DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] - Page 2 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 0:23Gwynneth De Evelune
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:00Kilaea Sliabh
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirHier à 22:13Capitaine Saumâtre
    RP's de Mortifère [République]Hier à 17:47Abraham de Sforza
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 17:43Résiliente & Crow
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 16:46Kilaea Sliabh
    Validation des rps de KassandraHier à 16:30Kassandra Whype
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Jeu 30 Nov 2023 - 21:50
    Reprenant ma forme "normale", j'avais pris le soin de reprendre mon masque pour venir le replacer sur mon visage marqué. Dans un long soupir, j'usai des liens brisés pour les attacher maladroitement afin d'être certain que le masque ne s'en aille pas tout seul. Jaugeant l'ange qui se remettait peu à peu, je m'amusai à réaliser qu'il faisait à présent partie d'un cercle très restreint. Et que, potentiellement, il finirait par mourir à cause de cela. Enfin, c'était son problème. Pas le mien.

    Quand l'être ailé retrouva tous ses sens et que ses majordomes cessèrent de courir maladroitement partout comme des poulets décapités, je quittai mon observation des restes ectoplasmiques pour analyser mon employeur. Quand il prit la parole, c'est dans un sourcil haussé que je me décidai finalement à lui répondre.

    * Une simple forme qui me convenait mieux pour combattre cette.... Chose. *

    Je pointai du doigt les restes entre nous, avant de manquer un haut le coeur lorsque le sénateur évoqua mon apparence. Comme si cette dernière avait la quelconque apparence pour moi.

    * Ce n'est pas véritablement un myosis. Plutôt une déformation native de mes pupilles. Même si, dans les faits, cela s'en approche beaucoup. Pour le reste... Je ne vois pas l'intérêt d'exposer inutilement mon visage. Et le masque permet de me protéger des bactéries et autres miasmes lors de mes opérations. Parfois, il me protège même des sénateurs possédés qui tentent d'arracher la peau de mon facies. *

    Un sourire sous mon masque, moqueur. Le ton de Soren était en soit assez amical, et je le respectai pour la bonne raison que l'homme avait une connaissance médical qui était plus développée que la plupart de celles et ceux avec qui je pouvais interagir. De plus, il avait agit sans se préoccuper inutilement de certaines choses. Comme droguer sa fille pour son propre bien, par exemple. Quand son attention se reporta sur la poudre au sol, je vins m'approcher à côté de lui, me penchant doucement pour en soulever un peu de mes doigts gantés. Autour de nous, les servants de l'ange venaient pour récupérer la matière première. Soren n'avait pas tord. Etudier cette poudre pouvait s'avérer intéressant.

    * Il s'agit des restes du spectres. Donc effectivement, on peut parler de résidu. En vérité, c'est surtout le résultat du mana cristallisé qui formait l'enveloppe du spectre. A sa "mort", le mana qui le parcourait a cessé de transvaser entre ses éléments, ne laissant que cette poudre. De mémoire, cette dernière peut être utiliser dans certaines concoctions, bien que j'en ignore la puissance véritable. Je ne vais récupérer qu'un flacon, tout le reste est pour vous. L'aspect pharmaceutique vous passionne plus que moi et vous avez bien plus souffert dans cette affaire que ma propre personne. Je marquait une pause, rebondissant sur ses mots. Vous n'avez pas à me remercier, je n'ai fait que mon travail. Même si j'avoue que je ne m'étais pas attendu initialement à devoir gérer un cas de possession. Vous êtes également une personne très respectable, Soren. *

    Je lui tendis alors ma main, chose extrêmement rare même si l'ange ne le savait probablement pas. Quand nos dextres se joignirent, j'analysai un peu plus attentivement l'être ailé comme si je souhaitai m'assurer qu'il était véritablement bien revenu à lui. Puis, je lâchai sa prise pour revenir croiser mes mains dans mon dos.

    * Pour ce qui est du "paiement", vous savez déjà ce que je désire. Votre simple appui et votre simple influence devrait être un règlement honnête pour cette entreprise. En revanche, j'aurais peut être une exigence. Je vins alors prendre un des flacons de poudre, le secouant légèrement. Je veux assister avec vous à l'étude de cette poudre, et à l'utilisation de celle ci dans une drogue potentielle. Vous m'avez vous même parlé de ce petit passe temps et il se trouve que les drogues sont également un domaine que j'apprécie. Alors, Soren. Qu'attendons-nous pour aller créer de jolies précipités bleus? *
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Ven 15 Déc 2023 - 16:45
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] - Page 2 Separa13


    Le Docteur ne tarda pas à remettre son masque. Quelle idée saugrenue, après tout, que de perdre ce qui faisait notre identité si unique causé par l'accès de folie d'un possédé ! L'ange le trouvait tout de même plus charmant - et plus avenant - avec son visage de jeune homme aux yeux serpentins qu'avec cette espèce de bec de cuir au regard insondable.

    "Bien lancé, Doc'", répondit Soren d'un sourire. "Je vous promets que je ne suis pas du genre à violer ainsi l'intimité de mes collaborateurs en temps normal."

    Tandis que les assistants, fortement équipés, du riche Sénateur récoltaient avec minutie les restes du spectre qui flottaient dans l'air et parsemait le sol d'un tapis scintillant, Soren saisit une fiole bien remplie et la tendit à son compagnon d'infortune.

    "Si un flacon est tout ce qu'il vous faut, un flacon vous obtiendrez. Pour ma part, j'aime avoir une armoire bien remplie car mes potions et décoctions sont aussi nombreuses que variées et j'aime tester de nouvelles recettes. Mais enfin, je m'égare."

    L'ange attrapa la main que lui tendait le Docteur et pouvait sentir, même au travers l'épaisseur d'un tel masque, que l'individu l'analysait minutieusement, que quelque chose se tramait là-derrière. Il écouta attentivement son allié qui parlait maintenant d'une voix plus basse, secouant le flacon contenant la matière première nouvellement recueillie, promesse de choses aussi sombres que la créature à laquelle cela appartenait.

    "Oh, un autre amateur des perturbateurs synaptiques", lâcha-t-il sur un ton moqueur. "C'est en vérité ma vocation première et ce qui m'a lancé dans le domaine médical par la suite. S'amuser, planer, tuer et soigner, ce sont des domaines qui se frôlent les uns et les autres, flirtent ensemble avec joie. Ainsi donc, une telle collaboration me semble alléchante." Il baissa encore la voix pour qu'aucun de ses assistants ni serviteurs ne l'entendent. "Cependant, mon statut actuel ne me permet plus de faire tout ceci aussi librement qu'auparavant. Aussi notre collaboration sera aussi productive que discrète."

    L'ange prit du recul et sourit aimablement.

    "Charmante rencontre, Docteur. Merci encore pour votre aide. Au plaisir, bien évidemment ! Tenons-nous au courant."

    Il était en vérité pressé d'aller voir comment se portait Linael.




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] - Page 2 C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Mar 19 Déc 2023 - 11:36

    Fixant Soren, un léger sourire glissa sur mes lèvres tandis que ce dernier me décrivait son activité et son amour des drogues. Il était rare d'avoir un esprit aussi affûté que le sien pour ce qui est des arts de l'alchimie. Aussi, j'étais je l'avoue bien satisfait d'avoir fait la rencontre d'une telle personnalité. Encore plus lorsque cette dernière se trouvait à une telle position. En plus de Zelevas, Soren s'avèrerait sans doute par la suite un allié précieux et, dans le pire des cas, un esprit similaire capable de m'assister dans la conception de nouvelle drogue. Laissant de nouveau mon esprit voguer jusque lui, je laissais ma voix résonner doucement alors que je reprenais la parole.

    * Vous devriez passer au Laboratoire, à l'occasion. Je vous montrerai la poudre verte et ses effets sur les corps si vous le désirez. De plus, nous pourrons alors là bas parler plus... Librement, de vos petits plaisirs de conception. Voyez-vous, ce petit domaine niché près des montagnes semble être "ignoré" par les forces de la République. Si vous voyez ce que je veux dire. Alors... Vraiment, n'hésitez pas. Vous y serez naturellement le bienvenue. Je fis une révérence légère, avant de commencer à m'éloigner. Au plaisir Soren. Et prenez soin de vos enfants. Ils sont la chose la plus précieuse qu'il soit.. *

    Une phrase lâchée comme ça. Une potentielle menace, ou un conseil en rapport avec les nombreux ennemis du sénateur. C'était à lui, en vérité, d'en tirer ses propres conclusions. Pour ma part, mon aventure ici s'achevait doucement. Aussi, je pris rapidement une diligence afin de me ramener doucement aux écuries où m'attendait un cheval. Il me fallait à présent repartir doucement vers mon domicile, et ce dans le but de pouvoir tester cette magnifique fiole bleue. Je n'étais pas certain des effets potentiels des restes hallucinés de la créature spectrale, ni du fait que ces derniers pourraient m'être utiles dans une quelconque concoction de nouveau poison ou produit similaire. Mais... En vérité, cela me faisait aussi un beau souvenir, à l'instar de certains organes prélevés sur des patients qui représentaient plus un point d'accroche vers des opérations passées que de l'intérêt scientifique.

    Quand enfin j'arrivai au laboratoire, je fus accueilli par quelques laborantins qui se reposaient à l'extérieur. Ces derniers vinrent me voir, curieux, afin de comprendre comment le rassemblement médical - qui était à la base la raison de mon départ pour Liberty - s'était passé. Chassant leur curiosité mal placée de la main, je leur fis simplement comprendre que cette dernière avait été absolument inutile mais, qu'au moins, j'avais pu ramener quelque chose d'intéressant. Sans plus attendre, je leur ordonnai par la suite immédiatement d'aller me préparer une salle aux sous-sols. Et d'y emmener le sujet 174. Un humain, à la peau mate et aux cheveux aussi argentés que les étoiles nocturnes. Je l'avais trouvé il y a quelques lunes, mendiant dans les rues de Justice. Ayant l'âme naturellement charitable, il était tout à fait normal que je le prenne sous mon aile et le ramène dans mon nid. La mendicité, après tout, était un délit pour la nation bleue. Au moins, je lui offrais un toit et un but. N'étais-je pas, en quelque sorte, l'incarnation de la clémence et charité?

    Riant intérieurement à ma propre remarque, je me dirigeai rapidement vers mon bureau pour y consigner par écrit mes dernières aventures avec le sénateur. Par mesure de sécurité, son nom fut codifié. Des fois qu'un laborantin suicidaire s'aventurerait dans mes affaires, il n'y comprendrait rien. Ou ne pourrait pas remonter la trace jusqu'à l'ange. Pour le reste, je repartais ensuite vers la salle où attendait le sujet concerné.

    J'avais de nouvelles expériences à réaliser.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum