DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Gerda !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    5 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 605

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Jeu 11 Aoû - 7:18
    Seagan était réellement bon orateur. Alors que tous semblaient prendre des directions différentes. Au travers sa proposition, Seagan parvint à tous les rassembler. Nous serons donc guidés par l'Oiseau Elementaire, surnommé Phoenix, dans notre foi. Le Phoenix prônera les deux cultes de Shoumei. Il sera le symbole de notre renaissance dans les cendres de notre faction. En soi, personnellement, j'approuve également cela. Seagan avait sans nul doute réussi à convaincre la majorité d'entre nous. Il subsistera tout de même des déviants, comme c'est le cas dans chaque faction et chaque culte. Seagan généra un phœnix de Lumière et l'envoya dans les airs pour valider notre premier acte. Le public ébahi par la beauté de l'animal et de la magie de Seagan parlent et cris de joie. Seagan demande ensuite le calme.

    — Bien. Maintenant que notre caste Ecclésiastique est validée par l'ensemble du Conclave, une autre situation préoccupante est à mettre sur la table. Notre armée. Jadis, L'ordre de la Main fut une des plus prestigieuses armées du Sekai. Instruit au combat et aux lettres. Chaque chevalier possédait le talent militaire pour attaquer nos ennemis ou protéger notre faction. Au vu de la longue période de paix à Shoumei, celle-ci s'est semble-t-il émoussée. Et au vu des tensions internes de notre nation, l'ordre s'est étirée dans des chemins différents avant d'être dissoute avec l'arrivée des Titans. Beaucoup de nos valeureux chevaliers ont perdu la vie.

    Seagan joint ses mains et prie pour ses chevaliers morts au combat avant de reprendre.

    — Si nous devons aujourd'hui reconstruire notre ordre militaire, nous ne pouvons pas nous permettre de répéter les erreurs du passé. J'aimerais que tous puisse au moins être écuyer afin de se préparer aux menaces, mais pour me prononcer, j'aimerais quérir de l'avis de la dame du Pal ainsi des autres membres du Conclave. Devons-nous également garder la structure actuelle, à savoir la suivante, écuyer, chevalier, maitre de l'ordre. Avec des différentiations dans les chevaliers entre les chevaliers eux-mêmes, les croisés et les paladins. Je suis à votre écoute, chers membres de ce précieux Conclave.  


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Elisabeth du Pal
    Elisabeth du Pal
    Messages : 33
    crédits : 482

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation:
    Alignement: Loyal neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t224-la-dame-du-pal-termine#715https://www.rp-cendres.com/t259-liens-elisabeth-du-palhttps://www.rp-cendres.com/t261-chronologie-elisabeth-du-pal#873
  • Jeu 11 Aoû - 10:20
    Le sujet religieux est donc clos. La communauté sera donc maintenant le phœnix.

    Mais alors, Seagan passe à l'ordre suivant, concernant un sujet ou la doyenne est davantage experte, le militaire. C'est celle avec le plus d'expérience autour de cette table sur le sujet et ceux malgré une existence bien plus courte que le reste du conseil. Mais en plus de son vécu personnel, elle a de son côté les savoirs guerriers de la famille du Pal, riches de cinq millénaires d'écrits.

    Mais alors que le Haut-prêtre lui laisse la parole, elle n'est pas longue à répondre.

    « Comme le haut-prêtre l'a exposé, l'ordre de la main n'est plus. Et ceux qui en étaient membres encore présents, représentent un effectif très minime, trop peu pour constituer une armée. La structure ancienne de l'ordre n'est plus adapté à nos problématiques. La formation traditionnel des chevaliers est longue, nécessite un enseignement autant guerrier que qu'intellectuel. Avec la paix, il pouvait se passer plusieurs années avant qu'un écuyer n'expérimente vraiment le combat. Aussi il ne faut pas oublier que les effectifs de l'ordre de la main n'ont jamais été suffisant pour défendre entièrement un territoire en temps de guerre. Cela à toujours été un réservoir d'unité d'élite, appuyé par de grands contingents d'hommes d'armes ne dépendant des administrateurs civils. »

    Les chevaliers ont toujours été une élite et leur ordre fut prospère grâce à des milliers d'années de consolidation de la fédération, aujourd'hui c'est une départ de zéro.

    « Aujourd'hui nous ne pouvons plus nous permettre de prendre plusieurs années ou même 6 mois pour former un soldat apte au combat. Aussi il n'y a plus d'hommes d'armes qui serrons fournis par nos différents régions. Nous sommes isolés et seuls. C'est pour cela que je pense qu'il faut modifier la formation, pour la rendre plus efficace. En m'appuyant sur les traités de guerres rédigés par la maison du Pal, je compte changer complètement nos méthodes d'entrainements. »

    Dans le Shoumei la famille du Pal était probablement parmi les plus grands expert du combat et il suffisait d'observer le palmarès de la famille pour reconnaitre que les méthodes de la lignée sont terriblement efficace,Elisabeth en est un exemple vivant.    

    « Déjà, je pense que les titres d'écuyers et chevaliers peuvent être gardés. Mais leur fonction va se trouver bien différente. Comme expliquer par le Haut-prêtre, les écuyers seront à présent nos troupes de bases les plus nombreuses. En fonction des capacités de chacun, les effectifs seront réparti entre l'infanterie, la cavalerie et la logistique.

    L'infanterie se découpera d'abord en corps multiples et peu couteux en équipements, lanciers et portes boucliers, avec en support des combattants de ligne, je pense à des frondeurs en nombre, la une arme très simple à fabriquer en masses et des munitions aisées à trouver surtout en montagne, pour une puissance offensive grandement sous estimée. En plus de cela ce que l'on peut d'archer ou d'arbalétrier, Celestia se trouve dans une zone rocheuse et se ravitailler en bois ne va pas être évident, surtout qu'il faut continuer à aménager et fortifier la cité.

    Ensuite pour la cavalerie, ses effectifs devront être trillé sur le volet, comme pour le bois, nous avons peu de chevaux, alors il faut que que nos combattants montés soient disciplinés et compétents pour survivre le plus longtemps possible. Dans tout les cas, une cavalerie suffisamment lourdement protégée n'a pas besoin d'être nombreuse pour faire des ravages.

    Pour terminer, les corps de logistiques se composerons, du ravitaillement essentiels pour la survie hors de nos murs mais aussi de l'aménagement de nos camps où de nos défense hors de Celestia. Puis en dernier les éclaireurs, éparpillé à travers le pays chargé de de donner des informations en amont sur tout l'ancien territoire du Shoumei. Pour ce qui est des mages ou soigneurs, il ne sont malheureusement pas assez nombreux, pour les constituer comme unité et viendront en renfort là où ils sont requis. »


    La structure est détaillé par Elisabeth comme si elle eu réfléchie à la chose durant des jours ce qu'elle a fait. Pendant que le Conclave se préparait, la doyenne à passé une grande parti de son temps à observer l'état de la cité et de sa population. Ses recommandations tiennent donc compte des manques flagrant dont souffre la ville.

    « Maintenant pour le rôle de chevalier, je préconise que cela soit à présent un titre d'officier. Les chevaliers devront gérer une ou plusieurs unités d'écuyers et le poste sera accessible pour ceux qui ont une expérience militaire suffisante. Pour l'instant ces places seront occupés par nos anciens combattants de l'ordre de la main. Enfin pour les Maître de l'ordre, je recommande que leur rôle ne soit pas très différent, ils gèreront un nombre important d'unités de chaque domaines afin de coordonner les mouvements lors d'opérations d'envergure et hors des compagnes, ils s'occuperont du maximum de taches telles que l'entrainement des effectifs, la défense de la cité, la gestion des ressources, etc.  »

    En attribuant des rôles de responsables aux anciens chevaliers du Shoumei, Elisabeth reconnait leur expérience et empêche que ceux-ci ne se sente pas mis au même niveau que de simples civils devenu soldats.

    « Pour ce qui est des paladins et croisés, je ne pense pas qu'offrir une si grande autonomie à nos effectifs soit une bonne idée. Nous sommes peu nombreux et avoir des hommes en vadrouille à travers le pays, agissant de leur propre chef n'est pas enviable. Cependant, si il faut conserver les fonctions, je pense qu'ils seront parfait pour constituer des gardes chargé de la protection des clercs lors de nos missions à but plus religieux. Les croisés seront alors les hommes sous la responsabilité d'un paladin. Bien sûr cette fonction sera alors plus selective et demandera en plus de l'habilité martiale certaines valeurs morales importantes. »

    Maintenant que la structure est exposé, il reste à parler de l'entraînement.

    « Pour la formation, des tests bien spécifiques seront fait passés sur une journée aux nouveaux engagés. Ainsi cela permettra de se faire une idée des compétences de chacun. Puis 'en suivra 2 mois de formation plus intensifs. Au terme de cela, tous les hommes auront le minium pour au moins se défendre avec efficacité au combat. La répartition aura alors lieu. Les éléments les plus prometteurs rejoindront l'armée régulière continuant l'entrainement, tandis que le reste servira de force de réserve et pourra continuer ses activités. Ils devront néanmoins faire contrôler régulièrement si il sont encore aptes au combat, sinon il devra de nouveau suivre une formation aux armes. Avec cette méthode nous devrions rapidement faire grossir nos rangs. Bien sûr il sera impossible de former toute notre population d'une traite et il va nous falloir plusieurs mois pour arriver au maximum de nos capacités. »

    Le projet de la Dame du Pal fut long à exposer, mais nécessaire. La doyenne est là justement parce qu'elle est la plus savante sur le sujet, maintenant elle pense avoir fournie une base assez solide pour que chacun s'exprime.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Talos
    Talos
    Messages : 15
    crédits : 562

    Info personnage
    Race: Ange de sang pur
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t197-talos
  • Jeu 11 Aoû - 15:24

    Ne sachant quoi dire sur l'établissement des structures militaires mortels Talos adopta une réflexion par logique en vu de la situation dont le Nouvel Ordre était victime. En effet bien que l'argumentaire avancé de la Dame du Pal était sans aucun doute qualitatif, lui pensait autrement et plus en profondeur.

    L'ange avait participer à de nombreuses batailles et fit face à l'ingéniosité des êtres vivants, ainsi au fur et à mesure que les combats passaient, moult manières de combattre avaient été observées et de ce fait bien qu'il n'était pas le général ou stratège d'une nation, quelques points pouvaient être ajusté à sa vision.

    Je ne suis pas un expert militaire, cependant je pense qu'au vu des moyens actuels dont bénéficit l'ordre, j'aurais penché pour une option bien plus restreinte et qualitative, en effet le manque de fonds et de personnel disponibles ne permettent pas d'appliquer une vaste campagne de mobilisation et d'attribution de matériel pour une armée, de ce fait je pense que nous devrions nous organiser sur une formation bien plus petite et composée de troupes autonomes, ces formations permettraient d'avoir une initiative dans les zones ou elles seraient déployées et éviterait une chaine de commandement qui les empêcherait de choisir comment opérer au moment de l'exécution.

    Il est vrai que de disposer d'une force de frappe pouvant agir à sa guise permettrait une fluidité dans l'exécution des ordres et de la communications des données importantes. L'avantage de cette organisation donne une expérience à des groupes autonomes avec une mission globale en fonction des zones, de cette manière tant dans l'offensive, la défensive ou la fuite, l'exécution est rapide et sans broncher le groupe agit.

    Au vu de ce que nous pouvons mettre en place je pense que les unités doivent être composées d'un bloc fort de paladins et de mages, les autres troupes seraient au minimum des hommes capable de se battre même à mains nues avec des bases essentielles sur la mobilité et la survie avec arcs ou arbalètes, en somme des unités moyennes à l'utilité hybride pouvant se battre sur une plaine, dans des forêts ou des montagnes sans courber l'échine ou manquer de projection. Sans cela il est difficile pour moi de voir la réussite contre les ennemis qui souillent vos terres.

    Pour moi la Dame du Pal a parlé d'une formation d'une armée d'un état pauvre, ce qui nous pénaliserait plus pour le moment n'étant même pas en mesure de lever un impôt ou de battre monnaie. De toutes les guerres ou j'ai participé et les observations que j'ai pu entreprendre des états du continent je pense que nous devons pour le moment nous tourner sur un corps d'élite minimaliste qui au moins, ne se fera pas balayer au premier combat venu et ne gaspillera pas en grand nombre les vies dont nous auront besoin pour solliciter les premiers début d'une économie.

    J'ai tout dit en ce qui me concerne.


       CENDRES


       
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 90
    crédits : 1029

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Ven 12 Aoû - 12:23
    Les discussions concernant la religion étaient désormais closes, bien que celles-ci apporteraient en leur temps leur lot de difficultés et d'épreuves. Les deux cultes effacés au profit d'un nouveau, l'idée était bonne, mais tout le monde ne l'accepterait pas si facilement que la morte-vivante, qui avait en mémoire le temps d'une religion unie dans la vénération des divins. Venait ensuite le temps des discussions militaires, un domaine qui n'était pas la tasse de thé de la morte-vivante millénaire. Certes, elle avait conduit des légions de morts en son temps, sous les ordres de X'o-Rath, mais cette époque n'était plus. Pouvait-elle revenir, était-ce l'occasion ? Quoi qu'il en fut, elle était assurément une générale et une stratège talentueuse, mais la guerre et le combat n'était pas son élément de prédiléction. Elle était par ailleurs habituée à disposer de troupaille sacrifiable, ce qui biaisait totalement ses calculs stratégiques. Mais il fallait en passer par là, Shoumei avait eu une structure militaire bien rodée, mais la situation d'aujourd'hui était bien différente, et le Nouvel Ordre devait se forger sa propre armée.

    Ce fut sans surprise Elisabeth qui s'exprima en première, en tant que matriarche d'une des plus anciennes et honorables lignée de guerriers de la Fédération. Sa vision était intéressante, faire en sorte que l'art de la guerre ne soit plus uniquement l'apanage d'élus choisis était une bonne chose dans leur situation. Mais de manière étonnante l'humaine semblait proposer l'organisation d'un état sur le long terme plutôt que de considérer la situation actuelle du Nouvel Ordre, et après un premier doute émis.par l'ange Talos, ce fut la liche qui se leva, dans sa calme et noble froideur.

    " Votre vision de notre armée est le témoignage de votre grande expérience militaire, Elisabeth, et je pense qu'il s'agit là d'une refonte bienvenue et salutaire eut égard au fait que le Nouvel Ordre n'a pas la force des cinq millénaires de Shoumei. Nous ne pouvons plus nous permettre de former des soldats d'élite car nous sommes trop peu nombreux à l'heure actuelle, et il est plus urgent pour nous que chacun soit capable de défendre son foyer et sa foi que de reconstruire un ordre d'élite qui pourra être écrasé sous le nombre d'ennemis moins bien préparés, nous ne sommes pas assez nombreux.

    Cependant, au vu de notre situation actuelle, n'est-ce pas la logistique qui va nous poser problème ? Regardez-nous, nous sommes au sommet du Sekai, Célestia, la ville-temple, une cité qui n'a ni forge ni forgeron. Peut-être parmi ceux qui restent en trouverons-nous, mais combien de temps faudra-t-il pour en former assez et construire de quoi forger des armes pour chacun de nos concitoyens ? L'armée que vous décrivez est un objectif à atteindre sur lequel je vous rejoins, mais elle ne se fera pas en un jour, et nous ne pouvons nous permettre de réquisitionner l'ensemble du Nouvel Ordre pour son accomplissement à l'heure qu'il est, alors que la nourriture et l'eau peuvent autant être un problème que des attaques extérieures. Le nombre est notre faiblesse, et nous ne saurons lever une armée qui puisse rivaliser de près ou de loin avec celles de nos ennemis. Et cela va sans compter la formation de mages et de soigneurs... "


    La liche se gardait bien de mentionner le fait que l'armée du Nouvel Ordre aurait tout à y gagner à se concentrer sur des missions de renseignements, de désinformation et de sabotage pour assurer ses victoires. C'était là une méthode dont elle avait le secret, et ses alliés si pleins de droiture ne seraient surement pas de cet avis.

    " Il est une ressource dont nous ne manquons pas, et c'est les morts sur lesquels notre Ordre se relève, ceux qui sont tombés pour que renaisse un monde plus pur et plus en adéquation avec la vision de nos divins. Ce que je vais dire pourrait choquer, mais autrefois, nos divins eux aussi utilisaient les morts comme les vivants pour assurer leur hégémonie, car comme l'âme revient aux Gardiens, le corps reste pour nourrir la terre des Titans... Ou pour la protéger. Donnez m'en l'autorisation, et je relèverai les légions tombées au combat avec leur équipement, afin d'assurer nos défenses tandis que notre armée prend forme. "

    La proposition de la liche jeta un froid sur l'assemblée, car la nécromancie avait toujours été un sujet épineux dans les moeurs, alors même qu'une des divinités que priaient les mortels la pratiquait lui-même régulièrement. Un paradoxe difficile à concevoir pour Morndrizel, et un paradoxe qu'il était temps de tenter d'abolir. Dans leur situation, pouvaient-ils réellement choisir de se passer de milliers de soldats et de main d'œuvre ne coutant pas le moindre entretien, si ce n'était l'énergie des mages qui participeraient à leur résurrection ? Oh l'ange et le haut-prêtre, entre tous, en seraient peut-être outrés, mais cela ne ferait qu'amuser la dame qui se rasseyait déjà.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Luvïel
    Luvïel
    Messages : 124
    crédits : 942

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t118-luviel-ange-gardien-terminehttps://www.rp-cendres.com/t125-luviel-friends-foehttps://www.rp-cendres.com/t126-luviel-chronologie
  • Dim 14 Aoû - 12:08
    Je n’ai jamais été douée en stratégie ni même au combat, n’ayant que peu de notions militairement parlant. Je connais bien évidemment les différents types d’armes et armures mais n’ai jamais porté de tels attirails. Elisabeth parle avec tant de passion que cela me donnerait envie d’en apprendre plus. Ses connaissances techniques et les explications fournies laissent la salle pantoise, seule sa voix résonne dans ce lieu reculé. Un halo de lumière inonde la salle, le vent nous apporte son chant et avec lui, le sentiment d’être écouté des Divins. Je joins mes mains en prière tandis que chacun son tour, chaque membre du conclave donne ses différents points de vue. Talos est tel un héros de guerre, sa musculature et son visage marqué démontre ce qu’il a enduré pendant des millénaires. Il est vrai que nous sommes trop peu nombreux comparés au reste du monde, nos adversaires ne ferait qu’une bouchée de nos troupes, si tant est que l’on puisse avoir différentes unités.

    Tandis que Morndrizel prit la parole, j’eus exactement la même pensée concernant les ateliers de fabrication d’armes et armures, d’autant plus que nous n’avons aucune forge à disposition. Au vu de là où nous nous trouvons, les montagnes escarpées et le froid mordant du sommet, nous devons également penser au peuple qui doit survivre. En tant que création de la main des titans, je n’ai ni besoin de boire ou de manger, ni même de me reposer. Notre organisme est ainsi fait. Cela étant, nous ne devons pas oublier notre objectif envers les mortels, nous devons apporter notre aide et les rallier à une cause commune. Nous devons faire en sorte qu’ils comprennent que les Titans ont toujours existés et qu’ils ont besoin de leurs prières.

    Toutefois, j’écarquille les yeux lorsque Morndrizel évoque de faire revenir les morts d’entre les vivants. Osé et audacieux. Je me frotte le menton, l’air pensive, les yeux fixés dans le vide à réfléchir sur toutes les suggestions des différents membres. Bien que je ne sois pas la plus sage, ni la plus douée dans ce domaine, je souhaite donner mon avis. Tout se mélange dans ma tête et j’essaie de structurer mes idées, ce sujet est bien délicat et j’ai cette impression de me noyer dans un océan marécageux.

    Au vu de mes faibles connaissances militaires, je ne pourrais pas conseiller sur sa structure au sein de l’Ordre. Néanmoins, j’aimerais apporter quelques détails par rapport à vos suggestions. Comme beaucoup à Célestia, je fais partie de la caste qui n’a jamais tenu une arme et ne sait pas combattre. Avoir des mentors, des professeurs capables de nous donner des notions de combats en petits groupes pourraient s’avérer utiles, méthodologiquement et pratiquant parlant. Elisabeth a une connaissance inégalable à ce sujet. Seulement,comme le précise Morndrizel, Célestia n’a pas la capacité de pouvoir fabriquer autant d’armes et d’armures que nous possédons de civils au sein de la cité. Quant à la suggestion de Talos, se battre à mains nues releveraient du suicide. Un homme sans arme, face à un ennemi armé, ne fera jamais le poids. Par contre, toutes personnes dotées de magie pourraient en effet apprendre des sorts offensifs et défensifs, mais cela n’empêchera pas d’avoir des spécialités. Nous ne pouvons nous permettre de scinder en plusieurs petits groupes nos effectifs. Plus nous nous diviseront et plus nous perdrons en efficacité. Du moins, pour l’instant, tant que nous ne serons pas plus nombreux.

    Morndrizel, concernant votre idée, cela mérite réflexion quant à l’éthique envers le peuple. Lorsqu’un Homme meurt, celui-ci rejoint le royaume des Gardiens. Ressusciter un mort me laisse perplexe, sans vous offenser, dame Morndrizel. Après tout, nous ne parlons pas de l’âme mais de la chair qui la compose, et pour les mortels qui prient devant les sépultures de leurs anciens, je pense sincèrement que les voir revenir d’entre les morts ne les rassurerait pas. Ce pouvoir est puissant, mais nous ne pouvons pas nous permettre que l’on nous voit comme la cité des sans-âmes. Nous pouvons très bien parvenir à ce que cette nation survive sans user de ce sombre pouvoir. Ou du moins, en dernier ressort…

    Je comprends également que nous risquons d’avoir à faire envers des ennemis puissants et que, notre foi et notre Lumière ne suffira pas à rallier les plus corrompus, nos adversaires donc, sur le droit chemin. Personnellement, au vu de la position de Célestia, je ne sais pas s’il s’agit de l’endroit le plus stratégique pour pouvoir combattre. Si nous devions défendre la cité face à une invasion ennemie, nous sommes mal placés. En cas d’attaques, les mortels auront du mal à subvenir à leurs besoins. Le froid et la faim pourraient être les ennemis numéro 1 en ces lieux. Célestia est un lieu sacré, où chaque temple est dédié à une de nos déités, assez proches des cieux pour qu’ils nous écoutent. J’opterais pour trouver un meilleur refuge pour que cet endroit reste intact.


    La réaction des civils ne se fait pas attendre. Un brouhaha s’installe, bien plus fort, suite à la suggestion de la morte-vivante et de la mienne. Cela ne fait pas réellement partie de la structuration militaire mais, il faut penser aux moyens de défense de la cité. Il est certe évident que nous devons penser aux combats à venir, mais nous devons également penser à protéger notre population au sein même de son foyer.



    VOICE

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 605

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Mar 16 Aoû - 7:51


    1313 A.D. (Audiomachine)

    Nous devons refonder une armée solide, plus forte que l'Ordre de la Main



    Car nos Hommes et Femmes ont la Foi. Une foi puissante et retirant toute peur, tout doute des esprits des combattants

    __________

    Seagan écoutait les conseils de son Conclave. À n'en point douter, les conseils de la Dame du Pal furent les plus pertinents. Peut-être est-il venu le temps de recentrer notre armée, en les préparant à survivre en utilisant armes et objets à disposition. La formation de l'ordre de la main prend un temps et un encadrement considérable. Aussi, nous devions aller plus rapidement. Néanmoins, la remarque de Talos est pertinente. Que faudrait une armée sous-entrainée face aux soldats d'élite Reikois ? Ou face aux légendaires 100 dorés de la République ? Rien. Nous nous ferons laminer en un rien de temps. Morndrizel, elle, préconise un autre lieu pour notre campement, un lieu plus sûr et plus enclin à obtenir des ressources. Autre idée intéressante est d'utiliser les nombreux morts à notre service, prenant ainsi exemple sur X'o-Rath. Mais la sagesse de Luvïel est à prendre en considération. Et comme mentionné lors de la validation de notre caste religieuse, chaque Shoumeien devra être enterré avec des armes et de l'or pour rejoindre le royaume des Gardiens. Tout se mettait en place, et tout semblait à présent évident.

    — J'ai bien pris connaissance de vos conseils et craintes, cher membre de ce conclave. Aussi, je pense être à même de vous proposer la solution suivante.    

    Tous se turent et regardèrent en direction de Seagan, pendus à ses lèvres.

    — Pour ce qui est du rôle d'écuyer. Chaque citoyen devra participer à la formation militaire. Les hommes, femmes, enfants, hommes d'Eglise, tous sans exception, devront ainsi apprendre à se battre et à défendre ses terres. Cela se fera au travers une formation physique, mais également intellectuelle. Notre Ordre de la Main était connue pour cela, et une bonne stratégie militaire peut aisément augmenter notre efficacité par chevaliers. Ainsi, tous devront prendre connaissance des races, des matériaux et des plantes de notre Sekai. Fort Heureusement, de nombreux ouvrages sont présents à Celestia. Mais la plupart des ouvrages militaires se trouvent à Sancta, Mael et Benedictus.  Ceci étant, ce n'est pas uniquement en cela que nous nous différencierons de nos ennemis. Car le Reike et la République possèdent par ailleurs des érudits. Ce qui nous distinguera de nos ennemis sera la puissance de notre foi. Ainsi l'instruction se fera dans les temples religieux en compagnie de nos déités.

    Seagan regardait Luvïel, car il savait que l'entrainement par l'éducation était un élément qu'elle avait demandé. Puis, il tourna son regard vers Morndrizel.  

    — Cependant, nous ne quitterons pas Célestia. Cette ville est bien trop précieuse par ses richesses et les somptueux lieux de prières de nos déités. Si nous quittons ce lieu, nul doute que ce sera une prise intéressante pour les Reikois nous chassant. De plus, en termes de stratégie militaire et sachant que Celestia est le mont le plus haut du Sekai, je pense que c'est une base intéressante pour anticiper et voir une attaque approcher. Nous pourrions anticiper des jours, voir des semaines avant que celle-ci ait lieu. Nous pouvons poster des Chevaliers possédant des dons en Ouïe et vue augmentées sur les tours entourant les remparts et ainsi pouvant nous prévenir d'un danger, du nombre de personnes et de leur force de frappe.
    Cependant, je suis conscient du manque de ressources apporté pour Morndrizel. Aussi, je pense que nous devrions agrandir notre zone de défense jusqu'aux forêts de pins et Sancta. Sancta doit être notre première croisade. Et c'est là que nous prendrons sous notre contrôle les Zombies, et gouls laissé par X'O-Rath, Seigneur de la Mort. Par contre, si nous devions user des corps de défunts, nous nous servirions uniquement des corps des traitres et des persécuteurs reikois. Nous récupérerons les corps de nos Shoumeiens pour les enterrer dans nos cimetières près de nos temples. Ainsi, dès qu'une première troupe sera prêtre, nous partirons.


    Seagan regardait Morndrizel puis Elisabeth du Pal. Il devait se souvenir ainsi de la promesse qu'il avait fait à cette dernière et souhaitait l'honorer le plus rapidement possible.

    — Concernant l'entrainement de notre caste militaire. Je propose la hiérarchie suivante, nous commencerons écuyers, le temps que la maitrise d'une arme ou d'un pouvoir ne soit acquis à son maximum. Un test sera demandé pour passer ensuite Chevalier. Ce test sera religieux, physique et intellectuel. Les chevaliers pourront ensuite devenir Paladin, pour reprendre l'expression de Talos. Nos Paladins seront un nombre plus restreint et comportera les dix chevaliers les plus puissants de notre campement. Ceux-ci devront maitriser au minimum trois pouvoirs à son maximum et dirigeront l'entrainement, la défense ou nos croisades. Les troupes défensives seront surnommées le Cœur, les troupes d'enseignement et de formation militaire et religieuse seront surnommés l'Esprit. Et les Paladins, chevaliers et écuyers participants aux croisades religieuses seront ainsi nommés La Lame. Ainsi, lors des formations des écuyers, et en fonction des pouvoirs qu'ils développent et de leurs habiletés au combat, ils rejoindront L'esprit, le Cœur ou la Lame. Nous, membres du conclave et décideur de notre nation, nous serons ainsi appelés La Main et devront rester toujours cinq, ni plus ni moins. Nous chapeauterons la hiérarchie du pays.  

    La structure devenait de plus en plus claire. Au niveau de la religion, nous avions les hommes ou femmes d'Églises, Prêtre, évêques, cardinales au nombre de 2 et le Grand Prêtre. Au niveau de notre armée, la hiérarchie proposée par Seagan était celle des écuyers, les chevaliers, les paladins au nombre de 10, et la Main, les cinq hommes et femmes décidant de la structure de la nation. Parmi ceux-ci, nos membres rejoindrons le Cœur, l'Esprit ou la Lame du Nouvel Ordre. Ceci en fonction des forces de chacun afin que tous excellents dans leur point fort. Manque plus désormais que l'approbation de la Main.



    Notre force devra s'inspirer des Titans. Nous devons récupérer Sancta !

    —Je m'adresse donc à vous, membre de la Main afin de valider ou non ma proposition. Pour récupérer Sancta, nous partirons avec 2 membres de la Main, 2 Paladins, 30 chevaliers et 5 écuyers. Dame du Pal et Morndrizel, j'aimerais que vous soyez les deux membres de la Main Concernés. Talos, Luviël et moi-même, nous nous occuperons de la défense et l'enseignement des troupes. Lorsque votre troupe sera prête à partir, vous viendrez me l'informer. Est-ce que cela convient à tout le monde ?  


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Elisabeth du Pal
    Elisabeth du Pal
    Messages : 33
    crédits : 482

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation:
    Alignement: Loyal neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t224-la-dame-du-pal-termine#715https://www.rp-cendres.com/t259-liens-elisabeth-du-palhttps://www.rp-cendres.com/t261-chronologie-elisabeth-du-pal#873
  • Mar 16 Aoû - 15:19
    L'organisation choisie par le Haut-prêtre semble fonctionnelle et mise à part quelques détails qui pourront être éclaircis après le conclave, le tout convient à Elisabeth. Aussi elle n'a pas vraiment besoin de commenter d'avantage les argumentaires de chacun en sachant que cela à été fait par Seagan.

    « Pour ma part une telle organisation pour notre armée me convient. Aussi pour ce qui est de la formation militaire, la maison du Pal est doté d'archives conséquente sur le sujet et si un groupe est dépêché à notre domaine non loin de benedictus. Alors je serrais ravie d'en faire don à la cité, de toute façon je n'ai moi même plus les moyens de m'occuper de cette collection, au moins entre les mains de l'ordre les connaissance accumulées sur cinq millénaires par ma famille pourront être entretenues et copiées afin de ne pas être perdues. »

    Bien sûr, il est une évidence que la militaire prendra part à la mise en place des méthodes d'entrainements des futurs soldats. Cependant la doyenne tique tout de même sur l'extension du territoire de Celestia et la campagne à Sancta.

    « Cependant si notre territoire doit s'étendre jusqu'au pins, l'organisation nécessaire pour rendre le territoire efficacement défendable, combinée à l'organisation de notre armée, ne me permettra pas de partir dans l'immédiat pour Sancta. Mais tant que le temps nécessaire est pris pour que tout s'organise comme il le faut, que la prise de Sancta soit notre objectif ne me dérange pas et le soutien de Dame Morndrizel sera apprécié. Par contre la reconquête de l'endroit sera un sacré défi au vu de nos moyens et de l'état des lieux. »


    Mais cette volonté immédiate de reprendre un territoire plait à la l'ex-paladin. Sancta apporterait de nombreuses ressources exploitables pour l'ordre ainsi qu'une ville fortifiée déjà pleinement aménagée pour accueillir de la population. Puis comme le souligne le Haut-prêtre les savoirs sur place sont aussi non négligeables.

    Mais à présent que le sujet de l'armée est clos, il semble opportun d'en aborder un nouveau.

    « Maintenant que le haut-Prêtre a tranché, je vous propose de peut-être aborder une question autre. Certes dans son organisation militaire le Shoumei prenait une position offrant à tous les mêmes chances de monter en grade, mais c'est bien différent pour ce qui est de la vie civile. L'échelle sociale était bien découpée entre Noble et Citoyens. Je suis moi même issu d'une famille noble ancienne. Toutefois je ne pense pas que ce système fut une mauvaise chose. Les familles nobles jouissaient certes de privilèges, mais en échange elle participait aussi du fonctionnement de notre pays et répondait à de nombreux devoirs. La noblesse était garante de l'équilibre local des territoires et de l'entretien de notre culture, comme du tissu social. Certes avec la purge, des conspirateurs ont été arrêtés mais cela à surtout fragilisé notre stabilité. Des personne simplement dotées d'influence ou de moyens financiers suite à cela ont pu être mises en lumière et peu soucieux d'être tenus d'obligations envers le peuple, ils n'ont combattus que pour leurs propres gains. Là où la noblesse exige que l'autorité doit être exercé pour une cause ou sa patrie davantage que soi-même. D'ailleurs, je respecte toujours personnellement l'engagement fait par ma maison et d'autre nobles ici continu d'agir pour la reconstruction de notre pays, conscient de leurs responsabilités. Toutefois, nous n'avons actuellement plus de terres à distribuer et nous allons entrer irrémédiablement dans des périodes de conflits. C'est pour cela que je propose que soit laissé la possibilité à des citoyens de gagner leurs titres à la guerre comme il en fut durant toutes les périodes de troubles. Cela sera déjà une reconnaissance honorifique d'un comportement héroïque et une fois les terres reprises, c'est la perspective pour ces héros de continuer à servir la communauté en participant à l'administration de certains territoires. Conserver notre échelle sociale c'est aussi entretenir notre mode de vie et notre culture. »

    L' avis de la doyenne sur la question est conservateur, mais ce n'est pas très étonnant de sa part. Elisabeth connait bien les vertu qu'apporte la noblesse à la société et ce n'est pas par soucis de conserver ses avantages qu'elle est en faveur de la chose, mais bien pour reconstruire une communauté la plus stable possible. Puis renoncer aux titres gagnés au combats par ses ancêtres serrait inimaginable pour quelqu'un comme Elisabeth qui place les devoirs lié aux sangs au dessus de tout.

    Puis seul les nombriliste imbu de leur personne ne voyait les citoyens que comme de la fange. Une catégorie d'individus problématique mais largement minoritaires et d'autant moins influent dans la situation actuelle.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 90
    crédits : 1029

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Mer 17 Aoû - 20:58
    Le terrain militaire n'étant pas le fort de la liche, celle-ci se rangea aux avis du reste du Conclave bien que chacun ait ses doléances. Si il lui apparaissait normal et naturel que chacun soit capable de prendre les armes pour défendre son foyer, sa famille, et le Nouvel Ordre, elle trouvait cependant cela réducteur de ne voir que la solution armée comme moyen de défense, alors que la foi donnait aux fidèles la magie comme autre option. L'enseignement et l'érudition étaient importants pour Morndrizel, et a priori également pour l'ange Luvïel, et ceux-ci se verraient intégrés à l'apprentissage de chacun. Les temples semblaient un bon endroit pour enseigner, calmes, et bénis par les dieux afin que chacun sente en son coeur la puissance de sa foi : une arme bien plus sure et plus efficace que tout autre motif de combat, car elle rendait les soldats zélés. Mais l'excès de zèle pouvait être préjudiciable, et la balance devait être savamment observée, la morte-vivante ne comptait pas revivre une nouvelle fois l'éclatement de la foi par des êtes pleins d'un zèle juste, mais mal placé.

    Quand aux frontières géographiques, Célestia était un endroit facilement défendable, mais il faudrait y acheminer toutes les ressources, il s'agissait indubitablement d'une bonne place forte de repli, mais pas d'un carrefour économique riche en ressources, en y restant, on plaçait donc la défense avant la simplicité de vie, ce qui était un choix parfaitement sensé. La décision d'étendre le territoire du Nouvel Ordre était logique, afin de s'approprier les ressources plus continentales : bois, agriculture et élevage, joaillerie, Sancta offrirait bien des possibilités, mais le terme employé par le haut-prêtre pour qualifier son annexion fit tiquer Morndrizel, et le fait que la paladine pense avoir à mener une guerre à Sancta témoignait de leur ignorance de l'influence de la Grande Oratrice.

    " Il n'est nul besoin de croisade pour prendre Sancta, et le combat ne sera probablement pas nécessaire. J'ai vécu dans la ville pendant la guerre, jusqu'à venir ici, parmi les miens et au milieu des créations de mon maître. La plupart d'entre elles reconnaîtront mon autorité, aussi, nous n'aurons surement besoin que d'écraser un mort-vivant un peu trop ambitieux, s'il y en a un qui ose se dresser contre la volonté de X'o-Rath. Aussi, une fois la cité reprise, je propose d'en prendre la direction, ainsi les zombies, goules, squelettes et spectres de mon maître seront guidés et mis à contribution pour protéger les vivants du Nouvel Ordre et réparer la cité qui formera notre second point d'ancrage. "

    Ensuite, Seagan s'affaire à expliquer la structure de la caste militaire, comme il avait fait de la caste religieuse auparavant, une structure bien organisée comme l'avait conseillé la dame Du Pal, dans doute la plus à même de prendre ces décisions. Morndrizel ne put s'empêcher de sourire en entendant les mots prononcés par le lumina, elle connaissait bien la structure du Reike, sur le papier, et elle n'ignorait pas non plus les liens qui unissaient leur impératrice à Seagan.

    " La main, la lame, l'esprit, le coeur... Nous croirions entendre une structure impériale... Mais ce ne sont que des mots, de la sémantique, et la structure que vous proposez me semble judicieuse et juste pour nos fidèles et notre ordre. "

    Morndrizel n'avait de toute manière pas l'intention de se laisser dicter sa conduite par quiconque à l'exception de son maître et des Gardiens, elle ne répondait à personne d'autre. Si elle voulait continuer de gérer ses cultes mortuaires, elle le ferait en parallèle de ses activités au Nouvel Ordre, sans nécessairement les en informer au préalable. Qui irait questionner la volonté d'un Titan ? Mais vint ensuite la question de la structure sociale de l'ordre, le genre de question qui n'avait pas cours pour elle et les autres morts-vivants, mais qu'elle avait dû subir au temps de Hommes. Elle en savait beaucoup sur la politique, sur la noblesse, mais dans ce cadre où tous avaient tout perdu, elle rejoignait le fait que ces appellations n'avaient plus aucun sens, car personne ne pouvait se prétendre au-dessus des autres.

    " Le Nouvel Ordre doit être uni dans la pénitence. Et je pense, contrairement à vous, que la noblesse n'aurait aujourd'hui plus de sens, car chaque fidèle est égal devant les divins. La noblesse a crée une fracture sociale, si des nobles comme vous remplissaient leurs devoirs avec assiduité, d'autres en profitaient pour exploiter les richesses et leurs concitoyens. Il faut que chaque citoyen du Nouvel Ordre trouve sa juste place dans l'équilibre social, comprenne que chacun a un rôle important à jouer, du paysan cultivant la terre de ses mains au notaire chargé d'administrer un campement ou des cargaisons de vivres. Tous sont égaux car tous remplissent une fonction importante, au service du bien commun. Que chacun sache qu'il peut être entendu, que son rôle est important, de l'administrateur au menuisier, pour cela, il n'est nul besoin de conserver une caste noble qui cherchera à s'accaparer les pouvoirs et à conserver des avantages. La compétence avant la naissance, c'est ainsi que je pense. "
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Talos
    Talos
    Messages : 15
    crédits : 562

    Info personnage
    Race: Ange de sang pur
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t197-talos
  • Jeu 18 Aoû - 14:14

    Talos avait acquiescer à son confrère lumina, exposant une structure non encombrante gardant un aspect hiérarchique simple et précis. De cette manière un départ d'ordre pourrait être appliqué, menant la base fondamentale dont les shoumeiens ont besoin pour restaurer un état légitime pour gouverner.

    Le simple fait d'évoquer une reconquête rendait le mage de guerre bouillant de nostalgie. Il était cependant étrange à ses yeux ce qui se produisait pour lui, en effet il n'avait jamais été intégré à une quelconque forme de structure mortelle jusqu'à ce jour, il était là parmi ceux qu'il avait châtié jadis, voilà une situation qui ne le laissait pas indifférent. Après tant d'années il découvrait encore des nouveautés non pas en observant tel un hiboux perché sur une branche, mais tel un membre qui allait articuler l'ensemble d'un corps.

    A l'écoute, l'ange gardait les yeux rivé dans ceux qui prenaient la parole. Observant la manière et la dialectique imposé par ces derniers. Nombres d'idées étaient intéressantes permettant d'avoir une plus grande perspective des choix dont disposait l'assemblée pour sa quête de réunification, restructuration et de nouvelle hégémonie. Comme à chaque prise de parole de Talos, la foule semblait intriguée, respectueuse et attentive.

    Vous apportez d'intéressants arguments, concernant ce que le Haut-prêtre a évoqué, l'ensemble me parait bien structuré cependant je pense que nous devons nous efforcé à former des mages qui nous seront grandement utile dans divers situation, peut être sans grand nombre mais un minimum dont l'impact serait réel peut importe les situations.

    J'ai écouté vos propositions concernant les castes sociales et les bases structurelles de la société. Morndrizel a certes raison sur l'égalité des fidèles aux yeux des titans, cependant et uniquement car nous parlons d'être mortels, il est impératif d'avoir des castes dirigeantes plus illuminées que les autres, car toutes les créatures ne se valent pas.

    Même si vous souhaitez de toute votre âme devenir un seigneur, si vous avez passé votre vie en tant que paysan, sans éducation approprié et enseignement ce seigneur là serait bien moins productif et arbitraire. Ce n'est pas la structure qu'il faut démanteler de manière anarchique mais bien l'idée reçue des différentes professions à leurs échelles respectives.

    L'ordre que les nobles instaurent est primordial et le renforcement d'élites qualifiés et pensante se doit d'être restreinte pour décupler une valeur réelle et logique à la masse qui sera du normal. Aujourd'hui chaque personne dans son intégralité propre est essentielle au fonctionnement des rouages du nouveau Shoumei, les paysans, les artisans, les bureaucrates et tous les autres ont un rôle à ne pas sous estimer. Nous pouvons également instaurer un système de promotion par le mérite qui élèverait un citoyen à un apprentissage puis à son placement dans des postes clés qu'il soit noble ou non.

    De cette manière la société se régulera et contribuera de manière optimale à l'établissement de bases saines. Cependant même un individu de la plus grande qualité intellectuelle peut être victime de ses propres ambitions et émotions et de ce fait je pense que pour éviter les abus en tout genre, quel qu'ils soient, nous devons avoir une autorité qui exercera son pouvoir de manière à ce qu'ils restent dans le droit chemin.

    Je pense donc à une autorité indépendante du système hiérarchique qui se placerait par exemple sous l'autorité directe de notre conseil et qui aurait une manière de fonctionner sous injonction judiciaire, dont la légitimité serait accentué sur la sagesse, la connaissance et les valeurs morales inébranlables.

    Il ne faut pas oublier que même enseigner un apprentissage aura un cout et que l'économie d'un état se doit de pouvoir encaisser tous les couts, qu'ils soient lié à l'éducation, le militaire, l'économie, la logistique et tout ce qui en découle. Chaque dépenses doivent être pensées minutieusement, dans une société d'être vivants beaucoup de facteurs s'entrechoquent et peuvent mettre en péril l'ensemble de ce que nous construisons. Et vous ne devez pas oublier que tous les ennemis du Shoumei essaieront d'en tirer profit.


       CENDRES


       
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Luvïel
    Luvïel
    Messages : 124
    crédits : 942

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t118-luviel-ange-gardien-terminehttps://www.rp-cendres.com/t125-luviel-friends-foehttps://www.rp-cendres.com/t126-luviel-chronologie
  • Sam 20 Aoû - 14:33




    Concernant Célestia, je me doutais que ma suggestion de changer de lieu semblait trop ambitieuse. Vous avez raison, haut prêtre. Pour le reste, tout cela me semble parfaitement envisageable.

    Elisabeth du Pal ainsi que Morndrizel sont conviés à participer à la reconquête de Sancta. N’ayant jamais vu les autres endroits du monde en dehors de la forêt des pins argentés, je ne peux qu’imaginer l’importance d’un tel risque pour récupérer cet endroit clé. Je trouve néanmoins la proposition d’utiliser les corps des traîtres comme une excellente idée. La population sera même très certainement favorable, permettant d’avoir de la main d'œuvre supplémentaire. Dame du Pal évoque un point qui m’est totalement étrangé : l’échelle sociale. Je découvre ainsi que les mortels ont besoin d’un système pour classer la population, selon leur richesse et leur fonction. Les titres, les rangs, les castes, ce ne sont que des notions, changeantes et malléables selon la période. Morndrizel est dotée de paroles sages et qui me réchauffent le cœur. Lorsqu’elle évoque que tous les fidèles sont égaux devant les divins, j’ai une lueur d’espoir dans le regard et détourne les yeux vers les spectateurs. Talos mentionne pourtant un fait important, soulignant qu’ils sont des mortels et qu’ils ont besoin de se faire valoir. Comparés à nous autres autres, créatures immortelles, nous n’avons que faire des Titres, tant que nous exerçons notre rôle envers les déités. Je regarde froidement Talos et me lève de mon siège, plaquant mes mains sur la table et abordant toutefois avec calme :

    Avons-nous réellement besoin d’une puissance économique si nous arrivons à nous autogérer ? Chacun ne peut-il pas accueillir son rôle à bras ouvert ? Tout ce dont ont besoin les mortels , c’est de se nourrir, de se réchauffer et de s’occuper, sans oublier la prière. L’argent n’a pas été inventé par les titans. L’argent a été implanté par les Hommes, pour se différencier et pour pouvoir montrer leur “puissance”. Je suis contre l’idée de créer, ce que vous appelez, des échelles sociales. Si nous leur fournissons une éducation dès leur bas âge et qu’ils ont envie de se spécifier , comme l’a annoncé le haut prêtre avec L'esprit, le Cœur ou la Lame, pourquoi ne pas faire la même chose avec les civils ? Certains aiment les travaux manuels, d’autres préféreront les travaux intellectuels.

    Pour avoir vécu des millénaires loin de toute cette civilisation, je peux vous assurer qu’il est possible de vivre convenablement sans avoir à utiliser de l’argent. Vous voulez ressembler à une nation prônant une vie de consumérisme ? Nous serions en autarcie. Le Nouvel Ordre est une communauté, accueillant hommes, femmes et enfants ayant la foi et ayant besoin de se sentir exister. Nous sommes avant tout un lieu de spiritualité. Nous pourrions par contre posséder des règles et des principes que chaque habitant doit respecter. Une charte de la ville pour rappeler, en quatre points importants :

    - les idéaux universels et spirituels de la communauté, ainsi que l’abolition de la propriété privée : « Le Nouvel Ordre n’appartient à personne en particulier. Le Nouvel Ordre appartient à toute l’humanité dans son ensemble. Seulement, il faut être le serviteur volontaire de la Conscience Divine. »
    - l’importance de l’émancipation personnelle  : « Au sein du Nouvel ordre, Célestia sera le lieu de l’éducation perpétuelle, du progrès constant, et d’une jeunesse qui ne vieillit point. »
    - Sa vision à la fois traditionnelle et progressiste : « Le Nouvel Ordre veut être le pont entre le passé et l’avenir. Profitant de toutes les découvertes extérieures et intérieures, elle veut hardiment s’élancer vers les réalisations futures. »
    - L’importance du recueillement et de la méditation : « Au sein du Nouvel Ordre, Célestia sera le lieu des recherches matérielles et spirituelles pour donner un corps vivant à une unité humaine concrète. »

    Même si la communauté est ouverte à tous, devenir un membre à part entière du Nouvel Ordre ne sera pas si simple : il faut venir une première fois en tant que visiteur à Célestia pendant trois mois pour prétendre ensuite à être aspirant, par exemple. Une fois la candidature déposée, l’aspirant va vivre et travailler pendant un an au sein de la communauté pour montrer qu’il peut s’intégrer. S’il réussit et qu’il obtient des parrainages de la part des habitants, il peut devenir un membre à part entière du Nouvel Ordre. Actuellement, tous ceux étant à Célestia sont des membres à part entière du Nouvel Ordre et nous finirons bien par nous agrandir. Ce n’est pas une utopie. Shoumei a été en partie détruite, d’après ce que j’ai compris. Qu'avons-nous à perdre de plus ? Si les Divins vous ont choisi, ce n'est pas pour que vous vous scindiez une nouvelle fois. Nous sommes ici pour contribuez à la renaissance de la gloire des titans, partager notre amour envers les déités et surtout, redorer la foi de l'Humanité qui s'est émancipée.

    Ainsi, nous restons dans un modèle où chacun y met du sien et apporte sa pierre à l’édifice. Ce sera un travail de dur labeur, la seule chose qui différencie les citoyens sera leur capacité selon leur domaine. Dans tous les cas, une fois la structure du Nouvel Ordre établie, nous ferons en sorte de pouvoir inculquer aux plus jeunes le futur que nous envisageons demain. Par contre, je suis d’accord de trouver des personnalités de confiance capable d’enseigner et de pouvoir prendre des directives, sous notre autorité. Ce sera tout pour moi, je n’ai rien d’autre à ajouter. Seulement, penser que nous sommes une nation qui se suffira à elle-même.


    Je me rassis avec délicatesse, croisant les bras,  attendant une réponse de celui qui tranchera.



    VOICE

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Seagan
    Seagan
    Messages : 225
    crédits : 605

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: S
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t119-seagan-le-monarque-dechu-terminehttps://www.rp-cendres.com/t247-seagan-le-monarque-dechu
  • Dim 21 Aoû - 9:33
    Jamais un Conclave ne s'était aussi bien déroulé. Malgré des idées parfois contraires, les membres de la Main parvenaient toujours à trouver un accord. Celui de la Caste des Nobles n'y dérogeraient pas à la règle. Seagan écoutait attentivement les idées que proposaient les membres de ce Conclave. Beaucoup d'entre elles étaient très intéressantes et offraient maintes perspectives. Seagan remercia Luvïel de son intervention et prit la parole.

    — Nous sommes un peuple d'érudit. Nous sommes un peuple religieux. Ainsi, lorsque nous doutons dans notre savoir, référons-nous à la parole des Divinités. Comme la soulignée Luvïel, une caste bâtie sur une différentiation monétaire n'a rien d'emprunté à nos déités. En effet, une loi diviniste prône, à ce titre, le vœu de pauvreté.  Cela sous-entend, que nobles, paysans, chevaliers, faisons vœux de rapporter leurs biens à l'Eglise afin de les redistribuer à chacun. Si nous ôtons la volonté d'acquérir de l'or, nous inhibons de ce fait, la volonté de voler son prochain, le mercenariat et toutes autres perversités liés à ces petits cailloux que l'on trouve si précieux. Et sur ce point, je rejoins Dame Luvïel et notre vénérable Morndrizel. De plus, et si nous nous tournons vers le passé. Tout a réellement commencé, lorsque quelques nobles ont essayé de trahir Shoumei pour de l'argent. L'enquête de notre ex-régente n'ayant pas abouti, elle a fait exécuter la moitié des nobles de Sancta et Mael en guise d'exemple. Ce qui a alors crée un gouffre sans précédent. Les protecteurs se sont ligués contre l'Eglise. Je doute que les adorateurs de l'or et l'argent puissent vénérer une de nos déités. Je vote donc contre une caste de noblesse.

    Seagan marqua une pause, laissant l'ensemble réfléchir à ces mots.

    — Néanmoins, et là, je me réfère à la parole de notre Dame du Pal et de Talos. Ne soyons pas dupes. Quand nous voyons le monde qui nous entoure et l'impact de l'or sur celui-ci. Il est inconcevable de faire vœu de donation à l'égard du monde. Les minerais, l'or, l'argent et les pierres précieuses doivent être conservées à Celestia et forgée en armes, armures, amulettes. Car, ce sont là des matériaux solides et de qualités. L'argent et la monnaie du pays sera quant à elle distribuée aux commerçants en fonctions de leur mission divines avant de partir vers les autres contrées. Pour celles et ceux, vivant sur nos terres, nul ne sera plus précieux que de l'eau, de la nourriture et un toit pour se reposer. C'est pour cela qu'à Celestia, je préconise, l'échange de service. Une sorte de troc régit par un échange de service équitable. À l'instar d'une armure et des armes offertes par l'Eglise, les commerçants recevront de la monnaie pour leur croisade afin de nous rapporter ce que notre peuple a besoin. Tout l'or et les matériaux précieux seront donnés à l'Eglise dans le but d'être utilisé dans leur rôle premier : un minerai.

    Je propose donc pour la caste des citoyens la structuration suivante. La majorité d'entre nous sera simplement appelé "le peuple". Le peuple aura pour objet de vivre sur Celestia, aider son prochain et subvenir aux travaux manuels liés à notre nation. Comme s'occuper des cultures, des forges, de l'armurerie. Ensuite, nous aurons, les érudits. Les érudits sont des personnes du peuple ayant appris les ouvrages de notre culture, et ayant des facultés de gestion et d'érudition supérieur. Les érudits s'occuperont de l'enseignement de nos enfants et de la formation des prochains érudits. Et enfin, nous avons les commerçants. Ce sont également des érudits dans l'art de la vente, la persuasion et la séduction.  Ceux-ci auront pour mission d'accompagner nos chevaliers dans les croisades afin d'y récupérer le plus de trésors et de bien pour notre Eglise et notre peuple.


    Seagan se leva.

    — Ainsi, nous terminons notre Conclave. Si vous êtes pour ma proposition, levez-vous. Si vous êtes contre, proposez une contre-proposition que nous réétudions. Je vous remercie toutes et tous pour ce Conclave. Shoumei renait. Shoumei se relève de ses cendres devant le regard de nos déités.. Ainsi soit-il.


    L'amour est éternel.
    La mort
    est une porte séparant le Royaume des Gardiens,
    à celui de nos Titans, le Sekai.
    Puisse l'amour en notre foi guider notre peuple
    dans le chemin de l'absolution de nos péchés.

    Ainsi soit-il.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Talos
    Talos
    Messages : 15
    crédits : 562

    Info personnage
    Race: Ange de sang pur
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t197-talos
  • Dim 21 Aoû - 20:26

    Pour Talos il y avait un trou, nul ne pouvait se passer d'une caste, d'un groupe, d'une autorité qui était encré dans les rouages de la société appliquant un ordre de hiérarchie, de plus certaines pensées étaient bien trop idéaliste et non réaliste, la construction du nouveau Shoumei devait se faire en maximisant les options les plus pertinentes et productives pour l'aider à atteindre l'objectif propre à Talos et celui de ceux voulant un nouveau royaume.

    En effet si on se base sur les paroles de l'ange Luvïel, les dépenses économiques de la nouvelle nation seraient faramineuses et si l'on ajoute cela au concept que le Haut-Prêtre propose, l'être vivant ne sera pas récompensé pour ses labeurs ou du moins bien moins qu'un simple citoyen d'un autre état. Il y aurait beaucoup trop d'ouvertures données aux maux divers et variés qui s'offriraient alors le plaisir de s'introduire dans les rouages rocambolesques du nouvel état.

    Après avoir écouté Luvïel et le Haut-prêtre je ne suis pas convaincu des capacités et organisations mis en place pour le rétablissement d'une autorité première puis dans le temps de la restauration d'un état. Les mortels ont des besoin sur du très court terme, les visions idéaliste ne sont qu'en réalité utopiques et sont un grand freins pour l'établissement d'un noyau harmonieux viable. De ce fait, il faut prendre en compte les capacités et les problèmes dont feront face les citoyens du Shoumei.

    Nulle structure ne peut se passer d'une autorité et d'une sélection d'élites utile au développement de cette nation, c'est par le mérite que vous trouverez parmi la masse, les joyaux qui permettront de relever le Shoumei, cependant si vous ne récompensez pas votre peuple par le système monétaire actuel qui est le fruit de l'évolution des peuples de ce monde, vous vous écroulerez de vous même car, bien que les citoyens seront des fidèles il ne faut oublier que tous ne seront pas prêt à être des fanatiques et que seul une poignée d'entre eux seront réellement apte à tout appliquer même dans les pires crises.

    De ce fait si la structure n'est pas convaincante et qu'ils se rendent compte que chez les autres c'est bien mieux, plus valorisant et avec large rétribution très vite vous aurez des rats qui commenceront à étendre la corruption et qui vous abandonneront au premier problème. Au fil des âges qui sont passé les vivants ne cessent jamais de se trahir, chaque caste a son rôle et chaque caste doit être guidées.

    En supprimer une est une erreur qui coutera cher à cette nation. La croyance et le dévouement que nous apportons à nos créateurs et maîtres ne doit pas nous mener à l'aveuglement et la bêtise qui finalement ne servira personne si ce n'est les ennemis des Titans.

    Les mortels ont besoin pour la grande partie d'entre eux, d'objectifs, de motivation et de récompense à la hauteur de leurs espérances. Si tout est ordonné, un paysan correctement payé et respecté n'enviera pas un noble car il subviendra à ses besoins vitaux et ses besoins secondaires. Évidemment même si tout est bien fait pour complaire à la population il y aura toujours des risques, toujours de l'envie, de l'orgueil, de l'avarice mais cela devra être contrôlé et sanctionné par notre autorité qui devra faire des exemples et agir d'un poing de fer.

    Je vote contre cette proposition qui à mes yeux est dangereuse, non réfléchie et guidée par la compassion et non pas le raisonnement. Des sacrifices doivent être fait, si nous avions une armée d'anges peut être aurions nous pu entreprendre l'éducation globale pour élever les créatures mortelles sans demandes en retour, sans rien demander échange.

    Mais ce n'est pas le cas et le fonctionnement des êtres vivants n'est pas du tout comme le notre et en très peu de temps tout peut s'écrouler. De plus retourner à un troc basique comme aux premiers âges ne me semble absolument pas productif notamment vis à vis de la concurrence des autres états. Chaque option a sa réponse logique et durable qui doit se compenser avec les malus du réel sans quoi le nouveau Shoumei ne tiendra pas longtemps.



       CENDRES


       
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Luvïel
    Luvïel
    Messages : 124
    crédits : 942

    Info personnage
    Race: Ange
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t118-luviel-ange-gardien-terminehttps://www.rp-cendres.com/t125-luviel-friends-foehttps://www.rp-cendres.com/t126-luviel-chronologie
  • Jeu 25 Aoû - 11:03
    Mes aiguillettes partent vers l’arrière de ma tête, je fronce légèrement les sourcils et tripote mon menton du bout de mes doigts. Les paroles de Talos sont en totale contradictions avec les miennes, nous sommes réellement aux antipodes, lui et moi. A mon sens, je pense qu’il sous-estime la volonté des mortels dans ce monde, surtout après les événements récents. Les plus pieux sauront très certainement suivre ces nouveaux préceptes, cependant, et il n’a pas tort là-dessus, ce sont de simples mortels. Ils réagissent sous leur impulsion et leur et il leur faut un vrai leader. Nous avons la Main, il nous faudra trouver des gens de confiance pour pouvoir diriger différents pôles, différents secteurs sous la gouvernance de la Main. Je prends la parole suite au discours de Talos avec calme.

    Le problème est, selon moi, que si les mortels sont récompensés pour leur dure labeur avec de l’or ou des victuailles, il est possible que cela engendre de la jalousie et qu’il y ait des tensions. Si tout le monde est au même rang, avec le même respect et travaillant avec passion, les mortels ne pourront pas s’insurger. Ceux qui préfèrent le matérialisme à la nation que nous aspirons n’ont rien à faire à Célestia. Comme l’a annoncé Seagan, nous sommes une nation d’érudits. Les mortels ont déjà tout perdu, Shoumeï a souffert et certains se retrouvent sans rien. Il faut savoir se contenter de peu. Rien ne nous empêche de trouver des personnalités de confiance que nous mettons au service de la Main et qui sauront faire respecter les préceptes selon leur rôle.

    En ce qui concerne la monnaie, la plupart des nobles se sont éteints avec, suite à la régente et son génocide ainsi qu’à l’attaque qui s’ensuivit. Les mortels doivent comprendre que l’or ne leur servira pas après leur trépas. Il contribue à engendrer des vices et l’impureté. Alors certes, si vous souhaitez utiliser cet or en dehors pour commercer et récupérer des trésors ou d’autres trouvailles qui pourront servir au Nouvel Ordre, faites donc, mais je ne souhaite pas y prendre part.

    Nous donnons des noms à différentes sections, pour que chacun puisse y trouver sa place. Si certains ne se sentent à l’aise nulle part, nous recréons une tablée afin d’en discuter et de trouver des solutions. Les objectifs des mortels sont pourtant tracés : permettre à Shoumeï de renaître en contribuant à monter des édifices, à prôner la Sainte Parole, partager si l’un des nôtres est dans le besoin. Nous aurons très certainement des gens ayant des dons, comme vous dîtes, et nous aurons besoin de leur compétence qu’ils mettront au service de la nation. Cependant, je ne vois pas pourquoi nous devrions mettre en place un système pour valoriser leur savoir alors que nous sommes l’incarnation du Juste et du Bon. S’ils aiment ce qu’ils font et qu’ils aident la nation, tout en ayant un toit, de l’amour et de la nourriture, que faut-il de plus à un Homme pour se sentir heureux ?

    Si des rats commencent à semer la pagaille au sein même du Nouvel Ordre, nous devrions avoir une place dédiée pour montrer l’exemple. Seagan, vous vous rappelez ce mercenaire Reikois ? Que pensez-vous d'utiliser cette justice divine comme exemple sur une place publique ? Ainsi, chaque être qui serait “dissipé” devra d’abord rester enfermé plusieurs jours, un prêtre viendra lui annoncer les préceptes de la communauté et s’il continue à nier alors … Il subira un châtiment divin. Et si les Dieux lui pardonnent, alors ce sera sur cette même place publique qu’il sera expié et peut-être pardonné.

    Talos, je vous en conjure, je suis certaine que cela sera bénéfique. Nous allons changer la face du monde pour revenir aux fondamentaux. Les mortels n’aiment pas le changement et cela risque de prendre du temps pour que ce système se mette en place. Je crois en cette Nation, en ces gens, en ce Nouvel Ordre. Notre but étant de châtier les plus nocifs et de pardonner à ceux ayant oublié, leur montrant la vrai Foi. Certains se sont perdus et il est de notre devoir de les ramener sur le droit chemin.

    Il y a tellement à dire et à refaire que, de toute manière, cela ne se fera pas en un jour. Je préconise de laisser du temps pour commencer déjà ses préparatifs et voir où cela nous mène. Après, si Morndrizel et Elisabeth sont contre cette proposition, nous pourrions suivre la vôtre Talos. Ce sera tout pour moi.

    Mon monologue aura peut-être fait pencher la balance pour Morndrizel et Elisabeth, voire pas du tout. En tout cas, je suis confiante en mes propos et souhaite assurer un avenir prospère à cette nation.



    VOICE

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Morndrizel
    Morndrizel
    Messages : 90
    crédits : 1029

    Info personnage
    Race: Mort-vivant
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
  • Jeu 25 Aoû - 20:39
    Morndrizel, interdite alors que Seagan tentait de concilier les opinions du conclave, se réjouissait intérieurement qu'il cherche à supprimer la noblesse. Ces mortels souhaitant écraser leurs semblables dans la boue pour un peu plus de pouvoir étaient une des principales raisons de l'échec de la société shoumeienne. Il était encore plus amusant de voir Talos argumenter contre cette idée en mettant en avant le risque que les personnes fuient à la recherche d'une rétribution plus juste et plus rapide. Les vrais fidèles ne partiraient pas, car le grand œuvre des divins s'étalait sur le long terme et ne promettait aucune rétribution immédiate, et ça, il devait le savoir. Luvïel, comme on pouvait s'y attendre d'une ange réformatrice et prônant l'éducation, était plus mesurée et pensait sincèrement que ne plus avoir de rangs sociaux était une bonne chose. La suite des évènements firent froncer les sourcils à la liche, car le lumina qui venait de fustiger les adorateurs de l'or pour leur peu de foi en les divins parlait de conserver la monnaie. Quel intérêt pouvait-il trouver à commercer avec les autres nations qui ne manqueraient pas à chercher à écraser le Nouvel Ordre ?

    " Quel dommage... Vous avez une chance inespérée de nous sortir du joug de la monnaie et des échanges qu'elle provoque avec des nations qui nous seront hostiles, et au lieu de cela, vous acceptez volontiers le collier. Qui contrôle la monnaie si ce n'est la République ? Si nous traitons avec eux, ils feront en sorte de nous rendre dépendants à leurs biens, et c'est finalement leur monnaie qui pervertira notre ordre, si ce n'est la nôtre. Mais venant de vous, Talos, qui semblez avoir une vision si limitée des mortels, cela ne devrait pas me surprendre. Un homme enviera toujours celui qui a plus que lui, même si il parvient à subvenir à ses besoins. Si chacun reçoit la même récompense, la même reconnaissance de son importance, alors les castes qui créaient un plafond pour les gens les moins fortunés n'auront plus de raison d'être. "

    Elle sourit à l'attention de l'ange, qui prônait un statu quo ridicule et asservissant.

    " La proposition de Seagan est saine et sensée, bien que je ne le rejoigne pas sur le fait que nos commerçants doivent interagir avec les autres nations. Ce lien commercial qui serait tissé nous placerait en position de faiblesse face aux géants que son l'Empire et la République, qui en profiteraient pour nous inonder de tentations et faire de nous leurs obligés. Notre peuple vaut mieux que cela, c'est pourquoi une autarcie me semble plus sage, pour le bien suprême du Nouvel Ordre que tous devraient rechercher. Chacun son rôle, comme dit le haut-prêtre : érudits, peuple, commerçants, chacun aura sa part à jouer, pourra compter sur ses frères et sœurs qui subviendront à ses besoins primaires pour que personne ne soit laissé sur le banc. Que chacun fasse sa part, et nous avancerons ensemble vers un objectif commun, tous à la même vitesse, de sorte que nulle jalousie n'existe entre nous.

    " Pour ma part, je pense que Luvïel dit vrai, et si chacun accepte en son cœur le dessein divin, tous seront ainsi. Mais cela ne se fera pas en un jour, notre Ordre sera voué à s'étendre, à se développer, et alors d'autres mesures pourraient être prises pour prendre en compte nos nouveaux enjeux. Sachons être prudents et patients, une fois ces nouvelles mœurs d'autarcie implantées, alors la société pourra de nouveau évoluer. Je vote pour la structure proposée par Seagan "


    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Elisabeth du Pal
    Elisabeth du Pal
    Messages : 33
    crédits : 482

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation:
    Alignement: Loyal neutre
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t224-la-dame-du-pal-termine#715https://www.rp-cendres.com/t259-liens-elisabeth-du-palhttps://www.rp-cendres.com/t261-chronologie-elisabeth-du-pal#873
  • Ven 9 Sep - 15:41
    Elisabeth ne put qu'être consterné par une décision si prompte à mettre de côté un groupe qui fut un pilier pendant si longtemps pour la société. La plus part des personnalités autour de cette table jouissent d'une longévité bien trop grande pour appréhender clairement le rôle des castes supérieurs dans les société humaines. L'existence des hommes est courtes et à la différence d'un être profitant des enseignements de plusieurs vies, rien n'assure que l'enfant d'un brave fidèle le soit à son tour, chaque génération à besoin d'évoluer dans une structure hiérarchisée ou c'est la porte ouverte aux ambitions de chacun. Les nobles ne sont pas à leur poste par une volonté d'écraser et s'enrichir mais bien parce que leur lignée assume un rôle de gestionnaire depuis longtemps. Et ce n'est pas le mauvais comportement de certains qui justifie de balayer d'un coup ce fonctionnement.

    « Je suis la décision du haut-prêtre. Toutefois, je ne peux approuver pleinement les arguments avancés. Les famille noble n'étaient pas là uniquement de part leur fortune, c'est minimiser l'histoire de notre nation et insulter nos prédécesseurs qui ont combattu pour construire la grandeur du Shoumei, toute famille noble à gagner son rang par des faits d'armes ou de grands sacrifices et tout cela dans l'intérêt de la fédération. Pour la monnaie, je rejoins cependant le haut-prêtre, il est parfaitement impossible pour une nation de s'en séparer. Notre territoire est minuscule et même si il était plus étendu, il y a des ressources que nous ne pourrons jamais nous procurer autrement que par l'échange. Et probablement qu'en effet nous devrons traité avec des négociants de la république, mais penser que les commerçants qui en sont originaires mène leur affaire unis derrière des valeurs communes serrait naïf. La plus part n'agissent que dans l'intérêt de leur propre affaires et une position neutre leur convient parfaitement, se priver d'un tel approvisionnement c'est se mettre dans une situation encore plus précaire que nous ne le sommes déjà. Il est certes important pour les notre de trouver dans la foi des règles de vie. Mais il est contreproductif de ne souhaiter interagir qu'avec ceux qui sont comme nous. Et de toute façon, la situation est critique, il me serrait parfaitement insupportable de rester passive devant la misère qui nous frappe. Tous les soucis d'une nation ne peuvent être régler exclusivement par la foi et la ferveur, j'ai peut-être un point de vue bien pragmatique des choses, mais ne pas régir face aux réalités physiques du monde c'est aussi se qui à causer notre perte avant la guerre. »

    Elisabeth se plie au décisions prise, mais il est aisé de voir qu'elle n'approuve pas les dernières décision prises. Cependant si elle prend les choses autant à cœur c'est justement parce qu'elle s'implique pleinement dans l'avenir de l'ordre et maintenant comme plus tard, elle n'hésitera pas s'exprimer si elle estime que des décisions sont mauvaises. Après cela peu importe de ce qui est décidé, elle mobilisera tout son énergie pour faire renaitre sa patrie.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum