DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Discorde alchimique sans filtres [Soren] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    Validations RP d'Isolde / Reike Aujourd'hui à 11:53PNJ
    Consul K - Le chasseurAujourd'hui à 11:25Orion Yamveil
    La Traque SauvageAujourd'hui à 11:24Orion Yamveil
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 10:05Alaric Nordan
    Une recherche tranchante [Pv Corvus]Aujourd'hui à 9:34Alaric Nordan
    Validation des RP d'AlaricAujourd'hui à 7:50Alaric Nordan
    Demande de modification de ficheAujourd'hui à 7:35Alaric Nordan
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Camélia Daphnée
    Camélia Daphnée
    Messages : 11
    crédits : 656

    Info personnage
    Race: Demie-Drakyn
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2635-camelia-daphnee-une-fleur-dans-la-misere-termine
  • Lun 23 Oct - 13:07
    Soren Goldheart.

    Rien que de l’entendre déblatérer ses préceptes alchimiques, cela arrivait à lui faire s’hérisser les poils qu’elle n’avait plus. Non pas qu’elle était spécialement allergique à l’alchimie - elle n’y comprenait pas grand chose de tout de façon - mais le souci était plutôt son patronyme. Il semblait dégueuler de la thune et de la classe à ne plus savoir quoi en foutre, profitait d’un népotisme des plus agaçants avec sa mère, et voilà qu’il déblatérait potions dans l’une des salles de Magic. Et qu’elle devait l’écouter. Alors qu’elle avait principalement envie de lui enfoncer sa tête de p’tit riche dans son propre derrière, formant ainsi une boucle peu harmonieuse.

    Dire que son amie qui habitait autrefois ce corps le trouvait “mignon” et “craquant”, maintenant qu’elle le fréquentait réellement en tant qu’élève, elle le trouvait encore plus dégoûtant qu’elle ne l’avait imaginé. Non pas qu’il était laid, mais de part sa nature même, elle le méprisait. Ce type avait certainement de quoi financer toute sa clinique et d’avoir encore largement assez d’or pour lui. Et la bleue d’autrefois n’avait pensé rien de plus de lui qu’un prof “craquant”. Rien que de repenser à ça, cela avait le don de l’énerver. Alors elle continuait de laisser son esprit s’imaginer divers supplices allant d’une petite vague d’eau conjurée par magie sur lui jusqu’à lui mettre son poing dans sa gueule en passant par une multitude d’actions aussi ridicules qu’humiliantes pour l’intervenant aux cheveux d’argent qui n’avait, lui, décidément rien demandé.

    Tellement occupée qu’elle était que l’élève remarqua un peu tardivement l’ensemble du cours s’agiter et commencer à collecter divers ingrédients pour commencer une préparation. De quoi? Elle n’en avait pas la moindre idée puisqu’elle était littéralement en train de rêver depuis avant. Comment? Elle n’en savait trop rien non plus. Alors elle regardait du coin de l’oeil sa voisine de paillasse faire sa recette, et essayait de la copier au mieux. Et puis de tout de façon, que pouvait-elle vraiment faire de plus? Elle n’avait jamais réellement appris l’alchimie de son côté, Camélia n’avait jamais eu les moyens de lui acheter les ingrédients hors de prix nécessaires à la concoction de ces recettes. Et le peu qu’elle obtenait finissaient dans des mains expertes capables d’en tirer le plus possible, pour ensuite pouvoir donner ces potions aux malades dans le besoin.

    Alors elle suivait les manigances de sa voisine, entre la poudre d’argent, les ailes d’elle-ne-savait trop quoi, les infusions magiques à petit feu et tout un tas de stupidités… La drakyn océan n’était d’ailleurs pas des plus subtiles ou discrètes, s’inspirant des manipulations de sa voisine sans qu’elle ne s’en soucie vraiment. Néanmoins, invariablement, elle manquait des étapes, des dosages, des manipulations précises dans sa recette. Jusqu’à ce qu’une odeur âpre ne finisse par se faire sentir. Et cela ne lui faisait pas vraiment de doute qu’elle provenait de son chaudron à elle.

    Sa voisine, une elfe aux cheveux châtains et aux grosses lunettes rondes, daigna enfin lever son nez de ses préparations pour dévisager la drakyn, qui lui offrit un sourire aussi stupide que complètement hypocrite. Elle ne semblait pas avoir remarqué qu’elle l’avait copié et avait quand même réussi à tout rater, mais semblait bien s’être rendue compte que quelque chose de pas très normal se passait à côté d’elle.

    Un sentiment qui fut bien confirmé quand cette odeur fut rejointe d’une fumée noirâtre qui commença à s’échapper de la préparation de Camélia, indiquant maintenant à toute la salle que quelque chose se passait par là bas. Sa préparation, de son côté, commença d’ailleurs à bouillir de plus en plus fortement, alors même que la drakyn venait d’éteindre le feu doux sous la fonte du chaudron.

    « J’ai… hum… Dû rater quelque chose… »

    Hypothèse immédiatement confirmé, alors que soudainement, sa préparation explosa littéralement dans une gerbe de flamme, résonnant dans un bruit de fonte malmenée alors qu’une onde de choc secoua toute la salle universitaire. Son liquide maudit, projeté en petite quantité dans de multiples directions, sembla encore effectuer de petites explosions secondaires en entrant en contact avec diverses paillasses, cassant des flacons, éparpillant des ingrédients, voir même blessant certains étudiants.

    La fumée épaisse de l’incident se dissipa sur une Camélia bien à l’abri derrière un dragon aqueux enroulé autour d’elle, qui se dissipa une fois l’apocalypse terminée. Beaucoup d’autres étudiants avaient réussi à se protéger, mais ce n’était pas le cas de tous. Aucun ne semblait, heureusement, gravement blessé. Rien qu’un petit sort de soin ne saurait corriger.

    « Ouais c’est… définitivement raté. A moins que ce ne soit une potion d’explosion qu’il fallait faire, dans ce cas, c’est plutôt réussi… »
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 224
    crédits : 503

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mar 24 Oct - 14:21
    Discorde alchimique sans filtres
    feat. Camélia Daphnée

    Discorde alchimique sans filtres [Soren] Separa13


    Donner des cours à la Magic... Il ne voulait pas se l'avouer clairement, mais Soren aimait vraiment cela. Non pas qu'il soit le meilleur pédagogue, ni même le professeur exemplaire. En vérité, il avait même assez peu de patience envers les médiocres qu'il poussait sévèrement à s'améliorer ou à quitter son cours ou envers les flemmards qui venaient dans l'amphithéâtre assister aux cours magistraux pour pioncer. Ceux-là, il les ignorait bien simplement s'il était de bonne humeur, ou les réveillait d'une manière plus ou moins brutale en envoyant divers objets sur leur petite tête ensommeillée s'il n'était pas dans le bon mood.

    Aujourd'hui cependant, il s'agissait d'un cours pratique faisant suite à un de ses cours magistraux. En effet, apprendre à soigner par la magie, c'est bien et c'est une chose, mais la magie ne sait pas toujours traiter en profondeur certaines maladies, affronter certaines bactéries ou permettre la création d'anticorps pour apprendre au système immunitaire à se défendre de lui-même. Rien de bien compliqué: il avait demandé en ce jour à ses étudiants de mettre au point une potion de soin basique permettant de venir à bout des gueules de bois et des maux de tête associés. Plutôt pratique, pour des étudiants et la plupart semblait sincèrement motivés pour apprendre une telle recette. Les jeunes d'aujourd'hui faisaient beaucoup plus la fête qu'à l'époque où Soren occupait les bancs de Magic, époque qui n'était pas si lointaine en vérité. Les mœurs changent avec les générations, et ça change vite.

    Pourtant, comme dans tous les cours, il se trouvait en cette pièce également des individus qui n'avaient absolument pas leur place: parce qu'ils s'étaient perdus, parce qu'ils étaient dépourvus de toute affinité avec l'alchimie médicinale, parce qu'ils ne s'intéressaient pas à l'ange enseignant qui en retour ne s'intéressaient guère à eux. Stratégie intéressante quand ceux-ci ne se faisaient pas remarquer et se contentaient de prétendre ou de dormir: en l’occurrence, une odeur âcre gagna bientôt toute la pièce, attaquant les poumons de ceux qui respirait la fumée noirâtre accompagnant l'odeur. Alors que Soren leva les yeux de la décoction du meilleur de la classe qu'il observait avec attention, une explosion bruyante interrompit le calme environnant et des morceaux de fonte vinrent frapper plusieurs étudiants de plein fouet, comme envoyés avec grande force sciemment sur eux. La responsable du massacre se tint là, bredouillant une espèce de justification qui tirait du côté du comique quand ce fut le regard glaçant de Soren qui la toisait alors.

    "Oui c'est raté, comme votre vocation. Qu'est-ce que vous foutez dans mon cours si vous n'êtes pas fichue de suivre une recette qui ne contient que cinq ingrédients ?"

    En la dévisageant, il reconnut alors un visage familier.

    "Mademoiselle Daphnée. Un tel résultat est d'autant plus navrant quand il s'agit de vous."

    Les autres étudiants, silencieux, observaient la scène avec attention sans trop savoir comment réagir.

    "Néanmoins, c'est assez remarquable de parvenir à faire quelque chose d'explosif avec de tels ingrédients. Vous avez peut-être un don, finalement, mais pas celui qu'il faudrait en ces lieux ni selon votre occupation de soignante. Peut-être est-ce envisageable une reconversion en artificière."

    Des rires se firent entendre dans la salle de classe.

    "Je vous laisse cinq minutes pour terminer vos potions. Après quoi, versez le contenu dans une fiole, apposez votre nom dessus avec un papier autocollant et posez le tout sur mon bureau avant de partir." Après s'être adressé à la majorité qui se remit au travail, son regard félin se reposa sur la drakyne. "Recommencez, et cette fois suivez la recette. Vous resterez après mon cours pour qu'on s'entretienne."




    Discorde alchimique sans filtres [Soren] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Camélia Daphnée
    Camélia Daphnée
    Messages : 11
    crédits : 656

    Info personnage
    Race: Demie-Drakyn
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2635-camelia-daphnee-une-fleur-dans-la-misere-termine
  • Lun 6 Nov - 13:09
    Tout n’était pas forcément à jeter. L’explosion avait été tout de même impressionnante pour une recette pourtant simple et, avec du perfectionnement, le breuvage pourrait certainement être utilisable pour pleins de choses. Enfin, elle n’en savait rien elle même mais certainement que Capucine trouvera une bonne utilité à un truc qui explosait. Elle trouvait toujours des bonnes utilités aux trucs qui explosaient, quand elle ne le faisait pas elle-même. Comme quoi, c’était de famille.

    Quant à la famille Goldheart, visiblement, elle avait toujours un truc avec les mots. Durs, certes, mais elle ne pouvait pas vraiment nier que ses compétences en potions étaient largement en retard - surtout par rapport à celles de feu son amie. C’était son premier cours de potions, après tout. Avait-elle pour autant raté sa vocation? Les potions étaient une chose, sauver des gens à l’article de la mort en était une autre. D’un geste, comme pour défier cette remarque, une énergie curative bleutée semblant parcourue de minuscules petits dragons bleus remplit aisément la pièce et soigna directement les quelques blessés légers de la salle. Un jeu d’enfant pour elle, contrairement aux potions et autres cours théoriques nuls.

    Aurait-elle encore eu son ancien corps qu’elle lui aurait très certainement jeté un cinglant “Ta gueule tête de coton tige” ou quelque chose du genre. A la place, elle se contenta d’afficher une moue légèrement blasée, laissant tout de même transparaître une pointe d’agacement. Elle ne devait pas faire de vagues, et elle avait déjà déclenché un véritable tsunami sur la salle de classe, assez pour lui faire dire qu’il était préférable de se mordre l’intérieur de la joue et de fermer sa grosse gueule. Enfin, du moins de ne pas l’ouvrir de façon trop cinglante.

    « On n’arrête pas le progrès, comme disait msieur Rambouillet. »

    Sa phrase fétiche, assurément, même si la chose qui s’arrêtait le moins facilement était sûrement son ventre bedonnant qui semblait gagner quelques centimètres à chaque semestre, lui expliquait son amie à l’époque. Spécial, mais plutôt sympathique. Après, elle lui disait aussi beaucoup de bien de Goldheart… Ce qui n’était, du coup, assurément pas le cas. Il fallait dire que la drakyn avait été naïve et idéaliste, pensant sûrement un jour convaincre le séduisant professeur à donner pour la grande cause des plus miséreux.

    Visiblement, il n’était même pas au courant des derniers évènements à la Clinique de Camélia. Ce qui n’étonnait pas vraiment l’âme de la ratonne dans son nouveau corps.

    Elle se remit tout de même au travail, refaisant donc une potion dans un petit chaudron tout neuf, au résultat bien plus satisfaisant. Enfin, certainement ratée aussi, mais au moins, elle n’avait pas explosé, ni produit d’odeur désagréable, ni d’effet réellement néfaste. Ce qui aurait été globalement bien plus simple si l’accident précédent n’était pas arrivé. Elle serait simplement passée au cours suivant malgré sa potion ratée et ça n’aurait pas changé sa vie. Mais voilà qu’elle allait devoir se coltiner l’autre hurluberlu.

    Elle fut la dernière à terminer, évidemment, suite à son contretemps précédent, et remit la potion sur le bureau du professeur alors que les derniers élèves quittaient la salle de classe, non sans avoir jeté des regards inquiets ou moqueur à la drakyn qui les ignora magistralement. C’était aussi pour la plupart de sacrés cons de tout de façon, surtout ici parce-que leurs géniteurs avaient payé l’académie rubis sur l’ongle. Elle avait connu une centaine de personnes plus bosseuses et dévoués qu’eux, mais sans les connections et les moyens d’être à leur place.

    « Donc? J’ai du me tromper un moment, mais cela veut aussi dire qu’il y a sûrement une réaction non découverte derrière tout cela! »

    Elle n’en ajouta pas bien plus, essayant de relativiser même si cela n’avait pas vraiment de sens. Elle ne se rappelait même pas vraiment de ce qu’elle avait mélangé avec quoi et quand. Alors pour réussir à reproduire l’exploit, elle en était même incapable. De plus, elle préférait ne pas partir dans un grand monologue et de protéger au mieux son esprit des phrases à venir du professeur. L’idée était avant tout de résister à l’envie de lui sauter à la gorge - verbalement comme physiquement. Elle ne devait plus agir comme avant, être gentille, diplomate, douée, douce, ne pas faire de vagues. Tant de choses qui n’étaient pas réellement dans son vocabulaire. Ou du moins, pas envers les gens comme lui.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 224
    crédits : 503

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Sam 11 Nov - 15:19
    Discorde alchimique sans filtres
    feat. Camélia Daphnée

    Discorde alchimique sans filtres [Soren] Separa13


    Qui Diable était ce Rambouillet ? Le sénateur n'en avait pas la moindre idée et s'en contre-fichait certainement. Il toisa l'élève aux cheveux océaniques d'un œil circonspect. C'était sûrement là une tentative de détendre l'atmosphère et de passer l'éponge sur son échec, mais également sur les blessures causées à certains autres étudiants, pauvres victimes collatérales qu'ils étaient.

    "Heureusement que vos capacités en soin magique surpassent celles de suivre une recette et mettre des ingrédients dans un chaudron", assena-t-il en reconnaissant cependant l'effort de soin aussitôt entrepris par Camélia.

    En vérité, elle était une étudiante pleine de potentiel et une femme affirmée. Diriger sa propre clinique de soin, ce n'était pas donné à tout le monde. Il fallait les épaules pour cela.

    Peu de temps après, son bureau fut rempli de décoctions étudiantes qu'il allait falloir étudier, tester et corriger. Que de travail c'était pour un simple intervenant régulier ! Soren n'imaginait pas ce que les professeurs à temps plein devaient avoir à faire ici. Bien trop pour le sénateur et directeur de compagnie pharmaceutique qu'il était !
    Tiré de ses pensées, Daphnée amena sa création, laissant avec celle-ci une petite remarque qui tira un sourire au demi-ange.

    "En effet. Vous cherchez à toucher un point sensible, n'est-ce pas ? Puisque vous savez que les découvertes plus que tout autre chose me fascine dans les sciences médicales."

    De ses yeux jaunes félin, il observa attentivement la fiole créée par la drakyne, chose qu'il allait définitivement devoir étudier plus en amont.

    "Je suis navré de ne pas être passé à la clinique dernièrement. J'espère que la gestion de celle-ci n'a tout de même pas été trop compliquée, ni que vous manquez de personnel. J'ai également eu... des problèmes de livraison, avec Good Omens."

    Voilà qu'ils inversaient les rôles: il se présentait à elle sous un jour plus vulnérable, conscient que son entreprise n'avait pas beaucoup soutenu la cause de la drakyne ni livré les remèdes qui étaient dûs.




    Discorde alchimique sans filtres [Soren] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum