DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une demande en fiançailles - Page 2 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Casus BelliAujourd'hui à 2:03Ayshara Ryssen
    Mon Voisin Du DessusHier à 22:59Arès Wessex
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 22:11Kilaea Sliabh
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 20:30Rêve
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:29Altarus Aearon
    Une Bête AcculéeHier à 20:05Takhys Suladran
    Validation des RP de Takhys - RépubliqueHier à 16:29Takhys Suladran
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 2 Aoû - 22:52
    Elle lui sourit doucement. Elle avait eu peur de sa réaction en lui parlant d'un proche décédé, consciente que si la blessure était encore fraîce, elle risquait de la rouvrir. Voilà pourquoi elle avait parlé doucement, pesant chacun de ses mots. Visiblement, soit elle avait réussi, soit elle n'avait pas eu besoin de faire tous ces efforts. Quoi qu'il en soit, il lui brossa un portrait si élogieux de cet homme qu'elle ne put s'empêcher de suivre son regard, cherchant ce visage inconnu parmi les étoiles.

    - Dans ce cas, je me dois de le remercier. Si c'est lui qui t'a forgé tel que tu es, j'ai une immense dette envers lui.

    Elle resserra son étreinte avec ses mots. Que qui que ce soit essaie seulement de les séparer ! Elle se sentait prête à affronter n'importe quelle adversité. Avec Tagar à ses côtés, elle sentait qu'aucune épreuve n'était au-dessus de ses forces. Ensemble, ils surmonteraient tous les obstacles. Même si, évidemment, elle préfèrerait qu'aucun obstacle ne se dresse en travers de son chemin.

    À la question qui suivit, elle l'observa, surprise.

    - Mais enfin, pensais-tu qu'il puisse en être autrement ?

    En y réféchissant, c'était vrai qu'elle ne l'avait pas prévenu de son intention de rester. Mais cela lui semblait tellement évident que cette pensée ne lui avait tout simplement pas traversé l'esprit. Rester ensemble pour un temps indéfini lui semblait si naturel...

    - Si je suis parfaitement honnête, j'aimerais venir emménager avec toi, dès demain si une telle chose était possible. À présent, c'est une chose parfaitement naturelle, qu'en penses-tu ?

    Elle faisait évidemment référence à leur enagement. Même s'ils n'étaient pas encore forcés de vivre ensemble, car pas encore mariés, il fallait s'attendre à ce qu'ils commencent à avoir des projets allant dans ce sens. Et Maria adhérait parfaitement à ce point de vue.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 3 Aoû - 20:35
    Encore une fois, il l'avait prise bien trop au sérieux. Bien sûr qu'elle savait qu'ils n'allaient pas emménager dans l'immédiat ! Ce n'était pas une décision à prendre à la légère, ils devraient avoir de longues conversations à ce sujet avant de passer à l'action, ne serait-ce que pour... Ah, il voulait emménager dans le domaine familial ? Voilà qui changeait beaucoup de choses... Enfin, il tenait à informer l'autre propriétaire des lieux, vision que Maria ne pouvait que valider.

    - Bien sûr qu'il ne faut pas lui cacher quelque chose d'aussi important. Dans le cas contraire, je me sentirais mal de toutes façons. Et puis... Trois jours, c'est un bon début, non ? Nous aurons un véritable aperçu de la vie commune. Nous ne nous quitterons pas, sauf si l'un de nous a besoin de ses moments de solitude. Autrement dit, nous pourrons avoir l'illusion d'avoir emménagé. Pour la suite... Nous en parlerons plus tard.

    La matinée du lendemain serait probablement très riche en conversations. Maria n'aimait pas les longues palabres, mais elle savait que celles-ci étaient indispensables. Néanmoins, elle avait réussi à négocier un sursis, et comptait bien en profiter. En contrepartie, elle s'investirait dans la conversation du lendemain. Elle le lui devait bien.

    Puis il la surprit en prenant des initatives qu'elle n'avait pas prévues. Mais elle prit rapidement le parti d'en rire. Au moins, il suivait ses conseils et se laissait aller. Elle passa doucement la main dans les cheveux de son compagnon, gest dont elle avait souvent eu envie au cours de cette soirée, mais qu'elle n'osait qu'à présent. Elle le laissait s'amuser pendant qu'elle réfléchissait. Il avait donc perçu son trouble à l'idée de rencontrer sa future belle-mère. Un point de plus pour lui, d'ailleurs, il savait la comprendre.

    - Je... Hum. Il est impossible de savoir à l'avance comment se déroulera une rencontre... Quant aux aménagements... Honnêtement, ce n'est pas une priorité. Et puis, je ne dois pas être la seule à décider.

    Puis elle l'entoura de nouveau de ses bras, fermant les yeux alors qu'elle suivait avec ses autres sens la progression qu'il décrivait sur sa peau. Les sensation ainsi provoquées lui étaient inconnues, mais ce n'était pas désagréable... Combien d'autres choses serait-il capable de lui montrer ? N'était-ce que le début, ou en avait-elle déjà vu une bonne partie ? Dans tous les cas, elle était ravie de le voir céder à ses envies.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 4 Aoû - 17:45
    Il détourna alors son attention. Rentrer ? Déjà ? Elle prit un moment pour apprécier un peu plus la brise. Néanmoins, elle savait son compagnon frileux. De plus, il serait toujours temps de revenir plus tard, puisqu'ils seraient là pour plusieurs jours. Alors, elle finit par acquiescer.

    - Bien, ne va pas tomber malade.

    Puis elle ne put retenir un cri de surprise lorsqu'elle sentit ses pieds quitter le sol. Ce fut plus par réflexe qu'autre chose qu'elle enroula ses bras autour de ceux de l'homme. Et rapidement, elle reprit son ton joueur.

    - Je ne suis pas trop lourde ?

    Mais cela cachait également une inquiétude sincère. Elle ne voulait pas lui imposer un effort trop important...

    Quelle que soit sa réponse, il réussit néanmoins à la déposer doucement sur le lit. Elle sourit, rougit, ne sut comment réagir, puis finit par détourner le regard, sans pour autant le repousser. C'était... Etrange. Comme un rêve, pourtant, elle sentait bien que c'était réel. À ceci près qu'elle n'avait jamais eu de rêve aussi précis. Tiens, il s'agissait peut-être encore là d'une preuve de la réalité des faits.
    Elle se jeta à corps perdu dans le baiser qui suivit. ça, elle connaissait. Voilà qui pouvait la rassurer. Rassurer ? Pourquoi ? Si on devait être rassuré, c'était qu'on avait peur, non ? Mais elle savait qu'elle ne risquait rien. Simplement... Tout cela était si inconnu...

    Puis il lui fit une nouvelle proposition. Elle secoua doucement la tête :

    - Attends un peu. Oui, je suis ravie que tu te laisses aller, mais... C'est nouveau, tout cela...

    Elle l'entoura doucement de ses bras, le serrant contre elle l'espace d'un moment. Le temps de retrouver des repères.

    Après un moment dont elle n'aurait su définir la durée, elle lui rendit de nouveau son regard, qui brillait désormais d'une pointe de malice :

    - Alors, toujours partant ? Est-ce que tu préfèrerais que je me mette sur le ventre ?

    Et il lui faudrait aussi lui rendre la pareille, plus tard. Saurait-elle s'y prendre ? Pour sa part, elle n'avait jamais massé qui que ce soit. Peut-être devrait-elle lui demander des conseils avant de se lancer. Ou juste analyser ce qu'il ferait dans les minutes suivantes. Ou juste museler ses pensées parasites et se contenter de profiter.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 4 Aoû - 19:08
    Quelle patience, quelle compréhension, quelle... Perfection ! Elle lui offrit un sourire resplendissant en réponse, avant d'hésiter. De ce qu'elle savait, un massage était une meilleure expérience si on offrait son dos nu au masseur. Mais, sachant qu'elle portait une robe... Pouvait-elle se le permettre ?

    Elle finit par se décider pour une solution intermédiaire, libérant ses épaules. Après tout, elle ne s'attendait pas à ce qui suivit. Elle ne s'attendait pas à ce que l'expérience s'étende à l'ensemble de son corps. Enfin, elle croisa les bras sous sa tête et ferma les yeux, prête à profiter au maximum de l'expérience. Il restait cependant un risque : s'il la détendait vraiment, elle pourrait s'endormir... Et n'en avait pas envie. Elle voulait profiter de sa présence pour encore quelques heures.

    Enfin, on verrait bien.

    Dans tous les cas, elle avait l'impression d'avoir affaire à un expert. Ce fut dans un murmure qu'elle laissa échapper :

    - Tu as tant de talents...

    Elle ne savait pas s'il l'avait entendue. Mais peu importait. Elle flottait sur un nuage. Du moins, c'était ainsi qu'elle se sentait. Elle pourrait vraiment partir si elle se l'autorisait. Mais non. Elle devait rester éveillée. Elle devait lui parler, lui donner son ressenti... Oh, après tout, pourquoi était-on toujours obligé de parler ? Ne pouvaient-ils pas simplement profiter du moment, avec comme seul fond sonore le craquement des bûches dans l'âtre ?

    Lorsqu'il eut terminé, elle ne bougea pas, n'en ayant ni l'énergie ni l'envie, mais déclara :

    - Il faudra que tu m'apprennes. Toi aussi, tu dois profiter d'un moment si magique.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 4 Aoû - 20:30
    Profiter ? Il ne fallait pas le lui dire deux fois ! Et... Il voulait continuer jusqu'à ce que le sommeil la gagne ? Dans ce cas, elle ne pourrait pas résister pendant des heures comme elle le voulait à l'origine... Mais il ne serait pas compliqué de ne pasle bloquer ainsi pendant trop longtemps. Il lui suffirait de cesser de lutter...

    - L'inconvénient du sommeil, c'est que nous ne pourrons pas profiter de la présence l'un de l'autre en dormant...

    Néanmoins, elle ne tint pas beaucoup plus longtemps. Détendue, en confiance, elle laissa finalement son corps obtenir ce qu'il voulait : un sommeil réparateur.

    Elle se réveilla au milieu de la nuit et eut d'abord un moment de panique en ne reconnaissant pas la chambre. Puis son sens du toucher se réveilla, et dans le même temps, elle tourna le regard vers celui qui partageait sa couche. Et ce fut à ce moment que la mémoire lui revint. Ainsi, tout était vrai. Elle était fiancée. À l'homme qu'elle s'était choisie. Souriante, elle écarta doucement une mèche de cheveux qui était tombée en travers du visage de son compagnon. Elle mourait d'envie de l'embrasser de nouveau, mais... Il dormait. Ce ne serait pas bien. Alors, elle se contenta de s'envelopper un peu plus dans ses bras et les couvertures avant de replonger dans un sommeil bienheureux.

    Elle ne s'éveilla pas avant que le soleil ne soit haut dans le ciel.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 4 Aoû - 21:39
    Elle fut réveillée par un baiser. Par réflexe, elle vint passer ses bras autour du cou de son homme, manquant de lui faire renverser ce qu'il portait... Avant de s'excuser immédiatement lorsqu'elle s'en rendit compte.

    - Oh, je suis désolée... Je pense que je vais devoir réfréner mes ardeurs. Bonjour !

    Il n'y avait rien à faire, elle ne pouvait pas abandonner son enthousiasme trop longtemps. Elle se poussa pour lui laisser la place de la rejoindre et prit bien soin de ne rien salir pendant le petit déjeuner. Après s'être un peu mieux réveillée, elle lança :

    - Décidemment, tu n'as pas lésiné sur les boissons... Tu as conscience que je peux nous hydrater sans faire tous ces efforts ?

    Joignant le geste à la parole, elle remplit son verre, désormais vide, d'eau créée pour l'occasion.

    - Bon, il est vrai que je ne sais pas créer de boisson plus spohitiquée de l'eau la plus simple... Mais elle est pure, c'est la plus saine des boissons !

    Finalement, elle décida de s'arrêter. Elle faisait vraiment la gamine, ça n'allait plus du tout. Au lieu de quoi, elle répondit à sa question :

    - J'en connais un qui est trop mignon quand il dort !

    Elle ne résista pas à l'envie de l'embrasser. Puis elle s'inquiéta :

    - Mais tu t'es endormi après moi, tu t'es visiblement levé tôt si tu as eu le temps de tout préparer... Toi compris. Tu as assez dormi, au moins ?

    Car oui, elle avait bien remarqué qu'il avait fait sa toilette. Elle ne devrait d'ailleurs pas tarder à l'imiter.

    - Oh c'est pas vrai, j'ai dormi avec ma robe ?!

    Immédiatement, elle sauta du lit et tenta de la défroisser. Bon. Son insouciance lui avait visiblement coûté une robe... Qu'elle aimait beaucoup, en plus. Franchement, il faudrait qu'elle fasse un peu plus attention !

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 5 Aoû - 10:59
    Elle l'observa, jaugeant la véracité de ses paroles. Il n'avait pas besoin de beaucoup de sommeil ? Pourtant, il restait humain, il avait donc des besoins à ne pas négliger. Mais il ne tarda pas à détourner son attention avec la référence aux tenues achetées plus tôt. Ah. C'était vrai qu'elle ne les avait pas ramenées à son retour...

    - Hum... Pardonne-moi, ce n'était pas à toi d'aller les chercher. Il faut que je fasse quelque chose à ta place pour me faire pardonner ! Ordonne, j'obéirai.

    Puis elle le rejoignit pour terminer le repas. Des maillots de bain ? Il connaissait donc ses mensurations ? D'un autre côté, après avoir fait tant de shopping ensemble, c'était logique, finalement. Elle était curieuse de voir ce qu'il allait lui proposer... Mais d'abord, il fallait terminer de manger.

    Néanmoins, après le repas, lorsqu'il se dirigea vers l'extérieur, elle l'arrêta.

    - Un instant ! Il est déconseillé d'aller nager juste après avoir mangé. Ce serait le meilleur moyen de tomber malade. Et si tu me montrais d'abord ces fameux maillots ?

    Autant s'amuser à faire une caricature de défilé en testant ses propositions. Dans tous les cas, il fallait attendre au moins une heure. Et puis, il faudrait également qu'ils discutent sérieusement. Mais plus tard. D'abord, elle jouerait les mannequins... Et réalisa que ce serait la première fois qu'elle lui montrerait autant son corps. Elle rougit un peu à cette pensée, mais ne revint pas sur sa parole. Elle le ferait. Et quelque chose lui disait que l'espérience ne pourrait pas être négative.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 5 Aoû - 12:15
    Elle lui déposa un petit baiser au creux du cou suite à sa plaisanterie.

    - J'aimerais bien voir cela...

    Elle avait murmuré. Certes, il étaient seuls, mais un tel ton de voix donnait une autre intonation à ses mots.

    Elle remarqua son sourire suite à sa proposition. Automatiquement, sa réplique apparut sur son propre visage. Lorsqu'il lui montra les différentes pièces, elle hocha la tête. Lorsqu'il partit, la première chose qu'elle fit fut de tout étaler sur le lit, afin de bien les voir et de pouvoir choisir en connaissance de cause.

    Puis elle s'improvisa mannequin, très maladroitement, ce qui mena à plusieurs éclats de rire. Elle posa en portant chacune des pièces et, une fois arrivée à la dernière, conclut :

    - Et voilà ! Quelle est ta préférée ?

    Quel que soit son choix, elle retournerait l'enfiler avant de venir chercher l'humain et de l'entraîner dans l'eau à sa suite.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum