, je jouerais avec toi un brin pour te pousser soisau dépassement de toi, soit à la folie. Tel est mon rôle en fait. Pas celui que l'on m'a donné à la naissance, mais celui que je me suis choisi. Mais non. J'ai la responsabilité morale de bien t'introduire dans ce monde. Pour quetu puisse vivre ton éternité selon tes désirs et tes aspirations. Tu es nouveau ici, cest normal que tu sois déboussolé.

    Envahit par une bouffée de tendresse extrême envers ce représentant de sa race, Halewyn se relève et prend Rêves dans ses bras.

    -Tu es magnifique... As tu déjè gouté au plaisirs de la chair Voyageur?
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Mer 4 Jan - 19:49
    Lorsqu'il entendit la première révélation de l'être à l'origine de son ultime sculpture, Rêve se sentit aussitôt réconforté et une vague de douce chaleur vint parcourir son être, l'émouvant presque au point de lui faire accidentellement quitter sa métamorphose. Qu'il était bon de découvrir que c'était la bonne route qu'il avait suivi depuis sa conception. Son instinct ne l'avait donc pas trahi, en fin de compte. Tout comme l'oiseau sachant naturellement comment construire son nid, il avait établi sa propre destinée selon les termes choisis par sa nature profonde. Depuis tout ce temps, il avait en fin de compte parfaitement respecté ses attributions sans le savoir, en choisissant cette vocation merveilleuse qu'était la transfiguration du Songe. Vint ensuite l'évocation des Titans, qui chassa du faciès enjôleur le sourire émerveillé.

    De ces entités, il ne détenait que de minces fragments de souvenirs. Incapable d'accepter aux songes d'être si fondamentalement puissants, Rêve n'avait jamais su définir ce qu'était réellement ces êtres, ni même à quelle époque ils avaient commencé à se manifester dans le Songe. Etaient-ils éternels, plus vieux encore que le temps lui-même ? Si le Voyageur n'en savait rien, il lui tardait d'en apprendre davantage car toute chose, ainsi que son origine, méritait son attention la plus totale. Malgré cet apprentissage offert par Halewyn, il avait donc encore beaucoup à découvrir, une infinité de notions encore abstraites qu'il lui fallait explorer pour mener à bien sa quête de renouveau sur le plan matériel.

    Un énième point fut alors évoqué et la surprise qu'il occasionna chez l'Errant fut suffisante pour lui pousser à relever le menton, plongeant à nouveau ses grands yeux naïfs dans ceux de son vis-à-vis. Un Nom avait donc une véritable importance, comme Rêve l'avait toujours suspecté, mais il était incongru de découvrir que ces prisons du verbe étaient tout aussi symboliquement restrictives qu'elles l'étaient réellement. Ainsi, en un nom se trouvait le pouvoir requis afin d'enfermer un être ? Cela inquiéta vaguement la créature chimérique, car si elle avait toujours offert aux rêveurs le choix de son surnom, elle ne savait pas si elle avait un jour offert le secret de sa véritable appellation, peut être guidée par un instinct obscur qui lui aurait intimé de le révéler. Rêve en doutait, toutefois, car son instinct si surprenant ne l'avait finalement jamais mené à l'erreur. Halewyn semblait bien malicieux mais l'honnêteté avec laquelle il dévoila ses penchants cruels n'inquiéta pas beaucoup le Voyageur qui se sentait étrangement reconnaissant à son égard.

    Le Démon créateur lui offrit enfin une chaude accolade, chose à laquelle Rêve ne s'attendait pas particulièrement, mais son innocence ne l'empêchait pas de savoir répondre à une telle marque de tendresse. Il lui rendit donc l'embrassade sans questionner sa raison, lovant lentement son visage dans le creux de l'épaule d'Halewyn tout en le serrant contre lui et recourba ses ailes immenses, les cloisonnant tout deux sous le voile de lumières cosmiques que constituait ses plumes infusées de magie. Il le complimenta et Rêve ne sut pas tout à fait comment recevoir cette annonce, car cette apparence si unique qu'était la sienne n'était pas de son fait. Peut-être qu'Halewyn faisait allusion à ce qu'il incarnait réellement, par delà les traits que lui avait imposés sa venue au monde.

    "C'est ta propre œuvre que tu salues, créateur. Je te remercie de m'avoir dessiné ainsi. Tu n'as pas idée du bonheur et du réconfort que me procurent tes connaissances."

    Sans y prêter attention, il serra un peu plus Halewyn, l'amenant contre lui encore davantage. Vint alors un murmure, une dernière annonce somme toute curieuse, mais à laquelle Rêve ne se garda pas de répondre. S'il se montrait naïf de bien des manières, il ne connaissait que trop bien certains aspects des êtres de chair, souvent brutaux et belliqueux mais également mus par l'affection profonde qu'ils entretenaient les uns pour les autres. Sans s'éloigner d'Halewyn, l'enfant des songes sourit légèrement et offrit sa réponse avec assurance :

    "Je n'y suis pas étranger. La luxure est une bien étrange notion, un aspect de l'Homme que j'ai longtemps peiné à comprendre. Si j'ai souvent incarné en songe de lascives créatures offertes aux rêveurs dans de fabuleuses fantaisies, il m'est souvent arrivé d'associer ces plaisirs aux plus terribles des cauchemars. La dualité de ces êtres me fascine, car de leur goût des arts de l'amour nait parfois une honte tout à fait curieuse, une crainte de soi en réalité. Pour une raison que j'ignore, les Hommes sont terrifiés à l'idée de se voir devenir esclaves de leurs propres penchants, ils peinent tous à se libérer pour vivre pleinement leurs plus secrètes fantaisies. Ils craignent leur sauvagerie profonde, tout ce qui les ramène à leur nature de bête. J'ignore ce qui a insinué en eux tel effroi, car il est pourtant très vivifiant d'être animé d'une telle passion."

    Un rire furtif aux échos mystiques résonna alors dans la caverne. Lui qui ne percevait pas les arts enivrants de la débauche comme le faisaient les rêveurs trouvait cela au pire intriguant, au mieux attendrissant. Rêve compléta donc avec amusement :

    "Certains m'ont nommé Fantasme, parfois. D'autres m'ont dit Succube et s'en inquiétaient. Des noms qui n'avaient de valeur que pour eux, tout comme les symboles qu'ils y associaient."

    Il ouvrit ses yeux mi-clos et découvrit avec stupeur qu'Halewyn avait lui aussi changé de forme, ses cheveux immensément longs ayant adopté une teinte toute aussi sombre que le plumage de la bête ailée. Il avait répliqué son imparfaite transformation, les rendant tout deux identiques. L'être créateur lui parut alors d'autant plus formidable et surtout plus proche encore de lui. Il était bon de ne plus être seul.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Dim 8 Jan - 15:45
    Tu as saisis l'essentiel des mortels. Dit Halewyn en caressant la joue de son double. Ca lui prenait toujorus aux reins, cette délicieuse chaleur, quand iel agissait ainsi. Etre dans les bras d'un autre démon lui apportait un réconfort certain, le rendant toute chose. Aussi entraina t'iel Rêve sur son trône, le prenant sur ses genoux pour étirer le contact. C'est étrange, l'empathie des deux êtres créait comme une bulle étrange d'émotion bien à eux.

    Pendant un moment, iel caressa les cheveux d'encre de l'autre, platoniquement, le coeur rempli d'une paix et d'un calme étrange qu'iel devinait ne pas être tout èa fait à iel. Mais peu importe en fait. Ca faisait un bien fou, être accepté d'emblée pour ce qu'iel était en totalité.

    -Les mortels , de mon expérience, sont les maitre du dénis. Ils ne sont qu'émotions brutes et désirs, tentative de contrôle et auto carcan. ŀeur religion sont le reflet de leuur être. Laissant des prêtres leur dicter leur conduite et leur morales, ils étouffent et essayent de s'en affranchir. Du coup, ils nous invoquent. L'énergie de leur frustration, de leur violence, de leur passion... Entre autre. Ma théorit est qu'ils ne savent pas laisser couler. Du coup, ils essayent de s'affranchir de ce contrôle mais ils prennent peur devant nous. øh, ils nous aiment, tant que nous nous plions à leur volonté mais on ne peut contrôler ses émotions indéfiniement alors prennent t'il peur et essayent de nous supprimer. En tout cas, c'est ma théorie. Je fais confiance à peu de mortels, parce qu'ils sont enclin à la trahison. Et pourtant, ils sont aussi mignons que des petits chatons.

    Iel rit doucement.

    Succube hein? Tu dois avoir passé dans la psychée de quelques mortels après moi. Dis moi, Enfant des Songes, qu'a tu appris durant ton temps passé dans le plan matériel? Préférerais tu retourner dans les ténèbres d'ou nous sommes issus?

    Lui demanda t,iel, attentive au confort de son pair... Un démon. Halewyn est stérile mais néammoins, il a aidé à faire prendre corp à un de ses confrères. C'est le plus proche de la parentalité qu'iel ne pourra jamais l'être. C'est merveilleux! Si iel prend le tour, pourra t'iel sûrement faire naitre une armée entière pour s'opposer au titans, et aprèes, ca va être la fiesta sur le Sekai pour bien quelques siècles ou millénaires si ils sont vernis.

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Dim 8 Jan - 18:17
    Si Rêve n'était pas tout à fait étranger aux douces attentions d'Halewyn, il les redécouvrait sous un jour nouveau. Il avait jadis revêtu de nombreuses enveloppes qui lui avaient permis de jouir d'un tel contact avec autrui, toutefois vivre ces affectueuses caresses à travers un corps qui était véritablement sien avait quelque chose de novateur, de curieux, mais surtout d'infiniment plus réconfortant. Les plumes qui ornaient son faciès métamorphosées se pliaient ou frémissaient au contact de la froide main du créateur. Malgré l'austérité de cette humide caverne et le tumulte de l'orage qui frappait encore et encore avec violence, la sphère de tranquillité que les Démons avaient créé dans l'obscurité semblait marquée d'une chaleur finalement très humaine.

    Dans un murmure rendu hypnotique par l'absolu silence de la grotte, Halewyn prit la parole à nouveau et ses mots plein de sens pour le prince des songes furent accueillis avec un respect religieux. Ce faisant, le créateur guida d'abord doucement sa sculpture jusqu'à ses genoux et cette dernière obtempéra sans objecter d'une quelconque manière, se sachant à sa place sur cette assise. Les ailes immenses du double se replièrent comme elles le pouvaient, tâchant de s'adapter malgré la petitesse du lieu à la position intime et chaleureuse que lui proposait l'originale.

    La créature responsable de sa conception confirma ce qu'il avait déjà entrevu durant plusieurs millénaires. Les Hommes, tout comme l'orage qui frappait leur terre avec tant de puissance, se montraient chaotiques par essence et cette nature incertaine les poussait effectivement aux pires atrocités, plus viles encore lorsqu'elles étaient commises à l'encontre de leurs pairs plutôt que de leurs ennemis. Dans les nombreux fantasmes qu'il avait exploré, il avait découvert que des notions pourtant considérées abjects telles que la jalousie ou l'orgueil étaient, au final, celles qui constituaient certains des rêves les plus grands. Trahison, disait Halewyn, et ce terme résonnait en Rêve avec une insistance toute particulière.  Lui qui n'en avait jamais été victime se surprenait à se demander si les Démons trahissaient, eux aussi, puisque la supercherie et l'illusion composaient une part immense de leur être. Inconsciemment, il laissa la main qu'il avait posé sur le buste d'Halewyn redevenir serre. Couverte de ses plumes étincelantes, elle serrait le tissu de son habit sans le percer pour autant. Malgré les griffes affutées dont il était doté, le prince des songes contrôlait son corps nouveau avec subtilité et précision, chose innée pour lui qui avait vécu derrière mille masques.

    Mais s'il s'était approprié sans mal cette nouvelle enveloppe aux curieuses restrictions, il n'en demeurait pas moins qu'il se questionnait sur les limites que lui avaient imposé son passage sur le plan matériel. Lorsque Halewyn évoqua l'hypothèse d'un possible retour en arrière, la créature chimérique resta interdite un moment, rivant d'abord ses yeux brillants vers celles de son vis-à-vis pour ensuite se blottir contre le torse de ce dernier. Après un soupir long et dénué de retenue, il tâcha de poser des mots sur les fragments de réflexion qu'il était déjà parvenu à effectuer depuis sa récente venue au monde.

    "J'y ai appris bien plus que je ne l'aurais cru. Les aventures que j'ai vécu ici en compagnie des quelques rêveurs que j'ai rencontré n'ont rien à envier à celles que je parviens à me remémorer de mon expérience dans l'immatériel. Toutefois, j'en tire une satisfaction toute autre. Vivre dans l'imaginaire d'autrui n'a pas la même saveur et j'ai l'impression qu'au fil de ma jeune épopée, j'ai découvert des trésors que seul ce monde abrite. Je ne pense pas qu'un retour à l'Irréel soit impossible mais, si tel est le cas, je ne redoute pas cette éventualité."

    L'hésitation se fraya un chemin dans son esprit. S'il ne parlait pas en vain, il ne s'exprimait jamais vraiment avec une totale assurance puisqu'il savait chaque chose fluctuante. Pour qui avait toujours été incorporel, rien ne semblait gravé dans la roche. La serre se referma lentement, au point sans doute d'être désormais perceptible à travers le tissu, puis le Voyageur conclut :

    "Je ne pense pas vouloir retourner en arrière, mais pourtant j'ai peur ici. J'accueille cet effroi comme je le fais avec toute émotion mais il est vrai que parfois, le confort d'un monde où rien ne peut m'atteindre me manque. La vulnérabilité de ce corps mortel m'effraie. Je suis tout autant né du cauchemar que du rêve mais je suis convaincu que mon angoisse pourrait un jour prendre l'ascendant... L'équilibre en moi est sans cesse menacé et je m'inquiète à l'idée qu'un jour, le goût de la découverte qui m'anime ne cède place à ma volonté toute aussi forte d'inspirer l'horreur."

    Sans tout à fait comprendre pourquoi, cette éventualité ne lui convenait pas. Il se complaisait bien dans cette dualité ancrée en lui et ne désirait pas se voir un jour changé en être purement cauchemardesque, se nourrissant exclusivement de la terreur qu'il générait chez les rêveurs. Malheureusement, il savait cette métamorphose tout à fait possible. Il ne s'attendait pas à ce qu'Halewyn vienne éclaircir cette question, ce dernier ayant clairement expliqué que chaque Démon se devait de découvrir sa propre identité ainsi que sa véritable vocation, mais il y avait quelque chose de rassurant dans le fait de pouvoir formuler son anxiété auprès d'un être si proche de lui.

    "Considères-tu certains humains comme tes égaux ?"
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Lun 9 Jan - 13:22
    HÆleyn adorait toucher et être touché. Ca lui permettait de surfer sur les pensées du moment de son interlocuteur et de pouvoir deviner queques questions. En ce cas ci, ca lui permettait de savoir que l'être sublime dans son giron n'a jamais eu à subir pareille ignominie. ô Gardiens, préservez l'innocence des quelques démons purs de ce monde.

    -Je ne peux parler pour les autres, répondit t'iel à la question informulée en reprenant aussi lentement son apparence d'origine que Rêve, frémissant de plaisir sous ces griffes qui lui caressaient l'épiderme - Pour moi, un Pacte est un Pacte et je n'ai qu'une parole. Je ne sais ni ne veut apprendre comment mentir. Ce n'est pas drôle. Je crois simplement qu'il est nécessaire de ne donner à personne une confiance aveugle. Et pourtant... Toi...

    Dit iel succube en passant un doigt délicat sous le menton de l'être.

    Toi, aujourd'hui je te fais confiance. Je ne sais pas pourquoi, c'est quelque chose que je n'accorde guère d'emblée. A nous de travailler pour que cela reste.


    Silencieux et attentif, caressant Rêves à pleine paumes, Haleyn écoutait son récit, la concordance de ce qu'il ressentait avec ses paroles. Il ressentait une certaine nostalgie couplée d'un désir d'explorer et de découvrir. De son côté, Rêves pouvait ressentir une patience infinie et une écoute amicale

    Pendant le récit, la serre se referma lentement sur le torse d'Halewyn qui ne put retenir son frisson de plaisir sous les griffes si tendres et dures à la fois. Autant promesse que menace. Et ca lui plaisait, infiniement. Tout était si clair et limpide. Ce démon là ne donnait pas dans la duplicité apparamment. C'était....

    Reposant.

    "Je ne pense pas vouloir retourner en arrière, mais pourtant j'ai peur ici. J'accueille cet effroi comme je le fais avec toute émotion mais il est vrai que parfois, le confort d'un monde où rien ne peut m'atteindre me manque. La vulnérabilité de ce corps mortel m'effraie. Je suis tout autant né du cauchemar que du rêve mais je suis convaincu que mon angoisse pourrait un jour prendre l'ascendant... L'équilibre en moi est sans cesse menacé et je m'inquiète à l'idée qu'un jour, le goût de la découverte qui m'anime ne cède place à ma volonté toute aussi forte d'inspirer l'horreur."

    U♪e main douce caressait les plumes de Rêves.

    Je suis né dans le sang, les larmes, les rires et les hurlements de siècles, si ce n'est de millénaires de sacrifices rituels insensés.. J'ai un rôle sur ce monde que je questionne régulièrement. Je devais être inconstant et fantasques, irréfléchi et emporté. La Vérité est que le Chaos me suis à chaque pas. t parfois c'est extrêmement lourd à porter, je te l'accorde. Parfois, je rêve de retourner au lieu de ma naissance et de reprendre ma place. C'était simple et sans aucun problèmes. D'autre fois, je me sens comme si je voulais anéantir tout mes ennemis en leur totalité. Je me sens fort et invincible. Je ne peux savoir de quoi demain sera fait. ŀe temps est pour moi une vague notion. Les êtres ici sont fascinants. Certains sont mes égaux je le reconnais. Je vois par contre la majorité d'entre eux comme des animaux de compagnie. Je sais que mes mortels favoris s'éteindront un jour et que d'autres prendront leur place... Je me ferai d'autres ennemis assurément. Et j'en vaincrai certains. Je danserai Sur encore bien des champs de batailles. Certains que j'aurai causés, d'autres que j'aurai défendu. Je comprend ton Angoisse. L'Equilibre est une chose fragile qui peut balancer d'une pitchenette.

    Il y eu un soupir.

    Mais si tu le désire, je peux passer un Pacte avec toi. Si tu devient Horreur et Cauchemar pur chez les mortels, je me dresserai entre toi et eux. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour te sauver de toi-même et si c'est un échec, je te tuerai.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Lun 9 Jan - 15:57
    Si Rêve était lui aussi capable de se frayer un chemin dans l'esprit d'autrui afin d'y dénicher quelques fragments de pensées, il ne s'autorisait pas telle manœuvre en compagnie d'Halewyn. Malgré la douceur de son contact et la chaleur rassurante qu'inspirait le créateur, Rêve entretenait à son égard de bien lugubres sentiments. Loin d'en vouloir à celui auquel il devait sa venue sur le plan matériel, il ne parvenait pas tout à fait à oublier la cuisante souffrance dont il avait été victime lors de son ascension. Sa forme lui convenait bien, mais rien n'effaçait le souvenir de la froideur cruelle avec laquelle le Démon l'avait emprisonné dans son rêve avant de déformer son essence, pour finalement le libérer dans une chute entre les mondes qui avait de peu manqué de s'avérer létale. Il avait laissé derrière lui de bien nombreuses mémoires, mais les images et les sensations ressenties lors de cette fameuse expérience étaient quant à elles gravées en lui. Sans être tout à fait craintif, le Voyageur respectait religieusement la puissance immense de l'être qui partageait sa soirée.

    Le créateur disait n'accorder sa confiance à personne ou presque, mais choisit pourtant de la placer en son œuvre, une révélation qui ne manqua pas d'attiser encore davantage la flamme de la curiosité. Entre les caresses procurées sans ardeur et la douceur du ton hypnotique de son interlocuteur, Rêve sentait son corps tout entier être plongé peu à peu dans une léthargie qu'il embrassait sans inquiétude, même si une infime partie de son instinct lui intimait de rester sur ses gardes. Dans le monde réel, abaisser entièrement sa garde et s'offrir ainsi à autrui représentait toujours un danger potentiel. Pour qui avait toujours vécu dans l'insouciance totale, se découvrir une mortalité toute fraîche avait de quoi rendre anxieux, mais Rêve se surprenait à penser qu'il y avait quelque chose de vivifiant dans cette idée. S'il pensait ne pas aimer particulièrement de se sentir menacé, il trouvait toutefois que sa propre vulnérabilité avait quelque chose de grisant.

    Halewyn conta à nouveau une partie de sa longue existence, dévoilant sa génèse dans un discours plein de mystère et de contraste, mais chaque mot que prononçait le Démon était aussitôt marqué profondément dans la mémoire du prince exilé. Lui aussi, en de futurs occasions, se joindrait peut être à la cause d'un rêveur animé par la rage, nourrissant son rêve de domination en mettant sa puissance millénaire au service de l'Homme. Au lendemain, son destin l'amènerait peut-être à combattre les enfants de cet hypothétique conquérant, faisant ainsi pencher la balance du pouvoir de l'autre côté. Tant que son fameux instinct ne devenait pas muet dans son esprit, Rêve savait où aller, maintenant qu'Halewyn lui avait offert l'une des réponses qu'il cherchait avec tant d'envie depuis bien des lunes désormais. A l'issue de l'explication vint une suggestion, une offre étrange par nature car elle était factuellement complétée par une menace, toutefois le Voyageur la percevait comme un cadeau.

    Il s'éloigna un peu du torse chaud du créateur, écarquillant ses yeux tout en observant le faciès qu'il avait répliqué avec une insistance toute particulière. Face à une proposition, il y avait de quoi hésiter, mais Rêve savait désormais qu'écouter son cœur était bel et bien la chose à faire. Telle était sa nature. "Nous avons tous nos missions attitrées que nous nous donnons", tels étaient les mots du créateur.

    "J'accepte."

    Lui qui nourrissait si souvent les desseins d'un autre se voyait enfin gratifié d'un cadeau similaire à ceux qu'il offrait aux mortels. Puisque les Pactes avaient tant d'importance chez ses congénères, Rêve se savait désormais protégé et non pas des autres, mais de lui-même. Si la fragilité de son corps constituait l'une de ses nombreuses inquiétudes, c'était en effet la perspective de l'incontrôlable métamorphose en cauchemar absolu qu'il craignait le plus. En ce sens, la proposition d'Halewyn paraissait plus grandiose aux yeux du Voyageur que n'importe quelle offrande.

    "Mais que désires-tu en retour, père/mère ?"

    Posséder deux voix distinctes présentait parfois un certain intérêt. Lorsque ses pensées se scindaient, Rêve parvenait occasionnellement à prononcer deux mots à la fois. Finalement, il avait surmonté sa peur, juste assez en tout cas pour s'autoriser un bref aperçu des pensées d'Halewyn. Il espérait ne pas avoir fauté, car son attrait infini pour la découverte l'avait encore poussé bien malgré lui à se montrer trop curieux.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Dim 15 Jan - 3:49
    Rêves pu voir que les pensées d'Halewyn étaient aussi lisses et limpides qu'un lac placide sous un chaud soleil d'été. Transparent, iel l'était, ce qui lui enlevait tout goût du mensonge. L'offre qu'iel lui faisait, iel la lui faisait en toute sincérité. Si ils ne pouvaient se serrer les coudes entre eux, où pouvait bien aller le monde? Mais tout placide qu'il fut, le lac avait d'innombrables abysses.

    Rêves savait parfaitement qu'Halewyn savait qu'iel lui en voulait et se méfiait. Dans l'esprit du créateur, cela ne posait aucun problème. Iel aurait pu avoir adopté un tigre sauvage en lui donnant du minou et un seau de lait en vrai que ca n'aurait rien, mais strictement rien changé. Iel acceptait Rêves avec tout ses paradoxes et ses contrastes, parce qu'il en était ainsi. Iel succube se sentait responsable du nouveau démon entré dans le plan matériel.

    Ce que je désire... En premier lieu ta loyauté et ton obéissance. Loin de moi l'idée d'en abuser ou de te dire comment vivre ta vie démoniaque ou de te brider dans ton expérimentation de la vie mais si je veux un jour te sauver de toi-même, J'aurai besoin ne serais ce que d'une once d'ascendance sur ta personne. Ensuite, que nous retrouvions une à deux fois par année en ce lieu. Je vais aussi te donner mon adresse en République. Chez-moi sera un Sanctuaire en cas de besoin. J'aviserai mes servantes. Tu pourras aussi me demander assistance au besoin, J'ai voyagé partout et je connais la majorité des grands lieux publics. Un message et je ne devrais pas être trop difficile à rejoindre je crois.

    Avec un sourire doux, Halewyn caressait sans cesse la créature qui affichait superbement la même dualité qu'iel. Bénit soient les gardiens, c'est presque comme si Rêves lui avait donné naissance en même temps qu'iel lavait repoussé de sa tête. Se pourraient ils qu'ils que... <

    C''est tellement saugrenu! Soit! Peu importe en cet instant!!!  Cette idée, décida le bel hermaphrodite, était décidément à creuser ultérieurement, à tête reposée.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 45
    crédits : 84

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Dim 15 Jan - 6:30

    Loyauté et obéissance ? Oui, il comprenait ces mots. Pourtant, un air décontenancé, presque anxieux, apparut alors sur le visage répliqué par le Voyageur. Tandis que le créateur complétait son discours, Rêve se remémorait silencieusement quelques bribes de souvenirs dont il avait hérité lors de son passage sur le plan matériel. Ces termes, il les associait à la chevalerie et à la droiture d'âme, mais il faisait surtout un lien avec une idée bien moins abstraite : celle de la guerre. Durant des millénaires, il n'avait pas eu l'occasion de croiser la route de cette sinistre création issue principalement de la jalousie, de la crainte et de la haine. Et lorsqu'il l'avait enfin découverte, il avait peiné à comprendre ses origines ainsi que les raisons qui l'alimentaient. En rêve, il avait déjà pris la forme d'un régiment tout entier, saluant un rêveur désireux de conquérir en le gratifiant d'un rugissement guerrier lorsque ce dernier parachevait un monologue de belliciste.

    Le Voyageur venait tout juste de promettre qu'il tâcherait de ne pas devenir Cauchemar mais le doute se fraya à nouveau un chemin dans son esprit bien embrumé. Offrir son inconditionnel dévouement aux causes défendues par Halewyn impliquait peut-être un jour de participer aux conflits des hommes, c'était une chose que le créateur avait déjà signifié plus tôt en faisant allusion aux carnages auxquels il avait déjà participé. Dans un contexte de guerre, comment allait-il pouvoir s'assurer de ne pas devenir ce monstre abject en lequel il craignait tant de se muer un jour ? Passablement hésitante, la copie imparfaite passa sa langue noire sur ses lèvres pales et parvint enfin à rehausser le regard, se plongeant dans les iris ténébreux d'Halewyn avec un air grave.

    "Je... t'offre ma loyauté et mon obéissance, créateur."

    Le reste des explications sembla un instant passer à la trappe, Rêve étant visiblement confus par ses propres termes. Le créateur venait d'établir à quel point un Pacte avait une valeur inestimable pour les êtres démoniaques, il paraissait donc presque déraisonnable de la part du Voyageur de s'offrir ainsi à autrui, mais à quoi d'autre pouvait-il bien s'accrocher ? Le créateur était beau, le créateur était merveilleux, le créateur était absolu, n'était-il pas ? Rêve ne le réalisait pas tout à fait, mais le plus fort sentiment qu'il entretenait à l'égard de cette entité hypnotique était bel et bien la peur. Le souvenir de sa création, la brûlure intense qu'avait occasionnée son ascension, tout était encore palpable aujourd'hui. La mine de Rêve s'éclaircit lorsqu'un sourire affable se dessina sur ses lèvres. D'un coup, il tenta abruptement de reprendre ses esprits, s'exprimant à nouveau d'un ton moins sérieux :

    "Des servantes ? Oui, formidable. Ton hospitalité et ta bonté sont appréciées, créateur. Je tâcherai de ne pas en abuser."

    Puis, réalisant qu'il avait omis un autre détail dans sa passable confusion, il hocha vivement la tête et compléta :

    "Et nous nous retrouverons ici deux fois par an. Oui. Ainsi soit-il..."

    Tout sourire, il tâcha de se recentrer sur la douceur des caresses que lui apportaient le créateur. D'un simple regard, Rêve parvenait à sentir à quel point Halewyn était grisé par les perspectives que lui offrait cette rencontre et, malgré les inquiétudes qui l'assaillait, il parvenait à garder la tête sur les épaules grâce à cette idée. Il serait utile, il réaliserait un dessein grandiose. Il aurait un rôle à jouer. N'était-ce pas fabuleux ?
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Mar 17 Jan - 13:14
    Oh, tu peux abuser d'elles et d'eux. Souria Halewyn. Tant qu'ils et elles sont consentantes, tout est permis.

    Que demander de plus. L'être des Songes le vénèrent et le craint, l'aime et le hais à la fois. C'est ce mélange d'émotions contradictoires qui rendent votre succube favorite bien aise. Pour iel, c'est comme du petit lait, du nectar, de l'ambroisie! C'est toute une responsabilité que le fantasque être vient d'accepter mine de rien et Halewyn a bien une idée parfaitement réalisable sans trop d'effort pour y parvenir.

    Tout simplement, le laisser faire ses propres expériences. Non mais faire un pacte avec un démon quand on en est un soi-même. Quand on dit qu'on aime jouer avec le feu... Remarque que pour iel succube, il s'agit plus d'un filet de sûreté pour Rêves qu'autre chose.

    Bien... Il me faut ton vrai nom mon cher et une goutte de ton sang. Chaque démon a une facon particulière de sceller ses pactes et celle-là est la mienne. Une fois cela fait, le contrat sera effectif. Et si tu te pose la question, tu dois avoir devant toi le seul démon qui ne ment jamais. Ce qui m'occasionne souvent beaucoup de soucis, les mortels n'étant réellement pas prêts à cela.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum