DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 0:23Gwynneth De Evelune
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:00Kilaea Sliabh
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirHier à 22:13Capitaine Saumâtre
    RP's de Mortifère [République]Hier à 17:47Abraham de Sforza
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 17:43Résiliente & Crow
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 16:46Kilaea Sliabh
    Validation des rps de KassandraHier à 16:30Kassandra Whype
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Lun 18 Sep - 16:01
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] Separa13


    Avouer sa propre faiblesse est toujours chose difficile. C'est encore pire lorsque tu es considéré comme maître de ton art, des années d'études, de recherches et d'expériences derrière toi, déjà confronté à des cas difficiles, obscurs, à première vue insolubles mais finalement solutionnés par ton génie inné. Encore pire lorsque tu te crois trop bon, trop con, trop imbu pour admettre qu'ici, tu trébuches sur une énigme qui demeure épineuse malgré tous les angles d'attaque.

    L'ange hybride observa son enfant elle-même hybridée, mi-ange mi-elfe, un quart humaine. Trois sangs de trois races différentes coulaient en ses veines, sûrement ce qui la rendait si forte et si faible à la fois, si difficile à soigner. Súrin, sa mère, avait une santé aussi fragile que du verre: la moindre maladie la terrassait au lit, la moindre drogue consommée tournait en addiction. Était-ce si étonnant qu'elle eut épousé un bio-alchimiste créateur de drogues et médicaments en tout genre ? Depuis sa disparition, Soren se retrouvait avec les deux rejetons sur les bras, père veuf assommé par une grossesse non-voulue et un accouchement précipité, débordé par la multitude de fronts qu'il menait tous à la fois. Ne vous méprenez pas: il les adore, ces deux gamins, aussi non-voulus qu'ils soient, il a largement accepté leur présence et leur trouve même une sorte de réconfort, un sentiment de famille qu'il n'a jamais eu. Aussi était-il attentif à la santé de Linael et d'Avenn depuis leur plus jeune âge, notamment à celle de la gamine angélique qui tombait trop souvent malade, trop souvent de maux étranges et complexes, encore jamais vus et difficiles à guérir. Des mages du Reike et de la République avaient déjà été sollicités par le passé pour prononcer quelques sombres incantations, faire boire quelques rebutantes potions à la petite fille qui avait toujours fini par se rétablir.

    Mais pas cette fois. Soren se tenait les tempes tandis que Linael pleurait, tremblante d'une fièvre qui se refusait à descendre, prise de spasmes musculaires incompréhensibles et incontrôlés. Sa détresse mettait le père lui-même en détresse, et son impuissance le rendait fou. Comment un éminent scientifique comme lui ne parvenait-il pas à comprendre, élucider la maladie qui habitait le corps de sa propre fille alors même qu'il mettait en vente des remèdes et potions pour les plus étranges et bizarres maladies et maux qui touchaient les êtres humanoïdes du Sekai ?
    Ce fut sûrement cette question qui fit qu'il arpentait désormais les allées de la Convention sur la Santé et les Découvertes des Maladies du Sekai qui se tenait à Liberty, abrégée en CSMS, l’œil attentif et hagard, le regard souligné de cernes noirâtres. Ses ailes trainaient derrière lui ; il n'avait même pas la force de les cacher. De toute façon, c'était bien son seul charme en ce jour, avec leur plumage albâtre aux finitions dorées comme taillées dans de l'or brut par un sculpteur céleste. Pour le reste, il n'était qu'un amas de fatigue et de cheveux en bataille, de vêtements froissés et de feuilles plissées en main.

    Il était à la recherche de celui qu'on appelait Le Docteur. Un étrange individu dont il avait entendu divers faits et divers avis, qui aurait fait crier "fuis !" à beaucoup de consciences saines. L'ange, lui, était quelque peu désespéré, mais surtout curieux de rencontrer le singulier personnage: les Hommes de sciences médicales et spécialistes des magies de soin, d'ailleurs plus aguerris que lui à ce niveau, gagnaient toujours son intérêt. Intérêt d'autant plus motivé que sa propre équipe personnelle, ses propres contacts gagnés par Good Omens ne lui menaient que des impuissants face à la maladie de sa propre fille.

    Il lui fallait trouver quelqu'un. Le temps était compté. Et pour l'heure, ce Docteur avait capté l'attention du bio-alchimiste qui tantôt ignorait, tantôt saluait ceux qui le reconnaissaient dans la foule. C'était bien plus dur de se déplacer tranquillement à un événement en tant que sénateur et directeur de compagnie pharmaceutique qu'en tant que dealer de l'ombre au visage méconnu de tous.

    Enfin, son pas trainant se stoppa devant une masse, que dire, une montagne de près de deux mètres parée d'un masque de la peste qui cachait un visage inconnu du plus grand nombre. Soren dut relever sa tête pour pouvoir observer l'individu.

    "Le Doc', j'imagine ?" dit-il d'une voix monocorde, rauque d'épuisement. "Je vous cherchais."

    Il tendit sa main libre de tout document.

    "Goldheart. Soren. Vous me connaissez déjà sûrement, puisque vous vagabondez partout, paraît-il." Soren prenait toujours le temps de se renseigner sur les personnes qu'il souhaitait aborder. "Auriez-vous quelques instants à m'accorder ?"




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Mar 19 Sep - 1:13

    Il n'était pas stupide de partir du principe que je détestai les conventions et autres rassemblements. En temps normal, la foule n'évoquait chez moi qu'une migraine en préparation et l'intellect moyen des personnes se rassemblant afin d'échanger de divers sujets était généralement suffisamment bas pour me provoquer un urticaire désagréable. L'ennui. Voila ce qu'ils m'évoquaient tous. Pourtant, je m'étais tout de même rendu à cet étrange rassemblement de scientifiques et de médecins. Peut-être dans l'espoir d'y trouver une personne suffisamment intéressante pour me sortir de la torpeur habituelle que ces rassemblements provoquaient. Peut-être, afin de découvrir des progrès insoupçonnés que je n'aurais pas moi même enclenché. A vrai dire, je n'étais même plus certain de la raison de ma venue. Mais tout ce que je savais, c'est que j'hésitai déjà à repartir.

    Naviguant parmi les différents groupes de personnes et les différentes étales, je me contentai d'observer les produits présentés ou bien d'écouter les conversations de ces prétendus érudits. En vérité, les propos rapportés ou les mélanges chimiques exposés ne dépassaient pas le niveau de certaines médecines homéopathiques. Du tape-à-l'œil dont le but n'était pas foncièrement de soigner les maux des nouvelles maladies mais plutôt de se présenter comme un génie étant parvenue à équilibrer le Ph de différentes solutions. Pitoyable. Tous autant qu'ils étaient. Le pire, je crois, résidait dans le fait que la plupart de ces éminences avaient étudié à Magic et en étaient sorties comme de grands experts dans leurs domaines respectifs. Pourtant, ils n'avaient rien accompli d'exceptionnels. Ils n'avaient jamais fait montre du moindre talent.

    A plusieurs reprises, certains individus m'interpellèrent tout de même. Parfois car ils s'étonnaient de ma tenue et me questionnait à cet égard, parfois car ils me reconnaissaient. Si les premiers recevaient simplement un avertissement télépathique de débarrasser le plancher, les seconds avaient au moins le luxe de ne subir qu'un jugement hâtif et une écoute s'arrêtant généralement aux premières phrases. Si j'aimais qu'on reconnaisse mes travaux, leurs nature secrète empêchait la populace d'apprécier à juste titre les nombreux progrès que nous avions réalisé. Que ce soit dans la conception de certaines drogues. Dans les mélanges explosifs et empoisonnés. Ou bien dans la chirurgie. Pour eux, l'étendu de ma réputation et mes capacités ne résidait que dans le bouche à oreilles de personnes m'ayant vu travailler. Ou via diverses recommandations officielles un peu louches. Ainsi, c'est entouré de nouvelles têtes que j'envisageai de plus en plus de quitter les lieux. Les principales présentations avaient été effectuées et à présent, il ne restait plus que les discussions et les repas organisés. Et, comment dire que ces deux points n'étaient pas réellement dans mon arbre de compétence? Quittant donc la compagnie de quelques laborantins admiratifs, je finissais par me poser devant un tableau regroupant divers schéma anatomiques. Eux, au moins, avaient le mérite d'avoir été tracés convenablement. Même s'il manquait ici une côte pour le drakyn. Et là un lien entre les hanches et les os de la queue des sirènes. Enfin. L'effort était au moins fait.

    Subitement, une forme apparue dans ma vision périphérique. Un homme, enfin plutôt un ange, me faisait à présent face. Ses traits et ses ailes trainantes m'indiquaient rapidement l'état psychologique de l'individu que je pus néanmoins reconnaître. Soren Goldheart. Un nom qui résonnait en république comme ceux des autres puissants. Intrigué, j'écoutai donc ce qu'il avait à me dire, fixant sa main tendue sans pour autant venir la saisir. Quand il eut terminé sa première phrase, je laissai mon esprit glisser vers le sien, avant de répandre dans ses pensées ma voix télépathique, éthérée et distordue.

    * Oui, il s'agit bien de moi. Et oui, je vous connais, monsieur Goldheart. Cependant, je ne vagabonde plus tant que ça ces derniers temps. *

    Je marquai ensuite une pause, détournant mon attention de l'ange épuisé pour venir observer les nombreux visages qui se tournaient déjà vers nous tels des vautours à la recherche de la moindre information croustillante. Ou la moindre théorie farfelue. Dans leurs esprits étriqués, ils s'imaginaient déjà des histoires improbables de maladie frappant l'ange aux yeux ambrés. Discuter ici n'allait pas être évident et finirait, obligatoirement, par attirer des oreilles indiscrètes. Et à la vue de mon interlocuteur, je devinais une urgence relative à sa demande.

    * J'ai effectivement du temps à vous accorder. Venez, ne discutons pas ici, je connais quelques endroits un peu plus... Discrets. *

    Invitant donc le bio-chimiste à m'emboiter le pas, je le menai alors jusqu'à une sorte de box un peu isolé qui servait normalement de zone d'examens ou d'expériences pour certains produits. A l'intérieur, il n'y avait aucune décoration. Seulement une chaise, un tabouret et un bureau. Le strict minimum.

    * Aux vues de vos cernes, de l'état de vos ailes trainantes et de votre voix cassée, je devine un grave manque de sommeil. Alors, je vais être assez direct. Je ne vais pas me perdre en questions inutiles. Dites moi, Monsieur Goldheart. Que puis-je faire pour vous? *
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mer 20 Sep - 14:48
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] Separa13


    L'ange dut avouer être surpris de la taille et de la carrure de cet individu. Se servait-il de corps pour soulever du poids ou bien la nature l'avait-il simplement béni d'une masse telle qu'il ne serait oublié de personne ? Certes, les drakyns, valkyries et autres bestioles de ce genre - les anges, même ! - étaient de toute façon des êtres grands et massifs, mais Le Docteur n'appartenait à aucune de ces espèces. Enfin, comment en être sûr, derrière un tel accoutrement ?

    Pris au dépourvu encore, ce fut une voix venue d'un autre monde qui répondit au scientifique, immiscée directement dans son esprit. Un autre télépathe, ainsi donc. Peut-être souffrait-il d'une déformation physique le contraignant au mutisme, ce qui expliquerait le fait de se cacher ainsi. Déjà, des visages curieux s'arrêtaient ou faisaient mine de les ignorer tout en prêtant une oreille curieuse et attentive à la discussion qui allait se mener. Discussion qu'aurait pu tenir Soren télépathiquement aussi, mais Le Docteur prit l'initiative de les amener dans un endroit plus au calme, isolé de la grande salle où se tenait la convention.

    Celui-ci ne passa pas par quatre chemins: après une analyse de l'attitude physique de l'ange, il posa directement sa question. Soren appréciait que l'on ne perde pas de temps à communiquer ainsi, moins le fait qu'il ait été détaillé avec une précision chirurgicale ce qu'il dégageait derrière un masque cachant le mouvement des yeux.

    "Ouais, je suis insomniaque chronique. Mais c'est pas ce problème-ci qu'il faut traiter aujourd'hui."

    Il soupira, regroupant un peu de ses forces pour masquer magiquement ses ailes qui trainaient pitoyablement et servaient plus de serpillières que leur fonction première.

    "J'ai deux gamins, des jumeaux: Linael et Avenn", commença-t-il d'une voix un peu plus maîtrisée. "Ils sont mi-anges, mi-elfes puisque ma femme en était une, et possèdent une part de sang humain puisque je suis un ange bâtard. D'où le nom Goldheart."

    Il observa la pièce d'un œil attentif: très sobre, tristement vide avec quelques béchers vides sur une table.

    "Linael a une santé fragile héritée de sa mère malade chronique de je-ne-sais-combien de maux variés. Je suis bio-alchimiste, donc je sais étudier les cellules et le métabolisme d'un individu pour trouver la molécule qui traitera tel ou tel problème, ou aura tel ou tel effet. Cependant avec elle, c'est plus complexe et je me heurte à un cas difficile contre lequel je dois avouer ma faiblesse." Il haussa les épaules, déçu de lui-même. "Elle souffre de quelque chose que je ne comprends pas et je ne parviens pas à analyser la cause, ni à expliquer les phénomènes physiques qui se manifestent. De ce fait, je pense que c'est une maladie d'origine magique, et le fait qu'elle soit de sang-mêlé rend son cas très spécifique à traiter."

    Il releva son regard sur son interlocuteur, se penchant plus en avant quand bien même personne ne les entendait.

    "J'ai besoin de votre savoir et de vos compétences sur ce coup-là. Je sais que vous traitez avec la pègre et les FMR, moi aussi. J'étais créateur de drogues avant d'être pharmacien bienfaiteur." Pourquoi cacher la vérité ? Il fallait jouer sur le tableau de l'honnêteté pour conclure un tel marché. "Aidez-moi à soigner ma gamine, et je vous rendrai un service en retour. Quel qu'il soit. Vous avez juste à me formuler ce qui vous intéresserait."

    Autant demander direct ce que Le Docteur désirerait en retour. Comme ça, c'était clair pour tout le monde.

    "Et attention: pas le droit à l'erreur. Il s'agit de ma fille."

    Le ton était implacable. Le Docteur avait une certaine... réputation qui le suivait. Mais ici, il allait falloir user de son vaste savoir pour le soin et non pour la mort.




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Jeu 21 Sep - 14:53
    Faisant face à mon nouvel interlocuteur, j'écoutai ses mots dans un silence presque religieux. Chaque mots. Chaque phrases étaient analysées afin de délier le vrai du faux. De parvenir à dresser un premier diagnostic, non pas sur la raison de sa demande mais sur la nature même de l'individu qui me parlait. Tout d'abord la notion d'insomnie, puis le descriptif de son métissage angélique. Pour lui, il s'agissait probablement d'une raison justifiant la difficulté de gérer les maladies de son enfant. Pour moi, ce n'était qu'une excuse. La maladie frappait malheureusement tous les individus mortels de ce monde. Et peu importait qu'ils soient natifs du royaume des dieux ou de la nature elle même.

    Quand Soren commença à me parler de ses anciennes activités, tout en pointant mes liens avec la pègre, j'étirai un léger sourire sous mon masque corbin. Au moins, cet homme n'avait pas froid aux yeux. Ou bien, était-ce plutôt de la folie? Un désespoir profond qui le forçait à collaborer avec des personnes qu'il aurait en temps normal jugé comme insignifiantes? Ou moralement discutables? Probablement. Mais au moins, ce dernier avait la bienséance et l'honnêteté d'avouer ses propres activités illégales.

    Terminant tout son discours par une proposition de marché, je devais avouer qu'il m'avait pris de court. Ce que je désirais, hum? Difficile à dire. Le laboratoire m'offrait toute la liberté et l'amplitude dont j'avais habituellement besoin. Tout du moins, je pouvais y conduire mes travaux sans être perturbé et les sujets arrivant régulièrement me permettaient un renouvellement du parc d'études très régulier. Pour le reste, je pouvais également aller me servir si je le désirai chez des malfrats et autres mafieux afin d'aider à la fois la république et mes propres intérêts. Alors, que pouvait bien m'offrir le célèbre Soren Goldheart? Un lien avec la drogue? L'intérêt était restreint. J'étais le principal de ma propre recette, et la distribution n'était pas une nécessité. Pour le reste, il n'y avait en vérité qu'une seule chose qui pouvait m'aider, si on pouvait parler ainsi. Etendant donc mon esprit, je revins alors dans l'esprit du concerné pour lui adressé ma réponse.

    * Je dois vous avouer que je ne désire pas grand chose. Mes travaux pour la nation bleue représente déjà une grande partie de mon travail et mes actes...Illégaux sont habituellement maquillés. Seulement, si vous désirez me rendre service... Je ne demande rien si ce n'est encore plus de couvertures. Jouez de vos liens. De votre nom de famille. De votre position sénatoriale, peu m'importe. Tout ce que je veux, c'est être tranquille. Mais tout cela n'est que de l'hypothétique naturellement. Nous devons d'abord gérer le cas de votre fille. *

    Sortant mon carnet, je fixai par la suite l'intéressé alors que mon fusain commençait à dresser un portrait de la situation.

    * Avez-vous des symptômes rémanents que vous pourriez me décrire? Des maux de tête? Un gonflement de certains membres? Une teinte violacée? Votre fille s'est elle montrée agressive avant son état actuel? Ou bien s'agit-il d'un rhume qui s'est ensuite changé en une toux grasse en complément de furoncles ou petites cloques faisant leur apparition? Plus vous me fournirez de détails, plus je pourrais commencer à dresser un diagnostic efficace. *

    Tout comme Soren, il me semblait évident que le mal rongeant son enfant était d'origine magique et non naturelle. Il restait cependant à déterminer quels maux affectaient son système immunitaire et si nous pouvions y remédier de manière rapide ou non. Visiblement, les grands produits médicamenteux qu'avait inventé le bio-alchimiste n'avaient eu que peu d'effets. Ecoutant donc la réponse de mon interlocuteur, je griffonnais minutieusement toutes les informations fournies avant de finalement refermer mon carnet. Plusieurs théories commençaient à poindre dans mon esprit, mais rien de véritablement concret. Il n'y avait, en vérité, qu'une seule façon de prodiguer les soins nécessaires. Plongeant donc mon regard dans celui de Soren, je pris de nouveau la parole.

    * Je pense que le plus simple serait de voir directement votre enfant. Avant que le moindre doute ne vienne s'installer dans votre esprit. J'accepte de vous aider. De fait, la vie de Linael est maintenant pour moi une priorité absolue. Je marquai une courte pause, enchainant. A présent, allons la retrouver si vous le voulez bien. Les soins pourraient s'avérer compliqués en fonction de ce nous observerons. Et j'aime autant commencer à la soigner le plus vite possible. *

    Après tout, le temps de sa fille était peut être déjà compté.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Dim 15 Oct - 14:20
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] Separa13


    Le Docteur ne semblait pas trop versé dans l'exigence. En vérité, sa réputation n'était plus à faire et il aurait dû être évident pour Soren que le singulier individu bénéficiait certainement déjà de tout ce que l'ange avait à lui proposer. Tout ce qu'il désirait n'était qu'un surplus. Mais que lui offrir de plus, si ce n'était que la richesse? En avait-il sincèrement besoin? Les demandes émises par le Docteur furent accueillies par un hochement de tête du sénateur. Tant pis si sa réputation risquait d'en pâtir: la vie de Linael valait tous les sacrifices.

    "Bien. Ça me semble convenable."

    Devant la description des symptômes suggérés par Le Docteur, Soren fit non de la tête, puis fit un léger rictus.

    "J'ai déjà posé un premier diagnostic. Absolument rien de tout ça, hormis des spasmes incontrôlables, une fièvre de cheval non soulagée par aucun de mes remèdes et des cauchemars étranges." Puis, la tristesse et l'inquiétude le gagnèrent à nouveau. "J'ai bien peur qu'il ne s'agisse pas d'une maladie physique. Or, c'est ce que je soigne le mieux. Mes compétences pour les maux plus complexes et magiques sont... trop limitées."

    Il observa ses paumes, dépourvu. Quelle honte ! Un bio-alchimiste incapable de soigner sa propre fille... Le Docteur possédait sûrement les compétences magiques plus avancées nécessaires au soin.

    "Vous avez raison. Ne perdons pas plus de temps."

    Tandis qu'ils empruntèrent la diligence qui attendait le sénateur, Soren observa d'un œil attentif son interlocuteur.

    "Vous savez, j'ai entendu divers faits sur vous. Des faits qui me rappellent mon passé, en quelque sorte." Il laissa planer quelque peu le silence. "Vous soignez, mais vous laissez des corps derrière vous. Quelle étrange contradiction, n'est-ce pas ?" Soupirant, l'ange s'étira avant de frotter son visage criblé de ses cernes violacées. "Je me demande quelles sont vos motivations profondes, derrière tout cela."

    Il ne s'attendait certainement pas à un moment de confidence de l'individu. Ils avaient beau partager certains faits heureux ou malheureux de leur histoire respective et tous les deux bosser dans le domaine de la santé, il n'en était pas moins que la situation se prêtait au professionnalisme plus qu'aux mots bas soufflés dans une riche diligence.

    Lorsqu'ils arrivèrent enfin devant la demeure principale de Soren - il va s'en dire qu'il s'agit d'une belle villa au cœur de Liberty, faite d'une pierre marbrée exquise dont le jardin décoré de statues et fontaines rivalisaient avec le Paradis lui-même - un majordome se pressa d'ouvrir la porte de leur carrosse, l'air affolé.

    "Monsieur Goldheart !" s'exclama-t-il, à bout de souffle. "Linael ! Elle... elle est comme prise d'une rage folle ! J'ai bien essayé de lui faire boire le thé calmant mais c'est une vraie furie !"

    Fronçant les sourcils de désarroi, le sénateur se pressa de pénétrer la noble demeure pour découvrir sa fille ailée suspendue à un des chandelier d'or, sifflant l'air tel un serpent.

    "Méchant ! Crève !" marmonna-t-elle entre ses dents serrées en jetant de la vaisselle sur les deux entrants, que Soren balaya d'un coup d'aile loin d'eux. La petite ange-elfe voleta alors jusqu'aux escaliers et les grimpa à quatre pattes tel un animal, courant dans les couloirs ensuite pour aller se cacher. Soren jeta un regard un peu dépourvu au Docteur.

    "Eh bien, voilà un accueil mémorable. Veuillez m'excuser, Doc'. Il va falloir qu'on s'organise pour la chopper."

    La peur tordait le ventre du scientifique. Qu'est-ce qu'il lui arrive ? J'espère vraiment que ce sale rêve s'arrête. On dirait un de mes badtrips.




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Mar 31 Oct - 17:26

    *hum. *

    Les propos de Soren m'amusèrent quelque peu. Visiblement ma réputation me précédait et laissait entendre des choses amusantes. Comme si j'étais une sorte de croque-mitaine, s'amusant à répandre la mort tout comme à l'éviter. Une dualité paradoxale qui semblait également amusé mon accompagnant. Pourtant, cette dualité n'était pas si compliquée à comprendre. Pour sauver des vies, il fallait savoir comment le corps fonctionnait. Pour comprendre comment le corps fonctionnait, il fallait pratiquer. Parfois sur des mourants. Parfois sur des vivants. Parfois sur des cadavres. Si tuer était pour moi une source de divertissement, il n'était pas non plus illogique de penser que cela servait un intérêt plus grand que le simple massacre. Chaque dissection. Chaque cœur arraché. Chaque drogue inoculée et membre découpé me permettaient d'augmenter mon efficacité. Les être m'entourant n'étaient après tout que des outils. Des marionnettes de chair et de sang que je pouvais manipuler à ma guise pour enrichir mon savoir médical et, ainsi, me permettre d'être un meilleur docteur. Une vie sacrifiée ne valait rien face à des centaines, si ce n'est des milliers qui pourraient ensuite être sauvés. Et il en était de même pour mes créations alchimiques. Pour la création de la poudre verte, ou des fumées nocives que je fournissais à présent à la République sous couvert de recherches officielles. Du projet Palladium. Tout cela servait la Science avec un grand S.

    Pourtant, je ne fournissais aucune information à mon client tandis que la route continuait. Non pas qu'il m'était désagréable de discuter - l'homme avait l'air d'être un grand scientifique - mais j'étais déjà plus ou moins plongé dans le cas qu'il me présentait. Contrairement à ce que beaucoup pouvaient penser, je me doutais que le jugement de l'angelot face à moi n'était pas objectif. S'il s'agissait d'un de ses enfants, alors cela laissait entendre qu'un détail avait été ignoré. Un détail potentiellement crucial qu'il me faudrait revoir. Apercevoir. Analyser et ajouter à l'équation globale. D'après le pharmacien, les remèdes "physiques" furent sans effet. Cela réduisait déjà bon nombre de maux potentiels. Cependant, les maladies magiques n'étaient pas non plus très nombreuses. Sauf s'il s'agissait d'une malédiction, auquel cas il faudrait en trouver la cause tout en assurant un traitement efficace. Car c'était comme appuyer sur une gorge tranchée. Cela ne fonctionnait qu'un temps.

    Quand nos pas nous menèrent enfin à la demeure du Goldheart,  je laissai mon regard glisser sur les différentes décorations de jardin, écoutant d'une oreille distraite les propos du majordome. La demeure était sublime, ce qui n'était pas étonnant vu le nom de famille de mon accompagnateur, mais elle manquait de ce petit quelque chose qui faisait que j'aurais pu l'apprécier véritablement. Peut-être les cris de souffrances ou des produits alchimiques bouillonnant? Impossible de le savoir. Soren me mena finalement dans sa villa à proprement parler, bloquant rapidement une "attaque" surprise de sa jeune enfant lorsque nous fûmes enfin rentrés à l'intérieur. Arquant un sourcil sous mon masque, je regardai la petite fille qui voletait puis repartait dans les escaliers à l'instar d'une petite démone. Levant la main suite aux propos de mon client, je laissai mon esprit glisser jusqu'au sien, faisant ainsi résonner ma voix distordu directement dans ses pensées.

    * Il n'y a aucun mal ne vous en faites pas. Pour ce qui est de votre enfant, il faudra effectivement la "maîtriser" pour que je puisse l'ausculter convenablement. Pour cela, nous avons plusieurs méthodes à notre disposition mais, étant donné votre lien avec notre patiente, je vous propose d'user d'un peu de magie illusoire pour la bercer doucement dans un contexte moins... Stressant. Tout du moins, juste le temps que vous puissiez l'approcher et la saisir pour la calmer véritablement. Votre sang coule dans les veines de cette jeune fille et, compte tenu de votre ascendance, mes sorts illusoires devraient s'avérer particulièrement efficaces. Mais, cela, je ne le ferai qu'avec votre accord naturellement. Sinon, je peux aussi user de poudre calmante ou autres produits plus classiques. Mais... l'efficacité sera discutable et les retombées plus désagréables pour elle. Votre choix donc, vraiment. Et si vous avez une idée précise, n'hésitez pas. *

    Le client était roi après tout. Enfin. Au moins sur cet aspect là. Pour le reste, il vaudrait mieux ensuite que l'être aux yeux dorés me laisse opérer tranquillement pour établir un diagnostic plus poussé. S'il voulait que je sauve sa fille, il allait devoir accepter de jouer un peu des coudes et me laisser une certaine marge de manœuvre.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mer 1 Nov - 20:41
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] Separa13


    Le Docteur abordait la situation avec un professionnalisme exemplaire. Pas forcément tant dépourvu par la réaction de la petite croisée - en même temps, c'était un peu difficile de voir l'expression de son visage derrière un tel masque - sa voix étrange proposa plusieurs solutions pour maîtriser Linael, tandis que Soren observait le haut des escaliers où elle avait disparu, déconcerté.

    "Les illusions ne me semblent pas être une si mauvaise idée. De toute façon, si ce n'est pas vous qui lui jetez de la poudre au nez, ce sera moi qui lui fera prendre un tranquillisant. Elle n'était pas comme ça quand je l'ai quittée."

    Alors qu'il avait un ton à nouveau décontracté, un hurlement guttural résonna dans le couloir à l'étage, immobilisant les servantes et majordomes à proximité.

    "Mon dieu, mais c'est une goule ou une gamine..." marmonna Soren en montant les escaliers, en espérant que le Docteur le talonne.

    La situation devenait de plus en plus étrange et... particulière. L'ange fut regagné par l'inquiétude: allait-elle se métamorphoser en quelque chose ? A quel point le mal qui la rongeait était anormal, singulier ?

    "Préparez vos sorts d'illusion. Et vos poudres. Au cas où."

    Soren ouvrit le bal et explora les différentes pièces du premier étage, chacune baignant dans l'obscurité et le silence habituel qui ne saurait être perturbé.

    "Elle est allée au sous-sol !"

    Une femme de chambre déboula dans le couloir pour prévenir les deux individus. Mon laboratoire alchimique ? Voilà qu'il y avait bien longtemps que le scientifique n'y avait pas été, presque avait-il oublié l'existence de cette pièce... Où il stockait encore quelques drogues en phase de test. Tant pis pour la discrétion. Il invita le Docteur à le suivre pour parcourir plusieurs marches. Il saisit une petite clé argentée dans sa poche et l'inséra dans la serrure de l'épaisse porte en bois au bas des escaliers... qui avait été forcée. Fronçant les sourcils, le bio-alchimiste pénétra dans le laboratoire délaissé où des lumières automatiques s'allumèrent.

    "Qu'est-ce qu'elle ficherait ici ? C'est dangereux en plus, je conserve là pas mal de..."

    Un cri animal vrilla les tympans du sénateur, qui se couvrit les oreilles ; Linael s'était faufilée entre ses jambes et vint mordre le mollet du Docteur avec une férocité alarmante. Ses yeux étaient rouges, entièrement injectés de sang et de la bave s'écoulait à profusion de sa mâchoire serrée extrêmement fort sur sa proie. Soren s’empara d'une aiguille à proximité pour tenter de lui injecter le tranquillisant, mais déjà la petite ange battit des ailes pour s'envoler et fonça à nouveau sur le Docteur en heurtant son père avec une telle force qu'il vint se cogner la hanche contre une table à proximité, grimaçant de douleur en sentant sa vieille blessure se réveiller.

    "La poudre ou... autre chose !" maugréa-t-il encore ses dents.




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Lun 6 Nov - 19:21
    La course-poursuite avait tout d'abord été particulièrement... Ennuyante. Jouer au chat et à la souris n'était habituellement pas dans mes passe temps favori, encore moins pour une gamine atteinte d'un mal étrange qui semblait la changer en une créature plus animale qu'intelligente. Enfin... J'avais fait serment de l'aider et sa maladie attisait ma curiosité alors... J'emboitai les pas du sénateur sans mot dire. Quand on l'informa qu'elle était descendue au sous sol, ma curiosité se fit plus forte, surtout vis à vis de la réaction de Soren qui sembla l'espace d'un instant considérer le fait de m'inviter à le suivre de nouveau. Quels secrets l'ange dissimulait-il dans son placard? Intrigué, je le suivais donc d'un pas rapide, m'engouffrant avec lui dans ce qui s'avéra être un laboratoire pharmaceutique dont l'usage était... Détourné. Pour des néophytes, cela n'était sans doute pas le cas mais l'arrangement des fioles, les alambics... Sans parler de l'odeur de mercure flottant dans l'air et filtrant aux travers de mon masque épais... Nul doute sur le but premier de ce lieu. Cependant, ma réflexion se perdit rapidement, une masse furieuse fonçant dans ma direction et venant mordre ma jambe.

    Toujours silencieux, je me contenta de la secouer vivement pour faire lâcher prise à la petite terreur. De manière honnête, l'envie de lui asséner un violent revers glissa dans mon esprit mais, me rappelant de la nature du travail qui me liait à Soren et surtout au fait que les dents de l'enfant ne perceraient de toutes façons pas le cuir bouilli de ma tenue, je continuais de la traiter comme un prunier jusqu'à ce qu'elle ne lâche finalement ma jambe avant de s'envoler de nouveau. Observant l'enfant, je remarquai alors ses traits déformés, la bave à ses lèvres ainsi que ses yeux rougis. Une forme de rage, altérée et virulente. Ajoutée à de la fièvre probable... Certaines maladies disparaissaient de mes hypothèses tandis que d'autres vinrent s'y ajouter. Comment l'enfant avait-elle contractée un tel mal?

    Fonçant de nouveau dans ma direction, c'est Soren qui s'interposa cette fois pour prendre le choc, se cognant contre l'une des tables. A sa demande, je laissai mon mana quitter mon corps pour plonger dans l'esprit de l'enfant. Contrairement à mon habitude, je ne l'exposai pas à un spectacle affreux. A une terreur profonde. Non, je partis cette fois sur quelque chose de plus léger. Pour l'enfant, le laboratoire se changea en un grand jardin où sucreries et autres pâtisseries semblaient pousser directement depuis un tapis d'herbes. Mon aspect corbin inquiétant se mua en un oiseau moqueur qui s'approchait d'elle doucement, tenant en sa main un sac rempli de différents mets sucrés. La rage s'estompa alors peu à peu tandis que je m'approchai. Un esprit de base malléable, facilement manipulable de base et affaibli par une ascendance bâtarde. En vérité, le sac de confiseries n'était rien d'autre que des produits anesthésiants que je fis avaler à la petite fille. Au bout de quelques secondes, la terreur ailée se mua en une ailée poupée molle qui glissa dans les bras de son paternel. Brisant donc l'illusion, puisque l'enfant était à présent dans un sommeil sans rêve, je laissai mon esprit glisser vers le sénateur.

    * Elle devrait dormir un moment avec cela. Peut-être quelques heures si nous sommes chanceux. Mais je pense qu'il faudra l'attacher, au cas où. A présent. Dites moi, qu'est-ce que tout cela? Je montrai le laboratoire. Une preuve de votre passé tumultueux? *

    Mes mains se posèrent alors sur l'enfant, comme pour prendre approximativement la température de l'angelette. Puis, pointant les escaliers du doigt, je repris finalement.

    * Allons la poser dans ce lit pendant que vous me répondez. Que je puisse enfin commencer cette auscultation. *
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Jeu 9 Nov - 12:29
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] Separa13


    Impossible de dire ce que le Docteur avait tracé dans l'esprit de la jeune ange. Quand il secouait sa jambe comme on secouerait un arbre et que Soren voyait Linael tiraillée dans tous les sens, une sorte de fureur pris possession de lui, rapidement raisonnée par l'esprit logique du scientifique: que faire d'autre ? La petite était littéralement enragée, bavante comme un animal fou et affamé et ses dents étaient comme fixées au cuir de sa proie actuelle, tout comme ses mains solidement agrippées à celui-ci.

    Quelques instants plus tard, Linael était immobilisée, voyant des choses que seule elle - et de toute évidence, le Docteur- pouvaient voir. Celui-ci s'approcha alors d'elle pour lui administrer quelques tranquillisants qui eurent un effet quasi immédiat ; elle tomba de fatigue. Soulagé, Soren reposa la seringue sur une des tables métalliques la plus proche et regarda d'un œil quelque peu gêné, les sourcils froncés, l'autre scientifique.

    "Votre travail est le fruit de nombreuses années de recherche et d'expériences, le mien aussi", répondit-il simplement en redressant la tête. "Ce laboratoire n'est quasi que pour mon divertissement personnel et quelques tests exotiques que je mène de mon côté. Les vraies recherches sont dans des labos dédiés à Liberty et Courage."

    Linael dans les bras, Soren remonta les marches, suivi par le Docteur. Il l'amena sur un sofa dans la pièce principale.

    "Vous avez, Doc', cela serait pour moi un vrai bonheur de pouvoir partager plus... en détails sur différentes innovations bio-médicales." Il posa délicatement sa fille sur le sofa rouge, un épais coussin sous la tête ensommeillée de celle-ci. Il ordonna à une servante d'amener des attaches en cuir. "Quand le moment s'y prêtera un peu plus. Je suis sûr que nous pourrions avoir beaucoup à se dire et beaucoup à découvrir, pour le meilleur de la République. Ou bien même du monde, qui sait. J'ai quelques remèdes en phase de test, mais un autre esprit prêt à tout pour la science ne serait pas de trop."

    Deux tels cerveaux en collaboration ? Il y avait pour sûr beaucoup à tirer, surtout pour le projet personnel sur lequel il travaillait. Mais pour l'heure, il fallait d'abord soigner la gamine endormie, qui s’agitait quelque peu dans son sommeil. Seulement, quand Soren tenta de faire pénétrer sa magie de guérison des maladies et envoûtements dans le petit corps de sa fille, il fut pris d'un violent spasme et d'un mal de crâne à se taper la tête contre un mur. Grognant, il s'éloigna aussitôt en se tenant les tempes, la mâchoire serrée.

    "Qu'est-ce que c'est que cette merde ?" lâcha-t-il plus ou moins sans le vouloir, observant sa fille sans comprendre. "Je... je ne peux pas user de ma magie sur elle !"

    Définitivement une malédiction. Soren se sentit pris d'une rage folle. Qui donc avait pu faire ça et comment s'y était-il pris ?




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Dim 12 Nov - 14:52
    Ecoutant la réponse de mon interlocuteur, j'arquais un léger sourcil à ses mots avant de lui répondre par télépathie.

    * Je vois. Un petit laboratoire d'appoint donc. J'ai moi même quelques "nids" disséminés un peu partout en Sekai, me permettant de travailler même lorsque je me trouve éloigner de mon atelier principal. *

    Je laissai un long sourire glisser sur mes lèvres pincées lorsqu'il évoqua une potentielle collaboration et un partage de savoir. Soren était, contrairement à bien des politiciens, investi d'une curiosité scientifique que je trouvai particulièrement admirable. Si je ne savais pas encore où se situait ses limites et si l'éthique venait l'entraver comme bon nombre de nos confrères, je me doutais dans sa façon de parler qu'il était moins... Sensible, à certaines choses. Même si ses progénitures représentaient à n'en point douter une faiblesse exploitable pour de potentiels détracteurs. D'ailleurs, je trouvai cela étonnant que l'homme ait pu se lancer ainsi dans le jeu dangereux de la politique malgré des enfants auxquels il tenait visiblement. Enfin. Chacun ses petits caprices.

    * Il sera également intéressant d'échanger sur différents sujets. Si je n'utilise pas spécifiquement l'alchimie pour des fins pharmaceutiques, je suis certain que mes connaissances pourraient vous être utiles de quelques matières, tout comme vos connaissances pourraient s'avérer passionnantes. Mais comme vous le dites, tout d'abord, il nous faut soigner cette petite. *

    Une chose à la fois. Surtout quand il s'agissait de l'enfant d'un potentiel nouveau mécène. Suivant donc Soren jusqu'au sofa où il allongea sa fille, j'attendis patiemment qu'on ne vienne l'attacher puis que l'être ailé ne tente lui même quelque chose. Vu sa réaction, le résultat ne sembla guère probant et, en plus, il sembla lui même se mettre en danger. Dans un léger soupire, je vins alors déplier mes différents outils sur une table adjacente avant d'ajouter, presque en guise de réprimande.

    * C'est pour cela que je voulais l'ausculter en premier. Un léger flottement. Sans offense naturellement. *

    Je pris donc ensuite différents petits outils avant de me diriger vers le côté de la petite. Attrapant son doigt, je vins piquer doucement ce dernier à l'aide d'une épingle pour récupérer quelques gouttes de sang que je plaçai ensuite sur une plaquette de verre. Retournant à mes outillages, je versai l'extrait de raisiné dans un flacon avant d'y verser différents réactifs. Quand ces derniers changèrent de couleur, j'étirai un sourire avant de retourner vers l'enfant, pour à mon tour tenter de libérer différents extraits de mana, y allant de manière graduelle. Au départ, un léger picotement, lointain. Inoffensif. Puis, une vague de douleur plus intense. Un souffle glacé venant tenter de lacérer ma cervelle alors que quelque chose semblait repousser ma guérison des maladies et autres envoutements. Puis enfin, une aura brulante, lancinante, qui traversa mon corps comme un long hurlement. Ce n'était pas la fin, mais la malédiction semblait lutter contre ma propre magie, tentant de mettre fin à la tentative de guérison. Retirant ma main subitement de la petite fille, je tournai mon bec vers l'angelot à mes côtés.

    * Votre enfant est maudite. Mais. Plus spécifiquement. Elle semble possédée. Je ne sais pas exactement ce qui a osé pénétrer son corps, mais pour être certain de pouvoir l'extraire de là, il va nous falloir plusieurs choses. *

    Je me redressai, reprenant toute ma hauteur tandis que je me redirigeai ensuite vers ma sacoche, en sortant différentes fioles emplis de liquide aussi verdâtre qu'inquiétants.

    * Tout d'abord, il faudra que j'use de ma magie la plus puissante. Cela ne sera plaisant ni pour votre enfant, ni pour moi. Elle risque d'en souffrir malgré le fait que cela la soignera. Alors, pour minimiser sa douleur, nous devrons user de plusieurs ingrédients afin de l'anesthésier suffisamment pour atténuer la peine tout en laissant l'opportunité à "l'entité" de penser qu'elle a toujours le contrôle. *

    Sortant mon carnet, je griffonnais dessus une liste exhaustive des matières premières nécessaires à la conception de ce dit anesthésiant, tendant la feuille arrachée au sénateur.

    * Je vous laisse voir si ces différents produits sont dans vos réserves. Il s'agit globalement de champis étoilés, de fleur nordique et de belle du jour. Un peu de fouettard et du lait de pavot. Rien d'extrêmement difficile à obtenir, mais que je n'ai point sous la main. *

    Disposant ensuite un alambic à la va-vite sur la table, j'entamai le circuit que le liquide emprunterait afin d'obtenir l'extrait nécessaire. A l'anesthésiant, différents réactifs seraient ajoutés, permettant de "rompre" le lien de l'enfant avec la magie pendant quelques instants. Le parfait inverse des potions de surpuissance que j'avais confectionné pour Mortifère. Un neutralisant, légèrement similaire à l'élixir républicain qu'il me faudrait d'ailleurs apprendre à confectionner. Fixant ensuite Soren qui n'était pas encore parti, j'ajoutai les derniers éléments qui nous seraient nécessaires pour soigner sa fille.

    * Pendant que je réaliserai le soin, il faudra que vous soyez capable de m'épauler. Soit via l'un de vos produits pharmaceutique qui neutralisera d'avantage les réactions de votre enfant... Soit en occupant suffisamment longtemps ce qui sortira de son corps le temps que je termine de la soigner. *

    Sinon, l'enfant pourrait mourir. Mais ça, inutile d'en informer le père.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mar 14 Nov - 15:49
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] Separa13


    Soren ne cacha pas sa mine de plus en plus dépitée, de plus en plus dégoûtée à mesure que le Docteur enchaînait les propos statuant de faits décidément contrariants.

    "Maudite. Possédée..."

    Le bio-alchimiste répéta ces mots comme s'il ne les comprenaient pas, comme s'ils étaient prononcés dans une langue obscure et inconnue.

    "Fantastique. De mieux en mieux. Vous allez bientôt me dire qu'un démon millénaire loge en elle et qu'il va falloir faire un rituel sacrificiel de six cents vierges pour l'en libérer." Le père de famille soupira, se grattant les cheveux puis se les recoiffant d'un geste distrait. "Ouais, je devrais avoir tout ça dans ma réserve. Je pense déjà savoir quoi utiliser, mais merci de vos suggestions."

    La botanique et l'alchimie pharmaceutique étaient les premières matières qu'il avait étudiées dans sa jeunesse. A ce niveau, il s'estimait certainement plus expérimenté que l'étrange soigneur au bec d'oiseau qui se tenait dans sa villa sur les perches qui lui servaient de jambes, mais ce ne fut qu'avec politesse qu'il le lui souligna. Il alla donc dans sa serre personnelle d'un pas pressé récolter ce qu'il fallait. Il fit un petit tour dans la pièce-pharmacie où il fouilla les placards et les tiroirs pour y prendre divers béchers et fioles aux contenants tantôt très colorés, tantôt translucides. Répartissant quelques petites choses sur une table de bois, il commença quelques mélanges en mettant ses lunettes qui lui permettaient d'y voir un peu plus clair.

    Quelques instants plus tard, il revint dans le salon vers le sofa rouge sang les bras chargés de plantes, de potions et autres joyeusetés.

    "Je pense qu'on peut procéder", signala-t-il au Docteur.

    Pourvu que ma petite Linael tienne le coup... Ce fut non sans une inquiétude peu cachée qu'ils commencèrent leur mission. Soren administra en intraveineuse directement un produit calmant et anesthésiant à sa fille afin de lui épargner le plus gros de la douleur. Mais alors même que le contact de sa peau quitta celle de sa fille, il fut pris d'une vision effroyable d'un visage déformé, aux traits tombant littéralement jusqu'au sol et riant d'une voix de sorcière sordide. Il grimaça et fut pris d'un haut-le-cœur qu'il ravala bien rapidement car déjà, le petit corps de l'ange hybridée se mit à trembler de manière tout à fait surnaturelle.

    Soren dut se reculer pour calmer son pouls, anormalement élevé. Il tendit sa main pour soutenir magiquement le Docteur, alors que quelque chose de noirâtre, comme une fumée, commença à s'élever du corps de Linael. Plus elle prenait forme, plus le demi-ange lui-même sentait quelque chose s'arracher de lui, comme si sa peau se décollait de ses muscles.

    "Une... putain de malédiction, celle-là ! Bordel de merde !" cracha-t-il en se tenant la tête de l'autre main.




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Mar 14 Nov - 22:13

    Lorsque Soren injecta son produit, je me contentai de le regarder silencieusement. Si sa concoction semblait, et était, probablement parfaite, je trouvais ses gestes trop brutaux. Pas assez soignés. Pour peu, il manqua de louper ou faire rouler la veine de la petite quand il lui administra sa drogue. Un menu détail pour beaucoup, mais qui ne manquait pas à mon oeil avisé. Personellement, il m'aurait été plus agréable de maintenir l'enfant et d'injecter le produit moi même mais... Je pouvais comprendre que le père souhaitait lui même agir sur sa progéniture. Enfin... Comprendre n'était pas réellement dans mon intérêt alors, pour l'heure, je me contentais de simplement me préparer à l'usage de ma prochaine technique.

    Posant ma main sur la petite, je sentis mon mana se concentrer peu à peu au bout de mes doigts, avant de brutalement se déverser dans le corps de la jeune enfant. En temps normal, cette dernière aurait eu la terrible sensation d'un millier d'aiguilles venant gratter sous sa peau. Mais, grâce à ce que son père avait fait, elle n'en ressentit probablement qu'une légère douleur lointaine. Cependant, cela n'empêcha pas l'entité de réagir. Dans une violente onde psychique, cette dernière tenta de nous repousser. Voyant Soren marquer un temps de pause et voir son regard devenir vide l'espace d'un instant, je renforça instinctivement mes barrières psychiques afin de m'éviter toute perturbation. Tout du moins.. Mentales. Car sous ma magie, le corps de l'enfant se tordait déjà comme si tout son réseau nerveux se disloquait et se recomposait en boucle.  Une grimace glissa sur mes traits, tandis que les tressaillements devenaient plus intenses. Le sénateur tenta devenir m'assister de sa magie. Me soutenir. Seulement, je voyais très bien le terrible mal qui semblait l'affecter. Et qui commençait, d'ailleurs, à m'affecter moi. Mais je n'avais pas le temps. Ni l'envie. Posant ma seconde main sur la petite, j'appuyais d'avantage le flux magique qui se déversait dans son corps. Je renforçais instinctivement ma guérison des envoutements pour l'amener à un stade pouvant tenir tête aux maux les plus terribles. Puis, je fis léviter un drape, épais, que je projetais sur l'ange pour l'emporter soudainement loin de moi.

    * Navré Soren, mais je ne peux prendre le risque de perdre mon employeur. *

    Le drap l'emmena jusqu'à l'autre bout de la pièce. Quand l'ange s'en défit, mon sort prenait finalement fin. Le long de mes bras, le cuir de mon manteau avait été lacéré à de multiples endroits par l'étrange fumée noirâtre qui s'était échappée de l'enfant, laissant un épais liquide vermillon perler sur chaque entailles. Me redressant, un long frisson se déversa sur ma peau alors que la douleur venait m'accueillir comme une amante venant embrasser un mari infidèle. Une passion dévorante, qui me fit quelques secondes oublier ce qui se trouvait devant moi. Fort heureusement, cette masochiste délectation prit fin au moment où la fumée prit une forme plus tangible.

    * Un spectre. Evidemment. Soyez rassurez, Soren. Je tournai la tête vers le drap qui se débattait. Ce mal sera facilement destructible. Mais il faut d'abord mettre votre enfant à l'abri. Chargez vous en. Je vais nous faire gagner du temps. *

    Sans attendre de réponse, ma télékinésie s'insuffla dans le mobilier présent, faisant voleter jusqu'à la sombre entité une myriade de projectiles improvisés et lancés à pleine vitesse. Une déferlante de problèmes, venant tenter de gêner une forme semi ombreuse qui brulait visiblement d'une haine profonde envers le duo qui venait de mettre fin à sa possession. Amusé, je remarquai l'ange qui filait à côté de moi tandis que je vins le couvrir d'une épaisse table.

    * Au final, ce n'était pas un démon millénaire sénateur. Mais bien quelque chose d'aussi néfaste. *

    Et il fallait maintenant le neutraliser, ou le capturer. Pour que je puisse écrire quelque chose sur cet étrange phénomène.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mer 22 Nov - 22:31
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] Separa13


    Franchement, y avait-il moyen de se faire humilier par une entité maléfique qui abritait le corps de sa petite ? Oui, bien évidemment, surtout si on avait affaire à quelque chose de millénaire, antique, vil. Mais par un drap gracieusement enserré autour de lui par l'individu avec lequel il collaborait en cet instant précis ? Certainement pas.

    Sous les plates excuses du Docteur, l'ange se fit emballer comme un cadeau, saucissonner comme un jambonneau serait certainement l'expression la plus appropriée puis amené à l'écart tandis qu'il entendait des cris dignes d'une goule résonner dans la pièce. Lorsqu'il put se défaire, furieux, du sort qui visait sûrement à le protéger mais qui avait fait se sentir à l'ange un sentiment de faiblesse cruel, il entendit le Doc' énoncer la nature du problème - un spectre - et dicter des ordres à son commanditaire tandis qu'il échafaudait déjà un plan à mettre en exécution immédiate.

    "Vous m'auriez demandé de m'écarter d'un coup d'ailes, ça m'aurait évité l'humiliation du sac à patate qu'on envoie à l'autre bout de la pièce", maugréa-t-il tandis qu'il s’empara du corps de Linael, libéré quasi totalement de la manifestation étrange.

    D'un pas résolu, il parcourut les pièces jusqu'à atteindre ce qui servait de salle de soin - entendez de pseudo-pharmacie - à la villa et confia la petite ange elfique au médecin de famille présent en permanence au domaine. Il s'assura, avant de repartir, du pouls et des constantes de sa fille: elle avait l'air d'aller bien, quoique le front suant et le cœur battant anormalement vite. Cela saurait se calmer à mesure qu'elle se repose, ce qui fut mis en œuvre immédiatement tandis que le sénateur redescendit les escaliers en prenant les marches quatre par quatre.

    "J'aurais appelé un prêtre si j'avais su qu'on allait exorciser ma fille", lâcha-t-il en rejoignant le Docteur, face à l'espèce d'abomination fantomatique qui se dressait dans la pièce. "Vous avez la suite du plan, j'imagine ? Je n'ai jamais affronté un machin comme ça."

    "Puisque vous m'avez arraché de mon hôte, c'est vous qui serez les prochains !"

    Quoi ? Ça peut parler cette merde ? Soren eut à peine le temps de penser ça que la fumée noirâtre fonça sur lui, pauvre ange faible à la magie psychique qui n'avait jamais pris le temps d'apprendre un pauvre sortilège de bouclier psychique.

    Des images défilèrent très rapidement dans son esprit, puis l'instant d'après, il envoya la myriade de mobiliers envoyés sur l'entité sur le Docteur. Puis, d'un geste vif, il sauta à la gorge de l'étrange individu et tenta de lui arracher le masque, pris d'une espèce de folie malsaine qui déformait son visage dans un rictus terrifiant. Les attaches de l'objet finirent par céder et l'ange souleva le bec qui se dressait un instant devant lui. Le fantôme lui dictait de...

    ... bouffer son visage ? Quoi ?

    Un instant, il reprit le contrôle de son corps, interloqué. Le Docteur était un beau jeune homme.




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Le Docteur
    Le Docteur
    Messages : 273
    crédits : 864

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2033-termine-what-better-laboratory-than-the-blood-soaked-battlefield-le-docteurhttps://www.rp-cendres.com/t2950-dictionnaire-medical-chronologie-du-docteur#25745
  • Jeu 23 Nov - 18:31

    Comment pouvait-on se faire avoir si facilement? Lorsqu'on était sensible à certaines formes de magie, on tentait de s'en prémunir. Ou, tout du moins, à s'éloigner du danger. Malheureusement pour moi, mon "partenaire" semblait trop occupé à faire des traits d'esprits qu'à se protéger efficacement. Aussi, l'étrange amas de fumée noire que nous affrontions sembla se dissiper dans l'air, fonçant par la même directement sur l'être ailé qui fut touché directement. A coup sûr, la créature allait tenter quelque chose. Comme avec son enfant. Tout du moins, je ne la voyais pas s'attaquer à Soren pour simplement détruire son corps. Au contraire, s'infiltrer en lui permettait de limiter les dégâts que j'aurais pu lui infliger. Personne n'osait toucher à celui qui lui tendait l'argent, pas vrai? Cette logique aurait pu être efficace, si elle ne tentait pas de s'appliquer à moi. Soulevant de nouveau quelques mobiliers, je m'apprêtai à les jeter contre le sénateur mais le spectre me prit de court. Me prenant plusieurs objets volatiles, je fus forcé de me reculer légèrement, sentant à quelques endroits ma chair se faire zébrer de plusieurs petites coupures. Installant par la même un large sourire sur mes traits. Puis, déchainé, l'ange se jeta sur moi. Dans un terrible roulé-boulé, nos deux corps se retrouvèrent à même le sol tandis que le sénateur commençait à tirer furieusement sur mon masque. En temps normal, j'aurais lutté un peu plus. En temps normal, j'aurais suriné cet être présomptueux le temps que mes liens ne perdurent. Seulement. Il me fallait être au contact pour appliquer ma magie. Et Soren venait de m'offrir exactement ça. Peu importait qu'il voit mon visage. D'ailleurs, la vision de ce dernier sembla perturber étrangement l'homme aux yeux ambré car il resta interdit quelques instants. Tout en déclarant une chose amusante vis à vis de mon facies. Un sourire sadique s'installa sur mon visage, tandis que je venais passer mes mains directement sous la chemise du sénateur, frôlant sa peau tatouée.

    * Merci à toi, esprit frappeur, de venir m'apporter la solution à ton propre problème. *

    Dans un afflux de mana particulièrement violent, ma magie de soins s'insinua dans le corps de Soren. Un flot continu de magie à son maximum, vibrant et se frottant jusqu'à l'intérieur de ses cellules dans une sensation similaire à des milliers d'aiguilles grattant chaque surface de son être. Mes mains s'ancrèrent un peu plus contre lui tandis que je me redressai subitement, usant à la fois de cet avantage soudain et de notre différence de gabarit. Le plaquant violemment contre le sol, je vins saisir ses poignets en remontant mes mains le long de son corps, amplifiant toujours plus l'afflux de mana. Je sentais en réponse la créature tentant de le posséder qui se tortillait et hurlait. Pour la seconde fois, elle se voyait chassée du corps qu'elle avait tenté de contrôler. Souriant de manière sadique, principalement en raison de ce que je faisais, mes yeux serpentins vinrent s'ancrer directement dans les yeux de chats de l'ange. Puis, dans un dernier effort, l'incantation arcanique s'acheva tandis que son corps se voyait purgé de tout envoutement. Reculant subitement, je me trouvais haletant, reprenant mes esprits après une utilisation aussi féroce. Pourtant, le combat était loin d'être résolu. Soudainement, toute ma rage d'avoir eu mon masque arraché me gagna. Comme un effet de retour de flammes. Me dressant silencieusement, mon corps commença à s'entourer d'une terrible fumée noire avant que, lorsque celle ci se dissipa, mon corps changea brutalement.

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] WO6ULL6


    Etendant mes bras et ouvrant mon bec, un violent cri guttural quitta ma gorge. Gagnant encore un peu plus en hauteur, forcé de me courber sous le toit de la maison de mon hôte, mes multiples yeux vinrent se poser sur l'aura ténébreuse qui se trouvait à côté de Soren et moi. Claquant des doigts, une violente illusion se répandit alors tout autour de nous. Les murs se teintèrent de sang, avant de se fendre brutalement pour laisser des nuées de bras et autres mains charcutées sortir de la bâtisse. Pour l'entité et l'ange, c'était comme si la maison entière venait de se changer en une sorte de cimetière animé. Deux de mes bras se tendirent subitement tandis que ce macabre tableau se dessinait, créant de grandes barrière télékinésiques autour du monstre fantomatique. Puis, dans un cri télépathique, ma voix distordue résonna dans le crâne du sénateur.

    * Utilisez tout ce que vous avez Soren! Nous allons neutraliser cette créature! *

    Et ainsi, les barrières se resserrèrent brutalement sur l'enveloppe fumeuse du spectre. A l'instar d'un bocal de verre à frictions, les barrières avaient pour but de venir plaquer le monstre jusqu'au sol et, dans un effort certain, de l'écraser pour que sa structure se déchirent en des restes fantasmagoriques. Des résidus spectraux, que nous pourrions ensuite récupérer et étudier. Mais d'abord, il fallait que l'ange me vienne en aide. Que ce soit via l'usage de sa magie, ou d'objets divers. Peu importait tant qu'il venait me soutenir dans mon entreprise.

    La Mort allait bientôt accueillir dans ses bras séducteurs une créatures qui avaient eu l'audace de tenter de s'en échapper.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mer 29 Nov - 23:18
    Gotta save the kid, Doc'
    feat. Le Docteur

    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] Separa13


    Une douleur, mais une douleur...

    Déchirante. Soren entendit bien l'encouragement du Docteur, mais il lui paraissait mille lieux sous les mers. Un écho au loin dans la montagne. Son esprit, la pénombre totale, ne lui appartenait plus que partiellement et dans un éclair de lucidité, l'ange s'attaqua à l'engeance qui logeait en son sein. Cependant, la souffrance causée par la magie du Doc' était absolument infernale. Des milliers d'aiguilles, des millions de picotements parcouraient la peau tatouée de l'être angélique, le transperçait de toute part.

    Un très franc cri de supplice s'échappa du bio-alchimiste tandis qu'une espèce de corbeau géant le plaquait maintenant au sol. Toute cette expérience était certainement comparable à un des pires bad trip qu'il aurait pu se taper sous ses propres drogues. La créature en lui hurlait avec lui et c'était bien deux voix distinctes qui s'échappaient de sa gorge, l'une masculine, l'autre suraiguë, étrange, dérangeante. Un mélange de dauphin, d'une petite fille qui pleure et d'une truie qu'on égorge. La maison entière devenait l'Enfer, les murs se parant de rouge. Enfin, Soren comprit qu'il s'agissait d'une illusion envoyée par son compagnon et, regagnant suffisamment de terrain dans sa propre tête, il vint percer avec une rage ésotérique mesurée l'intruse qui se faisait la malle de son corps.

    Leurs arcanes semblèrent fonctionner, puisque l'ange vit son corps secoué de soubresauts, puis tout à coup... le silence. Un souffle. Le vent ? Une expiration finale. Un aboi lointain, puis plus rien. Pendant quelques instants, le corps de Soren ne réagissait plus. Puis tout à coup, il prit une grande inspiration et se releva. Autour de lui, de la poussière éthérée flottait au sol, énigmatique. Elle semblait en suspens dans un silence assourdissant. Il n'y avait plus un bruit dans le manoir. Ce fut quand un majordome se précipita sur lui en lui parlant que Soren comprit qu'il avait perdu l'ouïe.

    Elle revint au bout de trente secondes de gesticulations de l'homme de maison, complètement paniqué.

    "Bon sang mais cessez de beugler comme ça, Philippe !" Soren se frotta les yeux, avant d'observer le Docteur. "Quelle image de corneille diabolique vous m'avez envoyée là ? C'était... terrifiant."

    Amusé, mais sincère. Le bio-alchimiste avait encore des frissons de la chimère aperçue.

    "Mais quels beaux yeux vous avez là ! Vous souffre d'un myosis aussi ?" lança-t-il, sarcastique. "Vous ne devriez pas cacher un tel minois sous un masque sordide. Enfin, c'est pour l'effet de style je suppose, 'Docteur'."

    Sur ce, il se retourna et se pencha sur la poussière bleuâtre flottante à leurs pieds.

    "Comme c'est singulier. Je n'ai jamais rien vu de la sorte. Une genre de poussière spectrale ? Il faudrait étudier ça au microscope." Se relevant, "je me dois de vous remercier, Docteur. Si ce n'était pas vous, peu de gens auraient su faire face avec autant de professionnalisme à... l'exceptionnelle situation que nous avons eu là."

    Ses hommes et femmes de main étaient déjà partis chercher des contenant en verre magique.




    Gotta save the kid, Doc' [feat. Le Docteur] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum