DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    Validations RP d'Isolde / Reike Aujourd'hui à 11:53PNJ
    Consul K - Le chasseurAujourd'hui à 11:25Orion Yamveil
    La Traque SauvageAujourd'hui à 11:24Orion Yamveil
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 10:05Alaric Nordan
    Une recherche tranchante [Pv Corvus]Aujourd'hui à 9:34Alaric Nordan
    Validation des RP d'AlaricAujourd'hui à 7:50Alaric Nordan
    Demande de modification de ficheAujourd'hui à 7:35Alaric Nordan
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Orifa Sigrior
    Orifa Sigrior
    Messages : 63
    crédits : 412

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3518-terminee-orifa-sigrior
  • Ven 12 Avr - 10:34
    Aïe ça commence mal
    Pour être une espionne de qualité il fallait être capable de bien plus de choses que de simplement tuer ou torturer. Parfois quand la situation l'impose, Orifa devait jouer le rôle de diplomate ou alors de représentant de la république ce qui en soit n’était pas un mensonge. C’était pour la plupart une demande expresse de la part de la présidente, ce n'était clairement pas de tout repos de devoir respecter les moindres désirs d’une personne. Mais elle n’avait pas à se plaindre, l’avantage d’être dans cette situation c’est qu’elle pouvait dormir et manger dans de très bonnes conditions ! C’était un changement de vie complet, surtout que cette fois, Orifa était là simplement pour profiter, enfin essayer d’écouter s’il y avait des informations intéressantes qui pourraient apparaître entre deux discussions, mais surtout pas d’assassinat pas de kidnapping, pas de récupération de document compromettant. C’était limite étrange que la dame de fer accepte de lui donner une sorte de jour de congé.

    Même si Orifa sentait qu’il y avait anguille sous roche elle s’était apprêtée avec ce qu’elle avait de mieux dans sa garde-robe. Dans un premier temps pour coiffer ses cheveux elle avait mis un chignon maintenu par deux baguettes couleur or, dessus on pouvait y voir des feuilles sculptées ainsi que de nombreux oiseaux bien différents. Au bout il y avait des petites chaînes de 5 boucles qui maintenaient des joyaux rouges de la même couleur que ses yeux. Les baguettes étaient le reflet complet de sa tenue, si lors d'événements de grande société, pour la décoration des pièces il y avait un code pour thème et la couleur, c’était exactement pareil ici. Tout a été pensé pour rappeler la nature avec les fleurs, les feuilles et les animaux, pour les couleurs c’était l’or et le rouge. Un serre-tête était également positionné, sur le côté gauche on pouvait y voir une fleur complètement ouverte avec trois rangées de pétales. Au centre le pistil était volumineux avec plein de petites aspérités, l'objectif était de jouer sur l'inconscient des personnes autour voir une fleur aussi épanouie attirait la sympathie des femmes et la convoitise des hommes. Une tige munie de pétale s'écarte le long du serre-tête jusqu'à atteindre le milieu où on pouvait y voir un papillon en pierre précieuse plus ou moins rouge incrusté. Des boucles d’oreilles étaient tout en longueur à la base de l’oreille il y avait un pistil similaire à celui de son serre-tête et en dessous une petite flèche avec à sa pointe une petite pierre rouge. Elle avait évidemment pris le temps de dessiner parfaitement chaque partie de son visage ne laissant rien au hasard un petit rouge à lèvres rose sakura et une mèche de cheveux de chaque côté de son visage  pour donner un peu plus de profondeur

    Autour de son cou un simple collier en or avec comme pendentif une pierre rouge de grande valeur et qualité correspondant à s’y méprendre à la couleur des yeux de la valkyrie. Elle commençait comme un demi-cercle avant de descendre en flèche jusqu’en bas. On aurait presque dit une goutte comme une larme de sang, mais s’il n’était pas rare de voir ce genre de design pour des pierres en général, elles étaient positionnées avec la pointe vers le haut. Pour sa robe, elle était dans un tissu noble, dans un premier temps c’était un ruban d’une couleur bien plus foncée que le reste, surtout dû au tissu qui était plus renforcé pour maintenir le tout. Il allait du haut de ses épaules jusqu’au début de son buste et alors qu'on aurait pu imaginer qu'un ruban ou une pierre, ici c’était une simple broche en forme de feuille en or. Les manches allaient jusqu’à la moitié de ses avant bras pour laisser assez de peau blanche visible et ainsi faire ressortir le rouge de ses ongles gracieusement peints. Les formes de dentelles étaient dessinées un peu partout du bustier jusqu’aux hanches, la parure semblait si légère et pourtant travaillée avec expertise alors que pour une personne cherchant à regarder les motifs, il serait dans la normalité d’y perdre son regard des longues minutes voir des heures. De loin on pourrait croire que le tissu est si fin qu’il serait possible de voir la couleur de sa peau pourtant de plus prêt on remarque que ce n’est seulement le cas que pour ses bras. Contrairement à certaines femmes qui essayent de cacher leurs courbes par des fioritures sur leurs robes, Orifa n’est pas dans ce cas, jusqu'à ses hanches. C’est à partir de là que la dentelle commence à passer de la couleur noir à blanche petit à petit jusqu’à atteindre le bas de sa tenue au-dessus de ses genoux. Pour finir au niveau de son dos on peut y voir des longs lacets blancs commençant du milieu de ses hanches jusqu’en haut finissant par une petite boucle. Au bout de chacun des lacets il y a une petite chaîne de 3 bouches avec à la fin une fleur en or ouverte.

    En se préparant à sortir de sa chambre elle était devant la partie la plus difficile de sa tenue, les chaussures … Bien que la douleur pour les porter n’est pas vraiment un problème, c’est surtout que contrairement aux autres femmes elle ne pouvait pas mettre des talons hauts du fait de sa grande taille. Elle préféra prendre des chaussures avec des talons de quelques centimètres en noir également, il pouvait y voir des liserés en or formant comme une glycine.

    Portant un petit sac en main avec de quoi se défendre, elle ne partait évidemment pas sans les petites ceintures de couteau autour de ses cuisses. Le bâtiment où il y avait la salle de réception était gigantesque on pouvait déjà entendre de loin la douce musique qui y était jouée. Ce qui intéressait surtout la valkyrie c’était la nourriture, ça lui changeait de ses rations militaires. Pour une fois qu’elle pouvait passer par la grande porte elle admirait au départ la décoration avant que son instinct d’espionne reprenne le dessus en regardant les failles au niveau de la sécurité.

    - Vous êtes ?

    - Alicia Singor

    - Je vous souhaite une agréable soirée madame.


    Il ne fallait pas non plus en demander trop, impossible d’aller avec son vrai nom dans une soirée comme celle-ci. On pouvait y voir la crème de la crème des grands pays du moins en ce qui concernait la noblesse, ce n’était pas le genre d’endroit où trouver les dirigeants, certains avaient préféré envoyer des émissaires c’était tout de même le mieux à faire niveau sécurité.

    En plein centre on pouvait y voir une piste de danse alors qu’au fond un orchestre jouait sans s’arrêter, certainement qu’il y en avait un autre pas loin pour reprendre pendant que le premier faisait une pause. Attrapant un verre au passage d’un serviteur qui la salua avec respect avant de reprendre son chemin, Orifa se disait qu’elle pourrait tout à fait apprécier ce genre d’endroit et peut-être même y passer sa vie, quel doux rêve que de penser ça.

    Après avoir rendu hommage à certaines personnes, elle accepta de danser avec un homme, un noble de la région qui avait été poussé certainement par sa bande d'amis. Un pari ? Sans doute mais pour Orifa c’était le meilleur moyen de pouvoir épier tous ceux de la salle sans attirer les regards et surtout de montrer qu’elle connaissait parfaitement les pas de danse de la haute société. Alors qu’elle venait tout juste de saluer son partenaire, elle remarqua en se relevant le visage d’un homme qu’elle ne pouvait tout simplement pas oublier Soren Kai ou plutôt Soren Goldheart maintenant … L’une des seules personnes ayant pu résister à son emprise en plus de pouvoir s’en sortir haut la main en devenant un Goldheart. Qu’est-ce qu’il venait faire ici ?!

    Ne laissant rien paraître alors qu’elle bouillonnait intérieurement, elle se rapprocha de lui en toute discrétion jusqu’à être à son niveau alors que ces partenaires de discussion venaient à peine de partir.

    - Qu’est-ce que vous faites là ?

    Regardant autour d’elle, il était hors de question qu'un vagabond de bas étage puisse lui faire sauter sa couverture. Orifa était une actrice hors pair quand il s’agissait de parler distinctement tout en affichant un sourire tout à fait normal sur son visage. Par contre, ses pupilles semblaient être prêtes à cracher des flammes. Elle ne pouvait pas l’admettre même pour elle-même que cet homme l’intéressait car elle voyait en lui, un échec de son passé.

    L’air de rien alors qu’un couple passait juste à côté d’eux, Orifa se mit devant Soren en faisant une référence parfaite.

    - Enchantée je me nomme Alicia Singor, et vous ?

    Son regard voulait dire “ si tu te trompes de prénom je te tue “.


    Métamorphose P1 / Nyctalopie P1 / Séduction P1 /  Ouïe Augmentée P1 / Vue augmentée P1 / Odorat augmenté P1 / Invisibilité  P1 / Régénération P1 / Senseur magique P1 / Agilité et précision P2 /  Prouesse d'arme P1 / Vitesse P1
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 224
    crédits : 503

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Lun 15 Avr - 21:25
    Aïe, ça commence mal
    feat. Orifa

    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] Separa13

    Paons humains se pavanant avec panache, mondanités ennuyeuses et poignées de mains à serrer, culs à lécher toute la soirée. Pas dans le sens agréable du terme, malheureusement.

    Oh, il y avait quelques années, le Soren Goldheart qui se tenait ici, jeune entrepreneur extraverti naviguant de conversations en conversations tel le papillon social qu'il était de base, exacerbé par quelques forts grammes de Lacrimosa lui donnant les yeux larmoyants et un petit air tragique sous sa prestance de nobliau enrichi jusqu'au cou par son propre trafic, ne portait pas ce nom. Soren, il avait été, depuis qu'il avait abandonné le prénom Raziel que sa mère angélique, vestige d'une esclave titanide lui avait assené pendant dix ans, par haine pour son père l'amoureux humain qui avait tourné le dos à sa créature chimérique, famélique, ange déchue qu'il avait engrossée. Soren Kai, adopté officiellement par Thomas Kai, un riche penseur de la République, lettré, reconnu, peu apprécié cependant. Mort. Sous les poisons du jeune Soren testant ses propres drogues.

    Mais qui se souvenait de tout ça, désormais ? Les dossiers étaient enterrés et s'enfouissaient d'eux-même au fur et à mesure des années, le passage du temps effaçant les affreuses choses que le demi-ange avait pu faire plus jeune. Ceux qui savaient ne pouvaient plus parler, il avait assuré ses arrières. Les enquêtes avaient été abandonnées, redirigées vers d'autres. D'autres d'ailleurs qui avaient sûrement écopé de peines de prison, d'exils, de pires choses encore.

    Mais le voilà lui, fringuant et se présentant sous son meilleur jour de bienfaiteur, salvateur des pauvres gens malades dans la rue qui trouvaient en ses distributions gratuites de remèdes un acte d'une bonté sans bornes.

    Mais le passé ne s'efface jamais entièrement, n'est-ce pas ? Surtout pas quand les yeux rubis d'une agente du SCAR réputée pour sa cruauté vous fixaient du regard, un regard carnassier caché sous des airs joviaux factices. Elle s'était glissée telle une couleuvre près de lui, mettant fin au sourire jusqu'alors figé de Soren et son délire euphorique causé par sa propre substance. Tout à coup, il redescendit sur terre de son royaume céleste fantasmé. Il la connaissait alors qu'il n'aurait pas dû. Ses contacts l'avaient prévenu.

    Les paroles de ladite Alicia étaient douces, presque suaves quand dans ses yeux brûlaient les feux de l'enfer. Soren sentit ses pupilles s'étrécir d'angoisse et de moquerie. Il n'était pas l'heure de jouer au coq, sauf pour un jeune homme attaquant la trentaine complètement high.

    "Singor, Singor... un joli nom qui me dit quelque chose. Il rime avec un autre. Se serait-on déjà croisés ?"

    Il lui rendit sa révérence, lui saisit la main pour agripper sa taille et démarrer cette danse infernale.

    "Soren Kai, ma chère. Je suis ici pour abolir à jamais ce nom. Il t'est familier, j'imagine ?" Son regard doré glissa sur la tenue sophistiquée de l'assassine. "Magnifique tenue sur une femme tout aussi magnifique. La mort se pare de ses plus beaux atouts. Combien de coutelas et de fioles de poison tu caches là-dessous ?"

    Il se fendit d'un sourire dessinant des fossettes dans ses joues, tandis que la musique battait son plein.




    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Orifa Sigrior
    Orifa Sigrior
    Messages : 63
    crédits : 412

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3518-terminee-orifa-sigrior
  • Lun 15 Avr - 23:24
    Aïe ça commence mal
    Mais c’était qu’il était en train de se moquer d’elle en plus ? Heureusement pour sa tête il y avait d’autres personnes  autour d’eux donc impossible de glisser un poison dans son verre et faire comme s’il était en train de s’endormir paisiblement. Voilà que maintenant il devenait courtois, décidément soit il ne la connaissait vraiment pas, soit il était en train de se foutre d’elle littéralement ce qui avait clairement le don de l’énerver au plus au point, soit elle s’était trompé de personne. Alors que des oreilles indiscrètes étaient bien trop proches d’eux, elle avait envie de lui répondre qu’ils ne s’étaient jamais rencontrés, mais il ne lui laissa pas le temps de parler. Voilà qu’ils étaient déjà en train de danser de la plus belle des manières sur la piste de danse qu’Orifa venait à peine de quitter finalement.

    Faisant en sorte de suivre les mouvements pour éviter d’attirer les regards en faisant une erreur. Tout en gardant le sourire tout en lui murmurant ses réponses faisant croire au reste des invités qu’ils étaient simplement en train de parler pendant une danse comme un couple le ferait.

    - Je pensais t’avoir laissé un souvenir plus important que celui-là mais c’est vrai que je suis méconnaissable dans ma tenue. Mais peut-être que mon nom te rafraîchira la mémoire.

    Il n'arrivait pas si rarement que ça que la valkyrie fasse en sorte de réaliser ses enquêtes à l’aide d’un masque pour lui couvrir le visage. C’était une manière de pouvoir cacher son identité, parfois elle changeait même de prénom, mais ça n’avait pas réellement d’importance car un nom peut se changer alors qu’un visage c’était bien plus contraignant.

    - Je ne te le fais pas dire Soren Kai … Ce soir je pourrai être la mort qui te frappe quand tu t’y attends le moins crois moi ce n’est pas la tentation qui manque et ne croit pas que tous ces regards sur nous peuvent me déranger.

    En réalité, c'était plus le fait que ce soit une demande de la présidente qui crée chez elle un certain blocage. Si elle donnait son rapport de mission en indiquant qu’elle avait tué Soren en plus de l’avoir fait sous le nez de politique en plus dans un pays étranger, l’accumulation pourrait avoir un effet saillant sur sa tête, en plus d’avoir un impact direct sur l’autorité de Mirelda.

    - Je ne sais pas combien ton corps pourrait supporter de lame avant que tu n’acceptes enfin de me supplier de t’achever ?

    Plantant ses ongles dans son dos pour l’attirer un peu plus près d’elle voulant faire comme si une lame était en train de l’attendre sans pour autant chercher à lui faire mal. D’une certaine manière, c'était pour appuyer son discours avant de le relâcher en faisant un tour sur elle-même avant de revenir dans ses bras.

    - Tu as beau te revêtir différemment et avoir changé de nom, jamais à mes yeux tu ne changeras pas, tu es et restera une menace pour la présidente. J’espère que tu te souviens de moi maintenant, Orifa Sigrior. Tu as réussi à survivre une fois à mes griffes mais sache que ça n'est qu'un maigre espoir que tu te donnes.

    La danse devenait plus douce alors qu’elle sentit la main de Soren la serrer contre son torse, rageant intérieurement alors qu’à l’extérieur on ne pouvait que voir ses yeux avoir l’impression de s’enflammer comme pour le lui reprocher. Pourtant elle glissa ses mains autour de son cou son regard plongé dans le sien, intérieurement elle se demandait combien il lui faudrait d’heure, ou alors de jour pour qu’il accepte de la supplier de l’achever ? Pas simplement une demande sans arrière-pensée, mais plutôt quand il serait à bout de souffle sans espérer pouvoir en réchapper vivant. Très peu d’être vivant qu’elle avait pris pour cible avaient réussit à en réchapper et Soren s’était l’un d’entre eux, petite anguille qui arrivait à se sortir de nombreuses mauvaises passes pour une raison qui était étrangère à la valkyrie.


    Métamorphose P1 / Nyctalopie P1 / Séduction P1 /  Ouïe Augmentée P1 / Vue augmentée P1 / Odorat augmenté P1 / Invisibilité  P1 / Régénération P1 / Senseur magique P1 / Agilité et précision P2 /  Prouesse d'arme P1 / Vitesse P1
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 224
    crédits : 503

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Ven 19 Avr - 19:27
    Aïe, ça commence mal
    feat. Orifa

    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] Separa13

    Aïe. Piquée à vif. La femme aux yeux rubis gardait le sourire et dansait gaiement avec lui, mais elle avait plutôt l'air d'avoir envie de lui éclater le foie au milieu des convives.

    Il haussa haut les sourcils quand elle mentionna que "connaître son nom rafraîchira sa mémoire". Quel nom ? Qui es-tu ? aurait-il eu envie de lui rétorquer pour se moquer davantage. Sous Lacrimosa, plus rien ne comptait que le fait de s'amuser. D'autrui de préférence. Évidemment, il savait déjà qui elle était, elle n'avait absolument pas besoin de dire quoique ce soit à ce propos. Mais l'ange fut sûr qu'elle le fera quand même, parce qu'elle avait l'air d'avoir un brin d'ego, l'agente du SCAR. Et l'envie d'être crainte, qu'on se souvienne d'elle comme l'ombre de la mort. Brrrr.

    "Oh pitié, petite corneille, arrête de me brailler tes balivernes. Si tu tentes quoique ce soit contre moi, tu ne ressortiras probablement pas de cette soirée et tu le sais. Ne te crois pas surpuissante, profite donc de la danse. Pourquoi tu viens te la couler douce sous la lune Reikoise par ailleurs ?" Il sourit poliment, la faisant tourner sur elle-même. On pourrait croire qu'ils échangeaient des mots doux. "Oh, j'en supporterais beaucoup de tes jolies lames. Mes tatouages masquent pas mal de cicatrices. Les combats au couteau, c'était mon truc."

    Il désigna du bout de l'index les cicatrices blanchâtres qui passaient respectivement sous son œil gauche, puis l'autre bien visible qui lui traversait la lèvre.

    "Je tolère bien la douleur. Faut bien ça, pour révolutionner la science. Ah, et tu me feras le plaisir de m'appeler Goldheart, maintenant..."

    Et bingo. La Orifa balança son nom, comme si elle était oubliable."

    "... Sigrior." Il rit doucement, se détacha d'elle et saisit deux verres de vin sur un plateau. Vin rouge, bon millésim. "Pourquoi je serais une menace pour ma tante alors qu'elle m'a donné le nom de sa famille et assisté à mon mariage, puisse ma femme reposer en paix désormais ? Menaçante mais pas forcément intelligente, ma chère agente."

    Il éleva son verre.

    "Trinquons ! A la paix. Et à ta quiétude d'esprit en cette soirée à Kyouji, n'est-ce pas ?"




    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Orifa Sigrior
    Orifa Sigrior
    Messages : 63
    crédits : 412

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3518-terminee-orifa-sigrior
  • Dim 21 Avr - 0:02
    Aïe ça commence mal
    Petite corneille ?! PETITE CORNEILLE ?! Ses yeux s’étaient agrandis au point où elle ne pouvait pas contrôler son énervement envers son partenaire. Est-ce qu’il venait vraiment de lui donner un surnom de Corneille ?! Pour le bien du monde il fallait qu’il perde la vie ce soir et surtout pour le bien de Mirelda.  Là où Soren se trompait lourdement c’était qu’Orifa avait assez d’expérience dans sa vie pour ne pas se croire toute-puissante bien au contraire. Ses paroles n’étaient pas dites en l’air et même s’il y avait peu de chance qu’elle puisse partir elle pèsera le pour et le contre de sa propre vie contre la mort de Soren.

    Il lui était impossible de lui dire la raison de sa présence ici, s’il apprenait que Mirelda l’avait envoyée … De plus Orifa se demandait si dans les plants de sa maîtresse Soren en faisait partie et qu’elle devait le protéger ? Malheureusement si quelque chose devait lui arriver, il était de son devoir de protéger le nom Goldheart contre le prix de sa propre vie s’il le fallait.

    Prenant le verre qu’il lui avait donné, elle le fit sonner avec le sien avant de boire son contenu d’une traite. Ayant beaucoup de qualités, la dégustation de vin n’en faisait clairement pas partie, peut-être qu’un jour elle pourrait enfin comprendre cette subtilité ? Hésitant même à jeter son verre à terre comme elle pouvait le faire dans la basse ville.

    Attrapant la chemise de Soren juste en dessous de son cou en baissant sa tête jusqu’à son oreille pour lui murmurer avec une voix froide comme la nuit. Si l’homme n’avait toujours pas connu les joies de la haute société, peut-être qu’il serait tombé au sol de peur. Ça ne faisait aucun doute qu’Orifa était dangereuse dans ses paroles loin d’être vide de sens.

    - Alors prouve-le-moi, retire ce nom qui te protège le temps d’une soirée et donne moi 1h que je te montre ce que c’est la véritable douleur. Si tu n’es jamais passé entre mes mains tu ne peux pas savoir ce que c’est réellement d’être à un nouveau de douleur où le simple fait d’être encore en vie te donne envie de mourir.


    Un défi qu’il ne pourrait certainement pas honorer, de toute manière Orifa n’imaginait pas quelqu’un assez fou pour l’accepter. La torture est très loin d’être une partie de plaisir alors l’accepter de son propre chef … Se reculant pour reprendre un sourire comme si de rien était, elle déposa son verre sur un plateau qui passait par là.

    - Tu as raison tant que tu restes sur le droit chemin je ne peux rien contre toi, mais je veux que tu gardes en tête qu’un faux pas sera purement et simplement ta mort.

    Elle avait gardé tout du long un sourire pour éviter d’attirer le regard des gardes. En se souvenant de ce qu’il lui avait dit un peu plus tôt son regard descendit vers le col pour voir ces tatouages, ils étaient magnifiques impossibles pour elle de dire le contraire pourtant alors qu’elle allait s’y perdre à admirer le travail bien fait tout en essayant de comprendre chaque signification elle détourna son regard pour éviter de lui laisser une chance de profiter de sa faiblesse.

    - Il n’y aura jamais de paix entre nous tant que je n’aurais pas la certitude que tu es loyal envers la présidente.


    Métamorphose P1 / Nyctalopie P1 / Séduction P1 /  Ouïe Augmentée P1 / Vue augmentée P1 / Odorat augmenté P1 / Invisibilité  P1 / Régénération P1 / Senseur magique P1 / Agilité et précision P2 /  Prouesse d'arme P1 / Vitesse P1
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 224
    crédits : 503

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Sam 27 Avr - 22:25
    Aïe, ça commence mal
    feat. Orifa

    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] Separa13

    Elle but le verre d'une traite. Soren jubilait ; ou la valkyrie lui faisait confiance aveugle, ou peut-être avait-elle vraiment soif ?

    Ma pauvre. L'ange savait parfaitement quel serveur interpeler, quel verre il fallait boire et lequel il fallait éviter. Orifa venait joyeusement d'ingérer la Loca alegría, une drogue en phase de test avec des propriétés légèrement sédatives, purement récréatives. Les tests n'avaient encore jamais été menés sur la race de valkyrie, parce que ça courait pas les rues quand même ; Soren était curieux de voir comment elle allait agir sur la femme qui semblait prête à exploser de colère dans les secondes qui suivaient. Sûrement allait-elle voir la vie en couleur, des déformations visuelles, des petits papillons roses, trucs de ce genre...

    Elle parvint presque à le faire redescendre de son nuage quand elle vint l'agripper sauvagement au milieu de tous. Quelques regards interloqués passèrent sur eux sans trop insister.

    "Ce n'est pas le nom qui me protège, c'est mon vrai nom. Si ça te plaît pas, c'est la même chose, tu sais ?" Soren haussa les sourcils de manière prétentieuse. "Je suis né de l'union hors mariage entre une ange et le frère de Mirelda. J'ai déjà vécu une enfance de merde avec une mère angélique psychotique, je tiens pas à m'adonner à la torture récréative pour le plaisir malsain que te procure le fait de faire souffrir autrui. Va trouver tes victimes ailleurs."

    Heureusement, elle se recula pour déposer son verre vide sur le plateau du même serveur, soudoyé par le bio-alchimiste. Une des meilleures décisions que Soren ait pris durant cette soirée, décidément.

    "Je suis pas sûre que ta maîtresse approuverai ma mort, ma pauvre, même si tu rêves de voir ma gueule rouler par terre à priori. Peut-être même que tu seras destituée de ton titre d'esclave personnelle de ma tante. Ça serait dommage."

    Il lui rendit son sourire aimable, sauf que le sien était bien sincère, et lissa la toge de soie blanche et dorée qu'il arborait.

    "Et arrête de me mater." Il fut pris d'un petit rire mesquin. "Tu me menaces ou tu me dragues, en fait ? J'ai l'impression que c'est ta technique de flirt. Nulle à chier, je dois dire."

    Il rappela le serveur qui venait avec deux nouveaux verres.

    "Écoute, faisons connaissance, d'accord ? Profitons de cette soirée. Que je te montre que je suis pas si détestable que ça et que même si j'ai des différents avec elle, Mirelda reste ma tante. Et je lui dois beaucoup."

    Il l'invita à s'extraire un peu de la foule pour aller dans les jardins dehors, où la fraîcheur estivale avait attiré d'autres flâneurs, plus tranquilles.

    Note pour toi:




    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Orifa Sigrior
    Orifa Sigrior
    Messages : 63
    crédits : 412

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3518-terminee-orifa-sigrior
  • Dim 28 Avr - 0:49
    Aïe ça commence mal
    Quoi qu’il puisse dire pour Orifa, il n'y avait aucun doute sur le fait qu’il profitait du nom que Mirelda lui avait donné. Pourtant ça la toucha quand même quelque peu quand il avoua avoir eu une enfance difficile, peut-être qu’il voyait en Mirelda une mère qu’il n’aurait pas connu ? Il disait une chose dont la valkyrie n’était pas au courant du lien de sang du frère de la présidente et Soren c’était fort étrange de l’apprendre de cette manière ça le changeait rien dans son esprit pour autant.

    Pour ce qui s’agissait des victimes à trouver ailleurs, que Soren se rassure c’était déjà chose faite et refaite à de nombreuses reprises, il était hors de question qu’elle perde la main. La torture était plus qu’un art qu’il fallait maîtriser parfaitement surtout au vu de sa réputation dans la pègre de Courage.

    - Allons allons tu n’es pas obligée de me flatter de la sorte le titre d’esclave personnel, j’espère le posséder un jour mais seulement quand la présidente l’aura voulu avancer ça je ne suis que son bras armé rien de plus.


    Beaucoup auraient pu être insultées, mais au contraire Orifa était tout à fait consciente de sa position dans la société et ce que ça impliqué vis à vis de sa maîtresse. Pourtant elle ne releva même pas la vérité qu’il venait d’annoncer étant tout à fait consciente que Mirelda n’accepterait jamais que sa chienne de garde puisse mordre une personne portant son nom. Sursautant même comme piqué sur le vif alors qu’il l’avait remarqué en train de lorgner sur son torse et ses tatouages.

    Rechignant un peu, elle accepta tout de même le verre qui lui était proposé mais cette fois il ne se vida pas d’une traite. Si Soren avait l’intention d’en commander un à chaque fois que celui-ci serait vide, elle ne pourrait jamais tenir la cadence. Suivant sa proposition muette pour pouvoir s’écarter de la foule

    Cela faisait plusieurs fois qu’il lui fermait le clapet alors qu’elle montrait une certaine hargne envers lui. D’une manière assez étrange son calme pourrait largement devenir légendaire, beaucoup auraient renvoyé coup sur coup comme si leur propre vie en dépendait mais pas lui.

    - Bon d’accord faisons comme ça, ça pourrait faire du bien pour une fois de se détendre un peu.


    Son visage devenait chaud et rouge alors qu’ils étaient en train de marcher en direction de l’extérieur, elle s’écarta de lui pour pouvoir ouvrir la porte rapidement. Alors que tout son corps était en train de profiter de la brise fraîche, son pied était resté en arrière pour pouvoir tenir la porte assez longtemps pour que Soren n’ai pas besoin de la toucher. Orifa s’était toujours sentie bien dans l’ombre et dans la nuit alors que la plupart des femmes préféraient en général la lumière.

    - Décidément je ne comprendrais jamais les politiciennes et politiciens qui apprécient ce genre de réceptions.


    Sur leur route il y avait des graviers qui faisaient office de terrasse suspendu où on pouvait admirer le reste des joyeusetés. En atteignant le bord du balcon  elle déposa son verre dessus tout en glissant ses mains de chaque côté ressentant la pierre froide transmettre sa fraîcheur à travers la peau brûlante de la valkyrie. Au début les yeux fermés puis ouverts pour admirer les formes du jardin que l’on pouvait partiellement remarquer grâce à la lumière des étoiles. Elle finit par une nouvelle fois son verre d’une traite le déposant un peu plus loin d’elle sur la pierre. Tournant le dos au jardin tout en laissant ses mains sur la pierre, elle se souleva sans mal pour s’asseoir sur la rambarde.

    Son regard avait perdu sa dureté pour apparaître comme presque une femme aimante posant son regard sur son amant. C’était très loin d’être son objectif mais cela pouvait certainement faire fondre le cœur des hommes ayant un désir de protéger les femmes. Sous l’effet de la drogue et sans qu’elle sans qu’elle ne se rende compte, les traits de Soren étaient devenu d’autant plus charmant, non pas que ce n’était pas déjà le cas, juste qu’il se retrouvait à apparaître sous les traits d’une personne qu’elle avait le sentiment profond de pouvoir lui faire confiance. Son esprit qui habituellement d’une résilience à toute épreuve ne montrant aucune faiblesse a personne semblait se détendre en quelque sorte.

    - Reprenons depuis le début, Orifa Sigrior, bras armé de la présidente et protectrice de la famille Goldheart. À qui ai-je l'honneur ?


    Surprenante, elle prenait ça comme un jeu et s’en amusait en laissant un petit rire sincère. L’effet de la drogue était encore incertain sur le long terme mais pour l’instant elle avait l’impression que c’était simplement l’alcool qui lui était monté à la tête. Loin d’être une habitude pour elle qui était toujours sur ses gardes, pour l’instant elle se sentait simplement bien et ça se remarquait sur son visage alors que le vent se baladait entre ses cheveux, tout en effleurant son cou pour s’imprégner de son odeur fleurie.


    Métamorphose P1 / Nyctalopie P1 / Séduction P1 /  Ouïe Augmentée P1 / Vue augmentée P1 / Odorat augmenté P1 / Invisibilité  P1 / Régénération P1 / Senseur magique P1 / Agilité et précision P2 /  Prouesse d'arme P1 / Vitesse P1
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 224
    crédits : 503

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mer 8 Mai - 14:10
    Aïe, ça commence mal
    feat. Orifa

    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] Separa13

    Flatter ? Esclave personnelle, c'est flatter quelqu'un ? Soren eut envie de la secouer ; chez lui, la liberté avait toujours été une valeur primaire. Liberté de faire, d'être, de penser, d'agir. Être esclave de quelqu'un ou à ses ordres, cela serait une injure, une honte, un dégradation terrible de sa personne. Bon, il y a plusieurs notions d'esclavage bien sûr, il y avait disons... des contextes qui pouvaient se prêter à ce genre d’appellation, mais c'était dans l'optique d'un jeu. Pas pour du sérieux.

    La drogue eut l'effet escompté sur la demoiselle dérangée : le visage rougeoyant, sa tension descendit de deux crans au moins. Soren eut craint que sa race aurait amoindri l'effet : il n'avait pas eu beaucoup l'occasion de mener des tests sur les valkyries. Elle n'avait pas l'air de planer comme lui, mais au moins avait-elle abandonné ses airs assassins insupportables pour paraître enfin comme une femme à peu près normale si on excluait les deux mètres de taille qu'elle faisait.

    "Au contraire, ce genre de réception est franchement agréable. Pour se faire le bras long, pour boire un coup et se détendre, pour baiser si besoin..." il rit. "Je plaisante."

    Enfin, oui et non. Le petit bout de chemin qu'ils firent permis à l'ange d'aérer son esprit où mille idées se bousculaient, toutes plus désordonnées les unes que les autres. Avait-il trop forcé sur sa propre dose ce soir ? Ah, peut-être bien. Tant pis ; il fallait bien profiter de la jeunesse tant qu'il la possédait. Même s'il allait encore la détenir une bonne centaine d'années devant lui.

    La géante vint poser son séant sur une rambarde pour le mater d'un air apaisé, presque langoureux. Après les menaces, la voilà à exposer sa féminité, son parfum aux fleurs printanières dans le désert reikois. Vu la position qu'elle prenait, Soren se demanda presque si ce qu'il lui avait fait boire n'avait pas un effet aphrodisiaque sur elle. Le voilà en train de l'étudier comme un sujet de test, comme au bon vieux temps.

    "Protectrice de la famille Goldheart, donc ma protectrice également. Si tu daignes arrêter de me considérer comme une sangsue." Il soupira pour s'adosser à la rambarde à côté d'elle. "Soren Goldheart, bâtard à la famille. Il paraît que je ressemble à mon père quand il était jeune, avec la colorimétrie de ma mère angélique. Je ne saurais dire, je ne l'ai jamais vu."

    Il poursuivit :

    "Si je dois me présenter en entier, ça serait pompeux. Soren Goldheart, bio-alchimiste doctorant de la Magic, directeur de compagnie pharmaceutique, beau gosse promis à de grandes choses, père de deux gamins, tout ça..." Il lui glissa un regard en biais : "Laisse-moi deviner : t'as jamais été touchée par quelconque homme ou femme de ton existence ? Tu m'as l'air d'être du genre hargneuse et pas très physique."




    [FB] Aïe ça commence mal [PV Soren] C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Orifa Sigrior
    Orifa Sigrior
    Messages : 63
    crédits : 412

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3518-terminee-orifa-sigrior
  • Ven 10 Mai - 0:25
    Aïe ça commence mal
    Sentant son esprit peu à peu s'embrumer, elle était beaucoup plus calme et douce qu’à son habitude, elle ne s’en rendait même pas compte, comme si c’était quelque chose de normal. Parfois ce genre de moment arrivait, du moins c’était beaucoup moins le cas dernièrement, ces 50 dernières années ou peut être un peu plus. La dernière fois ça devait être avant qu’elle ne soit bannie de l’enclave des valkyrie où elle était venue au monde. Elle s’amusait de voir qu’il prenait à cœur le fait qu’elle le voit comme un parasite, est ce que c’était faux finalement ? D’après ces dires il désirait ardemment affermir sa position dans la famille et montrer qu’il n’était pas le dernier petit arrivé sans cervelle mais pour que cela arrive il allait falloir attendre un petit moment sans le moindre doute mais il en était conscient non ?

    Suivant les mouvements de l’ange du regard pas comme pour vérifier qu’il n’était pas en train de l’attaquer mais pour voir ce qu’il faisait tout simplement. Ricanant même quand il commençait à se présenter, il jouait le jeu c’était un bon point pour lui, après tout c’est lui qui voulait que ça se passe mieux entre eux non ? Par contre la suite la fit sursauter alors que sur son visage, la joie qui pouvait s’être affiché les dernières minutes se décomposa petit à petit détournant son regard de l’homme. Pourtant elle semblait toujours être dans son passé encore ouvert aux autres, sans chercher à leur fermer les portes de son cœur. Ayant connu beaucoup de trahison et d’horreur dans toute sa vie, les cicatrices de son bannissement des valkyries restait la pire de toutes et de loin.

    Ses yeux se perdaient dans les dessins qui ornaient les murs et les vitres du palais alors qu’à l’intérieur des êtres n’ayant jamais connu la véritable noirceur de ce monde semblait le connaître sur le bout des doigts. Finissant par regarder le ciel et les étoiles, ses pensées allaient vers tout ce noir pigmenté de lumières qui ne s’éteignaient jamais, peut-être qu’échelle de l’univers, elle n’était qu’une étoile, cachée mais tout de même lumineuse. Une fois qu’une lumière encore plus forte comme le soleil certainement représenté par Mirelda, du point de vue d'Orifa, sa propre lumière n’était que poussière.

    - C’est une bien étrange question alors que tu as dû certainement entendre parler des rumeurs sur moi dans ta nouvelle famille non ?

    Ne détournant pas son regard du ciel comme absorbé par son immensité. Ses jambes remuent dans le vide pour essayer de se motiver à répondre.

    - Si la présidente désire que je m'offre à n’importe qui pour récupérer des informations, pour le tuer ou alors simplement récupérer un vote alors je m’exécute. Il n’y a rien d’anormal là dedans, je suis déjà bien trop souillée pour pouvoir m’émouvoir pour si peu.


    Combien d’hommes étaient déjà passés par l’intérieur de ses cuisses, il lui était impossible de s’en souvenir ou même de les compter. Si elle était encore capable de pleurer certainement qu’une larme aurait perlé le long de sa joue mais c’était une faculté qu’elle avait perdu depuis déjà bien trop longtemps. Soren ne devait certainement pas imaginer les lourds secrets qu’elle enfouissait au fond de son être, des choses que même Mirelda n’avais pas conscience, ce qui avait fait d’elle, ce qu’elle était aujourd’hui un être brisé ne pouvait faire confiance à personne, n’imaginant même pas un seul micro instant qu’un être en ce monde puisse s’intéresser à une femme souillée comme elle l’était.

    Tournant son visage en direction de Soren, gardant un sourire de face qu’il était clairement facile de discerner tant elle ne m’était aucun effort à le préserver.

    - Mais si tu veux savoir combien d'hommes je me suis offert volontairement dans toute ma vie ? Que je ai choisi moi-même et pas pour une mission ? Mieux vaut que tu ignores la réponse à cette question.


    Voilà qui était amplement suffisant pour pouvoir repousser les avances de Soren du moins c’est ce qu’elle se disait sans savoir ce qu’il allait faire. Elle était maussade à cet instant se rappelant surtout un long, beaucoup trop long événement qu’elle avait vécu et qui imprégnait encore chaque parcelle de sa peau. Mais l’état divaguant de son esprit avait au moins le mérite de calmer son chacun et sa honte.


    Métamorphose P1 / Nyctalopie P1 / Séduction P1 /  Ouïe Augmentée P1 / Vue augmentée P1 / Odorat augmenté P1 / Invisibilité  P1 / Régénération P1 / Senseur magique P1 / Agilité et précision P2 /  Prouesse d'arme P1 / Vitesse P1
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum