DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
     Le sceau de KAIZOKU : Un bras de fer contre soi [solo/libre] CLOS InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    Validations RP d'Isolde / Reike Aujourd'hui à 11:53PNJ
    Consul K - Le chasseurAujourd'hui à 11:25Orion Yamveil
    La Traque SauvageAujourd'hui à 11:24Orion Yamveil
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 10:05Alaric Nordan
    Une recherche tranchante [Pv Corvus]Aujourd'hui à 9:34Alaric Nordan
    Validation des RP d'AlaricAujourd'hui à 7:50Alaric Nordan
    Demande de modification de ficheAujourd'hui à 7:35Alaric Nordan
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 173
    crédits : 2047

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Mer 6 Déc 2023 - 16:11
    Ruby sortait de l’assemblée sénatoriale et la rousse voulait vraiment se remettre de nouveau dans un combat, car les décisions des sénateurs l’avaient extrêmement énervés. Elle décidait de partir vers le cimeterre où se trouvaient ces deux parents morts. Elle retrouva un homme de la compagnie des mercenaires artistes et il la regardait d’un air surpris quand il la vit avec son bâton pour marcher. Il lui lançait une réplique cinglante sur l’état physique de la rousse. Il estimait que Ruby ne pouvait pas se confronter au test pour découvrir l’origine du nom Draglame. Toutefois, il voulait lui donner une chance pour revenir dans le cimeterre avec tous ses membres revenus. Il lui fit part d’un concours de bras de force, mais le prix d’entrée pour concourir était énorme. La rousse voulait payer cette somme avec son corps.  Le mercenaire artiste souriait et il lui indiquait où se trouvait ce concours.

    Ruby arrivait dans une taverne en pleine soirée et le concours se déroulait dans les sous-sol, car elle était un établissement tenue par la pègre. La rousse avait obtenu un passe par le mercenaire artiste et elle descendait les escaliers avec bâton lentement. Elle mettait un autre masque avec un seul trou pour son œil valide et elle proposait son corps comme paiement pour le concours. Son offre fut acceptée, mais elle devait gagner tous ces combats pour ne plus être redevable de cette somme envers la pègre. La rousse regardait les différents compétiteurs et elle remarquait qu’elle était la seule humaine dans ce lieux malfamé. Cependant les membres féminins étaient présentes dans les autres races parmi les compétiteurs. La rousse voyait aussi une partie des clients qui mettaient   des jetons sur les bords d’une partie et Ruby devinait qu’il s’agissait d’un pari. La pègre gardait avec ce moyen simple de gagner rapidement de l’argent en appâtant les gens d’un milieu pauvre.

    La rousse regardait autour d’elle et elle constatait aussi un bar dans cette partie souterraine. Ruby cherchait le lieu où devait s’affronter les compétiteurs et elle voyait une estrade avec plusieurs tables avec deux chaises. Ruby était demandée par un numéro et elle se dirigeait vers l’estrade. Elle regardait vers l’entrée et elle remarquait que le nombre de compétiteurs semblait augmentés ou alors c’était celui des spectateurs ou des client de ce lieu tenue par la pègre. La rousse avait le privilège de pouvoir s’asseoir car elle avait un bâton pour se tenir. Elle sentait que ses adversaires la considérait comme faisant des premiers qui allaient être éliminer  lors d’un test de force en soulevant  un marteau de métal magique. La rousse allait être la première à soulever  cette arme.

    L’ancienne officière de la République se levait pour commencer la première épreuve et il se dirigeait vers le marteau. Cependant il eut un coup de cymbale dans la pièce souterraine et il annonçait la fermeture des inscriptions pour le concours. Les organisateurs attendaient les derniers compétiteurs qui montaient les estrades et  la rousse regardait si elle connaissait une personne parmi les futurs adversaires. Elle tournait la tête et elle voyait un tableau de paris sur le fait qu’elle n’allait pas soulever le marteau. La rousse avait maintenant le signal pour aller relever le défi  et elle avançait avec son bâton. Elle se concentrait et sa main prenait le manche du marteau. La rousse soulevait le marteau qui ne bougeait pas sur le moment et Ruby fronçait des sourcils. Malgré  son masque qui cachait la partie brûlée, les spectateurs voyaient son effort dans son œil encore actif.

    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 107
    crédits : 1598

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Mer 6 Déc 2023 - 21:03
    Klak-Klak n'avait quant à lui aucune intention de se rendre à un cimetière, ni de montrer ses respects aux morts et encore moins de participer à un quelconque concours organisé par la pègre. Ce que la Salamandre désirait la menait pourtant précisément au même endroit que la célèbre Sœur Hématite. Ce qui suscitait la gourmandise de la bête n'était pas la richesse et encore moins le goût de l'aventure mais bel et bien un besoin plus primaire: celui de se nourrir convenablement. Coup de chance pour lui, et mauvaise pioche pour la pègre locale qui avait fait parvenir à l'occasion des jeux d'importants stocks de vivres dont la composition avait tout pour plaire au petit monstre incandescent.

    Ne se fiant qu'à sa truffe et à ses bas instincts, le fripon velu avait usé de son camouflage afin de se frayer un chemin jusqu'à l'une des caravanes supposées transporter les ressources sur place et, comme à son habitude, la bête était venue se fourrer au fond d'un tonneau de pastèques et de pamplemousses importées d'ailleurs. Affublée d'un appétit conséquent, la créature s'en était ensuite donné à cœur joie et avait consommé sur le trajet la majeure partie des fruits, se gavant ainsi jusqu'à être frappée par une massive torpeur qui la poussa ultimement à un petit roupillon de circonstances.

    Son réveil eut lieu quelques heures plus tard et fut pour le moins abrupt, car il fut tiré à ses rêveries par les beuglements d'un hybride bovin en colère. Fâché d'avoir découvert un parasite poilu au milieu des denrées censées être refilées à prix d'or aux clients locaux, le solide gaillard avait tenté d'étrangler le petit monstre mais s'était reçu à la place une claque de gitan en pleine poire. D'un simple coup de queue, la bestiole alertée se défit sans mal de la prise de son bourreau et se carapata à toute allure pour découvrir, quelques mètres plus loin, qu'elle avait visiblement été happée dans un tout nouveau monde, celui des fêtes passablement illégales et des beuveries déraisonnables.

    Toujours difficilement discernable grâce à son camouflage faisant office pour elle de fidèle allié, la créature dérangée par l'excès de bruit se faufilait entre les jambes des badauds, serveurs et spectateurs de ce qui s'annonçait visiblement comme un spectacle formidable. Attiré par les lumières, le monstre incendiaire fila jusqu'aux rembardes bien trop hautes pour lui et se plaça donc sous les jupes d'une femme qui le confondit avec un gros chien rouge. Ses prunelles d'encre se rivèrent sur le cœur de l'attention des locaux, mais il ne comprit nullement ce qui se tramait dans cette curieuse arène.

    Là, en compagnie d'autres contestants, se tenait un brin de femme rouquine. Borgne, amputée, bien amochée et soutenue par un malheureux bâton, la pauvrette faisait peur à voir. Bien que salement blessée et affaiblie, elle semblait pourtant batailler pour extraire de son support un marteau magique. Klak-Klak, bien que parfaitement inadapté et hermétique aux pratiques des peuples civilisés, comprit immédiatement qu'il s'agissait là d'un tour de force ayant sans doute pour vocation de prouver sa puissance au reste de la horde. Il décida donc contre toute attente de ne pas intervenir et de la laisser galérer bien comme il fallait, car c'était vraisemblablement ce pourquoi elle était venue.

    Dans son incompréhensible dialecte, il hurla donc des encouragements; bien à l'abri sous ces jupons faisant pour lui office de chapiteau.

    "Baba Pouissan la'goova ! Féguerr mé pohmal tomaym !"
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 173
    crédits : 2047

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Mer 13 Déc 2023 - 17:33
    Ruby commençait à gonfler ses muscles de son bras, mais elle entendait une voix qui semblait parler dans une langue étrangère à ses oreilles. Cependant, la rousse se concentrait  sur le marteau et celui-ci commençait à être soulever au bout de dix minutes d’efforts. La rousse arrivait à plier son bars et elle restait dans cette position dans deux minutes. Une voix féminine annonçait sa réussite de force et elle descendait de l’estrade.

    La rousse cherchait de nouveau cette voix, qui semblait la perturber  et elle ne voyait pas  spectateurs qui rigolaient. Elle s’asseyait vers le coin des qualifiés et elle dessinait un sourire pour montrer au public une stratégie gagnante. Elle voyait les autres compétiteurs qui se frottaient pour soulever le marteau magique. L’ancienne officière de l’armée républicaine pensait que cette épreuve semblait être truquée, car elle soupçonnait une manipulation du poids du marteau. Cependant, elle ne pouvait pas  le prouver et c’était une intuition ou une confiance en soi depuis sa rencontre avec une guérisseuse rousse. Un grand nombre de compétiteurs étaient éliminés par cette épreuve préliminaire de force avec le marteau. Néanmoins, il en restait le beau nombre pour commencer  le bras de force  et la rousse allait se retrouver contre une autre drakyn.

    L’ancienne officière de l’arme républicaine  allait montrer autres compétiteurs, qu’elle pouvait gagner malgré son handicap physique. Son adversaire commençait à faire un peu spectacle et elle annonçait sa victoire contre la rousse. Le match débutait et les deux mains se tenaient à l’opposé, mais le bras de Drakyn était largement plus  imposant. Toutefois, le combat se finissait assez rapidement, car la rousse utilisait tout son corps pour s’imposer se victoire. La drakyn était dépitée et elle ne pouvait pas manifester une plainte ou montre sa rage sur la rousse. Elle était dans lieu contrôlé par la pègre et elle devait rester tranquille. Ruby saluait son adversaire avec une poignée de main et la Drakyn la regardait avec des yeux trempés de rage. La rousse attendait son prochain adversaire et elle allait se confronter contre un nain. Ruby sentait que celui-ci allait être son véritable obstacle et le nain utilisait tout son corps pour dans ce bras de fer. La rousse battait pour puiser dans sa réserve énergétique musculaire pour gagner contre ce nain. Les autres combats de bras de fer continuaient et la rousse se doutait que certains résultats de matchs étaient plus ou moins déjà établis. Ruby avait remarqué une sensation de petit effort ou d’accord tacite dans les regards des deux rivaux.

    La rousse avait le bras bien endolori par cette succession de bras de fer et il eut un petit moment de pression, car elle allait passer dans les phases finales.Il restait encore trois combats à effectuer pour gagner le prix et celui-ci était présenté au public. Il s’agissait d’une armure non complète, car il manquait le heaume et elle arborait une couleur rose. Cette coloration montrait que la nature du matière brute et il s’agissait de l’orichalque.  Une production des fonds marins de la cité Aquaria était aux mains de la pègre et la rousse se demandait comment cette armure prestigieuse pouvait être accaparée aussi facilement. La présentation de cette armure avait été faite au moment de phases finales et sa vraie valeur était généré par un enchantement effectué sur l’objet. Cette armure avait une capacité magique de régénérer les blessures et les membres perdus. Cette protection était un objet exceptionnel et le gagnant allait être un soutien ou émissaire du monde des ombres.

    Ruby avait déjà une idée pour masquer la partie colorée distincte d’un produit marin de la cité Aquaria. Elle pensait mettre une couleur qui pouvait soit représentée sa proximité des cultes des ombres ou alors garder le souvenir des soldats morts de l’invasion Kaizoku avec un aspect rougeâtre. Elle profitait d’une petite pause par une animation de danse sensuelle de plusieurs danseuses et le personnel du lieu malfamé en profitait pour réaménager l’estrade. La rousse avait bu un petit verre de vin et c’était le seul qu’elle s’autorisait.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 107
    crédits : 1598

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Jeu 14 Déc 2023 - 15:29
    "Mali poposhi. Sémato lou"."

    Le doigt partiellement invisible fut pointé en direction du marteau que soulevait à grande peine la jeune éclopée. Contre toute attente en vue de son état déplorable, la demoiselle parvint à soulever au prix d'un effort certain l'objet qui, pour une curieuse raison, avait pourtant catégoriquement refusé de se faire déplacer pendant de très longues minutes. Klak-Klak n'avait pas davantage compris comment la chose était possible et c'était pour une fois un point sur lequel le public semblait le rejoindre car au cœur des acclamations, certains applaudissements timides étaient couplés à des regards interloqués ainsi qu'à des haussements d'épaules.

    Là où la Salamandre fut à nouveau perdue et esseulée dans son incompréhension, ce fut à l'approche du second tour des jeux. La rouquine ayant déjà prouvé sa supériorité sur les autres membres de l'Assemblée, le petit monstre ne voyait pas pourquoi les autres participants avaient encore l'autorisation de fouler le sol de cette arène qu'elle venait de clamer, logiquement, comme étant la sienne. Le nouveau défi parut aux yeux luisants de la bestiole tout aussi bizarre que le précédent. Quelle idée saugrenue que de mesurer la force de ses membres antérieurs face à d'autres êtres...

    Les bras étaient conçus pour fabriquer et jeter des outils divers, pour escalader les aspérités des parois rocheuses ou se hisser à la cime des arbres. Les bipèdes n'avaient nullement le besoin de mesurer la force de ses membres certes ingénieux, mais pas particulièrement puissants. Mesurer la taille de sa gueule ou la force de ses mâchoires, ça valait bien davantage le coup. Klak-Klak en savait quelque chose, en éminent scientifique qu'il était.

    EN TOUT CAS, la demoiselle fit encore une fois une démonstration plutôt spectaculaire de ses aptitudes car malgré une masse corporelle rudement amoindrie par le retrait d'une bonne partie de ses appendices, elle parvint à déséquilibrer et à vaincre une série d'adversaires qui paraissaient pourtant bien plus costauds qu'elle. Klak-Klak ne fut pas particulièrement surpris par cette victoire, n'associant pas lui-même la taille d'un adversaire avec une quelconque marque de dangerosité. Malgré sa petitesse et son poids plume, il en avait maté des biens plus gros. Un crabe Behemoth de cinq mètres de haut, c'était tout de même autre chose qu'un pauvre Drakyn alcoolisé, en terme de bras de fer !

    Désireux de communiquer sa propre gloire à la femme qui lui servait involontairement de couverture, Klak-Klak fit taire son camouflage partiel et retrouva aussitôt sa teinte pourpre, avant d'extirper sa petite tête des jupons de l'innocente et de tirer dessus pour attirer l'attention de cette dernière. Ce faisant, il babilla dans son insondable dialecte :

    "Bésékéh Klak-Klak y Bachibou lo bagalé Kab' éséganié."

    La dame ne sembla pas fascinée par l'anecdote contée par le petit être, car elle se mit à hurler en tapant furieusement des pieds pour le faire fuir de ses jupes, et elle obtint par chance le résultat escompté. Klak-Klak se carapata sans demander son reste et s'enfonça plus profondément dans la foule en pleine agitation suite à l'annonce d'une pause entre les jeux. Les bonds aléatoires de la Salamandre finirent par la mener jusqu'aux tables autour desquels les participants et leurs pairs se reposaient un peu.

    L'œil vif de la créature alla d'une tablée à l'autre et son regard se posa enfin sur le fauteuil où s'était installée l'éclopée. Sans la moindre once d'hésitation, le petit bonhomme velu courut jusqu'à elle et tenta de sauter pour grimper sur la table à laquelle elle faisait face. Une mauvaise estimation de la hauteur de l'objet rendit l'exercice difficile et il vint donc s'aplatir dessus en s'agrippant avec ses pattes avant, tandis que les membres postérieurs battaient l'air en dessous.

    Bien que contraint à cette désagréable posture, il fit à la jeune femme un signe de main bref en guise de salutations, puis entama la conversation en dépit de la barrière linguistique évidente :

    "Issi Ké Klak-Klak. Ti éséganié bogah'. Sétoo la foleh sé lé boni jeu bogah'. Apochi gabo monjé ?"

    En l'absence de réponse immédiate, il ajouta avec soin en guise de politesse :

    "Mlem."

    Ce, tout en jaugeant son vis-à-vis avec ses yeux immenses.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 173
    crédits : 2047

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Mar 19 Déc 2023 - 17:03
    Ruby buvait son verre de vin, quand elle regardait le spectacle dansant pour se changer les idées, mais un cri féminin détournait son attention. La rousse voyait un petit être velu qui semblait se jeter sur elle selon son point de vue et elle n’avait pas eu le temps de   réagir.  La rousse pensait que sa dernière heure était venue, mais ce ne fut pas le cas, car il tomba de manière maladroite. Elle présentait un calme apparent, car elle ne réagissait pas, mais elle montrait un regard froid. Elle voyait de plus près le petit être et elle distinguait une sorte créature qui se rapprochait à un petit dragon. Cependant, il produisait une communication orale avec des mots qui démontraient une certaine intelligence. Ruby en concluait qu’il s’agissait d’un mélange entre deux races et elle trouvait ça fascinant. Elle essayait de comprendre ce langage, mais elle se rendait compte la répétition de deux mots liés : Klak-Klak.

    La rousse se rendait quand l’hybride lui parlait que sa voix était celle qui lui parlait en début de la compétition. Ruby lançait un sourire et elle décidait de se présenter avec un geste de main. Elle faisait un mouvement du bras qui la désignait avec un son index et elle lançait :

    «  Ruby, tu veux finir mon verre ? »

    Elle posait son verre et elle l’avançait vers Klak-Klak. L’ancienne officière de la grande armée républicaine espérait être compris par ce petit être et son œil encore valide regardait très rapidement. Elle essayait de contempler l’avancée du changement d’estrade et elle constatait que les membres prenaient leur temps. La rousse reprenait son regardeenvers Klak-Klak et elle s’imaginait que la petite taille de cet être lui avait permis de s’infiltrer facilement dans ce lieu malfamé. Toutefois, il a fait une sacrée erreur à venir sur la table de la rousse, car tout le monde le voyait en théorie. Cependant le spectacle dansant lui donnait une fenêtre pour détourner les regards du public et il pouvait parler tranquillement sur cette surface lisse. Ruby attendait une réaction de Klak-Klal et elle voulait commencer une discussion. Elle réfléchissait à la manière dont elle pouvait communiquer  avec Klak-klak. Elle devait utiliser l’intonation de voix pour faire comprendre qu’elle lui posait une question. Elle commençait :

    Klak klak, Courage ? Justice ?

    Elle finissait sa question en écrivant avec son doigt les deux noms de villes de la République.  La rousse devait trouver un objet enchanté pour parler avec  êtres de la nature comme Klak-Klak ou alors elle devait prendre une leçon de la part une spécialiste dans le langage des animaux. La rousse allait une nouvelle fois faire une affiche pour cette compétence si particulière et plutôt pratique notamment dans milieu sauvage. La rousse essayait de trouver la raison de la présence de sorte de salamandre croisée. Elle supposait une curiosité ou alors la faim qui pouvait mener à entrer dans ce genre de bâtiment avec la pègre comme propriétaire. La rousse décidait d’évaluer ou de connaître la culture de Klak-Klak et elle présentait sa main sous forme de poing. L’ancienne officière de l’armée républicaine essayait de présenter le respect entre guerriers ou être ayant connu le milieu du combat ou de la violence.

    La rousse restait ainsi avec sa main qui avait avancé le verre de vin et elle attendait de voir si Klak-Klak allait changer sa manière de communiquer. Cependant elle pointait de temps en temps son regard vers le spectacle dansant et elle estimait le temps de durée restant pour le petit être à rester sur sa table. L’ancienne officière de la grande armée voulait cacher le petit être, car quand l’estrade sera finie d’être installée alors le spectacle dansant s’arrêtait.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 107
    crédits : 1598

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Mer 20 Déc 2023 - 23:04
    S'il ne pigeait pas un traître mot de ce qu'essayait de lui communiquer la rouquine en kit, Klak-Klak faisait au mieux pour n'afficher aucune forme d'hostilité dans sa gestuelle. Emettant un bruit vaguement disgracieux en faisant vibrer sa langue tout en tapotant la table de ses pattes avant, il tendit l'oreille avec une attention certaine lorsque son vis-à-vis lui proposa de finir son verre. S'approchant du contenant avec une grande curiosité, il y fourra sa truffe et en huma l'intérieur avec force. L'odeur puissante du vin ne tarda pas à lui parvenir, et il l'associa tout naturellement à celle des fruits passablement trop murs qu'il ingérait parfois pour s'imbiber de la trait faible quantité d'eau que demandait son organisme de temps à autre.

    Portant le verre à sa gueule, il bascula en arrière d'un seul coup et avala la totalité du liquide restant, avant de se lécher les babines pour chasser de son pelage les quelques gouttes ayant débordé. La chaleur qui vint lui emplir le gosier lui parut quelque peu étrange, mais en vue de la véritable fournaise qu'abritait ses entrailles, ce n'était rien de plus qu'une hausse de température à laquelle il ne prêtait pas attention. Oubliant passablement que son interlocutrice tentait de communiquer avec lui, il esquissa un léger sursaut lorsqu'elle s'exprima d'une voix forte pour lâcher des sonorités que la bête ne comprenait qu'à peine.

    "Wooby. Flash. Pohmal."

    Toujours affairé à se laver une oreille en passant et en repassant ses griffes dans les poils qui l'ornaient, il leva le museau et renifla dans le vide comme pour signifier son incompréhension, puis il se mit à répéter machinalement les mots employés par la jeune femme, comme pour mieux les apprivoiser et pouvoir espérer les manier.

    "Koulaj. Jootiss. Mi Klak-Klak. Essé mi Klak-Klak."

    Ne reconnaissant que son propre nom dans ce mystérieux discours, il tapota son torse pour renforcer l'idée selon laquelle il était effectivement le fameux Klak-Klak et qu'il s'identifiait bel et bien à ce nom là. Pour ce qui était de Koulaj et Jootiss, en revanche, la question était plus épineuse. Fouillant dans les affres de sa mémoire perturbée, il se mit à concentrer le peu de matière grise à sa disposition sur l'unique tâche que semblait vouloir lui attribuer son vis-à-vis et, par miracle, il parvint à mettre le doigt sur quelque chose.

    "OH ! Koulaj ! Séké la essé Po'Eldar ! KOULAJ."

    Il avait enfin compris quelque chose. Po'Eldar était un son qu'il avait associé au fil du temps aux officiers républicains et aux représentants de l'ordre, d'une manière générale. Hormis son fidèle ami Bachibou (alias Zelevas), le vieux monsieur au pelage gris qu'il avait sauvé à plusieurs reprises, Klak-Klak n'avait pour les forces de l'ordre qu'une très mince affection. Il en avait pour ainsi dire davantage réduit en cendres que sauvé lors des confrontations menées contre la justice de la Nation-Bleue. Un sourire aux crocs charbonneux se dévoila sur les lèvres du petit fauve, mais les dessins tracés sur la table crasseuse ne lui évoquèrent en revanche rien du tout.

    La dénommé Wooby prit alors le risque de faire un geste un peu vif et brutal et les oreilles de l'animal s'incurvèrent en arrière. Ah non, elle n'essayait pas de lui coller un uppercut dans les chicots, tout allait bien. S'il ne comprit pas non plus la symbolique de ce geste, il l'interpréta comme une tentative de poignée de mains quelque peu alambiqué et, désireux de se montrer amical, il s'approcha de la main fermée de la rouquine, et referma ses petites griffes sur le poignet de cette dernière. Cela fait, il lui fit sur le dos de la main un petit bisou, espérant ainsi accomplir le rituel de salutation.

    Puis soudain, les cris des organisateurs se firent entendre. La petite pause syndicale était visiblement terminée et les jeux allaient reprendre. Incapable de prendre conscience de cet état de fait, Klak-Klak se contenta donc de regarder Wooby avec ses mirettes vides de toute intelligence, tout en lui offrant le spectacle de sa la langue toujours pendante et de son air profondément niais. Si elle voulait le planquer quelque part, il la laisserait sans doute faire.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 173
    crédits : 2047

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Mar 26 Déc 2023 - 19:47
    Ruby essayait de comprendre le langage du petit être et elle fut surprise par la transformation de son prénom. Elle pouvait le prendre comme un surnom si elle allait avoir une question sur son appellation originale. La rousse essayait de décrypter le langage de petite être  et elle arrivait à comprendre juste un mot qui s’approchait de Courage. Elle connaissait l’avis de Klak-Klak et il n’aimait pas la justice. L’ancienne officière de la grande armée républicaine se demandait si il avait fait affaire au monde de la justice. Elle voulait demander la raison de ce choix, mais elle avait beaucoup de difficulté à traduire les paroles de Klak-Klak. Elle devait poser une question assez simple pour avoir plus de chances de comprendre la réponse du petit être. La rousse observait le comportement de Klak-Klak à sa proposition de salutation avec son poing. Elle sentit les petites griffes du petit être, mais elle fut très surprise par le baiser fait sur le dos de son poing. La rousse s’interrogeait si Klak-Klak avait été présent pendant une longue période dans la civilisation humaine. Ruby pensait que le petit être avait sûrement fréquenté un milieu noble.Klak-Klak ne savait que ce geste pouvait être synonyme d’une attention particulière ou une petite tentative de séduction. La rousse sentait que l’estrade allait être bientôt finie et elle cherchait où elle pouvait cacher l’hybride.

    La rousse entendit le signal qui lui indiquait que le petit hybride allait être dans une situation compromettante. Elle réfléchissait  aux possibilités de cacher sur elle et la capuche était la cachette qui lui venait à l’esprit. Toutefois, cela supposait qu’elle devait garder la capuche constamment  sur sa tête et Klak-Klak pouvait se cacher dans l’obscurité crée par cette partie de ce vêtement. La rousse n’essayait d’en chercher une autre option et elle prenait le petit être comme un chat. Klak-Klak se sentait prendre au  niveau de la nuque et la main de la rousse pliait sa peau pour une meilleur prise en main. Ruby espérait que le petit être n’allait pas se plaindre ou pire déchaîner une colère contre elle. L’ancienne officière de l’armée républicaine mettait sa capuche et se  dirigeait vers l’estrade. Klak-Klak pouvait se cacher aussi par la chevelure de la rousse et le combat était le premier des quarts-de finale à se dérouler. Son adversaire était une elfe et cela étonnait toute le monde, car cette race n’était pas connue pour sa force. La rousse soupçonnait d’utiliser la magie pour avoir l’avantage dans le bras de fer.

    Le combat commençait sur des chapeaux de roues, notamment dans l’ambiance au niveau du public. La raison principale était les paris qui mettaient plus de pression sur les clients dans ce lieu malfamé. La rousse prenait fermement la main de l’elfe et elle la regardait avec des yeux déterminés. Ruby avait une sensation bizarre dans sa tête et elle commençait à avoir un mal de tête. La rousse commençait à affaiblir et son bras se mouvait vers la table. La rousse entendait une partie de la foule qui hurlait de joie, car certains avaient parié sur elfe. Klak-Klak pouvait voir que la rousse semblait souffrir, car plusieurs flots de sueur descendaient le long de son cou. L’elfe était satisfaite, car la rousse était proche de la défaite. L’ancienne officière de l’armée républicaine revoyait les événements de Kaizoku une nouvelle fois et notamment elle ressentait de nouveau la douleur de la lave sur sa peau. Elfe pointait un regard sur la foule et elle constatait qu’une majorité du public voulait sa victoire. Elle pointait un sourire et son autre main , elle annonçait déjà sa victoire. Le public pouvait voir le pouce de la main fermée qui ne combattait pas  et il désignait le sol. Elle lançait une remarque humiliante envers la rousse qui ne semblait pas l’écouter. L’elfe s’en fichait, car elle pensait que la victoire était acquise à sa cause. Elle avait elle aussi mis son corps en paiement pour participer à ce bras de fer organisé par la pègre. Cependant le petit être pouvait éventuellement aider la rousse en se prenant à l’elfe discrètement ou alors mettant une petite adrénaline en mordant Ruby ou en la griffant.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 107
    crédits : 1598

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Ven 29 Déc 2023 - 18:49
    Soulevé par la peau du cou comme un chaton, le petit hybride à la langue pendante se laissa transporter sans protester le moins du monde et, principalement à l'instinct, il comprit approximativement ce qu'entreprenait la désormais surnommée Wooby.

    Elle vint flanquer l'animal derrière sa tête et ce dernier, bien que relativement imposant, parvint à se faire le plus petit possible et à placer sa queue chitineuse en écharpe autour du cou de la guerrière. Une fois bien à l'abri sous la capuche qu'elle avait réajusté, il usa une fois encore de son camouflage partiel et lentement mais sûrement, son pelage changea d'apparence pour se confondre avec la chevelure flamboyante de sa porteuse.

    Les poils parurent plus luisants, mieux entretenus et vinrent acquérir les reflets et les ondulations des cheveux de l'ex-officière tout en se teintant légèrement pour en emprunter la couleur. Les pattes refermées sur les oreilles de la demoiselle, Klak-Klak se figea dans les ombres du vêtement de Ruby sans savoir exactement de quoi, ni pourquoi il se cachait. Etait-ce un jeu ? Peu lui importait, au final.

    Aux premières loges pour le nouvel affrontement qui se jouait, la Salamandre observait avec une attention toute particulière l'adversaire de sa "camarade" du jour et il lisait dans les yeux serpentins de l'elfe de bien mauvaises intentions. Le regard filou de l'elfette, couplée à ses mimiques désinvoltes, laissait entrevoir même pour une bête peu au fait des coutumes civilisées que c'était face à un prédateur qu'il se trouvait. Serrant inconsciemment les oreilles de Ruby, il manqua d'y planter ses petites griffes et retint un grognement instinctif, désireux qu'il était de ne pas rompre le camouflage.

    Le défi supposément basé sur la force des participantes prenait une tournure qui ne convenait pas au minuscule et velu spectateur logé sur les épaules de la demoiselle aux cheveux flamboyants. Klak-Klak n'était certes doté que d'un intellect limité mais cette étroitesse d'esprit ne le privait pas cependant des facultés qu'offraient sa nature profonde. Il était avant tout une bête de pure magie et s'il ne disposait pas d'un flair lui permettant de renifler les traces arcaniques, il captait parfois dans les yeux de ses innombrables opposants des signes qui ne trompaient que rarement. L'elfe n'était pas honnête et usait d'une manière ou d'une autre d'un stratagème bien à elle pour affaiblir la fameuse Wooby, chose qui ne convenait qu'à moitié au petit incendiaire.

    Ce fut lorsque l'elfe prit la parole pour tenter de déshonorer son ennemie que la Salamandre décida subitement de prendre les choses en main. Il était hors de question de laisser la vilaine inconnue gagner face à sa nouvelle amie !

    Profitant des grands mouvements que faisaient Ruby pour s'adresser à la foule, le monstre miniature vint avec l'agilité et la perfidie d'un renard extraire des nœuds de son pelage un petit galet qui s'était logé dans ses poils emmêlés à l'extrême. Infusant furtivement sa magie incendiaire à l'intérieur de ce dernier, il changea le caillou en une minuscule bombe à retardements et le projeta ensuite via une furtive pichenette en direction de l'elfe. Le tout petit objet s'inséra par chance droit dans son décolleté et vint se loger sans un bruit quelque part dans ses vêtements.

    Il y eut alors un instant de flottement durant lequel le bras de fer continua puis, d'un seul coup, le piège tendu par le petit monstre s'activa et la pierre se chauffa brusquement au creux du nombril de la demoiselle pour atteindre des températures insupportables. Ce pic de douleur vint surprendre l'elfe et fut suffisant pour la déconcentrer, rompant l'attaque mentale dont elle usait sur la rouquine depuis près d'une minute et la contraignant donc à une posture désavantageuse dont Ruby profita pour la vaincre aussitôt.

    Les témoins applaudirent et sifflèrent à la victoire de l'ancienne militaire mais l'elfe se sachant flouée ne l'entendit pas de cette oreille. Se relevant d'un bond pour aérer son haut qui la brûlait de plus en plus, elle se mit à secouer sa tunique frénétiquement mais lorsque le caillou qui s'y était logé retomba, il n'était devenu rien d'autre qu'une simple pierre vaguement chaude. Humiliée et courroucée, l'elfe pointa Ruby du doigt et hurla :

    "Elle a triché ! Il y a de la magie là-dessous !"

    Une histoire peu crédible, finalement. N'était-elle pas simplement mauvaise perdante ?
    Quelles preuves avait-elle pour appuyer ses accusations, au delà bien sûr du gain d'épaisseur un peu louche de la chevelure de la rouquine ?
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 173
    crédits : 2047

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Dim 31 Déc 2023 - 16:56
    Ruby était partiellement contente de sa victoire, car elle ne s’attendait pas à une intervention enflammée du petit être. Elle regardait avec un air surpris, quand elle vit la pierre au sol qui dégageait une légère fumée. La rousse se demandait comment la pègre allait résoudre la plainte de triche évoquée par l’elfe. L’ancienne officière de l’armée républicaine ne savait pas que l’attaque mentale de son adversaire allait faire ressurgir   la douleur de la lave. Celle-ci devait normalement perturbé l’esprit de l’adversaire, mais dans  le cas la rousse, cela la ferait sortir une rage sur la durée  de l’attaque.

    Il eut un petit moment de silence et une voix masculine interpellait l’elfe. La rousse et  son adversaire tournaient la tête en direction de la voix. Elles voyaient devant elles, un être assez grand et sa peau couleur de peau violette qui se dévoilait de la tête avec deux cornes au pieds. Ruby commençait à avoir un peu peur, quand elle vit un membre de la pègre, mais elle hésitait entre un démon ou draklyn ou un oni. La rousse pensait qu’il avait d’autres membres qui étaient cachés sous couvert de la magie. Toutefois, elle ne savait que cette magie utilitaire était limitée dans le temps et le membre de la pègre bougeait la main en direction de la pierre. Il fit un mouvement de main de bas en haut et   la petite pierre décollait du sol. Elle se posait sur la main du membre de la pègre et il regardait les deux adversaires de manière intense. Une voix retentissait dans les esprits de Klak-Klak et la rousse. Le membre de la pègre donnait un avertissement et il désignait Klak-Klak comme un familier. Il faisait mention du pouvoir magique du petit être et il ordonnait à Ruby de mieux éduquer Klak-Klak. Il lançait aussi une menace envers l’elfe et il reprenait la conversation orale. Cette discussion secrète à travers la magie durait juste une minute, car la conversation via la pensée était plus rapide qu’un dialogue avec la bouche.


    Le membre de la pègre sortait de sa poche une pièce et il s’agissait d’une pièce d’or. Il évoquait comment le problème allait être solutionné et il s’agissait de donner sur quelle face la pièce allait tomber une fois lancée dans les airs. La rousse ne parlait pas sur le moment et elle laissait l’elfe pour choisir une face. L’elfe choisissait le côté face de la pièce et le membre de la pègre lançait aussi une autre règle. Elles devaient fermer les yeux et la rousse était obligée de baisser la capuche. Il lançait la pièce dans les airs et celle-ci tournait sur elle même. Le membre de  la pègre l’attrapait avant qu’elle ne touchait le sol et il l’ordonnait aux deux compétitrices d’ouvrir leurs yeux. Il redemandait une nouvelle fois si la rousse ou l’elfe voulait changer d’avis. Ruby regardait l’elfe décidait de changer son chois et elle prenait le côté pile. La rousse ne disait rien, mais elle avait le sentiment que l’elfe avait fait une erreur. Les deux adversaires voyaient le résultat et Ruby avait gagné. L’elfe se levait et elle se lançait sur la rousse avec une aura élémentaire de foudre , cependant sa magie s’évanouissait. Le  membre de la pègre fit un clin de doigt deux fois et un nain arrivait rapidement. Il touchait l’elfe et ils n’étaient plus présent au bout de quelques secondes.


    Les autres combats reprenaient après l’incident et il restait maintenant très peu de combattants. La rousse attendait sagement son tour quand elle voyait les autres bras de fer. Ruby parlait avec Klak-Klak et elle lui demandait qui allait être son prochain  adversaire.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 107
    crédits : 1598

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Lun 1 Jan 2024 - 3:35
    Lorsque le bonhomme cornu et rudement bizarre intervint pour désigner le petit être camouflé comme étant responsable de la victoire de la rouquine, le petit monstre extirpa doucement sa tête de la capuche de sa camarade et tira la langue au fripon qui lui faisait face pour indiquer son désaccord. Les propos de son vis-à-vis ne le gênait pas plus que ça, étant donné que Klak-Klak n'en comprenait pas un traître mot, mais il ressentait au ton l'idée d'une remontrance et s'y opposait formellement. S'il avait pu faire un doigt d'honneur à l'intrus bien trop costaud à son goût, il ne s'en serait pas privé.

    Malgré l'intervention plus qu'évidente du petit monstre incendiaire, on n'accorda pas la victoire à l'elfe qui, de toute évidence, avait tout autant triché si ce n'était plus encore. Les jeux de la pègre, évidemment, n'étaient que rarement assortis d'un respect de l'éthique et des codes du parfait duelliste. On décida donc pour départager les deux escrocs de procéder par un arbitrage rustre mais simpliste, à savoir en faisant usage d'une piécette pour définir qui gagnait, et qui était vaincu. Klak-Klak n'eut encore une fois pas le loisir de participer à la conversation et se contenta plutôt de mâchouiller une mèche particulièrement succulente de Ruby au lieu de s'intéresser à ces affaires de pièce, de pile et de face. La capuche fut rabaissée pour lui éviter de pousser l'ex-militaire à un second épisode de triche mais encore une fois, son histoire capillaire était de toute façon autrement plus intéressante.

    Le rideau que constituait la capuche fut alors relevé et lorsque l'annonce de la victoire de Ruby fut effectuée, Klak-Klak prit les acclamations de la foule comme lui étant personnellement adressées et vint donc saluer d'un geste de sa petite main, le sourire aux lèvres, les silhouettes innombrables qui applaudissaient la gagnante. S'il ne pigeait rien au contexte et encore moins aux tenants et aboutissants des paris et du tournoi, il était tout de même content de lire dans les yeux de sa camarade un semblant de satisfaction. Peu importait la méthode, le but était atteint. Ruby sembla vouloir se remettre en marche, boitillante mais fière et parée pour un nouveau défi.

    Ce fut à cet instant que l'elfe revancharde décida de passer à l'assaut, mauvaise perdante et filoute qu'elle était. Klak-Klak sentit venir le mauvais coup lorsque les éclairs se manifestèrent mais au moment où il déverrouilla sa mâchoire explosive en vue d'envoyer un rayon explosif droit dans la trogne de l'ennemie, cette dernière fut chopée par un nain de passage qui la téléporta d'urgence, la faisant disparaître sous les yeux médusés d'une Salamandre incapable de conceptualiser ce qui venait de se passer. La rouquine amoindrie et fatiguée s'éloigna du centre de l'arène et eut l'idée un peu saugrenue de demander à son compagnon pelucheux comment il voyait la suite de l'évènement. Klak-Klak sortit la tête de la capuche de la demoiselle, pencha la tête sur le côté comme pour s'aider à saisir l'information que voulait lui transmettre la militaire, puis il glissa de sa voix aigue :

    "Koa ?"

    La question était de toute évidence un peu trop compliqué pour la bête aux facultés limitées qui, loin de s'en inquiéter plus longtemps, décréta que tresser les cheveux de la guerrière était bien plus intéressant. Les bras de fer continuaient un peu partout dans la pièce et si Ruby observait les échanges avec une attention et un sérieux tout particuliers, la Salamandre velue quant à elle ne s'en inquiétait guère.

    S'ils s'en prenaient à sa pote du jour, il les ferait exploser un par un.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 173
    crédits : 2047

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Mar 2 Jan 2024 - 18:19

    La rousse était étonnée quand elle entendait le mot utilisé par le petite être pour montrer un étonnement ou un questionnement. Klak-Klak avait un mot qui était identique au  langage parlé par tout le monde, mais cependant il devait avoir une écriture différente. Ruby pensait à une écriture basée uniquement sur le son et elle émettait l’hypothèse par  que le langage du petit être était proche de cette expression. Ruby regardait donc les autres combats de bras de fer et son adversaire se révélait et il s’agissait d’un très grand être. Ce combattant au bras de fer avait aussi un couleur verte et la rousse pensait qu’il s’agissait d’un hybride. Elle reconnaissait la couleur particulière des orcs et la grande taille était caractéristique d’un oni ou un drakyn. L’officière de la grande armée  républicaine ne savait pas que son adversaire était un mélange des trois races. L’un des parents était un hybride entre oni et Drakyn, toutefois, il semblait que la partie orc avait pris le dessus avec la couleur caractéristique de cette race.

    L’orc se posait devant la rousse, mais il décidait d’interpeller le membre de la pègre à la peau violette. Celui-ci se demandait la raison qui poussait un combattant au bras de fer à venir de nouveau sur l’estrade. Il parlait dans le creux de l’oreille du membre de la pègre et celui-ci dessinait un sourire. Il parlait au public et il émettait qu’un autre combat allait se dérouler et il serait de meilleure facture qu’un bras de fer. Il fit un claquement de doigt deux fois et le nain réapparut avec deux épées identiques. La rousse se demandait la particularité de la nouvelle épreuve et elle écoutait avec attention le début du discours du membre de la pègre. Il s’agissait de lancer l’épée dans les airs et tendre son bras. L’enjeu consistait à risquer son bras face à l’épée qui redescendait en tournoyant et la victoire était pour celui qui avait encore son membre supérieur. La rousse fit un grand œil, quand elle entendait la description du nouveau affrontement. Ruby ne faisait pas attention sur le moment au toucher de Klak-Klak sur ses cheveux. Elle commençait à avoir peur et elle enviait un peu le petit être de ne pas être concerné par le nouveau jeu. Toutefois, elle supposait que Klak-Klak pouvait un peu comprendre, si il voyait le nouveau concours en vrai. L’ancienne officière de l’armée républicaine parlait à voix basse et elle profitait de sa capuche pour communiquer avec le petit être. Elle lui conseillait de partir, si elle perdait ce concours de lancer d’épées. Elle le remerciait de son aide et elle l’appelait avec un mot d’amour en utilisant mon ami.


    La rousse prenait une épée et son adversaire faisait de même. Ils lançaient tous les deux les armes  dans les airs et ils tendaient leurs bras de manière horizontale. Les deux épées tournaient sur elles-même et elles s’élevaient dans les airs. Les armes tranchantes arrivaient au paroxysme quand elles se déplaçaient dans manière verticale. Elles redescendaient et il eut un moment de silence dans le public. La rousse décidait de ne pas regarder l’épée qui était destinée pour elle. Ruby fermait les yeux et elle pensait à ses parents, quand elle était petite. Cependant un bruit de cris éclatait dans le public, car les épées arrivaient vers les bras et on entendait les noms de rousse, orc. La rousse   sentait une légère sensation de contact métallique sur bras et le bruit d’une arme qui se plantait sur le bois. Néanmoins, elle entendait les cris de joie d’une partie du public et le bruit d’un élément qui tombait au sol. Elle ouvrait les yeux et elle constatait le bras de son adversaire qui était séparé de son cors avec l’épée ensanglanté. L’orc n’avait pas crié, mais on pouvait voir sa souffrance dans son regard. Il lançait les félicitations à l’ancienne officière de l’armée républicaine et il partait avec un sourire. Le membre de la pègre annonçait une bonne nouvelle pour le ou la gagnant, une nouvelle prix était remis. Il ne dévoilait pas l’objet en question, mais il spécifiait qu’il s’agissait d’une contribution de l’orc. Ruby se remettait à s’asseoir sur le banc et elle ne regardait pas l’autre combat. Elle mettait sa main vers Klak-Klak et elle sentait qu’une tresse était en cours confection. Elle dessinait un sourire et elle remerciait le petit être. Le second combat continuait à être un bras de fer et il se déroulait très rapidement. Le futur adversaire était une femme humaine, mais il s’agissait d’une sirène. La rousse était surprise et elle pensait qu’il s’agissait d’une autre hybride avec une dominante humaine.

    Il eut une autre pause avant le début de la finale et la rousse demandait à Klak Klak de lui chanter une chanson. Ruby allait essayer de comprendre les paroles du petit être et un autre spectacle de danse pour nettoyer la partie ensanglantée du sol. Elle entonnait un petit son et de temps en temps elle lançait le nom de Klak-Klak, et Wunby.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 107
    crédits : 1598

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Mar 9 Jan 2024 - 1:10
    "Onami."

    Klak-Klak s'était contenté de répéter très sobrement la fin d'une phrase qu'il n'avait qu'à moitié compris mais qui, visiblement, indiquait que la demoiselle n'avait pas pour projet de se séparer de son acolyte dans l'immédiat, ce malgré les petits tours de passe-passe plutôt originaux mais pas tout à fait autorisés qu'il jouait de temps à autre pour faire pencher la balance en sa faveur. Sans tout à fait s'en rendre compte, il utilisa dés lors qu'il descendit de la cape de la rouquine son camouflage à la manière d'une seiche -et non d'un caméléon, pour les incultes- adoptant ainsi la couleur du sable recouvrant l'arène; ce qui lui permettait de se faufiler à l'abri des regards les moins attentifs.

    La Salamandre retourna s'installer sur un banc et découvrit sur son trajet, non sans joie, qu'on y avait oublié les restes d'un pain de viande. Glouton comme pas deux, le petit monstre difficilement visible à l'œil nu vint donc chaparder la victuaille puis s'empressa de cavaler vers un banc situé à l'opposé, se faisant ainsi témoin du nouveau rituel étrange auxquels procédaient les combattants. Les règles étaient complètement nébuleuses, surtout pour l'esprit d'une bête ne comprenant déjà qu'à peine les lois de la jungle. Klak-Klak vit les épées s'élever ensemble et les suivit du museau tout en savourant son repas, sans comprendre l'espace d'une seconde l'intérêt de cette étrange tentative de suicide. Il y eut un claquement, un cri poussé à gorge déployée et un membre arraché par l'épée sacrément lourde qui venait de retomber. S'il avait pu commenter, le petit monstre aurait sans doute beuglé qu'il était stupide de se laisser ainsi en cible immobile sous un projectile lancé à pleine vitesse au dessus de sa tête, mais son intellect limité et sa curiosité changeante le poussèrent à s'intéresser aux luminaires ornant le plafond plutôt. Les pieds ballottant dans le vide comme l'aurait fait un enfant impatient, il finit par baisser les yeux pour découvrir avec stupeur que la rouquine était de retour.

    "Oh Wooby, tébala dikétala bondiwich ?"

    Il voulut lui tendre les restes de sa trouvaille mais avait oublié qu'il avait déjà boulotté et ce fut donc une grosse feuille d'arbre pleine de miette qu'il lui montra à la place. Elle ne s'y intéressa pas et se contenta de vouloir ébouriffer la Salamandre qui s'écarta par réflexe, avant de grimper au bras de l'ex-officière pour retourner à sa tâche principale; à savoir faire des tresses sans rien piger à l'histoire. En l'attente du défi suivant, Ruby lui demanda de chanter une chanson et si Klak-Klak avait déjà fredonné des babillements vaguement cycliques en guise de chants guerriers, il n'aurait jamais saisi le sens d'une chanson écrite avec des paroles pré-établies, son langage son code réel et dénué de logique le privant naturellement de conceptualiser cet art.

    "Chonta Sausson ?"

    "Sausson", voilà un mot qui pour une raison tout à fait obscure, figurait dans le registre du petit monstre incendiaire. Ni une ni deux, il abandonna la crinière de son alliée et se posta derrière le blanc pour ensuite placer sa queue chitineuse sous son corps. Il y eut le long de son échine une série de pétarades légères puis des crépitements fumants et enfin, une légère détonation qui attira quelques regards affolés mais qui se perdit bien vite dans le tumulte des conversations. Projeté en l'air par l'explosion qu'il avait sciemment provoqué, il s'accrocha aux parois murales et grimpa comme une petite araignée pour disparaître dans les gradins.

    Il laissa Ruby seule à ses réflexions pendant un court moment, lui faisant croire qu'il s'était lassé du spectacle et qu'il avait décidé de se tirer, mais il n'en était rien ! Quelques cris apeurés et une bonne poignée de protestations plus tard, la créature à peine visible se remanifesta en revenant exactement par là où elle était partie. Tenant des objets dans sa gueule, il galopa comme un petit chien jovial jusqu'à Ruby qui paraissait chantonner, pour ensuite déposer à ses pieds ce qu'il avait piqué dans la foule. Ruby découvrit alors près d'elle une paire de souliers fumants, à moitié carbonisés par les crocs brûlants de la petite bête qui observait l'ancienne militaire, un sourire idiot aux lèvres.

    Puis vint la cloche, annonce sans doute d'une nouvelle épreuve. Klak-Klak pivota puis tendit l'oreille.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 173
    crédits : 2047

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Jeu 11 Jan 2024 - 18:52
    Ruby essayait de comprendre les paroles du petit être et le mot qui ressemblait à un sandwich. Toutefois, elle n’était pas sûre et elle dessinait un sourire à la présentation   d’un morceau de végétation brûlée. Elle décidait de le pas prendre, cependant elle lançait une seconde approbation d’un geste de main qui s’approchait de la tête du petit être. Néanmoins, il ne laissait pas toucher et il partait. La rousse comprenait cette attitude un peu rebelle de Klak-Klak et elle se reconnaissait un peu dans ce comportement. Sa demande de chanson au petit être fut interprétée avec mot bien particulier. La rousse commençait à définir le langage de Klak-Klak comme une communication qui utilisait des ss, mais elle émettait l’hypothèse que c’était uniquement pour le mot chanson. Elle le voyait partir et elle pensait qu’il allait rejoindre les membres qu’il côtoyait dans le lieu malfamé. La rousse était surprise et elle se demandait ce que le mot Sausson désignait pour le petit être. L’ancienne officière de l’armée républicaine venait trouver le sens du mot dans le vocabulaire du petit être. La rousse pensait que Klak-Klak allait ramener un chausson, mais elle se demandait comment il allait récupérer cet type de chaussure intérieure.

    La rousse commençait à se rendre compte qu’elle pouvait avoir des ennuis avec la loi si elle ressortait avec des objets enchantés dans lieu occupé par la pègre. Elle pensait qu’elle pouvait aller à la case prison et elle commençait à évoquer la présence d’un agent infiltré qui la surveillait en ce moment. La rousse essayait de trouver une alibi pour justifier la possession  d’objets enchantés et elle pensait que la pègre avait préparé un faux document.  Ruby cherchait une autre option et elle imaginait que l’établissement devait avoir une sortie secrète pour s’échapper d’une descente gardes républicains. Elle reprenait à fredonner quelques mots pour se changer les idées, car elle voulait profiter de sa pause. Néanmoins, elle voyait Klak-Klak qui revenait avec des chaussons brûlés dans sa gueule et elle présentait un regard de joie en baissant légèrement ses sourcils. Cependant, la sonnerie annonçait la reprise du combat au bras de fer et la rousse allait affronter une sirène. La rousse fait un signe de main qui indiquait à Klak-Klak  de revenir à ses côtés. Ruby estimait que son adversaire allait sûrement jouer un mauvais tour dans cette finale de bras de fer. La rousse espérait que le petit être pouvait détecter un aspect magique, mais elle supposait que Klak-Klak avait cette capacité.

    La rousse partait sur la chaise avec Klak-Klak qui devait sûrement reprendre à tresser ses cheveux pour passer le temps. Elle posait son bras valide et elle attendait d’empoigner celui de la sirène. Son adversaire prenait place sur la chaise et elle tenait  la main de la rousse. Cependant, la sirène interpellait le membre de la pègre et elle discutait à voix basse avec celui-ci. Il souriait et il partait derrière le bar rapidement. Il revenait quelques secondes plus tard avec un jeu d’échec et quelques sifflements retentissaient pour montrer leurs mécontentements. Le membre de la pègre annonçait que la sirène allait donner aussi une participation supplémentaire à cause de son changement de jeu. Les paris reprenaient et beaucoup pensaient que la sirène avait plus de chances de gagner. La partie d’échec commençait et c’était au tour de l’ancienne officière de l’armée républicaine. La rousse débutait son tour avec en prenant le pion qui se trouvait juste devant le reine. La sirène ne touchait pas de pion et le membre de la pègre amenait deux petits sabliers. Les deux adversaires jouaient avec un temps de jeu limité et elles devaient placer un pion avant que le sable soit complètement passer dans la partie du sablier.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Klak-Klak Boom
    Klak-Klak Boom
    Messages : 107
    crédits : 1598

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1696-klak-klak-boom-la-salamandre-complet
  • Jeu 18 Jan 2024 - 19:08


    Comme il l'avait supposé, Ruby eut l'obligation de se lever de son assise pour se diriger vers le cœur de l'arène et Klak-Klak se contenta donc de l'encourager de la seule façon qu'il connaissait car, s'il n'était pas au fait de ce qu'était exactement le chant, il n'en demeurait pas moins un élégant danseur. Dressé sur ses pattes arrières, il bondit sur place à plusieurs reprises, alternant d'un pied à l'autre en secouant ses petites pattes dans des gesticulations tribales qu'il ponctuait ça et là de petits cris aigus. Ruby s'installa face à sa nouvelle adversaire mais puisqu'elle se trouvait dos à lui, Klak-Klak ratait tout du spectacle. Pestant un peu contre cet état de fait, le petit monstre bondit de son banc et fit le tour de l'arène pour adopter un point d'observation plus adapté.

    Une fois bien installé sur une nouvelle assise, il leva la tête en entendant des voyous qui protestaient face au changement d'organisation. Quoi qu'il ait pu se passer sur cette table, ce n'était visiblement pas au goût de tout le monde. Le museau en l'air, la Salamandre entendit sans comprendre un Drakyn bedonnant et particulièrement vocal qui se penchait dangereusement sur la rambarde en beuglant des insanités. Postillonnant à moitié, le bonhomme lança dans sa barbe crasseuse :

    "On est venus pour voir des minettes se castagner ! Qu'est-ce que c'est que ce cirque ?!"

    "Kesé kesé Kessik ?"

    En entendant la petite voix de la Salamandre, le Drakyn baissa brusquement la tête et découvrit alors la bestiole poilue qui venait de l'imiter par pur instinct. A moitié aviné et pas franchement porté sur la plaisanterie, le Drakyn vint alors saisir une bouteille de rhum qu'il avait pris soin de vider au préalable, et il la jeta dans l'arène en direction de l'étrange hybride pourpre, ce avec la ferme intention de le forcer à définitivement fermer son claque-merde. Klak-Klak esquiva le projectile d'un bond puis montra les crocs, se sachant agressé sans comprendre le motif.

    "T'as un problème le poilu ? Monte, je vais te refaire le portrait façon puzzle !"

    Il ne fallut pas plus de menaces pour qu'il s'attire les foudres de l'incendiaire. La queue du monstre rouge tinta comme celle d'un serpent à sonnettes et s'illumina brusquement puis, dans un élan de colère prédatrice, le petit fauve passa sa queue chitineuse sous son propre corps et provoqua une explosion mineure, un coup de pétard suffisamment puissant pour le projeter en l'air, droit vers les gradins. Grognant en hérissant son poil, Klak-Klak se posta face à son adversaire tout désigné qui paraissait décontenancé par ce bond extraordinaire. Sans crier gare, la bestiole bondit à la gorge du malfrat, lui assénant de violents coups de pattes en plein visage pour le faire tomber à la renverse. L'agitation naissante se changea en chaos et le duel entre l'alcoolique et la Salamandre devint en quelques secondes une véritable bagarre générale.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 173
    crédits : 2047

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Lun 29 Jan 2024 - 18:43
    L’ancienne officière de la grande armée républicaine qui attendait son tour pour jouer et la sirène commençait son attaque sur le plateau de jeu. Toutefois il eut une contestation parmi le public et le petit être semblait réagir contrairement à la rousse concentré sur sa partie d’échecs. Klak- Klak semblait agir pour défendre la rousse par rapport, car une personne du public montrait une certaine véhémence contre lui. La rousse continuait sa partie et elle était en mauvaise position. Cependant, le conflit entre une personne du public et le petit être prenait des proportions qui se multipliait à travers les spectateurs. Le membre de la pègre décidait de s’occuper de ce raffut et il conseillait aux deux joueuse de poursuivre la partie. La rousse revenait dans la partie et elle arrivait à réduire son désavantage sur le plateau de jeu.

    Le membre de la pègre allait vers le côté bar et il mettait ses ongles légèrement pointus sur le tableau qui servait à informer le client des prix des boissons en général. Il glissait de manière latérale ses ongles et cela créa un bruit qui allait affecter les tympans de tous les spectateurs. Le membre de la pègre lançait une sanction contre tout el monde et les dégâts devaient être payés sur le champ. Si la personne ne pouvait pas alors elle aura une reconnaissance de dette envers la pègre. Cette punition calma de tout de suite les personnes impliquées. Une grande majorité du public restait debout et le personnel prenait les noms et prénoms des personnes impliquées dans cette bagarre générale et certains désignaient un homme qui avait commencé le conflit. Toutefois, le membre de la pègre arrivait au tour de Klak-Klak et il annonçait au petit être que Wouby allait être punie à cause de lui. Il fit apparaître une cage autour de Klak-Klak et il allait tout de suite ressentir les effets particuliers de cette petite prison. Si il tentait d’utiliser son feu ou son invisibilité alors il aura la surprise de voir un vide complet de magie dans cet espace. Il souriait déjà, mais il décidait de ne pas informer l’ancienne officière de la grande armée républicaine. Celle-ci avait arrêté la partie et elle avait repris quand il n’eut plus de bruit. Son adversaire respectait cette attitude et elle ne fit aucune remarque et elle répondait au coup donné par la rousse sur le plateau de jeu. Le petit être se retrouvait dans une cage anti-magie et le membre le regardait de près.

    La partie allait se finir rapidement, car la sirène fit une erreur sur le plateau de jeu et l’ancienne officière de l’armée républicaine qui en profitait pour asséner le coup fatal. Ruby commençait à une victoire importante, mais la sirène continuait de résister aux assauts. Klak-Klak pouvait voir le sourire à travers le regard de l’œil valide de son amie masquée. La sirène se trouvait un peu plus tard dans une situation, où elle devait aller vers une défaite. Elle manipulait son pion, mais cela mettait à découvert son roi et Ruby levait ses deux mains dans les airs,car elle avait gagné la partie. L’ancienne officière de la grande armée républicaine attendait beaucoup du lot gagné pour le vainqueur. Elle serrait la main de la sirène et celle-ci lui rendit l’appareil. Ruby se levait et elle demandait au membre de la pègre d’enlever la cage à son ami de petite taille. Il ouvrit la porte de la cage et il menaça de bien garder klak-klak pendant la remise de la récompense. La femme masquée allait sur l’estrade et elle voyait une brouette qui était couverte par un drap noir. Le membre de la pègre s’apprêtait à enlever le tissu et Ruby allait voir sa récompense. Toutefois, elle entendit du membre de la pègre qu’une partie monétaire du butin avait été pris suite aux dégâts faits par Klak-Klak.


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum