DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 8:36Azalea Galewind
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 1:48Koraki Exousia
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirAujourd'hui à 1:01L'Amiral Bigorneau
    Validations RP - PancraceAujourd'hui à 0:27PNJ
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:51Kilaea Sliabh
    Trois pour un [Sixte]Hier à 22:13Pancrace Dosian
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Erwin Staal
    Erwin Staal
    Messages : 170
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Humain/Oni
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3223-erwin-staal-terminee
  • Mar 9 Jan - 22:09
    Retrouvailles au pied du sémaphore
    Feat. Lyra Leezen
    C’était un soir du mois d’Août de l’an 4, vêtu de ma tunique habituelle, grise et bleue, laissant apparaître mon bras maudit à la lumière du coucher du soleil, je me promenais au bord du Lac Rebirth. Je gardais tout de même mon visage caché, sous un faible voile noir, afin de ne pas laisser n’importe quel inconnu le voir. Mon regard se portait sur les faibles ondes aquatiques laissées par les quelques poissons qui remontaient à la surface.

    - Qu’est-ce que tu regardes comme ça ? Et qu’est-ce qu’on fout là d’abord ? Depuis quand t’aimes te promener au bord d’un Lac ? La seule fois où nous sommes venus sur le Lac Rebirth, c’était pour chasser un Hypo.

    - Ta gueule Carnage, laisse-moi tranquille juste une demi-heure c’est tout ce que je te demande.

    - Tu peux rêver, imbécile.

    Je laissais un long soupir s’échapper. Qu’il était envahissant ce démon à la longue, un véritable calvaire au quotidien. Mais au moins, il avait le mérite de rajouter un peu de piment dans ma vie quotidienne. Sans lui, je ne serais pas un mercenaire réputé de Kyouji. Enfin réputé, je n'avais pas mal de contrat. Je continuais ma longue marche, toujours en observant le vaste étendu d’eau qui s’offrait à moi. Ah ! Le Lac Rebirth. Combien de fois avais-je voyagé en direction de Justice et de Courage à bord d’un navire voguant sur le grand Lac ? Beaucoup trop pour que je puisse le dire maintenant, en tout cas.

    - Je peux au moins savoir ce qu’on vient foutre ici ?

    - Patience mon ami. - Enfin, ami, un bien grand mot. Plutôt une cohabitation forcée. -

    - Tu sais que j’entends aussi tes pensées ? Abruti.

    - …

    Envahissant, oui, c’était le bon mot. Enfin, ce fumier me provoquait de violente douleur dans le bras. Il aimait faire ça lorsqu’il était contrarié. Un véritable capricieux, mais bon, j’étais capable d’encaisser aisément ce genre de douleur. Après une longue marche, j’arrivai à destination, au pied d’un sémaphore bordant le Lac. C’était ici que j’avais donné rendez-vous à ma cousine, la Tovyr Lyre Leezen, que je n’avais plus vu depuis quelques mois. J’étais officieusement son bras-droit, j’essayais d’être toujours non loin d’elle afin de pouvoir intervenir si besoin. Mais elle n’avait pas réellement besoin de moi, enfin, pas toujours. Je vins m’asseoir sur un petit banc de pierre, au bord de l’eau, et j’attendais, la capuche voilant encore mon visage.

    - Je ne vais pas avoir l’occasion de m’amuser ce soir, du moins, je l’imagine.

    - Exact Carnage.

    - Putain Erwin, tu fais chier, t'es vraiment qu'une merde.

    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Jeu 11 Jan - 22:36
    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] 885_ma10



    ⚜

    La brise estivale avait soufflée toute la journée, provenant de l'Est, glissant au dessus du lac Rebirth pour se noyer dans le bassin désertique du Reike. Ce ne fut que lorsque le soleil se mit à décliner au loin, à l'Ouest, que le Levant s'était décidé à s'estomper. Les flammes en haut du phare tressaillirent de moins en moins, le brasier pouvant continuer de guider les navires pêcheurs sans vaciller. La petite bâtisse bordée de la maisonnette de son gardien servait à orienter les gabariers du village le bordant, tout au plus un rassemblement de quelques maisons lacustres vivant de la faune du lac.

    Quelques pisciculteurs s'en retournaient en bougonnant chez eux, se massant les lombaires après une dure journée de travail, s'arrêtant sur leurs porches pour y laisser leurs lanternes. Quant aux crapauds, grillons et grenouilles, les populages et roseaux en étaient remplis, regorgeant de croassements et  de stridulations. Les hautes herbes couvrant les dunes environnantes en étaient d'ailleurs envahies, à ceci près que quelques grillons se taisaient subitement au passage d'un cheval marmoréen. Ses sabots ferrés et son harnachement cliquetaient doucement dans l'air du soir.

    Le cheval renâcla en apercevant Erwin Staal marchant le long du rivage, aux abords de la tour de grès. La cavalière orienta alors sa monture en direction du phare où le mercenaire s'était immobilisé, comme dans l'attente de sa cousine. Cette dernière, montant un étalon de course parfaitement dressé, avait revêtit une mise civile faussement incognito, tant l'œil avisé pouvait y reconnaitre un châle de soie par dessus une épaulière d'airain suffisamment luisante pour y pratiquer la catoptromancie.

    - La prochaine fois, on se donnera rendez-vous à mon château de Kyouji, on y sera mieux. Tu n'auras pas à te soucier des gardes à l'entrée, bien qu'ils servent d'espion à messire Zoldyck, ils sont plutôt là pour guetter ceux qui me rendent visite plutôt qu'à me surveiller moi. Introduit-elle.

    Elle n'était pas du genre à se perdre en effusion de sentiments, toujours très directe, même dans sa vie privée. Elle démonta en prenant garde de ne pas perdre le large chapeau d'osier tressé qu'elle portait par dessus ses cheveux attachés. Ses sombres iris se posèrent sur son cousin. Le chateau dont elle parlait faisait référence au palais des Leezen à Kyouji, reconstruit sur les ruines de l'ancien, incendié lors de la prise de la ville quatre ans auparavant. Il avait été érigé par Dirnann, le frère de Lyra, en y intégrant de hautes murailles et des accès plus facilement défendables, pour éviter les erreurs du passé.

    Et bien qu'officieusement c'était le palais de Dirnann, l'édifice n'en demeurait pas moins le fief de la maison Leezen. Or, il ne s'y rendait jamais, séjournant  en permanence à la capitale. Et bien que messire Dirnann s'insurgeait que Lyra vive dans le palais que lui avait fait bâtir, ayant même cherché à la bouter en dehors, lui rappelant comme elle avait dédaigné son héritage, il avait fait chou blanc. Et pour cause, son influence n'était rien face à celle de sa soeur, et bien qu'il soit vice-amiral de la flotte impériale, Dirnann Leezen ne bénéficiait pas du quart de la confiance que l'état-major accordait à la Sénéchale. Cette dernière s'était ralliée à Tensaï de son propre chef, lui offrant la ville de Kyouji, sans parler de ses convictions loyalistes connues de tous. Dirnann, quant à lui, était maintenu à son poste uniquement pour sa connaissance de la stratégie navale, sans quoi sa tête serait tombée depuis bien longtemps, n'ayant prêté allégeance à Tensaï uniquement pour sauver sa peau.

    Alors si la Tovyr Leezen souhaitait séjourner dans le palais familial, qu'il en soit ainsi ! Il fallait dire que si la maison Leezen était historiquement patriarcale, cette dernière génération démontrait que c'était bel et bien la femme qui était à la tête de ce qu'il restait de la famille. Lorsqu'on évoquait la zibeline d'argent et de gueules, c'était la Tovyr Leezen qui venait en premier aux esprits.

    À ce propos, le regard aguerri de Lyra remarqua que son cousin portait justement de la soie de noir et d'orfroi manufacturées dans les soieries de la maison Leezen. Un tissu qui avait fait la fortune et la renommée de cette famille de Kyouji.

    ⚜

    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Zhang-10



    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Erwin Staal
    Erwin Staal
    Messages : 170
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Humain/Oni
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3223-erwin-staal-terminee
  • Ven 12 Jan - 14:19
    Retrouvailles au pied du sémaphore
    Feat. Lyra Leezen
    - Ah la voilà, tu l’entends ? Elle arrive à cheval. Combien de temps ça fait que nous ne l’avons pas vu, hein ? Combien de mois Erwin ? Elle a dû te manquer. En même temps, quand on sait ce qu’il y a eu entre vous… Pfff, heureusement que j’étais bien sagement dans la cave de tes connards de parents à ce moment-là, rien que d’y penser ça me fout la gerbe.

    - Va te faire enculer.

    - C’est pas moi qu’on encule dans l’histoire Erwin.

    - Pauvre con.

    Je tournai légèrement la tête pour porter mon regard pourpre sur la silhouette de ma cousine, qui était une Tovyr, une personne haute placée dans l’armée, l’un des bras droits de la griffe. Elle montrait toujours autant de prestance et semblait toujours si stricte, même pour une rencontre hors de nos travail respectifs. Une visite dans son château ne serait pas de refus, même si je n’avais pas spécialement envie d’être repéré par les espions de messire Zoldyck, mon travail étant ce qu’il était, mieux valait-il que je restât discret.

    - Avec plaisir, chère cousine. Cependant, je ne pense pas que cela soit une bonne idée que l’on nous voit ensemble. Une prestigieuse Tovyr telle que toi devrait éviter de se montrer en la compagnie d’un mercenaire, non ?

    - Nous pourrions retourner chez elle, non ? Tu pourrais, tu sais…

    Cet abruti de Carnage n’était décidément pas prêt à se taire. Ses incessantes paroles me causaient plus une forte migraine qu’autre chose. Contrairement à moi, Lyra avait hérité du bon enfant de nos grands-parents. Elle avait le château, le fief, le nom glorieux de la famille Leezen. Moi, en revanche, je n’avais qu’un simple katana en acier, qui était le seul héritage que ma mère m’avait laissé. Le reste venait de mon père. Je me demandai bien où était-il en ce jour, était-il mort ? Je ne l’eus pas revu depuis les quelques jours qui précédaient le siège de Kyouji en l’an 0.

    - Tu dois certainement te demander pourquoi je t’ai fait venir jusqu’ici, n’est-ce pas ?

    Je tournai la tête en direction du Lac.

    -Ne trouves-tu pas cette vue magnifique, Lyra ? La gigantesque étendue d’eau qui s’étend jusqu’en République. Tu te souviens, lorsque nous étions enfants, nous venions ici pour que tu m’apprennes le combat à l’épée en cachette, dans le dos de nos parents. Quelle magnifique époque, une époque où le Reike était encore gouverné par un véritable roi.

    Un long soupir, tandis que je repensais au triste passé du Reike, enfin, je m’en foutais totalement, peu m’importais de qui était sur le trône, tant que je pouvais vivre ma vie.

    - Je voulais simplement prendre de tes nouvelles, savoir si tout se passait bien pour toi.

    - Menteur. Pourquoi tu ne lui dis pas, imbécile ?
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 13 Jan - 10:32
    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Matthe10



    ⚜

    Elle haussa simplement les épaules, son épaulière luisant d'un éclat orangé - fruit du soleil couchant à l'horizon - à la remarque de son cousin, selon lui il valait mieux qu'ils ne soient pas vus ensemble. Ce haussement d'épaule signifiait qu'elle ne faisait pas grand cas de ce que pensais les autres, mais surtout parce qu'elle savait que le lien qui l'unissait au mercenaire n'avait rien de secret pour l'Oreille. Et pour cause, il n'y avait pas le moindre secret en ce monde qui soit à l'épreuve du réseau de messire Zoldyck. Et si Lyra était surveillée par quelqu'un d'autre ? Eh bien c'était du pareil au même, l'armée pouvait très bien faire appel à des mercenaires pour exécuter la basse besogne.

    Cependant, Erwin sembla orienter la discussion naissante vers une dimension plus sentimentale, assurément moins formelle que le prolégomène de la Tovyr. Cette dernière finit de combler la distance qui les séparait pour se poster à ses côtés, réajustant son chapeau d'osier pour mieux poser son regard ténébreux sur la surface du lac. Les grillons s'avaient tu, ne laissant percevoir dans l'air du soir les coassement des rainettes dans les joncs. La terre mêlée au sable était humide, tandis que des gouttelettes glissaient doucement des feuilles des genévriers et des poiriers sauvages. La pluie était tombée une bonne partie de la journée sur la région de Kyouji, venant détremper le sol et sa végétation, pour finalement que les nimbostratus se dissipent et permettent aux derniers rayons de soleil de la journée de caresser les visages des deux amis.

    Si le mutisme de Lyra pouvait être pris pour du dédain par n'importe qui, ceux qui la connaissaient suffisamment bien savaient qu'elle préférait écouter que parler, et de facto, que son attention leur était toute acquise. Cela, Erwin le savait assurément, ne se formalisant pas du haussement d'épaules et encore moins du silence qui suivit sa dernière phrase, lui signifiant qu'il voulait simplement la revoir. Finalement, la voix douce de la Tovyr brisa le silence.

    - Si les choses allaient mal pour moi, je n'aurait pas pris le temps de répondre à ton invitation, crois-moi. Mais je vois que les affaires fonctionnent de ton côté, tu sembles en bonne forme et tu portes la soie de notre maison. Je suis arrivée du sud, de Kyouji, tandis que tu venait du nord, descendant le long des rives du lac, ce qui me laisse penser que tu viens du village de Tripoy où tu doit séjourner en ce moment, n'est-ce pas ?

    Outre sa connaissance de la stratégie militaire, de l'ingénierie navale, de la logistique de campagne et de la gestion des masses, Lyra était bien au fait de la géographie impériale, capable de placer n'importe qu'elle place forte sur la carte du Reike. Outre cela, Tripoy était réputé pour ses étuves, ce qui expliquerait la bien portance de son cousin qui sentait bon les bains publics. Mais cela lui apportait surtout l'information qu'il n'avait pas de mission actuellement, se permettant de profiter de ses gains par la relaxation et l'oisiveté.

    Peut-être allait-elle le renvoyer au labeur à l'issue de cet échange. Qui sait ?

    ⚜


    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Z-w-gu10



    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Erwin Staal
    Erwin Staal
    Messages : 170
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Humain/Oni
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3223-erwin-staal-terminee
  • Sam 13 Jan - 16:38
    Retrouvailles au pied du sémaphore
    Feat. Lyra Leezen
    Je posai mes prunelles pourpres sur Lyra, qui venait se poster à mes côtés, afin de regarder l’horizon en ma compagnie. Et elle avait toujours son esprit de déduction, quelle femme intelligente. Elle avait vu juste, je logeais dans une petite maison dans un village un peu plus au Nord d’ici, un petit village appelé Tripoy. Enfin, je fis quelques pas vers l’avant et vins m’asseoir sur le sol froid du bord du Lac.

    - Qu’est-ce que tu branles tocard ? C’est quoi là, le plan ? Relève toi, gros con d’Erwin. Tu me dégoûtes, vraiment.

    - Je n’ai encore rien fait, calme-toi un peu Carnage.

    - Aaaaah. Fais attention à ce que tu vas faire, je peux prendre le contrôle de ton corps si tes sentiments positifs prennent trop rapidement le dessus. Ne l’oublie pas, Erwin.

    - Bah voyons, et comment ? Tu vas me forcer à mettre le masque ? Tant qu’il n’est pas sur mon visage, tu ne peux rien faire, ne l’oublie pas.

    - C’est ça, provoque-moi petit connard.

    Enfin, après ce petit dialogue intérieur avec mon démon - un peu trop violent -, je pus reprendre sans soucis ma conversation avec Lyra. Je tournai alors légèrement la tête pour l’avoir dans mon champ de vision, puis je retirai ma capuche, dévoilant ma crinière cendrée et les multiples cicatrices qui ornaient mon visage, des cicatrices laissées là par le masque. Effectivement, si l’idée me prenait de retirer le masque moi-même, la peau de mon visage partait en même temps. Évidemment, j’arrivais à me régénérer, mais parfois, ça ne suffisait pas.

    - Effectivement, je loge chez une amie, à Tripoy. Enfin, j’ai toujours quelques contrats en provenance de Kyouji, je reviens d’ailleurs d’une chasse à la Géomi. Cette créature a failli me rendre borgne. Et là, même ma régénération ne suffit pas à une guérison. Et tu sais que j’ai toujours apprécié la soie de notre maison, elle est très douce et de bonne qualité. Enfin, ce n’est pas notre maison Lyra, c’est ta maison. Je n’étais qu’un paria pour tes parents, bien qu’ils m’aient en partie élevé, c’était simplement pour rendre service à ma mère. Sinon, ils détestaient tout ce qui venaient de mon père. C’est pour ça que même aujourd’hui, je ne touche aucune part des ventes des Leezen, même si leur sang coule dans mes veines.

    Je retournai la tête en direction du Lac.

    - Et toi, ça fait longtemps que tu ne m’as pas contacté pour te rendre des services. Je suis capable d’abattre n’importe quelle cible plus ou moins importante. Mais bon, j’imagine que tu attends les ordres de Zéphyr avant de m’en donner à moi. Cela ne m’étonnerait pas. Enfin, tu peux encore me surprendre, tu sais, même après 27 ans à te connaître.

    - Pauvre bébé, on pleure parce que sa cousine lui donne plus de travail ? Sale merde ! T’as rien à attendre de qui que ce soit… À part moi, bien sûr. Imagine que je monte au sommet de ce sémaphore et que je saute, ça serait drôle non ?
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 13 Jan - 23:33
    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Tumblr10



    ⚜

    Il était étonnant, parfaitement insolite même, que de jaboter avec Erwin Staal, et pour cause il se coupait toujours dans son discours, gardant le silence un instant, avant de reprendre. Comme s'il était ailleurs, comme si quelqu'un d'autre parasitait la discussion, or ce quelqu'un, Lyra était bien au fait de qui il s'agissait, à savoir le dénommé démon qui habitait cet odieux masque que son cousin se refusait à jeter à la mer. La Tovyr ne voyait toujours pas pourquoi Erwin ne s'était pas toujours débarrassé du démon, peut-être parce que sans lui il n'est pas grand chose, devenu dépendant de la puissance que Carnage lui accordait par cette cohabitation pernicieuse. Là aussi, elle haussa les épaules, ne faisant pas grand cas de cette relation, tant qu'Erwin parvenait à rester lui-même.

    Car, si elle ne le montrait pas, la femme aux grands yeux noirs comptait beaucoup sur son cousin, étant le dernier membre de sa famille en qui elle pouvait avoir confiance. Et si la famille n'avait jamais eue grande valeur aux yeux de Lyra, Erwin était l'exception qui confirmait la règle. Toutefois, il ne faudrait pas qu'il devienne un danger pour l'ordre établis et pour l'Empire, si jamais le démon prenait le dessus et allait trop loin, la Tovyr ne le défendrait, elle était pas sa mère. Elle ne manqua pas de le lui signifier à sa façon.

    - J'ai en effet quelque mission à te dispenser, mais pour l'heure... salut Carnage. Salua-t-elle sombrement. J'en déduis que ce parasite ne te lâchera jamais, comme une patelle sur son rocher. Elle renifla, s'installa près de lui. Écoute, l'an dernier, le Tovyr Krondomolt et son Dunark Wodrerrag sont tombés sur un cas de démon en possession d'un colosse hybride, en plein coeur d'Ikusa. La créature se nourrissant des violences perpétrées par son hôte, car tout démon entretient sa longévité surnaturelle par un biais, quel qu'il soit. Ce démon en question a d'ailleurs bien failli balayer les défenses de Sable-d'Or, si la Griffe et les Serres Pourpres n'étaient pas intervenus à temps. À présent, ce qu'il reste du démon repose dans un caisson scellé au fond d'une des salles de messire Zoldyck. Quant à son hôte, elle a survécu, continuant tant bien que mal sa misérable vie ou que sait-je. Elle lui adressa un regard éloquent. Tout ça pour te faire comprendre que si un jour Carnage prend le dessus sur toi, je n'hésiterai pas à faire le nécessaire pour l'arrêter.

    Et si elle ne le disait qu'à demi-mot, elle sous-entendait qu'il était possible de se débarrasser d'un démon, peu importe l'emprise qu'il a sur son porteur. Tout comme Violence, Carnage pouvait très bien se retrouver en pièces détachées dans une petite boite couverte de poussière sous une épaisse couche de pierre.

    ⚜


    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] 211



    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Erwin Staal
    Erwin Staal
    Messages : 170
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Humain/Oni
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3223-erwin-staal-terminee
  • Dim 14 Jan - 0:45
    Retrouvailles au pied du sémaphore
    Feat. Lyra Leezen
    Ma cousine saluait Carnage, mais pourquoi faisait-elle cela ? Il n’avait encore rien dit, enfin, j’espère. À vrai dire, je ne m’en rendais pas toujours compte, des moments où je répondais simplement par la pensée ou par voie orale. Si cela se produisait, ou que Carnage arrivait à prendre la parole de lui-même pour déblatérer des conneries monumentales comme celles qu’il me disait cinq minutes plus tôt, je vivrais un long moment de gêne, ça, c'était certain. Enfin, elle me parlait du démon violence, qui avait été capturé pendant les événements de Sable d’Or. Là, c’était encore différent, Carnage ne m’était pas hostile. Et puis, elle serait prête à me tuer !?

    - Carnage t’entend oui, mais il ne peut pas te parler tant que je ne porte pas le masque. Enfin, pas tant que je ne suis pas en danger imminent. Mais tu n’as pas à en avoir peur, il ne fera rien de stupide qui puisse nuire au Reike, du moins, pas sans mon aval. Et puis, il ne m’est en rien hostile, crois-moi. Je suis le seul à pouvoir mettre le masque et survivre, je n’ai aucun descendant, et pas de famille du côté de mon père. Enfin, il n’y a que ce dernier qui pourrait le mettre, mais je le considère comme mort, n’ayant pas eu de nouvelles depuis plus de quatre ans.

    - T’as qu’à la baiser et lui faire un gosse, que je puisse quitter ton corps de victime. Bouh bouh bouh je m’appelle Erwin et je bande sur ma cousine. Tu crains grave. Si ça ne tenait qu’à moi, tu serais déjà mort depuis longtemps, crois-moi. T’es là à être inutile les trois quarts du temps pendant nos missions. En fait, tu fais pitié Erwin, t’as jamais pensé à te pendre ? Tu peux le faire quand t'auras mis un monde un petit mélange consanguin hein.

    - Tu voulais quelques missions donc, ma chère cousine ?

    - Ne m'ignore pas sale tocard, ou je te brûle de l’intérieur.

    - Tu veux peut-être parler à Carnage ? Il en meurt d’envie.

    J’espérais qu’elle décline l’offre, parce qu’honnêtement, je n’avais vraiment pas envie de mettre ce masque sur ma tête. S’il était vrai qu’il décuplait ma force, je n’en restais pas moins un excellent bretteur, maniant mon épée maudite et mon katana simultanément et à la perfection. Enfin, tout ce qu’il m’apportait, c’était la rage de vaincre, la puissance de la magie du feu et une régénération accrue. Alors oui, sans lui j’étais certainement beaucoup moins puissant, mais pas totalement inutile non plus. Et cela, ma cousine le savait, d’où sa proposition de me débarrasser de Carnage, mais ça, je ne le voulais vraiment pas. Enfin mes prunelles pourpres, devenues orange sous l’influence du démon, vinrent se poser dans le regard noir de Lyra.

    - Il ne prendra pas le contrôle de mon être, ne t’en fais pas. Mais effectivement, si jamais cela devait arriver et que ton empereur se voyait menacé, alors je veux que tu me décapites sur-le-champ. C’est le seul moyen que je connaisse pour extirper le démon. Il a pris possession de mon être, tu comprends ? Et puis de toute façon, je souhaite le garder à mes côtés, même si je sais que c’est une erreur. J’ai besoin de lui pour vivre, et il a besoin de moi pour exister, c’est une entente mutuelle. Je ne suis pas descendant de la bonne branche des Leezen, tu le sais, je ne suis pas riche, Lyra.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 14 Jan - 13:50
    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Lighth10



    ⚜

    Tout en écoutant Erwin parler de son démon de compagnie, Lyra ne quittait pas des yeux l'horizon, là où le cercle de feu du soleil disparaissait lentement, se couchant sur les eaux écarlates du lac Rebirth, alors que les Républicains avaient le levé de soleil sur le lac, les reikois bénéficiaient du coucher non moins sublime. Toutefois, Lyra était insensible à la beauté de la nature, se contrefichant des bouquets floraux, du vent dans la canopée ou du charme des nuages, et encore moins du coucher de soleil sur l'eau. Elle fixait l'horizon simplement pour ancrer son regard ailleurs que dans celui de son cousin.

    Elle s'apprêta à répondre aux questionnements d'Erwin, lorsqu'un mouvement en périphérie de son champ de vision la poussa à orienter ses yeux noirs comme la nuit vers un vieux barbon marchant le long du rivage, sur le sable ridé par les vaguelettes et l'écume. Le vieux moustachu grisonnant, portant un chapeau de paille effiloché par dessus un fichu kaki, s'aidait de sa canne pour rallier le petit village lacustre sis à côté du phare. Le villageois, assurément le doyen au vu de son âge avancé, hocha du nez à l'attention du duo en passant devant eux.

    - Bah, les tourtereaux, prenez garde, la nuit y'a des bestiaux qui rodent dans les environs, tardez pas. Grailla-t-il avant de passer son chemin.

    Un silence s'installa alors que le birbe rentrait chez lui, Lyra ne le quittant pas du regard tout en prêtant attention aux sons environnants, encore une vieille baderne qui se croit érudit juste parce qu'il a plus vécu qu'eux. Aux yeux de Lyra ce n'était tout au plus qu'un cul-terreux qui prenait peur face à un chat noir surgissant d'une ruelle, pour lui le bestiaux devait faire référence au renard du coin, tout au plus une cible d'entrainement pour la Tovyr. Une chance pour ce vieux débris que Lyra n'ait pas l'envie de se défouler, sans quoi elle l'aurait gourmandé pour son "tourtereaux". Faisant fi du vieux dont elle se désintéressa, ce dernier disparaissant derrière le phare, elle répondit à son très cher cousin.

    - Non. Je ne veux pas lui parler, je sais très bien ce qu'il dirait. Or, je ne veux pas entendre ce que je sais déjà. Elle adressa un regard en coin à Erwin. Pour ce qui est de la maison Staal, il faut reconnaitre qu'elle touche à sa fin, à moins que tu te trouves une damoiselle prête à enfanter un réceptacle à vermine, à moins que les sentiments justifient une telle erreur. Ma tante s'est laissée aller à ses sentiments, voit ce qu'il en est advenue. Au moins, si mes parents n'étaient que de fieffés margoulins qui ne s'aimaient guère, ils sont au moins parvenus à porter haut leurs affaires, il faut le reconnaitre. Quant à savoir s'ils ont réussis leur vie, il suffit de voir où ils ont finis. Elle esquissa un sourire à la pensée de la fosse commune. En parlant d'affaires, justement. J'ai bien une piste à te donner. Une riche gobeline, tenancière de la foire de la Lune Rouge. Ses affaires fructifient trop pour ne pas cacher quelque chose, ce quelque chose, je veux que tu le trouve, un lien avec la pègre serait suffisant pour justifier une enquête approfondie. Rends-toi à Ikusa et fais toi accompagner d'un contrôleur, juste pour te donner le poids officiel qu'il te manque. Tu comprendras que vu l'influence de cette Violette de Mirrah - c'est son nom - je ne peux pas simplement envoyer mes hommes, ils n'auraient pas ta subtilité. Conclut-elle d'un regard de connivence.

    L'étalon renâcla.

    ⚜


    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] 0n5dd610



    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Erwin Staal
    Erwin Staal
    Messages : 170
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Humain/Oni
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3223-erwin-staal-terminee
  • Dim 14 Jan - 15:37
    Retrouvailles au pied du sémaphore
    Feat. Lyra Leezen
    Mon regard orangé se tourna rapidement vers le doyen du village, qui passait par là. Enfin, un léger sourire se dessina sur mon visage à l’encontre du vieillard, suite à sa remarque qui semblait sordide, mais pas tant que ça finalement. Il était vrai qu’avec Lyra, nous avions eu un passé plutôt… proche. D’où les remarques incessantes de Carnage quant à ma relation avec ma cousine. Effectivement, le Nevi’im qui m’habitait avait eu la chance de voir ‘intégralité des souvenirs que je possédais, de ce fait, il avait vu certaines… choses. J’attendais avec impatience la remarque du démon concernant les paroles du vioque.

    - Tiens, même un vieux con arrive à voir votre relation gênante. Dis-moi, t’aurais pas envie de le découper en petit morceau ? Hein ? Comme ça, tu mets le masque et je le bouffe. Ça lui fera fermer sa putain de gueule.

    - Je t’ai déjà dit je ne sais pas combien de fois : Ne mange pas les autres personnes avec mon corps. Tu le feras quand tu récupéreras ta forme de démon originel.

    - C’est vrai, tu vas m’aider ?

    - Et puis quoi encore ? Te réveiller pour que tu sois libre de semer le chaos et la désolation dans tout le Sekai ? Tu ne serais pas un peu con de le penser ?

    - Tu te permets de m’insulter ? Des couilles ont poussé entre tes jambes ? Sac à foutre.

    Lyra ne voulait pas parler à Carnage. Il était vrai qu’elle le connaissait déjà bien assez comme ça, pas besoin d’en savoir plus. En même temps, un être aussi ignoble que lui, enfin verbalement, n’arrivait pas à se faire beaucoup d’amis. Si seulement il souhaitait avoir des amis. Mais vu le gugusse, cela m’étonnerait franchement. Enfin, il me considérait comme son ami, mais moi, j’étais forcé de vivre avec lui, en permanence, où que j’aille, il me suivait partout. Même lorsque je jetais le masque, il revenait, et en colère en plus. J’étais lié à lui d’une certaine manière, donc rien ne pouvait m’en séparer. Et puis de toute façon, je n’en avais pas la moindre envie.

    Elle n’avait pas vraiment tort sur ce point, ses parents étaient peut-être riches, mais ils n’étaient en rien heureux. Mes parents eux, n’avaient pas beaucoup d’or pour vivre, mais ils vivaient heureux, et ça, c’était le plus important. Quant à moi, je ne comptais pas mettre de progéniture au monde, du moins pas maintenant. Ce monde était rongé par la haine et la guerre pesait sur ce dernier, alors, à quoi bon ?

    - T’es une mauviette Erwin, non, même pire que ça, t’es une putain de tapette. Blablabla mes parents étaient heureux parce qu’ils étaient amoureux, oh trop mignons. Ferme ta gueule, t’es qu’un sale chien. L’or, c’est bien mieux, au pire, tu paies une pute qui viendra vivre avec toi et tu la baiseras pour avoir des gosses. Réfléchis du con.

    Enfin, cette voix criarde dans ma tête n’arrêtait pas de parler, quelle plaie. Bon, et puis Lyra, était en train de me proposer une mission. J’essayais de l’écouter attentivement malgré les remarques de l’autre con. La foire de la Lune Rouge ? Pas mal, j’en avais déjà entendu parler. Mon regard vint se poser sur Lyra, puis j’attendais tranquillement qu’elle finisse avant de reprendre la parole à mon tour.

    - Je connais cette foire, de nom du moins. Une riche gobeline, c’est un pléonasme ma chère cousine.

    - Ta gueule Erwin, remmène pas ta science.

    - Mais très bien, j’irai à Ikusa. Je te laisse choisir le contrôleur royal, je n’en connais pas personnellement. J’imagine que tu es en contact avec le Cœur, alors à toi de voir. Pour ma part, je me mettrai en chemin pour Ikusa dès que tu me le demandes.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 14 Jan - 17:21
    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] David-10



    ⚜

    L'étalon renâcla de nouveau, soufflant de la vapeur de ses naseaux.

    C'était ça qu'elle appréciait le plus chez Erwin : Son efficacité couplée à son professionnalisme, et s'il aimait l'argent c'était uniquement pour vivre confortablement, point par avarice. L'appât du gain ne l'aveuglerait jamais, c'était pourquoi Lyra lui proposait ce contrat, au moins il ne serait pas détourné de son objectif par l'or de la gobeline. Si Lyra avait avancé qu'elle lui confiait cette mission uniquement parce que l'armée était bien trop directe pour s'en charger personnellement, c'était surtout pour donner du travail à Erwin, ce dernier ne rechignant jamais face au travail. Il était commun que l'armée impériale fasse appel à de contractuels pour abattre la petite besogne ou des missions sans gain assuré, alors si un tel mercenaire était le cousin de la Tovyr, c'était pour le mieux non ? Point de népotisme, ça non !

    - Bien. Une fois cela fait, car je suis convaincu que tu n'auras aucun mal à trouver le pot-aux-roses avec le contrôleur auquel je pense, j'aurais une autre affaire à te confier... Elle s'arrêta net dans sa phrase.

    Si son étalon n'avait pas regimbé et caracolé en tirant sur ses reines le reliant à un piquet, ni Erwin ni Lyra n'auraient entendus le "bestiaux" se glisser dans leur dos. Sautant d'entres les herbes sèches recouvrant la dune, une ombre de la taille d'un très gros chien se jeta dans le dos de la Tovyr qui esquiva en roulant sur le côté. Un claquement sinistre accompagna l'éclat des dents de la mâchoire qui se referma là où elle se tenait une seconde plus tôt.

    Aussitôt, elle releva la tête au moment où un cerbère de taille moyenne glissa sur le sable de la plage, faisant face aux deux reikois. Lyra tira une longue miséricorde de son housseau alors que la créature grogna avant de sauter derechef sur Erwin, plus proche qu'elle. La Tovyr le stoppa dans sa course en le cognant de l'épaule, le lacérant au passage de sa dague. Le cerbère rugit avant de la repousser d'un souffle brûlant manquant de la rôtir sur place, lui roussissant le bout des cheveux. Son chapeau d'osier tressé était tombé au sol, méchamment noirci, laissant les rayons de lumière moribonds éclairer la face redoutablement proactive de la guerrière.

    Voilà donc le fameux "bestiaux" dont parlait le vieux birbe de tout à l'heure.

    ⚜


    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] D363cf10



    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Erwin Staal
    Erwin Staal
    Messages : 170
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Humain/Oni
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3223-erwin-staal-terminee
  • Dim 14 Jan - 18:30
    Retrouvailles au pied du sémaphore
    Feat. Lyra Leezen
    Lyra savait me parler, ça, c'était certain. Ou alors, elle connaissait bien l’étendue de mes pouvoirs et ce dont j’étais capable. C’était certainement pour cela qu’elle venait me confier cette mission. Elle savait très bien que l’or ne m’attirait pas tant que ça. En fait, tant que j’avais de quoi vivre normalement, je n’en demandais pas plus. Enfin, si jamais je voulais être riche, je n’aurais qu’à m’emparer de l’entreprise familiale, mais, ce n’était absolument pas le but.

    - Très bien, chère cousine. J’attendrai de tes nouvelles, alors. Tu sais où me trouver, n’est-ce pas ? À l’entrée du petit village plus au nord, Tripoy, comme tu l’as deviné plus tôt. Bien, je pense que je vais te laisser ici, Lyra. Je passerai te voir demain dans ton château, si tu me le permets. Pour l’heure, je vais aller me reposer. À demain.

    Je lui lançai un léger sourire. Avant d’être stoppé par des bruits venant de derrière nous. Qu’était-ce ? Ici, à Kyouji. Aucune, non, je ne fis aucune esquive. Le cerbère, en sautant, m’avait entaillé le bras. Enfin, des flammes jaillirent de ce dernier et la guérison se fit aussi rapidement que la blessure avait été faite. Lyra m’avait sauvé la vie, encore. Je fis apparaître mon katana, seul héritage que j’avais eu de la famille Leezen, et je me ruai sur le monstre. Cependant, ce dernier n’eut aucun mal à m’évincer, me mettant un coup de flanc qui me repoussa sur quelques mètres. Je réussis tout de même à stopper cela, plantant mon katana dans le sable.

    - Mets le masque Erwin, dépêche-toi.

    - Mais…

    -Dépêche putain !

    Je m’exécutai alors, faisant apparaître le masque dans ma main droite. Il était rare que j’obéisse au démon, mais en l’instant, nous avions affaire à un cerbère, un énorme chien. Si j’avais mes chances de le battre, évidemment, là je n’étais pas seul. Je ne pouvais pas me permettre de laisser ma cousine se faire blesser aujourd’hui.

    Le masque dans la main, mon bras commençai à devenir en feu, puis, d’un geste délicat, je vins poser le masque sur mon visage. Je sentis instantanément les pics du masque se loger dans mon visage, cette sensation de perdre le contrôle de mon propre corps. De laisser le démon prendre le dessus. De ne plus avoir de limites. Ah, c’était bon, cette souffrance. Dans ma main gauche, le katana en acier venant de ma mère, puis dans ma main droite, apparut La Fin, mon épée maudite imprégnée d’une puissante magie.

    - Ok, à nous de jouer maintenant.

    Les flammes, en plus de sortir de mon bras, se mirent à sortir de mes yeux et de ma bouche. Le démon possédait mon corps, et, il était prêt à se battre contre le Cerbère. Il tourna la tête vers Lyra, puis fit quelque chose d’inhabituel.

    - Je n’ai pas l’habitude de demander avant d’agir, mais comme vous êtes la cousine d’Erwin et qu’il vous fait confiance. Quel est le plan, dame Leezen ? Dois-je garder la créature en vie ?
    Enfin, ça ne dura pas longtemps, parce que quelques secondes après avoir posé la question, je me ruai sur la créature, les deux lames croisées, avant de déchaîner toute ma puissance sur elle. Une première tête vola jusqu’au pied de Lyra. C’était maintenant à elle de faire la suite.

    - Aller Lyra, dépêche-toi de le tuer, que je puisse te rendre ce cher Erwin.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 14 Jan - 20:09
    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Chirag10



    ⚜

    Du coin de l'œil, elle put apercevoir Erwin passer le masque qui lui conférait des capacités surhumaines. La différence de réactivité et de talents au combat était telle qu'on pouvait se demander si ce n'était pas Carnage qui faisait tout finalement, et bien qu'Erwin se débrouillait plutôt bien au combat, il n'était pas aussi fin bretteur que le démon. Tout compte fait, peut-être qu'Erwin n'était rien sans Carnage, tout au plus un mercenaire de bas étages, alors qu'avec le masque il était redoutablement efficace, sans parler de la peur qu'il pouvait inspirer. Entre-temps, le cerbère s'était de nouveau jeté sur Lyra, mais contrairement à son premier assaut, ce ne fut pas la gueule ouverte, mais les griffes acérées en avant, afin de protéger ses trois têtes. C'était sans compter la réactivité de la Tovyr qui bondit de côté et, dans une demi-pirouette, abattit le manche de sa miséricorde à l'arrière d'une des têtes, espérant assommer l'animal. Mais si frapper l'arrière du crâne d'un chien ou d'un loup suffisait à l'envoyer dans les pommes, un cerbère n'était pas du même acabit, sonner une tête ne faisait qu'enrager les trois autres. C'est ce qu'il se passa.

    La créature dérapa et envoya un nouveau jet de flamme que Lyra évita de peu, encore une fois, en se jetant en arrière. C'est à cet instant que le démon s'adressa à elle, comme pour lui donner son aval.

    - La pauvre bête ne semble pas disposée à se laisser capturer, procède. Lâcha-t-elle.

    Ni une, ni deux, Carnage fendit d'un habile moulinet la première tête qui roula sur le sol. Lyra posa son regard noir sur le crâne à la gueule grande ouverte avant de reporter son attention sur les deux autres, toujours attachées à ce corps puissant, conçu par la nature pour tuer. Aussitôt, la bête mugit de rage et envoya une colonne de flamme vers le démon qui ne sembla guère affecté par la chaleur, bloquant de son bras ignescent. Cela laissa le temps à la cousine d'Erwin de réagir, de deux pas agiles, elle fut sur le cerbère, le blessant profondément au flanc avant d'esquiver la contre-attaque d'une gueule par le haut, sautant par dessus la créature, pour mieux atterrir sur son dos. Aussitôt, elle traversa la tête du milieu de sa lame, ressortant en dessous. Un glapissement s'en échappa avant que la dernière tête de chien ne caracole pour envoyer Lyra par dessus bord.

    La Tovyr exerça une habile roulade pour retomber sur ses pieds, sa miséricorde dégoulinante de sang à la main, une tâche vermeil sur le coin de la bouche. Sa langue se fraya un chemin entre ses dents, se glissant au travers de ses lèvres, pour mieux passer sur l'hémoglobine du cerbère. Un sourire diabolique apparu sur le visage tendu de la Tovyr. En face, le cerbère qui avait jusque là l'impression d'être le prédateur, se rendit compte avec consternation qu'il était réduit à l'état de proie. Face à un démon maitrisant lui aussi les arcanes du feu et une guerrière suffisamment agile pour éviter tous ses assauts, la créature faisait bien pâle figure.

    Grognant de rage, elle ne put que se détourner d'eux, espérant passer par dessus la colline et disparaitre d'où il était venu, n'ayant plus qu'une ultime tête pour fuir. Soudain, une douleur aigue lui vrilla l'arrière train, ayant reçu une lame de près de deux empans juste au dessus de la queue, fendant une ou deux vertèbres dans un craquement macabre. Sa mobilité étant considérablement réduite, la dernière se retourna pour se rendre compte que la femme aux cheveux d'ébène lui avait envoyée sa lame et avait fait mouche, l'empêchant de fuir à vive allure. Cette dernière lâcha à son compagnon :

    - Achève ses souffrances, le corniaud ne survivra pas de toute façon.

    Le cerbère ne roderait plus autour du phare, non pas parce qu'il craignait désormais cet endroit, mais parce qu'il ne roderait plus du tout, tout court.

    ⚜


    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] 5f4ea810



    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Erwin Staal
    Erwin Staal
    Messages : 170
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Humain/Oni
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3223-erwin-staal-terminee
  • Dim 14 Jan - 21:16
    Retrouvailles au pied du sémaphore
    Feat. Lyra Leezen
    Si j’étais moi-même impressionné par les actions de ma cousine, Carnage lui, en rigolait. Il avait certainement bien plus d’expérience que nous et, de toute façon, il était bien plus fort. Si pour nous ça pouvait être usant de faire des cabrioles dans tous les sens, pour un démon, ce n’était pas le cas. Il ne ressentait pas la fatigue, et pour cause, il aimait bien chanter des petits airs pour m’empêcher de dormir. Mais, fort heureusement, le démon une fois sur moi n’était pas aussi fort, car effectivement, c’est mon corps, un corps mi-humain et mi-oni, donc je ressentais la fatigue, forcément. Même si le démon lui, s’en fichait, mon corps ne pouvait plus répondre à ses attentes, c’était ainsi que le masque disparaissait de lui-même.

    - Tu n’es pas si impressionnante que ça, Tovyr Leezen. Mais je dois admettre que tu te débrouilles plutôt bien.

    Voyant la bête quasiment achevée, mal en point, je décidai de mettre fin à ses souffrances. Ainsi, je me ruai à une vitesse folle. Bon, pas surhumaine, il ne faudrait pas abuser, je reste rapide, mais sans plus. Ainsi, la magie du feu de Carnage s’imprégna dans mon Katana, qui devint en feu. Puis, d’un mouvement sec, je sectionnai bête agonisante en deux, répartissant ses boyaux sur le doux sable de la plage. Ah ! Le vioque aurait dû avertir la bête.

    Mon regard de feu vint se porter sur le cadavre de la bête, puis, je levai le bras droit aussitôt. Un déluge de flamme s’abattit sur la carcasse, faisant fondre sa vieille chair fraîche. Il ne restait plus que les os, alors, je vins les saisir afin de les jeter à l’eau. Il serait dommage de se mettre à dos le régiment des animaux fantastiques du Reike. Bref, toujours le masque sur le visage, je m’approchai de Lyra, le regard en feu.

    - Bien Lyra. Ce premier combat ensemble était très, très bien. Bon, tu restes une humaine très faible, mais, je vois du potentiel en toi. Dommage que la famille Leezen ne puisse pas mettre le masque.

    Sur ces belles paroles, le masque se dissipa lentement, laissant les cendres s’envoler au gré du vent, dévoilant mon visage. Instantanément, le bras incandescent redevint normal, et je repris le contrôle de mon être, avec quelques douleurs forcément. Heureusement, rien n’était arrivé à Lyra, c’était l’important. Je le savais, on me dirait que j’étais faible de mettre le masque alors que j’aurais pu me débarrasser du cerbère, mais non, je préférais que ma cousine sorte intacte de ce combat et c’était réussi.

    - Lyra, tu vas bien, c’est le principal. Tu vois, Carnage n’est pas si méchant.

    - J’avoue, j’aurais pu la tuer au passage mais non.

    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 21 Jan - 17:53
    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] E5078210



    ⚜

    La monture de Lyra, un grand et puissant destrier, n'était pas de ces chevaux caracolant et fuyant face au premier danger. Non. Les étalons militaires étaient dressés à ne point s'épeurer face à l'adversité et à rapidement identifier leur cavalier comme un protecteur. Et alors que celui de Lyra était parvenu à arracher son mors de la barrière à laquelle ses rênes étaient attachés, lors de l'attaque du cerbère, il avait hennit pour alerter du danger sans pour autant partir au triple gallot. Il était resté à proximité, tant que Lyra était toujours debout, il ne fuirait pas. Et même si la Tovyr changeait régulièrement de monture, elle allait probablement garder celui-ci quelques temps, au vu de sa fiabilité.

    Quant à elle, Lyra avait récupéré sa miséricorde dans la carcasse du cerbère avant que Carnage ne l'incendie, pour mieux cacher la dépouille de la bête, le FMR n'appréciant guère que ce genre de "ressource" sauvage soit gaspillée. Il fallait croire que ce n'était pas la première fois que le démon découpait de la sorte une telle créature car il le fit avec une grand précision presque minutieuse, se débarrassant des différents morceaux dans les flots. Ce qui amena la Tovyr à se questionner sur l'âge de Carnage. Quant à ses remarques, elle en fit fi, se fichant de ce que pouvait penser le démon, ce parasite en puissance.

    La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe.

    Quoiqu'apparemment il avait apprécié ce combat à ses côtés. Peut-être parce qu'elle avait sauvé les miches de son unique porteur et que sans elle il aurait été condamné à l'errance perpétuelle. Elle hocha du nez face à la conclusion de Carnage, lui envoyant un regard éloquent teinté de mépris, quoique subrepticement moins sombre que le premier qu'elle lui avait lancé, avant le combat. Elle apprécia un peu plus le visage d'Erwin lorsque la sale trogne du démon s'effaça pour libérer son cousin.

    - La méchanceté est une chose. la brutalité en est une autre. Carnage regorge de cette dernière, quant à sa méchanceté... elle est toute relative. Un sourire mauvais se peigna sur le visage de la brune. Mais ce petit manège risque d'attirer l'attention, séparons-nous là, après tout tu as une longue route à entreprendre. Sur ces mots, elle tourna les talons.

    Elle sauta prestement sur son destrier, faisant claquer sa cape au vent, après avoir pris soin de ramasser son chapeau en osier méchamment carbonisé, lui donnant un air de guerrière solitaire des temps anciens. Le cheval regimba.

    Son salut à demi prononcé avait été quelque peu abrupt, poussé par l'envie de quitter ces lieux. Bien que les villageois du hameau lacustre voisin avaient dû se barricader aux premiers bruits d'échauffourée, le calme retombé risquait de les pousser à aller jeter un coup d'œil. Or, s'il ne faisait aucun doute que sa rencontre avec Erwin ce soir n'était un secret pour personne, elle voulait tout de même garder leur intimité. Ce fut à cette dernière pensée, à ce dévouement que lui portait son cousin, qu'elle se décida à tourner son regard vers lui, depuis le haut de son cheval de combat.

    - Fait attention à toi à la capitale. Et ne deviens pas trop dépendant de ce Carnage... Prend soin de toi. Souffla-t-elle entre ses lèvres avant de tourner bride.


    ⚜


    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] C5479810



    Retrouvailles au pied du sémaphore [PV Lyra] Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum