DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Baron
    Le Baron
    Messages : 19
    crédits : 1252

    Info personnage
    Race: Inconnue
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t210-meme-les-monstres-peuvent-rechercher-la-redemption-termine
  • Sam 30 Juil - 15:36
    Célestia.
    Jadis symbole religieux majeur d’un royaume à l’importance mondiale et aujourd’hui simple reste vivant d’un peuple qui cherche simplement la survie.
    La guerre est comme ça. Elle ne laisse rien indifférent et tout sur son passage se voit obligé de changer que ce soit le cœur des hommes ou même les structures qu’ils ont parfois mis des siècles à construire. Pourtant, il existe quelque chose de résilient à la guerre,quelque chose qui unit les hommes et les femmes de ce monde derrière le même objectif dans l’espoir d’un meilleur lendemain et c’est chose c’est la foi.
    La foi,unique force qui possède en elle cette qualité intrinsèque permettant à tous et à toutes de se retrouver dans un objectif commun et c’est bien la foi qui maintient ce reste de Shoumei debout,c’est aussi cette foi qui guide l’ordre qui dirige les survivants et c’est encore cette fois qui chaque jour permet à leur chef d'avancer.
    Et devant ce symbole presque vivant de la foi de tant de personnes se dresse un homme. Silhouette isolée contre ce groupe lié, il s’avance sans douter, et même quand le tatouage de dragon sur son corps le marque comme un étrangé en ces terres, il ne semble jamais douter. Ils sont nombreux sur les murailles à l’observer, car tous se sentent obligés de le regarder. Il est l’étranger, le monstre devant la porte et eux sont les gardiens de la cité, le rempart le plus sacré protégeant le reste du peuple de la bête devant les portes.
    Car un monstre, c’est ce qu’il est. Cette pensée pour toutes et tous est évidente. Seul un monstre se dresse ainsi devant tant d’hommes armés sans aucune hésitation, seul un monstre peut montrer autant de confiance vêtu de guenille face aux rutilantes armures de ses opposants, seul un monstre peut inspirer sans arme et sans un mot une peur tacite chez quiconque le regarde.

    Finalement, l'homme parle et sa voix ne porte en elle aucun doute, tout juste un ton implacable, antipathique, royal, qui n'attend pas véritablement de réponse. Il ne fait pas d’hypothèse, il annonce des faits de la manière que d’autres énonceraient un événement passé.

    - Jadis quand j’étais un autre être,un dieu parmi les hommes. J’aurais mis fin à vos existences pathétiques et dans mon orgueil j’aurais vu ça comme une libération pour vos âmes. Mon arrivée en ces lieux aurait été synonyme de carnage et de mort,les rares survivants seraient devenus fous et auraient probablement préféré mourir de mes mains que de survivre au carnage et c’est sur un trône de cadavre que j’aurais attendu le chef des lieux et pas un seul instant je n’aurais regretté mes actes.

    Il marque une pause et eux s’assurent d’avoir leurs armes bien en mains.

    - Je ne suis plus cet être et pour cela, vous pouvez être heureux.

    Plus un mot et pourtant la peur grandit, elle grandit tant et si bien que personne n’est surpris quand le pire arrive. Personne n’est surpris, mais personne n’a le temps de réagir non plus, car les monstres ont pour eux cette nature qui rend chacun de leurs actes inévitables aux yeux des autres et quand la parole revient ce n’est pas pour le mieux.
    Deux mots, c’est tout ce qu’il lui faut.
    Deux mots et le monde change du tout au tout, deux mots prononcés d'une voix pourtant pas si forte, mais que tout le monde entend clairement. Deux mots aux allures de demande que personne ne veut refuser, car personne ne refuse d’écouter les mots d’un dieu.

    Un par un, ils tombent à genoux.
    La simple liberté de choisir leurs est refusés l’espace d’un instant, un instant qui semble durer l’éternité, une éternité qui servira à passer un autre message qui à jamais restera gravé dans leurs pupilles tant la vision qui s’offre à eux est invraisemblable.
    L’ombre prend vie. Elle s’assemble et s’unifie derrière le monstre jusqu’à former quelque chose de véritablement vivant, quelque chose de tellement invraisemblable que l’espace d’un instant tous et toute pourrait croire en un épisode de folie collective, car c’est bien un dragon qui sort de l’ombre du monstre, un dragon non pas de chair et d’écaille, mais d’ombre mouvante, un dragon qui pour marquer son arrivée dans le monde prendra son envol pour rugir et marquer devant tous et toute son avènement.
    Puis aussi vite que tout cela à commencé tout prend fin.
    Le dragon retourne dans l’ombre du monstre et les hommes et les femmes tremblants trouvent enfin en eux la force de se relever pour affronter du regard le monstre qui est devant la porte.
    Et le silence s'installe à nouveau quelques secondes tout au plus tandis que le monstre reprend la parole.

    - Dites à Seagan que je souhaite lui parler.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 589

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Sam 30 Juil - 16:35
    Je me tenais là, devant la porte, tenant d'une main ferme ma hallebarde. Mon armure scintillait. Elle était jadis une des plus belles armures du Sekai et une des plus solides, celle de l'ordre de la main. Aujourd'hui, le blason avait changé, mais l'armure demeurait pareille et c'était avec fierté que je l'arborai. Lorsque l'homme s'avançait à nous, nous pouvions ressentir de loin son aura malveillante. Celui du mal, celui du blasphème. Et nos songes n'en furent que démontrées lorsque nous apercevions le tatouage Reikois. Ma première réflexion était la suivante, quel être assez fou d'esprit viendrait se risquer seul à entrer dans le temple en la présence de Seagan. Par excès de confiance, je n'avais pas peur, car je savais que notre Haut Prêtre nous protégerait et que si nous étions blessés, nous sauverait. D'ailleurs, savez-vous ce qu'on peut ressentir lorsque nous savions que si nous devenions mortellement blessés, nous pourrions guérir par magie de la main de notre Monarque ? C'est enivrant. Et ça nous donne un sentiment de puissance. La peur du combat disparait.

    Du moins, c'est ce que nous croyions. Après tout, nous sommes mortelles et lorsque que l'être malfaisant déchaina sur nous un dragon de l'ombre, la peur revint. Et malgré cette peur, nous nous relevions, prêt à défendre à nouveau notre nation. Je regardais les hommes à mes côtés, aucun ne fut mort. Comme s'il s'agissait là ni plus, ni moins qu'une démonstration de force dans le but peut-être de nous déstabiliser, de nous faire rendre compte à quel point nous étions faibles. L'homme demanda à voir parler à Seagan.  Jamais, je ne l'aurais amené dans le village, plutôt rejoindre le royaume des Gardiens. Je m'apprêtais à donner l'ordre d'attaque l'homme, lorsqu'une voix forte et lumineuse me stoppa net.

    — Donne-moi une seule raison de t'accorder le droit de garder ta tête accrochée à tes épaules !

    Seagan était là. Il avait sans aucun doute vu ou senti la magie malfaisante et s'était téléporté jusqu'ici en une fraction de seconde. Il était serein, et ne montrait quant à lui aucune peur face à l'individu. À le regarder, je me sentis tout à coup rassuré, comme le sentiment que notre vie n'était plus menacée. Car, il n'y avait pas à dire, Seagan pouvait en imposer et je doutais que l'ombre soit réellement efficace face à la magie de lumière. Bien que ce soient deux magies qui ont tendance à s'annuler l'une l'autre, la maitrise du feu divin ne laisserait aucun répit à l'homme qui viendrait nous importuner. Mais Seagan ne tue pas de manière irréfléchie. Il n'agit plus par émotion. Ainsi, je savais qu'il n'attaquerait pas par colère, mais uniquement par un choix rationnel, comme celui de sauver son peuple.

    — Décline-moi ton identité et ne me force pas aller chercher l'information dans ton esprit. Auquel cas, je pourrais t'octroyer un châtiment divin.

    La situation semblait à présent sous contrôle, percevant le regard lumineux de Seagan, j'ai perçu qu'il serait plus sage de me remettre en position.


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Baron
    Le Baron
    Messages : 19
    crédits : 1252

    Info personnage
    Race: Inconnue
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t210-meme-les-monstres-peuvent-rechercher-la-redemption-termine
  • Dim 31 Juil - 11:45
    Scène commune.
    Le monstre d’un côté et son opposant de l’autre.
    L’un inspire peur et incompréhension et l’autre devient symbole de la foi et de l’espoir de son peuple.
    Scène commune mais dénouement différent.
    Aujourd’hui les deux ennemies naturelles ne combattront pas.
    Aujourd’hui les mots remplaceront la mort et la souffrance,aujourd’hui nul légende guerrière viendra se créer,aucun tableau sanglant ressortira de cette rencontre car pour une fois le monstre ne cherche plus la guerre.
    Pourtant sans même chercher la guerre le monstre reste ce qu’il est,c’est dans sa nature profonde,et comme tout monstre il n’a pas peur,toujours persuadé de son contrôle,ou trop indifférent à son sort pour s'inquiéter c’est pourquoi il parle sans hésitation,le regard plongé dans celui qui en temps normal aurait dû représenter l’un de ses plus parfaits opposés.

    -Tu as trop de poids sur les épaules pour m’affronter Seagan. Trop à perdre et pas assez à gagner car un affrontement entre nous conduirait à des pertes trop grandes d’un côté ou de l’autre. Tu perdrais la vie ou une grand part de ton peuple et j’y perdrais ma vie ou ma chance d’avoir des réponses.
    Quant à mon nom, il n'importe plus pour le moment. Mon nom est celui d’un enfant qui se croyait divin,un nom que je me refuse à porter tant que je voyage à travers ce monde.
    Aujourd’hui je suis le Baron et c’est tout ce qui importe.


    Il laisse passer un temps. Une pause que le monstre utilisera pour sourire un peu plus. Un sourire qui ne fait que complimenter son visage,un sourire plongé entre amusement et contemplation,un sourire qui pourrait presque rendre le monstre humain,un sourire qui persistera avec sa prochaine déclaration.

    - Je ne pourrais te conseiller de t’essayer à cela Seagan. Entrer dans mon esprit c’est devenir un peu moi-même l’espace d’un instant et tu ne veux pas ça. Tu n’aimerais pas savoir ce que c’est d’être moi-même une seule seconde alors pour ton propre bien tu n’en feras rien. Il y a des tabous que même toi ne devrais pas essayer de briser et j’ai peur que mon esprit en face partie.

    Une nouvelle pause. Peut-être pour laisser le temps au Lumina de mettre sa menace à exécution ou peut être est ce seulement un moyen pour le monstre d’appuyer son discours quoi qu’il en soit le monstre lui ne lâche pas le regard de son opposant. Pour lui rien d’autre n’a d’importance,il pourrait tout aussi bien être seul avec le dirigeant du nouvel ordre que rien ne changerait.

    - Alors qu’en penses-tu ? L’un de nous doit-il forcément mourir dans ce monde pour que l’autre y vaque en paix ou alors il existe une possibilité pour nous de communiquer ?
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 589

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Lun 1 Aoû - 8:24
    Je regardais Seagan, il ne broncha pas aux propos du Baron. En moi-même, je doutais qu'il puisse être aussi fort qu'il le prétend. Car être l'égale de Seagan signifierait être l'égal de Tensai lui-même, et je n'avais entendu aucun reikois prétendre à cette rumeur. Peut-être que l'homme était présomptueux ou était-ce une habile stratégie pour refuser la bataille sans perdre la face. Seagan le scruta, et j'imaginais qu'il avait pu déjà analyser son adversaire et réfléchir à toutes les situations. Je regardais ses poings se détendre. Il n'y aura pas d'affrontement.

    — Ta raison est loin d'être suffisante et plausible, mais je ne suis pas ton roi, et j'accepte d'écouter avant de juger.

    Seagan ne put néanmoins s'empêcher de laisser échapper un sourire discret.

    — La prochaine fois que tu souhaites menacer un Shoumein, sache que celui-ci ne craint pas la mort. Car quand bien même, tu arriverais à me vaincre, je serais alors le roi de mon peuple défunt dans le royaume des Gardiens. La mort n'est qu'une porte menant d'un royaume à l'autre, seul l'amour envers nos déités et notre peuple est éternel. Si les titans jugent nécessaire notre affrontement, nous nous affronterons, peu importe le nombre de personnes qui iront rejoindre les Gardiens.  

    Les chevaliers commencèrent à rire à leur tour, mais comprirent aussitôt de se taire en regardant le regard lumineux du Haut Prêtre. Ils se mirent à retourner à leur poste de garde, tandis que je restais près de Seagan.

    — Cependant, je m'interroge sur tes réelles intentions. J'ai côtoyé pendant deux ans les Reikois. Je connais un peu vos dus et coutumes et j'ai pu constater, à mon regret, que c'est la domination du plus fort qui prévôt. Et ce peu importe son sens stratégique du combat, son intelligence, son discernement. Venir ici, en voulant montrer ta puissance, est signature reikoise et je ne m'abaisserai pas à ce niveau ridicule. Le genre de réaction semblable à celui d'une bête. Ici, à Celestia, les gens demandent la parole en se présentant et s'inclinant, en demandant grâce. Évertue-toi de garder cela en mémoire... J'imagine néanmoins que tu n'es pas venu ici pour trouver la mort. Cela t'aurait été plus rapide d'aller la chercher auprès de ton roi. N'ayant pas de soldat à tes ordres, j'ose imaginer, que tu n'es pas là non plus pour envahir Celestia et capturer les nôtres comme le font tes paires, pour combler leurs impuissances viriles ou obéir à un ordre sans fondement. Alors, dis-moi, Baron... Pourquoi es-tu venu fouler de tes pieds de gueux, notre sainte terre ?  

    Seagan était habituellement calme et courtois, même si je ne le sentais pas en colère, je le sentais tout de même irrité par ce reikois souhaitant se mesurer à lui. Comme si les blessures que ce peuple avait engendrées au nôtre étaient encore meurtrières.


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Baron
    Le Baron
    Messages : 19
    crédits : 1252

    Info personnage
    Race: Inconnue
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t210-meme-les-monstres-peuvent-rechercher-la-redemption-termine
  • Mar 2 Aoû - 18:23
    On aurait pu craindre un débordement de violence de la part du monstre,une explosion de rage digne des bêtes les plus sauvages comme tout bon Reikois. Mais le monstre à beau être bien des choses Reikois au fond, il ne l’a jamais vraiment été, un étrange coup du destin pour celui qui pourtant à l’un des sangs les plus purs d’entre eux.


    - Tu as raison.
     J’ai été impolie et j’ai manqué de respect envers toi et ton peuple.
     Je ne présenterais aucune excuse face à mes actes, j’avais un point à prouver.
     Mais par respect pour toi,et probablement un peu par moquerie pour celui que tu appelles mon roi je ferais ce que je n’ai encore jamais fait.



    Parfois, le monde nous offre des scènes dont on n’en comprend la portée ou l’importance que bien des années plus tard,des scènes qui sur l’instant n’ont pour nous rien d'aberrant mais qui avec l’expérience aidant gagne un air presque mythique et en cette journée c’est probablement à ce genre de moment qu’assistent les présents car il n'y a probablement que le monstre connu sous le nom du Baron qui peut s’incliner tout en gardant un air aussi souverain et sur de soi.
    Presque théâtral dans ses actes il n’en demeure pas moins sincère dans sa démarche,une sincérité emplie d’amusement pas si innocent,comme si pour mieux faire peur le monstre se trouvait un autre visage,plus proche du véritable,plus doux à n’en pas douter mais bien plus inquiétant par tout ce qu’il admet.

    - Moi Vaenys Draknys,prince déchu du Reike, grand parjure connu de tous,meurtrier au méfait connu par delà tout le Sekaï, pour certain encore serviteur des titans ou bien même traître à leurs causes, celui qui porte en lui l’un des sangs les plus pur du Reike,moi qui n’ai jamais cru aux principes du peuple qui longtemps c’est acharné à croire en moi,moi le misérable qui porte aujourd’hui le triste pseudonyme de Baron te salue Seagan toi et ton peuple. Non pas comme un sauvage cherchant le sang et la guerre, mais comme un égal et un réfugié en ces terres ou mon nom et mon sang n’ont pas d’importance.

    Le monstre qui c’est donné un nom n’en devient pourtant pas plus humain quand le nom lui-même est probablement plus horrible que tout ce qu’on aurait pu imaginer de prime abord. Et c’est toujours empli de cette étrange théâtralité que le monologue continuera, entre sérieux à toute épreuve et un amusement presque cynique.

    - Je cherche beaucoup de choses Seagan.
     Mais par-dessus tout je dirais que ce qui a précipité mon départ c’est la recherche de la compréhension. Des autres un peu, mais de moi-même surtout.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 589

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Mer 3 Aoû - 8:02
    Quoi ? Mon étonnement était des plus intenses. Le Vaenys Draknys ! Le frère même de la catin de Reine qui a trahi notre monarque alors que celui-ci lui avait sauvé la vie ? Le Vaenys Dranys, qui selon les rumeurs auraient été choisies par Zeï pour un dessein plus vaste pour finalement la trahir et la livrer aux Reikois ?  Ce Vaenys Dranys ? Mon sang, gelé de peur, bouillonna de colère en moi. À tel point que je décidai instinctivement de tourner mon arme vers Vaenys ! Une seule pensée me taraudait alors, celui de la vengeance. Et tandis que j'allais foncer tête baisser vers ce traitre, une voix m'interpella dans la pensée. C'était la première fois que j'entendais la voix de Seagan dans ma tête.

    Reste maître de tes esprits. Être consumé par la vengeance ne t'apportera rien. Aucun salut des déités, et aucun moyen de rejoindre les Gardiens. Lâche ton arme et incline-toi par respect. Nous ne sommes pas les barbares du Reike, nous valons mieux qu'eux.

    La voix de Seagan était ferme. Sans aucune hésitation. Je me disais que lui, plus que quiconque, devait être en colère et pourtant, il ne laissait rien dévoiler. Alors, je l'écoutais. Je déposais mon arme et m'inclinai respectueusement avant de faire un pas en arrière. Seagan quant à lui s'adressa à Vaenys.

    — Voilà qui est intéressant. Je préfère une conversation franche et sans masque lorsque l'on s'adresse à moi. Aussi la mienne à votre égard en serra tout autant. Une pensée a traversé mon esprit. Mais je doute qu'elle n'aboutisse. Ma pensée était de vous enlever et de vous torturer avant de demander un échange de votre corps contre celui de Zeï. Mais au vu de votre rang de "prince déchu", je doute que le Reike s'inquiète de votre sort, n'est-ce pas ? Avez-vous une affinité quelconque de la part du roi et de la reine ? Et que représente-t-il à votre égard ? Je pense que cette décision à chaud, ne ferais au contraire de donner une "excuse" au roi pour envoyer ses hommes à Celestia, bien avant que nous ne soyons prêts et nous menant à notre perte. De ce fait, je vous laisse actuellement jouïr de vos mouvements en ces lieux.

    Néanmoins, je me questionne toujours sur les motifs de votre venue sur Celestia ? Êtes-vous venu espionner notre campement pour en informer le roi ? Si tel est le cas, dites-lui bien que même si mon peuple n'est pas prêt, moi, je le suis. Et même si nous perdions cette guerre, j'emporterais sa tête avec moi dans le royaume des Gardiens pour enfermer son âme à jamais et jouïr de sa dépouille dans le monde des morts. À moins, que vous soyez venus pour nous apporter votre aide en trahissant votre propre nation ? Si telle est le cas, il faudra vous montrer plus que convaincant.

    Je vous écoute, répondez.    


    Seagan m'impressionnait. Il ne cachait pas son jeu, il était direct et pouvait perturber quelconque interlocuteur.


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Baron
    Le Baron
    Messages : 19
    crédits : 1252

    Info personnage
    Race: Inconnue
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t210-meme-les-monstres-peuvent-rechercher-la-redemption-termine
  • Ven 9 Sep - 17:50
    Vaenys Draknys.
    Voilà un nom que beaucoup pensent comprendre et connaître. Un nom porteur de tant de rumeur et d'histoire que tout un chacun se sent libre de s'en faire un avis définitif. Après tout qu'il y à t'il à comprendre à propos d'un tel monstre,les choses ont toujours été clair à propos de celui-ci.
    Être de mensonge et de tromperie il semble évident aux yeux du monde que le monstre n'est qu'un lâche de plus,un être grotesque favorisé par la vie qui ne mérite rien de tout ce qu'il à eu entre les mains,un monstre si méprisable que le tuer serait certainement un acte de bonté pour le Sekai lui-même.
    Mais est-ce toujours aussi simple ? Toujours aussi grossier ? Est-il réellement aussi simple de faire d'un être de chair et de sang un monstre métaphorique aisé à détesté ? Qu'importe la réponse en réalité tant en cet instant,en ce lieu précis le monstre semble pouvoir,peut être pour la première fois,parler sincèrement sans faux semblant.

    - Puisque tu m'offres la vérité Seagan je ferais de même.
    Ton idée bien que manquant de mordant pourrait dans les faits quelque peu marcher.
    Bien que le roi et moi-même partageons une animosité certaine ma sœur reste trop douce pour ne rien tenter à mon encontre,d'autant plus si tu en es l'instigateur.Elle penserait dans son arrogance qu'elle peut t'empêcher de sombrer,et essayerais sans nul doute de te convaincre de me relâcher et de redevenir l'être que tu étais jadis.D'autant plus que je garde une certaine popularité au sein du Reike et que tout cela serait utile au Roi pour lancer son invasion totale des terres de ton peuple.


    Aussi soudainement que cela à commencé le monstre laisse le silence se faire.Peut être cherche t'il quelques mensonges à susurrer à l'oreille du saint,peut être cherche t'il comment sauver sa vie,ou peut être que plus effrayant encore cherche t'il une chose plus complexe.La vérité pour un monstre n'est après tout pas une chose si évidente à révéler.
    Et de la même manière que le silence apparaît brusquement il disparaitra tout aussi vite.

    - Mais sache que ce n'est pas là mon but.Pas plus qu'il n'est actuellement mon but de te vendre le Reike,l'usurpateur ou l'enfant qui se prend pour une divinité. Tout ça ne m'importe pour l'instant guère, pas plus que le trône que j'ai quitté.
    Un jour je chercherai à reprendre mon trône.
    Un jour je me débarasserais du fou qui en a pris le contrôle.
    Et peut être même qu'un jour je t'aiderais à cette fin.
    Mais pas aujourd'hui.Pas avant que je ne comprenne réellement ce qui pousse ce monde.Pas avant que je ne sois capable de comprendre ce qui pousse les gens. Pas avant que moi aussi je ne sois capable de marcher dans le Sekai comme vous autre.
    Voilà ma réponse Seagan.


    Il existe bien des contes parlant d'hommes et de femmes devenant monstre à mesure que le temps passe mais combien suivent le chemin inverse ? C'est devant cette scène que se retrouvent les présents,et cette scène porte probablement quelques choses en elle de bien plus effrayant que n'importe quel autre monstre que l'on pourrait s'imaginer.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum