DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Le Lever de Lune - Page 3 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Démoniaques philosophies [Savoir]Aujourd'hui à 2:44Savoir
    RPS REPUBLICAINS DE RUBY DRAGLAMEAujourd'hui à 2:24PNJ
    RPs spéciaux - Vaenys DraknysAujourd'hui à 2:18PNJ
    RPs Spéciaux d'Altarus AearonAujourd'hui à 2:15PNJ
    Shahana Daaki [Terminée]Aujourd'hui à 0:26Shahana Daaki
    Rp Reike de la montagne (Kilaea)Hier à 20:30Kilaea Sliabh
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 19:43Pancrace Dosian
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 19:36Afosios Smaragdi
    Validation RP Qwellaana (Reike)Hier à 19:06Qwellaana Airdeoza
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 331
    crédits : 265

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 11 Mai 2024 - 21:49

    Le Lever de Lune


    Le Lever de Lune - Page 3 B36fc04c1aa3cf1568d7c313586730fa

    Quel virtuose !

    Voilà ce à quoi songea la Tovyr en contemplant Orion voler dans les airs tel un autour fondant sur sa proie. Le Vent portait bien son nom, sifflant entre les pilonnes tel la bise, sans un geste de perdu, sans un faux pas et pas le moindre bruit. Seul le sifflement de la lame qu'il tira fut perçu par ceux qui l'observaient, virevoltant au dessus de la masse pétrifiée de l'engeance d'Aurya. Il parvint à aggriper le masque, et si le bout de ses doigts avaient dû entrer en contact avec le liquide poisseux de la créature, ses gants l'avaient miraculeusement préservé d'une mort certaine. Il extirpa le masque de bouleau tel un martin-pêcheur ôterai une ablette de sa marre.

    Il ratterrit quelques mètres plus loin, l'artefact en main. Quelques arcs électriques parcouraient toujours le corps ténébreux du monstre dont les deux pupilles rouges trônaient au milieu d'un visage hideux, le nez écrasé en deux narines béantes par dessus une bouche dénuée de lèvres, aux dents aussi noires que le reste du corps. Lyra s'accorda alors avec Aurya sur un point : Ce masque était nécessaire. RIX avait un visage pour le moins ignoble, n'ayant rien d'humain, n'ayant rien de titanesque, pour ainsi dire repoussant.

    Mais RIX n'était pas pour autant vaincu, bien qu'il vagit à la mort, son visage s'enfonçant dans l'amas vitreux de son corps, ne laissant que les deux lueurs carmines de son regard démoniaque poindre d'entre les bourrelets nébuleux. Son corps se changea alors en un monticule de cellules noires, comme des centaines de milliers de vers grouillant en un amas dégoutant. Sa taille réduite par l'attaque de foudre repris contenance, s'élevant à plusieurs mètres de haut alors qu'une multitudes de pattes, telle une araignée, fusèrent du corps adventice pour camper le sol qui devint noir sous son passage. Il pivota lugubrement en direction du Vent.

    - Vous tous périrez ce soir ! Demain, au levant, Sanariel, au zénith, Ariesvyra, au coucher, Zoldyck ! Et après-demain, le reste du Reike périclitera ! Plus aucun délai, nul sursis ! Mugit-il dans une voix qui trahissait une rage inhumaine. Et sur ces mots, la créature se rua en direction d'Orion qui disparu, se téléportant hors de portée. Et alors que l'entité sembla le chercher du regard, il reçut une flèche enflammée tout près de son œil droit.

    Comme escompté, les flammes tarabustèrent le corps immonde de la bête qui rugit en direction des soldats embusqués. Il chercha de nouveau à se caleter, se glissant telle une tarentule par l'ouverture d'une fenêtre, atterrissant mollement dans une petite cour, RIX reçut plusieurs nouvelles flèches, mais il fusait sans même regarder derrière lui. Soudain, un mur de flammes se hérissa face à lui pour lui barrer la route. L'amas de vers ténébreux glissa sur le sol, s'écrasa sur lui-même, siffla de rage avant de longer la barrière de feu grégeois tout en esquivant les traits enflammés pleuvant sur lui.

    La bête chercha alors à retourner à l'abris du bâtiment, mais une silhouette se dressait à présent face à elle. Lyra Leezen, faisant voler sa cape au vent, leva son bâton de mithril étincelant, pointa une extrémité vers son adversaire faisant facilement six fois sa taille. RIX fit mine de bondir vers elle, mais un éclair jailli du bâton métallique pour frapper de plein fouet l'engeance méphitique qui s'écrasa piteusement au sol. Rassemblant ses vers d'ombre aqueuse, le monstre devint plus gros encore, et si un nouvel éclair l'atteignit en plein coeur, il ne fit qu'arracher une multitude grouillante qui rejoignit derechef le corps. Ce dernier glissa à vive allure en direction de la Sénéchale qui bondit sur le côté.

    Elle s'arquebouta contre un mur, planta son bâton contre le sol, l'utilisa comme levier et dans un sifflement, dégaina son sabre qui vint fendre la "tête" de RIX. Passant au travers comme dans de l'eau, un des yeux rougeâtres disparu, fendu par l'arme de la Tovyr qui glissa sur le sol, un peu plus loin. Le serviteur des Titans ne rugit même pas et entreprit de se faufiler dans la distillerie pour se mettre à l'abris des flèches enflammées qui striaient son corps de plus en plus déformé.

    CENDRES



    Tout savoir sur Lyra Leezen
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (GoT) - General Grievous (Star Wars) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Doug Stamper (House of Cards)

    Thème musical de la Sénéchale
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 102
    crédits : 750

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Lun 13 Mai 2024 - 23:11
    Sur un rebord étroit, Orion observa la scène. La transformation de RIX en une immondice indescriptible. Les prunelles écarlates du Vent ne pouvaient se détacher une seule seconde de l’amas sombre. Il le dévisageait, tel le monstre qu’il était. Spécialiste des Titans, de l’Entité Sombre, des Stellaires et des sectes et pourtant, il n’avait jamais vu une telle horreur. Il n’avait pas les mots. Le pire de tout cela, c’était qu’il ne sût même pas d’où cette chose provenait.
    Une création des Titans ? Mais, si oui, de qui ? Quel Titan pourrait créer un tel monstre. Le Titan de la mort, X’o-rath ?
    Une création de l’Entité Sombre ? Mais pourquoi ?
    Malgré son expertise, le Vent du Reike n’avait pas la réponse, même en fouillant dans toutes ses connaissances, son apprentissage à Drakstrang, les soirées passées à la bibliothèque avec Eris. Rien. Il ne savait pas qu’était cette chose qui gisait sur le sol, en contre-bas.

    Seulement, cette transformation en araignée étrange et sombre fit trembler l’intégralité du bâtiment. Malgré l’agilité hors norme du Vent du Reike, celui-ci chuta du maigre rebord sur lequel il se tenait. Fort heureusement pour lui, il bascula vers l’arrière et donc, vers l’extérieur du bâtiment. Une chute de seulement deux mètres de haut, sur le toit bas de la distillerie. En tombant, il s’était écorché avec un morceau de tôle rouillée et tranchant. Rien de fort agréable, ce qui lui arracha un premier cri de douleur. Puis un second lorsqu’il se relevait.
    Immédiatement, le Vent tomba vers l’avant, genoux à terre, coudes à terre. Il se redressa, se tenant sur ses genoux, puis retira son masque. Son visage était d’une pâleur surnaturelle. Puis enfin, les mots de l’immonde créature résonnèrent dans le crâne d’Orion. Demain, au zénith, Cyradil Ariesvyra, Esprit du Reike et chef d’Orion, dans sa vie civile, trouverait la mort. Demain, à la tombée de la nuit, Zéphyr Zoldyck, Oreille du Reike, meilleur ami d’Orion, trouverait la mort. Pourquoi ? Comment ? Comment pourraient-ils eux, se défendre face à un tel monstre, si lui-même, avec une armée et l’Ordre de l’Ombre, n’arrivaient pas à le vaincre.

    Les battements de son cœur s’accéléraient, de plus en plus, adoptant le même rythme de son souffle qui lui, commençait à s’étouffer. Les voix de ceux qui comptaient pour lui résonnaient dans sa tête. Il ne pouvait pas perdre, pas maintenant, pas si facilement. Il était comme ça. Il avait un côté pragmatique, certes, mais aussi loyal. Il n’avait jamais été proche de sa famille, il n’avait que deux véritables amis, en dehors de son travail, dont l’une de connaissait même pas sa véritable identité. Puis, il y avait Cyradil, qui avait tant fait pour lui, pour sa vie personnelle.
    Le vent du désert se leva, soulevant la chevelure de l’assassin, laissant cette crinière immaculée flotter au vent, refléter les rayons argentés de la Lune, à laquelle il tournait le dos. Son ombre projetée semblait se troubler sous son regard, comme si, petit à petit, Orion quitta son corps, son enveloppe.

    « Il ne peut pas s’échapper. » S’écria Orion, portant ses mains sur son crâne, mirant le sol, ses yeux s’écarquillant. Il pressait, pressait fort sa tête comme pour empêcher le mal de sortir de sa carcasse. Il tentait de le contenir, de contenir le monstre qui, en sentant le danger imminent, tentait de surgir, de faire surface, contre sa volonté.
    « Je ne le laisserai pas faire. Je ne le laisserai pas sortir d’ici. Je ne le laisserai pas aller tuer des innocents, tuer ceux qui comptent pour moi. C’est impossible. Je suis plus fort que ça. Je ne suis pas faible. » Continua le Vent du Reike. Ses prunelles écarlates se fendirent. Son visage se défigura. Sur les extrémités de ses doigts naquirent des griffes, qui longeaient les formes de son visage.
    « Je… ne… peux… pas… » Grogna la bête. La foudre commençait à envelopper sa carcasse, tandis que ses ombres le recouvrèrent totalement, comme pour l’absorber, pour se nourrir de sa rage. Puis soudain, Orion s’éleva au clair de Lune, sur plus de deux mètres trente de hauteur.
    « Je vais l’exterminer ! » Hurla le Lycanthrope. De longs hurlements de loup suivirent, puis, en un éclair, la créature bondit, tout en s’entourant de sa foudre écarlate.

    D’une violence inouïe, le Lycanthrope percuta le sol, bloquant l’entrée de la distillerie, explosant de toute sa puissance, envoyant une faible vague de foudres et d’ombres sur les pierres. De nouveau, de longs hurlements se firent entendre, éclatant sous l’intense pleine lune qui rayonnait de toute sa magnificence dans le ciel surplombant la capitale du Reike.
    Dressé sur ses deux pattes arrière, sur toute sa hauteur, le Loup qu’incarnât Orion mira, de ses prunelles sanguinaires, RIX, la cause de sa malédiction. Le Vent n’était pas totalement conscient, la rage agissait pour lui, il avait du mal à articuler ses paroles.
    « Tu… n’iras… pas… » Grogna la forme évoluée d’Orion, son regard ancré dans la masse d’ombre.
    « Je… vais… RIX ! » Hurla-t-il, mâchant ses paroles. Ses prunelles se détournèrent sur la Tovyr, attendant un simple geste de sa main, qui lui demanderait d’attaquer. Bien évidemment, n’était pas complètement maître de lui-même, la situation pouvait s’inverser à tout moment. Mieux valait-il que RIX disparût rapidement.

    En fait, il n’attendit pas, puis fit barrière de tout son corps, pour empêcher RIX de passer. Bien entendu, même un Lycanthrope de cette taille ne paraissait pas si imposant face à l’entité unique. Mais, Orion avait temporisé suffisamment de temps pour que la salve de flèches enflammées perforât cette immondice.
    Devant les yeux écarquillés du Lycanthrope, la création d’outre-monde pris feu, semblant diminuer en volume, petit à petit.

    Protégé par sa cuirasse, le Lycanthrope, dont l’instinct de survie était suffisamment puissant pour qu’il savait ne pas prendre grand risque, leva une patte avant au ciel. Il canalisa toute la magie qui l’habitait, puis abattu cette patte sur son adversaire.
    Sous le choc, RIX explosa littéralement en plusieurs morceaux enflammés. Chacun de ces morceaux semblaient ramper en direction de leur maître, qui était devenu une grosse tache sombre inerte au sol.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 331
    crédits : 265

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Mer 15 Mai 2024 - 22:06

    Le Lever de Lune


    L'entité, striée de flèches enflammées tel un hérisson ignescent, se carapata à l'intérieur du bâtiment, tentant au passage d'emporter avec elle des soldats embusqués qui parvinrent in extremis à s'extraire du passage mortel de RIX. Les téguments méphitiques de l'assassin écumaient, éclatant et purulant de toute part, tel un miasme nébuleux. L'amas d'ombre aqueuse se délitait, laissant derrière lui une tâche noircie sur le sol, trahissant la dangerosité de son corps. Il recrachait au fur et à mesure les objets qu'il avait dévoré, englobé, dans son être. Une épaulière de soldat cliqueta au sol, rongée par les sucs du serviteur des Titans, à l'instar de la lame d'Orion qui était restée bloquée depuis deux jours dans l'immondice de la bête. Lyra entraperçu également le glaive du Majra Hilleli, récemment dévoré par l'ombre. Visiblement seul les métaux parvenaient à résister à l'appétit dévorant de RIX, bien que l'acier soit entamé par une sorte de rouille. Ces débris jonchaient le passage de la créature se caletant au sein de l'ancienne distillerie encerclée d'un épais mur de flammes. Ces dernières semblaient constituer une véritable faiblesse pour l'apôtre d'Aurya qui pâtissait grandement des flèches enflammées juchée tout le long de son épiderme éclectique.

    L'entité parvint à se ruer dans le hall, poursuivit par la Tovyr et ses hommes vêtus de manteaux de chaume. RIX, s'il comptait s'enfuir par la petite porte, était bel et bien cerné, et tomba nez-à-nez avec Orion, en proie à la malédiction qu'il lui avait lui-même lancé. Sauf que cette fois, l'espion ne constituerait pas un échappatoire pour le serviteur de Titan, mais bel et bien un couperet qui achèverait ses machinations. Lyra croisa le regard du loup et y vit une flamme laissant deviner que le Vent était parvenu à contrôler un tant soit peu sa malédiction.

    RIX en paya aussitôt le prix, subissant un violent assaut qui le réduisit en multiples morceaux épars. Et bien qu'il chercha à reconstituer son corps moribond dont il perdait manifestement le contrôle, a contrario d'Orion, il n'était plus aussi imposant qu'à leur premier affrontement, faisant à peine la taille du lycan. En revanche, si RIX avait bien un avantage c'était qu'il pouvait tuer sans la moindre arme, étant lui-même une arme. Un simple contact et son adversaire s'effondrait. L'araignée ténébreuse se jeta alors de tout son corps vers le loup. Mais ce dernier esquiva d'un bond ahurissant, passant par dessus le monstre, atterrissant dans son "dos". RIX en sembla quelque peu enragé car son unique œil restant s'exorbita alors qu'un râle perça le fracas de la lutte.

    Ce fut à cet instant que la Sénéchale intervint, glissant sur le sol derrière la créature, lui fendant deux pattes de son sabre. Sa cape claqua au vent lorsqu'elle se redressa un peu plus loin, prenant contre-pied sur un tas de gravas pour éviter un bras corrosif de RIX. Ce dernier tenta de se jeter sur elle, mais la Tovyr passa par dessous, laissant une longue estafilade le long de son ventre. Et bien que quelques gouttelettes mortelle perlèrent, sa cape l'en prémunie, une petite fumerolle s'échappa des zones concernées et Lyra arracha les fermoirs de son brocart qu'elle jeta plus loin. Elle n'avait pas de seconde chance, le prochain contact avec RIX lui serait fatal.

    - Orion, écartez-vous. Elle renifla bruyamment.

    Des arcs électriques parcoururent son sabre levé, le faisant luire d'un éclat d'albâtre un brin bleuté. Et alors que son adversaire se ruait de nouveau vers elle, au lieu de lever son arme, elle frappa le sol de son glaive. Une violente décharge électrique parcourut le sol jusqu'à RIX et le fendit en deux, explosant la créature en une kyrielle de larves toxiques. Et si un soldat n'avait pas dressé son pavois à temps devant sa supérieure, Lyra en aurait reçu de plein fouet. S'extrayant derechef de son abris, elle frappa du pied un baril servant autrefois à transporter de la bière et le fit rouler vers l'épicentre du corps disloqué, là où trônait une misérable flaque flanquée de l'unique œil nervuré de RIX. Elle retourna vivement le tonneau et enferma ce qu'il restait de l'apôtre d'Aurya dedans.

    Mais alors qu'elle aurait dû se féliciter d'avoir coincé l'assassin aussi facilement qu'avec un récipient à bière, elle pivota en direction du lycanthrope, levant son sabre encore strié d'arcs électriques, guettant la moindre menace venant de son acolyte.
    CENDRES



    Tout savoir sur Lyra Leezen
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (GoT) - General Grievous (Star Wars) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Doug Stamper (House of Cards)

    Thème musical de la Sénéchale
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Orion Yamveil
    Orion Yamveil
    Messages : 102
    crédits : 750

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3369-orion-yamveil-termine
  • Mer 22 Mai 2024 - 11:23
    Les paroles de la Sénéchale résonnèrent dans l’esprit du Vent, en étant déformées, comme si les mots parvenaient à atteindre l’esprit du Lycanthrope, mais de manière décousue. Il entendait sa voix, ces trois mots qu’elle prononçât à son attention, mais il ne parvenait pas à les assimiler. Il ne savait même pas ce qu’ils étaient. Un ordre ? Une simple demande ? Qu’importe, en réalité.
    Lyra n’avait aucun pouvoir sur la forme Lycanthrope d’Orion, pas plus qu’elle n’en avait sur le Vent. Ils étaient égaux, les deux le savait et, c’était bien pour cela qu’il y avait une si bonne entente entre les deux protagonistes. Seulement, le Loup n’obéissait qu’à son maître, qu’à celui qui connaissait la formule pour le contrôler. Et là, il n’y avait personne, il était littéralement déchaîné.

    La foudre parcourant le dos du Loup-Garou s’accumulait de plus en plus en une forme d’énergie obscure, à la fois noire et à la fois d’un rouge intense. Mélange entre la maîtrise de l’ombre et la maîtrise de la foudre de l’assassin, cette énergie pouvait s’avérer dévastatrice pour qui osait se dresser en travers de sa route.
    La même énergie semblait emplir ses prunelles écarlates, qui, actuellement, étaient rivées dans les perles de la Sénéchal. Après quelques secondes, le Loup grogna, puis s’écarta légèrement, pour laisser à son interlocutrice, l’occasion de finir le travail avec RIX.

    Sans un mot, sans un bruit, le Loup-Garou observait la prestigieuse Tovyr finir le travail, enfermé RIX une bonne fois pour toutes dans un baril. C’était enfin fait. L’entité unique était aux mains de la Sénéchale et du Vent. Ils y étaient parvenus, ensemble. Ils pouvaient se féliciter mutuellement. Zéphyr, tout comme Cyradil, n’était plus en danger, ce qui eût le mérite d’apaiser la bête assoiffée de sang qu’était devenu Orion en cet instant.
    Il n’avait plus de raison d’être un Lycanthrope en cet instant. Seulement, était-ce aussi simple ? Était-ce à lui d’en décider ? De décider si oui ou non, il pouvait reprendre sa forme humaine ? Non.

    Ses prunelles sanguinaires toujours rivées sur la Tovyr, le Loup observait attentivement son interlocutrice, celle-ci préparant une attaque au cas où le Vent aurait la mauvaise idée de l’attaquer. Oui, il n’était absolument pas sous son contrôle, mais, la menace étant désormais écartée de son chemin, le Loup n’avait plus de raison d’être.
    Orion luttait intérieurement pour reprendre le contrôle de son esprit, de son corps. Il ne savait même pas contre quoi il se battait. La conscience de RIX ? Aurya ? Simplement une autre version de lui-même ? Il était encore trop tôt pour le dire.

    Ainsi, tandis que le Loup fixait du regard la Tovyr, les formes bestiales du Vent se dissipèrent, doucement. D’abord le museau, qui s’aplatit pour devenir un simple nez avec une bouche. Les bras, qui devinrent plus fins, à l’image de l’assassin qu’était Orion. Puis, il se dressa sur ses deux pattes arrière, qui devinrent de simples jambes humaines. Le Lycanthrope n’était plus, l’humain était revenu.
    Toujours ses prunelles carmines rivées dans les perles de la Tovyr, le visage d’Orion se fendit d’un léger sourire. Enfin, l’arc RIX était terminé, enfin, ils pourraient retourner à leurs activités.

    L’armure de l’assassin se matérialisa tout autour de lui, tandis que les rayons de la lune disparurent derrière une masse de nuages, ne laissant pas même la lueur argentée les traverser, tant ils étaient épais. Dans l’obscurité de la nuit, les prunelles écarlates d’Orion disparurent, puis un bruit sourd retentit quelques secondes plus tard.
    Il venait de s’effondrer devant la Tovyr, à bout de force certainement, incapable de lutter davantage contre le mal qui l’habitait. Désormais, Orion devait être confié à l’Oreille, seul Zéphyr saurait quoi faire en une telle situation. Il n’était même pas possible de prévoir comment il réagirait. Était-ce préférable de garder un monstre dans les services secrets Reikois ?
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 331
    crédits : 265

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 25 Mai 2024 - 9:09

    Le Lever de Lune


    Le Lever de Lune - Page 3 Chao-210

    Le vent n'osait souffler, la nuit était calme, claire. Le vacillement du mur de flammes étendait des ombres sur la bâtisse qu'elle enserrait de son enceinte infranchissable. Une chance que la bise des derniers jours s'était calmée, sans quoi l'incendie pourtant contrôlé aurait pu se propager aux closeries environnantes. Le feu grégeois commençait justement à s'estomper, et sans un contrordre de l'officier en charge, l'artificier ne le réalimenterait pas. Les hommes en présence n'évoluèrent plus vers l'épicentre de l'action, un sous-officier ayant levé son poing pour retenir les forces reikoises en dehors de la distillerie criblée de flèches ignescentes. Et si le bâtiment n'avait pas été entièrement calciné quelques années plus tôt, sa charpente n'aurait pas échappée à un incendie dévastateur.

    Au sein d'un des hall accueillant les cuves éventrées du complexe désaffecté, un face à face incongru pouvait être contemplé. Alors que le serviteur des Titans s'était délité - son corps épars consumé par les flammes - et avait été enfermé sous un baril doublé de fer forgé, le Vent se dressa de toute sa hauteur. Sous la forme d'un loup enragé, aux spasmes magiques, Orion Yamveil faisait face à Lyra Leezen, son sabre levé dans sa direction. Ayant mis hors d'état de nuire leur cible, la Tovyr se préparait déjà à lutter contre le lycanthrope déchainé par une malédiction incontrôlable. Et pourtant, quelque chose dans le regard du loup lui laissa deviner que l'espion parvenait un tant soit peu à maitriser la bête qui l'habitait.

    La Sénéchale abaissa peu à peu la pointe de son arme alors qu'il reprenait forme humaine. Le combat était terminé, le loup n'avait plus lieu d'être. Et alors que sa dernière action fut de préserver son identité au moyen de son armure qui se matérialisa, l'acolyte de la Tovyr tomba à ses pieds, exténué par la transformation. Aussitôt, les hommes du Vent, l'Ordre de l'Ombre, surgirent de la pénombre pour emporter le corps inanimé de leur maitre. Et si Lyra avait une petite idée d'où ils l'amenait pour récupérer des forces, elle n'irait pas s'enquérir de son état. Elle attendrait patiemment que l'espion revienne un jour à son encontre, comme il l'avait toujours fait.

    - Nettoyez la zone ! Scellez moi ce fût ! Et par le soleil tout puissant, éteignez moi ces flammes ! Les ordres fusèrent aussitôt.

    Pour ce qui était de RIX, enfermé dans son caisson, réduit à un miasme moribond, il serait aussitôt expédié par galère au Berceau des Anciens où il serait bien dans l'incapacité de reconstituer son corps turgescent. Là-bas, la Griffe ou l'Oreille, ou même l'Esprit, viendrait constater la dernière prise de la Tovyr Leezen et du Vent. Et s'ils ne pourraient surement pas tirer grand chose du serviteur d'Aurya, cette réussite s'additionnait aux victoires de l'Empire sur les Titans.

    CENDRES



    Tout savoir sur Lyra Leezen
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (GoT) - General Grievous (Star Wars) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Doug Stamper (House of Cards)

    Thème musical de la Sénéchale
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum